Discord icon

Chapitre 33 : L’exécution d’une princesse d’Équestria

‘‘Vous avez encore environ deux heures.’’

 

À la suite de cette simple phrase en refermant la porte de la grille, Kalt s’en alla avec Gray et sa cocatrice. Ce dernier aurait bien voulu savoir ce que le Chancelier avec fait avec l'alicorne pendant tout ce temps, mais devant la gravité de la situation et se sentant toujours mal à l’aise pour avoir aidé à capturer cette jument, il n’osa pas poser de question.

 

Twilight pour sa part, de nouveau dans sa cellule, pouvait sentir ses battements de cœur s'accélérer.

 

Outre la peur de sa mort imminente, depuis qu’on l’avait séparée de Célestia et ramenée dans sa cellule, Twilight commençait à réaliser ce qu’elle allait laisser derrière elle. Pas seulement Spike et les poneys d’aujourd’hui qui allaient continuer à être traité comme des animaux… Elle laissait aussi ceux reposant dans l’Empire et qui devront sans doute se battre pour survivre, ainsi que Chrysalis qui avait risqué l’existence des changelings pour l’aider.

 

En pensant aux changelings, elle se rappela que Frons avait attendu seul et se retourna aussitôt pour voir comment il allait. Ce dernier était couché dans la paille dans un coin de la cellule, visiblement endormi. En le regardant, Twilight ne pouvait s’empêcher de se sentir à nouveau  coupable de l’avoir laissé ici pour voir Célestia.

 

Prudemment, elle se rapprocha et se coucha à ses côtés, remarquant qu’il avait des traces d’eau sur les joues.

 

Je sais que tu voulais que j’y aille… Mais en te voyant, je regrette d’avoir accepté… se dit-elle avec peine en couvrant le changeling de son aile, voulant lui donner un peu de chaleur.

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

‘‘Ca ne marchera jamais…

 

-Si tu as une meilleure idée, je suis tout ouïe.’’

 

C’est ainsi que répondit Green, l’air tendu, à son ami Steel, alors que ce dernier restait très sceptique sur la suite des événements et que les deux minotaures attendaient à l'entrée d’une rue, restant aussi calmes que possible.

 

‘‘Tu es quand même conscient de ce que tu es sur le point de faire ? Si tu es découvert, tu seras considéré comme un hors-la-loi, voire un traître, et pourchassé toute ta vie.

 

-Et après ? Que devrais-je faire ? Laisser cette alicorne et ces changelings à leur sort ? Faire comme s’il ne s’était rien passé et me reposer sur mes deux cornes ? Pour moi c’est impossible. Et je te rappelle aussi que tu n’es pas obligé de me suivre… Enfin... Bien que j’avoue que ton aide et celle de tes chèvres nous serait fort utile…

 

-Rhraa… De toute façon, j’avais prévu de partir bientôt... et je ne pense pas que ces changelings vont me laisser partir, maintenant que je connais leur existence...’’ se contenta de répondre Steel après un soupir.

 

Après cela, les deux minotaures passèrent de nouveau discrètement la tête sur le côté, leur permettant de voir au loin l’entrée de la caserne, avec devant les portes fermées deux minotaures en armure montant la garde avec leurs lances. Ces derniers inclinait légèrement la tête avant de la relever de suite, signe de la fatigue de plus en plus lourde après avoir monté la garde durant une partie de la nuit, tandis que le feu des torches au mur faiblissait peu à peu.

 

‘‘Bien… ça va bientôt être l’heure de la relève si je ne me trompe pas. C’est le moment.’’ commenta Green, de plus en plus anxieux, avant de faire un signe de tête à Steel qui sortit en se dirigeant vers le bâtiment.

 

‘‘Bien... Et c'est parti... Hey ho ! Par ici vous deux !’’ lança-t-il en direction des deux gardes en agitant les bras, sortant ces derniers de leur somnolence.

 

‘‘Qu’est-ce… Qu’est ce que c’est ?’’ demanda l’un d’eux en voyant un individu s’agiter quelques mètres plus loin.

 

‘‘Essayez de m’attraper si vous le pouvez.

 

-Oh ce n’est rien… Un simple gars sans doute ivre.’’ répondit son collègue en poussant un bâillement, faisant soupirer Steel qui se décida à user d’un autre moyen pour les obliger à réagir.

 

‘‘Yawn… Oooh, vivement l’heure de la relève…’’ commença à dire le garde après un autre bâillement. ‘‘J’en peux plus de rester debout et… Aie ! Espèce de… !’’

 

Affichant un sourire malicieux pour avoir attiré les gardes vers lui après leur avoir jeté une pierre, Steel se dépêcha de courir vers une rue sombre. Voyant où il s’était enfui, les deux minotaures entrèrent à leur tour, pressés de corriger ce forcené.

 

Bow. Pan. Boum !

 

Après quelques minutes et un flash vert, deux minotaures soldats sortirent de la rue et se redirigèrent vers leur poste, marchant d’un pas hésitant pour l’un d’eux.

 

Une fois de nouveau installés, ils entendirent le clocher sonner sept heures du matin, renforçant leur appréhension mutuelle.

 

Peu après, la porte du bâtiment s’ouvrit, laissant sortir deux nouveaux gardes qui leur firent un salut militaire. Ce, en dépit du fait que l’affaiblissement des torches ne permettait pas de distinguer clairement le visage de ceux montant la garde.

 

‘‘On vient vous relever, vous pouvez y aller.’’ déclara l’un des nouveaux arrivants.

 

‘‘Passez une bonne nuit.’’ leur glissa l’autre avec amusement avant de prendre son poste, laissant les deux minotaures rentrer dans la caserne.

 

Une fois la porte refermée derrière eux, ces derniers jetèrent leur regard vers la vaste cour, avant de sentir une boule se former dans leur gorge. Devant eux se dressait une estrade en bois tenue par des poutres, avec deux potences, dont les cordes se balançaient au gré du courant d’air, avec des corbeaux dormant dessus, attendant patiemment la venue prochaine des condamnés.

 

Ne voulant pas prêter plus longtemps d’attention à cela, les minotaures se hâtèrent de se diriger vers l’une des portes voisines dans la cour, profitant de l’absence d’autres gardes du fait de l’heure.

 

‘‘Bon, s’ils ont gardé les mêmes fondations pour bâtir le bâtiment… Les cellules doivent être de ce côté.’’ lança ensuite le minotaure marchant d’un pas encore un peu mal assuré.

 

‘‘Vous êtes sûre de vous ? Nous n’avons que peu de temps.’’ lui demanda Steel derrière lui, nerveux et essayant de ne pas penser au fait que l’armure qu’il portait était petite pour sa posture.

 

‘‘Il s’est peut-être passé plus de sept siècles depuis que j’ai visité ce lieu avec mon fiancé d’alors, mais je n’ai pas pour autant perdu la mémoire.

