Discord icon

Betrayal

Discord faisait une promenade à travers Ponyville, dans l'espoir de s'aérer l’esprit, quand il vit Applejack courir vers lui.

"Whoa là, doucement, cowgirl !" dit Discord en l'arrêtant avec sa patte. "Pourquoi cette précipitation ?"

"Oh bon sang", murmura Applejack dans un souffle.

De toutes les créatures qu'elle aurait pu rencontrer, il fallait qu’elle tombe sur lui ! Elle fit de son mieux pour avoir l’air neutre, mais elle n’était pas très convaincante.

"Oh, euh, salut partenaire ! J'étais juste, euh... Je, euh ... j’ai laissé couler l’eau du bain… Euh… Ouais ! Je dois rentrer à la maison, tu vois ? Alors, euh... au revoir !"

Elle pensa qu'elle était libre jusqu'à ce que le draconequus la prenne par la queue.

"Élément de l'honnêteté, hein ?" sourit-il. "Alors qu'est-ce qui te dérange, AJ ?"

"Euh ..." déglutit Applejack. "Je ne veux vraiment pas en parler !" Elle commença à transpirer. "De plus, ça ne te regarde pas !"

Discord secoua la tête, amusé. "Tu sais que je peux juste regarder dans ta tête et découvrir ce que tu caches ?"

"Non !" cria la cow-girl en agitant ses pattes désespérément. "Tu ne vas pas faire ça !"

"Ooh ! C’est embarrassant, hein ? Ça va être amusant !"

"Discord, tu dois me croire ! Tu ne veux pas..."

"Plus tu me dis de ne pas le faire, plus j’ai envie de le faire !"

Applejack n’avait aucune chance contre le Seigneur du Chaos. Il tapota sa griffe sur sa tête et entra dans sa mémoire la plus récente. La scène était décalée et il se trouva debout à côté d’Applejack dans une ruelle. Elle se tenait là, bouche bée, regardant intensément quelque chose devant elle.

Discord regarda dans la direction du poney et bientôt son expression correspondit à la sienne.

Un étalon d'orange pressait une jument contre le mur, l'embrassant passionnément. La jument avait ses pattes autour de son cou quand elle rendit son baiser avec plaisir.

Discord ne s'était jamais senti aussi dégoûté de toute sa vie.

Parce que cette jument était sa femme.

"Fluttershy ?" prononça Applejack.

La pégase repoussa l'étalon pour regarder la cowgirl d’un air innocent. Elle les leva au ciel d’un air agacé.

"Tu veux ma photo ?" dit-elle d'un ton qui était très différent de d’habitude. "Tu permets ?"

Elle était sur le point de tirer de nouveau l'étalon vers elle quand Applejack s’interposa entre eux.

"Qu'est-ce que tu fais ?!" cria-t-elle. "Qui est-ce ?! Qu'est-ce que tu fais de Discord ?! De Screwball et de Zany ?!"

Fluttershy s’en moqua. "Tout ira bien, tant qu'ils ne le sauront pas. Et si jamais ils le découvrent, ils devront s’y faire."

Applejack ne pouvait pas y croire. "Qu'est-ce qui t’arrive ?! Est-ce que tu as la moindre idée de ce que Discord va faire si... ?"

"Tu ne m’as pas écouté ?" la cassa Fluttershy en poussant son ami. "Nous étions au milieu de quelque chose !"

Discord en avait assez vu et retourna à la réalité. Applejack était toujours accrochée à sa patte. Le choc sur son visage amena de la peur dans son cœur.

"Je... Je suis désolée !" balbutia-t-elle. "Je... je voulais te le dire, mais... je ne savais pas comment…"

Elle poussa un cri quand il la laissa tomber. Elle se frotta la tête et se redressa.

"Discord, qu’est-ce que tu... ?"

Le draconequus cria puis son corps éclata en flammes. En quelques secondes, il ne resta plus que des cendres. Applejack savait qu'il n’avait pas vraiment brûlé vif, mais ce n'était pas bon signe. La cowgirl enfouit son visage dans ses sabots.

