Discord icon

Chapitre 26 - Sauver Ceux qui Peuvent l'Être

"Ils n'étaient que des enfants. Elle a dû les corrompre."

"Sans doute..."

 

Archer frappa un grand coup ses deux sabots sur la table, arrachant un soupir d'exaspération au dragon situé derrière elle et un haussement de sourcils à Side en face d'elle, de l'autre côté de la table.

"Est-ce que tu peux m'expliquer !?" demanda l'archère blonde avec agressivité.

"T'expliquer quoi ?" répliqua la jument sans comprendre.

Side, après s'être réveillée de sa longue nuit, avait demandé à voir Spike pour lui parler de vive voix sur plusieurs sujets concernant la résistance, alors que ce dernier était justement en discussion avec Archer. Ils se trouvaient donc dans une salle que Spike avait fait aménager pour des réunions, même s’il ne s'attendait pas à ce qu'elle serve aussi rapidement.

Side, qui venait juste d'entrer dans la pièce, se retrouvait donc maintenant face à une ponette beige montrant les dents, appuyée sur une table de ses deux pattes avant.

"Eh bien, en premier lieu, pourquoi es-tu ici alors que tu ne devais, soi-disant, pas revenir ? Ensuite, pourquoi le QG a été attaqué comme par hasard alors que tu avais justement donné des directives pour l'évacuation et l'organisation en cas de découverte ? Et enfin, pourquoi Fortuitous, un de nos meilleurs éléments, est-il mort ?"

Side leva les yeux au ciel en répondant, lasse :

"Un, si je suis revenue, c'est que mon plan a échoué, donc il y a sûrement de quoi s'inquiéter, et ce n'est donc pas le moment de m'agresser avec des questions idiotes. Deux, le fait que le QG ait été attaqué est une pure coïncidence avec ce que j'avais dit. J'ai simplement pensé qu'avec les nouvelles recrues, les chances d'avoir des traîtres parmi nous augmentaient et qu'il fallait prendre de nouvelles mesures, et tu devrais te réjouir que j’aie eu la présence d'esprit de le faire alors que toi non. Trois, Fortuitous était un traître, et ne va pas me dire que tu ne l'as jamais soupçonné. Quatre, j'étais venue avant tout pour parler à Spike."

Elle avait énuméré ça sur un ton bien moins violent qu'Archer, mais on sentait qu'elle aussi était en colère.

"Eh bien, parle", invita Spike avant qu'Archer ne réplique, voulant calmer le jeu. "Que s'est-il passé ? Avec Screwball et Fortuitous ?"

Archer dut inspirer un grand coup pour se calmer et laisser Side expliquer tranquillement ce qu'elle avait à dire. La jument prit un air grave et commença son récit :

"Mon plan n'incluait pas mon frère. C'est à cause de cela que tout a basculé. Après, je ne sais si Screwball a fait le lien entre lui et moi ou si elle le savait déjà, mais elle m'a démasquée et chassée."

"Chassée !?" interrompit brutalement Archer, n'y croyant pas un instant. "Pourquoi laisserait-elle partir une espionne !?"

"Calme-toi", tempéra Spike.

"Je me pose aussi la question", répondit quand même Side. "Mais avec la trahison de Fortuitous, je pense que c'est maintenant évident. Elle m'a laissé partir pour semer la zizanie dans la résistance. Tout m'accuse d'être une traîtresse : Screwball qui me laisse partir, Fortuitous qui m'attaque. Elle veut nous déstabiliser, nous désunir."

"Explique-nous ce qu'il s'est passé avec Fortuitous", fit Spike en jaugeant Side du regard. "Ce n'est pas que j'ai des doutes sur toi, mais j'avais autant confiance en Winter qu'en toi."

"Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé, tout a été trop vite", exposa la jument rose foncé. "Il a dit vouloir me parler en privé puis, une fois seuls, il a sorti son épée et m'a attaquée. Je me suis emparée de sa lame qu'il tenait par magie, et je l'ai retournée contre lui. Et la suite, vous la connaissez."

