Discord icon

Chapitre 17 : Retour d’une vieille connaissance

‘‘Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !’’

 

La salle caverneuse ne cessait de raisonner des éclats de rire de la reine des changelings. Ce qui ne faisait que renforcer la peur dans le cœur de Twilight, qui regardait désespérément autour d’elle pour trouver un moyen de s’échapper, alors que les changelings la cernaient par derrière, certains la regardant avec amusement.

 

‘‘Ah ! Ah ! Alors ? Cela fait quoi d’être réduite à moins que rien, princesse ?’’ finit par lui demander Chrysalis d’un air narquois en s’approchant, faisant reculer de quelques pas Twilight.

 

‘‘Comment… Comment pouvez-vous être là ?! Pourquoi m’avoir fait tout ce cirque ?!’’ lui cria cette dernière.

 

‘‘Je voulais voir si tu avais grandi depuis notre dernière rencontre, pour ne plus te laisser berner par ce tour.’’ répondit amusée Chrysalis. ‘‘Et je dois dire que... je suis très déçue. Finalement, tu es restée la même Twilight, avec des ailes et une grande taille en plus… Comme quoi, la nature d’alicorne ne fait pas la princesse... Ah ! Ah ! Ah !’’ lui lança-t-elle alors qu’elle s’arrêtait à un mètre d’une Twilight désemparée, qui devait admettre qu’elle aurait dû se douter que cette mise en scène était trop belle pour être vraie.

 

‘‘De… Depuis combien de temps savez-vous que je suis revenue ?!’’

 

‘‘Depuis qu’un de mes changelings que tu connais bien maintenant, m’a réveillé et m’a affirmé avoir retrouvé celle dont je crie par moment le nom en dormant. Quand il m’a dit qu’il avait suivi et entendu dans un troupeau une alicorne parler avec un bébé dragon, de ce qu’avait pu subir Équestria, j’ai tout de suite compris que c’était toi. Je me doutais que tu n’avais pas disparu sans raison, alors que la guerre n’avait pas encore éclaté, et que tôt ou tard, tu réapparaîtrais. Aussi jusqu’à ce jour, je faisais monter la garde dans les ruines de Poneyville en y envoyant un de mes sujets pendant un certain temps avant de le faire remplacer. Et ce fut Frons qui eut l’honneur de te retrouver… et de te sauver, alors qu’il repartait justement avec un autre pour t’amener ici.’’

 

‘‘Frons ?’’

 

‘‘Et oui… Cela va peut-être t’étonner Twilight, mais même les changelings pensent à donner des noms aux leurs.’’ lui répondit d’un ton hautain Chrysalis, tournant la tête vers un changeling, qui se transforma pendant un moment en un étalon noir, et qui inclina la tête vers Twilight.

 

‘‘Mais maintenant que je t’ai enfin retrouvé, et que tu m’as expliqué la raison de ton « absence », une question se pose…’’ Sur ces mots, Chrysalis bondit en avant et mit Twilight à terre, pour ensuite coller son visage contre le sien en montrant les dents. ‘‘Que vais-je faire de toi ?! Tu es à ma merci, blessée, sans pouvoir voler, sans ta magie et sans tes amies ! Je pourrais te trancher la gorge d’un coup de mâchoire si je le voulais. Moi qui ai tant attendu ce moment… Depuis ce jour où tu as ruiné mon plan, provoquant des pertes parmi les miens, qui étaient perdus en pleine nature. Et sans parler du fait qu’on a failli être menacés par la famine ! Alors, que devrais-je faire selon toi ?!’’

 

‘‘Je… Je suis désolée… Désolée pour vos changelings Chrysalis… Je l’ignorais… Mais je ne pouvais pas vous laisser prendre Canterlot puis Équestria sans réagir.’’ tenta de se justifier Twilight, d’un air attristé en regardant les iris verts devant elle, avant de soupirer et de baisser les yeux. ‘‘Mais maintenant, si vous voulez ma mort… alors allez-y… De toute façon, si ce n’est pas vous, alors ce seront les minotaures qui me tueront, ou les griffons, voir les timberwolfs… ou tout autre peuple que je n’ai pas encore rencontré… Et sincèrement, je commence à être fatiguée de tout ça... J’étais idiote de penser pouvoir sauver les poneys de ce monde toute seule… Et pour répondre à votre première question, eh bien… sachez que je n’ai que faire d’avoir perdu mon château et mes prérogatives de princesse… Ma seule tristesse aujourd’hui, est d’être privée à jamais de ma famille et de tous ceux que je porte dans mon cœur.’’ avoua-t-elle avant de fermer les yeux, une dernière larme coulant sur sa joue.

