Discord icon

Chapitre 21 - Venu du passé

"Qui s'opposera à eux ?"

"Des poneys qui auront soif de liberté, de justice, de paix et d'harmonie. Comme autrefois."

 

"Donc ? On fait quoi maintenant que le message a été porté ?"

Blackhoof se gratta le menton d'un sabot tout en regardant Archer. Ils étaient toujours dans la salle où Lemon se reposait et où Moon venait de retrouver ses esprits. La jument rose n'avait pas bougé de son lit, tournant le dos à la scène, impossible de dire si elle dormait ou non. Moon était assis sur son lit, regardant les deux autres résistants qui discutaient de la suite des évènements.

"On va sans doute retourner au QG", répondit Archer en redressant son chapeau qui semblait basculer sans cesse du côté droit de sa tête. "Personne n'a besoin de nous ici. En attendant, reposez-vous. La marche a été longue."

"Moins longue pour certains", fit remarquer Blackhoof en rigolant, regardant Moon qui répondit d'un petit sourire.

"Pourtant je suis épuisé", s'intrigua Moon.

"Retrouver un peu de ta mémoire a sûrement épuisé un peu ton esprit", supposa Archer qui s'avançait vers une couchette pour s'y allonger.

"D'ailleurs, maintenant que j'y pense, tiens", fit Blackhoof tout en envoyant à Moon un petit sac que ce dernier attrapa au vol. "Il doit rester quelques provisions, même si j'ai un peu pioché dedans."

"T'as surtout pioché dans les miennes, de provisions", rigola Archer.

"Merci", fit Moon alors que Blackhoof rigolait à son tour. "Quand partons-nous ?"

"Demain matin, très tôt, quand tout le monde aura dormi", répondit la ponette à la crinière blonde, s'emmitouflant dans ses couvertures.

"J'aurais bien aimé visiter l'endroit", soupira Moon alors que Blackhoof s'installait à son tour dans une couchette.

"Spike a déjà assez à faire comme ça, pas la peine de demander une visite guidée en plus. J'ai entendu quelqu'un l'appeler tout à l'heure, il doit être assez occupé, et les autres poneys aussi."

 

"On les a trouvées comme ça", fit le poney avec son casque de chantier. "D'après les licornes, elles vivent encore."

Dans une partie reculée de la caverne, dans un grand couloir qui était en plein débouchement, un poney et un dragon se trouvaient là, ajouté d'une chose assez incongrue. Spike s'approcha du grand bloc de glace, le fixant de ses grands yeux. À l'intérieur, sous la glace, on distinguait deux ponettes.

Une terrestre, ou bien une licorne, bleue, portant un chapeau pointu décoré d'étoiles, ce dernier laissant planer le doute quant à son espèce en masquant une éventuelle corne, et une cape assortie attachée par un diamant, les deux accessoires mauves. Bien que son habillement assez fantaisiste ne soit pas sans rappeler d'anciens magiciens, sans oublier sa cutie mark en forme de baguette magique. C'était donc probablement une licorne.

L'autre, une pégase couleur sable, avec une crinière en gris dégradé sur du noir. Ses vêtements, visiblement prévus pour être usés et salis, et son chapeau de style colonial, ajoutés à sa cutie mark en forme de rose des vents, laissaient supposer qu'elle était spécialiste dans l'exploration ou ce genre de choses qui ne se pratiquaient plus trop de nos jours.

Figée en pleine action, la supposée licorne semblait regarder la pégase de façon assez hautaine, souriant néanmoins, tandis que la pégase, elle, était dans une position et une expression qui montraient très clairement son énervement. Cette dernière semblait avoir été coupée en pleine parole.

Spike se pencha en avant pour mieux voir et fronça les sourcils, mais ne put retenir un sourire. Voilà bien la dernière chose qu'il s'attendait à voir ici ! De vieux souvenirs remontaient en lui face à ces visages.

"Rien n'y fait", ajouta le poney. "La glace ne cède pas."

Le dragon ne répondit pas, perdu dans sa contemplation des deux ponettes.

"Messire Spike ?" s'inquiéta le poney devant ce silence.

"Arrêtez avec ce nom ridicule", fit Spike, sortant de ses pensées. "Et c'est normal que la glace ne fonde pas. C'est de la glace créée par magie", expliqua-t-il tout en tapotant légèrement le dessus du bloc de glace d'une de ses puissantes griffes.

"Alors que faisons-nous ? Il faut les sortir de là."

"Je m'en charge. Allez plutôt chercher de quoi les réchauffer une fois qu'elles seront décongelées."