Spike se gratta la tête en réfléchissant tandis qu'Archer baissait la sienne, soupirant, sa crinière retombant devant ses yeux déjà en partie masqués par son chapeau. Les choses allaient en s'empirant en ce moment, ses nerfs étaient mis à rude épreuve.

Un petit silence s'installa suite à ça dans la pièce. On entendit quelques bruits provenant des salles voisines où des travaux s'opéraient encore pour agrandir la base. Finalement, la ponette beige releva la tête.

"Bon, faites comme bon vous semble", lança-t-elle, toujours énervée, contournant la table et traversant la salle pour rejoindre la grande ouverture de la pièce. "J'ai une expédition à mener, moi, de toute façon."

"Une expédition ?" demanda Side en la regardant s'approcher.

Archer s'arrêta à sa hauteur, tournant son regard mais pas sa tête vers elle.

"La Nouvelle République a fait des prisonniers. Ce n'est pas dans leurs habitudes, mais on ne va pas louper cette occasion de libérer les nôtres. Tu n'es pas d'accord ?"

Side détacha son regard d'Archer et se perdit dans le vide.

"Tu te rends compte que c'est sans doute un piège ?" dit-elle d'un air absent.

Archer poussa un petit rire de mépris.

"C'est pas la Nouvelle République qui me surprendra, crois-moi."

Side eut un petit sourire en coin alors qu'Archer franchissait le pas de la grande ouverture.

"Tu devrais en douter. Le nouveau général-en-chef est peut-être plus surprenant que l'ancien."

"Qu'est-ce que tu fais là, toi ?" fit Archer sans même prêter attention aux paroles de Side. "Blackhoof te cherchait !"

Side se retourna pour voir à qui Archer parlait. Moon se tenait un peu sur le côté de l'ouverture, hors de la vue de Spike.

"Je me suis perdu", expliqua l'ex-amnésique. "Je passais par-là, j'ai entendu parler d'une expédition. Je peux venir ?"

"Si tu veux", fit Archer en arquant un sourcil. "C'est pour ça que Blackhoof voulait te voir, d'ailleurs. Lui aussi vient."

"Qui d'autre participe ?" demanda Moon, toujours étrangement souriant.

"Pas le temps de te faire la liste, viens avec moi, tu verras bien."

Et sur ces mots, Archer partit au trot dans un long couloir vers la salle centrale du nouveau QG. Moon fit un discret clin d’œil à Side, qui répondit par un demi-sourire complice, avant de se mettre à la suite d'Archer.

Spike s'avança dans la salle et passa sa tête par l'ouverture. Même si elles étaient grandes, le dragon peinait encore à passer aisément dans ces salles. Celle-ci avait été choisie comme salle de réunion car c'était la seule facilement accessible pour lui.

"Cette voix me dit quelque chose..." fit-il en regardant dans le couloir où Moon et Archer s'étaient enfoncés, fronçant les sourcils. Les deux résistants venaient de tourner à un angle et le dragon ne put les apercevoir.

"Je pense que tu te trompes, Spike", fit Side, regardant elle aussi dans le couloir. "Ce n'est rien de plus qu'un poney qu'a recruté la résistance."

"Hm... Pourtant je suis sûr de l'avoir déjà entendu..." persista le dragon, allant pour s'engager dans le tunnel.

"Il faut que je te parle", reprit subitement Side. "Et c'est plutôt important, ça concerne Sombra."

Le dragon s'arrêta dans son geste et tourna brusquement la tête vers Side, oubliant complètement ses doutes sur ce poney dont il n'avait entendu que la voix.

"Plutôt important ? Si ça concerne Sombra, c'est forcément grave."

Spike fit demi-tour rentra dans la salle pour qu'ils soient plus à l'aise pour discuter, invitant Side à s'asseoir, cette dernière refusant poliment.

