Discord icon

Chapitre 23 - Mauvaise Coordination

"Ce n'est pas la même chose. Eux sont nés dans une époque de tourmente. Savent-ils seulement ce qu'est l'harmonie ?"

"Ils le savent, ou du moins ils en rêvent. Le passé n'a pas dû être oublié si facilement."

 

"C'est Fortuitous qui m'envoie. On a reçu des messages quant à votre expulsion de l'Armée, et il m'a demandé d'aller vous chercher."

Side marchait aux côtés d'une licorne de la résistance. Ce dernier l'avait trouvée alors qu'elle errait sans réelle direction vers le nord, après avoir passé les montagnes qui séparaient Equestria de l'Empire de Cristal. Ils avançaient tous deux d'un pas rapide, ayant crainte d'être suivis.

"Tout de même", s'étonna le poney. "Je ne pensais pas que vous pourriez partir indemne de l'Armée après avoir été découverte !"

"J'y ai perdu beaucoup", se contenta de répondre Side.

"Oui, je sais, votre frère. Désolé. Je parlais en dommage physique. Vous n'avez rien."

"Hm", fit la jument, semblant contrariée. Pas en colère, ni triste, mais contrariée.

"On est bientôt arrivés. Entre nous, je ne vous cache pas que le fait que vous reveniez parmi nous est un soulagement. Après l'attaque du QG, on a tous un peu perdu espoir."

"Les nouvelles de la mort de mon frère et mon exclusion de l'armée ne vont pas être très réconfortantes, je pense", lança Side en haussant légèrement un sourcil.

"Sans vouloir offenser Sinuous, on ne le suivait que parce que c'était votre frère. Il était votre ombre, en quelque sorte."

La jument ne répondit pas. Les deux avancèrent seuls dans les plaines du nord, sans autre bruit que les sabots foulant l'herbe clairsemée de neige. La licorne était assez intimidée par la présence de Side. On sentait émaner d'elle une grande détermination, son regard était dur, son visage ferme, concentré. Peut-être élaborait-elle déjà un plan pour compenser le fait qu'elle n'était plus espionne ? L'étonnement du résistant allait en grandissant. Qu'elle semble aussi tendue après tout ce qu'il s'était passé le dépassait. Il s'attendait à chercher une jument un tant soit peu brisée par la mort de son frère, et pourtant elle en parlait sans une once d'émotion dans la voix !

"Encore un peu de marche et nous y serons. On devrait arriver en même temps que les réfugiés de l'ancien QG."

Side prit une grande inspiration silencieuse que le résistant ne remarqua pas, et son visage se fendit en un indicible sourire.

 

Archer vérifiait la corde de son arc. Elle lui semblait un peu détendue, mais c'était probablement plus son imagination qui lui jouait des tours, à cause du stress.

Les autres se préparaient aussi. La ponette blonde les avait levés de très bonne heure. Tout le monde dormait dans la grotte de glace.

"J'aurais bien aimé rencontrer Spike", bailla Moon.

"On a pas le temps", trancha Archer, remettant son arc sur son dos. "On doit retourner au QG le plus vite possible. J'ai un mauvais pressentiment."

"Ouais, ouais, en attendant arrêtez de hurler, vous allez réveiller tout le monde", tempéra Blackhoof.

Moon soupira en silence alors qu'Archer approuvait. Les trois et Lemon se mirent discrètement en route vers la sortie de la grotte. Ils avaient dormi toute la journée, et personne ne les avait avertis de l'attaque qu'avait subi le QG dans les préparatifs que Spike avait ordonnés. Ainsi, tous les autres poneys dormaient et eux se lançaient dans un périple pour retourner dans un endroit qui n'était donc plus, ou tout du moins complètement vidé. Le pressentiment d'Archer était légèrement en retard.

Cependant, alors qu'ils s'engageaient dans le tunnel menant aux portes, ils furent interpellés par une licorne bleue à chapeau qui semblait inquiète, hésitante et peu sûre d'elle.

"E-Excusez-moi ?"

Archer tourna son regard vers-elle, contrariée de ce contretemps, elle demanda un peu trop brusquement :

"Oui, quoi ?"

