Discord icon

Chapitre 29 - Les Choses Empirent dans la République

"Qu'y a-t-il ?"

"S-Son esprit... Il s'est ouvert à moi."

 

"C'est un ordre direct de Debt."

Le pégase bleu, Hestern, volait juste devant le commandant Ring, venant de lui transmettre les nouveaux ordres.

"Ne pas poursuivre les résistants ? Je savais qu'il était stupide mais, là, il bat des records !"

"Il n'en reste pas moins que c'est lui qui décide", raisonna le pégase. "Luna lui fait confiance. Il n'y a que ça à savoir."

Le commandant se renfrogna un peu. Lui qui pensait pouvoir se défouler sur les évadés. Un petit coup d’œil sur sa gauche lui arracha néanmoins un sourire. Un poney sombre était encastré, tête la première, dans le mur. Du sang avait coulé sur la carcasse inerte et se répandait maintenant sur le sol. Au moins il avait eu un bon petit combat, ce poney était assez coriace. Dommage pour lui que l'information ne soit pas parvenue plus tôt. Ring réprima une envie de rire.

 

Dans une autre salle de la forteresse, une situation imprévue venait de se mettre en place. Imprévue pour la centaine de résistants emprisonnés ici, en tout cas.

Au détour d'un couloir, mené par Sentry, le grand groupe s'était soudainement retrouvé face à face avec trois poneys. Un terrestre violet en armure, un pégase rouge, et une licorne bleue. Immédiatement, les résistants s'étaient arrêtés, Archer rejoignant le premier rang pour voir ce qu'il se passait. Ce qu'elle vit l'étonna, et elle ne put s'empêcher de demander :

"Tu as réussi à retrouver Stary et Debt en vie, Moon ?"

Il s'apprêtait à répondre, mais un cri l'en empêcha. Un cri de jubilation qui résonna dans les couloirs en même temps que les bruits de sabots précipités de celle qui l'avait prononcé.

"STARY !"

Lemon arriva sur la droite de la licorne et lui sauta dessus pour la serrer de toutes ses forces dans ses pattes. La licorne bleue, d'abord surprise, eut les larmes aux yeux de revoir sa plus chère amie, et la jument rose ne cachait pas sa joie non plus. Un sourire illuminait son visage qui était resté si terne durant le temps où elle l'avait crue perdue à jamais.

Berry arriva à sa suite, marchant lentement aux côtés du terrestre métallique, affichant une expression partagée entre la tristesse, car elle l'avait en quelque sortes perdu, et heureuse de l'avoir presque sauvé.

"Berry ?" s'étonna Archer. "Qu'est-ce que tu fais !?"

"Je sauve mon étalon", répondit doucement la licorne en restant collée à la silhouette métallique.

"Tu sauves ton..." commença Archer qui n'était pas au courant.

"Bon", interrompit Sentry. "C'est bien beau tout ça, mais on doit avancer ! Les soldats sont toujours après nous !"

"Hey ! Vous faites quoi devant !?" hurla la voix de Daring Do du fond de la colonne de résistants.

Plusieurs autres approuvèrent, jugeant qu'il était grand temps de déguerpir d'ici.

"Allez-y", invita Debt en s'écartant de la voix. "On se charge d'eux, pas vrai, Moon ?"

"Bien sûr, Debt", répondit-il avec un sourire. "On vous rejoint."

"Allez ! En avant !" ordonna Sentry, passant devant les deux poneys, les résistants le suivant, s'engouffrant dans un énième couloir.

"Encore merci", fit Stary à Moon et Debt alors que Lemon l'étreignait toujours, toute contente.

"C'est normal, Stary", dit Moon. "Allez, file."

La licorne lui adressa un dernier regard plein de gratitude, puis se lança avec son amie à la suite des autres.

Moon et Debt restèrent en place, regardant les résistants sortir les uns après les autres. Seule une ponette blonde resta dans la pièce, regardant les deux poneys d'un air suspicieux.

