Discord icon

Chapitre 11 : La rencontre

Ace Combat : The Equestrian War

 

Chapitre 11 : La rencontre.

 

 

Révélant leur victoire écrasante,

Les Poneys obtiennent une courte pause.

Mais l’ennemi n’a pas encore dressé le drapeau blanc,

Une fois la neige fondue, une nouvelle mission se présente.

 

 

Chapitre 11 :

La rencontre.

 

 

11 avril 2019, 07h00.

Couloirs du palace Griffon, Gryphus.

 

Les lourdes pertes subies par les Griffons durant la bataille du Burning Talon ainsi que la perte de celui-ci avaient littéralement décimé les rangs de leur armée. Beaucoup prirent cela comme un message avertissant que même sur leur propre territoire, ils n’étaient pas invincible et pouvaient donc être battus par les Poneys. Inutile de dire que Black Star ou Red Cyclone n’étaient pas de bonne humeur, surtout ce dernier. Ils avaient essayé d’obtenir des renforts via les civils mais aucun d’entre eux ne souhaitait rejoindre les rangs.

« Ces lâches ! Ils sabotent notre campagne militaire ! » hurla Red Cyclone.

Lui et Black Star traversaient les couloirs du palais, toutefois le griffon noir parvenait à mieux cacher ses émotions.

« Il semblerait que nous payons le prix pour avoir sous-estimé notre ennemi. Cette dernière bataille a été très impactante pour le moral de nos troupes, si nous voulons gagner il va falloir refaire notre stratégie. »

« Garde la stratégie pour toi, Black Star ! Je sais ce qui doit être fait. Ce qui m’énerve est que le général refuse de prendre les mesures nécessaires pour reprendre le terrain perdu ! »

Red Cyclone n’arrivait pas à comprendre la manière de penser de ses supérieurs.

« Notre général pense plusieurs coups à l’avance, quelque chose que tu devrais apprendre. »

Cela ne fit qu’énerver d’avantage le griffon cramoisi mais il savait que son compagnon avait raison. Peut-être qu’il devrait apprenre à penser à plus long terme. Malgré l’échec récent, la puissance griffonne était toujours à son plus haut. Ils avaient seulement besoin d’une victoire rapide, et il semblerait qu’une occasion se soit présentée.

Malgré sa colère, Red Cyclone révéla qu’il était parvenu à reprendre contact avec une "vieille connaissance à lui". Il n’a cependant rien dit sur les détails mais assura qu’il allait la rencontrer lorsqu’il se présenterait dans la pièce principale. Une fois sur place, une griffonne les y attendait déjà, un sourire en coin, Red Cyclone lui serra la serre en signe de respect.

« Ravi de vous revoir… G. »

« Epargnez-moi les introductions », répondit-elle immédiatement avec une voix arrogante. « Quelles sont les raisons pour m’avoir fait venir, Red Cyclone ? Tu sais bien que cette guerre ne m’intéresse pas. »

« Ça je le sais, répondit le griffon cramoisi, mais je tenais à te dire qu’une vieille connaissance à toi perturbe notre avancée. »

La griffonne appelée "G" ne savait pas de quoi Red Cyclone parlait. Elle n’avait pas beaucoup d’amis donc se souvenir d’un seul ne devrait pas poser de problèmes… et pourtant…

Il enchaina ensuite sur la nouvelle de sept pégases qui continuaient à arrêter les plans Griffons. Alors que la discussion continuait, Black Star ne put s’empêcher de la regarder avec un air sceptique. "G" ne semblait pas convaincue mais voulait en savoir plus sur ces poneys ailés.

Red Cyclone lui montra ensuite une photo de l’escadron en question et l'expression sur le visage de l’inconnue se changea brusquement en surprise à la vue de la pégase cyan parmi le groupe, le griffon cramoisi le remarqua.

« Tu comprends à présent ? Ton amie a rejoint ce groupe, elle ne volera plus jamais à tes côtés. Elle a abandonné tout ce qui comptait et t’as oubliée juste pour défendre ces mauviettes de poneys. Si tu veux la retrouver, tu vas devoir te défaire de manière permanente de ses ailières… sinon… »

Les yeux de la griffonne se relevèrent pour révéler de la colère.

« Et je pensais que Dash serait devenue plus maline après mon départ. Je suppose que je vais devoir lui montrer le poids de ses erreurs ! »

« Donc nous pourrons te compter dans nos rangs pour l’attaque sur Ponyville ? »

« Comptez sur moi, mais je volerai en solitaire », répondit la griffonne.

« Parfait, va te préparer, nous partons à 11h pile. »

Sans plus un mot, "G" quitta la pièce. Black Star trouvait qu'elle avait 'aire très secouée. Il interpella son compagnon.