 

Attendant le coup de grâce, elle sentit alors les deux crocs de Chrysalis se poser sur son poitrail, la faisant légèrement trembler de peur alors qu’elle espérait que ce soit rapide. Mais au lieu de la transpercer, les crocs glissèrent sur son pelage, avant de prendre la corde qui bloquait ses ailes. Twilight entendit alors la mâchoire se renfermer d’un coup sec. Ne comprenant pas ce qu’il se passait et sentant la pression sur ses ailes partir, la jument rouvrit les yeux. Elle vit alors Chrysalis tenir un bout arraché de la corde qu’elle recracha, le regard neutre, tandis qu’elle reculait pour la laisser se relever.

 

‘‘Je… Je ne comprends plus… Pourquoi ?’’

 

‘‘Avant de faire ce geste, que j’espère ne pas regretter… Je tenais à voir deux choses de ta part. T’entendre t’excuser pour ceux que j’ai perdus ou failli perdre ce jour-là, et aussi savoir si le fait que tu sois devenue princesse, t’avait rendu arrogante à t’en rendre aveugle et égoïste… Je constate que non… Intérieurement, tu es bien restée la jeune licorne qui m’avait résisté, qui tenta le tout pour le tout pour sauver son frère, ses amies et sa princesse. Et ce, bien qu’ils t’avaient abandonné, et ne s’inquiétaient pas de ta disparition avant le mariage.’’

 

Devant cette confession de celle qu’elle croyait être une ennemie voulant sa mort, Twilight était impressionnée, mais ne savait pas comment réagir. Devait-elle prendre la fuite, ou tenter de continuer à parler avec elle ?

 

‘‘Tu dois te demander pourquoi je t’épargne, renfermant mon désir de vengeance en moi ? Cela va te paraître surprenant encore, mais… j’ai besoin de toi Twilight, comme toi, tu as besoin de moi. Car des choses bien plus importantes qu’une simple envie de vengeance sont en jeu.’’ commença à dire Chrysalis en tournant le dos à Twilight, pour aller se coucher près d’un petit ruisseau dans la roche, pendant qu’autour d’elles les changelings repartaient à leurs occupations.

 

‘‘Vous… Vous avez besoin de moi ?’’ lui demanda Twilight en arrivant à ses côtés.

 

‘‘Quand la guerre avec les minotaures a débuté, je t’avouerais que j’ai ressenti une certaine joie, espérant que ces brutes musclées arrivent à vous vaincre, contrairement à moi ou Tirek.’’ poursuivit la reine changeline en regardant l’eau couler. ‘‘Mais au fil du temps, je voyais que l’amour qui régnait à Équestria diminuait au fur et à mesure que les difficultés grandissaient, diminuant de fait notre source de nourriture. Car même chassés de Canterlot, nous sommes restés cachés par groupes dispersés dans ce royaume qui regorgeait d’amour, revenant finalement aux pratiques d’avant mon arrivé à la tête de l’essaim. Nous nous nourrissions discrètement de l’amour des poneys pendant leur sommeil, sans qu’ils en souffrent ou qu’on eut besoin de prendre la place de l’un d’eux, comme avec ton frère. Ceci, afin de ne pas nous faire remarquer, tout en étant au courant de ce qu’il se passait dans le pays.’’

 

Devant ces explications qu’elle écoutait avec beaucoup d’attention, Twilight finit par se coucher à son tour, tout en gardant un espace raisonnable entre elle et Chrysalis.

