Discord icon

Chapitre 44 - Toute Histoire a une Fin

Allongé sur le dos, une brise vint faire flotter la crinière du pégase. Sa cutie mark était devenue un soleil des plus éclatants. Il n'y avait plus ces nuages pour le cacher. Car il y voyait clair maintenant.

"Le calme, c'est bien..." pensa-t-il dans un élan de quiétude.

Il était salement amoché, mais il ne s'en souciait pas. Au-dessus, l'astre des deux faces semblait le narguer. Cette lune, dont il comprenait maintenant le nom. Si l'on y regardait de plus prêt, on distinguait effectivement deux visages cornus se faisant face. Les deux princesses captives, dont la prison avait été visible durant tout ce temps, sans que personne n'y fasse attention.

Et le soleil qui décroissait maintenant, en cette fin d'après-midi.

Une ombre vint au-dessus de lui. Une tête, à quelques centimètres de la sienne. Blanche.

"Moi qui pensais ne pas avoir de compte à rendre avant demain..."

"Debout", ordonna calmement War.

"Ouais ouais", fit Sun en se remettant sur ses quatre fers.

Le poney blanc retourna vers le champ de bataille, qui commençait à devenir organisé. Sun lui emboîta le pas sans même opposer de résistance.

 

Toutes les statues de changelins avaient été rassemblées dans un coin. Dans l'autre, des dizaines de tentes s'étaient dressées pour accueillir les blessés, et procéder à des opérations si nécessaire. De l'aide avait été demandée aux villes voisines, et nombreux étaient les poneys à s'être portés volontaires.

Twilight avait aussi envoyé plusieurs messagers à travers Equestria pour annoncer la nouvelle, et convier le plus de poneys, car elle avait des choses à dire.

Rassemblée avec ses amies, Spike étant absent car ayant désormais de lourdes responsabilités, l'alicorne cherchait un moyen de résoudre leur dernier gros problème.

"Pour les changements en statue, il suffit d'un contact. Mais pour le cas d'un bannissement sur la lune, je n'ai vraiment aucune idée de comment faire..."

"Allons Twilight !" encouragea Dash. "Tu l'as fait toi-même ce truc magique !"

"On doit bien p'voir libérer les princesses !"

"Cherche bien Twilight", supporta Rarity. "Je suis sûre que tu vas trouver."

"Les princesses ?" demanda soudainement une voix.

Les six tournèrent leur regard vers Side Place, avec un énorme pansement au ventre, supportée par un poney qui l'aidait à se déplacer.

"Elles ont été envoyées sur la lune", expliqua Pinkie. "On cherche un moyen de les faire redescendre, parce qu'elles doivent quand même sacrément s'ennuyer là-haut !"

"Vous êtes ?" demanda l'alicorne.

"Side Place. Une résistante."

"Oh oui, c'est vous qui étiez avec Discord pour arrêter Chrysalis", se souvint Twilight.

Un flash de magie retentit et deux grandes pattes asymétriques saisirent soudain Fluttershy.

"On parle de moi ?" fit le Draconequus en serrant la pégase contre lui, cette dernière arborant un sourire heureux.

"Discord", fit Twilight, contente. "Où étais-tu ?"

"Parti chercher ma fille évidemment. D'ailleurs, je vais avoir besoin de votre petit cristal à pointe."

"Ta fille ?" s'étonna la jaune en levant le regard vers lui, imitée par Twilight, Rarity et Pinkie.

"Elle est encore vivante ?" fit Dash.

La princesse tourna ses yeux vers la pégase.

"J'ai loupé un épisode ?"

"Ah oui, suis-je bête", répondit Discord. "Il n'y a que Rainbow et Applejack qui la connaissent."

"D'puis quand tu la r'connais comme ta fille ?"

"Hé bien ma chère Applejack, sache qu'après l'amitié, j'ai appris ce qu'était la paternité !"

