Discord icon

80.2 : Le prélude

Depuis un ciel quasi sans nuages, le soleil baignait de sa lumière l’espace dégagé se présentant devant le pégase en train de voler à basse altitude. Ce dernier survolait un terrain herbeux, peu vallonné et parsemé ici et là de rochers et d’arbres. Au loin, vers le Nord, se dessinaient les montagnes de cristal, avec leurs cols enneigés.

Bientôt, le pégase au pelage bleu clair et aux crins bleu foncé reprit de la hauteur, arrivant devant une pente s’élevant sur plusieurs mètres et où la lumière du jour était reflétée par les centaines d’armures présentes.

Se tenant sur une élévation avec son frère à un côté et Luna et Chrysalis de l’autre, tous en armure comme elle, Twilight regardait faire le pégase. En le suivant du regard, elle put alors admirer toute l’armée équine rassemblée derrière elle et se tenant le long de l’élévation, drapeaux d’Équestria et de l’Empire au vent, de même que ses amies Starlight, Applejack et Pinkie et Moondancer. Ces dernières en la voyant en train de les regarder affichèrent aussitôt un regard confiant, auquel Twilight répondit par un petit sourire. Pour sa part, après avoir atteint le haut de la pente où se tenaient l’équipe médicale et Célestia, avec toujours son bandage couvrant ses ailes et près de qui arriva Thorax, Soarin bifurqua et retourna en arrière en planant. Il finit par se poser précipitamment au pied du rocher où se tenait Twilight et les autres. En le regardant, l'alicorne pouvait remarquer son regard préoccupé.

"Ils arrivent Twilight. Mais ils ont l’air en effet bien plus nombreux et davantage équipés que nous", affirma-t-il en reprenant son souffle.

"Il ne suffit pas d’être nombreux pour vaincre", clama Shining, ne tolérant pas ce qui ressemblait à du défaitisme avant même le début du combat et amenant par son regard le pégase à regagner son poste vers l’arrière de l’armée équine, où la plupart des pégases se trouvaient avec des blocs de pierres à leurs sabots.

"Par expérience, je sais que non en effet… Mais ça aide quand même un peu…" commenta Chrysalis qui avait une boule au ventre, en dépit de la présence de ses changelings, les derniers de son espèce, derrières eux.

Bientôt, un son de cor se fit entendre de là d’où était revenu Soarin, renforçant la tension chez chacun des quelque 1700 équidés. Regardant avec attention face à elle, l’alicorne finit par voir surgir sur un rocher une forme ressemblant à un minotaure. Prenant une longue-vue que lui tendait Shining, elle reconnut aisément et avec crainte Soldier.

Ce dernier tenait une hache à la patte et son arbalète dans le dos, avec sa réserve de carreaux et une épée sur le côté. Regardant un instant le spectacle devant lui, le capitaine finit par afficher un sourire en coin, puis se retourna.

"En avant, protecteurs de Minotauria !" cria-t-il en reculant son bras tenant sa hache pour le lever ensuite bien droit devant lui en pointant l’armée ennemie.

Continuant son observation, Twilight finit par voir surgir peu à peu d’autres minotaures en armure, mais également des diamond dogs et des griffons, en ordre plus ou moins ordonné. Derrière cette première partie de l’armée de Minotauria, arriva six machines de guerre et des chariots tractées par des poneys avançant au son des claquements des fouets, suivis par une deuxième force marchant d’un pas plus régulier et discipliné. De même, l’alicorne vit à sa grande peine des poneys montés par des diamond dogs se positionner sur les flancs.

En voyant se déployer cette force de quelque 2000 personnes, plusieurs poneys s’échangèrent des regards anxieux.

"Hum… Toujours persuadé de ton affirmation Shining ?" questionna Chrysalis en regardant ce déploiement.

Pendant ce temps, arrivaient près de Soldier deux autres personnes, dont une sans armure.

"Par mes ancêtres… Si j’avais su un jour que je vivrai ça…" lâcha inconsciemment le vieux général Tactic en observant l’armée équine face à lui. 

Pour sa part, le Chancelier Kalt restait silencieux, bien que visiblement tendu en se tenant les pattes dans le dos.

Alors… nous y voilà… pensa-t-il en distinguant au loin les commandants de l’armée adversaire et se doutant que s’y trouvait Twilight. Après tout ce temps… C’est ici et maintenant que se joue le dernier « acte » de la guerre de nos ancêtres, princesse…

"Chancelier Kalt ?"

