Discord icon

A Lesson in Friendship

Dinky, Cinnamon Stick, Apple Blossom et les jumeaux se tenaient à l'extérieur de la chambre de Screwball.

"Allez", dit Lightning en poussant son frère. "Frappe."

"Je ne frapperai pas", insista Thunder. "Fais-le toi !"

"Non, c'est toi !"

"Non, toi !"

"Très bien ! Cinnamon Stick, c'est toi qui vas frapper !"

"Pas question !" déclara le poulain. "Je ne suis pas assez fou pour aller lui parler, surtout quand elle est dans cet état !"

"Mon cousin à raison", dit Apple Blossom. "Si nous y allons tous ensemble, vous croyez pas que nous risquerions d'encore plus la perturber ? Elle a traversé beaucoup de choses difficiles hier. Peut-être que l'un d'entre nous devrait y aller seul."

"J'y vais", dit Dinky, volontaire. "C’est ma meilleure amie."

Aucun poney ne s’interposa, sachant que les deux étaient aussi proches que du pain et du beurre. La licorne était sur le point de frapper à la porte quand Cinnamon Stick arrêta son sabot.

"Sois prudente", murmura-t-il

Dinky hocha la tête et frappa.

"Allez-vous-en !" cria Screwball de l'intérieur.

"Screwy, c'est Dinky ! Est-ce que je peux entrer ?"

Elle fit une pause. "Seulement toi."

La porte s'ouvrit automatiquement et Dinky entra à l'intérieur. La chambre était complètement sombre et silencieuse, sauf pour les sanglots de Screwball et les gazouillements de trois moineaux qui l'encerclaient. Dinky leva un sourcil interrogateur vers eux.

"Ils sont là pour mon soutien moral", déclara son amie.

"D'accord."

Dinky grimpa sur le lit et mit soigneusement un sabot sur la tête de Screwball. "Tu vas bien ?"

"Est-ce que j'ai l'air d'aller bien ?!"

La licorne sauta en arrière face à ce ton. Screwball soupira quand elle roula sur le dos et se redressa.

"Désolée, Dinks. Je viens d'avoir une mauvaise journée."

"Je comprends", acquiesça Dinky. "Les Tri-Pies nous ont parlé de ta dispute avec ton père."

"Ces maudites triplettes", marmonna Screwball.

"Tout le monde se dispute avec ses parents, et puis-"

"Mais c'est la première fois que je me dispute avec mon père ! Je veux dire, maman et moi, nous nous sommes disputées plusieurs fois avant, mais jamais avec Papa ! On n'a jamais eu ce genre de choses jusqu'à maintenant !"

Elle enfouit son visage dans ses genoux. Dinky lui tapota la tête.

"Les Tri-Pies m'ont dit que c'était assez difficile pour toi."

"Qu'est-ce qu'elles vous ont dit d'autre ?" demanda Screwball, sans lever les yeux.

La licorne se mordit la lèvre. "Eh bien... Je ne sais pas si elles étaient juste folles comme elles le sont d'habitude, mais elles ont dit que... tu étais, euh... tombée amoureuse d'un changelin ?"

Cette fois, Screwball leva les yeux vers le haut. "C'est vrai, et alors ? !"

Les yeux de Dinky s'élargirent. "Est-ce que c’est le poney spécial dont tu m'as parlé ?"

"Oui."

"Wow. Tu ne plaisantais pas quand tu disais que ton père allait se mettre en colère."

Screwball s'était attendue un cri. "Ça ne te dérange pas ?"

"Screwy, ma meilleure amie est la Princesse du Chaos, le père de mon petit ami est un dragon, mes yeux regardent dans des directions opposées. Je suis habituée aux trucs bizarres."

Le poney terrestre rigola. "Eh bien, oui, mais... Les changelins sont censés être mauvais."

Dinky haussa les épaules. "Ainsi que ton père."

Screwball sourit et serra son amie. "Je savais que tu comprendrais, Dinky ! Qu'est-ce que les autres en pensent ?"

"Oh, ils ont flippé quand les Tri-Pies nous l'ont dit. C'est logique, étant donné que leurs parents ont combattu des changelins."

"Mais pas Mothball. Il n'était même pas encore né."

"Mothball ? Est-ce que c'est son nom ? Hé ! Screwball ? Mothball ? C'est comme si vous étiez destinés l'un envers l'autre ! Hé ! J'ai une idée ! Vous pourriez vous enfuir ensemble ! Ce serait tellement romantique !"