Trixie eut un petit mouvement de recul face à cette agressivité. Elle semblait complètement perdue.

"Vous pourriez me dire en quelle année on est... ?" se risqua-t-elle.

Les quatre résistants échangèrent des regards interloqués, ne comprenant pas le but de cette question idiote. Finalement, Archer répondit en arquant un sourcil :

"En 4 063 après le bannissement de Luna, pourquoi ?"

Trixie avala difficilement sa salive. C'était au moins la vingtième fois qu'elle obtenait la même réponse. Elle n'arrivait pas à y croire. Elle était vraiment 3 000 ans dans le futur.

"P-Pour rien", fit-elle en baissant la tête, faisant tomber son chapeau un peu en avant sur ses yeux.

"Allez donc vous coucher", conseilla Blackhoof, pensant que la licorne manquait de sommeil. "Il est à peine cinq heures."

"Oui... Je vais faire ça", conclut Trixie en se retournant légèrement, se dirigeant d'un pas traînant vers la chambre qui avait été réservée pour elle et Daring Do.

Trixie n'arrivait pas à trouver le sommeil. À vrai dire, l'exploratrice non plus, mais elle ne se promenait pas dans la grotte, au moins. Elle ne cessait de penser à tout ce qu'elle aurait pu faire si elle ne se trouvait pas si loin dans le futur. Tout lui était inconnu, elle ne savait rien de plus que ce qu'on lui avait rapidement expliqué sur ce monde. Une guerre. Elle qui passait autrefois de ville en ville avec sa roulotte pour épater les poneys avec sa magie, elle se retrouvait maintenant confrontée avec des histoires de batailles et de morts.

Le petit groupe reprit sur sa lancée et se dirigea vers la sortie de la grotte.

Les portes s'ouvrirent vers l'extérieur. Les gardes ignoraient où allaient les quatre résistants, question de sécurité, et ne risquaient donc pas de les prévenir que leur but n'avait plus de raison d'être.

Ils sortirent de la grotte de glace, traversèrent le petit corridor de pierre dans lequel se trouvait l'entrée, et se dirigèrent plein sud, à vive allure et sur leurs gardes.

 

Dans les couloirs d'une grande forteresse faite de pierre noires comme la nuit se reflétant à la lumière de la lune qui tombait derrière l'océan à l'ouest, un pégase rouge déambulait tranquillement dans son bureau nouvellement acquis, regardant de-ci de-là les diverses affaires de son prédécesseur, sans pour autant y toucher.

Nightmare Castle. C'était le nom de cet endroit. À défaut de reprendre son nom de Nightmare Moon, Luna avait nommé ainsi le siège de son côté d'Equestria. La capitale de la Nouvelle République Lunarienne.

Debt, désormais le général-en-chef de cette faction, regardait avec une certaine fascination le bureau. Rien n'était impressionnant, il y avait même relativement peu de choses de réelle importance. Quelques livres, des trophées, des armes. Mais Debt avait tellement rêvé de cet endroit. Jamais son prédécesseur ne l'avait laissé rentrer. Debt Doubt avait été formé à la succession pour le poste, mais jamais il n'aurait cru s'y trouver réellement un jour.

La porte toqua.

"Entrez", répondit-il distraitement alors qu'il examinait la seule photo de la pièce.

La générale Guardian ouvrit doucement la porte et passa la tête par l'entrebâillement.

"Luna vous demande", annonça-t-elle avant de s'apprêter à repartir.

"Guardian", l'interpella Debt.

Cette dernière passa de nouveau la tête et regarda le pégase.

"Qu’il y a-t-il ?"

"Pourquoi me vouvoies-tu ?"

"C'est l'usage pour s'adresser à son supérieur. Vous tutoyer reviendrait à la même chose que vous tutoyant la princesse Luna."

Debt eut un petit sourire.

"Très bien. Ne faisons pas attendre sa majesté, alors !"

Il sortit du bureau, refermant soigneusement la porte derrière lui. Il trottina d'un pas léger dans les couloirs, sifflotant sur un bout de chemin. Pourquoi le bureau du général-en-chef et la chambre de Luna étaient-ils si loin l'un de l'autre ?