Sortant de ses pensées suite à l’appel de Tactic, le Chancelier tourna la tête vers lui et pris un air ferme.

"Que débute la première phase. Préparez les machines de guerre, et apportez-moi un mégaphone."

Pendant ce temps, sur une colline en retrait qui donnait sur les deux forces, un minotaure attendait, le visage marqué par la peine et le désarroi.

"Ce n’est pas comme ça que je voulais que les choses changent…" soupira Green en attendant résigné l’inévitable.

 

***************************************************************************

 

"On dirait qu’ils vont commencer par nous bombarder avec leurs trébuchets."

C’est d’une voix perplexe que Shining commenta les préparatifs des minotaures en les observant avec sa propre longue-vue.

"Ça ne fait rien. Nous utiliserons des champs de protection pour nous protéger. Et ça nous ferra plus de munitions." répondit calmement Luna qui avait repris la longue-vue à Twilight et avait l’impression de revivre les premières semaines du siège de Canterlot. "Au fait Twilight, as-tu prévenu Spike de la situation avec le sort des messages que je t’ai appris ?"

Ne recevant pas de réponse de sa semblable, Luna tourna la tête vers Twilight qui continuait de regarder l’armée adversaire.

"J’ai préféré le tenir éloigné de tout cela", se contenta de répondre la jument, estimant par ailleurs que même si son petit dragon et ses amies avaient réussi leur mission, cela n’avait plus d’importance avec Kalt détenant son Elément.

Elle aperçut ensuite quelqu’un quitter les rangs des minotaures et se diriger vers eux, suivit d’une dizaine de soldats. Dans le ciel, la présence des nuages se faisait peu à peu plus importante.

"C’est quoi ça encore ?" questionna Chrysalis en apercevant à son tour l’individu, avant de prendre la longue-vue de Luna. "C’est… le Chancelier ?" s’étonna-t-elle ensuite en distinguant le minotaure qui finit par s’arrêter, tenant un mégaphone qu'il plaça devant lui.

"Dirigeants des poneys. Ceci est votre dernière chance. Rendez-vous et évitons ainsi un bain de sang pour chacun." prononça alors Kalt en s’adressant à l’armée équine face à lui, dont chacun des membres arrivaient à l’entendre.

"Je serai bien tenté de lui répondre « merd…" commenta, agacé, Shining.

"Déjà, faudrait-il avoir de quoi lui répondre", l’arrêta Luna, perplexe.

"C’est à moi de le faire", déclara alors Twilight en mettant un sabot sur sa gorge et en fermant les yeux quelques instants. "Chancelier Kalt", commença-t-elle à dire en usant pour la première fois depuis son couronnement de sa voix royale. "Nous ne voulons pas plus que vous semer la mort, mais pour préserver la liberté des poneys, nous sommes prêts à en payer le prix", affirma-t-elle en frappant inconsciemment le sol d’une patte, le regard ferme.

"Alors, comme je vous les dis à notre entrevue, princesse Twilight : en refusant mon offre, vous condamnez bien des vies autres que celles des personnes présentes dans vos troupes." répliqua calmement Kalt. "En tant que nouvelle dirigeante des poneys parlants, soyez-en consciente. Et vous tous, soldats poneys, soyez conscients que ce qui va arriver est uniquement le fait de la décision de vos dirigeants", continua-t-il en s’adressant à l’armée derrière la princesse, provoquant quelques murmures dans les rangs.

"Nous sommes prêts à mourir pour notre pays et notre princesse qui, elle, n’hésites pas à combattre à nos côtés !" finit par lancer un garde pégase en s’élevant dans le ciel, bientôt approuvé par ses frères d’armes alentours.

Merci Flash. pensa l’alicorne mauve qui avait aisément reconnu la voix de l’étalon.

"Nous préférons mourir libre, que vivre en esclave !" renchérit un autre garde.

"C’est vous qui nous avez attaqué en traitre et volé nos foyers !"

Face à l’unanimité des poneys derrière elle quant à leur volonté de se battre, Twilight retrouva confiance en elle et reporta son attention vers Kalt.

"Vous voyez Chancelier Kalt. Nous sommes déterminés à faire ce qu’il faut pour défendre notre peuple", lança-t-elle au minotaure qui observait en silence ce spectacle, avant de voir un soldat le rejoindre en venant de l’armée minotaurienne.