« Tu sais ce que tu fais, non ? »

« Tout type de manipulation est bon pour rallier quelqu’un à ta cause, de plus elle donnera au moins du fil à retordre à ces poneys. »

« J’espère juste que ta stratégie ne te reviendra pas en plein visage… encore une fois », fit remarquer Black Star.

« Contente toi de profiter du spectacle, nous allons prendre notre pied », répondit le griffon cramoisi dans un rire diabolique.

 

Espace aérien de Ponyville, 11h10.

 

Rainbow Dash prenait une pause bien méritée dans les nuages de Ponyville. Toutes les activités griffonnes avaient cessé depuis deux mois mis à part quelques petites batailles pour tenter de reprendre ou capturer des villes. Heureusement, Applejack, Pinkie Pie, Rarity et Twilight gardaient l’œil ouvert et parvenaient à diriger les troupes sous leur commandement vers une belle chaine de victoires. Ce n’était plus qu’une question de temps avant que les Griffons ne demandent un traité de paix. Les pégases de l’escadron Mirage étaient en repos la plupart du temps et toutes prirent du temps pour se reposer plutôt que de s’entrainer ou combattre.

Aujourd’hui, Rainbow Dash "nageait" dans les nuages quand son communicateur sonna. C’était Lightning Bolt et elle semblait nerveuse. Rainbow lui demanda de se calmer avant de répéter sa phrase.

« Les Griffons sont en mouvement ! Gale a reçu des rapports indiquant une force en route vers Ponyville ! Reviens à Canterlot, nous devons décoller au plus vite ! »

« Reçu ! » répondit Rainbow Dash avant de partir et de penser au fond d’elle. « Enfin un peu d’action, je ne me plains pas d’un peu de repos mais ces gars demandent à se prendre une raclée. »

A la seconde où elle approchait de Canterlot, son escadron était déjà dans les airs et en route vers elle, apparemment le temps était un facteur précieux pour cette fois. La pégase arc en ciel rejoignit la formation à côté de Firefly. Celle-ci l’informa qu’un grand groupe de bandits était en route depuis Cloudsdale. Rainbow se laissa emporter dans ses pensées à l’entente de sa ville natale mais entendit également toutes les instructions de Firefly, les Griffons visaient probablement trois points stratégiques de Ponyville : la Sweet Apple Acres, connue pour être une sorte de réserve de nourriture pour la ville, le parc, et des rumeurs disaient que les plaines extérieures aussi seraint visées, permettant ainsi d’encercler la ville et empêcher une fuite.

Alors que l’escadron s’approchait de Ponyville, Firefly le divisa en plusieurs groupes pour défendre les trois zones en même temps.

« Je m’occupe du centre, c’est là que la plus grosse force griffonne va attaquer, Rainbow tu t’occupes de la ferme et Butterfly des plaines afin de s’assurer que rien ne se prépare dans notre dos, vous pouvez choisir une ailière pour assistance.

Rainbow se décida à choisir Medley et Fluttershy prit Derpy. La pégase verte ne tenait plus en place à l’idée de voler avec son idole. Lightning Bolt et Cloud Kicker restèrent avec Firefly.

« Souvenez-vous de rester ensemble, nous avons plus de chances en travaillant en équipe, si vous rencontrez des griffons, vous êtes autorisées à engager et neutraliser la menace. Escadron Mirage, on décolle ! »

Les sept pégases se séparèrent avec Fluttershy et Derpy se dirigeant au sud vers la cabane de la jument jaune. Rainbow se dirigea vers le nord avant d’être informée qu’Applejack et sa famille restaient en stand-by pour apporter du soutient au besoin. Medley se demanda ce que cela pouvait bien dire et Rainbow lui rappela que les tartes apportées à Appleloosa il y a quelques mois n’étaient pas venues toutes seules, elles étaient préparées et conservées ici dans la grange et grâce à la magie que Minuette venait fournir chaque jour. Les tartes n’étaient pas seulement destinées à servir de rations pour supporter la faim mais aussi à servir de projectiles.

Gale les contacta pour dire que les bandits seraint sur la ferme dans dix minutes. Les deux pégases se tinrent prêtes. Leurs adversaires arrivèrent comme prévu, c’était un groupe de six griffons, la majorité d’entre eux provenant de l’escadre Northwind. Rainbow put reconnaitre Zeakros et Medley discerna Edge mais aucune d’elles ne savait qu’un autre griffon les regardait depuis l’ombre.

