Discord icon

80.6 : Affrontements à distance

Au fur et à mesure de sa progression et des slaves de tirs d’arbalètes, les équins face à cette ligne de bouclier se replièrent sur l’ensemble du champ de bataille. Ce dernier prenait ainsi de plus en plus l’apparence d’une masse compacte au centre. Une masse où les combats faisaient toujours rage entre équins, minotaures, diamond dog et griffons, et qui subissaient les tirs des trébuchets de Minotauria.

En observant ce spectacle avant sa longue-vue, Kalt ne pouvait s’empêcher d’afficher un petit air victorieux. Bientôt, ce sera fini. Bientôt, la menace équine sera anéantie. Bientôt, Minotauria sera la seule puissance à régner sur ces terres.

"Je vous félicite, général Tactic", complimenta le Chancelier en mettant fin à son observation et en se tournant vers l’officier minotaure qui regardait aussi la situation avec attention.

"Prudence Chancelier", tempéra ce dernier en se tournant vers Kalt dont il sentait qu’il était toujours affecté par l’attaque des pégases, voyant de petits tremblements à sa patte tenant fermement plus que nécessaire sa longue-vue. "Ne vendons pas la peau du poney avant de l’avoir définitivement tué. D’autant que la victoire risque d’avoir un goût amer, vu le nombre de morts qu’il y aura chez nous.

– Je vous ai déjà assuré que j’assume l’entière responsabilité quant au sort des Kalteriens. Ils voulaient du sang et des poneys, ils les ont", rétorqua rapidement le Chancelier.

"Quoi qu’il en soit rien ne les empêche de lancer une nouvelle attaque contre vous", s’expliqua à nouveau Tactic en se tournant derrière lui pour observer les corps sans vies des pégases ayant tenté de s’en prendre à eux.

En réponse, Kalt prit un air pensif. La remarque de Tactic était juste, mais en reportant son attention vers le champ de bataille, il constata qu’au-dessus de ce dernier les combats aériens avaient presque cessé.

"Vous y croyez vraiment ?" questionna-t-il avant de voir le ciel nuageux au-dessus de lui être déchiré par les multiples trainées fumantes des tirs des trébuchets.

"Hum. C’est assez improbable, c’est vrai. Car même avant cette attaque, beaucoup de pégases s’étaient portés au secours des leurs au sol. Et de toute évidence, ils semblent trop occupés en ce moment pour penser à nous."

Avant que Kalt ne puisse en dire plus, les deux minotaures virent un diamond dog montant poney arriver au galop.

"Chancelier Kalt, on a tenté de briser la ligne au flanc droit", alerta le nouvel arrivant en s’arrêtant devant ses supérieurs.

"Eh bien ? Vous les avez repoussées dans ce secteur ?" s’étonna Kalt. "Ce n’est pas la première fois qu’ils tentent en vain de le faire", continua-t-il en se rappelant un précédant messager alertant d’une tentative de briser la ligne de bouclier sur le flanc gauche et qui fut repoussée par les arbalétriers. "J’en profite pour vous renouveler mes compliments pour votre invention de l’arbalète, général. Elle aura joué un grand rôle dans ce conflit", complimenta-t-il ensuite en tournant la tête vers Tactic.

"Chancelier, on a été attaqué par une alicorne blanche", reprit le diamond dog sur sa monture agitée.

"Comment ?!" s’emporta aussitôt Kalt avant de faire quelques pas et de remettre sa longue-vue devant lui pour observer en direction du haut de la crête où était stationnée Célestia jusqu’à maintenant. "Non… Non, non !" s’écria-t-il en constatant que la princesse n’y était plus. "Où allait-elle ? À-t-elle dit quelque chose ?!" interrogea-t-il sans attendre vers le diamond dog.