Pour l'instant tout se passait bien. Moon avait fait en sorte de se cacher de Spike pour ne pas que ce dernier le reconnaisse. En cinq siècles, bien sûr que le dragon avait déjà vu le fameux général-en-chef de la Nouvelle République Lunarienne. Et maintenant, il avait une occasion de retourner dans sa patrie, au museau et à la barbe des résistants.

Quant à Side, elle avait acquis un certain degré de confiance de la part de Moon, tout en se débrouillant pour lui cacher quelques informations, notamment celles sur Sombra qu'elle allait révéler à Spike.

"Alors ?" demanda nerveusement le dragon.

"Hé bien, je pense savoir comment Sombra est revenu à la vie alors qu'il ne restait de lui qu'une corne."

Spike fronça les sourcils, son visage s'assombrissant. Side continua ses suppositions.

 

Le nord. Le froid du grand nord. Les tempêtes de glace omniprésentes, l'absence totale de soleil, la vue totalement bouchée par le blizzard. Cela avait presque fini par devenir son élément naturel après tout ce temps passé ici. Le tyran avançait d'un pas ferme, sa crinière fouettant l'air gelé.

Il s'arrêta un instant. Sa corne s'illumina un moment, et le collier bleu et blanc qu'il portait fit écho à sa magie, diffusant une lumière qui stoppa net la tempête autour de lui.

Puis, après quelques instants, que Sombra semblait attendre patiemment, la tempête reprit d'un seul coup, comme si rien ne s'était passé. Au loin, Sombra entendit un puissant hennissement à glacer le sang, repris en masse tout autour du roi.

Des yeux froids et bleu clair entourèrent Sombra et s'avancèrent vers lui. Il affichait un grand sourire de délectation. Il activa à nouveau sa corne, et l'amulette estompa une fois de plus la tempête, révélant les silhouettes à qui appartenaient les yeux. De grands chevaux blancs, composés uniquement de vent et de flocons, semblant immatériels.

Ils hennirent de plus belle, et la tempête reprit, plus forte que jamais. Sombra partit dans un grand rire alors que sa corne brillait de rouge, l'amulette stoppant totalement le blizzard, faisant fondre la neige sur des centaines de mètres, semblant avoir également paralysé les Windigos.

Après un petit moment, ces derniers courbèrent l'échine et s'inclinèrent devant Sombra qui riait toujours. Puis il prit la parole :

"Mes chers nouveaux sujets", fit-il avec son avidité habituelle. "Vous allez m'aider à prendre ma revanche sur bien des personnes. À présent, je suis votre roi, et vous m'obéirez."

Les chevaux se contentèrent de petits sifflements comme réponse, saluant toujours respectueusement leur nouveau maître.

 

"Il a obtenu l'amulette Windigos !?" beugla Spike en frappant du poing sur la table qui se brisa net sur le coup.

Side leva les sabots pour tempérer la colère dragon.

"Ce ne sont que des suppositions. Il a été vu avec un collier étrange. Selon mes informations, c'est Screwball qui le lui aurait apporté. Et c'est cette magie qui lui a permis de se reconstituer à partir de sa corne."

"Par la barbe de Starswirl ! S’il arrive à s'en servir, ce sera pire que tout !"

"Que fait donc cette amulette ?" interrogea Side.

Le dragon se ressaisit et se calma légèrement, expliquant :

"Certains disent qu'elle permet de contrôler la glace. Mais Twilight disait qu'elle permettait à une licorne, si elle était assez puissante, de soumettre les Windigos."

"Les Windigos ?"

"Des créatures mythiques. Elles se répandent partout où la mésentente règne, et gèlent tout sur leur passage. Elles ressemblent à de grands chevaux blancs. Si c'est vrai..."

Le dragon se passa la patte sur les yeux, pressant ses sourcils, essayant de réfléchir le plus vite possible à un moyen de régler ce potentiel nouveau problème. Une seule solution s'offrit au dragon.

"Il faudra lui enlever, à n'importe quel prix !"