 

Parc de Ponyville, 11h23

 

Firefly, Lightning Bolt et Cloud Kicker étaient déjà en combat contre plusieurs griffons. Leur arrivée avait été plus rapide qu’attendu mais les trois pégases n’étaient pas seules dans ce combat. Bien qu’Applebloom soit restée à la ferme pour épauler sa famille, ses deux amies, Sweetie Belle et Scootaloo s’occupaient d’aider en ville et pouvaient enfin tester leur dernière invention : une catapulte. En utilisant les objets amassés au cours de la semaine passée, les deux pouliches continuaient de les lancer sur les guerriers griffons. Cela leur faisait perdre leur concentration en plus de les laisser vulnérable à une attaque des pégases. Certains civils les aidaient à ramasser les objets utilisés pour qu’ils soient de nouveau lancés, fournissant ainsi des munitions illimitées.

Slip était venu avec l’escadron de Edge et avait plusieurs fois tenté de détruire la catapulte mais chaque assaut fut repoussé par l’escadron Mirage ou les CMC lançant de la nourriture sur lui. Frustré au plus haut point et ayant subi beaucoup de blessures (sans mentionner qu’une orange lui coinçait le bec), le griffon fut forcé de se retirer avec quelques-uns de ses compagnons. D’autres cependant restèrent jusqu’à la fin, Firefly et ses ailières se débarrassèrent rapidement d’eux et après environ une heure de combat les pégases avaient repoussé le plus gros des assaillants en ne subissant que quelques éraflures. Elles informèrent Gale pour lui dire que l’espace aérien principal au-dessus de Ponyville avait été sécurisé.

Fluttershy rapporta également que personne n’avait tenté une approche par les plaines à l’exception de Jet et qu’elle était parvenue à le repousser avec Derpy. Firefly les complimenta avant de leur ordonner d’aller aider à la Sweet Apple Acres. Ce fut à ce moment que Fluttershy s’arrêta nette.

« Fluttershy, ça va ? » demanda Derpy.

« Je… je crois que l’air devient plus lourd… quelque chose de mauvais va se produire… »

Au début la jument grise n’avait aucune idée de quoi elle parlait avant que Fluttershy ne hurle « Rainbow ! » et parte à toute vitesse, laissant Derpy encore plus confuse, elle essaya d’obtenir plus de détails mais sa seule réponse était de se dépêcher d’aller assister Rainbow car quelque chose d’horrible allait arriver.

 

Sweet Apple Acres, 12h32.

 

Rainbow Dash et Medley aussi étaient parvenues à repousser les griffons. Grâce aux réserves d’Applejack les griffons, trop concentrés à les éviter, restaient à découvert pour une frappe de Rainbow ou Medley. Tous se replièrent au bout d’un moment.

Les deux pégases aidèrent à ramasser les restes de tartes éparpillés sur tout le terrain lorsqu’une voix venant d’en haut attira leur attention.

« Yo Dash, toujours en vie ? »

La pégase bleue regarda en l’air et au début elle crut voir une hallucination mais en s’approchant elle vit que ce n’en était pas une, devant-elle se tenait son ancienne amie… une griffonne avec une attitude proche de la sienne.

« Gilda ? Qu’est-ce que tu fais ici ? »

« Tu ne le devines pas ? » répondit-elle avec du sarcasme avant de reprendre un air sérieux. « Je voulais juste visiter une vieille amie. Ecoute… je suis désolée pour ce qu’il s’est passé la dernière fois mais pour l’instant tout ce que je veux c'est te parler… en solitaire », conclut-elle avant de regarder Medley.

La pégase renvoya son regard à Gilda, essayant de deviner ce qu’elle cachait, elle n’arrivait pas à sentir des intentions honnêtes en elle.

Rainbow se souvint de la manière dont avait réagi Gilda à la fête de Pinkie organisée à son honneur et où en vérité tout n’était qu’une collection de farces préparées par la pégase azur elle-même. Gilda avait craqué et avait ouvertement dit que les poneys n’étaient qu’une bande de "nuls", ce qui avait conduit à la fin de leur amitié. Il était surprenant qu’elle voulût s’excuser maintenant mais Rainbow lui faisait confiance. Elle demanda à Medley de l’attendre ici pendant la discussion mais elle hésitait à la laisser seule avec la griffonne.

« Rainbow, j’ai un mauvais pressentiment, elle ne me parait pas amicale… »

« Tu sais Kid, les apparences peuvent-être trompeuses. Ecoute, ça ne durera pas longtemps, il s’agit juste d’un rattrapage de temps perdu avec une vieille amie ok ? Tout ira bien. »

Aucune d’entre elles ne remarqua Gilda ricaner, Medley essaya encore d’empêcher Rainbow d’y aller.

« Je ne sais pas… et si c’était un piège ? »

« De ce que j’en sais, Gilda n’a rien à voir avec cette guerre et elle s’en fiche d’ailleurs, hein G ? »

« Exactement, si j’avais voulu vous tuer les poneys, je l’aurais déjà fait depuis longtemps, sans mentionner que j’aurais rejoint l’armée Griffon dès le début de la guerre, n’est-ce pas ? » dit-elle en s’adressant à Medley avec un sourire en coin.