"Euh… Après avoir tenté de permettre à des équins et une autre alicorne de s’enfuir, elle a finalement fait demi-tour pour se rendre visiblement vers le centre du champ de bataille", s’expliqua ce dernier nerveusement, provoquant l’irritation de Kalt pendant que Tactic semblait pensif. "Elle nous a aussi chargé de vous dire que l’avenir des cycles dépendaient désormais de vous.

 -C’est bon soldat. Vous pouvez disposer", déclara peu après Tactic en se mettant au côté de Kalt, conduisant le diamond dog à se retirer. "Bien… Que pensez-vous faire Chancelier ?" interrogea-t-il ensuite en se tournant vers Kalt qui avez l’air bouleversé et regardait vers le bas. Après un moment de réflexion, il releva la tête et fit quelques pas en avant en regardant sévèrement les combats en cours.

Pendant ce temps, marchant au milieu de la mêlée, les deux sœurs alicornes continuaient leur progression. Usant chacune de leur magie, elles ôtaient de leur route tout ennemi cherchant à les attaquer tandis que les trois gardes lunaires encore en vie les couvraient sur les flancs et l’arrière.

"Je suis désolée pour les tiens Luna", finit-il par dire navré Célestia tout en marchant. "Je sais combien tu y es attaché", continua-t-elle en observant du coin de l’œil sa sœur serrer les dents avec des larmes aux yeux. De fait, Célestia se doutait que cela n’était pas seulement dû à la blessure de sa sœur à son flanc droit.

"Tout comme ceux tombé à Canterlot, ils accomplissent ce qu’ils considèrent leur raison d’être", se contenta de répondre d’une petite voix Luna avant d’envoyer un rayon plus fort que nécessaire contre un Kalterien, le brûlant au visage.

Après encore quelques pas, la princesse de la nuit vit sa sœur s’arrêter net en regardant vers l’avant. Autour d’elles, des tirs des trébuchets semèrent la mort aveuglement : écrasant des personnes sous des statues ou leur arrachant des membres.

"Tia ?

– Je le sens… Il vient de recevoir mon message", déclara froidement Célestia en fronçant les yeux.

Au même moment, Kalt serrait les poings. Il le sentait, Célestia le regardait sans pouvoir le voir.

Vous êtes donc prête à mettre votre propre vie en jeu pour me forcer à stopper mes bombardements et épargner ainsi les vôtres, commenta-t-il intérieurement comme s’il parlait à son ancienne prisonnière.

Si moi et Twilight mourons ici, Chancelier Kalt, il n’y aura plus personne pour assurer les cycles. pensa aussitôt cette dernière qui avait l’impression d’entendre Kalt lui parler.

Pendant quelques secondes, les deux dirigeants de Minotauria et d’Équestria se défièrent du regard à distance, chacun imaginant se trouver face à l’autre.

Je peux très bien vous laisser mourir ici, vous, votre sœur et votre protégée. J’ai toujours votre nièce prisonnière, qui est elle aussi une alicorne.

Etes-vous prêt à prendre le risque ? Cadance n’a jamais léviter les astres et n’a eu aucun entraînement ou conseil, contrairement à Twilight.

Ah quoi bon chercher à mettre fin aux bombardements ? Le sort de votre peuple est déjà scellé princesse Célestia. Combien de morts faudra-t-il encore pour que vous l’admettiez ?

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. La naissance du poulain licorne avant le retour de Twilight est là pour le prouver.

Alors qu’il s’apprêtait à formuler une nouvelle pensée dans son esprit, Kalt fut interrompu par le général Tactic qui revenait vers lui.

"Chancelier, je me demande si après tout… On ne pourrait pas en finir avec ces alicornes une fois pour toute", déclara le minotaure pensif.

"Que voulez-vous dire ?

– Jusqu’à peu, je pensais que nos ancêtres avaient libéré les astres en tuant les alicornes durant la guerre. Pourquoi ne pas réaliser leur rêve une fois pour toute ?" s’expliqua l’officier en repensant à sa conversation avec Kalt et Soldier avant-hier. "Nous n’avons jamais tuer d’alicornes durant le précédant conflit. Qui dit que nous ne délivrerions pas réellement les astres en le faisant pour de bon ?"