"Chancelier Kalt, le général Tactic m’a chargé de vous dire qu’ils sont prêts pour les trébuchets.

– Bien. Que les opérations commencent." répondit simplement Kalt sans regarder son semblable, fronçant à la place le regard vers les équidés. À cet instant, il avait l’impression d’entendre les battements de son cœur, dont la cadence semblait accélérer. "Pour information, sachez que les premiers poneys sont les suivants : trois capturés à Appleloosa, deux à Maretropolis et un à Manehattan", dit-il simplement, avant de se retirer avec son escorte.

"Hein ? Qu’est-ce qu’il a voulu dire ?" s’étonna Shining, surpris comme les autres de cette annonce soudaine.

"J’ai un très mauvais pressentiment…" lâcha quant à elle Luna en observant attentivement l’armée ennemie, y cherchant le moindre changement.

Le Chancelier venait quant à lui de rejoindre ses lignes et, en croisant le regard de Tactic qui se trouvait près des trébuchets sur une petite hauteur, fit un hochement de tête.

"Tirez !"

Peu après, les poneys virent s’envoler dans le ciel six objets, propulsés par les machines de guerre des minotaures et se dirigeant vers eux.

"Champ de protection !" ordonna aussitôt Shining en activant lui-même sa corne, bientôt suivis par l’ensemble des licornes présentes, amenant à la création d’un dôme magique au-dessus de l’armée équine.

Mais si elle avait suivi le mouvement, Twilight continuait d’observer les projectiles qui tournaient sur eux-mêmes tout en approchant.

C’est bizarre, on dirait qu’ils ont une forme particulière… pensa-t-elle en essayant de comprendre ce qu’avait en tête le Chancelier. C’est bien des pierres… mais elles ont comme une… forme équine ! Oh non !

Avant qu’elle ne puisse réagir, Twilight vit les six projectiles percuter le dôme de protection et s’y fracturer en plusieurs morceaux, dont un au-dessus de Twilight et de ses amis.

"S’ils pensent pouvoir nous bombarder, ils se trompent lourdement", commenta satisfait Shining en voyant que leur bouclier avait tenu, avant de remarquer avec Luna le regard apeuré de sa sœur. "Twilight ? Qu’est-ce qu’il y a ?" demanda-t-il inquiet, avant qu’un morceau du projectile tombé au-dessus d’eux ne tombe face aux chefs de l’armée équine après avoir roulé sur le champ de force.

"Nous venons de tuer six des nôtres…" répondit choquée l’alicorne en observant le fragment au sol, qui s’avéra être les restes d’une tête de poney licorne.

"Ils… Ils utilisent les poneys pétrifiés comme arme contre nous…" lâcha médusée Luna en comprenant ce qu’il se passait, comme peu à peu les autres poneys en voyant les autres fragments rouler sur le dôme magique. De même, voyant ce qu’il se passait depuis sa position, Célestia sentait les larmes s’écouler sur ses joues.

Kalt… Qu’avez-vous fait… cria-t-elle intérieurement, se sentant trahie par le Chancelier qui par ce geste venait de rompre une promesse séculaire des minotaures à l’égard des poneys prisonniers de la guerre.

Mais avant qu’ils ne puissent réagir, six autres statues étaient lancées contre eux, sous les acclamations des minotaures et de leurs supplétifs.

"Qu’est-ce qu’ont fait ?!" s'alarma un garde dans les rangs, alors que tous pensaient à présent à leurs proches disparus durant le conflit et qui pouvaient potentiellement être parmi les projectiles envoyés.

Regardant ces derniers s’approcher dangereusement, Shining se mordit la lèvre inférieure, cherchant désespérément à identifier les poneys pétrifiés pour déterminer si Cadance s’y trouvait.

"Mettez fin au bouclier !" cria alors Luna en s’envolant dans les airs.

"Luna !" lâcha Chrysalis en levant inconsciemment une patte vers elle tandis que les licornes mettaient fin à leur sort, dissipant le bouclier magique. 

Là, la princesse de la nuit s’interposa devant un des projectiles et usa de toute sa magie disponible pour l’arrêter dans sa course.  Mais si elle parvint à diminuer la vitesse de la statue, elle ne put éviter l’impact et fut entraîné dans la chute pour finalement tomber sur des gardes au sol.