"Tu as vraiment une fille ?" félicita Fluttershy.

"Oui, bien que ce soit un peu plus compliqué dans les faits. Je l'ai eu après que tu sois..."

Le Draconequus se tut, n'osant pas prononcer ce terrible mot. Rarity le fit à sa place en posant cette question :

"Ça me fait penser, que s'est-il passé après que je sois morte ?"

L'alicorne fouilla dans ses souvenirs. C'est vrai qu'elles n'avaient jamais discuté de ce qui leur était arrivé respectivement après leur trépas. Rarity avait manqué quelques événements.

"Hé bien, de ce que je sais, j'ai créé le prisme après", expliqua Twilight. "Puis Pinkie est morte peu après. Et ce fut mon tour..."

La princesse arrêta là, attendant que les autres complètent, puisqu'elle-même n'en savait pas plus. Maintenant, elle était curieuse de savoir ce qui était arrivé à ses amies après sa mort.

"Puis le mien..." ajouta Fluttershy.

"Et après Discord a eu sa fille, Tirek est revenu mais on a réussi à l'arrêter pour de bon, puis j'ai fini par passer l'aile-à-gauche comme on dit", fit Dash.

"Et j'suis partie à mon tour", conclut la fermière, ajoutant avec une petite pointe de fierté. "Comme un vrai poney d'acier, la dernière à partir !"

L'arc-en-ciel répondit immédiatement à la provocation.

"Ah ouais !? Je suis sûr que t'as pas tenu si longtemps que ça !"

"Sept ans d'plus qu'toi", répondit Applejack en se lustrant doucement le sabot contre son torse, avant de souffler dessus, dans un parfait geste de grande modestie. "J'suis la seule à avoir dépassé l'centenaire."

Rainbow ouvrit la bouche pour répliquer, mais rien ne sortit d'autre qu'un "Gggghh... !" montrant qu'elle n'avait rien à répliquer à cela.

"Depuis quand c'est devenu une compétition ?" chuchota Twilight en haussant un sourcil.

"Aucune idée !" répondit Pinkie joyeuse. "Mais si on m'avait dit que c'en était une, j'aurais essayé de tenir plus longtemps !"

Discord se racla la gorge, croisant ses griffes dans son dos.

"Alors, pour le prisme ?"

"Ah oui, tiens, prend-le pendant qu'on cherche une solution", lui fit Twilight en tendant par magie l'objet.

Le Draconequus s'écarta immédiatement.

"Wowowow, doucement avec ces objets-là, princesse !"

"Ah oui", se souvint l'alicorne. "Tu ne peux pas le toucher, c'est vrai. Et bien, montre-nous où est-ce dans ce cas."

"Je viens avec vous", intervint Side qui était restée muette tout ce temps.

Elle fit un signe au poney qui la portait de les laisser, et ce dernier s'en alla aider d'autres blessés. Discord claqua des doigts et téléporta tout le monde au sud du champ de bataille.

Le général Storm se trouvait déjà là, devant une petite pierre noire enfoncée dans la terre.

C'était Screwball, figée dans un cri intense, les yeux fermés, la tête relevée et la bouche grande ouverte.

"Je n'ai jamais vu rien de tel..." commenta Twilight.

"C'est elle qui a détourné la boule magique qu'il y a eu dans le combat, non ?" reconnut Rarity.

"Elle a explosé avec... La puissance magique a été tellement grande que la pierre est noire... Je savais qu'elle prenait différentes teintes selon la puissance de l'enfermement, mais le pire que j'ai vu jusqu'à présent, c'est le gris."

Twilight souleva magiquement la pouliche du sol et fit doucement entrer le prisme en contact avec elle. Celui-ci s'illumina plus fort qu'il ne l'avait fait pour libérer Discord, et la pierre commença très lentement à pâlir.

"Elle a reçu une telle dose", souffla le Draconequus. "Je ne vous l'ai jamais dit, mais chaque emprisonnement est accompagné de douleur. Je suis un être du chaos, c'est normal que l'harmonie me blesse. Mais elle..."