À cette remarque, Kalt prit un air pensif avant de retourner son regard vers là où il pensait que se tenait Célestia, respirant lourdement.

Sentant que quelque chose se passait, la princesse du Soleil fronça davantage les yeux.

Vous ne pouvez prendre une telle décision, lança l’alicorne avec force.

Lors de ma venue pour vous annoncer la naissance du poulain licorne, je vous avais dit que ce monde n’était plus le vôtre. Et que tout ce qui était immatériel, comme la magie, était désormais… immatériel. pensa en retour Kalt en tenant ses pattes dans le dos. Peut-être le temps est-il venu pour vous et vos semblables de tirer votre ultime révérence.

"Soldats, préparer la statue de l’alicorne pour le prochain tir des trébuchets !" ordonna soudainement Kalt en se retournant pour s’adresser aux ingénieurs des machines de guerre, surprenant sur le coup ces derniers qui s’exécutèrent.

Vous ne pouvez aller contre l’ordre naturel des choses, aussi mystérieux et inconcevable qu’il puisse paraître.

Vous me l’avez dit vous-même : On a toujours le choix.

"Chancelier, nous sommes prêts à mettre le feu aux projectiles et à tirer."

À cette annonce de Tactic suite à un signe des ingénieurs, Kalt leva une patte en l’air tout en continuant de « regarder » Célestia qui soupira en fermant les yeux.

On a toujours le choix. C’est ainsi qu’on peut de prendre une décision suicidaire pour l’avenir du monde. Mais c’est en sachant faire des choix avisés et non aveugles, qu’on reconnait qui sont les personnes raisonnables. Et j’admets que je n’ai pas fait partie de ce genre de personnes durant mon règne avant la guerre, commença-t-elle à se dire en soupirant, sous le regard inquiet de Luna tandis que Kalt gardait sa patte levée. Puis brusquement, elle rouvrit les yeux, affichant un air déterminé. Mais vous qui n’avez cessé de me dire que vous agissiez pour le bien de Minotauria, sachez que si vous faites cela, alors vous condamnez tous les vôtres. Vous pourrez toujours dire que moi et Twilight en mourant avons jeté une malédiction, en bloquant les astres pour nous venger des minotaures… Au final, ce sera bien vous le seul responsable de la fin de toute vie sur cette terre.

Par la suite, Célestia se contenta de regarder sévèrement dans la direction où elle sentait que Kalt se trouvait. Celui-ci attendait, la patte toujours levée et affichant lui aussi un air sévère. Plusieurs secondes passèrent, sans que l’un ou l’autre ne bouge, sans que l’alicorne ne prête attention aux combats autour d’elle, ou aux tirs de rayons de sa sœur contre les ennemis autours d'elles les attaquants.

Finalement, Kalt se retourna en baissant la patte.

Avec ou sans mes tirs de trébuchets, vous devez vous rendre à l’évidence, vous êtes condamné Célestia.

Entendant cette parole prononcée avec lassitude, Célestia lâcha un bref soupir en fermant les yeux, avant de revenir à la réalité autour d’elle. Là, elle remarqua le regard préoccupé de Luna dont l’esprit semblait lui aussi ailleurs.

"Qui a-t-il Luna ?

– Célestia…" commença à dire l’alicorne avec inquiétude, avant de se tourner vers sa sœur. "Il faut retrouver Twilight au plus vite."

