Discord icon

Chapitre 14 : En avant vers Canterlot.

                                                Change :

 

Chapitre 14 : En avant vers Canterlot.

 

« Je n’aime vraiment pas l’idée de retourner dans cette ville si tôt après… tu sais… », dit Panacea à son mari, inquiète.

Carduus montra à sa femme un regard rassurant avant de s’approcher pour vraiment la rassurer : « Chérie, je te promets que tout ira bien, la princesse Twilight connaît les princesses Celestia et Luna, si quelqu’un peut en tirer profit c’est bien elle. 

— Peut-être, mais… et lorsque vous arriverez pour la première fois ? Je doute que les poneys vous accueilleront avec une fête de bienvenue. »

« D’après ce que m’a dit la princesse, seulement l’un d’eux en serait capable. », se souvint Carduus, hilare des quelques anecdotes que lui avait raconté Twilight durant les jours précédents.

« C’est pour ça que l’on se nomme Changelings, chérie. Ils ne verront pas entrer des changelings, juste un attirant étalon et son groupe d’amis beaucoup moins attirant. », répondit-il en prenant la pose, incapable de retirer son sourire en coin.

Panacea roula des yeux, mais ne résista pas non plus à lui rendre son sourire en coin : « Cet attirant étalon a besoin de revenir en sécurité et sans une égratignure, car si c’est le cas, il dormira sur le sofa. 

— Bon, alors je ferais mieux de revenir en un seul mor- »

Il fut interrompu par une petite furie noire qui le plaqua au sol dans une étreinte écrasante de câlin de nounours.

« Papa ! », se fit entendre une petite voix étouffée, d’un museau écrasé contre lui.

« Hey ! Ma petite. »

Carduus retira Iuvenes avant de la reposer sur ses quatre sabots et de l’enlacer à son tour.

Mais elle se retira pour pouvoir le regarder dans les yeux, « Tu dois partir ? 

— Et bien, l’un d’entre nous doit s’assurer que la princesse ne passe pas la nuit quelque part dans une bibliothèque. », répondit-il en rigolant.

Luvenes fit la moue. Carduus se sentit mal à l’aise face à ces deux orbes bleus insoutenables qui le fixaient.

Heureusement pour lui, Panacea vint à sa rescousse : « Ma chérie, je suis sûre que ton père  te ramènera quelques-uns de ces donuts équestriens de Canterlot si tu lui demandes gentiment. »

La figure de Luvenes s’illumina instantanément : « Oh ! Oh ! S’il te plait papa, s’il teplaitteplaitteplaitteplaitteplait ! 

— Oh, je suis sûr que ça pourrait se faire. », répondit Carduus en rigolant avant de porter sa fille de son aura verte et de la déposer sur le dos de sa mère, entre les deux ailes.

« Maintenant, je dois vraiment y aller, les autres sont sûrement déjà au transport.

— Sois prudent », lui dit Panacea avant de l’enlacer, chose qu’il lui rendit.

Carduus embrassa sa fille sur le haut de la tête, prit son épée avant de la placer dans son fourreau, attrapa son casque, l’enfila et enfin, après des derniers au revoir, il quitta la pièce.

« En avant pour Canterlot. », murmura-t-il.

 

Le transport personnel de Chrysalis, un carrosse noir orné d’émeraudes vertes, se dressa le long de la route sinueuse du désert des Terres Désolées. Ce n’était pas le transport le plus confortable du monde mais les deux gardes à l’avant connaissaient tous les deux la route la plus sûre et la plus directe vers Equestria, les passagers étaient donc entre de bons sabots.

Des deux côtés du transport, les autres membres de la garde de Carduus volaient en même temps qu’eux, les ailes bourdonnantes, surveillant les alentours pour contrer toute menace potentielle contre leur princesse. Dans le transport lui-même, le reste du groupe était assis en silence. D’un côté se tenaient Longshot, Vladimir et Shining Armor qui n’avait pas détourné le regard de la fenêtre depuis le début du voyage. De l’autre côté se tenait Carduus et Twilight, tous les deux sans camouflage, Twilight fixait le sol, perdue dans ses pensées. Le silence dominait à l’intérieur du carrosse. Un silence brisé de manière éventuelle et attendue par Longshot.

« Et c’est quoi le plan exactement ? Vous réalisez qu’ils ne vont pas nous donner une fête de bienvenue, non ? »

— Vous parlez comme ma femme, s’amusa Carduus.

— Euh… quoi ? 

— Laissez tomber, pour répondre à votre question, nous le savons déjà. C’est pourquoi, lorsque nous arriverons à Canterlot, nous nous déguiserons en poneys. 

— Et l’armure ne vous trahira pas ? », demanda Longshot en désignant l’armure bleue sur le corps du capitaine.