 

‘‘Puis rapidement vint le moment, où les minotaures ont commencé à massacrer tous les licornes et pégases qu’ils trouvaient, quel que soit leur âge. Et bien que j’ai du mal à dire ce mot, qui pour moi est un signe de faiblesse, j’ai fini par éprouver… de la pitié pour vous. D’autant que nombre de mes petits changelings déguisés sont tombés sous les coups de vos assaillants, alors qu’ils s’étaient pour certains, à mon insu, peu à peu intégrés dans votre société sans que vous l’ayez remarqué. L’un d’eux vivant à Poneyville avait même osé, si je me souviens bien, assister à une de vos cérémonies de mariage dans sa véritable apparence.’’ poursuivit-elle calmement, avant d’afficher un petit sourire amusé. ‘‘Le plus drôle d’ailleurs, est que cela m’avait donné une idée pour élaborer un nouveau plan, dans le but de m’emparer de toi et tes amies, ainsi que des autres princesses, et d’enfin dominer Equestria. Finalement, les minotaures ont été plus rapides, mais surtout, plus radicaux pour parvenir à leur fin.’’

 

‘‘Mais pourquoi ne pas être venue nous aider ?’’ lui demanda avec empressement Twilight, mais qui devant le regard énervé de Chrysalis sur elle, comprit qu’il valait mieux la laisser parler à son rythme.

 

La changeline attendit alors un instant avant de soupirer et de reprendre, retournant son regard vers le ruisseau.

 

‘‘Il est difficile d’aller rencontrer des personnes qui vous craignent, pour avoir tenté de les envahir, et après que vous ayez blessé et emprisonné deux de leurs princesses et saccagé leur capitale, le jour d’un mariage royal. Mais de toute façon, vous aider aurait été inutile… Il n’y avait plus d’espoir de sauver Équestria, qui avait été attaqué trop violemment et trop rapidement pour pouvoir s’organiser.’’ dit-elle d’un ton sec, poussant du sabot un caillou qui tomba dans l’eau.

 

‘‘Devant la fureur des minotaures et de leurs alliés, qui en sentant la victoire proche, redoublaient d’ardeur dans leur « travail »… J’ai préféré faire quitter ces terres et amener mes changelings ici avant même la fin de la guerre. Mais pressentant que tu réapparaîtrais un jour, je me suis mise dans un cocon de chrysalide, où j’ai hiberné sans subir les effets du temps. Je ne me réveillais que pour m’assurer que tout allait bien pour eux, et pour savoir comment évoluait la situation, en envoyant des espions dans les anciennes terres équestriennes. J’appris alors le retour des poneys à l’état sauvage, et le fait qu’il ne restait que des terrestres, que les minotaures et les griffons chassent pour les vendre à d’autres afin d’effectuer des activités de tout genres. Heureusement, mon peuple a échappé à ce sort funeste.’’ Elle tourna ensuite la tête en direction des changelings, certain remplaçant les torches par des cocons de crysalide pour éclairer la salle, qui prenait un léger aspect verdatre. La changeline afficha alors un nouveau petit sourire. ‘‘Je dois d’ailleurs avouer… que je suis assez fière de mes petits. Ils ont pour la plupart choisi de ne pas faire comme moi, et ont réussi à s’adapter à cet environnement, tout en protégeant leur reine. Privé de leur principale source de nourriture, ils ont dû comme toi et moi, apprendre à se nourrir de la végétation sur place, bien que d’autres ont aussi appris à chasser les gros insectes. Tout cela en réussissant jusqu’à maintenant à ne pas se faire capturer, bien que par précaution, j’ai limité leur nombre, et que nous sommes aujourd’hui moins d’une cinquantaine de changelings.’’

 

‘‘Mais pourquoi ne pas avoir utilisé l’amour chez les autres peuples pour vous nourrir ?’’ ne put s’empêcher de demander Twilight intriguée, provoquant un nouveau soupir d’exaspération de la part de Chrysalis qui roula des yeux.

 

‘‘Tu ignores beaucoup de choses sur nous Twilight. Mais pour faire simple, le fait que nous ayons une apparence équine n’est pas neutre sur notre alimentation. Elle limite notre rayon de nourriture aux seuls équidés, d’autant que tu auras remarqué, les autres peuples ne sont visiblement pas de grands émetteurs d’amour dans leurs actes. Et je ne pouvais pas partir alors que je me doutais que tu reviendrais un jour.’’ déclara-t-elle en retournant la tête, avant de poser aussitôt son sabot sur la bouche de Twilight qui venait de l’ouvrir.