 

-Si vous le dîtes. Mais essayez de marcher de façon plus naturelle. On va finir par se faire remarquer.

 

-Ma façon naturelle de me déplacer, c’est la quadrupédie. Je ne sais pas comment vous faites pour ne pas tomber, surtout quand vous êtes enfant.’’ rétorqua agacée Chrysalis, toujours dans sa forme de minotaure, faisant sourire Steel.

 

‘‘Oh ça, comme le disait mon grand-père, nous marchons le matin à quatre pattes, le midi à deux pattes et le soir à trois pattes.’’ affirma-t-il amusé, réussissant à faire lâcher un léger rire de la changeline.

 

Avançant grâce à la lumière des torches encore allumées sur les murs, les deux minotaures progressèrent dans divers couloirs, vérifiant à chaque porte ce qui se trouvait derrière. De fait, ils passèrent à côté de la salle du réfectoire et des dortoirs, où les autres minotaures dormaient encore.

 

À un moment, en entrant dans une vaste salle, ils se trouvèrent en face de plusieurs armes rangées de manière ordonnée. Ainsi se tenaient sur les murs des lances, avec en bas de celles-ci des épées et des boucliers, tandis que sur des étagères au milieu de la pièce étaient posées des armures, permettant à Steel d’en mettre une plus à sa taille. En continuant de progresser pour voir ce que contenait cette salle, le regard des deux minotaures fut attiré vers le fond de la salle, où se trouvaient des tables avec de larges trous. Dans ces derniers étaient déposés des arcs, avec au mur les carquois contenant les flèches. Mais à côté des arcs, un autre type d’arme de jet reposait, et semblait affecter l’un des deux minotaures à leur simple vue.

 

‘‘C’est avec cette arme que j’ai perdu trois des miens…’’ déclara ce dernier d’une voix d’où on sentait de la peine. ‘‘On devrait mettre le feu à cet endroit pour assurer notre retraite et éviter que ces armes ne servent à nouveau.’’ reprit-il avec force, observant le nombre important d’arbalètes déjà prêtes à servir.

 

‘‘Surtout pas, ça ne fait pas partie du plan et ça ramènerait les gardes.’’ le raisonna aussitôt son coéquipier, avant de se rediriger vers la sortie de la salle. ‘‘On doit continuer nos recherches et faire vite, car le temps joue contre nous.

 

-Vous ne savez pas ce que c’est que de voir les vôtres être tués devant vos yeux, sans que vous ne puissiez agir…’’ s’énerva son semblable en se décidant finalement à reprendre sa route lui aussi.

 

Une dizaine de minutes plus tard, les deux minotaures continuaient d’errer dans les couloirs de la caserne, cherchant en vain une indication vers l’endroit qu’ils cherchaient.

 

‘‘Ce n’est vraiment plus comme du temps d’Equestria…’’ commenta Chrysalis, toujours en tête et camouflée, cherchant dans ses souvenirs pour savoir quelle direction prendre.

 

‘‘Je savais que ça ne marcherait pas…’’ lâcha Steel après un soupir, avant de remarquer au bout du couloir où ils se trouvaient un soldat sortir de ce qui devait être les latrines, vu le signe sur la porte. ‘‘Bon, il n’y a plus qu’une chose à faire.’’ continua-t-il en se dirigeant vers la personne, suivi de Chrysalis l’air inquiète.

 

Alors que le soldat se dirigeait vers eux pour rejoindre son dortoir, Steel le stoppa et l’arrêta en le saisissant à l’épaule.

 

‘‘Excuse-moi l’ami, tu ne saurais pas par hasard où se trouvent les cellules ?’’ demanda-t-il de façon calme, inquiétant davantage Chrysalis qui se tenait prête à reprendre sa forme de changeling pour neutraliser ce garde.

 

‘‘Bien sûr, troisième porte après le couloir de gauche.’’ répondit naturellement ce dernier en indiquant la voie par la patte, avant de saluer ses congénères et de reprendre sa route.

 

‘‘Vous… Vous saviez qu’il répondrait sans poser de question ?’’ demanda stupéfaite Chrysalis peu après en prenant la route indiquée.

 

‘‘Non, pas du tout. Mais fallait bien essayer.’’ répondit calmement Steel en marchant, faisant stopper net Chrysalis un moment en écarquillant les yeux.

 

Suivant les indications du garde, les deux minotaures arrivèrent dans le couloir des cellules, qui étaient toutes vides, et poursuivirent leur route jusqu’à trouver en face d’eux un garde en faction assis sur une chaise, visiblement endormi.

  

S’approchant prudemment tout en jetant un regard sur le garde pour s’assurer qu’il dormait, elle commença à pousser lentement la porte en face d’elle, les battements de cœur de plus en plus fort.

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

Non, c’est impossible qu’il y ait un problème. Ca va se passer dans la caserne, sans public. Bientôt ce sera fini. Encore un peu de patience.

 

C’est sur cette pensée que Kalt mit fin à ses cent pas qu’il avait commencé depuis une demi-heure dans son bureau. Une fois la princesse remise dans sa cellule, il avait en vain tenté de se rendormir avant d'aller finalement travailler dans son bureau. Mais plus l’heure de l’exécution approchait, plus il se sentait nerveux et pressé que cette histoire prenne fin, l’obligeant à marcher et regardant sans cesse l’horloge qui lui semblait fonctionner au ralenti.

 

Il remarqua à cet égard que le lever de soleil qui commençait à poindre, avait quelques minutes de retard sur l'horaire prévu.

 

Aie… Elle a du comprendre ce qu’il va arriver à la princesse Twilight… Pourvu que personne ne remarque ce retard… se dit-il en observant le ciel en train de se parer d’une couleur orangé. Heureusement que j’ai de « solides arguments » pour la raisonner et lui éviter de faire quelque chose de regrettable pour nous tous.

 

Sur cette pensée, il se retourna et reprit sa marche dans son bureau, sa nervosité se renforçant malgré tout devant cet acte de rébellion symbolique de la princesse du soleil.

 

Je ne pourrais pas tenir comme ça très longtemps. Qui sait si les autres changelings l’ayant accompagnés avant sa capture, ne sont pas venus en ville pour tenter de la libérer ? Ce serait de la folie, mais ça reste une possibilité… Peut-être même sont-ils allés chercher du renfort et ont-ils pris la place de personnes importantes dans la caserne... et le palais… Non, non, qu’est ce que je raconte ?! C’est impossible ! Ils n’oseraient pas prendre un tel risque pour une princesse immature et un des leurs. Rhaa... Espérons que Soldier parvienne à éliminer ce qui reste de leur espèce. Et vivement que ce soit terminé, que les choses redeviennent comme avant. Continua-t-il à se dire en se mordant la lèvre inférieure tandis que des maux de ventre se faisaient sentir ainsi qu'une boule dans la gorge, tout en accélérant ses pas. L’horloge quant à elle, arrivait à sept heures et demie.