Il grimpa une grande tour par un escalier en colimaçon, et s'arrêta devant une porte massive en bois mauve. Il donna deux coups.

"Entre", fit une jument à l'intérieur.

Le pégase ouvrit la porte et se retrouva dans une chambre luxueusement décorée de sombre, alternant bleu, noir et pourpre. Un lit à baldaquin se trouvait contre le mur en face de la porte d'entrée, et une autre porte donnait sur le balcon. En face de lui, grande et droite, obscure et majestueuse, la princesse Luna.

"Vous m'avez appelé ?" demanda Debt en s'inclinant respectueusement, sachant parfaitement la réponse.

La seule réponse de la princesse fut l'illumination de sa corne. Par magie, elle apporta un coffre devant les yeux de Debt et l'ouvrit.

À l'intérieur, une tête. Violette, à la crinière cyan, les yeux clos dans une expression paisible. Debt s'approcha pour l'examiner un peu plus en détails, puis il regarda Luna, l'interrogeant du regard.

"J'ai fait effectuer tous les tests", exposa la princesse. "C'est bien sa tête, aucun sort magique pour déguiser un autre corps, rien."

"Alors il est bel et bien mort, rien de nouveau, donc, alors pourquoi me le montrer ?" demanda Debt avec un petit sourire.

"C'est pour vérifier si nous sommes d'accord, Debt."

"Ça me semble évident", répondit le pégase en souriant. "Je n'ai aucune envie de finir comme lui."

Luna referma le coffre et le reposa dans un coin, semblant ne plus s'en soucier.

"La guerre va tourner à notre avantage", fit calmement l'alicorne.

"Je vous écoute."

 

Les quatre étaient silencieux, cachés derrière des arbres. Un peu plus loin dans la forêt, Blackhoof disait avoir entendu des bruits de sabots, un grand nombre. Archer avait ensuite repéré les silhouettes se muant à travers les arbres et les fourrés. L'obscurité de la forêt ne permettait pas de distinguer clairement les silhouettes et leurs armures. Impossible de savoir leur camp.

"Ils se dirigent vers le nord", indiqua Moon. "On dirait qu'ils vont vers le QG."

"Cette voix..." murmura Blackhoof, les oreilles dressées.

"Qu'est-ce qu'il y a ?" demanda Archer.

"On dirait... La jument de Metal. J'ai oublié son nom."

"Berry ?" fit Lemon, qui sortait enfin de son mutisme.

"Ouais, elle", répondit Blackhoof.

"Qu'est-ce qu'elle ferait aussi loin du QG ?" fit Moon.

"C'est ce que j'essaye de comprendre. Elle a l'air assez paniquée. Ils parlent d'aller à la base nord. Ils parlent aussi d'une attaque qui a eu lieu. J'en reconnais d'autres de la résistance."

"Un groupe ?" s'étonna Moon.

Archer fit immédiatement le lien.

"Il y a eu une attaque sur le QG", conclut-elle en écarquillant les yeux de stupeur. "Ils ont évacué."

"On dirait, oui", ajouta le poney sombre qui était toujours à l'affût du moindre son. "Mais ils sont suivis."

"Comment ça ?"

"Des bruits d'armures. Il y a des soldats qui les suivent."

"Il faut qu'on se débrouille pour les prévenir sans que les soldats ne s'en rendent..." commença Archer avant de s'interrompre brusquement. "Où est Lemon ?"

Les deux étalons tournèrent la tête vers l'endroit où la jument rose se trouvait il y avait quelques secondes. Elle n'était plus là.

Les oreilles de Blackhoof frémirent. Il entendit la voix de Lemon s'élever. Elle avait rejoint les résistants et les avertissait déjà.

"Elle est avec eux", informa le poney sombre.

"Quelle idiote !" pesta Archer. "Espérons que les soldats n'ont rien remarqué !"

"Ils pressent le pas", indiqua Blackhoof qui écoutait toujours les bruits alentours avec la plus grande attention. "Les résistants aussi. Lemon les a prévenus."

"Combien de soldats ?" demanda Moon.

"Difficile à dire à une telle distance. Peut-être une dizaine. Sans doute plus. Les armures font trop de bruit pour que je puisse compter clairement."