 

"Les laisser sortir ? Vraiment ?"

"C'est l'ordre qu'Hestern a transmis de la part de Debt", fit humblement le général Equal en rehaussant un peu son monocle.

"Annulez cet ordre !" aboya la grande silhouette. "Et amenez-moi immédiatement cet incapable !"

"À vos ordres, princesse."

 

Archer observait Moon et Debt. Tous deux étaient souriants, observant le dernier résistant qui disparaissait dans le couloir.

"Comment tu as su que Stary et Debt étaient là, Moon ?"

Moon tourna la tête vers Archer, perdant immédiatement sa façade souriante, affichant un air grave.

"J'espérais bien que tu resterais en arrière pour nous poser des questions, Archer", répondit Moon.

"Ah vraiment ?" fit la beige en arquant un sourcil.

"Il faut que je te parle."

"Dépêche-toi alors, les soldats ne vont pas tarder."

"Ils ne viendront pas", rassura Moon. "À moins d'un contre-ordre. Et dans ce cas..."

Il jeta un petit coup d’œil à Debt, et lui fit un signe de tête. Le pégase acquiesça en silence et s'envola, passant au-dessus d'Archer, dans la direction d'où devraient venir les soldats.

"Comment sais-tu qu'ils ne viendront pas ?" demanda Archer qui commençait à être de plus en plus soupçonneuse.

"Parce que j'en ai donné l'ordre. Ou plutôt, Debt l'a transmis pour moi."

"Je savais qu'il y avait quelque chose de pas net chez toi..." pesta-t-elle, montrant les dents. "Side te trouvait louche, mais elle n'a jamais voulu me dire de quoi il retournait. Qu'est-ce que tu es, à la fin ?"

Moon remit son casque, laissant dépasser sa longue crinière cette fois, comme il le faisait en combattant. Archer sembla comprendre. Du temps de son service dans l'Empire Solaire, elle avait entendu des récits qui parlaient des exploits de ce poney au combat, et c'est seulement maintenant que Moon portait une armure qu'elle faisait enfin le rapprochement. Elle recula de quelques pas instinctivement, et se mit en position de combat malgré ses côtes cassées.

"Alors c'était ça... Comment est-ce que cela a pu arriver !? Comment j'ai pu t'accepter dans la résistance !?"

"Parce que je n'étais pas moi-même", répondit avec désinvolture l'ex-général-en-chef, avant de prendre un ton bien plus sérieux. "Mais je dois te parler de quelque chose de plus important."

"Plus important ?" se moqua la ponette toujours sur ses gardes. "Essaye toujours."

"Quelque chose d'important va se passer dans les prochains jours. Quelque chose qui changera cette guerre."

"Quoi ?" s'impatienta Archer, n'ayant pas confiance en Moon et le fait que les ennemis n'arriveraient pas.

"Je ne sais pas exactement. Mais la résistance aura son rôle à jouer là-dedans. Restez sur vos gardes."

"C'est une menace ?"

"Non. Un conseil."

"Pourquoi m'en parler ? Pourquoi maintenant ? Qu'est-ce que cela t'apporte ? Tu espères quoi, que la résistance se joigne à la Nouvelle République ?"

"Je t'en parle parce que ce sera l'occasion idéale pour la résistance d'accomplir son objectif. Si je voulais me servir de vous, je n'aurais qu'à demander à Side. D'ailleurs, surveille-la. On ne peut pas lui faire confiance."

"Side ? Qu'est-ce qu'elle vient faire là-dedans ?"

"Elle m'a reconnu, et m'a proposé un accord. J'ai fait mine d'accepter. Méfie-toi d'elle."

Archer jaugea du regard Moon. Elle restait toujours prudente, mais son comportement l'étonnait.

"Pourquoi cet excès de sincérité, toi qu'on dit être le plus cruel des serviteurs de Luna ?"

Moon ferma les yeux.