 

Ding…

 

‘‘Rhaa ! Assez !’’ lâcha-t-il excédé en entendant le son du clocher, avant de courir hors de son bureau, ouvrant avec fracas ses portes. ‘‘Serviteurs, préparez ma voiture, je pars de suite à la caserne !’’ cria-t-il avec force, sortant de son calme ordinaire.

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

En poussant la porte et pénétrant dans la pièce, Chrysalis fit de son mieux pour dissimuler sa joie en voyant devant elle deux équidés couchés sur de la paille derrière une grille de barreaux, l’un d’eux recouvrant l’autre de son aile.

 

Sentant une présence dans la pièce, Twilight sortit de son sommeil léger, avant de remarquer le minotaure en armure devant la grille et le début du lever de soleil depuis la fenêtre derrière elle.

 

‘‘Vous me semblez bien pressé… Ce n’est pas encore l’heure.’’ lâcha-t-elle en fronçant les yeux, tout en parlant faiblement pour éviter de réveiller Frons.

 

‘‘Je sais, mais ce ne sera pas aujourd’hui que vous mourez princesse.’’ répondit calmement le minotaure après un petit rire, avant de s’entourer de flamme verte.

 

‘‘CHRYSALIS !’’

 

‘‘Hein... Quoi ?!’’

 

‘‘Que quoi ?!’

 

Paf !

 

‘‘Aie… Vous ne pouviez pas vous taire !’’ lança énervé Steel en se frottant une patte tandis que le soldat de garde était maintenant à terre, inconscient après s'être brusquement réveillé comme Frons.

 

‘‘Ma reine… Vous êtes venue ? Vous n’êtes pas blessée ?’’ demanda aussitôt le changeling toujours dans sa forme poney après s’être levé et mit devant la grille le séparant de sa souveraine, qui s’approcha à son tour.

 

‘‘Je vais bien mieux que toi mon pauvre Frons…’’ répondit calmement la changeline en remarquant malgré son camouflage les traces de coups que le changeling avait reçus de Soldier.

 

‘‘Chrysalis, pourquoi avoir pris un tel risque ? Après ce que je vous ai fait subir à toi et aux tiens…’’ s’exclama à son tour Twilight, partagée entre la joie de se savoir secourue et la crainte de voir Chrysalis être prise à son tour, mettant en danger la survie de son peuple.

 

‘‘J’ai une dette envers toi Twilight. Et je ne veux pas perdre encore un des miens.’’

 

Pendant que la changeline répondait, Steel s’empara des clés sur le soldat assommé et commença à ouvrir la grille.

 

‘‘Ne vous en faites pas. Il est fiable.’’ commenta Chrysalis devant le regard suspect des deux prisonniers. ‘‘Un autre nous attend à l'extérieur.

 

-Et on doit lui envoyer le signal je vous rappelle.’’ ajouta Steel en laissant sortir Twilight et Frons, avant de se remettre devant la porte de la pièce pour vérifier que la voie était libre dans le couloir. ‘‘Rhaa… Avec le soleil qui se lève, les autres gardes ne vont pas tarder à se réveiller, on doit faire vite. Je pars donner le signal, restez là en attendant que je revienne.’’

 

Sur ces mots, il partit avec énergie à travers le couloir, laissant les trois équidés dans la salle.

 

‘‘Il s’appelle comment ?’’ demanda alors Twilight, surprise de l’aide de ce minotaure.

 

‘‘Euh ? Stone Will, je crois...’’ répondit simplement Chrysalis, avant de se remettre dans sa forme de minotaure et de traîner le garde dans la pièce.

 

Will ? Tiens… Je me demande s'il y a un lien avec…

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

Pendant ce temps, à l’extérieur de la caserne, Green attendait en faisant les cent pas près d’une large voiture attelée à cinq poneys, avec des chèvres à bord, dont l’une se tenait le ventre qui gargouillait. Un changeling attendait pour sa part à côté du minotaure.

           

‘‘J’espère pour toi qu’il ne lui arrivera rien… Et si on doit y passer, alors on t’emportera avec nous.’’ lâcha le poney situé en tête du cortège, de plus en plus nerveux quant au sort de sa souveraine, notamment en voyant l’heure passer.

 

‘‘J’ai toute confiance en Steel pour la protéger, et je ne serai pas venu à vous si je n’avais pas de réelles bonnes intentions à votre égard.’’ déclara Green énervé en s’arrêtant pour le regarder.

 

‘‘Laisse tomber Abdomen, je te rappelle que c’est grâce à un minotaure que tu n’as pas fini dans une assiette.’’ ajouta un autre changeling derrière son semblable.

 

‘‘Non, c’est la reine qui m’a sauvé la vie, en influençant ce vieux minotaure pour le forcer à payer ce griffon et me racheter.

 

-Ce vieux minotaure s’appelle Protective, et je suis sûr qu’il nous aurait suivi s’il n’était pas aussi âgé.’’ le corrigea Green devant ce manque de respect pour son vieil ami.

 

‘‘Alors pourquoi ne pas l’avoir réveillé pour lui faire part de notre projet quand on est venu chercher ces chèvres et vous trouver de nouveaux vêtements ?’’ reprit Abdomen en fronçant les yeux.

 

Mais avant que Green ne puisse répondre, son regard fut attiré vers une des fenêtres en hauteur de la caserne, où une torche s’agitait.

 

‘‘C’est le signal !’’ s’exclama Green, dont les battements de coeur se faisaient de plus en plus forts, avant de monter dans la voiture, les chèvres se cachant à l’arrière sous un drap. ‘‘Bien… Allons-y.’’ lança-t-il ensuite avant de donner un coup de rênes pour faire partir les poneys.

 

‘‘Hey, pas besoin de nous faire ça ! On n'est pas des poneys sauvages nous !’’ s’emporta l’un deux en tournant la tête.

 

‘‘Oups, désolé… L’habitude de voir les autres agir ainsi.’’ s’excusa Green alors que la voiture se dirigeait vers la caserne, laissant le sixième changeling dans la rue où ils étaient. ‘‘N’oubliez pas, vous partez dans environ dix minutes.’’ lui rappela Green en se retournant, recevant l’approbation de tête du changeling qui se tapit dans l’ombre pour rester inaperçu.

 

En approchant de la caserne, Green fit de son mieux pour avoir l’air normal, de même que les poneys tirant la voiture.

 

‘‘Halte, qui va là.’’ le stoppa alors l’un des gardes à l’entrée de la caserne en approchant. ‘‘Vous devez faire demi-tour Monsieur, c’est un bâtiment militaire et un événement important doit y avoir lieu très prochainement.

 

-Je sais et c’est pour cela que je viens.’’ répondit-il de manière aussi sereine que possible en stoppant la voiture. Je suis le sénateur Green, et je viens pour assister à l’exécution de l’alicorne.