 

‘‘Et avant que tu ne poses la question… Non, il nous était impossible d’aller chez les autres peuples poneys d’Arabie Sellouite et du Duché de Maretonia. Et tu sais pourquoi ?’’ en posant cette question, Chrysalis porta son regard sévère vers Twilight, qui bien qu’ayant de nouveau la possibilité de parler, ne savait pas quoi répondre. ‘‘Parce qu’ils les ont réduits au même état qu’ici… Spécialement ceux du Duché, qui comme vous, pouvaient utiliser la magie. De plus, ces derniers vous ont rejoint dès le début du conflit, et ont dû en payer le prix fort à la fin. Ceux d’Arabie Sellouite ont pour leur part cru bon de rester neutres, et ont même livré les poneys ayant trouvé refuge chez eux… mais ils ont aussi connu leur fin quelque temps plus tard après Équestria, chose facile, car ils habitaient dans une cité unique près des anciennes terres minotauriennes. Apparemment, les minotaures voulaient mettre fin à l’existence des peuples équidés parlant, pour éviter toute volonté de vengeance. Et de ce que j’ai pu entendre, seul le peuple zèbre a été épargné, car vivant en nombre limité et de manière tribale par-delà la mer, bien trop loin de ces terres pour représenter une menace. D’autant, qu’ils n’avaient pas beaucoup de semblables dans le royaume lors du conflit.’’

 

Twilight ne pouvait pas croire ce qu’elle venait d’entendre. Des civilisations entières réduites à néant, tant de morts du fait de leur nature d’équidé, elle ne savaient même pas s’il existé un mot pour décrire cette horreur… Pendant ce temps, Chrysalis ramena son regard vers le ruisseau et baissa la tête.

 

‘‘Tu comprendras en conséquence, pourquoi je n’ai pas voulu jouer aux héroïnes comme toi, en risquant la survie de mon peuple, et à le garder au contraire caché de tous. Laissant croire que nous avions pratiquement disparu après l’assaut de Canterlot, puis définitivement après la guerre. J’ai déjà fait courir un grand risque à mes changelings, qui aurait pu leur être fatal...  Je ne tenais pas à les mettre à nouveau en danger.’’

 

‘‘Et vous voulez donc que je vous aide à protéger votre peuple ? C’est cela ?’’ enchaîna Twilight d’un air réconfortant, pensant qu’elle pouvait prendre la parole, et osant même jusqu’à toucher le dos de Chrysalis du sabot.

 

‘‘En effet…’’commença à répondre tout bas cette dernière, le visage dissimulé par sa crinière, avant de se retourner brutalement. ‘‘Mais je peux encore changer d’avis ! Surtout si tu continues à être aussi agaçante et collante ! On n’est pas devenu amies à ce que je sache !’’ poursuivit-elle en criant, regardant de ses yeux énervés et écartant d’un coup sec le sabot de Twilight, qui en réponse, afficha nerveusement un petit sourire et s’excusa. ‘‘Mais ce n’est pas tout…’’ continua Chrysalis en reprenant son calme, après avoir inspiré et expiré lentement avec un sabot sur le poitrail, rappelant avec amusement à Twilight la technique de Cadance pour déstresser. ‘‘Il y a une question qui me tourmente depuis longtemps… D’abord, j’ai besoin de savoir, connais-tu bien l’Empire de Cristal ?’’

 

Twilight fut assez surprise devant cette question, et dû réfléchir un moment pour s’assurer d’avoir bien compris.

 

‘‘Alors tu réponds ?! Je t’ai donné la parole !’’ la pressa Chrysalis excédée, faisant sortir Twilight de ses pensées.

 

‘‘Hé, hé… Désolée…’’ s’excusa-t-elle de nouveau avec un petit sourire. ‘‘Eh bien… Je ne suis pas une spécialiste de l’Empire, mais je pense en connaître les grandes lignes, quant à sa culture et son histoire. C’était d’ailleurs là-bas que Thorax vivait avec Cadance et Shining.’’ reprit-elle avec sérieux, curieuse de voir où voulait en venir Chrysalis.

 

Cette dernière eut un léger sursaut en entendant le nom du changeling, comme si elle avait vu un fantôme. Se secouant la tête, elle préféra revenir au sujet principal.

 

‘‘Alors peut-être pourrais-tu me dire… S’il est écrit quelque part dans leur code d’honneur de faire, quand la situation est désespérée, un grand suicide collectif ? A moins que ce ne soit, comme je le pense, dû à un coup de folie de leur dirigeante…’’

 

‘‘Pardon… Vous avez dit quoi ?!’’