« Ecoute, si je ne reviens pas dans dix minutes, tu pourras appeler le reste de l’équipe et venir me chercher, d’accord ? »

« O-ok », répondit Medley.

Rainbow se joignit ensuite à Gilda et les deux s’envolèrent au-dessus des nuages. Medley resta avec ses doutes jusqu’à ce que son communicateur ne sonne et que Firefly ne demande un rapport, lorsqu’elle entendit que Rainbow était partie discuter avec une vieille amie griffonne, elle lui hurla de frustration.

« SUIS-LA, TOUT DE SUITE ! Je parie ma Cutie Mark que c’est un traquenard ! Nous serons sur place bientôt ! Garde un œil sur elles mais à une bonne distance et rapporte-nous des détails sur leurs agissements. N’engage PAS les griffons sous aucune circonstance, ok Kid ? »

« O-oui Flash, désolée », répondit Medley.

« Ça va aller, je ne te blâme pas pour ça. C’est juste que je ne peux m’empêcher d’imaginer cette histoire d’excuse comme un appât. Sois prudente, Flash terminé. »

Medley commença à s’envoler doucement vers la direction prise par Gilda et Rainbow. Elle se sentait mal pour ne pas avoir réussi à convaincre son amie mais elle savait que ce n’était pas le moment d’avoir des remords.

 

Espace aérien de Ponyville, 13h04.

 

Gilda emmena Rainbow à travers la couche de nuage jusqu’à finalement s’arrêter. La pégase cyan en profita pour lui demander :

« Alors G. De quoi voulais-tu parler ? Ce n’est pas comme si nos deux races étaient en guerre ou quelque chose comme ça… » dit-elle avec sarcasme.

Gilda se retourna et ses yeux jaunes fixaient la pégase. Elle essayait de contenir sa rage en elle pour le moment, voulant essayer de comprendre l’alignement de Rainbow d’abord.

« Je suis juste curieuse, tu te sens bien parmi les autres poneys ? Surtout tes ailières ? »

Rainbow ne s’attendait pas à ce genre de question, elle répondit de manière positive. La griffonne lui posa plusieurs questions sur ses alliés mais à chaque réponse, Gilda semblait perdre patience. Rainbow n’avait aucune idée sur le but de ces questions mais elle n’eut pas le temps d’y penser que Gilda alluma son communicateur avant de dire « Go ! ».

En quelques secondes, quatre autres griffons sortirent des nuages alentours, surprenant et encerclant Rainbow Dash. Sans lui laisser de temps pour réagir, les quatre volatiles attrapèrent chacun une jambe pour la tenir immobile et vulnérable.

« Gilda ! Qu’est-ce que ça veut dire ?! » demanda-t-elle furieuse.

La griffonne ne fit qu’exploser de rire.

« Je n’y crois pas, tu es tombée dans le piège le plus prévisible qui soit ! Sérieusement, qu’est-ce qu’il t’est arrivé, Dash ? Ces poneys t’ont complètement changée. Tu as fait une grave erreur en restant avec eux, j’ai bien peur de devoir te le démontrer. »

Ses mots étaient remplis de malice, Rainbow essaya encore une fois de se libérer mais en vain. Elle regarda Gilda avec désespoir.

« Tu t’est jouée de moi ! » hurla-t-elle.

Gilda lâcha un autre rire.

« Tu as enfin compris, un peu trop tard cependant. »

La griffonne vola lentement vers Rainbow Dash en la fixant dans les yeux avant de la poignarder avec l’une de ses serres dans son flanc sans prévenir. Rainbow grogna de douleur tandis que le coup traversa sa veste et sa peau. Gilda la regarda d’un air menaçant avant de la frapper à l’estomac. Elle continua à la ruer de coup, les quatre griffons la retenant se contentant de rire, l’un des coups sur sa tête fut si puissant que Rainbow commença à saigner.

Medley était dans les environs et cachée dans les nuages, se souvenant des ordres de Firefly. Mais voir sa partenaire plongée dans une immense douleur était insupportable, elle s’empressa d’avertir Firefly que Gilda torturait Rainbow Dash et qu’elle devait se dépêcher. La réponse fut négative, le reste de l’escadron avait engagé le combat contre d’autres griffons sur le chemin vers la position de la pégase verte.

« Alors je vais essayer de libérer Rainbow, faites-vite ! » lâcha-t-elle.

« Je t’avais ordonné de ne PAS engager les griffons Medley ! » lui rappela Firefly.