 

-Hein ? Heu, je regrette Monsieur le sénateur, mais il ne s’agit pas d’un spectacle. Seul le Chancelier est autorisé à y assister à la rigueur s'il le souhaite.

 

-J’en suis conscient, mais j’estime qu’après avoir lutté pour sa cause, il est de mon devoir d’assister à sa mort pour lui faire honneur.

 

-J’imagine que oui…’’ déclara le garde un peu perdu devant ces explications en se grattant la tête. ‘‘Mais je regrette sénateur, il me faudrait une autorisation pour vous laisser entrer.

 

-Soit.’’ lâcha Green en cherchant quelque chose dans ses vêtements. ‘‘La voici, j’espère que ça vous conviendra.

 

-Hum… Je pense que ça ira. Vous pouvez entrer. Mais pas de mauvais tour, attention.’’ déclara après un moment le garde avec un sourire en coin tout en pesant la bourse que venait de lui donner Green. Ce dernier, tout en remerciant intérieurement Steel pour lui avoir donné l’argent qu’il avait gagné en ville, se vit alors ouvrir les portes et entra dans le bâtiment après avoir donné un léger coup de rênes à ses poneys.

 

Dans la cour, quelques gardes commençaient à sortir des baraquements, et vérifiaient que tout était en place pour l’exécution, l’un d’eux s’occupant de passer un coup de balai sur l’estrade des potences où les corbeaux venaient de se réveiller. Un spectacle qui n’était pas sans alimenter l’appréhension du groupe.

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

Une fois le signal fait et la torche remise au mur, Steel resta devant sa fenêtre, attendant la suite des événements comme selon le plan, vérifiant que personne n’arrivait dans le couloir où il était.

 

Mais après quelques minutes d’attente, il vit surgir d’une rue une voiture arriver au galop vers la caserne.

 

Mais qu’est ce qu’est ça ? se demanda-t-il alors que les gardes laissaient entrer la voiture sans problème.

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

En entendant un bruit de galop et les portes de la caserne s’ouvrir, le sang de Green se glaça, sachant qu’une seule personne dans le pays pouvait entrer avec autant de facilité.

 

Arrivant à sa hauteur, la nouvelle voiture s’arrêta, laissa voir Kalt qui tourna le regard vers Green alors que leurs voitures étaient situées à proximité des potences.

 

‘‘Sénateur Green ? Pourrais-je savoir pourquoi et comment vous êtes entré ici.’’ demanda le Chancelier surpris, bien que son visage montrait qu’il était tendu.

 

‘‘Ah, bonjour Chancelier. Comme je l’ai dit aux gardes à l’entrée, je suis venu pour soutenir cette princesse dans cette épreuve et m’assurer qu’elle aura droit à une mort indolore et aussi rapide que possible. C’est le moins que je puisse faire après avoir tenté en vain de lui épargner cela.’’ s’expliqua aussi calmement que possible Green.

 

‘‘Hum... Et pourquoi prendre une si grande voiture ?’’ demanda encore Kalt en observant l’attelage alors que sa propre voiture n’avait que deux poneys pour le tirer.

 

‘‘Oh ça… J’ai passé la nuit chez mon ami Protective et je comptais faire des achats pour mon haras en rentrant chez moi par la voie terrestre.

 

-Je vois… Remarque vous n’aurez pas à attendre très longtemps, car je suis venu pour faire accélérer les choses.

 

-Pardon ? Mais l’exécution n’est prévue que pour huit heures et demie…’’ s’exclama Green, une boule dans la gorge alors qu’il voyait la situation lui échapper.

 

‘‘Je sais, mais je ne veux pas faire traîner les choses plus longtemps, d’autant qu’on pourrait avoir une tentative de la foule de venir assister à cet événement, ou pire, une tentative d’évasion intempestive.’’ s’expliqua Kalt en observant les alentours d’un œil suspect, renforçant le malaise de Green qui sentait des gouttes de sueur commencer à apparaître sur son front.

 

‘‘Chancelier, regardez sur le toit !’’

 

À ce cri d'effroi d’un des gardes dans la cour, tous ceux présents levèrent la tête dans la direction indiquée et virent l’alicorne mauve sur le toit d’un des baraquements, les regardant avec un sourire vainqueur.

 

‘‘Vous ne me tuerez pas aujourd’hui !’’ leur lança-t-elle avant de s’envoler vers l'extérieur de la caserne en passant au-dessus des remparts de celle-ci.

 

‘‘Alerte ! Aux armes ! Aux armes !

 

-Rattrapez-là !’’

 

À ces appels des militaires se joignit le son du tocsin, faisant sortir brutalement les derniers minotaures endormis et ceux en train de déjeuner au réfectoire. Tous se pressant d’aller mettre leurs attirails.

 

Choqué devant ce spectacle qui s’était déroulé devant ses yeux, Kalt finit pourtant par prendre un air soupçonneux et retrouva peu à peu son calme, descendant de sa voiture sous le regard surpris de Green qui attendait.

 

‘‘Ne vous en faîtes pas Chancelier… On va la retrouver, j’envoie tous mes soldats à sa poursuite.’’ lui adressa un vieux minotaure en terminant d’ajuster son armure.

 

‘‘Gardez des effectifs ici, général Tactic. Et interdisez à cette voiture de sortir.’’ lui ordonna Kalt, l’air grave, en désignant la voiture de Green de la tête.

 

‘‘Pardon ?! Mais Chancelier, elle est en train de s’enfuir !’’ lui rappela l’officier au pelage beige.

 

‘‘Vous croyez qu’« elle » s’enfuit...’’ se contenta de répondre Kalt, avant de demander à des soldats de venir vers lui.

 

*****************************************************************************************************************************************************************************

Pourvu qu’ils mordent à l'hameçon ! Pourvu qu’ils mordent à l'hameçon !

 

Tout en se répétant cette phrase dans sa tête, Steel courait à travers les couloirs pour se diriger de nouveau vers les cellules, profitant de la confusion générale pour passer à côté des soldats sans que ceux-ci ne le remarquent.

 

‘‘Vite ! Dépêchez-vous !''

 

''La prisonnière s’est enfuie ! Remuez-vous !’’

 

Plusieurs injonctions étaient envoyées autour de lui. Certains avançant en terminant de mettre leur attirail, alors que d’autre se contentaient de prendre leur épée ou leur lance.

 

Après plusieurs minutes à tenter de se frayer un chemin, il parvint à gagner le couloir des cellules, puis celle où l’attendait Chrysalis dans sa forme de minotaure ainsi que Twilight et Frons dans sa forme poney.

 

‘‘Vous savez s’ils ont cru à mon évasion ?’’ lui demanda de suite Twilight, à qui Chrysalis avait expliqué le plan.

