Discord icon

Chapitre 20 : Conséquences

                                                                 Change :

 

Chapitre 20 : Conséquences.

 

« Je ne sais pas Twilight, mais je le trouverai. » répondit Celestia à la jument tremblante, un mélange de désolation et de colère lui traversant le corps. La désolation était pour ceux ayant essayé de protéger Twilight et la rage pour ceux ayant tenté de la tuer.

Ayant tenté de tuer sa fille, ou du moins ce qui s’en rapprochait le plus pour elle depuis ces mille dernières années.

Celestia combattit ses émotions pour reprendre son masque régulier et calme tandis qu’elle s’approchait du capitaine Carduus, déjà occupé à parler à un Longshot très concerné. Le sourire sur son visage avait disparu, jamais la princesse ne l’avait vu si sérieux.

« Carduus. Par où sont-ils allés ?

-Longshot, je ne sais pas, ils nous ont temporairement aveuglés.

-Capitaine, commença Celestia, Puis-je savoir ce qu’il s’est passé ?

-Princesse Celestia, bien sûr, nous étions en route pour la réunion prévue mais en arrivant dans ce corridor, tout était normal jusqu’à ce que les cinq gardes en faction ne nous sautent dessus sans prévenir, accompagnés de cinq autres cachés dans les buissons. Honnêtement, si vous ne nous aviez pas affecté un renfort supplémentaire avec vos gardes et si la princesse Twilight avait suivi mon conseil de rester derrière, nous ne serions même pas debout en ce moment.

-Je vois, répondit Celestia, y avait-il…

-Hey ! » hurla d’un coup Longshot en attrapant son arme.

Celestia se retourna, corne chargée…

…et là, son monde se brisa.

Elle remarqua quelqu’un s’envoler et poursuivi par deux de ses gardes mais tout se figea lorsqu’elle aperçut Twilight tomber au sol.

Le temps se remit à s’écouler normalement lorsqu’elle se précipita pour l’attraper avant qu’elle ne touche le sol. Elle examina le corps de son élève et ses yeux se figèrent sur la dague plantée dans la poitrine de Twilight, l’alicorne la retira immédiatement avant de lancer un puissant sort de guérison sur la plaie, celle-ci se ferma instantanément en ne laissant qu’une cicatrice mais pourtant, la condition de la changeline n’évolua pas.

La lame était empoisonnée.

Et le sort de Celestia n’avait rien changé au poison déjà présent dans son corps.

« Twilight… pitié… pas comme ça… pas maintenant… » supplia l’alicorne, incapable d’accepter la réalité de ce qu’il venait d’arriver.

Twilight essaya de parler mais son regard rempli de peur se transforma en quelque chose de plus… paisible. Son corps commençant à lâcher prise.

Puis ses yeux se fermèrent.

Les yeux de Celestia s’écarquillèrent, le barrage émotionnel incapable de retenir ses larmes plus longtemps, avant qu’un sabot bleu nuit ne se pose sur son épaule.

« Tu n’as pas à revivre cela ma sœur, lui dit gentiment Luna, réveille-toi à présent. »

 

Celestia se réveilla à cause des rayons du soleil passant à travers ses rideaux, elle ne se souvenait presque rien de la nuit précédente, excepté s’être isolée dans ses quartiers pour pouvoir y exprimer son chagrin sans être aperçue par ses sujets. Cependant, elle était certaine de ne pas avoir couché ou même levé le soleil.

« Luna l’a surement fait pour moi… » en conclut Celestia.

En soupirant, elle s’extirpa de son lit et avec une seule illumination de sa corne, les couvertures se dégagèrent avant de se remettre parfaitement en place. C’est à ce moment que Celestia remarqua quelque chose tomber au sol, un livre. En ramassant soigneusement l’objet pour l’examiner, Celestia confirma qu’il s’agissait bien d’un livre, un album photo pour être plus précis.