"Il faudrait qu'on puisse les encercler..." se fit Archer à voix basse, réfléchissant à un plan. "S'ils sont intelligents, maintenant qu'ils se savent suivis, ils n'iront pas jusqu'à la base nord. Ils vont devoir combattre, ou les semer, mais avec un tel groupe c'est impossible."

"Lemon revient, avec deux autres résistants", chuchota Blackhoof.

En effet, discrètement, la jument rose, accompagnée par une terrestre et un pégase, s'approcha d'eux.

"Berry suggère qu'on les prenne à revers lorsqu'ils lanceront l'attaque", fit immédiatement le pégase.

"Ça me semble le mieux", approuva Archer, sortant son arc.

"Elle va attendre que les soldats vous aient dépassés pour attaquer. On vient vous prêter sabot fort."

"Compris", répondit l'archère. "Vous êtes prêts, vous deux ?" ajouta-t-elle à l'attention des deux étalons. Ces derniers approuvèrent, dégainant sans bruit leurs armes.

Encore une bataille. Je me doutais qu'il y en aurait beaucoup, c'est la guerre après tout. Mais je crois que j'en ai assez. Alors que ce n'est que la troisième. Du moins il me semble que j'en ai assez. Quelle est cette sensation que je sens, au juste ? Zut, je m'embrouille ! Il ne faut pas, je dois rester concentré sur ce qui va suivre !

Les deux résistants venus aider sortirent également leurs armes. Les soldats passèrent non loin du petit groupe qui se terra sous le couvert des arbres, en silence et aux aguets. Archer les compta en jetant un œil. Treize, à première vue, et de la Nouvelle République. Elle encocha silencieusement une flèche.

Blackhoof entendit que les résistants qui avançaient s'étaient arrêtés. Ils allaient attaquer. D'un mouvement de tête, il transmit l'information à Archer, qui banda son arc et décocha sa flèche sur le soldat le plus proche.

En plein dans le côté gauche, droit au cœur. Il tomba instantanément sur le côté, entraîné par la flèche, mort.

Les soldats se retournèrent et mirent quelques instants à réagir, à peine quelques fractions de secondes, mais qui furent déterminantes, car déjà le groupe devant lançait l'attaque, les prenant sous le coup de la surprise.

Venant du flanc gauche des soldats, un peu sur l'arrière, Moon, Blackhoof ainsi que les deux résistants se lancèrent à l'assaut également, fondant sur les adversaires les plus proches. Archer préparait déjà sa prochaine flèche. Lemon semblait avoir disparu.

Une fois de plus, Moon fut spectateur de ses actions au combat.

Il fonça droit sur un soldat qui était encore légèrement interloqué par ce subit retournement de situation, de potentiels attaquants, ils devenaient attaqués. Mais ce n'était pas ce soldat qui retenait l'attention de Moon, visiblement. Il visait celui qui était derrière, à un peu plus d'un mètre. Possédant quelque chose qui le distinguait des autres, une décoration, une prestance, ou peut-être la différence de ciselure de son armure, Moon n'en savait rien, juste qu'il avait remarqué un détail inconsciemment. Il était plus gradé, donc plus dangereux.

D'un geste de sa patte avant, il écarta le soldat qui lui barrait la route avec une force impressionnante, l'envoyant au tapis d'un simple coup porté à l'arrière de la tête.

Il fonça sur le garde qui venait tout juste de dégainer et qui tournait le regard vers lui au même instant. Moon ne leva pas son épée qu'il tenait en bouche. Il se contenta de foncer droit devant, comme s’il voulait passer juste à côté du poney, le but étant de lui asséner un coup sans laisser d'angle mort en préparant l'attaque.

Le poney fit pivoter son arme dans sa bouche et opposa le plat de sa lame à celle de Moon, appliquant sa patte sur son épée pour renforcer son appui.

Le coup fut paré. Mais la violence avec laquelle Moon frappait et son élan emportèrent le poney sur un bon mètre, le faisant déraper sur le sol.

Les épées étaient en contact. Les deux adversaires avaient leur tête juste à côté de celle de l'autre. Du coin de l'œil, il se regardèrent dans les yeux pour évaluer l'autre l'espace d'un instant qui sembla durer une éternité.