 

‘‘Vu la pagaille générale… je pense que oui...’’ répondit Steel essoufflé. ‘‘D’ici quelques minutes le bâtiment devrait être quasi vide. On n'a plus qu’à rejoindre Green et vous vous cacherez dans sa voiture sous les couvertures.

 

-Ainsi, tu disparaîtras et personne ne soupçonnera qu’il s’agissait d’un changeling.’’ poursuivit Chrysalis pendant que Steel vérifiait que la voie était libre.

 

Après un moment et le voyant faire signe de la patte, les deux prisonniers enjoignirent le pas, bien que gênés dans leurs mouvements avec les chaînes toujours à leurs pattes-avant, que Chrysalis n’avait pu retirer faute d’avoir la clé.

 

Avançant malgré tout d’un pas rapide, quitte à faire tinter leurs chaînes, Twilight et Frons suivaient Steel qui était en tête, profitant des couloirs et des salles désormais déserts et éclairés par la lumière du soleil. Chrysalis se chargeant pour sa part de fermer la marche.

 

‘‘Juste au cas où, Twilight … Tu n’as rien dit sur l’emplacement de notre cachette, n’est-ce pas ?’’ finit par demander avec appréhension cette dernière à l’alicorne.

 

‘‘Ma reine, je peux vous assurer qu’elle n’a rien révélé.’’ affirma alors Frons en se tournant vers sa souveraine. ‘‘Elle était prête à sacrifier sa vie pour protéger les nôtres et a résisté à la souffrance de me voir être torturé.’’

 

Devant ces paroles fortes, Chrysalis devait admettre qu’elle était impressionnée par le courage dont avait fait preuve la jument. Cette dernière remerciant Frons par un petit sourire vers lui.

 

‘‘Si ça ne vous dérange pas trop, je préfère qu’on discute une fois hors d’ici.’’ les coupa Steel en continuant d’avancer, avant de leur faire stop de la patte et de prendre seul un nouveau couloir.

 

‘‘Et vous ? Qu’est ce que vous faites là ?’’

 

En face de lui se trouvaient quatre gardes, marchant dans sa direction avec à leur tête un sergent.

 

‘‘Je terminais de me préparer avant de me diriger à l'extérieur, pour retrouver les prisonniers.’’ leur répondit Steel en allant à leur rencontre.

 

‘‘Les prisonniers ? Mais seule l’alicorne s’est enfuie…’’ Le corrigea le sous-officier, d’un coup suspicieux.

 

‘‘Euh ? C’est-à-dire que je suis allé dans les cellules pour vérifier si elle s’était bien enfuie… et j’y ai constaté l’absence de son poney domestique…’’ s’expliqua avec difficulté le minotaure qui sentait la situation lui échapper.

 

‘‘Eh, mais attends, je te connais toi… Tu es cette brute qui nous a menacé à l’entrée de la ville à ton arrivée avec tes chèvres.’’ lança alors un des gardes derrière son supérieur, reconnaissant le visage de celui qui les avait tenus à distance il y a plus de deux semaines.

 

‘‘Comment ?! Mais alors qu’est ce que vous…’’

 

Paf !

 

‘‘Alerte, intru…’’

 

Paf !

 

Après avoir donné un coup à l'officier et à un autre soldat qu’il poussa sur les deux autres, Steel courut vers là d’où il venait, sachant leur chance de s’évader en train de s'amenuiser.

 

‘‘On dégage !’’ lança-t-il alors que les gardes appelaient du renfort.

 

En rejoignant les trois équidés, Steel leur fit prendre une autre direction, dont il espérait qu’elle menait vers la sortie. Twilight pour sa part sentait son cœur s’emballer, et fit de son mieux avec Frons pour ne pas chuter avec leurs chaînes, une gêne qui faisait qu’ils prenaient du retard sur Steel. Elle pouvait néanmoins entendre les gardes en train de leur courir après.

 

‘‘J’espère que c’est une porte vers l'extérieur.’’ lâcha Steel en ouvrant avec fracas, avant d’être ébloui par la lumière du soleil.

 

‘‘Lâchez votre arme et levez les bras en l’air.’’

 

Se couvrant les yeux de la patte, Steel vit alors une dizaine de garde face à lui, lances en avant, avec le Chancelier Kalt à côté d’eux.

 

‘‘Je ne le répéterai pas deux fois, Monsieur.’’ déclara ce dernier, obligeant Steel à obéir en soupirant.

 

‘‘Où sont les prisonniers ?’’ lui demanda alors Kalt pendant que les gardes l’entouraient.

 

‘‘Je l’ai retrouvé Chancelier.’’ affirma un autre minotaure en poussant avec sa lance Twilight et Frons vers l'extérieur. Les gardes les plus proches s’empressant alors de mettre des cordes aux ailes de l'licorne. ‘‘Ils ont tenté de s’enfuir après qu’on m’ait assommé alors que je montais la garde devant la porte de leur cellule.’’ poursuivit-il pendant que les deux équidés avaient l’air abattu.

 

‘‘Ah, je vous attendais princesse. Il semble que votre tentative d’évasion ait échouée.’’ lui dit Kalt en venant vers elle, satisfait d’avoir eu raison sur son intuition.

 

‘‘Comment saviez-vous que j’étais encore ici ?’’ le questionna d’une petite voix mais ferme Twilight, tête baissée.

 

‘‘En vous voyant partir seule. J’ai trop eu l’occasion de vous voir avec votre ami pour savoir que vous n’oseriez pas l’abandonner pour vous sauver. Vous avez trop de cœur pour sacrifier un des vôtres. Par ailleurs, j’ai pu constater que vous n’aviez pas votre anneau sur votre corne. Or, il est impossible que vous l'enleviez vous-même sans cette clé.’’ lui répondit Kalt, son calme retrouvé et montrant ladite clé pour la remettre dans sa poche, pendant que Twilight devait admettre qu’il avait raison sur tout. ‘‘Maintenant, et je suis navré que cela ait lieu après cette tentative, mais nous avons une tâche à accomplir.’’ termina-t-il en laissant les gardes conduire les deux équidés vers la potence. 

 

‘‘Chancelier, vous ne pouvez pas faire ça ! Il est de notre devoir de la laisser vivre !’’ s’exclama Green qui était venu vers Kalt, avant d’être bloqué par les gardes.

 

‘‘Un jugement a été fait et le verdict d’un jury, dont a fait partie votre ami Protective, a été rendu. Je ne fais qu’exécuter la peine prononcée.’’ lui affirma ce dernier en l’entraînant seul vers sa voiture. ‘‘Et si vous voulez que je fasse l’impasse sur votre participation à cette évasion et que votre coéquipier ne soit pas le prochain à finir à la potence, je vous conseille fortement de vous taire sur le champ.’’ continua-t-il en prenant un ton ferme et en désignant Steel de la tête, qui était maintenu par deux gardes et se faisait lier les pattes avant avec une corde, pour ensuite être mis contre un mur à proximité de l’estrade.

