Discord icon

Chapitre 12 : Départ mouvementé

Tout avait pourtant si bien commencé, il avait été un véritable maître parmi les maîtres, tel un chef d’orchestre, il avait guidé tous les événements dans son sens, sans la moindre fausse note. Sunset Shimmer était sur le point de lui prendre la main, comprenant que chacun des mots qu’il lui avait affirmés étaient la douloureuse vérité. Mais Shadow le savait pourtant, lorsque tout se passe à la perfection, les événements finissent toujours par s’envenimer et malheureusement, cette fois ne fit pas exception à la règle. Alors que sa main allait avoir le plaisir de rencontrer celle de la belle jeune fille, l’insupportable voix stridente et surexcitée d’une lycéenne à la désastreuse chevelure rose lui perça les tympans et cela malgré la distance qui les séparait.

« Les filles ! Les filles ! Je les ai trouvés ! Vite Sunset est en danger. »

Fou de rage, Shadow tourna la tête vers l’exaspérante Pinkie Pie, lui montrant les crocs et lançant son regard le plus noir, en grognant comme un timberwolf à son encontre. Il vit que quatre nouvelles et indésirables étudiantes les rejoignirent presque aussitôt. Applejack lâcha son sac à dos devant elle et d’un puissant coup de pied, elle l’envoya sur celui qu’elle avait cru, jusqu’à présent, être leur ami. Shadow se protégea du choc avec ses avant-bras, mais la violence du coup le surprit, n’imaginant pas que la force que la fille de campagne avait dans ses deux pattes arrière était équivalente à celle son sosie poney. Lorsqu’il retira ses bras, il put voir que son agresseur avait déjà un nouveau projectile à lui envoyer. Ce qu’elle fit sans attendre. Sentant que le second sac était encore plus lourd que le premier et que le choc allait être plus percutant, il fut obligé de reculer pour l’esquiver. Ce fut exactement ce qu’elles voulaient toutes. À peine s’était-il éloigné de Sunset Shimmer au bord du désespoir qu’elles accoururent vers celle-ci. Pinkie, Rarity et Fluttershy se rassemblèrent autour de leur amie pendant qu’Applejack et Rainbow Dash faisaient rempart, en se plaçant entre leurs amies et le sombre jeune homme, lui montrant les dents pour le dissuader de s’approcher encore une fois de Sunset Shimmer.

« Que lui as-tu fait ? demanda Rainbow Dash, haineuse.

– Rien du tout ! affirma Shadow dont l’échec lui laissait un gout amer dans la bouche. Nous n’avons fait que discuter sur les menteuses et les manipulatrices que vous êtes.

– Qu’est-ce que tu viens de dire ? s’énerva la sportive aux cheveux arc-en-ciel avant qu’Applejack ne la coupe.

– Nous n’avons jamais manipulé Sunset contrairement à toi. Que comptais-tu faire d’elle ? » demanda celle-ci qui avait du mal à garder son calme face au traître.

Mais Shadow ne l’écoutait plus, son regard se posa sur un désagréable spectacle qui lui fit grincer les crocs. Sous ses yeux plein de mépris, une aura de couleur différente s’échappait de chacune des filles pour recouvrir chaleureusement Sunset Shimmer. Les larmes s’évaporaient, la fille à la chevelure incandescente se releva et Shadow put à son grand regret voir la détermination de se mettre entre lui et sa conquête d’Equestria qui émanait de ses yeux, tel un feu dévorant. Navré de constater que la magie de l’amitié avait aussi aisément réussi à la délivrer des doutes qu’il avait lui-même si patiemment fait émerger. Pour lui, cela revenait à contempler, impuissant, ces sales garces déraciner de magnifiques roses dont il avait pris soin toute la semaine. Il sentit que la fureur augmentait progressivement son rythme cardiaque et il prit alors une profonde inspiration qui lui permit aussitôt de reprendre le contrôle de lui-même.

« Alors ? Dois-je en conclure que tu déclines mon offre, très chère ? Pourtant elles ne sont pas plus honnêtes. Je peux te le garantir.

– En effet Shadow, répondit l’intéressée avec un ton neutre et maitrisé. Je ne t’insulterai pas en t’accusant de menteur, car je sais très bien que tu crois toi-même profondément à ce que tu viens de me dire. Par bonheur, tu as à présent la preuve que tu étais dans l’erreur.

– Vraiment ? Puis-je donc considérer que ta décision est sans appel et que tu la préfères à la couronne que je t’offre ?

– Je choisis mes amies à un règne tyrannique et solitaire. »

Un large sourire dément se dessina doucement sur le visage de Shadow, il commença par un discret ricanement, qui petit à petit devint un sinistre et brouillant rire diabolique, qui donna à chacune d’entre elles des sueurs froides dans le dos. Puis sans le moindre avertissement, il frappa d’un coup horizontal un des casiers à ses côtés, en ne lâchant pas un instant Sunset Shimmer des yeux et les menaçants toutes avec ses crocs bien en vue sur son rictus et de ses véritables yeux. Sous le choc du coup, le casier en tôle plia sans la moindre résistance.