"Nous verrons en temps voulu. Je ne pense pas que nous serons ses premières cibles."

"Hm", réfléchit Spike. "Je vais quand même prendre des dispositions. Il faut que nous soyons prêts."

"Bien", approuva Side en souriant devant la prévenance du dragon. "Je vais faire le tour des résistants, pour ma part, pour faire connaissance avec les nouveaux et voir les aptitudes de chacun."

"Fais comme tu veux, mais prends garde. Peu importe le camp dans lequel était Fortuitous, s'il t'a attaquée comme ça, les autres potentiels espions n'hésiteront pas non plus."

"Je serais prudente", rassura Side en sortant de la pièce, laissant le dragon seul dans la pièce. Puis sa tête réapparut par l'ouverture un instant. "Au fait, pas de message de Celestia ?"

"Non, pourquoi ?" répondit le dragon.

"Je ne sais pas, si elle est au courant de ta trahison envers l'Empire, peut-être qu'elle voudra entrer en contact avec toi."

"Elle doit me croire mort. Et ce n'est pas plus mal."

"Parfait !" conclut Side en disparaissant à nouveau dans le couloir.

 

"Une douzaine ? Ça fait peu, non ?"

"Ce sera suffisant. Et je ne vais pas forcer des gens à venir avec nous. Je reconnais que cette opération a plus de chances d'échouer que de réussir, mais nous devons tenter le coup."

Archer venait d'amener Moon devant le groupe de volontaires pour aller délivrer les résistants qui avaient été fait prisonniers par la Nouvelle République. Ils étaient douze en comptant Moon, rassemblés près de l'entrée de la grande salle centrale.

Lemon et Blackhoof faisaient partie du groupe. La jument rose était toujours bloquée dans son mutisme et affichait en permanence un air sombre, et le poney sombre semblait avoir perdu l'espoir qu'elle retrouve un jour le sourire.

Daring Do et Trixie, cette dernière suivant plus sa comparse par peur de se retrouver comme étant la seule de son époque qu'autre chose, faisaient aussi partie du groupe. L'ex-écrivaine était bien décidée à ne pas rester tranquillement à la base. Une aussi longue hibernation, elle espérait bien ne pas s'être rouillée avec le temps.

Archer s'échauffa la voix et prit la parole, clairement, mettant toute sa conviction dans ce qu'elle allait dire :

"Merci à vous de vous être portés volontaires ! Je ne vous cache pas que nos chances sont minces, voir quasi inexistantes. Les nôtres ont été amenés à Nightmare Castle, la capitale de la Nouvelle République. Vous connaissez comme moi la réputation de ses soldats, et vous savez les risques. Ils ne nous feront pas de cadeau. Mais il est de notre devoir d'aller aider nos compagnons !"

Les participants approuvèrent vigoureusement ce discours, exceptée Trixie qui ne sembla pas très rassurée. Le groupe se tourna d'un seul bloc vers l'entrée, déterminé et prêt à tout.

Qu'ils sont mignons, j'aurais presque envie de les épargner. Il va falloir que je trouve un moyen de leur fausser compagnie une fois sur place. Ou alors, je me débrouillerai pour nous faire repérer. Les soldats de là-bas me connaissent, au moins de voix. Si je peux faire en sorte de me débarrasser de ces résistants, maintenant que je connais l'emplacement de cette base, ce sera un grand pas pour la Nouvelle République. La simple capture ou mort d'Archer sera une très bonne nouvelle.

Moon affichait un petit sourire tandis qu'il réfléchissait. Cependant, une petite voix vint troubler ses pensées.

Tu ne peux pas faire ça... Les résistants t'ont accueilli, ils t'ont aidé, ils te font confiance ! Ce sont tes amis !

Ce qui montre bien à quel point ils sont stupides ! Alors ferme-la !

La voix de Moon Help n'ajouta rien de plus, n'osant pas s'imposer.

"Attendez !" hurla soudainement une licorne qui accourait vers le groupe.