 

***************************************************************************

 

Au milieu de la mêlée, Twilight avait perdu toute notion du temps. Depuis combien de temps elle luttait ? 30 min ? une heure ? deux heures ? une journée entière ? Elle ne pouvait le dire. Combien de personnes elle avait tué de ses propres sabots ? Elle le savait encore moins. Tout ce dont elle était certaine, c’était qu’elle se trouvait dans un combat à mort. Un combat pour l’avenir des poneys, et où les slaves de tirs des machines de guerre démontraient que les minotaures étaient prêts à tout pour l’emporter, y compris à sacrifier une partie des leurs.

Au fur et à mesure des bombardements autour d’elle par les trébuchets, l’alicorne était passée d’un sentiment à un autre. Au début, elle ressentait de la souffrance en voyant des poneys pétrifiés servir d’armes contre d’autres poneys alors que tous venaient de la même époque. Des poneys pétrifiés qui rassemblaient aussi bien des juments que des étalons, des poulains que des poneys âgés, des civils que des militaires.

Mais à mesure que ces bombardements s’étaient poursuivis ainsi que les combats autour d’elle, avec leurs lots de corps mutilés et de restes de statues ici et là, la jument sentait sa douleur se transformer en colère : une colère bien plus importante que le jour de son évasion de Minotaurville, bien plus intense que le jour où sa bibliothèque de Poneyville fut détruite par Tirek, et bien plus acharnée que le jour où elle affronta pour la première fois les minotaures et qu’elle donna la mort.

De cette colère, Twilight s’en servit pour se battre avec davantage de détermination et d’agressivité, voulant montrer aux meurtriers de son peuple qu’elle n’entendait pas laisser leur stratagème fonctionner sur elle. En outre, elle comprenait en regardant autour d’elle que le moral des équins ne tenait plus qu’à un fil, et qu’elle se devait d’être un exemple pour eux. Par ailleurs, à mesure qu’elle donnait une offrande à la Faucheuse, l’alicorne sentait quelque chose prendre l’ascendant sur elle. Une sensation qu’elle n’avait pas ressenti depuis son entrainement la veille avec Shining et lors de son premier affrontement avec les minotaures et Soldier. Enfin, la jument avait par moment l’impression d’entendre une voix familière dans sa tête. Une voix qui lui disait que c’était désormais « eux ou non » et qu’elle ne pouvait, ne devait, montrer aucune faiblesse, mais seulement de la rage.

"Twilight sur ta droite !"

À l’avertissement de Flash, l’alicorne pivota sur le côté et plaça son épée devant elle. Là, elle stoppa le coup d’un minotaure, avant de se téléporter derrière lui pour le frapper à sa jambe. En voyant son ennemie s’écrouler à terre puis se retourner sur le dos, Twilight donna un nouveau coup d’épée qui le désarma. L’alicorne releva alors son épée ensanglantée pour donner le coup de grâce, le regard ferme.

"Non, non, non faites pas ça !" lui supplia le minotaure qui semblait juste avoir atteint l’âge adulte.

Faits le. N’oublie pas tous les poneys innocents qu’il a abattus durant les émeutes. dit alors une voie dans l’esprit de la jument à l’armure couverte de sang.

"Pitié !"

Tue-le !

Clash !

Finalement, tel maniant une faucheuse, Twilight fendit l’air d’un coup sec et tua le minotaure. Pour elle, le temps de la bienveillance était révolu et tout le bonheur et bien-être qui avaient suivi son union avec Flash s’était évaporé. Seul resté son objectif de vaincre ses ennemis. Elle se doutait d'ailleurs que c’était aussi celui de Kalt, quelque en soit le prix en vie.

"Twilight, tu te sens bien ?"

À cette question dit d’un air préoccupé d’Applejack, l’alicorne tourna la tête vers son amie. Cette dernière présentait une légère entaille au front, ainsi que des éclaboussures de sang sur son armure.

"Je regrette de vous avoir entrainé dans cette situation et de vous refaire vivre tout ceci", commença-t-elle à répondre d’un air agacé. "Mais saches que je compte y mettre un terme", continua-t-elle fermement, sans pour autant faire disparaître le visage préoccupé de la terrestre.