"Bien", obéit le poney en sortant de cette partie de la grotte, laissant Spike seul avec le bloc de glace renfermant les deux juments.

Inspirant un peu, le dragon relâcha ensuite un fin jet de flamme vertes sur le bloc de glace. Celui-ci commença lentement à rougir sous le feu de Spike. Puis le bloc se fissura et se brisa d'un seul coup en un million de petits morceaux qui s'évaporèrent immédiatement, signe que le sortilège était brisé. Les juments reprirent alors leur échange là où elles semblaient l'avoir laissé, la pégase continuant en hurlant :

"... une licorne aussi distraite de ma vie !"

"Allons, allons, si jamais vous ne nous aviez pas perturbée, jamais la Grande et Puissante Trixie n'aurait marché sur ce stupide piège", répliqua la bleue en relevant davantage la tête, plaquant un sabot sur son torse, comme si elle était outrée de telles accusations.

"Mon œil ! C'est moi qui vous ai signalé le piège, mais vous ne m'avez même pas écoutée !"

"Osez-vous remettre en doute mes capacités ?" s'indigna la magicienne.

"Quelles capacités !? Depuis le début de ces ruines vous n'apportez que des problèmes !"

"Des problèmes ? Je ne vois pas de quoi vous parlez. C'est vrai d'ailleurs, il vient ou pas votre « Terrible piège » ?"

"C'est juste", reconnut la pégase, se calmant subitement. "Il devrait déjà s'être passé quelque ch..."

Elle stoppa net sa phrase lorsque son regard se posa sur Spike qui observait l'échange avec un sourire depuis tout à l'heure. La dénommée Trixie ne comprit pas l'étonnement subit de son interlocutrice et tourna à son tour son regard vers le dragon, semblant découvrir son existence.

La réaction de la pégase fut rapide, un brusque recul en arrière, sur la défensive, prête à bondir au moindre geste. Trixie fut bien moins professionnelle et se contenta d'ouvrir grand la bouche, surprise.

Le dragon rigola, ce qui ne détendit pas le moins du monde la pégase. Se redressant, Spike dit :

"Ne vous inquiétez pas, je ne vais rien vous faire. C'est un plaisir de faire votre connaissance, Daring Do, ou plutôt devrais-je dire A.K. Yearling. Et je suis également content de te revoir, Trixie."

"Qui êtes-vous !?" questionna immédiatement Daring Do. "Comment connaissez-vous nos noms !?"

Trixie, quant à elle, sembla subitement reprendre contenance et fit voleter sa crinière et sa cape d'un geste du sabot tout en disant :

"Hm, je le savais, je suis tellement connue que même les dragons savent mon nom."

"Je ne pense pas que beaucoup d'autres dragons connaissent ton nom, Trixie", répondit Spike en rigolant à nouveau. "Quant à vous, Daring Do, je vous connais grâce à vos livres. Je m'appelle Spike, enchanté."

"Spike ?" répéta Trixie en se grattant le menton d'un sabot, semblant chercher dans ses souvenirs. "Ce nom me dit quelque chose."

"Vous connaissez toutes deux mes amies. Trixie, je pense que tu te souviendras du nom de Twilight Sparkle. J'étais son assistant. Quant à vous, A.K., je pense que c'est plus Rainbow Dash qui vous a marquée."

"Oui, je me souviens d'elle", reconnut une Daring Do toujours méfiante.

"Ah oui !" fit Trixie "Ce petit dragonnet qui courait toujours derrière Twilight !"

Elle regarda Spike à nouveau, haussant un sourcil.

"Ça fait un petit moment que j'ai été à Ponyville, mais je ne pense tout de même pas que le dragonnet de Twilight aurait autant grandi en si peu de temps. Qui êtes-vous vraiment ?"

"Spike", sourit le dragon. "C'est bien moi."

"Un dragon ne passe pas du stade dragonnet à une adolescence avancée aussi vite, ou alors c'est qu'il est devenu avare !" objecta l'aventurière. "Il faut des milliers d'années, normalement !"

"C'est exact", fit Spike. "Et c'est bien ce qu'il s'est passé. Trois mille ans, environ."

"Trois mille ans ?" s'étonna Trixie en rigolant, ne le prenant pas au sérieux. "Vous plaisantez, je suppose ?"

Le dragon fit "non" de la tête, mais la licorne répliqua, croyant toujours à une plaisanterie :

"Voyons, c'est impossible. Comment me serais-je subitement retrouvée trois mille ans dans le futur ?"

"Vous avez été emprisonnées dans la glace, et ce durant tout ce temps. Pour vous il n'y parait rien, mais il s'est réellement écoulé trois mille années pendant que vous étiez gelées."