« Je le sais, mais je ne peux pas rester là à regarder ! Pardonne-moi Flash mais je refuse de suivre cet ordre », répondit-elle en semblant désespérée.

« Kid ! Ne fais rien de stupide ! Ces griffons vont te massacrer ! Tu n’as pas la moindre chance ! Attends-nous, nous sommes en chemin ! » hurla Firefly.

Mais Medley était déterminée à aider Rainbow même si sa vie était en danger, sa décision était prise. Firefly continua à la supplier de ne pas le faire mais la pégase verte coupa la communication avant de partir à la rescousse de son amie.

Rainbow respirait lourdement. Gilda était sans pitié avec elle, laissant des griffures ensanglantées et des cicatrices. Lorsque la griffonne s’approcha encore une fois pour lui donner un autre coup à l’estomac, la pégase lui demanda d’une voix faible.

« Pourquoi fais-tu ça Gilda ? »

Sa seule réponse fut une violente gifle de l’aile droite.

« Pourquoi ? Comme si j’avais besoin de te rappeler cette humiliation que tu m’as fait subir avec ces mauviettes de poneys ! Je pensais que te laisser seule un moment te ferait réfléchir, mais non, ils t’ont lavé le cerveau. Comme Red Cyclone l’a dit… »

Rainbow releva la tête à l’entente de ce nom, c’était évident à présent, Red Cyclone avait réussi à la convaincre de rejoindre le combat en prétextant que les poneys avaient transformé la pégase bleue en une sorte d’esclave. Elle essaya d’expliquer à Gilda qu’elle avait été manipulée mais elle n’écoutait pas et passa doucement sa serre dans sa joue, causant une grosse douleur à la pégase.

« RAINBOW DASH !!! »

Medley survint par derrière, neutralisant l’un des griffons retenant son amie, l’envoyant s’écraser en y laissant des plumes et avant que quiconque ne réagisse, elle répéta la manœuvre sur un autre griffon en le frappant droit sur le bec puis au cou. Rainbow était libre mais très amochée.

« Rainbow Dash ! Tire-toi de là pendant que je les occupe ! »

« Kid ? Je t’avais demandé d’attendre… ou alors les dix minutes se sont écoulées… » répondit Rainbow avec du sarcasme.

« Désolée Rainbow mais je ne pouvais pas rester sans bouger lorsque j’avais un mauvais pressentiment et… »

Avant que Medley ne puisse finir sa phrase, elle put entendre Gilda passer par derrière et dire « Je te tiens ! » avant que la pégase verte ne hurle de douleur. La griffonne avait utilisé l’opportunité du manque de concentration de Medley pour attraper ses ailes, celles-ci étaient maintenant fermement tenues par les serres de Gilda. Elle essaya de se libérer, même de blesser son opposant, mais Gilda riposta en resserrant plus fermement l’emprise, causant une plus grande torture à Medley.

« AHHH ! Arrête, ça fait mal ! » hurla-t-elle.

« Evidemment que c’est supposé faire mal ! Tu as gâché mon plaisir ! Tu vas en souffrir », répondit Gilda.

« Rainbow ! A l’aide ! »

Rainbow regarda avec horreur, elle essaya de secourir son amie en attaquant Gilda mais celle-ci lui lança un avertissement.

« Si tu t’approches, Dash, je lui arrache ses ailes et elle ne volera plus jamais. »

« Tu n’oseras pas ! » demanda Rainbow, choquée par cette menace.

« Tu tiens à vérifier ? » rétorqua la griffonne avec un air sadique.

« Laisse-la ! C’est entre toi et moi, elle n’a rien à voir là-dedans ! Si tu veux ta revanche Gilda, je suis là mais laisse-la partir ! MAINTENANT !!! » hurla Rainbow.

La griffonne ne fit que rire en voyant les deux pégases à sa merci.

« Dire que nous étions amies autrefois… tu es encore plus une mauviette qu’avant. Contrairement à toi, je n’ai aucune restriction, aucun remords, aucune compassion. C’est pratique », ajouta-t-elle avec de la satisfaction.

Rainbow tenta de garder ses émotions sous contrôle mais la situation rendait cela difficile. Soudain, elle commença à manquer d’air et avoir des vertiges. Gilda ne tarda pas à le remarquer.

« Il semblerait que j’ai frappé un peu fort, mais c’est ce qui arrive lorsque tu ne te décides pas avec moi. »

« Va te faire… » lâcha Rainbow.

Gilda répondit avec un rire.

« Tu m’accuses moi ? Si tu étais plus intelligente, je n’aurais pas eu à en arriver jusque-là. La seule responsable ici, c’est toi ! »

Elle termina avec un sourire en coin, sachant qu’elle avait touché le point faible de Rainbow. La pégase se contenta de la regarder avec une expression neutre tandis que Medley essaya encore une fois de se libérer.