Cinq autres impacts se produisirent également sur l’armée équine, provoquant des cris de douleurs pour ceux qui n’avaient pu se déplacer à temps. Courant vers sa semblable à travers les rangs, Twilight retrouva Luna à terre ainsi que trois gardes solaires.

"Majesté, vous n’avez rien ?" s’alarma un garde en se penchant vers l’alicorne.

Cette dernière finit par rouvrir les yeux, et c’est rassuré qu’elle constata que la statue d’une jument licorne semblait intact. De même, les trois gardes autour d’elle semblaient seulement sonnés. Mais sa joie fut de courte durée en entendant un cri de désespoir plus loin dans les rangs.

"Noooon ! C’était mon unique fils !"

En tournant la tête vers l‘origine de ce cri, Twilight vit un garde en pleurs tenir dans ses pattes une tête en pierre d’un garde plus jeune. Devant ce spectacle déchirant, l’alicorne se retourna vers l’armée minotaurienne.

Là-bas, Kalt observait avec sa longue-vue les poneys désemparés, rompant les rangs pour beaucoup pour voir qui étaient les statues. De même, il en vit quelques-uns blessés après que les projectiles soient tombés à proximité d’eux.

"Pardonnez-moi cette question Chancelier, mais pourquoi ne pas leur envoyer tout de suite leur princesse qu’on détient, ou la créature démoniaque ?" demanda alors Tactic en venant vers lui alors que tous deux se trouvaient à proximité des trébuchets qu’on rechargeait.

"Commencer par les poneys ordinaires, soient des personnes qui ont des liens de parenté avec certains membres de l’armé équine est davantage plus puissant pour briser leur moral." répondit Kalt en mettant fin à son observation pour ensuite se tourner vers le général. "Et par ailleurs, je tiens à conserver la princesse Cadance et la créature intacte pour quand tout sera fini", continua-t-il d’un ton plus discret, s’assurant que seul Tactic pouvait l’entendre. "Ils nous seront bien utiles quand nous aurons capturé ou la princesse Célestia ou Twilight, afin de servir de moyens de pression pour les obliger à faire les cycles du jour et de la nuit.

– Oh, je vois", déclara Tactic en hochant légèrement de la tête.

"Bien, il est temps de passer à l’étape suivante, général", lança peu après le Chancelier en reprenant un air ferme. "Allumez les projectiles.

– À vos ordres Chancelier."

Pendant ce temps, Twilight cherchait désespérément un moyen de renverser la situation alors que la panique gagnait les poneys.

"Il faut qu’on détruise ces machines de guerre", se dit-elle à elle-même.

"Twilight, regardes !" alerta Applejack en pointant une patte vers le ciel. Tournant la tête dans la direction indiquée, la jument vit avec inquiétude plus de dix nouveaux projectiles dans le ciel, en feu et laissant une fumée noire à leur passage.

"Par Célestia…

– Utilisez la magie pour les arrêter dans leur chute !" ordonna Shining tandis que la menace s’approchait.

"Trop tard !" s’exclama un garde licorne qui avec d’autres tentaient de saisir dans leur magie un des projectiles en flammes.

Ces derniers finirent par percuter violemment les rangs équins, provoquant de nouveaux cris de souffrance et d’agonie. En outre, certains projectiles se révélèrent être en faite des boulets de pierre recouverts de poix enflammée, tout comme les statues, et roulèrent plusieurs mètres une fois au sol.

Observant depuis sa position sur la ligne des Kalteriens, Soldier était partagé. Il était satisfait que la tactique du Chancelier fonctionne en faisant rompre les rangs des poneys tout en portant un sévère coup à leur moral. Mais d’un autre côté, il redoutait que cela le prive de sa vengeance qu’il attendait avec impatience.

"Bon, avec un peu de chance, on n’aura même pas à avoir à combattre", commenta alors un jeune minotaure dans les rangs, plutôt rassuré alors qu’une nouvelle volée de projectiles enflammés était envoyée sur la force équine.

"Ne rêve pas trop l’ami. On finira bien par être envoyé au casse-pipe tôt ou tard. Et crois-moi, ceux d’en face seront alors bien remonté contre nous", lui répondit un autre plus âgé.

"Vous en pensez quoi Capitaine ?" questionna un autre en s’adressant à Soldier qui se contenta de continuer d’observer l’armée équine.