"Oh, Fluttershy ! Qu'est-ce que tu as fait ?!"

 

**********************************************************************************************

 

Une fois qu'elle fut sûre qu’Applejack avait disparu, Fluttershy s'arracha de son amant.

"Hey, Stinky ! T’as jamais entendu parler de cette chose qu'on appelle bonbon à la menthe ? Ton haleine sent comme celle d’une branche-loup !"

L'étalon se moqua. "Tu veux qu'on parle de ton horrible talent d’actrice ? Tu penses vraiment que cette pégase pleurnicheuse aurait agi de la sorte ?"

"Hé, elle a tout avalé, non ? Dans quelques minutes, cette cowgirl rencontrera Discord et comme elle est l' Élément de l'Honnêteté, il la croira."

"La Reine Chrysalis sera certainement heureuse d’apprendre ça."

Ils rirent tous les deux quand ils reprirent leur apparence de changelins.

"Maintenant, allons-nous-en d'ici avant que les choses se gâtent !" dit le mâle.

La femelle acquiesça. "Ouais. Je ne voudrais pas être à la place de Fluttershy maintenant !"

 

Pendant ce temps, la vraie Fluttershy était dans le sauna avec Rarity.

"Alors tu n’as pas encore parlé avec Fancy Pants ?" demanda Fluttershy à son amie.

La licorne soupira. "J’allais le faire, mais…" Elle piétina son sabot. "Lorsque je me suis approchée... elle était là ! Oh, elle était sur lui !"

La pégase haleta. "Oh, mon Dieu ! Qu'est-ce que tu as fait ?"

"Que pouvais-je faire ? Je lui ai jeté les papiers de divorce en pleine figure !"

"Oh, Rarity ! Je suis désolée ! Qu'est-ce que Fancy Pants a dit ?"

"Je n’en ai rien à fiche ! Excuse mon langage. Je suis partie avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit !"

"Tu ne lui a pas donné une chance de s'expliquer ?"

"Il n'y avait rien à expliquer !"

"Peut-être que ce n'était pas ce que tu croyais."

"Peut-être…" Le visage de Rarity s’assombrit. "Je n'avais pas pensé à ça. Oh, j’ai encore tout gâché, c’est ça ? Il faut que je fasse quelque chose. Au fait, tes problèmes se sont arrangés de ton coté ?"

"Screwball et Discord ne se sont toujours pas parlés, mais nous allons arranger ça ce soir."

 

***********************************************************************************************

 

Lorsque Fluttershy rentra à la maison, une tempête de chocolat au lait se préparait au-dessus du château.

"Oh mon Dieu", dit-elle. "J'espère qu'ils ne se sont pas encore disputés."

Elle ouvrit la porte pour trouver son mari assis dans un cercle de feu au milieu de la pièce.

"Discord ?!" demanda-t-elle, en état de choc.

Le draconequus se retourna au son de sa voix. Dès qu'il l'aperçut, les flammes s’éteignirent. Fluttershy s’approcha prudemment de lui et posa délicatement un sabot sur son épaule.

"Est-ce que tout va bien ?"

Il s’éloigna d'elle. Discord se leva et serra les poings. Il essaya de contenir sa colère et tout ce qu'il a réussi à dire fut :

"Pourquoi ?"

Fluttershy pencha la tête avec inquiétude. "Quoi ?"

Discord serra les dents. "J'ai renoncé à tout pour toi. Je me suis consacré à toi." Il se retourna, ses yeux brûlants de fureur. "Et quand nous avons fait le vœu de nous aimer et de nous honorer l’un l'autre pour l'éternité, je supposais que tu devais faire la même chose !"

Sa femme cligna des yeux, confuse. "Qu'est-ce que tu racontes ?"

"Mais ça n'a jamais été suffisant pour toi, n’était-ce pas ?! N’EST-CE PAS ?!"

