Discord icon

80.7 : Vers la Fin

Pendant ce temps, la ligne des minotaures entourant les flancs et l’arrière de l’armée équine poursuivait sa progression, au son du pas rythmé des militaires.

"Hou. Hou. Hou. Hou. Hou."

Tic-Flit !

À chaque nouvelle salve de tirs des arbalétriers derrière la ligne de bouclier, de nombreux cris de poneys se faisaient entendre, avant d’être étouffés par le son des minotaures qui reprenaient leur marche macabre. En outre, à mesure de sa progression, la ligne réduisait son périmètre. Elle concentrait ainsi davantage d’arbalétriers derrière elle et donc de tirs nourris. Un cercle vicieux et mortel pour les poneys, qui ruinait leurs tentatives ici et là de briser l’encerclement.

Mais en dépit de ces nouvelles encourageantes qui lui parvenaient, Kalt conservait son regard ferme. Pour lui, cela ne changeait pas le fait qu’il avait finalement cédé face à Célestia et arrêté les bombardements pour ne pas prendre le risque de la tuer avec Twilight. Un geste qui avait laissé surpris les ingénieurs et perplexe Tactic, tandis que le Chancelier le voyait comme un signe de faiblesse.

L’information sur le fait que les astres ne peuvent se mouvoir que par Célestia ou Twilight finira par être dévoilé… Même si elle est censée… Ma décision d’épargner ces princesses restera comme un aveu d’impuissance de ma part face aux poneys. Les sénateurs et le peuple ne l’accepteront pas, et se sentiront humilier de dépendre d’elles pour vivre. pensa Kalt en observant le champ de bataille qui semblait rétrécir tandis que Tactic terminait de parler avec un diamond dog venu lui faire l’état de la situation.

"Chancelier, nous allons avoir à traiter de la question des prisonniers", commença à dire le général une fois au côté de Kalt, amenant ce dernier à tourner la tête. "L’issu de la bataille ne fait plus beaucoup de doute, et même si la plupart préfèreront mourir au combat, sans doute que certains parmi les équins vont demander grâce. Il nous faut rapidement prendre une décision à leur égard. De même, qu’en sera-t-il pour les poneys civils restés dans l’Empire ?"

Devant les propos de Tactic, Kalt croisa les pattes dans le dos, l’air pensif tout en continuant de froncer les yeux.

Hum… Voilà qui devrait permettre d’atténuer quelque peu cette image de faible aux yeux des miens, et les « consoler » par rapport à la dépendance des astres envers les alicornes.

"Il n’y aura pas de prisonniers, ici comme dans l’Empire. Massacrez-les tous, hormis les princesses", finit par annoncer froidement le Chancelier.

"Hum. Soit, je fais transmettre", répondit simplement Tactic, bien qu’interpellé de cette réponse qui allait à l’encontre des lois de la guerre et des Conventions qu'avait signées Minotauria.

"J'en prends toute la responsabilité. D'ailleurs, Equestria n'était déjà plus de ce monde quand Minotauria avait signé ces traités. Nous n'avons donc pas d'obligations à les appliquer pour ces équins", reprit Kalt en devinant les hésitations du général.

De toute façon, le sort des survivants n’aurait pas été enviable à celui des morts. estima-il ensuite en observant de nouveau les combats, souhaitant qu’ils se terminent bientôt pour mettre un terme à tout cela.

Je ne pense pas que je vivrai longtemps avec ça à la conscience… J’espère au moins que nos descendants et l’Histoire sauront me juger avec bienveillance…

 

***************************************************************************

 

Observant aussi depuis sa position l’affrontement entre les équins et son peuple, Green n’avait cessé de pleurer en silence, à genoux et isolé sur sa colline. Combien de vies perdues ? Combien de familles en deuil ? Tout cela, parce que deux peuples n’ont pas été capables de s’entendre sur une issue pacifique d’un conflit remontant à plusieurs siècles.

Je dois me rendre à l’évidence… Le monde est et restera toujours régi par le rapport de force… qu’importe les conséquences pour les populations… se plaina le jeune minotaure en se tenant la tête.

Puis réalisant quelque chose, le minotaure se leva, le regard navré vers l’armée équine encerclée.

Je ferais mieux de partir avertir ceux encore présents à l’Empire… Mais que pourront-ils faire ensuite ? Ce ne sont probablement que des poneys âgés ou des mères avec leurs enfants…

Mais alors qu’il s’apprêtait à partir, Green sentit le sol légèrement trembler.

