Discord icon

Chapitre 44 : Des rescapés et une nouvelle journée dans la Cité retrouvée

‘‘On devrait pouvoir s’arrêter dans ce petit bois.’’

 

Une fois qu’il eut terminé sa phrase, un changeling se mit à descendre vers l’endroit indiqué, suivi des siens alors que leur groupe passait devant le soleil levant, après avoir volé au-dessus des plaines sans interruption depuis hier matin.

 

Une fois à terre entre les broussailles et trouvant un point d’eau à proximité, chacun put s’y désaltérer alors que leurs gorges étaient asséchées. De même, plusieurs en profitèrent pour se nettoyer leurs blessures.

 

‘‘Comment ça va Spike ?’’ demanda une changeline en arrivant à côté du dragon en train de descendre du changeling qu’il montait durant le trajet.

 

‘‘Ça va… Comme quelqu’un qui a vu la mort de près et emporter des gens que je connaissais.’’ répondit-il d’une petite voix en baissant la tête, des flashs des événements dans la grotte lui revenant à l’esprit. ‘‘Comment va la larve ?’’ questionna-t-il ensuite en voyant une changeline prendre de l’eau dans sa bouche pour en jeter des gouttes sur la tête de l’unique survivante de la pépinière.

 

‘‘Elle est très fatiguée et affaiblie par le gaz qu’elle a respiré, mais il y a espoir qu’elle s’en remette.’’ expliqua Antenne en la regardant s’irriter au contact de l’eau. ‘‘Et le poulain licorne ?’’

 

‘‘Pareil… D’autant qu’il se doute qu’il a perdu sa famille et son troupeau à jamais.’’ répondit son ami en observant le poulain boire malgré la peine sur son visage.

 

‘‘Tout ça c’est ta faute et de celle de ta princesse ! Si vous n’avez pas conduit votre troupeau dans notre vallée, les nôtres seraient encore en vie !’’ s’exclama un changeling énervé en avançant vers eux.

 

‘‘Mandibule, personne ne pouvait prévoir que les minotaures nous trouveraient, encore moins que notre grotte était dans un massif volcanique. On peut d’ailleurs s’estimer chanceux de s’être retrouvé seulement sur une cheminée secondaire et non la principale au moment de l'éruption. Sinon on y serait tous passé.’’ se défendit Antenne alors que Spike rebaissait la tête, pensant que le changeling n’avait peut-être pas tort en voyant les vingt-cinq changelings survivants.

 

‘‘On aurait quand même dû suivre les ordres de la reine dès qu’on a vu les minotaures attaquer le troupeau…’’ lança hésitant un autre changeling en rejoignant la discussion qui attirait l’attention de l’ensemble des rescapés.

 

‘‘Attends… Tu aurais voulu qu’on se sauve et qu’on laisse ces poneys se faire tuer ? On vaut mieux que ça.’’ objecta celui qui avait porté Spike.

 

‘‘Vu le peu d’équidés qui ont dû s’en sortir, je ne crois pas que le coût en valait la peine.’’ renchérit Mandibule.

 

‘‘Pff… De toute façon, rien ne pourra faire revenir nos morts à présents, changelings ou poneys. Alors cessons de nous disputer et réfléchissons à ce qu’on doit faire maintenant.’’ déclara Antenne après un soupir pour mettre fin à cette tension, ne voulant pas que la discorde ne divise les siens au moment où plus que jamais ils se devaient d’être unis.

 

‘‘Si… Si je peux faire une suggestion…’’ commença alors à dire hésitant Spike en levant une griffe. ‘‘Je pense qu’on devrait se rendre à l’Empire qui a dû réapparaître depuis. On y serait en sécurité.

 

-Je pense que c’est la meilleure chose à faire en effet. On n’a nulle part d’autre où aller de toute façon. Et c’est là que doit se trouver notre reine.’’ approuva un changeling après un moment, recevant ensuite l’approbation des siens.

 

‘‘À supposer que ta princesse ait réussi à faire revenir cet Empire et ait gardé notre souveraine en vie jusque là-bas…’’ se laissa dire Mandibule. ‘‘En revanche, on va devoir se séparer de ton ami le poulain. Il nous a causé assez d’ennuis comme ça.

 

-Hein ?! Pas question ! Si on l’abandonne, il est condamné.’’ objecta énergiquement le dragon en colère.

 

‘‘On pourrait le remettre à un autre troupeau de poney…’’ suggéra un changeling en voulant trouver un compromis. ‘‘Après tout, la saison des naissances à commencé il y a moins d’un mois et peut-être que des juments se laisseront guider par leur instinct maternel pour l’adopter.’’

 

Mais alors que ses semblables semblaient assez d’accord avec lui, Spike tapa le sol d’une patte et les regarda sévèrement.

 

‘‘Il n’est pas question que je l’abandonne ! Ses parents avant de mourir m’ont chargé de veiller sur lui ! J’ai un engagement envers eux !’’ s’emporta-t-il en défiant les changelings récalcitrants du regard.

 

‘‘Je pense qu’on ferait mieux de le garder avec nous, le laisser dans la nature reviendrait à laisser une trace à nos ennemis.’’ suggéra après un instant de réflexion la changeline qui s’occupait de la larve.

 

‘‘Pff… Bon, très bien… Mais c’est à toi et à Antenne de vous en occuper.’’ finit par accepter Mandibule en s’adressant à Spike avant de partir. ‘‘Moi, je ne m’en considère plus responsable.’’

 

*******************************************************************************************************************************************************************

En ouvrant les yeux, Twilight ressentit une profonde joie en voyant qu’elle se trouvait bien dans l’Empire de cristal et qu’elle n’avait pas rêvé de ses retrouvailles des événements de la veille. L’espoir, même mince, était de nouveau là, et elle comptait bien tout faire pour assurer à ses poneys un avenir dans ce monde, et tenir sa promesse qu’elle s’était faite dans les plaines.

 

Elle vit par ailleurs que, hormis Chrysalis et quelques changelings, la plupart de ceux ayant dormi dans la salle étaient partis. Elle remarqua aussi qu’à l’extérieur le soleil était levé et semblait être haut dans le ciel, signe que la journée était très avancée. Aussi, s’étirant de tout son long après s’être remise debout, elle se mit en marche à travers les couloirs, voulant prendre des nouvelles de ses amis, tous ses amis.

 

Après une dizaine de minutes à déambuler dans le palais, elle retrouva Rainbow Dash en compagnie de Soarin, visiblement en train de parler de quelque chose pour ce soir.

                              

‘‘Ah, Twilight ! Te voilà enfin réveillée !’’ lança ravie la pégase cyan à l’alicorne qui venait à leur rencontre, l'enlaçant ensuite un moment tout en souriant. ‘‘Vu qu’il est quinze heures, j’espère que tu as bien dormi. Sinon on peut toujours demander à Starlight et Sunburst de refaire leur sort. Ah ! Ah !