"Je pense qu’on va bientôt entrer en action", déclara-t-il finalement en constatant la meilleure réactivité des poneys face aux projectiles.

Pourvu que le signal arrive bientôt.

Pendant ce temps, toujours sur sa colline, Green sentait ses maux de ventres se renforcer au fur et à mesure que les projectiles étaient lancés, mais dont les poneys arrivaient peu à peu à intercepter avec leur magie. Il le savait, ce prélude allait bientôt prendre fin.

"Chancelier, il semble que les poneys arrivent à présent à intercepter nos projectiles."

– Je vois ça. Ils ont été plus rapides qu’on ne le pensait."

C’est d’un ton perplexe que Kalt répondit à Tactic derrière lui, avant de remettre sa longue-vue devant lui, voyant les différentes licornes user de leur magie pour arrêter dans leur chute les nouveaux projectiles qui venaient d’être lancés. Il remarqua alors Twilight y prendre part avec les autres chefs de l’armé équine et ramener au sol la statue enflammée d’un pégase, laissant ensuite les changelings y mettre de la chrysalis pour étouffer le feu. Puis comme sentant être observée, l’alicorne mauve tourna la tête dans la direction de Kalt, le regard noir.

Abaissant sa longue-vue, le Chancelier pris un instant avant de respirer profondément.

"Bien. Il est temps."

À peine venait-il de parler que Tactic ordonna à un garde de sonner de son cor, afin de donner le signal.

Phooooo !

Entendant ce son qu’il attendait depuis le début des hostilités, Soldier afficha un air ravi et se retourna vers ceux derrière lui.

"Défenseurs de Minotauria, le moment que nous attendions est ENFIN venu", commença-t-il à dire, faisant comprendre à chacun ce qu’il allait se passer. "Je sais que plusieurs d’entre vous ont la peur au ventre", continua-t-il en se déplaçant le long de la rangée de soldats alors que quelque-uns chez les plus jeunes des Kalteriens, ne pouvaient s’empêcher de vomir suite au son du cor, d’autres voulant prendre la fuite. "Cette peur est tout à fait naturelle. Et celui qui dira qu’il ne connait pas la peur est un menteur. Mais croyez-moi mes frères d’armes, cette peur n’est rien à côté de celle qu’aura vos familles si jamais on ne sort pas vainqueurs. Aujourd’hui, nous luttons pour nos proches, pour notre pays !" cria-il en captivant peu à peu chacun des siens. "Songez que vos ancêtres vous regardent. Nos ancêtres qui, il y a 700 ans, ont combattu ces mêmes poneys et les ont vaincus ! Faisons leur honneur ! Oui, le sang coulera aujourd’hui, mais ce sera surtout du sang d’équidés ! Et quand ce sera fini et que vous serez retourné auprès des vôtres, vous pourrez dire « j’étais à la bataille contre les équidés ». Et on vous répondra, « voilà un brave ! »" lança-t-il en levant sa hache au-dessus de sa tête, provoquant des cris de ralliements. "Alors dites-moi : qui sont ces terres ?

– À nous !" répondirent en cœur les Kalteriens en levant leurs différentes armes et boucliers.

"À qui sont ces terres ?!" relança Soldier alors qu’il était revenu au centre de la première ligne.

"À nous !

Vous êtes des BRAVES !"

À la suite de cette dernière parole qui enflamma les rangs des Kalteriens, Soldier se retourna vers l’armée équine, un large sourire au visage.

"CHARGEZ !" cria-t-il avant de s’élancer, bientôt suivit des autres, provoquant un mini tremblement de terre sous Kalt qui les regardaient partir, le regard ferme avant de retourner son attention vers les équidés.

Voyant également cet assaut frontal des minotaures, Twilight retourna à sa position initiale avec Luna, Shining et Chrysalis, profitant que les tirs des trébuchets avaient cessés.

"Ils passent au niveau supérieur", commenta Chrysalis en observant la masse venir vers eux.

Après avoir observé celle-ci, Twilight tourna la tête derrière elle, vers Célestia. Cette dernière, toujours en pleurs, se contenta alors de sécher ses larmes d’une patte puis de hocher de la tête en fermant les yeux.

"Bien. Dans ce cas, à notre tour", lança finalement l’alicorne mauve, avant d’illuminer sa corne et de lancer un petit rayon dans le ciel et qui explosa.