"Ouais. Sauf que c'est un peu plus compliqué qu'il n'y parait, Dinky."

"Pourquoi ?"

"Pour commencer, il est le prince des changelins."

Dinky haleta. "Wow ! C’est un prince tout de même !"

"Tu ne comprends pas, Dinky ! Il est l'héritier du trône de Chrysalis ! La reine Chrysalis est sa mère !"

"Eh bien, c’est pas pour être méchante, mais le représentant de ta famille n'est pas parfait non plus."

"Deuxièmement, Mothball croit qu'il n'a pas de cœur."

"C'est idiot ! Tout le monde à un cœur ! Certains en ont même deux, c'est ma mère qui me l'a dit."

"Mais les changelins ne sont pas censés avoir de cœur. Papa pense que Mothball se sert simplement de moi."

"Alors pourquoi est-ce qu’il est venu à ta fenêtre ? D'ailleurs, j'ai vu la rose."

Screwball soupira. "Bien sûr que tu l'as vue."

"Hé, tout ira bien. Les choses vont s'arranger avec tes parents et Mothball et vous vivrez heureux pour toujours !"

La terrestre secoua la tête. "Dinky, tu es ma meilleure amie, mais tu peux être vraiment naïve parfois."

"Exactement !" s'exclama Dinky en jetant ses sabots autour des épaules de Screwball. "C'est la raison pour laquelle tu auras toujours mon soutien !"

Screwball sourit. "Merci, Dinky. Tu sais quand Gold Digger et Silver Tray n'arrêtaient pas de dire que je deviendrai mauvaise et qu'ils allaient me transformer en pierre ? Je ne vois pas comment cela pourra se produire si j'ai une amie comme toi."

"Tu sais ce qu'on dit..."

"Amies pour la vie !" dirent-elles à l'unisson.

 

********************************************************************************************

 

"Bouge !" chuchota durement Lightning en poussant son frère loin de la serrure. "Je veux jeter un petit coup d'oeil !"

"Les gars, on ne devrait pas faire ça !" insista Cinnamon Stick.

"T’as pas peur que ta petite amie soit accidentellement transformée en orange ?"

"Dis pas n'importe quoi ! Screwball ne ferait jamais de mal à Dinky !"

"Qu’est-ce qu’elles font maintenant ?" demanda Apple Blossom.

Lightning était sur le point de répondre quand Thunder reprit le contrôle de la serrure. "Elles se font un câlin ! C'est bon signe."

"Et puis-je savoir ce que vous faites, mes petits poneys ?"

Les quatre sursautèrent au son de la voix de Twilight Sparkle.

"On n'est pas petits", grommela Thunder. "On a quinze ans."

Lightning le poussa sur le côté et murmura : "Montre un peu de respect." Elle leva les yeux vers l'alicorne. "Dinky est allé réconforter Screwball et on les espionnait, euh, on s’assurait que tout se passe bien entre elles."

"J'essayais de les en dissuader", déclara Cinnamon Stick.

"Vos parents ne vous ont jamais appris que c'est impoli d'écouter aux portes ?" demanda Twilight.

Les jumeaux baissèrent la tête. "Oui, tante Twilight."

"Bon. Pourquoi n'allez-vous pas rejoindre les autres pour le petit déjeuner ? Je dois parler seule avec ma filleule."

Les adolescents savaient qu'il valait mieux ne pas discuter avec une princesse. Twilight frappa à la porte, faisant sursauter les deux juments à l'intérieur.

"Oui ?" demanda Screwball.

"Screwy, c'est ta tante Twilight."

"Oh. Entre."

L'alicorne ouvrit la porte. Dinky s'inclina devant elle en signe de respect.

"Dinky", dit doucement Twilight, "Je dois parler avec Screwball. Ils ont servi des muffins dans la salle à manger."

La licorne grise hocha la tête et laissa les deux seules dans la chambre.

"Est-ce que je suis toujours punie ?" demanda Screwball.

Au lieu de répondre à sa question, Twilight dit simplement : "Suis-moi."

Screwball avait appris il y a longtemps que lorsque les adultes prenaient ce ton sinistre, il était sage de les écouter. Elle mit son chapeau à hélice pour se porter chance avant de suivre sa marraine.

Twilight l'amena vers un long couloir décoré par des vitraux colorés.

"As-tu déjà été dans cette partie du château ?" demanda l'alicorne.