« Dans ce cas, je vais devoir m’assurer que toi et tes amies vous ne deveniez pas des obstacles. Et je peux te garantir que te concernant, je n’en tirerai pas le moindre plaisir. »

D’un pas assuré, il avança lentement en direction de celle-ci en ignorant proprement Applejack et Rainbow Dash, et ceci malgré les provocations de ces dernières. Mais aucune d’elles ne le laissa tranquillement approcher de Sunset. Rainbow lui agrippa fermement l’épaule. Le sang de Shadow se figea en un instant, d’un geste de la main il se libéra de son emprise puis se retourna pour lui empoigner la gorge et la soulever du sol.

« Tu sais quoi sale petite catin ? J’ai fait l’effort de te supporter depuis le début. Mais ton orgueil mal placé et ta vulgarité m'exaspèrent au plus haut point et je ne peux plus le tolérer à présent. »

C’est alors qu’avec une force surhumaine, il la projeta à l’autre bout du couloir et porta aussitôt son attention sur Applejack qui se trouvait à peine deux mètres de lui, l’attaquant déjà d’un coup de pied. Levant la jambe, il para le coup à l’aide de son tibia et immédiatement après, il abaissa sa jambe pour frapper l’articulation de celle que son adversaire avait encore au sol, la faisant trébucher. Mais avant qu’elle ne puisse atteindre le sol, il lui donna un nouveau coup de pied dans les côtes. Avec une certaine satisfaction, il la regarda gisant sur le sol, à se tordre de douleur, avant de se retourner sur celle qui était encore en mesure de le gêner, et ce fut juste à temps. Ecoutant plus ses sentiments que sa raison, la délicate Rarity lui fonça dessus et tenta de le frapper au visage avec son sac. Mais Shadow stoppa son attaque et tira sur le sac pour attirer Rarity à quelques centimètres de lui, dans le but de lui asséner un coup de poing dans l’estomac, prenant garde, tout comme pour les autres, à ne pas la tuer ni l’abimer, mais seulement la blesser très légèrement, suffisamment pour la mettre hors d’état de le nuire. Une fois Rarity à genoux, en une fraction de seconde il se retrouva face à Pinkie Pie et d’une simple pichenette sur le front, il l’envoya un peu plus loin. Ce fut alors le tour de Fluttershy, mais la voyant tremblante et impuissante, il trouva bien inutile de la frapper et après réflexion il eut l’impression que ce serait manquer à la promesse qu’il avait faite à Discord lors de leur affrontement et cela, même s'il ne s’agissait pas exactement de la même Fluttershy. Il choisit finalement d’utiliser sur elle un faible sort de sommeil.

« Espèce de monstre. »

Shadow se retourna vers une Rainbow Dash qui tenait à peine sur ses jambes et qui lui lançait un regard assassin. Le jeune homme tendit la main dans sa direction, les doigts crispés et à ce moment, la jeune fille décolla lentement du sol et s’agrippa désespérément la gorge de ses deux mains en suffoquant.

« Même si j’en ai une envie folle, je ne te tuerai pas aujourd’hui. Par contre, tu es bien trop agaçante, sale petite garce. Tu es vraiment un petit animal bien trop bruyant à mon goût. Voyons voir si tu arrives toujours à être aussi impolie avec des cordes vocales broyées. »

A ces mots, Rainbow Dash essaya de pousser un hurlement de terreur. Mais aucun son ne sortit de sa bouche. Shadow put voir dans les yeux de la jeune fille une terreur qui le régala au plus haut point, il vit même une larme sur le point de perler sur sa joue. Mais au moment où il allait mettre ses menaces à exécution, il sentit une vive lumière s’approcher de lui et immédiatement après, il se retrouva intégralement recouvert d’ardentes flammes au divin éclat.

Les flammes furent si intenses que les casiers à proximité fondirent comme neige au soleil. La fournaise perdura trois bonnes minutes avant que les flammes ne se décident finalement à se dissiper, ce qui permit à chacune de se relever, mise à part Fluttershy qui dormait à poings fermés, laissant apparaitre une silhouette sinistre d’où émanait avec fureur une puissante aura maléfique. Un ricanement d’outre-tombe sortit de la fumée et des cendres mélangées au métal fondu. Shadow avait survécu au feu, à peine blessé, et se retourna vers celle qui l’avait attaqué en riant aux éclats comme un dément, puis il afficha un sourire de fierté à son encontre.