« Je me suis surement endormie avec… »

Celestia ouvrit l’album pour en consulter quelques pages, il n’y avait qu’une seule photo sur chacune d’elle. Une d’entre-elles était lorsque Twilight avait obtenu son premier diplôme de l’académie de Celestia, ayant reçu la note maximale bien sûr. La deuxième était une photo prise par Raven, montrant l’alicorne paisiblement endormie devant un feu de cheminée, une petite pouliche lavande à ses côtés et couverte d’une de ses ailes majestueuses, sûrement après avoir réconforté Twilight d’un cauchemar. Des larmes avaient coulé sur cette photo… des larmes récentes.

« On a des remords n’est-ce pas ? » demanda une autre voix.

Celestia lâcha le livre avant de se retourner et d’ouvrir le rideau, lorsque la lumière put enfin pénétrer librement, elle éclaira un coin précédemment occupé par les ténèbres.

« Dis-moi Celestia… » commença Chrysalis avec un ton de dégout. « Pourquoi je ne devrais pas réduire cette ville en cendres ? »

Celestia examina Chrysalis, elle ne voyait pas un visage malicieux mais celui d’une mère brisée.

« Comment avez-vous fait pour entrer ? »

« Oh, ce n’était pas bien difficile ; vos méthodes anti-changelings sont un jeu d’enfants à déjouer pour des élites. Rappelle-toi de cette armée ayant réussi à envahir la ville sous le museau de tous, mes changelings ont un talent non négligeable, ils peuvent eux-mêmes confirmer. Vous savez, si les relations diplomatiques s’étaient bien passées, nous aurions pu vous apprendre à renforcer vos défenses pour contrer des experts plus malins… mais je suppose que cela est tombé à l’eau maintenant n’est-ce pas ? »

« Non… ça ne l’est pas… » maintenint Celestia.

« MA FILLE EST MORTE ! » hurla Chrysalis. « J’ai senti son esprit s’éteindre et elle a été attaquée par des poneys ! L’un d’entre eux était l’un de ceux en qui tu avais le plus confiance ! Votre espèce a pris la chose la plus précieuse qui comptait à mes yeux, je… » Chrysalis regarda ailleurs comme pour tenter de reprendre ses esprits. « Maintenant je le répète princesse Celestia, donnez-moi une seule raison de ne pas réduire cette ville en cendres. »

Celestia voyait bien que Chrysalis était hystérique, elle n’agissait pas avec son cerveau mais par instinct de mère vengeresse.

L’alicorne donna un regard de pitié à Chrysalis, et sa réponse cessa immédiatement toute idée de vengeance et d’hostilité dans l’esprit de la reine.

« Elle est en vie… »

 

Vladimir, Longshot et Carduus se tenaient assis dans un bar non loin de l’hôpital de Canterlot d’où ils étaient venus. Ils étaient autour d’une petite table, un verre devant-eux, deux des gardes ayant survécu en défendant la princesse Twilight étaient quant à eux, assis au bar lui-même et plongés dans leur propre discussion. Ce n’était pas le bar de rencontre habituel de la garde royale mais après avoir été attaqués par certains des leurs, ça aurait été le dernier endroit où ils voulaient être. Carduus n’était pas à l’hôpital mais avait quand même un large bandage autour de son torse avec deux petits trous pour laisser place aux mouvements d’ailes. Une fois soigné, les docteurs lui avaient conseillé du repos mais ses amis préférèrent lui proposer d’aller boire un verre.

Longshot attrapa son verre, avalant son contenu d’une traite avant de le reposer violemment sur la table.

« J’aurais dû faire quelque chose, je savais que le ‘commandant’ me paraissait suspect et je n’ai rien fait. Cet emplumé de traitre.

-Longshot, répondit Vlad, tu ne peux pas te reprocher ce qu’il vient d’arriver, tu n’avais aucun moyen de savoir ce qui allait vraiment se passer et tu ne pouvais pas incriminer directement le commandant par manque de preuves.

-On a réussi à le retrouver ? » demanda Carduus.

Un soupir de Vladimir fut sa réponse. « J’ai bien peur que non, selon le rapport de ses deux poursuivants, c’est comme s’il avait disparu mais ils sont persuadés qu’il pourrait avoir un lien avec le garde lunaire disparue ainsi que la servante.