Screwball secoua la tête. "Jamais."

"Je ne suis pas surprise. Ce n'est pas exactement la partie préférée de ton père."

Sur la première fenêtre, elle vit une image de Discord. "Quel est cet endroit ?"

"C'est le couloir menant à la Tour de Canterlot, où nous gardons les Éléments d'Équilibre. Les images que tu vois ici sont des moments dans l'histoire où les Éléments ont été utilisés, ainsi que de nombreuses autres victoires."

Screwball compta au moins cinq fenêtres dans lesquelles son père était représenté. Il y en avait une particulièrement troublante, montrant son père traitant une licorne, un pégase et un poney terrestre comme des marionnettes, en les suspendant sur un feu. Celle à côté d'elle montrait deux alicornes encerclant une version blanche de son père. Elle en déduit vite que c'était les Princesses Celestia et Luna qui avaient transformé son père en pierre.

Twilight vit l'expression horrifiée sur le visage de la pouliche et se sentit coupable de lui montrer son histoire.

"Tu dois comprendre que ton père était incontrôlable. Peu importe, c'est du passé..."

Elle la guida vers une autre fenêtre, celle-ci était plus agréable. Son père était dans celle-là aussi, mais il était avec une pégase jaune avec une chevelure rose. Ils étaient en train de courir dans un champ et ils étaient à la fois excités et heureux.

"Maman et papa."

"La belle a apprivoisé la bête", dit Twilight avec un signe de tête. "Ta mère a sauvé Equestria à elle seule avec son Élément de bonté. En un sens, elle a aussi sauvé ton père."

Screwball fixa la fenêtre de ses parents pendant un moment, puis elle en regarda une autre. C'était six poneys luttant contre une alicorne sombre. Elle reconnut sa mère parmi les héros ainsi que ses cinq autres tantes.

"C'est la bataille contre Nightmare Moon", expliqua Twilight.

"Oh", dit Screwball en se souvenant de l'histoire.

"Voilà comment nous nous sommes toutes rencontrées. En y repensant, si toutes les six, nous n'avions pas récupéré les Éléments d'Équilibre ce soir-là, nous n'aurions jamais été confrontés à Discord un an plus tard, et tes parents ne se seraient probablement jamais rencontrés."

Screwball souligna la fenêtre suivante. "Est-ce que c'est tonton Spike ?"

Twilight se mit à rire. "Oui. Ça, c'était notre victoire à l'Empire de cristal."

"Hé ! C'est Cadence là-haut !" Elle regarda une fenêtre rose à côté de lui. "Là, elle est de nouveau avec Shining Armor !"

"Oh, oui. C'est quand ils ont utilisé leur amour pour vaincre les..."

Twilight se tut, mais Screwball savait déjà ce qu'elle allait dire.

"Les changelins ?"

L'alicorne soupira et hocha solennellement la tête. "Screwball, la raison pour laquelle je t'ai amenée ici est parce qu'il y a une chance que tu apparaisses sur une de ces fenêtres un jour. En tant qu'héroïne ou ennemie d'Equestria."

Les yeux de Screwball s'écarquillèrent alors qu'elle fixait sa marraine. "Toi aussi, tu crois que je vais devenir mauvaise, n'est-ce pas ?"

"Tout ce que je sais, c'est que tu possèdes de grands pouvoirs, Screwball, et de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Ai-je besoin de te rappeler l'histoire de Nightmare Moon ?"

"Non, mais j'ai le sentiment que tu vas me la rappeler de toute façon."

"La Princesse Luna a toujours été une bonne personne, mais il y avait de la jalousie et de la noirceur dans son cœur qui ont fini par prendre le contrôle sur elle. Tu es comme une fille pour moi, Screwball, et je ne veux pas que quelque chose comme ça t'arrive à toi aussi. "

"Ça n'arrivera pas !" insista Screwball. "Pourquoi le deviendrai-je... ?"

"La nuit dernière, tu as perdu le contrôle de tes émotions et tu as utilisé ta magie contre ton père."

La jeune jument baissa la tête. "Oh, ça. Mais il allait faire du mal à Mothball !"

"Mothball ? Oh oui, le prince changelin. Si ça ne te dérange pas de me le dire, comment l'as-tu connu ?"

"Eh bien, euh... nous nous sommes rencontrés quand nous n'étions que des enfants et... nous sommes devenus amis et..."