"Je suis sûr qu'elle va bien," rassura Twilight. "Les Éléments ne peuvent pas tuer."

Screwball devint grise, puis sa prison se dissipa totalement. Elle referma doucement la bouche, les yeux toujours fermés. Puis elle se mit soudainement à tituber, et elle tomba même à la reverse.

Se remettant assise, elle se frotta doucement les yeux, alors que les autres observaient en silence. Les juments qui ne la connaissaient pas, et surtout Fluttershy, étaient étonnées que le Draconequus ait une fille à l'apparence aussi normale.

"Tu vas bien ?" lui demanda gentiment Discord en s'approchant.

La pouliche sursauta et recula de quelques pas, surprise. Elle leva un visage rempli d'incompréhension vers Discord, puis baissa les yeux et regarda tour-à-tour les poneys présents. Elle ouvrit lentement la bouche, et fit d'une toute petite voix :

"O-Où est maman... ?"

Tous haussèrent des sourcils étonnés, et les regards se dirigèrent vers Discord. Ce dernier, prit au dépourvu, répondit :

"Tu n'en as jamais eu."

C'était vrai. Screwball était née d'une vague chaotique de Discord entrée en contact avec une pouliche de passage. Sa dénomination de "père" ne venait que du fait de la pouliche, qui l'appelait sans arrêt ainsi.

La pouliche recula encore devant Discord, semblant effrayée, et légèrement repliée sur elle-même.

"Je veux voir maman...."

La Draconequus s'approcha doucement d'elle et tendit les pattes pour essayer de la prendre, mais elle fit encore plusieurs pas en arrière, échappant un petit gémissement de terreur. Discord s'arrêta, et recula à son tour, semblant avoir compris.

"Où sont maman et papa ?" demanda la pouliche au bord des larmes.

"Qu'est-ce qu'elle raconte ?" fit Dash. "C'est toi son père, non ?"

"Plus maintenant il semblerait..." répondit sombrement Discord.

Les neufs fixèrent la pouliche à quelques mètres d'eux. Jamais Screwball n'aurait renié son père. À aucun prix.

Sans un bruit, Side s'avança vers elle. La pouliche renifla ses larmes et la regarda, semblant retrouver un petit sourire :

"Vous ressemblez à maman..."

La résistante s'arrêta devant elle.

"Comment t'appelles-tu ?" demanda-t-elle froidement.

La petite eut un nouveau mouvement de recul au ton de sa voix, et ses larmes revinrent.

"L-Lonely Cheer..."

"Elle a tout oublié..." murmura la voix de Discord derrière.

Side serra les dents en foudroyant du regard la pouliche, qui ne comprenait manifestement pas pourquoi cette jument semblait tant en colère contre elle.

"Elle est redevenue celle qu'elle était avant que ma magie ne l'affecte."

"Ta magie ?" demanda la jaune.

"Ce n'était qu'une pouliche de passage, qui a sombré dans une vague de chaos", expliqua Discord qui semblait étrangement émotif. "Celestia et Luna n'ont jamais retrouvé ses parents. Personne n'est venu la réclamer, et on ne pouvait rien faire concernant son état. Alors il a été décidé de la laisser vivre."

"Et t'penses qu'elle a tout oublié ?" fit Applejack.

"Je ne vois que ça."

"Cela doit venir de l'explosion", conclut Twilight. "La magie a dû enlever le chaos présent en elle."

"Attendez", interrompit soudainement Storm, subitement inquiet. "Vous voulez dire que..."

"Screwball n'existe plus", finit Side en faisant volte-face.

Elle passa entre les six juments et s'en retourna d'un pas rapide, et énervé, vers le champ de bataille. Elle était hors d'elle. Elle l'avait vu, dans les yeux de la pouliche, que cette petite était innocente. Ce n'était que de la peur dans son regard, la terreur d'une enfant. Ses yeux ne tourbillonnaient même plus, ils étaient normaux.