-Ils pensent qu’il est responsable de leur mort.

-Ils avaient probablement eu vent de son plan et il a donc pris les mesures nécessaires pour les empêcher de parler.

-Par Celestia, intervint Longshot, et Luna, a-t-elle réussi à identifier d’autres possibles traitres ?

-Les gardes en qui nous avons le plus confiance effectuent un balayage complet de la garde en ce moment même, pour l’instant, nous n’avons personne mais plusieurs activités suspectes ont été déclarées chez certains, nous pensons que le commandant a abusé de sa position pour couvrir leurs activités. Ceux qui vous ont attaqué font partie de ces suspects Carduus. Ce n’est pas tout, beaucoup d’entre eux ont effectué des gardes nocturnes sans autorisation dernièrement, encore une fois nous pensons que Broad Sword a couvert leurs traces.

-Il peut faire ça ?

-Il est… était le second de Shining Armor, il avait donc accès à tout les rapports, itinéraires de patrouilles etc...

-Ce n’est pas vrai… » murmura Carduus avant d’attraper son verre.

« Désolé pour tes amis au passage, un soldat reste un soldat et le devoir implique de donner sa vie s’il le faut, je respecterai toujours cela. » lui dit Vladimir d’un ton désolé.

« Désolé ? Oui, tout comme moi. J’ai servi avec eux pendant longtemps. Je n’aurais pas hésité à me sacrifier pour sauver l’un d’entre eux mais l’ironie a fait que ce soit eux qui se sont sacrifiés. Et je vais devoir supporter ça jusqu’à ma mort.

-Ce n’est jamais facile de perdre quelqu’un sous son commandement, encore plus s’il s’agit d’amis, j’ai déjà fait le nécessaire pour que leurs noms soient enregistrés dans les archives et honorés.

-Merci mon ami, merci. »

Durant l’intégralité de la discussion, Longshot resta dans ses pensées, étonnant pour les deux autres, jusqu’à ce qu’il les interpelle.

« Les gars, est-ce que l’un d’entre vous a entendu ce qu’a murmurer le commandant dans l’oreille de Twi avant… vous savez… ?

-Il a dit quelque chose ? » demanda Carduus surprit.

« Quoi, vous n’entendez rien avec votre technique de communication Vodou ?

-Esprit de ruche, et non, aucun ne le peut. La reine ne l’a su que lorsque je lui ai dit, par ailleurs, elle n’a senti l’attaque que lorsque « ceci » est arrivé, elle ne peut pas rester à l’écoute tout le temps. 

-Et vous n’avez pas pensé à l’avertir sur le champ ?

-Evitez de me critiquer sergent, j’étais occupé à défendre la princesse et les diplomates.

-Bon sang… je ne voulais pas… je suis désolé Carduus. »

Après un bref moment de silence, Longshot reprit la parole.

« Je peux imaginer comment Chrysalis doit se sentir, et vous avez tous vu Celestia. Je n’aurais jamais pensé voir notre princesse si brisée. Quelqu’un a averti sa famille ?

-Luna oui, répondit Vladimir, Shining Armor aussi mais disons qu’il n’a pas très bien… encaissé la nouvelle.

-Peut-on lui en vouloir ? Après tout ce qu’il se passe dans la tête de cet étalon, surtout après ce qui est arrivé… entre ces deux-là…

-Je ne peux pas le savoir, mais je sais ceci cependant : si Broad Sword et ses renégats pensent pouvoir se cacher indéfiniment, ils se trompent lourdement. »

 

L’infirmière Red Heart se tenait derrière le bureau de la réception de l’hôpital central de Canterlot, elle était en visite chez des amis lorsque la nouvelle de la tentative d’assassinat lui parvint, ayant déjà aidé Twilight dans le passé à Ponyville, elle avait accepté de s’occuper d’elle une fois encore, à présent elle restait assise à consulter les documents du passé médical de Twilight lorsqu’une voix se fit entendre.