"Discord, je ne ..."

Elle hurla quand il attrapa sa patte.

"Qui est-ce ?!"

"Discord, tu me fais mal !"

"QUI EST-CE ?!"

Fluttershy était surprise. Il n'avait pas élevé sa voix comme ça depuis longtemps.

"Qui ?"

"Cet étalon ! Celui avec lequel tu m’as trompé !"

Ses yeux s’agrandirent. "Quoi ?! Discord, je ne sais pas de quoi..."

"Tu l’as embrassé ! Je t’ai vu !"

"Discord, je... non ! Tu es le seul que j'ai jamais embrassé !"

"Ne joue pas l'innocente avec moi ! Je t’ai vue ! Applejack t’a vue ! Tu oserais traiter Applejack de menteuse ?!"

"Je n’ai..."

Il lâcha sa patte et fit léviter l'anneau autour de son cou.

"Est-ce que ça ne signifie rien pour toi ?!" rugit-il. "Après tout ce que j'ai fait pour toi, c’est comme ça que tu me remercies ?!"

"Discord, s'il te plaît !" supplia Fluttershy. "Il n'y a pas d'autre étalon ! Mon cœur n’appartient qu’à toi !"

"Oh, vraiment ? Eh bien, je suppose que l’autre moitié appartient à cet étalon ?!"

"Discord !"

Des larmes se formèrent dans ses yeux. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Comment aurait-elle pu tromper Discord avec un autre étalon alors qu’elle était au spa toute la journée ? Elle n’avait même pas parlé à un autre étalon sur le chemin du retour !

"Discord, tu dois me croire ! Je n'aime que toi et toi seul !"

Elle grinça quand il la laissa tomber au sol et se détourna d’elle. Il ne pouvait pas supporter de la regarder.

"Apparemment, tu ne m’aimais pas assez !" Il enleva la bague en or de son doigt et la jeta sur elle. "Tu vas le regretter. TU VAS LE REGRETTER !"

Il éclata en flammes et disparut, laissant Fluttershy dans un état attristé et confus.

 

**********************************************************************************************

 

Screwball était assise sur le banc du parc, son petit frère dans la poussette à côté d'elle. Elle lui chatouilla le ventre. Il eut un petit rire, ce qui la fit sourire un peu.

"Parfois", dit-elle, "je pense que tu es la seule personne qui me comprend, petit frère."

Une boule rose roula à ses pieds. Screwball baissa les yeux quand une pouliche se précipita pour le récupérer.

"Hey, Prism", dit-elle.

La pouliche multicolore leva les yeux et sourit. "Hey, Screwy ! Qu’est-ce que tu fais ?"

"Oh je… je me promenais avec Zany."

"Mais tu es assise."

"Eh bien, je me repose. Et toi, que fais-tu ici ?"

"Je joue au ballon avec les Tri-Pies et", elle grimaça, "Gemstone. Eh bien, on joue pas tellement avec elle, elle a peur de se briser un sabot si elle touche le ballon. Nos parents sont tous occupés aujourd'hui, on a décidé de passer la journée ensemble."

"Où sont les jumeaux ?"

"Ils sont en train de faire une course quelque part. Ils ne m’ont pas invitée parce que ..."

Elle battit des ailes. Même si Prism avait neuf ans, elle ne pouvait pas voler encore parfaitement. C’était embarrassant pour elle, considérant que chaque poney de sa famille étaient un voltigeur accompli.

"Je vois", dit Screwball.

"Je dois y aller maintenant. À plus !"

"À plus."

La pouliche pégase était sur le point de partir quand une goutte d'eau éclaboussa son nez.

"Hé", dit-elle. "Il est pas censé pleuvoir aujourd'hui."

Les deux levèrent les yeux vers le ciel qui s’assombrit en rose. Quelques secondes plus tard, il commença à couler du chocolat au lait.

"C’est pas drôle, Screwball !" hurla Prism en plaçant un sabot sur sa hanche.