La jument pesta en elle. Cette pouliche aura donc tout fait pour la narguer. Se jouer d'elle, tuer son frère sous ses yeux, et maintenant, Side ne pouvait même pas espérer prendre sa revanche. Elle ne pouvait se résoudre à faire payer à une innocente les actes d'une autre. Elle qui s'était promise de venger son frère.

Ceux qui étaient restés ne savaient pas quoi faire face à cette pouliche en pleurs, réclamant ses parents. Storm était complètement choqué, n'osant pas y croire. Celle qu'il avait servie durant tout ce temps pleurait comme... comme une pouliche, oui.

"Et qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Ses parents sont morts depuis longtemps."

Un petit silence suivit la question de Rainbow. Personne ne savait vraiment quoi faire.

"Je vais m'occuper d'elle", annonça Discord.

"Tu es sûr ?" s'inquiéta Twilight, doutant des capacités du Draconequus à s'occuper d'une pouliche tout à fait normale.

"Twilight, je pense avoir plus d'expérience que toi pour ce genre de chose", répliqua le Draconequus en relevant fièrement la tête, s'approchant de la pouliche. "Et puis, je l'ai renié tellement longtemps, ce n'est qu'un juste retour qu'elle fasse de même maintenant que je l'ai acceptée."

 

 

Devant une tente d'opération, Stary se mordait les lèvres en attendant, assise, hors du passage.

Autour, les poneys allaient et venaient en tous sens. Des voix résonnaient, des cris aussi, dû parfois au manque d’anesthésiant. Mais ce n'était rien pour la licorne, comparé à l'horreur de cette attente. Une fois de plus, une de ses amies était au bord de la mort, et elle ne pouvait rien faire.

Le souvenir de Ice la hantait encore, et elle priait Celestia et Luna pour que Lemon s'en sorte.

Devant elle, sans qu'elle y fasse vraiment attention, passa le général War, suivi par Sun.

"Où m'emmènes-tu ?" s'intrigua le pégase. "Tu veux me faire juger ? Exécuter ? Qui est apte à prendre une telle décision maintenant ? Spike ? Les Éléments ? Tu penses qu'ils commenceront une paix par un mort ?"

"Pour l'instant, tais-toi, suis-moi, et écoute", répondit froidement War.

Le pégase obtempéra et se tut. Mais War fit de même, et Sun rouvrit la bouche :

"Vas-y, je t'écoute."

"Pas moi", répondit le général blanc. "Écoute ce qu'il se passe autour de toi."

Sun haussa un sourcil, mais se prit au jeu. Il tendit l'oreille. Rien d'autre n'y parvenait que des cris, des hurlements et des pleurs, une mélodie qui durait depuis quelques heures.

Il n'osa pas parler à nouveau pour demander ce qu'il était censé entendre. Le poney blanc l'emmena au dehors du camp, en même temps que Side revenait du sud.

Cette dernière se stoppa brusquement en apercevant Sun, à quelques dizaines de mètres d'elle. Leurs regards se croisèrent. La rage de la jument, qui ne s'était pas calmée, s'intensifia au plus haut point. Après une seconde de battement, elle se mit à le charger brusquement.

"Ah, elle va me tuer", lança Sun, comme un constat qui ne lui faisait ni chaud ni froid.

Side bondit sur lui, sans que War ne cherche à la retenir, et l'étala au sol, restant au-dessus de lui. Ses sabots commencèrent à s'abattre sur son visage. Ce visage qui avait pourri jusqu'à la moindre parcelle de son existence. La cause de tous ses malheurs. Elle le frappa, encore, et encore, sans même qu'il ne réagisse.

Alors qu'il se recevait les coups, Sun comprit le message que War cherchait à lui adresser.

"C'est donc ça..." pensa-t-il.