« Où est-elle ?! » hurla Shining Armor en se jetant sur le bureau de la réception où se tenait une Red Heart à présent terrifiée et une princesse Mi Amore Cadenza beaucoup plus calme mais tout aussi inquiète derrière l’étalon.

« Vous devez être Shining Armor ?

-Où ! Est ! Ma sœur ?!

-Elle ne peut pas recevoir de visiteurs pour le moment…

 -Ça ira, vous pouvez le lui dire. » rassura Cadance.

Avec l’autorisation de la princesse, Red Heart répondit à la question. « Elle est dans l’aile royale, là où la princesse Celestia reçoit des soins médicaux en cas d’urgence. »

Shining Armor se retira et ne perdit pas de temps pour se diriger vers la pièce, laissant Cadance pour dire merci à l’infirmière avant de le suivre. Red Heart regarda le couple encore sous le choc avant de retourner à ses dossiers.

 

« Pas morte ? Comment est-ce possible ? Son esprit est silencieux à travers la ruche, je l’ai senti s’éteindre… » la voix de Chrysalis passant désormais au simple murmure.

« Elle a été laissée au précipice de la mort, Broad Sword a utilisé un poison spécialement conçu pour résister à toute tentative de guérison par magie, cependant j’ai réussi à maintenir les battements de son cœur jusqu’à l’hôpital pour éliminer toute trace restante. »

« Alors pourquoi reste-t-elle s’silencieuse ? »

Celestia baissa les yeux avant de répondre. « Le poison a cependant eu le temps d’infliger de sérieux dégâts à son organisme, ce qui l’a laissé dans un coma, un coma du genre… » elle s’arrêta un moment pour détourner le regard. « …du genre dont elle risque de ne pas se réveiller…

-Mais il reste une chance n’est-ce pas ? » demanda Chrysalis en frappant le sol.

Celestia regarda la forme suppliante de réponse de Chrysalis avant de hocher la tête en confirmation.

« Alors c’est une chance que vous lui avez offerte… je dois m’excuser. Mes précédentes menaces étaient déplacées et irréfléchies…

« -ous n’avez rien à vous reprocher Chrysalis, je sais ce que vous ressentez, plus que vous ne le pensez.

-Non, et je sais pourquoi, commença-t-elle, j’ai des changelings en attente tout autour de la ville au cas où les hostilités avaient commencé, j’ai ordonné d’annuler et de rentrer mais je tiens à laisser une unité autour et dans l’hôpital, juste au cas où d’autres traitres se décident à finir le travail sur ma fille.

-Je suis d’accord, avoir une protection sur laquelle je suis certaine de pouvoir compter me retirera un poids de les épaules, j’ai remarqué leur dévotion à protéger leur princesse.

« En effet… à présent, pouvez-vous me conduire à elle ?

-Je planifiais justement d’aller la voir moi-même, je serai honorée d’avoir votre présence à mes côtés.

-Merci Celestia… mais un dernier détail.

-Oh ?

-Lorsque nous retrouverons ce Broad Sword, il meurt, pas d’arrestation, pas de procès, Equestria n’a aucune peine de mort et un emprisonnement à vie ne me satisferait pas. Il va mourir et vous ne m’en empêcherez pas. »

Un sourire illumina le visage de Celestia pour la première fois de la journée, cependant il s’agissait d’un sourire que personne ne voulait voir.

« Oh Chrysalis, qui a parlé de le laisser vivre ? »

Cette réaction fut assez choquante pour Chrysalis. « Attendez, vous allez le tuer ? Juste comme ça ? Sans vous soucier de l’image que vous reflétez ?

 -Certains ponts ont besoin d’être traversés si nécessaire, Broad Sword a presque tuer quelqu’un à qui je tiens énormément et aime, sans mentionner qu’elle est aussi membre de la royauté.

-Bon, il semblerait que nous ayons la rage du soleil lui-même avec nous dans ce cas… merci mon amie. »

 

L’hôpital se rapprochait, devenant plus grand et menaçant pour les cinq juments se dirigeant vers le bâtiment.