"Twilight… Tes yeux…

– Twilight !"

Entendant quelqu’un l’appeler, l’alicorne tourna la tête sur le côté et aperçut Shining en train de galoper vers elle. À la grande frayeur de la jument, l’étalon présentait une large entaille à sa patte avant droite, l’obligeant à boiter.

"Twilight, tu dois fuir !" lui cria Shining une fois assez proche de l’alicorne qui pris un air surpris.

"Quoi ?!

– Ils sont trop nombreux et nous attaques de tous les côtés", commença à s’expliquer rapidement son frère. "J’ai tenté en vain de briser leur encerclement, mais c’est peine perdue. Il n’y a plus d’espoir pour l’emporter ici. Parts avec Flash et Célestia et va remettre l’Empire en sommeil, tu trouveras le sortilège dans les travaux de Sunburst", ordonna-t-il ensuite, voulant donner une chance à sa petite sœur de continuer à vivre, si mince soit-elle.

"Il n’est pas question que je parte !" s’emporta cette dernière en frappant de ses pattes le sol boueux et ensanglanté. "On peut encore s’en sortir ! D’ailleurs, ils semblent avoir stoppé leurs tirs de machines de guerre", argua-t-elle en remarquant l’absence de nouveaux tirs.

"Twilight, je sais quand une bataille est perdue, et celle-ci est sans espoir pour nous", rétorqua Shining qui ne voulait pas voir sa sœur faire partir de la liste des victimes équines.

"Twilight, t’es notre dernier espoir. Mourir ici ne servirait pas les poneys." voulut convaincre Applejack derrière l’alicorne en colère.

"Twilight… Tu as remarqué ce que tu as aux yeux ?" questionna ensuite Shining, davantage préoccupé en remarquant quelque chose dans les yeux de la jument.

À la suite de cette remarque, la jument mauve s’étonna puis finit par poser un sabot près de son œil gauche. Là, elle sentit comme un fluide qui en sortait.

Tu l’as toi-même dit à Luna. Tu ne pourras jamais te séparer de moi.

Non... Non je refuse de m’associer à toi !

Tu comptes alors te priver d’un moyen de combattre plus efficacement ? Tu préfèrerais condamner les poneys par égoïsme, alors que Kalt est prêt à tout pour obtenir la victoire ? On a pourtant fait du bon « travail » ensemble sur ces derniers combats. Alors, que décides-tu, princesse d’Equestria ?

Devant cette question de cette voix dont elle avait compris qu’il s’agissait de Midnight Sparkle, Twilight baissa la tête, indécise alors que la brume pourpre sortait toujours de ses yeux.

Non. Si je te libérai, tu serais inarrêtable. Tu n’en auras jamais de semer la destruction. affirma-t-elle en fermant les yeux, parvenant à mettre fin au phénomène.

Tic-Flit !

"Arrgh !

Applejaaack !"

Tout en criant le nom de son amie à s’en casser la voix, Twilight vit la terrestre s’effondrer à terre, un carreau d’arbalète au milieu des cotes à son côté gauche avec une de ses plumes sur la tige en bois. Soulevant sa tête d’une patte, l’alicorne pouvait lire la souffrance et la peur dans le regard d’Applejack.

"Applejack… non…

– Ça… ça ira…" voulut la rassurer la terrestre en se forçant à afficher un air confiant. "J’ai connu pire…

– Il est temps de régler nos comptes, jument !"

Levant et tournant les oreilles en arrière, Twilight reconnut immédiatement la voix de cette personne qu’elle ne connaissait que trop depuis son arrivée dans cette époque maudit. Serrant les dents, elle reposa délicatement la tête de son amie.

"Tu n’aurais pas dû t’en prendre à elle", déclara l’alicorne avant de se retourner et de déployer une aile devant Shining qui s’apprêtait à attaquer le minotaure.