 

-Le simple fait de vous savoir toutes ici, et de voir que tu vas être mère me suffit à me ressourcer.’’ lui répondit Twilight en baissant peu après son regard vers le ventre de son ami. ‘‘Je… Je ne sais pas si… Pourrais-je…

 

-Oh, bien sûr princesse. Je vous en prie… Aie !’’ commença à lui dire Soarin avant de recevoir un coup de sabot sur la tête.

 

‘‘Soarin… Je t’ai déjà dit que tu pouvais l’appeler par son prénom.’’ lui rappela lassée sa jument en roulant des yeux, faisant rire son amie.

 

Puis délicatement, l'alicorne posa un sabot sur le ventre arrondi de Rainbow qui eut un sursaut et recula d’un pas.

 

‘‘Holà ! J’avais oublié que t’avais des fers…’’ s’expliqua-t-elle avant de lâcher quelques rires. ‘‘Ah ! Ah ! Dire que tu ne voulais pas porter tes ornements de princesse !’’

 

Ne prêtant pas attention à cette moquerie, Twilight reposa son sabot sur le pelage, attendant patiemment un signe. Mais à peine venait-elle de poser sa patte, qu’elle sentit avec joie quelque chose donner un coup de l’intérieur.

 

‘‘Il sent quand on vient le toucher.’’ affirma la pégase en reprenant un air calme tandis que le sourire de l’alicorne se renforçait.

 

‘‘Il ? Vous savez si c’est un garçon ?’’ demanda-t-elle en continuant de sentir les petits coups de la vie en formation.

 

‘‘Pas vraiment. On se garde la surprise avec Rainbow Dash.’’ répondit Soarin en souriant.

 

‘‘Félicitations encore.’’ lança Twilight après quelques secondes avant de se redresser pour enlacer une nouvelle fois son amie. ‘‘Tes parents doivent être fiers.

 

-Oui… Ils l’étaient.’’ se contenta cependant de dire cette dernière en mettant fin à leur étreinte, perdant momentanément son sourire.

 

‘‘Oh… Pardon…’’ s’excusa aussitôt Twilight en mettant un sabot sur la bouche, comprenant ce que voulait dire Rainbow.

 

‘‘Ne t’en fais pas, tu l’ignorais.’’ la rassura la pégase en se voulant rassurante. ‘‘Ils sont décédés au siège de Canterlot, tout comme les parents de Rarity. D’ailleurs, pour te faire un rapide tableau de chacune... Pour la famille de Pinkie Pie, on sait juste que Maud a été transformée en pierre par une cocatrice. Et on ignore ce qu’est devenue celle de Fluttershy. Concernant Applejack, pour sa famille proche en tout cas, tu sais déjà pour Granny Smith. Heureusement, notre amitié nous a permis de surmonter ces douloureuses épreuves. Même Pinkie s’est efforcée et est parvenue à garder son air joyeux, estimant que c’est ce que sa famille aurait voulu pour elle.’’ continua-t-elle calmement alors que son amie était attristée de ces nouvelles. Cette dernière se rendait compte que les joies des retrouvailles de la veille lui avaient fait oublier que la guerre avait causé de nombreuses pertes chez les poneys, y compris donc chez ses amies. ‘‘Mais au fait, je ne t’ai pas dit comment Soarin et moi on a fait pour être ensemble ? Enfin... même si toi et les autres vous deviez vous douter de mon petit penchant pour lui depuis longtemps... Hé, hé...’’ questionna-t-elle ensuite pour changer de sujet, ne voulant pas voir la tristesse prendre le dessus sur son amie.

 

‘‘Heu… Rainbow… Je ne pense pas que ce soit néc… Aie !

 

-C’était lors de notre évacuation de Poneyville par le train après l’attaque surprise des minotaures. On se dirigeait vers Canterlot et je m’occupais avec Starlight et d’autres poneys d’assurer la sécurité du convoi en se positionnant sur les toits des wagons alors remplis.’’ commença à raconter énergiquement la pégase pendant que Soarin se frottait l’arrière de la tête à nouveau. ‘‘Il faisait nuit et on observait notre ville en flamme au loin. Nous n’avions alors pas vu une escouade de griffons armés de lances nous attaquer par les airs. Au début, nous étions pris de vitesse et deux des nôtres sont tombés du train.’’ continua-t-elle en revoyant ces événements dans sa tête. ‘‘Mais tandis que Starlight en touchait avec sa magie, je combattais à sabot nus contre ces brutes, et sans vouloir me vanter, crois-moi, plus d’un a été éjecté avec un œil au beurre noir et une dent perdue.’’ précisa-t-elle fièrement en posant un sabot sur son poitrail en fermant les yeux. ‘‘Mais alors que je m’attaquais à un robuste griffon, celui-ci me mit à terre et s’apprêtait à me transpercer de sa lance.

 

-Et c’est là que j’entre en scène.’’ lança une voix derrière Twilight qui se retourna, stoppant le récit de la pégase.

 

‘‘Gilda ?!’’ s’exclama Twilight en voyant la griffonne venir vers eux, visiblement amusée de cette situation.

 

‘‘J’entends dire depuis mon réveil qu’une princesse avait fait son retour, je voulais voir ça de mes propres yeux.’’ déclara-t-elle en se mettant devant Twilight et lui serrant la patte avec un léger sourire. ‘‘Mettant opposé à l’entrée en guerre des miens contre les poneys et voulant vous prévenir, j’ai été emprisonné. Mais quelques jours après, grâce à l’aide de Greta, Gabby et Papy Gruff, qui malheureusement y resta, j’ai réussi à m’évader et on s’est dirigé vers Poneyville pour vous alerter.’’ s’expliqua-t-elle ensuite rapidement.

 

‘‘Bref, alors que je pensais ma dernière heure venue, Gilda et Greta attaquèrent leur semblable par derrière, me permettant de me dégager et de lui faire une ruade qui l’éjecta contre un arbre depuis le toit du train. Par la suite, voyant des griffons s’approcher de la locomotive pour arrêter le train, je me suis envolé vers eux… et c’est là où je vis une traînée noire arriver vers nous.

 

-« Woonderbolts, en avant ! » avait alors crié notre capitaine Spitfire.’’ enchaîna Soarin en revoyant leur intervention, levant instinctivement une patte en l’air et lâchant une petite larme en pensant à sa défunte supérieure.

 

‘‘Hey, c’est moi qui raconte l’histoire.’’ le corrigea gentiment Rainbow en lui donnant un coup d’épaule. ‘‘Grâce à leur intervention, nous avons repris le sabot face aux griffons tandis que le train arrivait sur un pont au dessus d’un fleuve. Mais alors que Soarin se dirigeait vers la locomotive pour la sécuriser, un griffon le frappa de sa lance et lui toucha l’aile.’’

 

À ces mots, Twilight vit Soarin déployer son aile droite et montrer du sabot une cicatrice à la base de son membre.

 

‘‘Ne pouvant plus voler, je suis alors tombé dans le vide.’’ commenta Soarin en refermant son aile.