Encore le volcan j’imagine… Même si les miens l’emportent, Minotauria régnera sur des cendres…

Sur cette pensée, le minotaure se retourna pour partir malgré le tremblement, lâchant un dernier regard désolé pour les équins et Twilight dont il préférait ne pas connaître le sort. Mais en se mettant en marche, il se stoppa net.

 

**********************************************************************

 

"Hou. Hou. Hou. Hou. Hou."

Tic-Flit !

"Ah, ah ! Continuez les gars, on en aura bientôt fini avec ces monstres !"

C’est avec confiance qu’un des minotaures sur la ligne de bouclier s’exclama suite à la nouvelle slave de tirs, se mettant peu après à nouveau en marche avec les siens tout en achevant de sa lance une licorne blessée par un carreau d’arbalète. Pour lui, la victoire semblait à portée et, bientôt, ils reviendront en héros auprès de leurs familles et honoreront ceux qui sont tombés pour leur pays il y a des siècles.

– Les gars ! On a un nouvel ordre du général Tactic ! Hormis les alicornes, tuez-les tous !" lança enjoué un diamond dog sur un poney galopant le long de la ligne.

"Vraiment ? Ah, ah ! En avant les amis, finissons le travail de nos ancêtres !" réagi un arbalétrier, ravi de se dire qu’il allait pouvoir terminer le travail de ses ancêtres, morts pour lui offrir cette terre où il est né.

Du côté des équins, le moral diminuait à mesure que la situation devenait critique. Pour beaucoup, il devenait de plus en plus évident qu’ils ne verront pas le soleil se coucher, ni ne reverront leurs proches. Tout en continuant le combat, beaucoup commençaient à avoir en pensée ceux qu’ils laissaient derrière eux, redoutant leur sort après la défaite.

Parmi ces poneys en train de réaliser que leur destin et celui d’Équestria était scellé, Moondancer continuait tant bien que mal de poursuivre la lutte. Blessée au dos et à une patte arrière, la licorne se mesurait actuellement à un soldat minotaure de métier. Depuis le début des combats, elle s’était déplacé à travers le champ de bataille et avait successivement vu de loin Twilight épouser Flash, puis aperçut un groupe de pégases se diriger au-delà des lignes ennemies, avec seulement une poignée en revenir. Par la suite, elle apprit que leur armée s’était fait encercler avant de subir les bombardements des trébuchets.

D’ailleurs, c’est suite à l’explosion d’un des projectiles à proximité d’elle qu’elle reçut un des gravats au dos et se blessa. Mais la véritable blessure à ce moment-là lui fut portée au cœur, en constatant que le projectile utilisé était la statue de Lemon Hearts. Enfin, elle vit passer devant elle les princesses Célestia et Luna, sous la protection des batponies qui semblaient avoir perdu plusieurs des leurs.

Désormais, la licorne se retrouvait face à un minotaure armé d’une épée, à cinquante mètres de la ligne de bouclier à nouveau en mouvement. Tenant une lance dans sa magie, Moondancer combattait tout en repensant à son existence : peu épanouie entre le départ et le retour de Twilight à Canterlot. Mais la période qui suivi et où elle retrouva goût à la vie fut de courte durée avec l’éclatement de la guerre. Une guerre qui connaissait son dénouement aujourd’hui. Et durant tout ce temps, qu’aura-t-elle accompli ? Son aide pour élaborer le sort de disparition de l’Empire n’aura finalement permit que de donner un sursis à son peuple.

Sur cette triste pensée, la jument ne put éviter le cou d’épée qui la blessa profondément au poitrail. Revenant à la réalité par l’effet de la douleur, Moondancer usa de toutes ses forces pour se cabrer et attraper dans ses pattes avant la lame de l’arme du minotaure. Une fois celle-ci bloquée et ignorant les entailles qu’elle se faisait sur ses membres, la licorne usa de sa magie pour faire pivoter et orienter l'épée vers son ennemie, le transperçant ensuite au visage.

Le voyant tomber en arrière, elle relâcha l’épée et soupira en fermant les yeux. Derrière elle, le bruit de la ligne de bouclier venait de cesser.

Tic-Flit !

 

***************************************************************************

 

"Thorax, baisse-toi !"

Flash !