"Tu sais que les changelins n'ont pas de cœur, physiquement parlant ?"

"Je sais, je sais ! Mais il est différent ! J'ai senti son cœur, je le jure ! Toi aussi, tu vas me dire de rester loin de lui ?"

"Personnellement, et avec un profond regret, je suis d'accord avec ton père. Les changelins sont trop dangereux pour une jeune pouliche de ton genre."

"J'ai quinze ans !"

"Je dis cela par expérience. C'est dans la nature des changelins de jouer avec les émotions des poneys. Si ce prince est vraiment ton ami, comme tu le dis, je n'ai pas le droit de te faire la leçon, mais... tu dois faire attention. "

"Tu sais que je peux savoir quand les poneys me mentent, et il ne m'a pas menti une seule fois, même quand il a dit qu'il était mon ami !"

"En es-tu sûre ?"

"Sûre !"

Twilight soupira. "Eh bien, c'est ton choix. Avant de partir, il y a une leçon qu’il me reste à t'apprendre aujourd'hui."

"Ah oui ?"

"Qu'est-ce que la plupart de ces vitraux ont en commun, autre que les Éléments d'Équilibre ?"

Screwball frotta son menton. "Dans chacun d'eux, une mauvaise personne a été vaincue ?"

"Oui, mais comment ont-ils été vaincus ? Cela inclut le fait que ta mère ait dompté ton père."

"Oh, ça. Maman m'a dit que les amis, c'était magique ?"

"Techniquement oui, c'est grâce à la magie de l'amitié en effet. Cela peut paraître idiot, mais l'amitié est l'une des formes les plus puissantes de la magie. Il n'y en a qu'une autre qui soit plus puissante, et c'est celle qui a sauvé ton père."

"Ma mère ?"

"Et qu'est-ce que ta mère lui a offert ?"

Screwball jeta un regard vers la fenêtre de ses parents. "L'amour ?"

"Exactement. Le véritable amour entre deux êtres est la plus grande magie que tu pourras jamais trouver. Tu es née du chaos, Screwball, mais il y a une chance que tu détiennes une telle magie dans ton cœur. Ne l'oublie jamais, d'accord ?"

Screwball était un peu confuse, mais là encore, Twilight la rendait souvent confuse. Elle hocha la tête.

"Bon", dit l'alicorne avec un sourire. "Tu vas prendre ton petit déjeuner ?"

"Non, merci", déclara la pouliche. "Je vais manger dans ma chambre."

Twilight regarda Screwball s'en aller avec un soupir, se demandant si la jeune jument avait compris sa leçon. Chaque fois qu'elle en avait la chance, elle enseignait à Screwball le contrôle de sa magie et l'importance de l'amitié, en espérant que cela la conduirait sur la bonne voie. Considérant le nombre d'amis qu'elle avait, il semblait qu'il n'y avait rien à craindre.

Mais maintenant que Screwball était amie avec un changelin, Twilight s'inquiétait encore plus pour la jeune jument. Elle avait le choix entre la famille et l'amour, ce qui était une décision que personne ne devrait être forcé à prendre.

 

********************************************************************************************

 

Tout était calme dans la maison de Discord. Même le bébé ne faisait pas ses pitreries habituelles. Discord était assis en faisant la moue sur le canapé, la tête dans ses mains. Fluttershy vola vers lui et lui tapota sa tête.

"Qu'est-ce qui ne va pas, chéri ?"

Il regarda sa femme tristement. "Screwball ne m'a pas parlé depuis plus d'une semaine, depuis notre dispute. Elle ne fait rien, à part rester assise dans sa chambre avec le bébé !"

"Elle va venir te voir bien assez tôt. Ou tu veux que j'utilise le regard sur elle ?"

Il soupira. "Non, je vais parler avec elle moi-même."

Alors qu'il allait s’y rendre, la porte de la chambre de Screwball s'ouvrit et la pouliche flotta avec son frère dans ses sabots.

"Maman", dit-elle. "Je peux prendre Zany pour une promenade dans le parc ? Je pense que nous avons besoin d'un peu d'air frais."

En fait, c'était surtout elle qui avait besoin d'air. Elle se sentait très fatiguée ces derniers temps.

"Mais bien sûr, ma chérie", dit Fluttershy. "Je voudrais bien venir avec vous, mais j'ai rendez-vous avec Rarity au spa."

"Que fait-elle à Ponyville ?"

"Des problèmes chez elle. C'est tout ce que je peux te dire."