 

‘‘C’est en le voyant chuter que je parti à sa poursuite, volant de toute mes forces malgré la fatigue. Malheureusement, il était tombé dans l’eau et n’arrivait pas à remonter à la surface. Plongeant à mon tour, je réussis à le mettre sur mon dos et à l’amener sur le rivage.

 

-Et en me sauvant la vie, je compris qu’elle était tout pour moi. Et c’est depuis cette nuit qu’on est ens… Aie !

 

-N'essayes pas de modifier la vérité.

 

-Merci Gilda. Donc, une fois à terre et remarquant qu’il était inconscient, je me suis penché sur lui et je vis avec crainte qu’il ne respirait plus. Mais alors que je lui suppliais paniqué de se réveiller, lui promettant sur le coup de le tuer moi-même s’il ne le faisait pas, Spitfire arriva et commença à lui faire du bouche à bouche.’’

 

À cette annonce surprenante, Twilight afficha un air amusé en posant un sabot sur le museau pour se retenir de rire, lâchant seulement de petits gloussements tandis que Soarin semblait de plus en plus gêné.

 

‘‘Après un moment qui me parut une éternité, je vis, contrairement à Spitfire, le ventre de Soarin de nouveau bouger, signe qu’il respirait. Mais tandis que notre capitaine continuait de souffler dans sa bouche, je remarquai alors les lèvres de Soarin s’agiter, faisant de suite lever la tête de notre supérieure, surprise. En se retirant, elle laissait la bouche de Soarin ouverte avec sa langue s’agitant dans l’air. Et c’est là où on l’entendit dire « Ooooh Rainbow Dash… Tu as un si bon goût… Mieux que dans mes rêves… » Pfff…. Ah ! Ah ! Je ne te dis pas son cri d’effroi quand il a ouvert les yeux et vu qui se trouvait au-dessus de lui en réalité. Ah, Ah, Ah !’’

 

Pendant que Rainbow, Gilda et Twilight éclataient de rire, Soarin se couvrit la tête de ses ailes.

 

‘‘Je… J’avais l’esprit embrumé après avoir risqué de me noyer.’’ se défendit-il faiblement en cachant sa honte avec ses ailes sur son visage devenu rouge.

 

‘‘Mais oui, c’est ça… Ah, Ah.’’ lui lança sa jument en se calmant peu à peu, utilisant une patte pour baisser ses ailes et dévoiler son visage. ‘‘Par la suite, une fois tout les deux à Canterlot, il me demanda pourquoi j’étais venue le secourir alors que le train n’était pas encore totalement hors de danger. Je lui ai d’abord répondu que comme le dit si bien notre capitaine, « on n’abandonne jamais un des siens ».’’ Sur ces mots, elle le regarda dans les yeux tendrement. ‘‘Mais ensuite, après avoir mis mon visage en face du sien, je lui ai dit que c’était « peut-être aussi parce que tu ne m'es pas totalement indifférent non plus ».’’

 

Comme s’imaginant revivre cette nuit-là, Rainbow avança lentement sa tête et ses lèvres rencontrèrent celle de son étalon. Chacun fermant leurs yeux pour profiter de cet instant, sous le regard attendri de Twilight, avant de finalement se séparer.

 

‘‘Moins d’un mois après, je suis entrée en période de chaleur et… ajouté à mon... fort appétit pour la chose masculine... et bien sûr au stress ambiant qu'engendre un siège… de notre amour a émergé ce p'ti gars.’’ conclue-t-elle en mettant comme Soarin un sabot sur son ventre, le regardant d’un air heureux.

 

Attends… ça me fait penser… vu que je suis dans ce monde depuis bientôt un mois et que je suis parti avant eux… A moins d’un changement psychique dans mon horloge biologique par mon voyage temporel… je vais bientôt avoir mon propre cycle de chaleur. réfléchit rapidement pour sa part Twilight en se faisant un calcul de date dans sa tête. Bon, rien de quoi s’inquiéter je pense.

 

‘‘Cependant… Je ne te cache pas que je me pose toujours la question de savoir si je saurai bien m’en occuper. Après tout, fonder une famille était bien la dernière chose à laquelle je pensais, même durant notre rapide mariage à Canterlot.’’ reprit sur un ton plus hésitant la future mère tout en conservant son sourire, avant de voir son amie aller vers elle et mettre un sabot sur sa joue.

 

‘‘Je suis sûre que tu feras une très bonne mère. Aime-le, et il sera comblé.’’ lui dit-elle confiante, se remémorant ses souvenir avec sa propre mère puis les moments entre les juments et leurs poulains du troupeau de poneys sauvages.

 

‘‘Si tu le dis. Merci Twilight.’’ la remercia la pégase cyan rassurée pendant que Soarin lui couvrait le dos de son aile.

 

‘‘Et puis, tu n’auras qu’à lui apprendre quelques tours de farces à faire à ses camarades comme on le faisait entre nous.’’ rajouta Gilda en se mettant près d’elle pour lui donner un léger coup de serre sur l’épaule.

 

‘‘D’ailleurs Gilda, tu dis que tu es venue en aide avec Greta et Gabby. Que sont-elles devenues ?’’ questionna l’alicorne en se tournant vers la griffonne, voulant savoir ce qu'étaient devenus ceux ayant pris le parti des poneys contre leur semblable, un noble geste dont elle se doutait qu’il devait être difficile à vivre comme pour Green et Steel.

 

À cette question, le regard de Gilda laissa transparaître légèrement de la peine. Puis la griffonne soupira.

 

‘‘Greta est morte au cours du siège de Canterlot et la dernière fois que j’ai vu Gabby… elle se trouvait face à une cocatrice.’’ répondit-t-elle en fermant les yeux, un peu de colère dans le son de sa voix tout en serrant une de ses serres contre son poitrail. ‘‘Mais bon… On savait à quoi on s’exposait en vous ralliant.’’ reprit-elle ensuite en rouvrant les yeux et en reprenant son calme. ‘‘J’espère seulement que tous nos efforts n’auront pas été vain et que toi et tes amis arriverez à nous assurer une vie paisible dans ce monde.

 

-C’est bien mon attention. Je ferais tout pour.’’ lui assura l’alicorne d’un ton se voulant déterminé, recevant un hochement d’approbation de la part de Gilda. Néanmoins, son vécu depuis son arrivée dans ce monde avait montré à la jument combien il était difficile de tenir ses engagements. ‘‘Mais au fait dites-moi, vous n’auriez pas vu mes amis changelings et minotaures ?’’ préféra-t-elle demander par la suite en se souvenant qu’elle était partie au départ pour les retrouver, avant de se sentir gêné par cette question en présence de Rainbow Dash. ‘‘Enfin… Mes autres amis, je veux dire… Pas que je vous considère comme des amis de niveau inférieur… Juste que...’’ chercha-t-elle à s’expliquer en devenant nerveuse.

 

‘‘Ah ! Ah ! Pinkie a raison. On est en train de se faire remplacer.’’ lui lança amusée la pégase. ‘‘Pourtant je doute que Chrysalis puisse me surpasser en matière d’acrobatie aérienne et encore moins qu’elle puisse faire un arc-en-ciel supersonique.’’ ajouta-t-elle fièrement.