De ses sabots, il arrêta les pattes de Side. Elle chercha à s'en libérer, criant de rage, vociférant des insanités, ressemblant plus à une bête qu'autre chose.

"Side, arrête", fit calmement Sun. "À ce rythme, tu vas devenir ce que tu hais..."

La jument rose foncé ouvrit de grands yeux, cessant immédiatement de se débattre. Le pégase relâcha ses pattes, qui retombèrent le long de son corps. La jument n'arrivait plus à parler. Elle était juste choquée. Infiniment choquée.

"Je sais que tu me détestes. Que tu voudrais me voir mort. Et tu n'es pas la seule. Et je n'ai aucune excuse pour ce que je t'ai fait. Je ne vais pas dire que j'ai été manipulé, ou me cacher derrière des prétextes. J'ai pris plaisir à faire ce que j'ai fait, je le reconnais, même si je le regrette maintenant.

Mais aujourd'hui je veux croire à l'idéal de ma princesse. Celestia aurait voulu un pays en paix, et je le sais maintenant. Equestria doit redevenir Equestria. Et je ne pourrais jamais prétendre pouvoir remettre ce pays dans le droit chemin. Mais toi Side..."

Elle le regardait toujours avec des grands yeux, assise sur lui, tremblante.

"Toi tu peux changer ça. Ces poneys te font confiance. Tu es importante, plus que tu ne le penses. Alors ne commets pas l'erreur de devenir comme moi. Il ne faut pas que tu continues à vivre par haine."

Sun marqua une pause face à la jument qui ne bougeait toujours pas d'un sabot, hormis ses tremblements. Elle était en grand trouble intérieur.

"Pour la première fois je suis franc avec toi", continua le pégase. "J'aime ce pays, mais je lui ai fait trop de mal pour que l'on m'accorde le droit d'essayer de réparer mes erreurs. Je sais que c'est cruel, mais tu ne dois pas te venger. Ce n'est pas l'image que tu dois renvoyer. Ce n'est pas comme ça que tu es censée être."

Les yeux de Side s'embuèrent, alors qu'elle restait immobile. Une petite goutte coula le long de sa joue. Pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas laisser libre cours à sa rage ? Pourquoi fallait-il que, pour une fois, Sun ait raison ? C'était lui qui avait cherché à la rendre comme ça ! Pourquoi était-ce son bourreau qui venait de lui rappeler ce qu'elle s'était jurée d'être ? Était-elle devenue à ce point aveuglée par sa colère ?

La jument se leva brusquement, et s'en alla, marchant vaguement sans but, plongée dans ses pensées, toujours sous le choc. Elle trouvait cela injuste de ne pas avoir le droit de se venger. Mais c'était vrai. La guerre était finie, et pour la finir à tout jamais, il fallait oublier les rancœurs. Tout le monde s'était fait avoir dans cette guerre. Sans exception. Personne n'était réellement coupable.

Sun se releva, regardant War.

"Satisfait ?"

"Pas tant que tu n'auras pas dit ça à chaque poney présent ici."

"Je sais parfaitement que je suis responsable pour beaucoup de choses dans cette guerre. Mais je mentirais en disant que j'ai agi sans y prendre du plaisir. C'est même sûrement à cause de ça que la guerre a autant duré... Un peu comme une partie qu'on éternise volontairement, tellement elle nous excite et que l'on a envie de voir ce que va tenter notre adversaire..."

"Tu deviens mélancolique", nota War.

"Et tu deviens assez sûr de toi pour me tutoyer. Comme quoi, on fait tous des progrès."

Sun tenta un petit sourire à son ancien élève. Il savait que peu lui pardonneraient, mais en tant que fils de Celestia, il se devait de suivre le désir de sa mère d'un Equestria bon, et ce, peu importe l'avis des autres.

 

Sur la lune, les trois solitaires attendaient. Sans savoir quoi.

"Comment passez-vous le temps ici ?" demanda Moon.