« Lâche-moi ! Rainbow, ne l’écoute pas ! Elle essaie de AHHHH !!! »

Gilda resserra encore plus l’emprise sur ses ailes, les écrasants presque.

« Tu n’as pas reçu l’autorisation de bouger ou de parler ! Reste tranquille si tu sais ce qui vaut mieux pour toi. A moins que tu ne veuilles devenir une mauviette clouée au sol. »

L’une de ses serres perça l’aile gauche de Medley. Un petit cri venant de la pégase se fit entendre, Gilda ne bluffait pas et pouvait sans hésiter littéralement lui arracher les ailes. Pour un pégase, perdre ses ailes était un destin pire que la mort. Medley ne serait également plus capable d’aider Rainbow Dash ou le reste de l’escadron Mirage.

Elle ne bougeait plus à présent, la pauvre Medley était terrifiée au plus haut point, ses lèvres se refermèrent et elle se mit à sanglotter.

« Quel est le problème le bébé ? Tu as envie que je continue ? » lui murmura-t-elle d’un ton sinistre.

« N-non… non ! Pitié ! Ne me fais pas de mal… » supplia Medley.

« Voilà ce que j’aime entendre. »

En sachant qu’elle tenait toutes les cartes en main, Gilda se tourna vers une Rainbow toujours aussi impuissante.

« Ecoute Dash, je suis très déçue par toi, mais nous pouvons peut-être trouver un accord à l’amiable toi et moi. » La pégase bleue ne savait pas de quoi elle parlait et la laissa donc argumenter. « Regarde autour de toi, j’ai horreur de l’admettre mais les Griffons et les Poneys ont beaucoup plus en commun que nous le pensons. Les deux races combattent pour ce en quoi elles croient… ou du moins c'est ce qu'elles pensent. Black Star et Red Cyclone tiennent l’armée Griffon avec une poigne de fer et utiliseront leurs soldats comme bon leur semble. »

« Et ils t’ont amenée dans cette guerre aussi ? » lâcha Rainbow.

« Oui Dash, mais seulement parce que j’étais sincère en disant vouloir te revoir. J’espérais vraiment que nous pouvions redevenir amies. Ces poneys t’ont complètement consumée. Le seul moyen efficace de te ramener à la raison est de tous les tuer. »

Rainbow n’en croyait pas ses oreilles. Non… ce n’était pas la Gilda qu’elle avait connue en face d’elle. Elle avait complètement changé. La pégase bleue savait que le temps et l’endurance ne jouait pas pour elle alors elle se dépêcha de demander à Gilda ce qu’elle avait en tête.

« Tu as deux options Dash : la première est d’essayer de m’arrêter mais je tuerai ce pégase en retour. La deuxième est d’abandonner ton escadron et Equestria et me rejoindre. »

« Et pourquoi faire ça ? »

« Parce qu’ensemble, nous sommes meilleures que n’importe qui, nous pourrions devenir notre propre équipe, devenir les plus grands et les plus cools des voltigeurs du monde. Penses-y, Dash. »

Aucun de ces choix n’étaient plaisant pour Rainbow. Si elle choisissait d’abandonner Equestria, elle serait vue comme une traitresse et bannie, elle ne pourrait plus jamais revenir sans mentionner que tourner le dos à ses amies n’était pas dans la nature de l’Elément de la Loyauté. Mais elle ne pouvait pas se résoudre à laisser le sort de Medley entre les griffes de Gilda. Elle jeta un œil à la pégase verte avant de parler.

« Alors Dash, quelle est ta réponse ? » demanda Gilda, commençant à perdre patience.

« Toi… ! » Au début, le visage de Gilda s’illumina d’un sourire en coin mais il fut vite détruit par la suite de la réponse de Rainbow. « Je suis désolée mais je refuse d’abandonner Equestria ! Ou mes amies ! Je ne les laisserai jamais derrière ! Désolée G, mais tu ne me laisse pas le choix ! Medley, je ne sais pas encore comment, mais je VAIS te sauver ! »

La pégase verte répondit par un sourire chaleureux mais inquiet.

« Je savais que tu dirais ça Dash, tu es l’Elément de la Loyauté après tout. Tes amis passent avant n’importe quoi. »

« Ça inclue TOI Medley ! Dans notre équipe tout le monde est à égalité ! Aucune n’est plus ou moins importante ! Tu es mon amie, mon compagnon ! Ne l’oublie JAMAIS ! »

Gilda commençait à être ennuyée par ce discours et de n'avoir pas pu convaincre Rainbow. Elle enfonça plus fortement ses serres dans les ailes de son otage, la faisant hurler de douleur.