 

‘‘On a aperçu quelques changelings se restaurer aux cuisines. Peut-être y sont-ils encore.’’ déclara Soarin en répondant à la question de Twilight.

 

Les remerciant et prenant ensuite congé d’eux, la jument mauve reprit alors sa marche à travers les couloirs du palais. Après une dizaine de minutes, elle arriva devant la salle des cuisines où de l’activité se faisait entendre. Elle y remarqua parmi les poneys présents la présence de deux juments familières, l’une rose et l’autre orange en train de faire de la pâtisserie.

 

‘‘Bonjour Pinkie et Applejack, vous n’auriez pas aperçu mes am… Mes compagnons de route. Et vous préparez quoi au fait ?’’ dit-elle en entrant, faisant de suite stopper la vingtaine de poneys présents dans leurs activités.

 

‘‘Princesse Twilight.’’ répondirent-ils en s’inclinant, mettant mal à l’aise l’alicorne qui avait perdu l’habitude.

 

‘‘Twilight !’’ s’exclama heureuse Pinkie en courant vers elle pour la prendre dans ses pattes avant et se tenant sur celles de derrière. ‘‘Oh je t’ai déjà dit à quel point tu m’avais manqué ! Depuis que tu es parti te coucher je n’ai pas arrêté une seconde de penser à toi en me disant « Est-elle toujours là ? N’a t’elle pas de nouveau disparue pour des siècles ?’’ affirma-t-elle tout aussi excitée que la dernière fois en la serrant fort contre elle.

 

‘‘Pinkie… Tu… tu peux… me lâcher ?’’ lui demanda difficilement l’alicorne de nouveau étouffée par son amie.

 

‘‘Oups. Désolé.’’  s’excusa la jument en reculant pour être à côté d’Applejack qui les avait rejoints et les entraîner hors de la pièce, laissant les autres poneys reprendre leur tâche. ‘‘Oh et pour répondre à ta dernière question, on est en train de préparer les divers plats pour la fête. AJ et moi nous nous occupons des pâtisseries.’’ s’expliqua-t-elle ensuite en mettant un sabot sur le dos sa cousine.

 

‘‘Une fête ? Comment ça ?’’ s’étonna l’alicorne en levant un sourcil.

 

‘‘On prépare la « Foire aux cristaux », comme lors d’notre première venue ici toutes les six.’’ lui répondit amusée la fermière, se remémorant cet événement qui lui semblait bien lointain maintenant. ‘‘Certes c’n’est pas exactement la date habituelle… Quoiq’j’m’y perds un peu avec ces siècles écoulés… Mais tu ne pensais qu’même pas que nous n’aurions pas envie de célébrer ton r’tour inespéré ? Celui d’une princesse d’Equestria, une des juments les plus douée en magie, ancienne porteuse d’un Elément d’harmonie et qui avec nous cinq a su sauver le royaume de nombreuses fois.

 

-Je… Je ne sais pas quoi dire… Je n’ai pourtant encore rien accompli pour notre peuple dans ce monde.’’ répondit Twilight gênée, se demandant si le temps des festivités n’était pas prématuré.

 

‘‘Tu n’as rien fait, tu dis ? Pourtant de ce que t’as raconté hier, je retiens l’fait t’aie sauvé la vie à un poulain licorne et à sa mère au risque d’la tienne. Certes, c’est malheureux pour ce minotaure q’y est resté, mais tu ne pouvais laisser ce p’ti innocent être abattu sans réagir.’’ lui affirma Applejack, provoquant une certaine gêne chez l’alicorne.

 

‘‘Les filles, j’ai… J’ai une question difficile à vous poser.’’ demanda par la suite cette dernière, voulant savoir si elle était la seule à avoir la mort sur sa conscience. ‘‘Durant cette année de guerre que vous avez vécu… Avez-vous…’’

 

À ces mots, comprenant ce qu’elle voulait dire, les yeux d’Applejack se refermèrent tandis qu’elle serra légèrement les dents.

 

Je ne peux mentir à mon amie…

 

‘‘J’aimerais t’dire qu’on a toutes nos sabots aussi reluisant q’ceux d’Rarity après une de ses séances de spa du temps d’Poneyville, mon pt’i sucre…’’ commença-t-elle à dire en la regardant de nouveau alors que Pinkie perdait aussitôt son sourire et baissait la tête avec les oreilles couchées. Les deux juments affichaient de fait un air navré alors qu'elles espéraient avoir cette question le plus tard possible. ‘‘Mais plusieurs des nôtres sont tachés d’sang… Comme beaucoup des poneys présents dans ct’ville…’’

 

‘‘Oh…’’ lâcha Twilight, bien que se doutant que dans une telle situation, il aurait été difficile pour ses amies de ne pas faire autrement.

 

‘‘À vrai dire, dès l’attaque de Poneyville, il m’a fallu avec Rainbow et Starlight réagir face à ces brutes sanguinaires de minotaures.’’ continua Applejack, entendant dans sa tête des bruits de cris et de pleurs, ainsi que des flashs avec des projectiles enflammés tombant sur sa ville natale en pleine nuit et des poneys en feu agonisant. ‘‘Si je n’avais pas secouru Rarity, après qu’elle se soit défenestrée pour s’enfuir de ton château…’’ laissa-t-elle encore dire d’une voix plus faible.

 

Sachant que son amie n’exprimait que rarement sa peine ouvertement, comme la terrestre l’avait elle-même avoué du temps d’avant la guerre, Twilight compris qu’il n’y avait pas eu d’autres choix pour Applejack. Elle comprit aussi qu’elle et les autres avaient dû connaître des moments aussi horribles, sinon pires que ceux que l’alicorne avait vécu durant son voyage.

 

‘‘Par la suite, bien que l’on a principalement aidé à prendre soins des blessés et sinistrés, j’ai participé à la défense de Canterlot d’rant le siège. J’ai notamment lancé des projectiles depuis les murailles et combattu sur celles-ci lors des assauts minotaures et griffons.’’ reprit la terrestre orange, voyant d’autres flash d’elle en train de donner une ruade contre un minotaure parvenant sur les remparts, le faisant chuter en arrière avec ses semblables sur l'échelle qu’il montait. ‘‘L’un d’eux m’a d’ailleurs l’ssé un p’tit souvenir, avec cette cicatrice sur ma patte arrière gauche.’’ termina-t-elle en tendant la patte en question pour montrer la marque le long de son jarret.

 

‘‘J’étais pour ma part également membre des équipes de renseignement, en charge d’espionner le camp adverse et d’interroger les prisonniers. Mais il m’est arrivé d’être présente sur les remparts… et j’ai parfois utilisé mon canon à fête pour les repousser.’’ enchaîna Pinkie en relevant la tête vers Twilight, parlant d’un air où nulle trace de joie ne se faisait sentir, se rappelant et s’en voulant d’avoir dû utiliser son accessoire de fête favori comme arme pour la défense des siens. ‘‘Durant les périodes d'accalmies, j’ai plusieurs fois envoyé par ballons des messages à nos assaillants pour leur dire qu’on pourrait tenter de s’entendre et arrêter les hostilités. Aucun n’a eu d’effet.’’ termina-t-elle avec regret.