Moon décrivit rapidement l'état de son adversaire. De forte constitution, bien équipé et entraîné, portant une armure lourde de la Nouvelle République, donc possédant une faille sur l'arrière-train et dans la nuque. Son regard était déterminé et concentré. Il savait ce qu'il faisait, ce poney avait vécu de nombreuses batailles et s'était attendu à ce qu'il se passe quelque chose à cet instant. Malgré tous ces détails, Moon aurait été bien incapable ne serait-ce que de donner la couleur du poney ou la forme de sa crinière. Son esprit triait automatiquement les informations qui lui étaient nécessaires à ce combat, et les détails physiques n'en faisaient pas partie.

Cependant, son adversaire sembla soudainement changer une fois l'analyse de Moon finie. Le soldat écarquilla les yeux, stupéfait. Il était un peu tard pour être surpris, non ? Il aurait dû être surpris par l'attaque, pas maintenant que le combat était lancé.

Mais le moment n'était pas aux questions. L'instinct, si c'était bien cela, de Moon lui fit mettre un coup de sabot dans le torse du poney qui fut projeté sur deux mètres sous la violence du coup, atterrissant sur le dos, lâchant son épée, encore estomaqué de la puissance de la frappe. Son armure avait été enfoncée par ce simple coup. À l'intérieur de son esprit, Moon allait de surprise en surprise.

Comment je peux faire ça, bon sang !? Mon corps bouge tout seul ! Mon esprit réfléchit tout seul ! Et c'est quoi cette force !? Je viens d'enfoncer une armure lourde sans aucun élan ! Je devrais m'être brisé le sabot sur le coup ! Pourquoi il a eu l'air étonné, lui !?

Il s'approcha doucement du poney, un peu à l'écart du combat, qui étouffait sous le métal déformé compressant sa cage thoracique à la limite du supportable, essayant par tous les moyens de se relever.

Moon posa un sabot sur le torse du poney pour le maintenir au sol, s'apprêtant à lui donner le coup de grâce. Ce dernier regarda Moon dans les yeux, semblant toujours aussi surpris. Moon leva son épée, toujours guidé par son instinct.

"Vous... ?" balbutia le poney alors que Moon s'apprêtait à frapper.

Il arrêta son geste, revenant à lui.

"C-C'est bien vous... ?" demanda le soldat à bout de souffle qui semblait n'oser y croire.

Moon serra les dents sur son épée.

Il me connaît !? Il me reconnaît !? Il sait qui je suis !?

"Qui suis-je !?" demanda Moon.

Le soldat parut encore plus surpris par la question. Il hésita à répondre, semblant avoir peur, ou peut-être était-ce juste le fait que son armure l'empêchait de respirer correctement qui accélérait autant sa respiration et déformait son visage.

"QUI SUIS-JE !? RÉPONDS-MOI !" vociféra Moon. Ce soldat avait peut-être enfin la réponse à son identité derrière son amnésie. Enfin quelqu'un qui savait la vérité, il n'allait pas passer à côté !

 

"Et nous y sommes", annonça le résistant, fier de lui-même.

Side s'avança un peu dans la sortie du couloir de glace, débouchant dans la grande salle de la caverne de la résistance. Les poneys se réveillaient et s'activaient pour finir les préparatifs d'accueil pour les rescapés.

"Oh, Side !" interpella une voix.

La jument tourna la tête pour voir s'approcher une licorne mâle blanche à la longue crinière bleue.

"Je te l'ai ramenée comme promis, Winter", sourit le résistant.

"Merci, Serene", fit Fortuitous Winter en lui rendant son sourire. "J'ai bien cru que tu ne reviendrais pas, Side."

"C'est le risque, quand on est espion," répliqua Side avec un petit sourire. "Tu connais ça, pas vrai, Winter ?"

Fortuitous Winter était un espion de la résistance. En fait, c'était celui qui condensait les informations des autres espions et les siennes pour les transmettre aux pseudos-dirigeants de la résistance, comme Side, Sinuous, Metal, Archer ou désormais Spike.