"C'est le signal. En avant !"

Peu après, plusieurs pégases situés à l’arrière, de même que Soarin, s’envolèrent en transportant dans leurs pattes des blocs de pierre.

"Faisons-leur payer !" lança l’un d’eux, pressé de venger leurs morts tandis qu’ils passaient au-dessus de l’alicorne mauve en gagnant de l’altitude.

Cette dernière aperçut alors brièvement Flash, tenant lui-aussi un rocher, et sentit son cœur se serrer.

Sois prudent… lui lança-t-elle en silence, avant de voir l’étalon tourner la tête vers elle, comme s’il venait de l’entendre, et lui répondre par un sourire confiant.

L’imposante escadrille d’environs 300 pégases continua de gagner de la hauteur et se dirigea vers la première ligne ennemie qui poursuivait sa charge. Courant au milieu des siens, Soldier finit par remarquer ce mouvement et s’arrêta sur le coup.

Qu’est-ce que… se dit-il d’un air suspicieux. "Regardez le ciel !" prévient-il ensuite autour de lui.

"Quoi ? Attention !" alerta un des Kalteriens tandis que de plus en plus de membres de la première vague voyaient l’escadrille arriver au-dessus d’eux dans le ciel. Un ciel que se faisait de plus en plus sombre au point de cacher l’astre solaire.

"Lâchez !" ordonna finalement un des gardes pégases en tête, relâchant au même moment le rocher qu’il tenait.

Brooom…

Alors que le tonnerre venait de gronder au loin, une pluie de projectiles se déversa sur l’armée des minotaures, provoquant d’importantes pertes. Plusieurs Kalteriens se retrouvèrent ainsi tuer sur le coup, provoquant une vision d’horreur chez leurs voisins qui se retrouvaient couvert de sang, voire d’organes.

"Que tous ceux avec des arcs tirent contre ces poneys ! Griffons, envolez-vous et faites honneur à vos ancêtres !" ordonna Soldier en gardant son sang-froid malgré la chute d’un rocher près de lui, lâchant ensuite sa hache pour prendre son arbalète.

Bientôt, Flash vit une plus d’une centaine de griffons décoller et s’élancer vers eux, lances et épée en avant. Dans le même temps, le pégase à ses côtés fut soudainement soulevé par une flèche reçue en plein ventre. Le voyant ensuite tombé dans le vide raide mort, Flash poursuivit malgré tout sa route en transportant son rocher, ne voulant le relâcher qu’une fois au-dessus d’une masse d’ennemi assez importante. Il pouvait néanmoins entendre le sifflement de plusieurs flèches autour de lui, de même que les cris de poneys blessés qui se retrouvaient paralysés par la douleur et s’écrasaient au sol.

Puis estimant que le moment était venu, le pégase relâcha son projectile. Celui-ci tout en roulant sur lui-même se dirigeait droit vers le sol, détruisant les flèches sur sa trajectoire. Au même moment, Soldier venait de finir de charger son arbalète et la leva pour pointer vers le ciel. C’est là qu’il vit le rocher arriver sur lui.

"Bon sang !" cria-t-il en se jetant sur le côté, tirant involontairement en l’air.

Tic-Flit !

"Arrgh…"

Sentant que quelque chose venant de lui frôler la croupe droite en déchirant la peau, Flash perdit momentanément l’équilibre et tomba dans le vide, avant de voir des pattes le retenir.

"Je te tiens", lui lança un pégase au pelage bleu clair, rassuré d’avoir réussi son sauvetage.

"Thunderlane ?" s’étonna Flash en reconnaissant son semblable.

"Je ne tiens pas vraiment à ce que Twilight m’étripe si je dois lui dire qu’il t’ait arrivé malheur", se contenta de répondre celui-ci tandis que Flash rebattait des ailes pour tenir en l’air seul.

En tournant la tête, il se vit confirmer l’origine de la douleur qu’il ressentait sur sa croupe droite, avec sa marque de beauté en partie en sang après le passage du carreau d’arbalète.

"Nous avons fini notre mission, retirons-nous", lança ensuite Soarin en passant près de Flash et se dirigeant vers l’armée équine alors que la plupart des projectiles avaient été jetés.