« Alors là, je ne sais pas quoi en penser. Je voudrais te féliciter d’avoir enfin retrouvé ta magie personnelle et je suis en admiration devant tant de puissance. Très cher Sunset Shimmer. Je ne me suis pas trompé en prétendant que tu étais celle qui méritait une place dans le nouveau royaume. Quel dommage et quelle tristesse que tu ais fait ce choix malheureux, mais ce qui me déçoit par-dessus tout, c’est que tu t’es servie de ces pouvoirs contre moi. La seule personne qui ait réellement voulu t’aider. »

Fou de rage, il explosa dans une fureur noire, provoquant ainsi un véritable ouragan qui traversa le couloir de long en large et repoussa toutes ses ennemies. Puis son sourire sadique reprit rapidement place sur son visage redevenu paisible.

« Bah, après tout ce n’est pas très grave, puisque de toute façon vous êtes toutes bien trop insignifiantes pour être une quelconque menace à mon encontre. J’ai plus de mille ans d’expérience, alors que vous, vous n’êtes que les êtres les plus pathétiques et faibles que j'ai jamais rencontrés. Comment avez-vous pu croire que vous aviez la moindre chance contre moi. Même mille comme vous ne peuvent rien face à ma puissance et mon intellect, bande de primates sans queue. »

Il s’avança calmement dans leur direction sans la moindre crainte, contrairement à ses adversaires qui se mirent en position de combat malgré la peur qui s’était emparée d’elles. Shadow approcha pas à pas, la main droite tendue sur le côté, effleurant du bout des doigts les casiers. A son contact, la tôle se mit instantanément à rouiller avant de tomber en poussière et le phénomène se poursuivit sur son chemin. Inquiètes, elles reculèrent toutes d’un pas.

« Euh Sunset chérie, c’est normal qu’il soit si puissant ? » demanda Rarity qui ne pouvait croire que cette situation était habituelle, même à Equestria.

« Absolument pas ! affirma Sunset Shimmer qui secouait négativement la tête. Il utilise un sort temporel. Les poneys capables d’un tel exploit se comptent sur les doigts d’une main, de plus il a une force physique bien supérieure à un terrestre. Ce n’est pas du tout normal.

– En effet mesdemoiselles, mais ça, c’est si on fait l’erreur de me considérer comme un poney. Je suis une arme, leur révéla Shadow, amusé. Je ne suis qu’un monstre que l’on a créé dans le seul but d’anéantir les ennemis, ni plus ni moins. »

Shadow fit un pas de plus et, alertée par le danger, Sunset enflamma ses mains, prête à le carboniser sur place au moindre mouvement brusque. Mais Shadow ne lui en laissa pas l’occasion et en une fraction de seconde il se retrouva juste à quelques centimètres d’elle, lui attrapant les poignets pour les lever au ciel au moment où elle allait littéralement faire feu. Le plafond reçut toute l’attaque et Shadow sifflota devant le résultat obtenu, se moquant de la jeune fille avant de la paralyser grâce à la magie. Il l’embrassa sur les lèvres, avant d’attraper le coup de pied qu’Applejack tentait de lui asséner une fois de plus et de l’envoyer s’écraser sur Rainbow Dash. Il les attrapa toutes les deux au sol et les lança sur Pinkie Pie et Rarity puis sans perdre de temps les immobilisa avec le même sort que celui qu’il venait d’utiliser pour neutraliser Sunset Shimmer.

Le jeune homme les pointa toutes du doigt et cinq cordes noires poussèrent du sol et enlacèrent les amies de Sunset Shimmer. D’un geste rapide de sa main libre, Shadow utilisa sa magie pour ouvrir cinq casiers encore intacts et sans ménagement, enferma les filles dans ceux-ci. Enfin débarrassé de ces gêneuses, il put se concentrer pleinement sur sa véritable cible, mais lorsqu’il la vit libre de ses mouvements, absolument furieuse de son baiser volé et bien déterminée à l’arrêter, il comprit que c’était sans le moindre espoir et que jamais elle ne le rejoindrait. Ses mains étaient redevenues incandescentes, prête à le vaincre, elle accumula de plus en plus de flammes dans chacune de ses mains, mais au moment même où elle allait attaquer, Shadow leva la main en l’air et claqua des doigts avec un cruel rictus sur le visage. Les bras écartés et un petit sourire en coin, Flash Sentry se tenait à présent entre les deux adversaires, protégeant Shadow de son corps sans la moindre réticence.

« Et bien alors, Sunset Shimmer ? Tu t’es remise à faire souffrir les autres avec tes pouvoirs ? demanda celui-ci avec un certain sadisme. Décidément, les gens ne changent pas. »

La jeune fille fut choquée par la situation et les paroles cruelles de son ex-petit ami. Éteignant le feu de ses mains, elle lui ordonna de s’écarter, lui expliquant qui était réellement Shadow. Mais rien ne fit, Flash n’écouta pas un mot et resta figé sur place.