Étonnamment, il n'avait rien de particulier. Son seul signe distinctif était sa crinière bien plus longue que la plupart des autres étalons et ses yeux vairons. Il n'était pas plus malin qu'un autre, pas plus intelligent, son niveau en magie était passable, et sa force un peu en dessous de celle d'un soldat moyen. En réalité, c'est cela qui le rendait redoutable en tant qu'espion : Il était monsieur Tout-le-monde. Ses seules compétences d'espion avaient été acquises par l'expérience, comme des réflexes. Se grimer était un réflexe, avoir une attitude normale de soldat était un réflexe, être discret était un réflexe.

Il n'était pas doué, il savait ce qu'il faisait, nuance. D'ailleurs, quelques doutes planaient quant à son réel camp, et probablement que des soupçons allaient peser sur lui avec l'attaque du QG. Mais il semblait évident pour l'instant qu'il était du côté de la résistance.

Fortuitous arqua un sourcil amusé, toujours souriant.

"Je parlais surtout de ton plan", répondit-il. "Tu avais dit que tu n'allais pas revenir."

"Hm", fit Side, pensive. "Cette partie-là a été un échec. Mais le reste a été plutôt comme prévu."

"Désolé pour ton frère..."

"Ce n'est rien", soupira Side. "C'est trop tard maintenant, de toute façon. Il faut prévoir la suite, c'est la priorité désormais."

"Bien d'accord !" approuva Fortuitous, faisant un petit signe à Serene Thumb qu'il pouvait s'en aller. "J'aimerais te parler en privé, Side."

"Je te suis", fit la jument.

"Ce fut un plaisir de vous guider, Side", fit le résistant en s'éloignant.

La licorne conduisit Side dans un petit couloir non loin de l'entrée. Puis il ouvrit au hasard une des portes qui se trouvaient de part et d’autre du couloir.

"Ici ce devrait être bon", constata-t-il, faisant signe à Side le rejoindre.

La jument entra dans la pièce et la licorne referma la porte, soufflant un peu avant de commencer :

"Bon. Je ne sais pas si tu as eu le temps d'être mise au courant, le QG a été attaqué."

"Oui, je le sais. Il doit y avoir un espion parmi nous."

"Ouaip, d'ailleurs je m'attendais à ce que toi et Serene arriviez en même temps que les rescapés... Enfin bon, je ne me fais pas trop de soucis, Spike a envoyé une petite équipe pour les aider."

"Maintenant il nous faut une autre base de ralliement", songea Side.

Fortuitous fronça un peu les sourcils, semblant interloqué par la remarque. Puis avec un petit rire, il rappela :

"Mais c'est ici, voyons. Tu l'as dit toi-même, cet endroit deviendra le nouveau QG si l'ancien vient à tomber."

"Oui, oui", fit Side. "Je me demandais juste si un autre endroit ne pouvait pas convenir. Le nord, c'est loin de la guerre. Trop loin pour intervenir efficacement."

"On verra en temps voulu. Tu sais ce que Screwball prépare ?"

"Aucune idée. Et toi, pas d'information en plus ?"

Le licorne s'apprêtait à répondre, lorsqu'il s'arrêta brusquement. Il fronça les sourcils, comme s’il venait de comprendre quelque chose.

"Side..."

"Oui ?" répondit la jument sans comprendre.

"Qu'est-il arrivé à ta patte ?" demanda Fortuitous, méfiant.

La jument regarda ses quatre pattes, intriguée.

"Qu'est-ce que tu racontes ? Elles n'ont rien, mes pattes."

Fortuitous recula doucement, semblant désormais sur ses gardes.

"Pourtant le message que j'ai reçu quand Screwball t'a chassée indiquait qu'elle t'avait brisé la patte. Et que les soldats t'avaient attaquée avec des projectiles. Alors pourquoi tu n'as rien ?"

La jument eut un petit sourire amusé, comme si elle ne prenait pas la licorne au sérieux.

"Ton rapport était sans doute un peu exagéré. J'ai tendance à vite récupérer et..."

"Ce n'est pas la seule chose", coupa Fortuitous qui montrait clairement qu'il considérait Side comme une ennemie, se mettant en position d'attaque. "Tu m'as appelé Winter tout à l'heure, presque personne ne le fait, et surtout pas toi. Serene t'a vouvoyée. Jamais Side ne laisserait un résistant la vouvoyer, ça lui rappelle trop l'Armée ! Qui es-tu ?"