 

‘‘Heu... pardonnez-moi Chancelier.’’ vint alors l’interrompre le général Tactic, qui comme beaucoup de ses soldats était quelque peu déboussolé devant ces événements. ‘‘Mais si les prisonniers sont là… Alors qui était celle qui s’est enfuie ?

 

-Général, moins vous en savez, mieux c’est. Mais tâchez de retrouver cette autre jument.’’ se contenta de répondre Kalt, en sachant cependant qu’il ne lui saura pas possible de cacher l’existence des changelings très longtemps, surtout maintenant qu’il semblait qu’ils étaient présents dans la capitale. ‘‘Il faudra par ailleurs qu’on revoie vos horaires de lever et le nombre de soldats en faction pour monter la garde dans ce bâtiment.’’ indiqua-t-il ensuite en fronçant les yeux, voyant comment le lieu avait pu être aussi facilement infiltré. ‘‘Maintenant procédez à l’exécution, qu’on en finisse.’’ conclut-il froidement en se redirigeant vers les prisonniers, laissant deux gardes maintenir malgré ses protestations Green près de sa voiture. Les poneys attelés à celle-ci semblant pour leur part de plus en plus nerveux.

 

N'y prêtant pas attention, Kalt monta sur l’estrade où se trouvaient désormais Twilight et Frons, leur corde respective en face d’eux et les pattes tremblantes, notamment pour l’étalon noir qui avait le visage en pleurs.

 

‘‘J’espère que vous comprenez que je ne fais pas cela par plaisir, princesse, mais pour le bien de mon pays. Maintenant, si vous voulez faire une dernière déclaration...’’ leur glissa Kalt en arrivant près d’eux pendant que les deux gardes présents sur l’estrade les mettaient devant leur corde respective, les poussant avec le bois de leur lance.

 

‘‘Je… S’ils peuvent m’entendre… Alors… je demande pardon aux miens pour ne pas avoir été à la hauteur.’’ se contenta de dire Frons, la voix hésitante et tête baissé. Car bien qu’il aurait voulu en dire davantage, il s’avait que la survie des siens présents dans la cour dépendait de son silence, alors qu’il restait une cinquantaine de soldat sur place.

 

Se tournant vers Twilight, le Chancelier pouvait voir l’alicorne prendre une profonde respiration en levant la tête, effaçant autant que possible la peur de son visage.

 

‘‘Je n'aurais qu’une chose à dire… Je remercie tous ceux qui ont tenté de nous aider et je leur souhaite de continuer à vivre du mieux possible et à ne pas perdre espoir. Tout comme je souhaite que les poneys puissent un jour vivre libres.’’ Sur ces mots, elle jeta un regard vers Green, Steel puis le garde qui l’avait recapturé avec Frons et qui préféra baisser la tête. ‘‘Car même si je meurs, Equestria ne sera jamais morte, tant qu’il y aura de l’espoir.’’ conclut-elle en affichant un petit sourire confiant, pendant que les gardes lui mettaient la corde au cou ainsi qu’à Frons et liaient leur pattes avant, pour finalement se retirer.

 

‘‘Bien. Sachez encore princesse, que si j’ai demandé à ce que vos corps soient brûlés, pour éviter toute tentative d'exhumation...’’ commença à lui indiquer par la suite Kalt devant elle, voulant malgré tout faire un geste. ‘‘... je ferais néanmoins disperser les cendres dans les plaines, afin que vous reposiez auprès des poneys sauvages...

 

-J’espère que vous ne vous attendez pas à ce que je vous remercie…’’ la coupa agacée la jument en le regardant sévèrement, refusant de montrer un signe pouvant donner bonne conscience au Chancelier et souhaitant en finir.

 

‘‘Non, bien sûr. Néanmoins pour revenir sur ce que je disais, peut-être préférez vous, au lieu des plaines, que ce soit dans les terres du nord, où dorment les vôtres…’’ poursuivit Kalt, avant de s’arrêter en voyant le visage de l’alicorne.

 

Cette dernière était maintenant figée dans l’effroi, avec ses tremblements qui s'accéléraient, surprenant le minotaure qui comprit alors que Célestia avait dissimulé le fait qu’il avait découvert la vérité pour l’Empire de cristal.

 

‘‘Oh… Désolé de vous apprendre cela en pareilles circonstances. Je le sais grâce à votre Célestia.’’ se contenta-t-il de dire avant de préférer s’éloigner et de faire signe à un garde près d'un manche sur l'estrade.

 

Alors… Tout est fini… se dit Twilight avec douleur en regardant le soleil, une dernière larme coulant sur sa joue, avant d’entendre le bruit d’un levier qu’on tire et de se sentir le sol sous ses pattes s’écrouler.

 

Adieu, princesse Célestia…

 

Hang !

 

‘‘Chocke, gargle… aarrgh, araarrgh.’’ 

 

Alors que la corde venait brutalement de l’arrêter dans sa chute et lui compressait maintenant le cou comme à Frons, l’alicorne sentait ses poumons lui réclamer de l’air et cherchait désespérément avec ses pattes arrières un point d’appui.

 

À cette triste vision, certains des poneys de l’attelage de Green détournèrent la tête, impuissants, à l’inverse des minotaures, dont Kalt qui observait la princesse suffocante depuis le haut de la trappe, se sentant comme libéré d’un lourd poids sur ses épaules au fur et à mesure que les secondes passées et que le visage de la jument devenait bleu.

 

‘‘Oh, et puis m… Greedy ! Wise ! Maintenant !

 

-Qu’est-ce que… !

 

-Bêêêêêê !’’

 

Paf ! Pan ! Paf !

 

‘‘Ouïe !

 

-Aie !’’

 

Alors que les minotaures avaient tourné le regard vers Steel, ceux situés entre l’estrade et la voiture de Green sentirent quelque chose les percuter brutalement et les renverser.

 

‘‘Changelings ! En avant !

 

-Bêêêêê !’’

 

-Arrgh… Hoooooogh ! Kof ! Qu’est-ce… Kof, kof !’’

 

Alors qu’elle retrouvait sa respiration, Twilight pouvait sentir quelque chose la supporter sur ses pattes arrières pour l’empêcher d’être dans le vide, pendant que Steel donnait un coup de tête à un des gardes le surveillant, et qu’un autre se transformait en une créature équine. De même que six autres poneys, qui s’élancèrent sur les gardes les plus proches.

 

‘‘Ouah ! C’est dégueulasse !

 

-Protégez le Chancelier !’’

 

La panique venait soudainement de s’emparer des minotaures, qui voyaient les leurs êtres plaqués au sol par les créatures équines et immobilisés par une matière visqueuse verte qu’elles crachaient. La plus grande de ces dernières quitta Steel et s’envola pour arriver au côté de Twilight, donnant un coup de mâchoire pour couper la corde.