"Nous discutons", répondit Luna. "Il y a aussi les jeux que j'avais inventés lors de mon premier exil, et nous en avons trouvé d'autres. Mais nous n'y jouons plus beaucoup depuis qu'il n'y a plus personne d'autre..."

D'un geste large et lent, elle désigna les dizaines de cadavres au sol.

"Comment sont-ils arrivés ici ? Qui étaient-ils ?"

"Des poneys. De tout temps. Qui ont vu à travers le jeu de Chrysalis, et ont tenté de s'opposer à elle. Ils ont subi le même châtiment. Et contrairement à l'emprisonnement dans la pierre, le bannissement ne préserve pas de la vieillesse, même s'il préserve de tous les autres risques comme la faim ou les maladies. La plupart n'étaient que de simples habitants, ou des gardes, légèrement suspicieux. Et elle s'en est débarrassée sans l'ombre d'une hésitation, les condamnant à vivre loin de tout jusqu'à la fin de leurs jours."

Les sabots de la princesse se crispèrent sur le sol poussiéreux.

"Certains étaient jeunes. Ils auraient pu avoir toute une vie devant eux, s'ils n'avaient pas été trop confiant envers nous pour douter des faux au point d'être méfiants."

Moon baissa la tête. Le silence se fit. Quelques milliers d'années, cela allait être long. Il allait devoir attendre, tandis que sur Equestria, tous ceux qu'il avait connus allaient périrent.

"Si votre bannissement prend fin, qu'en sera-t-il de moi ?"

"Nous te ferons revenir. Plus prudemment cette fois."

Un bruit de klaxon retentit dans le silence. Les trois levèrent brusquement la tête, pour voir un étrange carrosse bleu sur lequel se tenait, en tant que cocher, Discord, portant l'habit associé.

"Draconequus-express bonjour", lança-t-il en soulevant son chapeau. "Vous avez demandé un taxi pour Equestria ? Dépêchez-vous, je n'ai pas toute la journée."

"D-Discord !" fit Celestia. "Comment tu... ?"

"J'ai un peu d'aide pour me permettre de transgresser les lois d'un bannissement classique," précisa Discord. "En attendant, vous avez un pays à reprendre en sabots, alors en route !"

Les princesses s'échangèrent un regard. Était-ce possible ? Était-ce réel ? Après tout ce temps ? Moon trancha pour elle et monta immédiatement dans le carrosse, remarquant au passage une petite pouliche assise à côté du Draconequus.

Tendant un sabot à Luna, il dit avec un grand sourire :

"Venez mère, j'ai hâte de voir votre vrai règne."

La princesse de la nuit sourit et posa son sabot dans celui de Moon, montant dans l'étrange attelage. Celestia suivit, avec un sourire, priant intérieurement que ce ne soit pas un rêve.

Aux rênes, qui se finissaient dans le vide puisque aucun animal n'était présent pour tirer le carrosse, Discord adressa un petit regard à la pouliche qui regardait, avec la plus grande innocence au monde, le ciel étoilé et la planète au loin.

"Yaaaaa !" fit Discord en fouettant les rennes dans le vide.

Le chariot se compressa alors sur lui-même et disparut dans un éclair magique.

Pour se matérialiser sur la plaine du champ de bataille. Les six juments de l'harmonie étaient là, mais aussi tous les valides non occupés.

Ce fut un instant historique que la sortie des princesses de ce chariot, dans la lumière du soir, suivies discrètement par Moon.

Cela faisait des années que les princesses n'étaient pas apparues en même temps, côte à côte, et encore plus longtemps que l'on avait vu les vraies.

Les affres de la guerre se ressentaient encore, et peu de poneys pensèrent à s'incliner. Les tromperies et la bataille les avaient rendus moins docile à s'incliner devant des poneys qui se prétendaient princesses.

Mais les six juments de l'harmonie n'y coupèrent pas, et baissèrent respectueusement leurs têtes souriantes.