 

‘‘Rah… Je t’ai posé une question… Pas demandé d’en poser une…’’ la corrigea lentement la reine changeline désespérée, se tenant la tête d’un sabot.

 

‘‘Qu’entendez-vous par suicide collectif ?!’’ la pressa Twilight, ne prêtant aucune attention sur l’état de son interlocutrice.

 

‘‘Rah… Bon, très bien… Le genre de suicide où, alors qu’une puissante tempête de neige s’amène, tu vois une grande lumière blanche recouvrir toute la cité, et qui en s’atténuant ne laisse qu’un paysage désolé, sans la moindre habitation et forme de vie. Comme si l’Empire n’avait jamais existé.’’

 

A ces mots, le cœur de Twilight se mit à battre à vive allure, tandis qu’un immense sourire se formait sur son visage, et que ses yeux lâchaient des larmes. Mais cette fois, c’étaient des larmes de joie.

 

‘‘Hourra ! Ils sont vivants ! Ils sont vivants !’’ cria-t-elle en se levant et en bondissant, avant de se mettre ensuite à voler, sous le regard désemparé de Chrysalis et des changelings à proximité.

 

La pauvre… Elle n’a visiblement pas gardé toute sa tête après son voyage dans le temps… commenta Chrysalis en se levant.

 

‘‘Savez-vous si des poneys d’Équestria étaient dans l’Empire quand c’est arrivé ?!’’ lui demanda avec empressement Twilight, tenant la tête de Chrysalis dans ses sabots et en battant des ailes pour se maintenir en l’air.

 

‘‘Comment ça ? Et de quel droit tu oses…’’

 

‘‘Y avait-il des poneys d’Équestria quand c’est arrivé ?!’’ redemanda Twilight, excédée à son tour et collant son visage énervé sur celui de Chrysalis, qui semblait nerveuse face à cette réaction inattendue.

 

‘‘Euh… Aucun changeling n’était dans l’Empire quand ça s’est produit... Enfin, je crois… Ca s’est passé environ un an après le début du conflit… Mais si je me souviens bien… mes changelings présents au nord d’Équestria m’ont rapporté que les semaines précédant cet événement, quelques trains protégés par des gardes solaires et de l’Empire s’y sont rendus de nuit.’’

 

En entendant ces maigres précisions, Twilight ne perdit pas sa joie pour autant, serrant même la joue de la souveraine changeline contre la sienne, malgré ses larmes qui continuaient de couler.

 

Beurk… Elle n’a décidément rien du comportement d’une princesse… pesta Chrysalis en sentant l’eau salée sur son visage.

 

‘‘Bon, et maintenant… Tu pourrais m’expliquer ce que signifie cette excitation ?’’ lui demanda-t-elle en la poussant du sabot.

 

‘‘Vous ne comprenez donc pas ?! Ce n’est pas un suicide ! Ils ont fait disparaître l’Empire comme Sombra l’avait fait auparavant ! Ils ne sont pas morts, ils sont comme dans un coma, dormant sans vieillir et sans avoir besoin de se nourrir ! Voyant sans doute que la guerre allait être perdue, ils y ont ramené le plus de poneys possibles et lancé ce sort, dans l’espoir de revenir sous de meilleurs jours ! Et n’ayant jamais vu un tel phénomène, leurs ennemis de cette époque ont cru à un suicide général. Ils sont vivants Chrysalis ! Et avec un peu de chance, peut-être que mes amies sont également là-bas !’’

 

‘‘Sombra, coma ? Je ne suis pas sûre d’avoir compris tout ce que tu as dit… Mais pour résumer, il y aurait donc des poneys de l’Empire et d’Équestria qui seraient endormis dans le Nord ?’’

 

‘‘C’est ça ! Il faut qu’on se rende là-bas ! J’ignore encore comment, mais il faut qu’on y aille pour les réveiller !’’