"Mon point de vue sur la guerre a changé, et ce depuis quelques temps déjà. Alors j'arrête de miser sur la tromperie. De toute façon, comme le dit Debt, je ne suis pas doué pour ça."

Un sifflement se fit entendre, provenant du couloir où le pégase rouge était parti. Les oreilles de Moon se braquèrent instantanément et son expression passa à une incompréhension mêlée de colère.

"Pars ! Maintenant !" ordonna-t-il à Archer.

La ponette ne bougea pas d'un poil. Elle réfléchissait encore aux paroles de Moon.

"ARCHER !" beugla l'ex-général, la ramenant à la réalité.

Elle secoua la tête et se mit à galoper du mieux qu'elle pouvait, passant comme une flèche près de Moon, lui jetant un regard en coin pour essayer de comprendre ce qu'il se passait, de trouver un fragment de réponse aux nombreuses questions qu'elle se posait dans sa tête, avant de s'élancer dans le couloir.

Un deuxième sifflement, plus aigu, parvint aux oreilles de Moon. Il fronça les sourcils. Debt lui ordonnait de se replier. Le premier signal avait indiqué que les choses ne se passaient pas comme prévu.

Des bruits de sabots montèrent dans le couloir, et Moon s'esquiva discrètement par une entrée adjacente, retournant au seul endroit où il savait que son apprenti le retrouverait : son bureau.

 

"J'avais pourtant ordonné qu'on ne poursuive pas les résistants !" réprimanda Debt.

Il volait à côté de Ring qui marchait énergétiquement avec ses soldats, poursuivant les intrus.

"Luna n'est pas de ton avis", ricana le grand commandant.

"De quel droit se mêle-t-elle de mes plans !?"

"Attention, général !" prévint Hestern qui volait aussi à ses côtés. "Vous parlez de notre princesse !"

"Mais qu'elle aille au tartarus ! Elle me nomme général-en-chef, puis elle se met à contester mes décisions sans aucune expérience militaire ou stratégique !"

"Equal a dit qu'elle voulait de te voir", informa Hestern.

"Hé bien elle attendra ! J'ai un plan à mettre en œuvre malgré ses caprices !"

"Si Luna ou Guardian t'entendaient", rit Ring, "tu serais mis en pièce. Et le fait est que je ne peux pas désobéir à ses ordres."

"Mpf", se renfrogna Debt. "De toute façon, ils sont presque sortis. Elle n'a pas dit de les poursuivre s'ils sortaient de Nightmare Castle, pas vrai ?"

"Rien à ce sujet", confirma Hestern.

"Bon. Alors dès qu'ils sont partis, vous arrêtez la poursuite, et je vais la voir."

"À vos ordres..." répondit Ring, mécontent de ne pas pouvoir se défouler sur les fuyards.

 

En effet, les résistants venaient tout juste de sortir de la grande forteresse par une porte nord dont les gardes avaient mystérieusement disparu.

"Vous en avez mis du temps !" lança une voix.

Iron Shovel ainsi qu'un groupe d'une dizaine de Diamond Dogs se trouvaient en face des résistants. La ponette fossoyeuse affichait un grand sourire.

"On vous a oubliés !" se rendit compte Lemon.

Iron eut un grand rire.

"Et heureusement qu'on vous a pas attendus !" répondit-elle.

"Comment vous êtes-vous échappés ?" demanda Sentry.

"De la même manière que la dernière fois !" dit fièrement Iron.

"On n’a pas le temps !" rappela Daring Do. "Il faut y aller !"

"Elle a raison !" surenchérit Archer qui venait de rejoindre le groupe, galopant malgré ses blessures.

Stary et Lemon se retournèrent et virent l'aider à tenir alors qu'elle s'effondrait. Elle en avait trop fait.

"Moon et Debt ne viennent pas ?" s'inquiéta Stary.

"Ne t’inquiète pas pour eux", souffla Archer à court d'oxygène. "Il faut qu'on avance !"

"Laissez, on va la porter", firent deux grand Diamond Dogs en approchant des trois juments.