"Oh, cessez donc cette plaisanterie", s'agaça Trixie.

La réaction de Daring Do était tout autre. Elle venait de comprendre que ce que disait Spike avait du sens. Elle regarda tout autour d'elle. Comment ce temple avait-il pu changer en si peu de temps si ce dénommé Spike mentait ?

"Ce n'est pas une plaisanterie", conclut l'aventurière. "Tout du moins, il s'est écoulé un sacré moment depuis que nous avons été piégées."

Elle tourna un regard rempli de colère vers Trixie qui haussait un sourcil en la regardant.

"Et c'est ta faute !" lança A.K.

"Qui vous a permis de tutoyer la Grande et Puissante Tri... !"

"Tout ça parce que tu as marché sur ce fichu piège !" coupa sèchement la pégase.

"Oh, vous n'allez pas vous y mettre", fit Trixie en levant les yeux au ciel. "Et nous en avons déjà parlé, c'est votre faute si j'ai marché sur ce piège, vous m'avez distrait !"

"Un piège ?" intervint Spike en s'asseyant, principalement pour détourner légèrement l'attention de Daring Do qui se serait sans doute ruée sur Trixie autrement.

À la place, la pégase se contenta de jeter violemment son chapeau au sol pour passer ses nerfs, avant de répondre d'une voix qui montrait qu'elle essayait de retrouver un semblant de calme :

"Un piège, oui. D'après ce que vous dites, c'était un piège magique qui nous a enfermées dans la glace."

"Mais ce piège ne s'est pas déclenché, voyons !" protesta Trixie. "Il n'aurait pas échappé à mon attention légendaire, sinon !"

"On a été emprisonnées d'un seul coup", souffla A.K., se retenant de frapper cette licorne qui commençait à lui taper sur le système.

"Que faisiez-vous dans ce temple ?" demanda Spike avant que Trixie n'énerve davantage l'aventurière.

Cependant la licorne reprit immédiatement la parole :

"La Grande et Puissante Trixie était à la recherche de l'amulette Windigos qui se trouve, d'après de vieux livres poussiéreux, dans ce temple."

"La même chose pour moi", répondit Daring Do. "J'avais entendu parler d'un temple au nord renfermant un vieil artefact, l'amulette Windigos, qui permet de commander au gel et aux glaces. Je devais l'explorer seule mais cette... prétentieuse inattentive s'est mise sur mon chemin ! Et pas moyen de la faire déguerpir."

Elle jeta un dernier regard noir à Trixie avant de fixer son attention sur Spike, soupirant, ayant enfin retrouvé un peu de calme intérieur.

"À partir de maintenant, je pense que nous n'avons d'autre choix que de vous croire, Spike, si vous permettez que je vous appelle ainsi. Vous avez dit que trois mille ans s'étaient écoulés. Que s'est-il passé depuis ?"

"Vous n'allez pas croire à son histoire !?" fit Trixie. "Je suis sûre que vous faites exprès pour me jouer un tour ! C'est Twilight qui vous a dit de me ridiculiser une fois de plus, c'est ça !?"

"Twilight est morte il y a bien longtemps, Trixie", répondit le dragon.

La nouvelle sembla comme pétrifier la licorne, écarquillant soudainement les yeux. Lentement, elle balbutia :

"C-Comment ? Twilight est m-morte ?"

Daring Do se frappa le visage avec un sabot, désespérée par la stupidité de la licorne.

"En trois mille ans, c'est normal qu'elle soit morte. Toutes les personnes que l'on connaît sont mortes, ou presque !"

"En effet", compatit Spike, se rendant bien compte que le choc à venir risquait d'être grand. "Je pense qu'il ne doit rester que moi, Luna, Celestia, et éventuellement, si vous les connaissiez par leur histoire, Discord ainsi que Sombra."

"Elle est morte..." répéta Trixie en s'asseyant, complètement terrassée par la nouvelle.

"Je ne pensais pas que cela te toucherait autant", s'étonna Spike.

"Je ne pourrai jamais prendre ma revanche... J'avais entendu dire qu'elle était devenue une princesse, en plus."

"Une princesse remarquable, c'est ce qu'elle fut", sourit Spike face à la réaction de Trixie, et aussi par nostalgie. "Peut-être que si elle était encore vivante aujourd'hui, on n’en serait pas là."

"Qu'entendez-vous par là ?" interrogea Daring Do.

"En trois mille ans, une guerre s'est déclarée", expliqua Spike avec un soupire las. "Luna a de nouveau tenté d'attaquer Celestia, il y a cinq cents ans, et cela s'est terminé en un conflit qui perdure encore aujourd'hui. Et les morts se comptent par milliers."