 

‘‘Une minute, on ? Qui t’a dit que j’allais te suivre ?’’ la coupa Chrysalis en fronçant les sourcils. ‘‘On n’est toujours pas amies, je te rappelle…’’

 

‘‘Voyons Chrysalis…’’ commença à lui dire Twilight en se calmant, mais conservant son sourire. ‘‘Comme vous l’avez dit, face à ce nouveau monde, j’ai besoin de vous, comme vous vous avez besoin de moi… Si je parviens à ramener l’Empire, peut-être qu’on réussira à forcer les minotaures à cesser leurs actes contre les poneys, permettant alors aux changelings de vivre en paix, sans craintes d’être repérés.’’ Elle s’arrêta un instant avant de reprendre, reposant un sabot sur la joue de Chrysalis. ‘‘Vous n’êtes pas obligée, et je ne vous demande pas de m’aider en tant qu’amie... Mais je vous demande de le faire pour le bien de votre peuple.’’

 

‘‘Mais... même si tu arrivais jusque là-bas… Tu ignores encore comment les ramener, et tu ne peux pas utiliser ta magie. Et en supposant que tu y arrives… Tu retrouveras peut-être les tiens, mais pour combien de temps ? Jamais les minotaures ne laisseront réapparaitre un peuple poney, revenant directement du temps de la guerre qui plus est, sans réagir.’’ lui répondit une Chrysalis hésitante en baissant les yeux, sans réagir cette fois au toucher de Twilight. ‘‘Il vaudrait mieux attendre que la situation s’améliore pour les faire revenir… On attendrait en hibernant, tout en protégeant mes changelings… mes enfants.’’

 

‘‘Chrysalis, depuis combien de temps dure cette situation ?’’ la questionna de nouveau Twilight, prenant un air calme mais déterminé. ‘‘Depuis combien de temps sortez-vous de votre hibernation, pour constater que les poneys sont toujours à l’état sauvage, chassés, et massacrés dès qu’un poulain non-terrestre vient au monde ? Pour ensuite retourner dans votre cocon, le cœur rempli de tristesse et en souhaitant qu’il n’arrive rien aux vôtres durant votre sommeil. Je refuse de devoir attendre, et de voir passer les siècles, en espérant que les choses changent d’elles-mêmes, et en sachant que d’autres poneys mourront. Et attendre davantage, c’est prendre le risque que vos changelings soient un jour découverts et massacrés à leur tour. Alors… Même si l’on court à notre perte, au moins on le fera en ayant tenté de faire quelque chose… quelque chose de grand… qui aura été de ramener l’Empire et Équestria... mais plus important encore, qui aura été de rendre la liberté aux poneys, et à vos enfants.’’

 

Chrysalis restait muette devant ces paroles frappantes de la jeune alicorne déterminée, tentant de trouver un argument pour montrer l’inutilité de ce projet suicidaire, pour elles et son peuple.

Finalement, elle se remit à inspirer et à expirer lentement en fermant les yeux, avant de les rouvrir et de pousser calmement le sabot de Twilight, qui attendait sa réponse avec anxiété.

 

‘‘Décidément… Tu n’as de princesse, que le corps d’alicorne… et un certain talent d’oratrice...’’ affirma-t-elle en la regardant continuer battre des ailes. ‘‘Bon alors... Comment on procède ?’’ finit-elle par demander à la grande joie de Twilight, qui affichait un sourire chaleureux.

 

‘‘D’abord, je veux vous dire merci de venir m’aider, malgré le danger pour les vôtres.’’ commença à dire cette dernière en se posant à terre. ‘‘Pour ce qui est de notre tâche… Comme je l’ai dit, il va falloir se rendre sur le territoire de l’Empire et…’’ Elle s’arrêta brusquement, remarquant qu’elle avait oublié un détail. ‘‘Au fait… Nous sommes où exactement ?’’

 

Après un nouveau moment d’hésitation, Chrysalis finit par reprendre la parole.

 

‘‘Tu comprendras que j’hésite un peu à te le dire, pour protéger mes changelings, mais bon… Nous sommes à l’extrême Ouest de ce qu’était Équestria, si tant est que ces terres lui aient réellement appartenues… Plus exactement, dans ce qu’étaient le massif des « Smokey Mountains », sur leur versant Est en face de la chaîne « Unicorne Range ».

 

‘‘C’est pas vrai ?!’’

 

‘‘Si, il me semble … A moins que je me trompe, en dépit du fait que nous y vivons depuis plus de sept-cent ans.’’ confirma la reine, d’un air un peu vexé.