Stary et Lemon s'écartèrent, et les deux chiens bipèdes la hissèrent sur le dos d'un d'entre eux.

"Merci à vous", répondit la ponette beige. "Il faut qu'on parte, au plus vite !"

"Parfait, tout le monde est là !" conclut Iron en tapant dans ses sabots pour avoir l'attention de tout le monde, avant de se retourner et de faire, dans un grand geste du sabot : "En avant tout le monde !"

Les résistants ne cherchèrent pas à discuter, et tout le monde se mit en route, la plupart heureux de s'en être sortis vivant. Les pertes n'avaient pas été si terribles que ça. Berry avait retrouvé son mari qui semblait avancer à tâtons, Lemon avait retrouvé Stary, Stary avait retrouvé Lemon et sa liberté. Et Archer réfléchissait sur les épaules du Diamond Dog.

Elle était en colère contre elle-même. Elle avait honteusement gaffé. Deux espions ! Elle avait laissé s'infiltrer deux espions, et pas n'importe lesquels ! Pourtant... Ce qu'avait dit Moon l'interpellait. Son comportement était à l'opposé de tout ce qu'on lui avait décrit lorsqu'elle était dans l'Empire Solaire. Oui, il ressemblait bien à ce poney froid et calculateur dont on lui avait parlé, mais pourquoi favorisait-il la résistance ? Avait-il l'intention d'attaquer le nouveau QG, puisqu'il en connaissait l'emplacement ? Non, ça aurait été plus logique d'empêcher l'évasion des résistants dans ce cas. Mais alors que cherchait-il ?

 

Moon venait de revenir discrètement dans son bureau. Debt n'était pas là, mais au moins il était en sécurité ici.

En sécurité... Si jamais on m'avait dit que je devrais un jour chercher refuge pour me protéger de Luna... Mais je n'ai plus le choix maintenant.

Il s'approcha de la photo sur l'étagère, celle sur laquelle figuraient les princesses et les Éléments de l'Harmonie. Mais ce n'était pas la photo qui l'intéressait. D'un geste, il releva un casque posé non loin, et appuya sur un bouton dissimulé dessous. Une petite lueur magique entoura le bouton, et un mur adjacent pivota. Moon entra par l'ouverture.

Heureusement que je me suis souvenu de ce passage en même temps tout à l'heure. Toutes ces années de recherches auraient été vaines.

Dans la pièce secrète, des livres. Des montagnes de livres masquant les murs, des papiers griffonnés, roulés en boule par terre, et, au centre, une table avec deux livres, et un prisme étoilé. Moon sourit et toucha du sabot l'étoile de cristal. Celle-ci fut traversée d'un reflet rouge. Puis il reporta son attention sur le livre à côté, qu'il avait laissé entrouvert.

Ce que Ponyville m'a appris...

Il allait avoir de la lecture. Mais le puzzle était presque fini. Encore quelques éléments... Qu'il avait maintenant sous le sabot, il n'y avait plus qu'à les mettre en place.

 

"C'est inadmissible !"

Debt eut un mouvement de recul dans la chambre, baissa les oreilles et la tête, intimidé par la princesse en colère. La grande alicorne sombre foudroyait le pégase du regard, le dominant de son imposante stature.

"Comment as-tu osé laisser des résistants s'enfuir de cet endroit !? Tu as contesté mes ordres ! Donne-moi immédiatement une explication, ou je te fais exécuter !"

Le général-en-chef se redressa malgré ses tremblements, et dit de sa voix la plus polie, cachant son effroi :

"J'ai un plan concernant la résistance."

"Et quel est-il !?" aboya la princesse en tapant du sabot.

"Laissez-moi finir", s'indigna le pégase, sachant parfaitement qu'il jouait un jeu dangereux, d'autant plus qu'il n'avait aucune connaissance du plan de Moon. Il lui fallait improviser une explication. "La résistance a pour but de libérer Equestria. Leur objectif est donc de venir à bout de chaque faction."