"Une guerre !?" s'estomaqua l'aventurière. "Vous voulez dire, un conflit armé, avec des soldats !?"

"Hélas. Les deux sœurs se font la guerre, et maintenant les choses empirent avec la fille de Discord qui est venue mettre son grain de sel."

"La fille de Discord ?" répéta Trixie, dubitative.

"Ah oui, j'oubliais", fit Spike en se tapant le front de sa patte. "Vous ne la connaissez sûrement pas. Quand avez-vous été emprisonnées ? Combien de temps après ton deuxième passage à Ponyville, Trixie ?"

La licorne aux yeux mauves se gratta le menton d'un sabot, comptant dans sa tête.

"Je pense... Cinq ans après ça."

"C'est bien ce que je pensais. La fille de Discord, Screwball, n'est apparue qu'à la mort de Fluttershy, plusieurs années après. Je me souviens maintenant, votre disparition avait été signalé, A.K. Yearling, « la grande écrivaine qui a disparu depuis plusieurs années », ça avait fait le titre des journaux, et beaucoup de vos fans s'inquiétaient pour vous."

"Eh bien ils avaient raison, visiblement", commenta la pégase avec un sourire un peu forcé.

"Bref. Je disais donc, Screwball est venue mettre son grain de sel il y a quelques semaines, et depuis les choses s'accélèrent. La faction de Celestia a perdu plus de la moitié de son armée en très peu de temps. Luna serait presque en mesure de gagner."

"Il ne faut pas laisser ça arriver !" fit Daring Do. "C'est Luna qui a frappé, elle est fautive !"

Spike leva néanmoins une patte pour lui dire de se calmer. Puis il la rabaissa tout en disant :

"L'origine de ce conflit reste obscure. On ne sait pas si c'est vraiment la faute de Luna, ou si Celestia s'est servi de la première attaque qu'avait commise sa sœur autrefois pour la discréditer. Peut-être que si Celestia gagne, cela ne fera qu'aggraver l'état d'Equestria qui est, je le déplore chaque jour, de plus en plus déplorable."

Daring Do ramassa son chapeau qui trainait toujours au sol depuis qu'elle l'avait jeté, et le remis sur sa tête, maugréant à voix basse :

"Voilà pourquoi je hais la politique et que je m'occupe, la plupart du temps, uniquement de mes affaires."

"Ce conflit affecte tout le pays, personne ne peut en réchapper tout en restant dedans."

"Et vous ?" fit-elle en fixant ses yeux sur le dragon assis. "Que faites-vous, Spike, le dragon qui a connu les Éléments de l'Harmonie ? Que sont devenus les pierres et l'Arbre, d'ailleurs ? Ils doivent être des objets convoités."

Spike sourit devant l'esprit vif de l'aventurière. Elle comprenait et s'adaptait même aux situations les plus inattendues, acceptant ce que l'aventure lui offrait, avec une vitesse incroyable.

"On a longtemps cru l'arbre détruit avec les pierres. Mais des informations que, d'après nos sources, seuls nous connaissons, nous ont permis de découvrir que l'Arbre est intact, et que nous pourrions peut-être nous emparer des Éléments."

"Et c'est qui ce « nous » ?"

"La résistance, comme on nous appelle", expliqua le dragon en bombant le torse. "Un groupe d'habitants mus par un désir de liberté et de paix. Notre premier objectif est de sauver le plus d'habitants possibles, d'éviter les victimes quand elles peuvent l'être lors d'attaques de villes par les autres camps. Notre second but est de mettre fin à cette guerre idiote, et nous emparer des Éléments représenterait un symbole pour cela."

"Messire Spike !" fit une voix derrière le dragon.

Ce dernier soupira de lassitude, une fois de plus.

"Cessez avec ce titre stupide !" tonna-t-il en se tournant vers le poney qui approchait.

Il était accompagné par d'autres résidents, prêts à venir en aide aux deux juments délivrées, conformément aux ordres, ou plutôt à la demande même si elle n'avait pas été prise comme telle, de Spike.

"Bon !" fit soudainement Trixie, comme réveillée par l'arrivée de ces poneys. Elle avait suivi l'échange entre le dragon et la pégase avec un certain intérêt, mais ne prenait toujours pas cela au sérieux. "La plaisanterie a assez duré, dites à Twilight qu'elle m'a bien eu. Je vais rentrer chez moi."

Sur ces mots, la licorne passa devant Spike et les poneys, se dirigeant vers la sortie. Mais elle fut violemment percutée par une licorne mâle qui arrivait en galopant, à en perdre haleine.