« Oh… si touchant, j’aurais pleuré si je n’étais pas là pour en finir avec vous ! »

Rainbow fonça droit vers Gilda mais la griffonne plaça Medley droit sur sa trajectoire, l’utilisant comme bouclier vivant.

La pégase bleu regarda Gilda avec dégout ; elle osait utiliser des tactiques aussi fourbes et cela ternissait l’image noble des Griffons. Soudain, la griffonne s’envola vers le ciel en tenant toujours Medley entre ses griffes et les enfonçant encore plus dans les ailes de sa proie.

« AIDE-MOI !!! »

A la plus grande horreur d’elle et Rainbow, un son d’os se brisant vint retentir dans le silence de mort. Medley perdit connaissance et Rainbow s’arrêta net. Gilda se contenta de rire avant que l’un des griffons toujours en vol avec elle ne l’avertisse de l’arrivée des renforts ennemis. Le reste de l’escadron Mirage était en approche rapide.

« Dommage… je commençais à peine à m’amuser… tant pis. Nous finirons ça un autre jour Dash ! Attrape ! » Elle lâcha Medley qui tomba droit vers le sol, Rainbow dévia pour l’attraper juste avant de remarquer que Gilda fuyait la zone. « On se reverra la prochaine fois ! Et pour ta propre survie, sois plus maline qu’aujourd’hui ! Trouve une raison de combattre… sinon... »

Elle quitta ensuite l’espace aérien en riant de manière machiavélique. Rainbow observa en grinçant des dents de colère.

« Tu paieras pour cette barbarie, Gilda… »

 

Espace aérien de Ponyville, 14h08.

 

Rainbow reporta son attention sur Medley dans ses pattes, elle pleurait, mais au moins cela prouvait qu’elle était encore en vie.

« Mes ailes… je… ne peux plus… les bouger… je ne peux même plus… les sentir ! » dit faiblement Medley en pleurant. « Rainbow… est-ce qu’elle a… ?! »

« Du calme, tes ailes sont encore en état d’être soignées », rassura Rainbow.

Elles semblaient fracturées cependant. Medley essaya de les bouger mais seule une vague de douleur lui revint en guise de réponse.

« J’ai… j’ai entendu mes os… se briser… R-Rainbow… j’ai eu si peur ! »

Incapable de se retenir plus longtemps, Medley s’effondra en larmes. Rainbow l’enlaça pour la réconforter mais elle était à la limite d’elle aussi laisser les larmes l’envahir, sa voix tremblait encore.

« Arrête de t’en faire, tout ira bien. »

Le reste de l’escadron Mirage arriva enfin, Fluttershy fut choquée de voir l’état de Rainbow et s’empressa d’essuyer le sang coulant de ses blessures.

« Rainbow, qui a fait ça ? » demanda Cloud Kicker choquée.

« Ma vieille amie, Gilda », répondit-elle avec une voix monotone. « Mais peu importe, Medley a le plus besoin d’aide sur le moment. »

Lightning Bolt examina la condition de Medley et elle n’était pas joyeuse.

« Ses ailes sont dans un sale état, je dirais même qu’elles sont brisées. Nous devons l’amener à l’infirmerie ! »

Firefly s’approcha de Medley qui ouvrit les yeux pour lui donner un regard désolé.

« Flash, désolée… d’avoir désobéi… je voulais juste… »

« Ça ira, inutile d’essayer de t’expliquer, l’interrompit la pégase rose, je ne peux que te complimenter pour ce que tu as fait, grâce à toi, Rainbow est encore en vie et toi aussi. »

« Mais j’ai désobéi à un ordre direct, aucune excuse pour ça… »

Medley ne comprenait pas pourquoi Firefly continuait de la complimenter au lieu de lui passer un savon.

« Tu as fait ce qui était le plus important, si un soldat ne fait que suivre aveuglément les ordres, il en perd son libre arbitre. Le libre arbitre est ce qui définit chaque individu. Sans lui tu ne serais rien de plus qu’un esclave. C’est ce que tu dois savoir. Un individu avec une faible volonté peut facilement être corrompu. » Cloud Kicker se demandait ce que Firefly voulait dire avec cette dernière phrase mais la pégase rose continua. « Parfois, un ordre seul n’est pas suffisant. Il faut suivre son cœur et sa volonté aussi, tout comme tu viens de le faire Medley. Tu peux en être fière. »

Medley répondit par un faible sourire avant que Firefly n’ordonne à Cloud Kicker et Lightning Bolt de la transporter jusqu’à l’hôpital de Canterlot en urgence. Une fois qu’elles furent parties, elle ordonna aux autres de rentrer à la base.

Mais Rainbow restait sur place en fixant ses propres sabots. Sa vision devenant trouble.