 

Tombant à terre sous l’estrade, Twilight vit alors que c’était deux chèvres qui l’avaient soutenu elle et Frons. Ce dernier tomba au sol à son tour, bien qu’en état de choc et ayant inconsciemment repris sa forme changeline.

 

‘‘Mais qui êtes vous ?!’’ lança Kalt à Chrysalis qui venait de se tourner vers lui alors qu’il était encore sur l’estrade.

 

‘‘Moi ? Une souveraine qui ne fait que défendre son peuple et honorer ses dettes.’’ lui répondit-elle simplement en fronçant les yeux, avant de se retourner et de faire une ruade qui projeta Kalt hors de l’estrade, le faisant percuter contre le général Tactic et un groupe de soldat. En se relevant, ces derniers entourèrent le Chancelier et le firent reculer pour le ramener à l'intérieur des baraquements en dépit de ses ordres exigeants d’arrêter tous ces équidés.

 

Green pour sa part, bien que perdu devant la rapidité des événements, s’empara de l’épée d’un garde au sol, et courut vers Steel pour lui défaire ses liens, permettant à ce dernier de mieux se défendre en se saisissant d’une lance pour repousser trois gardes qui venaient sur lui. Il fut bientôt rejoint par ses deux chèvres qui lui portèrent assistance, percutant violemment tout ce qui avait une armure.

 

Après avoir rompu leurs propres liens aux pattes avec la bouche et être sortie de sous l’estrade avec Frons qui reprenait peu à peu ses esprit, Twilight vit alors quelque chose briller au sol, là où était tombé le Chancelier.

 

La clé ! s’exclama l’alicorne en allant la récupérer, avant de voir l’objet être percuté par un sabot de minotaure et glisser à un autre endroit de la cour.

 

Courant et plongeant au sol pour la saisir, Twilight se retrouva cependant face à deux gardes pointant leurs lances sur elle. Mais alors qu’ils s'apprêtaient à l’embrocher, un rayon vert les percuta et les rejeta en arrière.

 

‘‘C’est ça que tu cherches ?’’ lui demanda Chrysalis en prenant dans son aura magique la clé, avant de la mettre dans la serrure de l’anneau de Twilight, qui ne pouvait retenir un sourire à cet instant.

 

‘‘Abdomen, derrière-toi !’’

 

En entendant cet avertissement d’un des siens, Abdomen se retourna et reçut un coup de lance dans l’épaule, le clouant au sol alors qu’un garde tenait son épée dans l’autre patte. Ne pouvant bouger à cause de la douleur, le changeling regarda avec détermination son adversaire, avant de voir ce dernier être bousculé par un autre changeling.

 

‘‘Merci Frons... Heureux de te revoir parmi nous.’’ lança-t-il heureux à son semblable, ce dernier lui retirant la lance malgré la douleur provoquée et l’aidant à se relever.

 

Mais en regardant autour d’eux, les deux changelings pouvaient voir que leur effet de surprise avait pris fin, les minotaures commençant à acculer les changelings ainsi que Steel et ses chèvres avec Green.

 

‘‘Au moins, on sera mort en combattant… C’est toujours mieux qu’une exécution…’’ pensa tout haut Abdomen qui reculait en boitant avec Frons, avant de voir un puissant flash mauve envahir toute la cour, projetant au sol tous ceux présents par son souffle.

 

Sonnés pour la plupart, comme les gardes, les deux changelings pouvaient malgré tout entendre une voix les appeler avant de sentir des pattes les secouer et les pousser à se relever.

 

‘‘Relevez-vous ! Courrez !’’ pouvaient-ils finalement entendre en retrouvant leurs esprits, reconnaissant alors la voix de l’alicorne qui leur ordonnait avec Chrysalis de fuir de la caserne.

 

Se dépêchant de se relever, certains se faisant aider par d’autres, les changelings se dirigèrent vers les portes qui par l’effet du souffle, s’étaient ouvertes vers l'extérieur. Abdomen, toujours blessé, vit alors sa souveraine le prendre dans son aura pour ensuite le mettre sur son dos.

 

‘‘Ma reine…

 

-Tu me remercieras plus tard.’’ le coupa de suite Chrysalis en prenant la fuite.

 

Twilight quant à elle, vérifiait que les changelings partaient tous, de même que Steel qui terminait de repousser de sa lance un garde avant de fuir avec Green, ses deux chèvres lui ouvrant le passage en percutant les gardes qui s’étaient relevés.

 

‘‘Et où on va maintenant ?! La ville est remplie de gardes !’’ lança Steel à tous ceux présents devant lui alors qu’il fermait la marche et qu’il pouvait voir les gardes dans les rues courir vers eux en les voyant.

 

‘‘On applique le plan initial, on se dirige vers les dirigeables situés hors de la ville !’’ affirma Green alors que les deux chèvres de Steel avaient pris la tête pour dégager la voie.

 

Autour d’eux, les gens qui étaient sortis de chez eux crièrent d’effroi en voyant l’alicorne et les créatures équines et prirent la fuite, gênant pour certains l’avancée des soldats voulant rattraper le groupe.

 

‘‘Sans vouloir vous brusquer après ce qu’il vient de se passer princesse, mais vous ne pourriez pas utiliser votre magie pour nous sortir d’ici ?’’ demanda Green vers Twilight, qui courrait devant lui.

           

‘‘Impossible, j’ignore où se trouve l’endroit dont vous parlez et on est trop nombreux.’’ lui répondit rapidement Twilight en tentant de garder le rythme, avant de s’arrêter brutalement devant une écurie.

 

‘‘Twilight, que fais-tu ?!’’ lui cria Frons alors que l’alicorne observait l’un des chariots situés à proximité du bâtiment.

 

‘‘J’ai une idée ! Chrysalis monte dans un de ces chariots avec les tiens, vous autres dans celui-ci avec moi !’’ lança-t-elle peu après en se dirigeant vers l’un des chariots tandis que le groupe s’était arrêté.

 

Suivant les ordres de Twilight, chacun s’installa du mieux possible dans les deux chariots, Chrysalis comprenant alors ce que la jument avait en tête.

 

‘‘Mais qu’est ce que vous comptez faire ? Il n’y a pas d’attelage…’’ commença à demander Green alors que Twilight s’était mise à l’avant avec Frons, sa corne se recouvrant de son aura magique, et que les soldats s’approchaient d’eux.

 

Allez, tu peux le faire… Tu as bien réussi licorne à transporter un ursa minor, avec son biberon géant, de Poneyville jusqu’à sa grotte !

 

‘‘Quoi… Oh par mon ancêtre Iron Will !’’ s’exclama Steel en sentant le chariot se mouvoir seul, les roues entourées d’une aura mauve, stoppant net les gardes qui n’arrivaient pas à croire ce qu’ils voyaient.