"Oh ! Faites un peu attention !" s'outra Trixie en se relevant, remettant son chapeau droit sur sa tête.

"Spike !" fit le galopeur sans même tenir compte de la remarque de Trixie.

"Fortuitous ?" fit Spike en fronçant les sourcils, sentant que quelque chose de grave était arrivé. "Qu'est-ce qu'il se passe ?"

La licorne blanche au longs crins bleus s'arrêta devant le dragon, reprenant son souffle.

"Le... Le QG ! Il a été attaqué par la Nouvelle République !" finit par dire le messager.

Le dragon frappa du poing au sol et se remit immédiatement debout sur ses pattes arrière.

"Quand !?"

"Durant la nuit ! Un peu après la chute de Canterlot !"

"La chute de Canterlot ?" fit Trixie qui s'était rapprochée de la conversation.

"La cité est tombée avant minuit, l'attaque était menée par Screwball", répondit le dénommé Fortuitous, comme si c'était Spike qui avait posé la question. "Elle a vaincu les Blasters ! On dit même que son armée n'a presque pas essuyé de pertes !"

"Y a-t-il des survivants de l'attaque du QG !?" s'enquit Spike.

"Oui. Side avait demandé de faire un tunnel d'évacuation, et certains ont pu l'emprunter. Les rescapés arrivent, ils seront là demain, avant le lever du soleil."

"Bien !" fit le dragon en avançant dans le tunnel à grandes enjambées. "Je vais organiser les préparatifs pour les accueillir et soigner les blessés ! Conformément aux directives de Side, cet endroit est maintenant le nouveau Quartier Général de la résistance ! Suivez-moi !"

"Compris !" firent les poneys en lui emboîtant le pas.

Spike s'arrêta à la hauteur de Trixie qui semblait ne rien comprendre à la situation, ni pourquoi tout le monde s'agitait subitement. Il l'observa, puis tourna la tête vers Daring Do qui n'avait pas bougé, mais fixait le dragon avec un regard déterminé.

"J'aurais aimé discuter du passé avec vous, ce n'est pas souvent que je peux en parler avec des gens qui l'ont vécu, mais ce n'est pas le moment, et je ne pense pas que nous en aurons l'occasion avant un moment. Vous êtes libres de faire ce que bon vous semble, rester et devenir des résistantes, ou bien sortir et tenter de survivre. Quel que soit votre choix, je ne peux pas vous laisser sans réponse ainsi. Fortuitous, tu es celui qui connaît le mieux l'histoire, après moi, ici. Réponds à leurs questions si elles t'en posent, d'accord ?"

"Ce sera un plaisir, Spike", fit la licorne qui reprenait encore son souffle après sa longue course. "Au moins une activité qui ne me fera pas galoper dans tous les sens", ajouta-t-il avec un petit rire.

"Sait-on comment le QG a été découvert ?" demanda Spike.

"Aucune idée. Sans doute un espion qui s'est infiltré."

"Tu penses qu'il y a un risque pour cet endroit d'être aussi attaqué ?"

"Je ne pense pas. Les seuls qui connaissent son emplacement, hormis Side et Sinuous, étaient au QG lors de l'attaque. Et la Nouvelle République n'est pas du genre à épargner, donc le traître n'est pas parmi eux, ou alors il est mort tué par son propre jeu."

"Bien. Dans le doute, je ferai surveiller les alentours", conclut le dragon en reprenant sa marche dans le tunnel, suivi par les poneys présents.

On entendit les pas de Spike s'éloigner même après qu'il eut disparu de la vue des deux juments et de la licorne. Fortuitous se tourna vers Trixie dont il était le plus proche.

"Je veux bien répondre à vos questions, mais il va falloir m'expliquer pourquoi vous avez besoin de les poser. De ce que j'ai compris, vous êtes un peu perdues ?"

Ce fut Daring Do qui intervint pour expliquer leur situation au messager. Trixie s'était rendu compte que l'attention n'était plus concentrée sur elle depuis un moment, or, si c'était une blague, l'attention devait tourner autour d'elle. Cette réflexion lui fit reconsidérer la véracité de cette blague, et elle écouta avec autant d'attention que Fortuitous les explications de l'aventurière, comme si elle découvrait à son tour dans quel pétrin elle était.

Elle fut encore plus attentive aux questions de A.K. Yearling et aux réponses de Fortuitous, et alla même jusqu'à participer à partir d'un moment. Trois mille ans dans le futur.

Note de l'auteur

Avec les OCs de :
- Blackhoof (lui-même)
- Jack Hyde (Fortuitous Winter)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.