Archer leva les yeux au ciel, énervée, avant de dire de manière agressive, sans même tourner la tête :

"Pour la centième fois, Berry, tu ne viendras pas !"

"Tu n'as pas à me dire ce que je dois faire !" protesta la jument enceinte. "Metal est là-bas ! Je ne le laisserais pas !"

Archer dut se prendre la tête dans un sabot pour se retenir d'exploser.

"Et c'est pour ça que tu ne peux pas venir ! Ils pourraient l'utiliser comme appât pour nous attirer dans un piège. Et tu portes un enfant, je te rappelle !"

"Oh, ça suffit avec ç,a hein ! Il n'est pas pour tout de suite non plus ! Et je refuse qu'il ne connaisse pas son père !" protesta énergiquement la licorne.

La ponette beige bouillonnait devant cette inconscience. Blackhoof lui posa un sabot sur l'épaule pour qu'elle se calme.

"Ce n'est pas la peine, Archer, tu sais bien que rien ne l'empêchera de venir, de toute façon."

Archer tapa subitement du sabot au sol, provoquant un petit mouvement de recul de Blackhoof. Elle tourna la tête et jeta un regard noir à Berry avant de dire :

"Très bien ! Viens, vas-y, fais ce que tu veux !"

"Mais j'y compte bien !" renchérit Berry. "La résistance est là pour la liberté d'Equestria, et je commence par défendre ma propre liberté d'aller où je veux !"

Archer leva une fois de plus les yeux au ciel, avant de dire d'une voix ferme :

"En route !"

Elle se mit en marche dans le couloir vers la sortie, suivie par les autres résistants.

Patience, Luna, je serai bientôt de nouveau à tes côtés.

 

La porte toqua. Debt ouvrit et entra dans la pièce où se trouvaient le commandant Ring et la générale Guardian. Cette dernière était en sueur et essoufflée, entourée par plusieurs poneys en blouses blanches.

"Alors, ces tests ?" demanda joyeusement le pégase rouge en s'avançant dans la pièce.

"Plutôt concluants, général", répondit un des poneys. "Plusieurs terrestres et pégases sont positifs au test, nous finalisons le processus avec le dénommé Metal. Après nous passerons à un pégase. Nous devrions en avoir fini demain soir."

"Parfait", fit Debt en s'approchant de Guardian. Il la regarda droit dans les yeux. "Ça va ?"

"C'est pire que d'enseigner aux Blasters..." commenta la jument à bout de souffle.

"C'est ton projet", rappela le pégase rouge avec un sourire.

"Je n'ai jamais dit que je m'en plaignais", répliqua la licorne.

"Et j'espère bien que cela n'arrive jamais. Ring, comment se comportent les lignes ennemis ?"

Le poney massif se racla la gorge.

"Nos lignes furtives progressent sans rencontrer d'opposition. Il semblerait que l'Empire Solaire ait délaissé le milieu d'Equestria. L'Armée de Discord est remontée au nord. Nous avons le champ libre."

"Bien. Une fois le projet fini, nous lancerons une première offensive. Au fait, il est probable que nous recevions une attaque des résistants, donc restez sur vos gardes."

"À vos ordres !" répondirent tous les poneys en se mettant au garde-à-vous.

 

La porte de la base de la résistance s'ouvrit, laissant s'engouffrer une bouffée d'air froid à l'intérieur, frigorifiant les poneys à l'entrée. Archer dut tenir son chapeau pour éviter que ce dernier ne s'envole.

En face de l'entrée se trouvait un groupe de poneys. Une vingtaine, peut-être. Ceux à l'intérieur reculèrent instinctivement, craignant qu'une armée ne les ait découverts, mais le chef du petit groupe calma le jeu.

"Doucement, nous sommes de la résistance aussi."

"Je vous reconnais", confirma Archer, qui était la seule à ne pas avoir reculé. "Mais que faites-vous ici ?"

La question sembla étonner le poney.

"Hé bien, j'amène les nouvelles recrues de l'est."