"Je préfère t’abattre par moi-même plutôt que par une arme à distance", rétorqua Soldier avec un petit sourire malgré ses nombreuses blessures d’où s’écoulait du sang. "Et maintenant que j’ai toute ton attention, j’ose espérer qu’il en ait de même pour toi et que tu n’es pas assez lâche pour user de ta magie", continua-t-il en reposant son arbalète dans le dos avant de sortir son épée. "Maintenant, approches et finissons-en !" clama-t-il avec détermination, amenant son adversaire à davantage froncer les yeux.

"N’y va pas Twilight !" voulut l’en dissuader Flash alors en prise avec un autre minotaure.

Mais malgré son appel, Twilight ne détourna pas le regard et continuait de fixer Soldier. Elle ne pouvait nier qu’elle ressentait encore de la peur à son égard. Mais cette peur n’était rien comparée à la haine qu’elle éprouvait désormais. Aussi, après avoir ordonné à Shining de veiller sur Applejack, Twilight se mit en marche, d’un pas lent comme le minotaure, avant que chacun n’accélère pour finalement courir l’un vers l’autre.

Cling !

Le son du choc des épées sonna pour Twilight comme le début d’une lutte particulière. S’ensuivit un véritable combat d’escrime entre l’alicorne, fort de ses combats passés, et le soldat professionnel. Un combat qui ne manqua pas d’attirer le regard des combattants alentours, équins comme minotaures qui voyaient leur champion respectif s’affronter.

"C’est un moment que j’attendais depuis bien longtemps", déclara satisfait Soldier en reculant de quelques pas pour aussitôt fendre l’air de son arme. "Depuis ce jour où tu m’as laissé ce souvenir", continua-t-il en désignant d’une patte son cache œil sur sa partie brulée du visage.

Sur ces mots, il souleva une jambe et envoya un coup de patte contre la jument qui tomba à la renverse près d’un rocher. Tournant sur le côté, celle-ci échappa au nouveau coup d’épée de Soldier et se releva. Elle se positionna ensuite sur le rocher, se retrouvant à la même hauteur que le minotaure. Là, leurs armes se croisèrent à nouveau et chacun avança son visage.

"Pour ma part, je t’aurais tué ce jour-là si Spike ne m’avait pas retenu. Aujourd’hui, ne comptes pas sur lui pour que je commette la même erreur", répondit l’alicorne avant de repousser avec son arme Soldier. Ce dernier relança son attaque contre la jument qui l’esquiva en sautant.

Cependant, alors qu’elle s’apprêtait à retoucher le sol, Twilight senti qu’on l’attrapait par la queue et fut violemment jetée contre le rocher.

"Twilight !" cria Shining en allant à son secours, avant d’être stoppé par deux minotaures.

Retrouvant ses esprits malgré la douleur du choc, l’alicorne parvint à se téléporter pour éviter l’épée de Soldier qui frappa la roche. Réapparaissant plus loin, la jument se secoua la tête et représenta son arme devant elle et réengagea le combat.

"Hum… Je vois que tu as vite appris le maniement des armes", commenta amusé Soldier après un moment. "Ma vengeance n’en sera que plus savoureuse, en plus de la satisfaction d’avoir débarrassé Minotauria d’une créature comme toi."

Donne-moi le contrôle Twilight, et je t’assure qu’il ne verra pas la nuit tomber.

Entendant de nouveau Midnight lui parler, Twilight ferma brièvement les yeux en serrant les dents.

N… Non. Tu es trop dangereuse pour te laisser faire.

Plus dangereuse que ces minotaures en train de massacrer les nôtres ?

Avant de pouvoir répondre, l’alicorne dû revenir à la réalité et esquiver une nouvelle attaque de Soldier en sautant sur le côté. Néanmoins, si elle évita d’être blessée, elle pouvait sentir et entendre le bout de l’épée du minotaure glisser le long de son armure en y laissant une rayure.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.