"Oui, et c'est bien ça qui nous pose problème !"

"Calmez-vous, majesté !" ordonna presque Debt.

La princesse leva un sourcil énervé, une envie meurtrière passa dans son regard, mais finalement elle laissa le pégase continuer.

"L'Empire a subi de grosses pertes. Ils sont en train de perdre non seulement leurs troupes, mais aussi la face contre une pouliche. Pour moi, la résistance va profiter de leur faiblesse pour les attaquer. C'est dans notre sens, non ? Plus ils seront, plus ils feront de lourds dégâts à l'Empire !"

Luna le jaugea du regard, fronçant les sourcils.

"Et qu'est-ce qui te fais croire ça ?" demanda-t-elle froidement.

"J'ai passé deux semaines dans la résistance. J'ai compris le mode de pensée de leurs dirigeants. Maintenant, leurs actions sont prévisibles."

L'alicorne fixa le pégase dans ses yeux, et Debt soutint son regard avec détermination, un petit rire dans sa tête, se disant :

"Elle devait avoir l'habitude de faire ça avec Moon pour déceler s'il mentait ou pas. Pas de chance, princesse, je ne suis pas aussi facile à sonder que mon prédécesseur !"

Et effectivement, Luna ne trouva rien dans le regard de Debt qui cachait quelque chose. Elle ferma les yeux et se retourna :

"Pars. Retourne t'occuper de tes problèmes."

"À vos ordres", fit-il en s'inclinant, avant de faire lui aussi volte-face et de s'en aller.

Il claqua plus qu'il ne ferma la porte de la chambre de Luna et descendit les escaliers quatre à quatre, oubliant complètement qu'il pouvait voler, et ne s'en rendant compte qu'une fois en bas. Il déploya alors ses ailes et fonça à toute allure vers son bureau.

Bien évidemment, il ne s'attendait pas à trouver dans celui-ci une entrée béante vers une pièce qu'il n'avait jamais vue. Il jeta un œil et vit son mentor au milieu de la pièce.

"Moon ?"

Celui-ci était plongé dans sa lecture. Son oreille frémit quand il entendit son élève, et il lui fit d'une voix distraite :

"Il faudra que tu fasses une chose pour moi..."

"Encore ? Quoi cette fois ?"

Moon referma le livre tout en réfléchissant.

"Tu demanderas à Luna si elle connaissait Screwball avant qu'elle n'intervienne dans la guerre."

"Pourquoi ?"

"C'est important... Tu lui demanderas aussi ma tête, j'aimerais bien l'examiner moi-même."

"Si tu ne m'en dis pas plus, je vais avoir du mal à t'aider. Luna a déjà failli me tuer, là."

Moon resta le dos tourné et se contenta de dire :

"La photo. Regarde-la bien."

Debt haussa un sourcil, mais écouta néanmoins, jetant un coup d’œil à ladite photo.

"Eh bien, quoi ?"

"Il m'a fallu quatre siècles pour comprendre... Quatre siècles pour savoir ce qui clochait sur cette photo !"

"De quoi tu parles ?" s'intrigua Debt. "Il n'y a rien d'anormal dessus."

"Je t'expliquerai... Va poser la question que je t'ai demandée à Luna."

Debt soupira et leva les yeux au ciel, avant de se diriger vers la sortie.

"Et au fait."

Debt s'arrêta, las :

"Quoi ?"

"Si elle répond non, demande-lui de faire un discours... Demain, ou après-demain. Après-demain serait le mieux."

"Un discours ? Mais tu sais bien qu'elle n'en fait jamais !" raisonna Debt.

"Elle en a déjà fait, mais il y a longtemps. Nous sommes dans une situation inédite. Je suis sûr que tu n'auras aucun mal à la convaincre."

Debt fixa le dos de son mentor, qui venait de lever la tête au plafond dans sa réflexion. Qu'est-ce qu'il manigançait ?