"Pourquoi ne pas les avoir amenées au quartier général ?"

"C'est ici, non ?" fit le poney, qui semblait comprendre de moins en moins. "D'après le message, le QG a été attaqué et, conformément aux directives de Side, c'est ici le nouveau QG désormais, pas vrai ?"

"Qui vous a transmis l'information ?" enchaîna Archer, sachant qu'il n'y avait qu'une seule réponse possible.

"Un messager qui venait de la part de Fortuitous, pourquoi ?"

Évidemment. Sinuous était mort, Archer n'était pas au courant, et Side au service de Screwball. Pour que l'information de la chute du QG parvienne aussi vite aux branches de recrutement de la résistance, elle devait venir de Fortuitous. Mais pourquoi diable avoir fait passer cette information si c'était un traître ? Regrouper les résistants en un point pour faire un massacre groupé ? Non, il aurait mieux valu ne rien dire dans ce cas, et laisser les résistants rejoindre l'ancien QG comme si de rien n'était, ils étaient plus faciles à avoir une fois éparpillés. Donc Fortuitous avait fait passer l'information pour qu'elle soit en faveur de la résistance. Les doutes d'Archer quant à sa trahison ne cessaient d'augmenter inexplicablement. Elle n'arrivait pas à faire confiance à Side, elle n'avait jamais réussi.

Mais la priorité restait l'expédition. Spike était encore là, si quelque chose n'allait pas, il saurait quoi faire.

"Eh bien, bienvenue parmi nous alors", annonça Archer, avant de continuer d'un air grave. "Pour ceux qui veulent tout de suite se rendre utile et risquer leur vie, nous allons libérer d'autres comparses emprisonnés à Nightmare Castle. Si vous êtes intéressés, suivez-nous, on vous dira et donnera tout ce qu'il faut en chemin."

Des regards s'échangèrent dans le groupe de nouveaux résistants. Puis deux d'entre eux s'avancèrent, souriants. Un pégase noir à la crinière rouge et un, et non pas une puisqu'il le préférait au masculin, licorne orange.

"Sentry Way et Apple Flower à votre service, m'dame", fit le licorne qui fixait le mur de ses yeux blancs.

Archer arqua un sourcil et passa un sabot devant les yeux du licorne, celui-ci ne cilla pas.

"Aveugle, hein ?" constata-t-elle.

"Cela pose-t-il un problème ?" demanda innocemment le licorne orange.

"Pas vraiment, chacun a le droit de participer. Mais je préfère être au fait des forces et faiblesses de chacun. Merci de vous proposer."

"Mais c'est tout naturel d'aider d'autres résistants."

Le licorne blond tourna la tête vers là où il supposait que son compagnon était, attendant que lui aussi manifeste son enthousiasme.

Mais ce dernier ne répondit pas. Depuis tout à l'heure, il fixait avec de grands yeux Moon qui ne comprenait pas.

Qu'est-ce qu'il me veut, lui ?

Un rapide coup d’œil au pégase et il comprit.

Il a déjà une épée. Le symbole dessus, les armoiries de Nightmare Castle. Merde, c'est un des gardes. Un déserteur sans doute. S’il me reconnaît, ça va compliquer les choses.

"Sentry ?" interpella Apple Flower en cherchant du sabot son ami.

"Oui, oui", répondit ce dernier, semblant sortir de sa rêverie. "Heureux de pouvoir servir la résistance également."

"Bien, en route !" fit alors Archer, se frayant un chemin parmi les nouveaux arrivants, qui s'écartèrent, pour sortir du défilé.

Sentry jeta un dernier coup d’œil à Moon, avant de se mettre à la suite d'Archer, guidant Apple Flower et lui évitant de trébucher au passage.

Le petit groupe de quinze poneys s'avança à travers les plaines du nord, direction le sud-ouest, la capitale de la Nouvelle République, et une mort quasi-certaine.

Note de l'auteur

Avec les OCs de :
- Blackhoof (lui-même)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.