 

‘‘Seule Starlight s’est concentrée sur les combats, participant aux sorties pour rompre le siège avec sa magie pour combattre.’’ reprit Applejack en revoyant la licorne mettre son armure pour ensuite s’élancer dans la bataille avec d’autres poneys, croyant avoir une chance de remporter la victoire.

 

‘‘Et… et que faisait Fluttershy ?’’ questionna avec appréhension l’alicorne, pensant à la fragile pégase.

 

‘‘Elle s’est limitée dans l’aide aux blessés et sinistrés aux côtés d’Rarity. D’nous toutes, je crois bien que s’est la seule à n’pas avoir d’morts sur la conscience.’’ répondit d’abord Applejack sur un ton rassurant. ‘‘Mais le sort incertain concernant sa famille l’a beaucoup affecté et elle a dû aussi prendre beaucoup sur elle pour venir en aide aux blessés.

 

-Je suis navré pour vous les filles… Vraiment… J’aimerais tant que tout cela ne soit pas arrivé.’’ déclara peu après avec peine Twilight, désolée de voir ses différentes amies, en plus de la perte pour beaucoup de membre de leurs familles, d’avoir été entraînées et marquées par le conflit. Elle se doutait bien que cette guerre les avait affectés comme l’ensemble des poneys, mais se le faire ainsi confirmer était tout aussi douloureux.

 

‘‘Tu n’as pas à l’être Twilight.’’ lui assura cependant Applejack en affichant un petit sourire réconfortant. ‘‘Ça a été une année très dure pour chacune de nous et on a été obligé de faire des choix difficiles, qu’on assume toutes... Mais notre amitié nous a permis d’nous soutenir les unes envers les autres, nous permettant d’nous pardonner nos actes sans pour autant y prendre goût.’’ affirma-t-elle en hochant la tête.

 

‘‘Et puis maintenant, une nouvelle ère est devant nous, avec l’espoir d’un futur plus joyeux et festif.’’ renchérit Pinkie, voulant montrer à son amie que la vie pouvait, avec un peu de chance et de bonne volonté chez chacun, peut-être reprendre un cours presque normal, avec toute cette souffrance derrière eux.

 

‘‘Au fait, tu cherchais tes compagnons d’routes, il me semble ?’’ questionna peu après Applejack, se souvenant de la première question de Twilight en arrivant. ‘‘Les chèvres du descendant d’Iron Will sont passées il y a une heure, suivit de quelques changelings avant de partir pour explorer la ville.’’

 

‘‘Oh. Il vaut mieux dans ce cas que j’aille m’assurer qu’ils vont bien.’’ pensa tout haut l’alicorne, se souvenant des regards d’appréhension, voir hostiles, de nombreux poneys envers ses amis à leur arrivé dans la Cité. ‘‘Bien, merci les filles, je ne vais pas vous déranger plus longtemps.’’ remercia-t-elle en faisant ensuite une étreinte aux deux autres juments qui l’acceptèrent souriantes.

 

‘‘T’en fait pas pour nous, on s’retrouve plus tard.’’ assura compréhensive Applejack après avoir savouré ce moment, avant de remarquer que Pinkie s’était précipité dans la cuisine vers leur lieu de travail. Là, elle mit quelques gâteaux dans un paquet qu’elle prit en bouche et tendit ensuite à l’alicorne en revenant.

 

‘‘Même si ce n’est pas l’heure de déjeuner, tu dois te nourrir. Déjà que tu n’as pas beaucoup mangé hier.’’ lui dit-elle amicalement après que Twilight ait pris le paquet dans son aura magique.

 

‘‘Merci Pinkie. À plus tard donc.’’ remercia-t-elle souriante avant de se retirer.

 

De nouveau en train de se déplacer dans les couloirs, elle voulu goûter un des gâteaux et en porta un à sa bouche.

 

Ouche… J’avais oublié à quel point on y mettait du sucre, notamment Pinkie… pensa-t-elle en affichant une petite grimace après en avoir pris un morceau. Je comprends mieux pourquoi Chrysalis avait jeté ce que lui avait offert Applejack, lors de la préparation du mariage de Shining et Cadance. continua-t-elle à se dire en se forçant néanmoins à finir le gâteau entamé, par respect pour Pinkie.

 

Après encore quelques minutes de marche, l’alicorne arriva à l’extérieur du palais, près de la place du Cœur, où s’amusaient des poulains. Certains à se courir après, d’autres à jouer avec un ballon.

 

Quel que soit le stade d’évolution et malgré le danger qui guette, ça reste mignon et innocent. pensa-t-elle à nouveau en les observant souriante, avant que les poulains ne la remarquent.

 

‘‘C’est la princesse disparue !’’ lancèrent certains avec joie en courant vers l’alicorne.

 

Oh oh… se dit aussitôt cette dernière, surprise et se demandant comment réagir tandis que la dizaine de poulains arrivaient devant elle.

 

‘‘Bonjour princesse !’’ s’exclamèrent ainsi certains, heureux de la voir et l’espoir s’exprimant dans leurs regards.

 

‘‘Hé, hé… Bonjour les enfants.’’ commença à répondre la princesse, encore étonnée d’être en train de s’adresser à des poulains pouvant parler. ‘‘Co… Comment allez-vous ?

 

-Oh très bien maintenant ! Nos parents nous disent que grâce à vous, on va rentrer à la maison.’’ répondit l’un d’eux, mettant davantage Twilight dans l’embarras.

 

‘‘Dites princesse, c’est vrai que vous avez tué un minotaure pour sauver un poulain ?’’ demanda un autre enfant.

 

‘‘Eh bien… Oui, malheureusement.

 

-C’est ça que les minotaures vous ont fait après votre capture ?’’ questionna encore un autre en désignant la marque au fer sur la croupe de la jument.

 

‘‘Non, c’étaient des diamond dogs… Aie… S’il vous plaît, n’appuyez pas dessus.

 

-Vous avez vraiment rencontré la princesse Célestia ? Elle n’a pas trop vieilli après tout ce temps ?’’ questionna une pouliche plus âgée et familière à Twilight malgré l’absence de sa tiare sur la tête.

 

‘‘Non, non Diamond Tiara. Pas beaucoup…’’ lui répondit gênée l’alicorne bien qu’heureuse de revoir la pouliche.

 

‘‘Comment ils sont les poneys d’aujourd’hui ?

 

-Heu… Normaux…

 

-Ca fait quoi d’être transformé en statue ?

 

-Je…

 

-Eh ! Laissez-la un peu respirer.’’

 

Alors que Twilight commençait à paniquer devant les questions qui s’enchaînaient, une autre forte voix de pouliche familière ramena le calme. Regardant sur sa droite vers là d’où ça venait, elle vit arriver avec joie trois pouliches.