Mais alors qu’ils commençaient à s’en aller comme d'autres, Flash vit les griffons engager des combats aériens en plus des tirs de flèches. Ainsi, il aperçut une pégase au pelage bleu persan pâle et avec une comète sur la croupe être attaqué par un griffon armés d’une lance, avant d’être transperçait par une autre par derrière. Ne pouvant rien faire, Flash regarda la malheureuse jument crier de douleur avant de chuter. Tombant lourdement au sol au milieu de la force minotaurienne, la pégase vit alors des membres de celle-ci venir vers elle, l’air enragé alors que certains étaient taché du sang des leurs.

Adieu Flitter… J’aurais tant voulu te revoir… pensa-t-elle avec tristesse en préférant fermer les yeux pour ensuite sentir la mort la frapper.

"Et un de moins", commenta pour sa part un des griffons, satisfait en voyant le spectacle d’en haut. Mais avant de pourvoir en dire plus, lui et son semblable sentir être saisis par quelqu’un qui les soulevèrent pour ensuite faire frapper leur tête l’une contre l’autre.

"Rhaaaa ! Vous allez me le payer !" cria un étalon en larme en lançant ensuite violemment les deux griffons vers le sol, où ils percutèrent un des leurs qui s’élevait dans les airs.

Néanmoins, sitôt qu’il les avait lancés, le pégase au pelage gris clair et avec de petites ailes, sentit une lance le pénétrer dans l’épaule. Mais au lieu de perdre l’équilibre, Bulk Biceps resta en vol et pivota pour donner un violent coup de sabot à son assaillant, avant de retirer la lance. Bientôt, ce fut au tour de Flash d’être pris à parti par un griffon qui le chargea de son arme depuis les hauteurs.

Observant de loin ces combats aériens, Twilight et ceux autour d’elle pouvaient sentir la tension monter dans leur rang, plusieurs poneys commençant même à frotter la terre de leur patte.

"Je crois qu’il va être temps d’y aller", exprima ainsi sans tonalité Chrysalis.

Tournant la tête vers la changeline pour échanger un regard quelques secondes, Twilight sortie ensuite son épée avec sa magie et la plaça devant elle. Là, elle observa son arme un instant, y relisant l’inscription sur la lame.

« L’unité d’Équestria est sa plus puissante magie »

De même, malgré l’armure qui la recouvrait, elle regarda brièvement sa marque de beauté marquée au fer rouge, avec dessus les lettres U et P. Elle se rappela alors des mots de Flash disant que cela donnait « Union Equine ». Sortant de ses songes, l’alicorne porta son regard vers son frère.

"Es-tu avec moi ?" demanda-t-elle alors à Shining, qui la regarda d’un air surpris, avant d’afficher un sourire en coin.

"Jusqu’à la mort. Princesse", affirma-t-il avec assurance.

Ayant eu sa réponse, l’alicorne retourna son attention vers la première vague ennemie.

Règle numéro 1 : toujours avoir ton arme de sortie face à un adversaire.

"Pour nos amis, pour nos familles, pour Équestria et pour les Équidés !" lança-t-elle avec force en levant davantage son épée, pour ensuite l’incliner vers l’ennemie, avant de s’élancer en sautant de sa position.

Aussitôt, elle fut suivie de son frère, Luna et Chrysalis, puis par l’ensemble de l’armée équine sous les cris enjoués des membres de celle-ci, faisant trembler le sol sous leurs pattes. Sentant cette vibration, Célestia observait son ancienne protégée galoper au contact des minotaures. Pour sa part, Thorax avait les yeux principalement portés sur Chrysalis et sentait son cœur devenir de plus en plus lourd.

Apercevant à son tour la charge équine après avoir tiré avec son arbalète, Soldier ne pu cacher un sourire et rangea son arme pour se ressaisir de sa hache à terre.

"En avant ! Sus à la jument et à tous ces monstres du Tartare !" ordonna-t-il, refaisant alors partir les siens à la charge malgré leur rang rompu par les bombardements.

Plus en arrière, Kalt était attentif à ces mouvements qu’il regardait avec sa longue-vue au côté du général Tactic.

"Hum. Bonne tactique similaire à la nôtre. Ils attendaient qu’on envoie nos forces pour les bombarder depuis le ciel, afin de réussir leur charge en rompant nos rangs", commenta ce dernier tout en conservant un calme apparent.

"Bien. Que les trébuchets se remettent à tirer le temps que nos lignes se croisent", déclara finalement le Chancelier en continuant à observer avec sa longue-vue.