 

‘‘Oh non ! Je ne mets pas votre parole en doute !’’ se rattrapa Twilight aussitôt. ‘‘C’est juste que… Je suis déjà venue dans les environs auparavant, avec une de mes amies, Fluttershy. On devait y résoudre un problème d’amitié entre deux familles de poneys, qui se battaient depuis des générations pour contrôler une vallée. Pff… Ah ! Ah ! Voilà une amusante coïncidence, non ?’’

 

‘‘Hum… Je dois le reconnaître.’’ concéda Chrysalis avec un petit sourire amusé.

 

‘‘Bon… Donc si nous sommes dans ces montagnes… Ça veut dire que la route la plus rapide pour aller sur les terres de l’Empire… est de se rendre aux « Galloping Gorge », en passant par les « Unicorne Range ». Ensuite, on mettra le cap plein nord, pour arriver au col où passait le train pour entrer dans l’Empire.’’ réfléchit tout haut Twilight en mettant un sabot au menton, sous le regard curieux de la changeline. ‘‘Dites-moi, où se trouvent principalement les minotaures ?’’ la questionna-t-elle en levant la tête.

 

‘‘Je suis désolée, mais par prudence, j’ai cessé d’envoyer des espions au-delàs des plaines après la chute de l’Arabie Sellouite, hormis pour Poneyville… Mais si les dernières informations que j’ai eu sont toujours viables…’’ commença à répondre Chrysalis en mettant à son tour un sabot sur le menton. ‘‘Alors sache qu’ils habitent en grande partie à l’Est de la montagne de Canterlot. Par ailleurs, ils ont mis en place un certain nombre de petits forts à l’Ouest, bien qu’ils en aient abandonné un grand nombre au fil du temps. Ceci, afin de veiller et d’intervenir rapidement en cas d’apparition de licorne ou de pégase parmi les troupeaux de poneys, qui se trouvent en grande partie dans ces régions, du fait des plaines nourrissantes et de l’absence de prédateurs…’’

 

‘‘Et ils ont laissé les territoires du Sud à l’abandon, comme Poneyville, je présume.’’ continua Twilight en imaginant la carte d’Equestria de cette nouvelle époque.

 

‘‘En grande partie oui.’’ répondit Chrysalis, qui fit de son mieux pour ne pas faire attention à cette nouvelle interruption. ‘‘Après avoir quitté leur terre d’origine dans le Sud, les minotaures se sont installés sur la partie la plus prospère du royaume. S’appropriant et aménageant les infrastructures encore en état de marcher à leur profit, et en commerçant directement avec les griffons et d’autres peuples par la mer. Les territoires où se trouvaient les villes d’Appaloosa et de Dodge City, ont pour leur part, été donné aux tribus de bisons, dont une seule s’est portée à votre secours, avant d’être décimée.’’

 

‘‘Little Strongheart…’’ ne put s’empêcher de dire pénée Twilight à cette annonce, avant de s’adresser à nouveau à Chrysalis. ‘‘Et j’ai une autre question qui me vient… Pourquoi il y a eu cette guerre ?’’ demanda-t-elle, voulant comprendre la raison de cette situation qu’elle n’avait jamais imaginée.

 

‘‘Ah ! Ah ! Tu ne le sais pas encore, après tout ce temps ?!’’ lui lança amusée Chrysalis, intriguant davantage Twilight. ‘‘Pour quelqu’un dont le talent est la magie, je suis étonnée ! Ah ! Ah !’’

 

‘‘Mon talent pour la magie ?’’ répéta Twilight, qui après un moment de réflexion commença à comprendre où voulait en venir la changeline.

 

‘‘Il ne t’est jamais arrivé de te demander, ce que pouvaient penser de nous les autres peuples ne maîtrisant pas cette chose unique ?’’ poursuivit Chrysalis en reprenant son calme. ‘‘Avoir un voisin qui peut déplacer des astres sans effort, ou faire la pluie et le beau temps à sa guise n’est pas très rassurant, tu en conviendras. Peut-être qu’il y avait d’autres raisons à ce conflit, mais celle-ci me semble être la cause principale. Ce qui explique aussi les efforts des minotaures pour ne laisser vivre que des poneys terrestres.’’

 

‘‘J’ai quand même du mal à croire que les griffons se soient montés contre nous… On entretenait de bons liens pourtant… que ce soit sur le plan culturel et sportif, avec les jeux d’Équestria, que sur le plan personnel, avec l’amitié entre Gilda, Rainbow Dash et Pinkie, et celle entre les CMC et Gabriella.’’ se remit à penser Twilight, se rappelant des récits d’aventures de Rainbow avec son amie griffonne, et de celle des pouliches.