 

‘‘Salut Twilight.’’ lui lança Applebloom, située entre Sweetie Belle et Scootaloo qui la saluèrent aussi. ‘‘Et vous autres, évitez de lui poser trop de question en même temps. Elle a affronté beaucoup d’épreuves épuisantes pour venir ici.’’ continua-t-elle en s’adressant aux autres poulains qui se calmèrent.

 

‘‘Ouf… Merci les Chercheuses de talents.’’ remercia Twilight de nouveau sereine, avant de se retourner vers les autres poulains.

 

‘‘Princesse, j’ai juste une petite question à vous poser.’’ lui demanda alors timidement une pouliche. ‘‘Mon papa est un garde solaire, et comme lui je ne comprends pas pourquoi on devrait s’entendre avec ceux que vous avez amenée avec vous. Notamment ces monstres qui avaient déjà attaqué Canterlot lors du mariage de la princesse Cadance et nous avaient menacé avec ma maman…’’

 

À cette question bien compréhensible, encore plus venant d’un enfant qui a vécu l’attaque de Canterlot par Chrysalis, Twilight pris une profonde inspiration et la regarda tendrement en s’asseyant.

 

‘‘Déjà, ce sont des changelings. Et il ne s’agit pas de monstres, mais d’équidés, comme toi et moi.’’ affirma-t-elle avec assurance, étonnant les poulains devant elle. ‘‘Mais même si l’attaque de Canterlot m’avait fait très peur aussi, souviens-toi que les changelings n’ont blessé personne lors de leur assaut et se contentait de les emprisonner dans de la chrysalide. De plus, la venue du changeling Thorax dans l’Empire bien avant la guerre, et sa volonté de changer la mentalité des siens, prouve qu’ils peuvent être bons. Il en est de même pour la présence de Green et Steel, les deux minotaures qui m’ont accompagné… ou de la griffonne Gilda, qui est venue secourir le train de Poneyville au déclenchement de la guerre.’’ poursuivit-elle en s’autorassurant par la même occasion quant à l’avenir et à une possible entente entre les différents peuples.

 

‘‘Mais… La reine changeline a l’air si méchante quand on l’a regarde…’’ lança timidement un poulain pégase en se souvenant d’avoir croisé le regard sévère de la souveraine à son arrivée dans la Cité.

 

À ces mots, la princesse mauve lâcha un petit gloussement, suivit d’un tour de tête pour s'assurer de n’être pas espionnée puis se pencha vers les enfants. ‘‘Vous savez, la reine Chrysalis est quelqu’un qui à première vue peut sembler assez arrogante et manipulatrice… Mais quand on passe du temps avec elle, on finit par comprendre qu’il s’agit d’une jument qui tient seulement à permettre aux siens de vivre libre... et qui a un humour à sa manière.’’ dit-elle calmement, se rappelant du changement de perception similaire qu’avait connue la princesse Luna de la part des habitants de Poneyville. ‘‘Et s’il y a bien une chose que j’ai retenue de mon ancienne vie à Poneyville et dans celle d’aujourd’hui, c’est que même si on est différents, c’est en restant uni qu’on arrive à vaincre. Et que l’on soit licorne, pégase ou terrestre, nous avons appris à nous respecter les uns les autres et à s’entraider... alors qu’il fut un temps où on était divisé… et qu’on a manqué de causer notre perte avec les windigos.’’ continua l’alicorne en regardant les différents poulains de chaque race, se souvenant avec nostalgie de sa représentation avec ses amies de la création d’Equestria, où elle avait eu l'impression d’être renvoyé à cette époque lointaine et fondatrice de son pays. ‘‘Alors qui dit qu’on ne pourrait pas faire de même avec les changelings, puis les autres peuples ? Il faut leur donner leur chance. Comme aux minotaures, même si ça sera sans doute très difficile au début et qu’il faudra beaucoup de temps. Tu comprends ?’’ termina-t-elle en regardant de nouveau la pouliche l’ayant interrogé au départ.

 

‘‘Je… Je crois que oui.’’ répondit cette dernière, tandis que d’autres hochaient de la tête.

 

‘‘Allez, retournez jouer maintenant. Profitez de cette jeunesse qui n’est que de passage.’’ conclut l’alicorne en se relevant, laissant les poulains s’en aller pour ne plus être qu’avec les CMC.

 

Et en regardant ces trois petites qu’elle connaissait depuis son arrivée à Poneyville, Twilight devait admettre qu’elles avaient bien grandies et arrivaient à présent à l’âge qu’elle avait l’année précédant son départ de Canterlot pour Poneyville.

 

‘‘Très belle réponse pleine d’espoir.’’ déclara Sweetie Belle. ‘‘Mais... Tu es sûre que Chrysalis à un bon fond ? Je veux dire… C’est quand même difficile à croire alors qu’elle ne sourit presque jamais.

 

-Oh mais à moi elle me sourit très souvent.’’ affirma Twilight en se mettant à marcher avec elles. ‘‘Il faut juste lui donner du temps pour s’ouvrir, comme pour Diamond Tiara. Et merci d’être venue m’aider.

 

-De rien. On voyait que t’avais quelques difficultés à t’en sortir avec des poneys civilisés.’’ répondit Scootaloo amusée.

 

‘‘Alors dites-moi, qu’est ce que vous devenez ? Vous continuez à aider les poneys avec leurs marques de beautés ?’’ leur demanda-t-elle en tentant de ne pas remarquer les poneys qui l’observaient et s’inclinaient à son passage.

 

‘‘En effet. Mais on s’occupe aussi à soutenir les poulains ayant perdu un proche. Comme la pauvre Dinkie qui est sans nouvelle de sa mère Derpy depuis l’attaque de Poneyville, et qui se retrouve seule avec son père, Doctor Whoof.’’ expliqua la licorne en prenant un air navré en pensant à sa semblable. ‘‘D’ailleurs, si Bon Bon n’était pas intervenue à temps pour m’aider à me sauver de Poneyville lors de l’attaque…’’ continua-t-elle en regardant dans le vide, un mauvais souvenir lui revenant en mémoire.

 

‘‘Nous ignorons aussi ce qu’est devenue Babs Seed...’’ ajouta Applebloom en pensant également à sa cousine disparue au deuxième mois du conflit. ‘‘Et à vrai dire, hormis moi, mon frère et ma sœur, la famille Apple n’a plus beaucoup de membres…’’ continua-t-elle tristement, pensant à ses réunions de famille annuelle réunissant des dizaines de poneys qu’elle ne reverra sans doute jamais. Peu après elle vit passer dans la rue deux poulains en train de jouer avec un chien, l’amenant à lâcher une larme. ‘‘Même Winona est partie…

 

-Elle s’est sacrifiée pour leur permettre d’évacuer Granny Smith lors de l’attaque de Poneyville.’’ préféra expliquer Scootaloo pour éviter à son amie de le faire, pensant également pour sa part à son ami Rumble, porté disparu depuis la prise de Canterlot à son grand désespoir et celui de son frère Thunderlane.