"Je n’ai rien fait !" insista Screwball.

Elle regarda Zany, mais il s’était blotti sous la couverture de la poussette en tirant la langue avec dégoût. Étrange, il aimait le chocolat au lait.

"Hé, Screwy ?"

Elle leva les yeux pour voir un étalon gris devant elle.

"Je vous connais ?" demanda-t-elle.

"Je suis", il se racla la gorge, "MB ?"

Screwball vit ses yeux devenir vert. C’était Mothball.

"Prism, je pense que tu ferais mieux de rassembler les autres et rentrer chez toi."

La pouliche courut vers son groupe. Les Tri-Pies sortirent leurs langues pour recueillir autant de pluie que possible, alors que Gemstone criait sous un arbre.

"Qu’est-ce que tu fais ici ?" demanda Screwball au changelin déguisé.

Mothball regarda nerveusement la poussette. "Je dois te parler. Seul."

"Nous pouvons parler ici. Il y a seulement mon frère."

"Non, tu ne comprends pas. Ce bébé c’est..."

Il fut interrompu lorsque Discord se matérialisa devant eux. Mothball glapit et courut aussi loin que possible de lui.

"Attends ! cria Screwball, mais il était parti en un éclair.

"Pourquoi tu ne me dis pas bonjour, Screwy ?" dit Discord d'un ton fou. "Tu aimes ce que j'ai fait avec le temps ?"

La jeune jument regarda son père avec curiosité. "Tout va bien, papa ?"

"Oh, je vais bien ! Hé, chérie ! Je suis désolé pour notre petite dispute de la semaine dernière ! Que dirais tu si nous passions du temps entre père et fille ? Tu veux aider ton papa à faire une tempête de chocolat sur Manehattan ?"

Ses yeux s'illuminèrent. "Cool ! Mais... maman ne sera pas en colère ?"

Discord se raidit. "Oublie ta mère ! Elle n’est plus d'aucun intérêt pour nous !"

"Je, euh... quoi ?!"

Il la prit dans ses bras. "Mais nous n’avons pas besoin d’elle ! Nous n’avons besoin de personne ! Nous avons juste besoin l’un de l'autre ! Nous pouvons être une grande famille heureuse sans ta mère ! Tu entends ? UNE GRANDE FAMILLE HEUREUSE !"

Screwball grimaça. "Euh, papa ? Tu es sûr que tout va bien ?"

Il la tenait dans le creux de son bras et fit signe aux poneys qui fuyaient face à la pluie de chocolat.

"Nous allons gouverner ce monde ensemble, ma chérie ! Je serai roi et toi", il transforma son chapeau en diadème, "tu seras la princesse ! Et ce petit chenapan", il prit Zany et lui mit une petite couronne qui apparut sur sa tête, "sera le prince !"

Le nourrisson gargouilla de joie alors que l'estomac de Screwball se noua.

"Mais Papa, tu promis que tu ne..."

"Notre premier ordre du jour sera de nous venger des poulains qui t’ont embêtée à l'école !"

Avec cette idée en tête, la bouche de Screwball fit apparaître un sourire sournois. "Qu'est-ce qu'on attend alors ?"

Discord rit d'une manière qu'il n'avait pas fait depuis un long moment. "Ça c'est ma fille !"

"Mais… à seulement deux conditions, papa."

"Tout ce que tu veux, ma chérie."

"D'abord, tu dois me promettre que nous ne blesserons personne, d’accord ?"

Il battit les yeux innocemment. "Bien sûr, ma chérie !"

"Deuxièmement..." Elle tapota son diadème et se transforma de nouveau en son chapeau à hélice. "Ne touche plus jamais à mon chapeau."

Discord rit comme un fou. "Venez, mes petites abominations ! Nous avons du chaos à semer !"

Mothball avait observé toute la scène de derrière un arbre. Il baissa la tête de honte.

"Je suis arrivé trop tard !"

                                                              

À suivre.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.