Discord icon

Chapitre 3 - Premier Jour

Le soleil se leva enfin sur une nouvelle journée. Lustre s'était vite remise de son échec à l'examen de magie et était déjà réveillée, impatiente pour son premier jour dans la petite école de Ponyville. Elle courra dans la chambre de ses parents et sauta sur leur lit. 
"C'est aujourd'hui ! C'est aujourd'hui !" criait Lustre de toutes ses forces. Elle descendit du lit et galopa vers la cuisine.
Le silence était revenu à l'étage et la porte de la chambre d'Applebloom s'ouvrit doucement. 
"Mais qu'est-ce qu'elle a ?" demanda la pauvre fermière qu'on venait de réveiller.
"C'est son premier jour d'école !"  Répondit Applejack, qui tira Twilight hors du lit. 
Quelques minutes plus tard, la princesse arriva dans la cuisine. Lustre mangeait déjà le petit déjeuner que son oncle Big Mac lui avait préparé, en compagnie de son cousin Berry Apple.Twilight, était fière que sa fille soit si impatiente d'aller à l'école, s'assit à côté d'elle et lui expliqua : 
"Tu sais Lustre, ce jour est très important, tu devras faire attention à l'apparence et l'allure que tu donneras aux autres, sans oublier..."
Lustre n'écoutait plus sa mère, qui lui répétait sans cesse les mêmes leçons et rangea son bol. Ensuite, elle prépara un plateau avec une tarte et un jus de pommes. Elle l'attrapa délicatement et le monta à son arrière-grand-mère Granny Smith, qui était trop malade pour quitter sa chambre. Granny dormait toujours, ce qui l'obligea à poser le plateau doucement, avant de refermer la porte sans un bruit. Elle passa vite par sa chambre pour y mettre son foulard porte bonheur et attacher ses cheveux, puis redescendit à toute vitesse, attrapa son cartable et sortit de la maison.Twilight et Applejack discutaient tranquillement dans la ferme, lorsque leur fille arriva. Elles s'arrêtèrent immédiatement, comme-ci elles lui cachaient quelque chose. Twilight prit sa fille dans les bras et s'excusa pour ses leçons données le matin, car elle savait très bien que Lustre était différente des autres pouliches. Elle lui sourit, puis s'envola vers Canterlot. Applejack donna une pomme à sa fille, puis la regarda partir, joyeusement vers l'école, avant de crier après Applebloom, qui s'était recouchée !

Arrivée à l'avant de l'école, Lustre remarqua deux pouliches, plus grandes qu'elle, qui riaient de manière moqueuse. Elle s'approcha doucement et aperçut un pauvre griffon qui pleurait. 
"On comprend pourquoi tu as été adopté ! Tes parents voulaient surement d'un bébé pleurnichard ! dit la première, en ricanant.
Au fait, tu es quoi comme espèce ? Tu ressembles à rien ! Si tu as une marque de beauté, ton talent sera surement ta laideur !" ajouta l'autre.
Lustre ne supporta pas un mot de plus. Mais que devait-elle faire ? Elle était plus petite que les deux harceleuses et savait très bien que sa magie ne l'aiderait pas dans cette situation. Cependant, la petite licorne sentit une forme de courage se former en elle  et se plaça devant le griffon. Celui-ci la regarda avec de grands yeux, ne comprenant pas l'acte de cette pouliche. 
"Laissez le tranquille ! Cria-t-elle de toutes ses forces
Oh regarde, rit l'une des pouliches, la fermière du coin vient lui porter secours ! Qu'est-ce que tu vas faire, me lancer ? Une pomme ?"
Elles hurlèrent de rire, ce qui énerva encore plus Lustre.
"Je sais faire de la magie aussi ! rajouta Lustre, timidement
Oh j'oubliais, expliqua la deuxième, tu es la fille de la Princesse Twilight ! Mais pourquoi n'es-tu pas à l'école de magie pour licorne surdouée, comme l'a été ta mère ? Aurais-tu raté ton examen ?"
Lustre voulut pleurer, car les deux pestes avaient touché un point sensible, mais elle respira un grand coup et utilisa, difficilement, sa magie pour leur jeter ses cahiers dessus. L'effort était si dur pour la pouliche, car elle n'avait jamais rien porté de si lourd avec sa magie ! Malheureusement, son lancer fut catastrophique et les deux pouliches partirent en riant, vers l'entrée de l'école. Lustre laissa couler ses larmes et ramassa ses livres. Alors qu'elle les rangeait dans son sac, elle remarqua, quelques secondes plus tard, une patte pleine de griffes, lui tendre un livre. Elle leva la tête et vit celle du griffon, qui lui sourit. 
- Merci d'avoir pris ma défense. dit-il d'un coup
Lustre lui sourit, et prit le livre hors de sa patte. 
- Je m'appelle Lustre Elstar, expliqua-t-elle en ramassant le reste de ses affaires, et c'est mon premier jour d'école.
Je m'appelle Gabin, continua le griffon en tenant son sac, et c'est mon premier jour aussi !"
Elle récupéra son sac enfin rangé et ils s'avancèrent vers la porte de la classe. Ils marchaient en silence et en se regardant en coin, timidement. Gabin se lança :
- J'aime beaucoup ton foulard...
Lustre rougit et découvrit pour la première fois l'amitié. 

Note de l'auteur

Les parents de la pouliche ont été tirés au hasard !

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.