"Princesses, bienvenue chez vous", fit Twilight en relevant la tête.

Celestia et Luna partageaient la même émotion sur leur visage. Elles étaient émues, mais aussi blessées intérieurement. Il était clair, même pour elle, qu'un massacre avait eu lieu. Par leur faute.

"Twilight", finit par dire Celestia en essayant de garder sa contenance royale, sans pour autant trouver les mots.

L'alicorne violette lui épargna cette peine et sourit :

"Je vous expliquerais ce qu'il s'est passé. Pour l'instant, vous avez un peuple qui attend vos paroles."

Twilight s'écarta doucement, les cinq faisant de même, laissant Luna et Celestia face à des centaines de poneys, silencieux, attentif, et bien entendu sceptiques, mais, malgré tout, gonflés d'espoir.

La princesse du soleil prit une inspiration et commença son discours sur la guerre. Sa première parole fut de présenter des excuses, et de féliciter tous les poneys qui s'étaient bravement battus, aujourd'hui comme avant.

Tous écoutèrent, sans même détourner les yeux. Pendant que Celestia parlait, des poneys arrivèrent des villes avoisinantes, et furent mis au courant sur la situation.

Luna prit à son tour la parole, son discours ayant quelques similitudes avec celui de sa sœur. Des poneys continuaient à affluer pour venir écouter silencieusement les princesses qui s'adressaient à leur peuple d'une seule voix, pour la première fois de la vie de ces poneys.

"... et pour l'instant, le plus important reste de prendre soin des blessés, et de rendre ce jour moins sanglant que possible. Trop de vies innocentes ont déjà été perdues."

Les princesses conclurent leur discours ainsi. Quelques groupes de poneys repartirent s'occuper des blessés et de leurs affaires, la foule se dispersant petit à petit, seuls quelques-uns restant.

L'éclaircissement de la foule fit se démarquer un pégase blanc, que Celestia remarqua. Ce dernier s'avança en trottinant et vint s'incliner parfaitement juste devant elle.

"Majesté", fit Sun avec un immense respect dans la voix.

Le cœur de l'alicorne manqua un battement. Elle s'était préparée à le revoir, après avoir vu Moon, mais le choc fut dur à encaisser quand même. Ce qu'il avait grandi...

Le pégase releva la tête et la regarda dans les yeux, sans qu'elle ne puisse dire un mot.

"Je suis heureux que vous soyez saine et sauve", confia Sun.

Celestia le fixa dans ses grands yeux pourpre durant de longues secondes. Sans dire un mot, elle s'avança vers lui, pencha légèrement la tête en avant, et passa son cou autour du sien, à la surprise du pégase.

"Et moi donc..." murmura l'alicorne qui retenait ses larmes.

La réaction de Sun était la même que celle de Moon lorsque Luna l'avait étreint. Jamais sa princesse n'avait été aussi douce envers lui, et ce soudain excès de tendresse le perturbait.

Luna s'avança auprès de sa sœur, souriante, accompagnée par Moon.

"Il semblerait que nous ayons retrouvé notre peuple et nos fils", fit-elle alors que Celestia relevait la tête pour contempler son fils, désormais fort et robuste, bien loin du frêle poulain qu'elle avait connu.

Sun nota le pluriel que venait d'employer Luna, et se tourna vers Moon, faisant de grands yeux. Le violet s'approcha et lui tendit un sabot amical, et sincère.

"J'avais tort", fit Moon. "La seule et unique raison pour laquelle je ne t'ai jamais achevé, est que je n'ai jamais pu abattre mon frère. Le temps est venu pour nous de faire la paix, je pense."

Sun regarda le sabot de Moon, avant de lever ses yeux vers les siens. Il lui serra la patte.

"Cousin, pas frère", précisa le pégase avec un visage radieux.

"Si on considère que la lune et le soleil sont frère et sœur, alors ce doit être pareil pour nous."