"Et si elle répond oui ?"

"Demande à ce qu'elle le fasse dans une semaine..."

Debt soupira et sortit de la pièce, laissant Moon à ses pensées.

Elle répondra non...

 

Les poneys galopaient, les Diamond Dogs couraient, même s'ils n'étaient pas poursuivis, ils voulaient aller vite car en eux restait la terreur de cet endroit, désormais loin derrière eux, à travers les plaines et forêts. Ils avaient envie de rentrer dans un endroit à peu près sûr. Berry s'était fait aider par des pégases pour transporter Metal qui était bien ralenti par son nouveau corps.

"Et les autres Diamond Dogs ?" demanda Archer, légèrement ballottée par son transporteur. "Vous n'allez pas me faire croire que vous n'étiez que douze, c'est à peine le nombre qu'il y avait dans la résistance."

"Les autres sont partis libérer les camps d'esclavage", expliqua Iron avec un sourire, galopant aux côtés du Diamond Dog portant la ponette beige. "Il en a quatre dont on connaît la position, c'est eux qui ont été ciblés."

"Quatre ? Combien y en a-t-il en tout ?"

"On n’en sait rien", fit le Diamond Dog de sa voix rauque. "La Nouvelle République nous faisait extraire du minerai, pour leurs armes, mais aussi pour ces choses."

Il désigna d'un coup de tête Metal qui était transporté quelques mètres derrière.

"Tout ce qu'on sait", continua Iron, "c'est que ça fait un paquet d'esclaves à libérer ! Et autant qui voudront se joindre à la résistance !"

Archer regarda la ponette rose avec un sourire. Cette ancienne esclave représentait à elle seule le ciment qui liait les résistants et les Diamond Dogs. Élevée par ces derniers, elle avait réussi à rassembler deux espèces qui n'auraient plus dû se parler après les horreurs qu'avaient infligées les poneys à ceux qui étaient sa famille depuis longtemps.

Lemon arriva soudainement sur la gauche d'Archer, sautillant gaiement.

"Hé ! Archer !" interpella-t-elle.

"Hm ?" fit la ponette, heureuse de la voir de nouveau avec le sourire.

Lemon sortit littéralement de nulle part un arc et le lança à Archer qui l'attrapa au vol, étonnée.

"Merci de me l'avoir rapporté, mais... Où l'avais-tu caché ?"

La rose se contenta d'afficher un grand sourire avant de ralentir l'allure pour se remettre au niveau de Stary.

"On sera au QG d'ici une demi-journée, environ, à cette allure", estima Daring Do qui vint voler à la hauteur d'Archer.

"Sans doute", répondit Archer. "Au fait, merci pour tout à l'heure, A.K."

L'écrivaine tourna une tête intriguée vers Archer, elle ne s'était jamais présentée que sous le nom de Daring Do. La ponette se contenta d'ajouter, avec un sourire :

"Vos romans sont toujours lus par quelques poneys, vous savez, même trois mille ans après. Je suis contente de savoir que vous n'êtes pas qu'un personnage de fiction !"

Cette remarque arracha un petit sourire de contentement à la pégase.

"Au fait, Iron", fit Archer en se souvenant subitement. "Canterlot, les Éléments, ça a donné quoi ?"

"Chou blanc !" répondit la fossoyeuse. "Une rune magique les protégeait, on n’avait personne pour les désamorcer. On n’a rien pu apprendre, si ce n'est que leurs sépultures ont été profanées il y a cinq cents ans !"

"Je vois..." fit l'ex-commandante, pensive.

Plusieurs zones d'ombres persistaient. Elles augmentaient même. Archer n'aimait pas ça, elle avait l'impression que les choses lui échappaient de plus en plus, que quelque chose de terrible allait arriver d'ici peu.

Note de l'auteur

Avec les OCs de :
- Blackhoof (lui-même), du moins ce qu'il en reste...
- Hestern (lui-même)
- Zebu (Iron Shovel)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.