 

Avançant d’abord lentement, Chrysalis ayant visiblement plus de mal, les deux chariots finirent par prendre de la vitesse, obligeant les gardes à s’écarter.

 

‘‘Tournez à droite !’’

 

Prenant la tête, Twilight se mit alors à suivre les indications de Green, placé sur un côté du chariot, faisant parfois de brusques tournants et cherchant également à forcer les soldats minotaures à s’écarter de la route en roulant vers eux.

 

‘‘À gauche ! Non, l’autre gauche !’’

 

Frons quant à lui, pouvait voir en se retournant sa reine les suivre de près, bien que pour la soulager, quelques changelings s’étaient mis à voler au-dessus d’elle, renforçant la peur des habitants à la vue de ces créatures. Des cris auxquels aucuns des fugitifs ne semblaient prêter attention.

 

À un moment, passant près de ce qui devait être un atelier pour nettoyer les poneys dont le gérant, un diamond dog, était à l'extérieur pour voir ce qu’il se passait, Chrysalis afficha un sourire malicieux et détourna son chariot.

 

Voyant ce dernier foncer sur lui, le diamond dog Murfi n’eut d’autre choix que de plonger dans l’abreuvoir à proximité, sous les rires vengeurs de la changeline et des poneys présents dans l’atelier.

 

Après encore plusieurs minutes de course à travers les rues sans que les minotaures ne parviennent à les stopper, les deux chariots finirent par atteindre les portes de la ville. Alors que les gardes commençaient à fermer les portes en les voyant arriver, les changelings volant au-dessus de Chrysalis les plaquèrent et les immobilisèrent au sol, avant de rejoindre le groupe qui venait de passer.

 

‘‘On… On a réussi ?!’’ lança Green qui avait du mal à réaliser ce qu’il s’était passé, avant de sentir le chariot gagner encore de la vitesse. ‘‘Heu, princesse, vous devriez ralentir. Ils ne devraient pas pouvoir nous rattraper tout de suite.

 

-J’essaaaiiiie !’’ s’exclama Twilight, provoquant l'effroi de ceux présents avec elle alors qu’ils étaient sur une pente. Se tenant du mieux possible, chacun subit les soubresauts du chariot alors qu’il avait quitté la route et passait sur des bosses et des pierres, donnant des nausées aux chèvres de Steel.

 

Mais après une difficile et longue attente, l’emplacement des dirigeables apparut devant eux, et s’approchait rapidement.

 

‘‘Ralentissez princesse ! Ralentissez ! Whoooaaa !’’ cria Steel avant d’être projeté en avant comme les autres, leur chariot venant de percuter un rocher, provoquant une roulade générale. “Ouch ! Aie ! D’oh !” laissa-t-il ainsi sortir en roulant au sol, avant de s’arrêter sur le ventre et de recevoir une masse sur son dos suivit d’un bruit de chêvre. 

 

‘‘Oooh… Tout le monde va bien ?’’ demanda par la suite Green en se relevant malgré des douleurs sur l’ensemble du corps.

 

‘‘Ca va… Mais faudra vraiment penser à ralentir ta consommation de nourriture Greedy…’’ lança Steel en sentant le poids sur lui se retirer, lui permettant de se relever et de voir la chèvre se tenant près de lui. ‘‘Oups… Désolé Wise.

 

-Bêêê !’’ lui rétorqua vexée cette dernière.

 

En relevant difficilement la tête toujours au sol, Twilight pouvait voir Frons à ses côtés, légèrement sonné mais sans blessures apparentes. L’aidant à se remettre sur ses pattes et retirant la corde qui retenait encore ses ailes, la jument vit alors venir Chrysalis avec les siens par les airs, leur chariot venant de percuter celui de Twilight. 

 

Descendant avec Abdomen sur son dos, elle vit un autre changeling courir vers eux.

 

‘‘Ma reine, vous voilà enfin. Je commençais à craindre le pire.’’ lança-t-il, heureux de retrouver les siens et de voir que tout s’était visiblement passé comme prévu, la blessure d’Abdomen mise à part.

 

‘‘Tu as pu ouvrir un des hangars ?’’ demanda en retour Chrysalis en allant à sa rencontre.

 

‘‘Malheureusement non… Chacun est fermé à clé.

 

-Je m’en occupe.’’ se contenta alors de dire Twilight en avançant vers un des hangars, avant de lancer un puissant rayon sur la porte qui se brisa en plusieurs morceaux. Un spectacle qui n’était pas sans provoquer l’étonnement de ceux présents, notamment de Chrysalis qui ne pensait pas voir un jour agir la princesse avec si peu de soin.

 

Mais voyant au loin les soldats minotaures descendre la pente pour les rattraper, chacun se précipita à l’intérieur du hangar, où un dirigeable était près à être utilisé en étant légèrement au-dessus du sol.

 

‘‘Green, tu sais piloter cet engin ?’’ questionna Steel à son semblable, qui montait à bord du bâtiment.

 

‘‘Ça ne doit pas être très sorcier. Mais il faut déjà que vous le poussiez à l’extérieur.’’ répondit Green en se mettant au poste de pilotage, alors que Steel et ses chèvres se mirent derrière la nacelle pour la pousser.

 

De même, après avoir déposé dans la nacelle Abdomen, Chrysalis ordonna d’un signe de tête à ses changelings de les aider, pendant qu’elle usait de sa magie pour faire avancer l’appareil, aidée de Twilight.

 

Une fois dehors, Green actionna les hélices à l’arrière du dirigeable qui prenait peu à peu de l'altitude, en même temps que Steel et ses chèvres montaient à bord.

 

‘‘On ne décollera pas à temps…’’ commenta cependant Green avec inquiétude, alors que les minotaures arrivaient sur le terrain, avant de sentir brutalement le bâtiment être soulevé. Regardant sur les côtés, il vit les changelings et l’alicorne pousser vers le haut le dirigeable en s’envolant, permettant à ce dernier de prendre assez de hauteur juste à temps.

 

Voyant qu’ils étaient maintenant hors de danger, Twilight s’envola vers les autres hangars, et y lança un puissant rayon qui transperça les toits des bâtiments, détruisant ce qu’ils contenaient.

 

Bien que satisfait de cette manoeuvre qui empêchait toute poursuite, en la regardant faire, Chrysalis pouvait cependant observer sur le visage de l’alicorne un profond sentiment de colère.

 

Note de l'auteur

L'aventure se poursuit finalement !

Je me suis bien amusé sur certaines scènes en imaginant vos têtes xD

Avez-vous remarqué d'ailleurs dans l'une d'elle la petite référence à une série animée mythique des US (via Steel Will) ? ^^' 

 

PS : même si j'ai un problème technique qui fait que vous ne recevez pas de notifications quand je vous répond, n'hésitez pas à laissez un com ;)

 

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.