« Tout est de ma faute… » murmura-t-elle à elle-même.

Firefly et Fluttershy s’approchèrent, Rainbow saignait par toutes ses blessures, avait du mal à voler droit et menaçait de s’évanouir à tout moment.

« Tu devrais te rendre à l’hôpital aussi, Rainbow », suggéra Fluttershy.

« Juste quelques éraflures, je les ressens à peine. Je vais bien », répondit Rainbow Dash.

Fluttershy répéta en suppliant cette fois mais Rainbow lui répondit en hurlant.

« JE VAIS BIEN !!! »

Fluttershy recula en sursaut tandis que Firefly la questionna sur cet excès de colère. Rainbow se mit à lui répondre mais chaque mot devenant plus fort que le précédent.

« Tout est de ma faute, tout est arrivé parce que j’ai fait confiance à Gilda. J’ai cru qu’elle voulait redevenir mon amie et je lui ai fait confiance, mais elle a abusé de cette confiance pour me tendre un piège et grâce à ma naïveté, Medley a failli y PASSER ! »

Firefly attrapa le bras de Rainbow et la força à la regarder pour tenter de la calmer.

« Calme toi Rainbow ! Vous êtes toutes les deux en vie, ça aurait pu être pire. »

« PIRE ?! RIEN de tout ça ne serait arrivé si je n’avais pas été une IDIOTE ! Tout ceci c’est à cause de… de… »

Avant que Firefly ou Fluttershy ne puissent intervenir, Rainbow lâcha un énorme cri de frustration.

Elle ne pouvait plus la contenir à présent, toute sa frustration et sa colère envers Gilda, Firefly se contenta de la regarder sans un mot mais Fluttershy était visiblement terrifiée, elle n’avait jamais vu son amie dans cet état auparavant.

Lorsque Rainbow se calma enfin, un flot de larmes coulait sur ses joues. Elle ne pouvait rien voir à présent à l’exception des nuages à l’horizon, son corps refusant de bouger mis à part ses ailes.

« C’est de ma faute, tout est de ma faute… » répéta-t-elle en pleurant.

Fluttershy s’approcha pour l’enlacer dans un câlin.

« Rainbow… rentrons à la maison… »

Mais soudainement, la pégase bleue eut une autre crise de vertiges, elle tenta de tendre le sabot pour de l’aide mais perdit connaissance avant de s’écrouler sur l’épaule de son amie.

« Rainbow ? Rainbow ?! Qu’est-ce qui ne va pas ?! Réveille-toi ! » hurla la pégase jaune, prise de panique.

Aucune réponse ne lui parvint, elle commençait à craindre le pire.

« Non… non, pas maintenant, pas comme ça ! Rainbow, par pitié, réveille-toi ! Ne meurs pas ! »

« Du calme Butterfly », la rassura Firefly en s’approchant. « Elle est encore en vie, elle a juste perdu connaissance en raison de la perte abondante de sang, nous devons l’amener à l’infirmerie, pronto ! »

Fluttershy s’arrêta de trembler, les blessures de Rainbow n’avaient toujours pas été traitées. Les deux pégases aidèrent ensuite leur camarade en la transportant sur leur dos jusqu’à Canterlot. Mais même dans l’inconscience, des larmes continuaient à couler sur les joues de Rainbow Dash en plus de son sang. Son esprit était brisé, une vieille amie a tenté de la tuer elle et une de ses nouvelles amies, elle venait de subir une trahison. Firefly pouvait deviner que Rainbow souffrait, même dans son sommeil et se sentait désolée pour elle.

Lorsque les autres pégases de l’escadron Mirage virent l’état de leur ailière, toutes furent inquiètes pour elle. Leur seul espoir à présent était que la situation s’améliore.

Mais ce n’était pas le cas.

C’était même bien pire…

 

 

                                                            

A suivre…

Note de l'auteur

Damn, Gilda est proche d'une version sombre de Pixy à ce niveau, vous imaginez si Pixy avait utilisé l'avion de PJ comme bouclier contre Cipher au lieu de le détruire dès le début ? Le combat aurait été bien plus fourbe qu'il ne l'est déjà en jeu. Bref, en parlant de Pixy, lorsque Gilda sort la fameuse phrase signature de ce personnage "Yo buddy, still alive ?" (traduit et remplacé dans la fic par "Yo Dash, toujours en vie ?") sachez que l'original ne disait pas cela, c'est moi-même qui l'a rajouté car le contexte passait bien, Gilda est une vieille amie n'ayant plus revu Rainbow depuis longtemps et en temps de guerre. Bref, en espérant que ce chapitre vous donne la haine pour Gilda et une envie profonde de lui faire payer car moi c'est le cas (et surtout qu'il vous a plu car c'est le principal).

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.