« Ça ne m’étonne pas ! Le soir du bal de l’automne, nous avons tous vu ce que tu avais dans le cœur. Jusqu’ici tu as réussi à tromper tout le monde, mais Shadow m’a prouvé que tu as toujours été un démon et en cherchant à le tuer, que tu l’es encore. »

Il y eut un déclic dans l’esprit de Sunset Shimmer, elle comprit que Flash n’était pas tout à fait lui-même et s’adressa directement à Shadow, qui l’avait fait apparaitre en utilisant ses puissants pouvoirs. Elle élabora alors deux théories : la première proposait que Shadow ait créé un faux Flash, ce qu’elle abandonna immédiatement pour la seconde qui consistait à croire que Flash était hypnotisé.

« Tu l'as manipulé ! N’as-tu donc aucun respect pour autrui ? Et quand as-tu fait ça ?

– Manipulé ? Comment oses-tu m’insulter de la sorte en prétendant que j’utilise un sort aussi basique que de la simple hypnose, à la portée d’une licorne débutante ? Mon sort est bien plus subtil et complexe que ça ou une manipulation de personnalité. Pour faire simple, je libère les ténèbres du cœur des autres à tel point que la lumière est littéralement submergée et le sujet dévoile alors sa véritable personnalité et n’a plus le moindre scrupule. Le plus beau dans tout ça, c’est qu’ils restent entièrement libres de leurs pensées égoïstes, c’est là que vient la subtilité. S’ils m’obéissent avec tant de ferveur, c’est parce que je peux leur offrir ce qu’ils désirent vraiment ou simplement en remerciement de leur liberté, expliqua Shadow. Dans le cas de Flash, ce fut d’une simplicité enfantine, j’ai juste eu à me servir de son amour pour la princesse Twilight et sa souffrance de ne pas pouvoir la voir ainsi que sa jalousie à l’encontre de son rival potentiel. Et si tu veux absolument tout savoir, j’ai corrompu ce cher Flash dès notre première rencontre, il ma fallu un simple contact et l’amoureux fut tout à moi. Amusant, n’est-ce pas ? De voir à quel point les sentiments rendent faible. Particulièrement celui de l’amour. C’est d’un pathétique.

– Pourquoi ne pas avoir utilisé ce sort contre moi dans ce cas ? demanda Sunset. Ça aurait été bien plus simple.

– C’est parce que contrairement à tout ce qui m’entoure, toi je te respecte, très chère Sunset Shimmer. »

Elle voulut lui bondir dessus, pensant qu’elle le prendrait par surprise, mais à peine avait-elle émis un geste qu’on lui attrapa les bras et agrippa fermement ses cheveux, l’immobilisant sans la moindre pitié. De chaque côté, elle vit les sirènes Aria et Sonata, devinant que c’était sans aucun doute Adagio qui lui employait si durement les cheveux.

« Si vous êtes là, mes demoiselles, c’est que tous les préparatifs sont terminés, annonça Shadow, satisfait de leur présence.

– En effet, avoua Adagio. Et d’après ce que je vois, je suppose qu’elle refuse de nous rejoindre. Quoi qu’il en soit, c’est l’heure. »

Shadow hocha la tête pour confirmer ses dires, ignorant le plaisir à peine voilé d’Adagio face à la nouvelle. Puis, de la même manière que les précédentes, il ouvrit un nouveau casier dans lequel les Dazzlings jetèrent, malgré sa résistance, Sunset Shimmer avant de refermer la porte. Du bout du doigt, il toucha brièvement chacune des portes des casiers renfermant ses ennemies.

« J’ai scellé les casiers, révéla-t-il à Sunset. Utilisez donc ce temps pour reprendre des forces. Sunset, je te supplie de ne pas intervenir dans cette guerre ou je serai dans l’obligation de te tuer. Alors par pitié, ne m’inflige pas ça. »

Pour toute réponse, elle frappa de toute ses forces contre la porte, hurlant à gorge déployée de les laisser sortir de leurs étroites prisons. Mais Shadow l’ignora tout simplement et paisiblement, il quitta le lycée en compagnie des Dazzlings et de Flash pour aller en direction du portail dimensionnel. Sur leur passage, tous les étudiants gisaient endormis sur le sol et Shadow félicita les sirènes pour leur excellent travail, grâce à elles, personne n’était intervenu durant sa petite confrontation et à présent ils pouvaient quitter ce monde sans être suivis. Shadow fut satisfait de voir que devant le fameux portail se tenaient ses deux derniers alliés dans cette future guerre et haut et fort, il leur déclara.

« Mes chers alliés, c’est avec un immense plaisir, que je vous annonce que dans quelques heures, Equestria sera conquis et que chacun aura ce qu’il a toujours voulu. L’heure du quatrième acte à enfin sonné : La guerre, le début de la fin ! »

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.