« Ce n’est pas juste ! » hurla Fluttershy, toutes se retournèrent vers elle, des cinq, elle semblait la plus énervée, aucune d’elles n’ayant eu beaucoup de sommeil la nuit précédente. « Pourquoi cela devait-il arriver ? »

Pinkie, dont la crinière était nettement plus plate que d’habitude, prit la parole. « C’est ce méchant, si je l’attrape… j’ai un donjon spécial pour lui… »

Bien sûr, elle n’en disposait pas réellement d’un… pour l’instant, mais la cave à fête disposait d’encore un peu de place pour un aménagement.

« Je le ligoterai bien moi-même, ce traitre malveillant. »

« Vous pensez qu’il aurait quel gout une fois en cupcake ? » demanda Pinkamena.

Rainbow s’interposa de frustration.

« Est-ce que c’est important ? Ce qui est fait est fait, Twilight est blessée et où étions-nous ? Nous profitions de l’extérieur ! Nous aurions dû être là, nous aurions… »

« Il n’y a rien que nous puissions y faire sucre d’orge, nous ne le savions pas. »

« Elle a raison, aucune de nous n’était au courant que ce malotru allait agir ainsi. La seule chose que nous pouvons faire pour le moment est être aux côtés de notre amie et laisser cette affaire aux gardes et aux princesses. » ajouta Rarity.

« Awww, mais je voulais utiliser le donjon… » se plaignit Pinkamena.

« Pouvons-nous… hum… arrêter de parler de ça… s’il vous plait ? » demanda faiblement Fluttershy.

« Elle a raison, Twilight a besoin de nous, nous ne pouvons pas rester ici à se demander ce qu’on aurait fait, venez les filles, allons-y. » conclut Rarity.

 

Les deux gardes en faction dans l’aile royale préparèrent leurs armes en voyant deux ombres arriver mais reprirent leur position en apercevant à qui elles appartenaient.

Shining Armor et la princesse Cadance, Shining se précipitant dans la seule chambre occupée et Cadance essayant de reprendre son souffle.

Alors que Shining entrait dans la pièce, il s’arrêta net en apercevant avec horreur la scène devant lui. Twilight était allongée, un masque respiratoire sur le museau et une dizaine de machines autour d’elle, chacune servant surement à la garder en vie.

« T-Twilight ? » demanda faiblement Shining, ne recevant bien sûr aucune réponse.

Il prit une chaise et l’approcha doucement du lit.

« Hey SPS, je suis venu dès que j’ai pu, nos parents vont venir aussi très prochainement, ainsi que tes amies, j’en suis certain. »

Il regarda le visage paisiblement endormi de Twilight, le sien n’affichant que du regret.

« Je suis tellement désolé Twily. Je n’étais pas là pour toi, et je ne parle pas seulement de ce qui est arrivé hier. Toutes ces choses que j’ai dites… je me trompais. Et je ne pensais aucune d’entre-elles, Faust en témoigne, je ne les pensais vraiment pas. J’ai craqué et à présent te voila dans ce lit et… » il s’arrêta un moment pour respirer. « Je t’aime Twily… tu seras toujours ma SPS, peu m’importe que tu sois un poney ou un changeling, je serais toujours là pour toi. »

Shining câlina légèrement sa sœur avant de se retourner pour voir sa fiancée se tenant devant la porte, cinq autres juments à ses côtés.

« Venez, entrez. » dit Shining.

En hochant la tête vers les porteuses des éléments, Cadance entra la première, suivie par le reste du groupe, toutes prirent place autour du lit où reposait Twilight pour lui tenir compagnie, ne souhaitant qu’une seule chose.

Souhaitant que Twilight se réveille.

 

 

                                                                  A suivre…

Note de l'auteur

Allons, une fic avec environ 70 chapitres (oui oui vous avez bien lu) avec Twilight en perso principal, vous pensiez sérieusement qu'elle allait mourir alors que nous n'en sommes même pas à la moitié ? Bref, il semblerait que l'action de Serpens va avoir de sérieux retours de karma et d'alliance. Est-ce que Crudelis appréciera l'ironie ? Probablement pas.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.