« Nan, je ne m’en fais pas. Notre armure est enchantée pour pouvoir se camoufler avec nous, autrement ça serait un peu compliqué de survivre pour une race préférant la furtivité à la force frontale la plupart du temps. 

— Je suppose que Canterlot était une exception à la règle ? 

— Hey, si vous vous rappelez bien, notre reine s’est infiltrée EN TANT que la princesse Mi Amore Cadenza et a réussi à neutraliser le bouclier. », se vanta Carduus, avant de se rappeler que Shining Armor était avec eux dans le transport.

Tous les yeux se tournèrent vers le garde solaire qui, heureusement, ne semblait avoir rien entendu et continuait à fixer le vide par la fenêtre.

Longshot toussa avant de reprendre : « Quoi qu’il en soit, je parie que les choses auraient été différentes si j’avais été là. 

— Oh vraiment ? répondit Carduus, le sourcil levé.

— Yup, vous avez affronté la garde royale. Je veux dire, ils sont cools et tout ! ajouta-t-il après avoir croisé le regard de Vladimir. Mais vous n’avez pas affronté l’EUP ! 

— Euh, les changelings qui vous ont capturé n’avaient pas l’air impressionnés. Le capitaine Vlad a dû sauver vos flancs avant de se faire lui-même assommer car vous n’aviez pas correctement mis hors combat l’un de vos agresseurs. Ensuite, Shining Armor a été forcé de se rendre car vous étiez des otages. »

L’œil de Longshot eut quelques spasmes avant de répondre : « Ceci… n’était pas l’un de mes meilleurs moments. »

Un sourire en coin, Carduus savoura sa victoire.

« Mais vous n’avez pas vu nos hélicoptères ! 

— Vos… quoi ? 

— Grosses armures volantes mécanisées, équipées d’arbalètes en guise de tourelles pouvant réduire toute opposition en miettes. Sans mentionner que ces engins sont assez rapides pour battre n’importe quel Wonderbolt ! 

— Vraiment ? Comment savoir que vous n’exagérez pas ? 

— Vous avez qu’à me croire sur parole. 

— Uh-huh. 

— Vous avez fini vous deux ? intervint Vlad, en roulant des yeux.

— Bah quoi ? lui répondit Longshot, qu’y a-t-il de mal à avoir un peu de compétition ? 

— À être trop absorbés par votre compétition vous en finirez dernier » avertit Twilight, souriant aux vieux souvenirs qu’évoquaient cette phrase.

« Votre tête me dit qu’il y a une longue histoire derrière ces mots, Twilight, analysa Carduus.

— Oh, un moment de ma vie passée à Ponyville, et ce que vous savez déjà n’en est même pas la moitié. »

Longshot se rappela instantanément l’histoire de Vladimir à propos du « Je le veux-j’en ai besoin. » « Oh pitié non, pas maintenant. »

« Il y a un problème sergent ? suspecta Vladimir, un sourire en coin. Besoin de réécouter l’histoire de la leçon Zéro ? »

Twilight rougit jusqu’aux oreilles, tandis que Longshot prit un air horrifié. « J’ai besoin d’un adulte. »

— Je suis un adulte, répondit Vladimir.

— STOP ! interrompit Twilight. Pour rester sérieux, que faisons-nous une fois arrivés à Canterlot ? Je veux dire… voir les princesses après tout ça ? » demanda-t-elle un peu paniquée.

Vlad soupira et jeta un regard de compréhension à Twilight : « Ne vous inquiétez pas Miss Sparkle, notre autorité peut vous permettre d’accéder à n’importe quelle section du château tant que personne ne vous voit en tant que changeling. En parlant de cela, je recommanderai de prendre une forme différente que celle que vous utilisiez, du moins jusqu’à ce que nous soyons devant la princesse. »

— Pourquoi ? 

— Euh… vous voyez… en fait nous ne sommes pas qu’une poignée à savoir que vous êtes un changeling, quasiment toute la ville doit le savoir à l’heure actuelle. »

Les yeux de Twilight s’écarquillèrent : « Quoi ? Tout le monde… sait…

— Hey, Vlad dit que tout ira bien, alors croyez-le ! rassura Longshot. Allez, n’allons pas paniquer sur ça.

— Mais… 

— Twilight, je sais que les choses pourront se présenter comme difficile mais nous nous en sortirons, vous verrez. De plus, qu’est-ce qui peut mal se passer ? 

— Quoi qu’il en soit et comme je le disais, lorsque nous arriverons, restez avec nous. Nous vous conduirons jusqu’à la princesse Celestia, lui feront notre rapport et la suite ne dépendra que de vous », conclu Vladimir.