 

‘‘Et… Que sont devenus les autres animaux ? J’ai seulement vue Angel au palais.

 

-Eh ben… Nous ignorons ce qu’il est arrivé à Opalescence et Gummy depuis la perte de Poneyville. Rainbow avait quant à elle laissé Tank devenir porteur de message durant le siège de Canterlot, afin que la princesse Luna reste en contacte avec les poneys situés hors de la ville.’’ reprit la pégase, revoyant des images de sa « grande sœur » en train de parler à sa tortue avant chacune de ses sorties. ‘‘Plusieurs fois il est revenu avec des marques de griffes de griffons sur la carapace… Mais il semblait toujours partant. Puis un jour, deux mois après le début du siège, il n’est pas rentré… Rainbow, qui venait de perdre ses parents, était complètement abattue et aurait bien pu perdre son poulain si Soarin et nous tous ne l’avions pas soutenu dans l’épreuve.’’ termina-t-elle, navrée.

 

‘‘Par Célestia…’’ lâcha faiblement Twilight en s’arrêtant et en fermant les yeux, imaginant la peine pour ses amies alors que leurs sorties avec leurs animaux respectifs lui revenaient en mémoire.

 

‘‘Ne t’en fais pas pour elles, Twilight.’’ la consola Sweetie Belle en mettant un sabot contre elle, l’amenant à rouvrir les yeux. ‘‘Le temps nous a permis de bien entamer le deuil de tous ceux qu’on a perdu. D’ailleurs, pour se rapprocher de Tank, Rainbow a pris l’habitude de lire à haute voix des histoires de Daring Do pour que son enfant l’entende. Elle espère en faire un fan comme lui, et ça lui rappelle les fois où elle lui lisait ces histoires chaque semaine lors de son hibernation.’’ renchérit-elle avant de voir passer au loin Macintosh en compagnie d’une jument au pelage couleur prune et avec trois fleurs sur les flancs.

 

‘‘Au moins, mon frère n’a pas perdu ce qui ressemble de plus en plus à sa jument spéciale.’’ commenta Apple Bloom en affichant un petit sourire, permettant aux autres de penser à des choses plus douces. ‘‘Applejack m’a d’ailleurs dit qu’il se sentait honteux d’avoir durant notre sommeil rêvé d’être avec une autre jument, au pelage pâle cerise.’’ ajouta-t-elle amusé.

 

‘‘Hi, hi. C’est drôle, cette jument me rappelle quelqu’un du village de Starlight.’’ déclara Twilight avec un petit sourire bien que surprise intérieurement.

 

Mais je ne vois vraiment pas pourquoi il sera allé voir une autre jument que Cheerilee, alors que ça se voyait bien qu’ils avaient un faible l’un envers l’autre. pensa-t-elle ainsi en continuant de marcher, se souvenant de ce que lui avait révélé la princesse Luna sur son sort pour faire rêver les poneys durant leur hibernation. Je me rappel très bien de la fois où, à l’occasion d’un show des Pony Tones, Cheerilee s’était évanouie sous le regard de Big Mac.

 

‘‘Oh et si tu ne le sais pas encore…’’ la coupa dans ses pensées une Sweetie Belle excitée. ‘‘J’apprends à chanter avec Coloratura qui me donne des cours.

 

-Ah, vraiment ?’’ questionna Twilight, enchantée de voir qu’elle avait enfin mis en valeur son autre talent présent sur sa marque de beauté.

 

‘‘Oui ! Elle dit que j’ai beaucoup de potentiel !

 

-Et toi Scootaloo, tu es prête à être bientôt tante ?’’ demanda ensuite l’alicorne en se tournant vers la pégase qui sembla soudain hésitante.

 

‘‘Euh… Eh bien… Je suis contente pour Rainbow Dash… Mais… j’ai encore un peu peur qu’avec ce poulain, elle ne m’oublie alors que je ne suis même pas de la famille… D’autant que… je n’arrive toujours pas à voler.’’ Sur ces mots, elle agita ses ailes sans réussir à s’élever de plus de quelques centimètres du sol.  ‘‘Pff… Je désespère même de pouvoir le faire un jour.’’ lâcha-t-elle en arrêtant sa démonstration, la tête baissée.

 

‘‘Ne t’en fais pas pour Rainbow Dash. Elle t’aime trop pour pouvoir t’oublier. Tu auras toujours une place dans son cœur.’’ la rassura Twilight, soulevant d’un sabot la tête de Scootaloo et lui faisant retrouver le sourire. ‘‘Et pour ce qui est de voler, comme pour vos marques de beauté, ça viendra le jour où tu t’y attendras le moins. Moi-même j’ai mis beaucoup de temps pour comprendre comment fonctionnaient mes ailes. Et puis il n’y a pas de honte à avoir. Fluttershy n’utilise presque jamais ses propres ailes et est quand même heureuse. De même que Spike, dont j’ai fini par accepter l’idée qu’il n’aura jamais d’ailes.’’

 

Tout en terminant de parler, l’alicorne se rendit compte qu’elle avait encore le paquet de Pinkie dans son aura magique. Et bien qu’elle avait encore faim, elle le tendit à Sweetie Belle qui le prit dans sa propre aura.

 

‘‘Tenez, un petit cadeau pour les trois sœurs de mes meilleures amies.’’ leur dit-elle en même temps.

 

‘‘Oh merci Twilight.’’ remercia la jeune licorne en donnant avec sa magie un gâteau à Applebloom et Scootaloo qu’elles prirent dans leurs bouches.

 

‘‘Bien, je vais devoir vous laisser, j’ai une course à faire. À plus tard les Chercheuses de talent.’’

 

Pendant que les trois pouliches la saluèrent, Twilight déploya ses ailes et s'envola en direction de la campagne de l’Empire, préférant éviter les habitants qui avaient continué à s’incliner à son passage.

 

Une fois en dehors de la ville, elle se posa à terre, et lâcha un soupir de soulagement en voyant qu’elle était visiblement seule.

 

‘‘Aaah… Un peu de calme.’’ dit la jument d’une petite voix, avant de sentir son ventre réclamer de quoi se remplir. ‘‘J’irai chercher les autres après.’’ pensa-t-elle tout haut après avoir de nouveau jeter un coup d’œil autour d’elle, pour ensuite se laisser aller à son instinct et commencer à paître.

 

Hum, miam… L’herbe d’ici est aussi bonne que celle des plaines. pensa l’alicorne en souriant et en fermant les yeux, profitant pleinement de ce moment.

 

Pendant une vingtaine de minutes, elle se remplit calmement le ventre, appréciant cette nourriture simple et tout de même revigorante.

 

‘‘Ah, tu es là Twilight.’’ entendit-elle soudainement, la faisant aussitôt relever la tête en recrachant ce qu’elle avait en bouche, manquant de s’étouffer.

 

‘‘Oups, on t’a fait peur ?’’ s’excusa une autre personne alors que l’alicorne venait de se retourner. Elle retrouva cependant son calme en voyant qu’il s’agissait de deux changelings.