 

‘‘La cupidité les a amené à vous combattre.’’ lui répondit Chrysalis en observant les rubis plantés dans les parois rocheuses. ‘‘D’ailleurs, une fois les poneys vaincus, les griffons se sont accaparé une importante part des richesses financières des pays conquis. Finalement… que ce soit l’amitié, ou l’amour… Ces beaux sentiments ne sont pas toujours une protection immuable, face au désir de devenir puissant.’’

 

Twilight voulu s’opposer vivement à cette mise en doute de ce en quoi elle croyait le plus. Mais devant le fait accompli, elle devait admettre que Chrysalis avait juste cette fois.

 

Peu après, ses pensées furent interrompues par un gargouillement en elle, ce qui ne manqua pas d’amuser à nouveau la changeline.

 

‘‘Bien… Je pense qu’il est temps de mettre fin à notre discussion.’’ commenta-t-elle avec un sourire moqueur, alors que les joues de Twilight se peignaient de rouge et qu’elle baissait les oreilles en croisant les pattes avant. ‘‘Tu n’as qu’à sortir de la grotte et te nourrir de la végétation au bas de la pente.’’ Puis remarquant les blessures aux pattes et au dos de Twilight, elle tourna la tête vers le ruisseau. ‘‘Et tu peux également nettoyer tes plaies dans ce ruisseau. Je ne suis pas une experte dans le domaine des eaux des grottes, mais il semble que cette eau désinfecte les blessures.’’ ajouta-t-elle en se mettant en marche pour partir, laissant l’alicorne seule.

 

‘‘Chrysalis !’’ lança après un moment Twilight, faisant arrêter de suite l’intéressée qui tourna la tête, surprise. ‘‘Je… Je voulais encore te dire merci de venir m’aider… Je… Je m’étais trompé à ton sujet, comme sur les changelings en général. Toi et les tiens n’êtes pas des créatures malfaisantes… seulement des équidés qui, comme les poneys, veulent vivre heureux et sans craindre pour leur vie.’’ lui adressa-t-elle avec un petit sourire reconnaissant, tout en se demandant si le fait de la tutoyer n’allait pas la contrarier.

 

À ces mots qui semblaient la toucher, Chrysalis ferma un instant les yeux, avant de les rouvrir pour regarder l’alicorne, affichant également un timide sourire, à la grande joie de cette dernière.

 

‘‘Tout comme moi sur toi, Twilight… Et si par miracle, on sort vivantes de ce périple, alors peut-être… peut-être qu’un jour, comme l'aurait voulu un de mes changelings, mort il y a très longtemps… une amitié naîtra entre nos peuples… entre nous.’’ lui adressa-t-elle avant de repartir rapidement, disparaissant derrière les formations rocheuses.

 

Restée seule avec quelques changelings qui ne faisaient que passer, Twilight s’occupa donc de se mettre dans le ruisseau et d’y nettoyer ses plaies. Non sans profiter de l’eau claire, qui reflétait la couleur des rubis ancrés dans la roche aux alentours.

 

Cet endroit est si beau… Quel dommage que Spike ne soit pas là pour voir ça… Quoi que gourmand comme il est, il s’empresserait de dévorer ces rubis. Hi ! Hi ! A… Attends une minute ! Oh par Célestia ! Spike !

 

Sans perdre de temps, Twilight se dépêcha de sortir de l’eau, courant à la recherche de la reine changeline, sous le regard interrogateur des changelings.

 

‘‘Chrysalis ! Attendez ! On a oublié quelqu’un !’’ lança-t-elle toute honteuse, alors que son appel résonnait dans la grotte, et que son estomac criait son impatience.

Note de l'auteur

Félicitation à ceux qui ont eu l’intuition sur l’identité changeline de Frons. ;)

Petite indictation : L’eau de la grotte est une référence à l’eau de Lourdes, ville où je me suis rendu l’été 2016 pour y faire un travail bénévole et dont l'eau a des valeurs médicinales, et où, après y avoir rencontré Kawete qui passait par là, j’ai eu la motivation nécessaire pour me lancer dans la rédaction de cette fiction.^^

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.