Screwball regarda son père pendant un moment. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais elle plaça Zany dans une poussette et se précipita dehors avant qu'il ne puisse finir.

"Sérieusement, c'est quoi l'intérêt ?" grogna Discord. "Même si je réussis à lui dire un mot, elle ne veux pas me parler en retour !"

"Alors il est temps que nous unissions nos sabots !" déclara Fluttershy. "Nous allons tout régler ce soir au dîner. C'est une bonne chose non ?"

"J'imagine."

"Ok, je dois y aller maintenant." Elle l'embrassa sur le museau. "Je t'aime."

Son baiser le fit sourire un peu. "Je t'aime aussi."

 

********************************************************************************************

 

Mothball sombra dans son lit. Toutes les sorties étaient gardées, y compris la sortie secrète. Il était confiné dans cette chambre depuis plus d'une semaine et avait envisagé son évasion depuis lors. D'un moment à l'autre, sa mère exécuterait son plan ! Elle pensait qu'il ne connaissait rien de la nouvelle phase, mais il avait entendu quelques gardes stupides qui jubilaient en dehors de sa chambre.

Il devait sortir d'ici et avertir Screwball ! Elle et sa famille étaient en danger et tout était de sa faute !

Dans son temps de réflexion, Mothball avait au moins trouvé de quelle manière il allait s'échapper. La sortie principale était exclue, car elle conduisait à la ruche et il serait vu. S'il sortait et qu'il neutralisait discrètement les deux gardes, il était moins susceptible de se faire prendre. Mais comment pouvait-il faire ? Contrairement à sa mère, il ne pouvait se faire obéir rien qu'en allumant sa corne.

Attends une minute...

En tant que prince, sa mère lui avait appris à contrôler les changelins ainsi que les poneys. Seul les changelins royaux pouvaient le faire, sinon tous les changelins auraient le pouvoir de renverser la reine. Contrôler les esprits n'était pas son fort, mais s'il pouvait exploiter assez d'énergie...

Il souleva l'affiche et passa la tête à travers le trou. Deux sentinelles étaient placées sur chaque côté.

"Hé, Hornet ! Wasp ! J'ai un peu faim. Est-ce que je peux sortir un moment pour manger rapidement ? Je ne le dirai pas à Mère !"

La sentinelle à sa gauche, Hornet, sourit. "Bien essayé, votre altesse, mais nous ne sommes pas nés de la dernière pluie !"

"Ouais", Wasp hocha la tête. "Nous sommes tous les deux nés dans la pépinière avec les autres larves !"

"Nous avons reçu l'ordre de la reine de ne pas vous laisser sortir de votre chambre, en aucune circonstance !"

Mothball ferma les yeux quand sa corne commença à briller.

"Hey, qu'est-ce que vous ... ?" commença à demander Hornet.

Il se tut quand le prince tira un faisceau vert sur lui.

Wasp haletait. "À l'aide ! Le prince… !"

Il fut aussi réduit au silence, quand Mothball le plaça sous son contrôle.

"Très bien", prononça le prince. "Maintenant, s'il vous plaît, restez calme et écoutez-moi attentivement. Je vais partir, mais vous n'allez en parler à personne. Compris ?"

Les sentinelles acquiescèrent distraitement. Triomphant, le prince ne perdit pas un instant quand il prit son envol.

"Oh, j'espère que je n'arriverai pas trop tard !" cria-t-il

 

********************************************************************************************

 

"Merci pour m'avoir aidé aujourd'hui, sucre d’orge", dit Applejack à sa fille adoptive qui se tenait derrière un stand de pommes.

"Eh bien, c'était ça ou passer la journée avec Gemstone", rigola Cinnamon Roll.

"Ça, ce n'est pas très gentil, ma chérie."

Bien qu'Applejack fut encore un peu en colère contre Rarity après leur entretien au Gala, elle se sentait coupable de ne pas lui présenter des excuses pour son insensibilité.

Les oreilles de la cowgirl se dressèrent au son d'une voix familière, même si elle faisait des bruits inappropriés. Elle venait d'une allée à quelques mètres.

"Excuse-moi, chérie", dit-elle à Cinnamon Roll. "Je dois vérifier quelque chose."

Applejack se dirigea prudemment vers le son et regarda dans le coin. Ce qu'elle vit lui fit tomber sa mâchoire.

"Fluttershy ?!"

 

À suivre.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.