Side regarda Fortuitous dans les yeux quelques instants, puis ferma les yeux, inspira, puis soupira.

"Et dire qu'on m'avait dit que tu étais stupide..."

 

Blackhoof acheva son adversaire désormais au sol après un magistral crochet du droit qui avait surpris le soldat. Le combat se finissait, et les quelques soldats encore en vie s'enfuyaient. Au total, vingt soldats de la Nouvelle République Lunarienne avaient été tués, et une douzaine de résistants parmi la quarantaine présents. Leur nombre, additionné à l'effet de surprise, avait permis de limiter les pertes. Une autre surprise, au milieu du combat, les avait aussi bien aidés. Lemon, que tout le monde avait perdu de vue, était en réalité grimpée dans un arbre, puis s'était laissé tomber en plein sur un soldat, avant d'assommer ceux présents autour d'elle. Trois soldats au sol en une fraction de seconde. Bien qu'elle ne tue pas, elle se battait extrêmement bien sans arme, et surtout de manière imprévisible.

Elle était probablement la seule indemne. Blackhoof avait plusieurs estafilades sur le corps, et même Archer avait été blessée légèrement au flanc, par un soldat qui arrivait dans son dos et qu'elle avait entendu, par chance, à temps pour éviter que le coup ne soit trop grave.

Tout le monde se rassemblait, les blessés se comptaient, les morts se décomptaient. Moon, qu’on n’avait presque pas vu du combat, s'approcha lentement du groupe, semblant ailleurs, et énervé.

"T'en fais une tête !" lui lança Blackhoof. "Ton adversaire t'a donné du fil à retordre ?"

Moon tourna légèrement son regard vers le cadavre du soldat toujours allongé au sol, à l'écart du combat. L'armure de ce dernier était encore plus enfoncée qu'auparavant, et c'était la compression de sa cage thoracique qui avait causé sa mort.

"Il avait l'air important", enchaîna Blackhoof en regardant à son tour le cadavre.

"C'était un commandant..." murmura une voix assez incrédule.

Moon et Blackhoof tournèrent leurs regards vers la voix. C'était Archer qui venait de parler. Elle fixait le corps avec des yeux étonnés, les sourcils froncés. Elle tourna son regard vers Moon.

"Tu as tué un commandant. C'est le plus haut grade après celui de général."

"Et c'est ce que j'ai été..." ajouta-t-elle dans ses pensées. Elle avait prononcé ces paroles comme si elle attendait une explication de la part de Moon quant à cet exploit.

Ce dernier haussa les épaules.

"L'effet de surprise, sans doute", supposa-t-il.

Archer garda les yeux fixés sur Moon, semblant l'inspecter du regard, comme si elle cherchait quelque chose derrière la mine un tant soit peu froissée du poney violet. Mais quelque chose l'interrompit.

"Excuse-moi, Archer, mais on doit y aller. Tu passes en tête ?"

C'était la licorne de Metal, Berry, qui avait parlé. Elle semblait soucieuse, et il y avait de quoi. Archer revint à la réalité et oublia Moon, admettant que c'était un coup de chance, avant de dire :

"Oui, oui, on y va. Pas de temps à perdre. Il faut que tu me parles de ce qu'il s'est passé d'ailleurs. Que l'on aide à porter les blessés !"

Les deux juments partirent en tête de colonne, alors que les résistants s'organisaient en file indienne pour voyager, se soutenant mutuellement pour ceux qui avaient du mal à marcher. Moon prit place à côté de Blackhoof, et Lemon se plaça juste devant eux. Ils fermaient la marche.

Une chose avait changé durant la bataille, une chose que personne n'avait encore remarquée, pas même Moon. Sa cutie mark avait changé. D'un rond blanc nacré, elle était maintenant presque entièrement noire, et seule subsistait une parcelle de blanc sur le bord du cercle.

Note de l'auteur

Avec les OCs de :
- Blackhoof (lui-même)
- cocolicoco (Serene Thumb)
- Jack Hyde (Fortuitous Winter)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.