 

‘‘Ah c’est toi Frons… Ouf, j’avais peur que ce ne soit un poney.’’ dit-elle en se tournant ensuite vers l’autre changeling qui lui était lui aussi familier. ‘‘Bonjour Thorax. Mais qu’est ce que vous faites ici ? Je vous croyais en ville.

 

-On y était et Thorax me racontait sa vie ici et moi la mienne.’’ commença à raconter Frons après que son semblable ait salué de la tête l’alicorne qui lui répondit souriante. ‘‘Et puis quand je lui ai dit qu’on avait appris à manger de l’herbe, il a voulu y goûter.

 

-Oh, voilà qui tombe à point, j’étais moi-même en train de manger.’’ répondit enjouée l’alicorne. ‘‘Au fait Thorax, comment tu trouves le fait qu’on se soit entraider les changelings et moi ?

 

-C’est un très bon signal, bien que j’espère que les poneys d’Equestria ne mettrons pas longtemps pour qu’ils acceptent tous les miens, et notamment Chrysalis… Je me demande d’ailleurs ce que j’ai pu lui faire hier pour qu’elle parte énervée… J’ai beau demander à Abdomen, il reste muet.

 

-Arrête de t’en faire et régale-toi.’’ lui lança Frons en lui donnant un léger coup de patte sur la tête, empêchant Twilight de demander des précisions sur ce que venait de dire le changeling.

 

Mais se doutant que c’était quelque chose de sensible pour le changeling, elle ne chercha pas à en savoir davantage, se laissant retourner à son déjeuner, suivi de Frons.

 

Si on m’avait dis que je verrais un jour une princesse d’Equestria manger de l’herbe avec des changelings… pensa Thorax avant de se décider à les rejoindre, non sans appréhension et avec quelques difficultés à arracher une première poignée d’herbe.

 

‘‘Hi, hi. J’ai eu le même problème la première fois.’’ commenta amusée Twilight en l’observant d’un œil.

 

*******************************************************************************************************************************************************************

 ‘‘Général Tactic, à quand estimez-vous nos troupes prêtent pour aller dans le Nord ?’’

 

C’est d’une voix d’où on sentait de l’impatience que Kalt s’adressa au vieil officier installé devant lui, alors que les deux minotaures étaient dans la salle de travail du Chancelier.

 

‘‘De ce que j’ai pu observer dans mon inspection surprise d’un camp en campagne, avant que vous ne me rappeler au galop… Pas avant au moins quinze jours hélas…’’ commença à répondre Tactic d’un air navré, mais d’un ton montrant qu’il savait ce qu’il disait. ‘‘Nos effectifs sont limités et surtout dispersés, entre les garnisons dans les villes et celles dans les forts à l’Ouest. En outre, les violentes émeutes qui se sont déroulées récemment, ne nous permettent pas de mobiliser beaucoup de nos troupes situées à l’Est. Et il y a le problème du froid auquel on serait confrontés dans ces contrés glacées. Nous manquons de vêtements chauds pour y faire face, ainsi que de la logistique adéquate pour entretenir des soldats là-bas.’’

 

Une fois qu’il eut finit de l’écouter, Kalt plongea dans son siège en soupirant. Il en était sûr, l’Empire venait de réapparaître, et avec lui des poneys aguerris et rêvant de prendre leur revanche. Et face à cette menace, Minotauria était presque sans défense.

 

Je regrette d’avoir poursuivi la politique de mes prédécesseurs de diminuer le budget et les effectifs de l’armée… pensa-t-il avec remords, se rappelant l’adage de qui veut la paix doit préparer la guerre. On ne devrait jamais utiliser la défense d’un pays comme levier d’ajustement budgétaire…

 

‘‘Bien… Pour les besoins de la logistique, nous procéderons à des réquisitions. Pour les effectifs… Si le Sénat décide de voter la mobilisation générale, dans combien de temps serez-vous prêt ?’’ questionna-t-il de nouveau en en se redressant tout en regardant son semblable qui prit un air pensif, une patte sous le menton.

 

‘‘Hum… La règle d’or dans toute armée est qu’il faut au moins deux ans pour former un soldat… Rappelez-vous de ce qu’il est arrivé aux poneys, qui ont choisi cette option au déclenchement de la guerre. Ils n’ont jamais réussi à former tous les appelés et ont été contraint à une stratégie de défense, en se regroupant en nombre dans cette ville qui était autrefois leur capitale tandis qu’ils ont cherché à contenir les griffons sur le secteur Est des montagnes de cristales.’’ expliqua-t-il en se rappelant ses enseignements à l’école militaire, estimant en outre que si c’est le politique qui décide in fine d’ouvrir les hostilités, c’est malgré tout au militaire de le conseiller en se basant sur la réalité du terrain. ‘‘Et pour terminer sur cette idée de mobilisation générale, même le temps de leur enseigner à tous le maniement des armes, les formations de groupe… Il nous faudrait malgré tout quelques semaines…

 

-On aura déjà été asservi d’ici là… Et je ne peux pas demander de l’aide au Yakyakistan… Autant à cause du trajet difficile pour un messager d’y parvenir, que parce qu’une fois entrés dans la bataille, les yacks seraient impossibles à arrêter et s’en prendraient aux poneys sauvages…’’ laissa sortir Kalt en tournant la tête vers la carte de Minotauria. ‘‘A moins que… Général, vous pensez pouvoir former des griffons ?

 

-Des griffons, Chancelier ?’’ demanda surpris le général.

 

‘‘Oui. Ils sont nombreux, aguerris, et nous permettront d’obtenir la maîtrise du ciel.

 

-Hum… Vous n’avez pas tort… Et de ce que je me souviens de mes cours d’Histoire, les griffons s’étaient montrés de bons combattants lors de la guerre, alors qu’ils n’avaient plus d’armée depuis des siècles.

 

-C’est précisément pour cela qu’il faut que vous les incorporiez dans nos troupes.’’ reprit Kalt qui retrouvait confiance.

 

‘‘Entendu Chancelier. De même, ça me fait penser qu’on parle souvent entre officiers de cette fameuse « unité équine », avec des diamond dogs montant des poneys. S’il elle existe vraiment et que j’arrive à la retrouver, je pourrais intégrer cette unité dans nos rangs.

 

-Excellent. Le fait de voir les leurs déconcertera les poneys civilisés.’’ commenta Kalt en se levant. ‘‘Je demanderais au Sénat d’acter cela durant la séance prévue en fin d’après midi. Non seulement ça peut nous assurer une victoire, mais ça va aussi ressouder les habitants de Minotauria après les émeutes des derniers jours. Ils seront tous unis... unis face à une seule et même menace.’’ conclut le Chancelier en affichant un sourire, sentant qu’une grande page de son pays s’écrivait.

Note de l'auteur

Un long chapitre pas simple à faire, mais que j'espère qu'il aura plu à travers ses différentes scènes (et j'assume totalement le fait d'avoir ma petite préférence pour la jument de Big mac ^^'). A la semaine prochaine !

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.