"Mais Chancelier, nous risquons d’atteindre des griffons qui luttent dans le ciel contre les pégases. Et les rappeler maintenant les exposerait davantage face aux équidés." voulut le prévenir le général.

"Je sais. Mais dans la situation actuelle, perdre quelques griffons quand on peut atteindre plusieurs poneys est bien acceptable", se contenta de répondre Kalt. "Et utiliser à la fois des boulets de pierre et des statues en feu." reprit-il en quittant brièvement sa longue-vue pour lever les yeux vers le ciel couvert tandis que le tonnerre se faisait de nouveau entendre.

Pour sa part, Twilight poursuivait son galop en direction des minotaures et de leurs alliés, se doutant qu’elle allait très probablement y retrouver de vielles connaissances. Soudain elle vit de nouveaux projectiles enflammés traverser le ciel en passant là où s’affrontaient les pégases et les griffons. Aussi, elle en vit plusieurs être violemment percutés, voir disloqués par l’effet du choc, et tomber dans le vide en se transformant en torche vivante. Finalement, les projectiles finirent par atteindre les rangs équins, semant la mort dans les rangs de ceux-ci, mais sans parvenir à briser la charge que Twilight guidait.

"Chargez !" cria-t-elle ainsi pour rallier les siens, voyant les rangs des minotaures approcher, armes en avant. Là, elle sentit le temps s’écouler lentement. Entendant ses battements de cœur, l’alicorne tourna les yeux vers son frère, qui avait le regard déterminé et avait sorti sa propre épée. Elle regarda ensuite Luna et Chrysalis, le regard ferme chacune avec sa semblable qui usa de sa magie pour prendre la lance attachée à un côté de son armure et la placer devant elle. Au même moment, les soldats équestriens et de l’Empire en première ligne firent de même avec leurs propres lances ou les drapeaux des deux royaumes, pendant que plusieurs licornes activaient leurs cornes. Enfin, l’alicorne se porta vers Chrysalis, qui venait de faire de même. Chacune croisa alors le regard de l’autre, et la changeline afficha un petit sourire confiant vers Twilight qui avait l’impression de l’entendre dans son esprit.

Je serai près de toi. C’est ce que font des amies après tout.

En réponse, la jument mauve adressa un sourire à son tour, avant qu’elle et Chrysalis ne reportent leur attention sur leur ennemi commun à présent à quelques mètres. Dans le ciel, le tonnerre se remit à gronder, plus fort.

Crash ! Bang ! Doiiing ! Crac ! Bunk ! Klon ! Bing ! Chtonk !

"Arrrgh !" "Rhaaa !" "Nooon !" "Whouaaah !" "Yaaaaah !" "Prends ça !" "Gaarrrr!''"

Même s’il n’avait pas remis sa longue-vue, Kalt pouvait aisément comprendre que le choc était enfin arrivé, entendant comme Tactic et les forces minotauriennes en réserves les bruits des armes s’entrechoquant et des cris des personnes mutilées et qui passaient de vie à trépas.

En entendant ces sons, le Chancelier lâcha un soupir et baissa les yeux.

Observant le spectacle depuis sa colline, Green tomba sur ses genoux et pleura en silence en se tenant la tête.

Regardant également la mêlée, Célestia sentait ses poils se hérisser à l’idée de savoir sa petite sœur et Twilight au milieu de ce terrain de jeu de la Mort. De leur côté, l’équipe médicale équine qui s’occupait des équins blessés suite aux tirs de projectiles, observait d'un œil le combat. Chacun de ses membres se doutaient que bientôt ils auraient beaucoup de travail.

"Je suis sincèrement désolé pour les tiens Thorax… J’espère qu’ils s’en sortiront avec Chrysalis", déclara finalement Célestia, avant de remarquer l’absence du changeling à ses côtés pour le retrouver finalement en train de déballer la pente. "Thorax, non !" lui cria-t-elle en voulant l’arrêter alors qu’il galopait vers le champ de bataille.

Commençant à le suivre, avec au début l’intention de le ramener, mais ensuite pour, elle aussi, soutenir Luna et Twilight, la jument s’arrêta rapidement. Elle prit conscience que dans son état elle serait plus un fardeau qu’une aide quelconque pour ses poneys en train de se battre.

Aussi soupira-t-elle en baissant la tête, avant de reporter son regard vers l’affrontement en cours, attendant son issue.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.