Se couchant après l’avertissement de Chrysalis, Thorax sentit passer au-dessus de lui un rayon qui percuta et repoussa trois minotaures. Se relevant, le changeling se reconcentra sur son combat et sauta pour ensuite s’accrocher au visage et arracher la pomme d’Adam de son adversaire. Laissant ce dernier tomber tout en se vidant de son sang en hurlant, Thorax porta alors un regard sur sa reine, sa mère.

Celle-ci semblait très affaiblie et présentait de nombreuses blessures sur l’ensemble du corps, s’étant plusieurs fois interposée entre lui et les coups d’épées et de lances de leurs adversaires. Tuant plusieurs d'entre eux, ils n’avaient cessé de lutter ensemble depuis qu’il l’avait rejoint sur ce champ où fleurissaient les morts.

Mais c’était bien Chrysalis qui en prenait le plus. Cette dernière ne pouvait supporter l’idée de voir son enfant se faire tuer. Et tant qu’elle vivrait, elle continuerait de se battre et de le protéger.

"Ma reine, vous devriez vous retirer tant qu’il est encore temps !" lui lança Thorax en allant dans sa direction tout en abattant par derrière un minotaure s’en prenant à sa souveraine.

"Même si je le voulais… Je ne peux plus…" répondit épuisée la changeline, en profitant de ce bref moment de répit pour reprendre son souffle. "Ce dernier minotaure m’a laissé un souvenir pendant que je lançais ce rayon…" s’expliqua-t-elle en regardant vers son dos ensanglanté où une entaille lui avait coupé son aile droite.

Mais aussitôt elle reprit un air déterminé et s’empara dans sa magie d’une lance qu’elle enfonça dans le ventre d’un minotaure l’attaquant sur sa droite. Se remettant l’un derrière l’autre, les deux changelings pouvaient constater qu’ils étaient quasiment seuls au milieu de dizaines d’ennemis.

"Tu n’aurais pas dû venir ici", lui dit peinée Chrysalis en présentant sa lance à ses adversaires.

"Vous êtes notre souveraine, l’avenir de notre espèce", rétorqua Thorax en serrant les dents.

"Non Thorax… C’est toi l’avenir des changelings… Tu l’as toujours été."

Après cette déclaration, Chrysalis fit face à deux minotaures l’attaquant simultanément de deux côtés, tout comme deux autres face à Thorax. Activant sa magie, elle envoya un rayon contre l’un de ses adversaires, avant de se retourner et de jeter sa lance contre un de ceux menaçant Thorax. Puis faisant face à son second ennemi, la changeline se cabra et laissa la lance du minotaure traverser un de ses trous à une patte avant. Aussitôt elle plia son membre et brisa l’arme. Ensuite, elle bondit sur le minotaure et l’attaqua au visage.

Relevant la tête, elle porta immédiatement son regard vers Thorax. Celui-ci venait de sauter contre le dernier minotaure, mais reçu un violent coup de poing qui le rejeta à terre. Là, il vit fendre sur lui la pointe d’une épée.

"Nooon !"

Crack !

Avant d’avoir pu réagir, le changeling vit passer au-dessus de lui sa souveraine qui plaqua à terre le minotaure. Mais avant d’avoir pu l’atteindre à la gorge, Chrysalis senti quelque chose la pénétrer. Faisant fi de la douleur, la changeline reprit son attaque mortelle avant de s’écrouler sur le côté.

"Ma… Ma reine !" paniqua Thorax en se relevant pour se rendre près d’elle. Là, il vit l’épée plantée au niveau du haut du ventre de Chrysalis. Malgré tout, cette dernière serra les dents et se força à se relever.

"Sau… Sauve-toi… C’est un ordre", ordonna-t-elle difficilement avant de se mettre à cracher du sang.

"Jamais", objecta Thorax tout en se mettant face aux minotaures prêts à les attaquer de nouveau.

Brooooowwww ! Brooooowwww !

Soudain, le bruit des combats fut couvert par celui intense d’un cor, amenant chacun à s’arrêter momentanément.

Surpris, Kalt et Tactic s’échangèrent un regard, avant de se tourner dans la direction d’où le son semblait venir. En observant une colline, ils aperçurent une masse en train de se positionner au sommet

"Mais qu’est-ce que…" s’étonna le Chancelier en plaçant sa longue-vue devant lui comme Tactic.

Là, il constata qu’il s’agissait d’une multitude de yacks en armure.

"Impossible…" s’exclama à voix basse Tactic pendant que Kalt prenait une profonde inspiration en fronçant les yeux.

 

Note de l'auteur

Serait-ce si simple ?

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.