Le fait de devoir se préparer mentalement à tout ça n’aidait pas à calmer la princesse changeline, qui semblait sur le point de faire une attaque en commençant à hyperventer. Heureusement pour eux, Twilight plaça un sabot sur sa poitrine et laissa s’échapper plusieurs grandes inspirations comme Cadance lui avait appris lorsqu’elle était petite.

Sur le même temps, Carduus avait remarqué que Shining avait enfin levé la tête, un visage d’inquiétude fraternelle s’y lisait. Lorsque Twilight parvint enfin à se calmer, il reposa sa tête contre la fenêtre et reprit sa précédente posture.

 

La vie reprenait son cours dans la ville de Canterlot, les poneys de toutes les races et toutes les couleurs retournant à leur vie de tous les jours.

La princesse Celestia les regardait tous depuis son balcon. Un petit malaise au fond d’elle.

« Tata ? », dit une voix calme derrière elle. Celestia se retourna pour apercevoir Cadance et Luna la rejoindre à ses côtés sur le balcon.

« Ma sœur, baille-moi les problèmes qui érodent ton moral ? 

— Ton langage. »

Luna ne fit que jeter un regard froid à l’alicorne du soleil, qui le lui rendit d’un coup d’œil amusé. Mais cela s’estompa dès qu’elle reposa son attention sur la ville.

« Ils auraient déjà dû être rentrés à présent. 

— Ma sœur, le destin d’Equestria ne repose plus seulement sur tes épaules, tu as besoin d’arrêter de t’inquiéter en permanence. 

— Et comment le pourrais-je ? répliqua Celestia. Mes petits poneys sont en danger, Twilight est en danger ! Et maintenant, nous n’avons aucune nouvelle de l’équipe de Shining Armor.

— Ça ira tata, essaya de rassurer Cadance, Shiny peut se défendre tout seul !

— N’oublions pas mon propre capitaine lunaire ou le sergent de l’EUP avec eux, ajouta Luna. Donnons-leurs justes quelques jours en plus. Et si nous n’avons aucune nouvelle, nous nous résoudrons à traverser le pont d’une solution, s’il le faut. »

Depuis leur point de vue avantageux, les trois alicornes ne tardèrent pas à remarquer un transport noir et vert entrer dans la ville.

 

Les poneys de Canterlot furent surpris de voir ce transport noir orné d’émeraudes circuler dans les rues de la capitale.

Le plus visible était les deux étalons volant aux abords et les deux poneys terrestres tirant le carrosse, tous avaient des épées fixées à leurs flancs.

Un service de sécurité privé était la première chose qui traversait l’esprit de la plupart des poneys, ce n’était pas si étonnant pour la plupart des nobles vivant en ville. Mais ils avaient surtout des transports fait de gemmes et d’or, et le service de sécurité était équipé avec des ornements reflétant la puissance de ce noble. Mais le décor sombre de ce transport était nouveau, les épées des gardes étaient en métal avec des ornements en obsidiennes, et surtout, ils ne pouvaient pas voir les occupants du carrosse car les rideaux étaient baissés. Tout cela suffisait pour mettre la population mal à l’aise.

N’importe qui regardant suffisamment longtemps ce transport aurait remarqué qu’il se dirigeait droit vers le château où il fut reçu par deux gardes solaires à la porte principale.

Un garde imposant en armure lunaire en sortit, à sa vue, les deux gardes solaires se mirent immédiatement en position de salut. Et après avoir brièvement discuté avec eux, les portes s’ouvrirent et le transport passa le périmètre sans résistance.

À l’intérieur du carosse, une jument bleue à la crinière noire poussa un soupir de soulagement avant de repasser sous la forme d’une licorne lavande à l’apparence plus familière.

Elle regarda à travers les rideaux, un bref moment de panique lui revenant alors que le château dans lequel elle avait passé la majorité de sa vie lui vint en vue.

Il n’y avait plus moyen de reculer maintenant.

Twilight Sparkle était de retour à Canterlot.

 

 

                                                              A suivre…

Note de l'auteur

Information importante : Ceci sera probablement le dernier chapitre bénéficiant de la réécriture de Stanislas, en raison d'un emploi du temps assez étroit malgré son envie de rendre cette fic encore meilleure à lire, il doit se retirer pour le moment, il me tiendra informé s'il parvient à trouver un moment pour travailler sur un prochain chapitre mais en attendant, tout les chapitres suivants à compter de celui-ci seront postés après ma traduction comme lors des premiers. Néanmoins, si l'un de vous est intéressé pour reprendre son flambeau qu'il se manifeste, il m'a assuré que ça ne le dérangera pas. En vous remerciant de votre compréhension et en espérant que malgré son absence, la fic continuera de vous plaire à l'avenir ^^

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.