"En parlant de lune", interpella Twilight, toujours près des princesses avec ses amies. "Princesse Luna, ne pouvez-vous rien faire au sujet de ça ?"

La violette désigna d'un mouvement de tête l'astre lunaire toujours en suspens dans le ciel.

"Le cycle devrait revenir à la normale de lui-même", répondit la princesse de la nuit. "Ma sœur et moi-même avons abandonné notre capacité à mouvoir les astres pour la confier à nos fils."

Alors que Twilight allait répondre, la lune s'abaissa soudainement, pour revenir dans sa position normale en ce début de soirée.

"Qu'est-ce que... ?" commença l'alicorne.

Les six, ainsi que Celestia, Luna, Moon et Sun, se sentirent subitement entraînés par d'étranges pattes étirables, près de Discord qui les cajola en riant, malgré l'air outré des deux princesses.

"Vous avez oublié que j'étais là il semblerait ! Tous réunis, n'est-ce pas merveilleux !? Ah, il ne manquerait plus que Cadance et Shining Armor. Vous pensez qu'on peut emprunter un de ses changelins à Chrysalis pour les ramener ?"

"Discord !" réprimandèrent les huit juments.

Le Draconequus se téléporta, laissant les poneys du groupe s’effondrer les uns sur les autres.

"Si on ne peut plus plaisanter !" fit-il en claquant des griffes, faisant apparaître dans sa patte sa fille au regard étonné.

De ses serres, il lui gratouilla gentiment le ventre, provoquant le rire de la petite, alors que le groupe se relevait, maugréant quelque peu sur les habitudes de Discord.

"Ooouuuuh, moi aussi je veux qu'on me chatouille !" envia Pinkie. "Dashie, tu veux bien ?"

"Non Pinkie", répondit catégoriquement la pégase, levant des yeux exaspérés au ciel.

Un petit raclement de gorge se fit entendre, et les dix poneys tournèrent la tête vers celle qui venait de l'émettre.

Archer s'inclina respectueusement quand les princesses se tournèrent vers elle. Side, à ses côtés, fit de même.

"Oui ?" demanda poliment Celestia.

"Princesse, nous ne voudrions pas gâcher votre retour..." commença Archer, hésitante.

"Mais nous sortons d'une guerre", continua Side à sa place. "Et malgré le soulagement que cela nous apporte tous, il y a des choses qui ne peuvent être pardonnées."

Le regard des deux résistantes était braqué sur Sun, qui fermait des yeux compréhensifs.

"Nous sommes conscientes que les changelins nous ont tous dupés. La plupart des crimes seront pardonnés pour cela. Mais personne à Equestria, je dis bien personne, ne pourra accorder un pardon absolu à vos deux fils. Les atrocités qu'ils ont..."

La princesse Celestia leva doucement un sabot pour l'interrompre. Side se tut respectueusement.

"Ces problèmes seront réglés en temps voulu. La paix est revenue, et vous devriez la célébrer avant de penser à la vengeance. Je comprends que vous vouliez obtenir justice le plus vite possible, mais désormais, vous avez le temps. Vous n'êtes plus obligées de galoper après chaque seconde. Cette peur qui vous animait n'a plus de raisons d'être. Profitez de cette victoire, et je vous le promet, vous aurez ce que vous voudrez."

"Bien", fit Archer en penchant légèrement la tête, avant que Twilight ne l'interpelle.

"Vous êtes un Élément, n'est-ce pas ?"

La beige acquiesça.

"Archer Arrows, Élément de la Générosité, enchantée princesse Twilight."

Archer croisa du regard Rarity, qu'elle reconnut comme son homologue grâce à son collier. La styliste était étonnée, sobrement, que cette ponette sans raffinement particulier puisse représenter le même Élément qu'elle. C'était la première fois qu'elle rencontrait une autre représentante, et il faut avouer qu'elle s'attendait à autre chose, sans pour autant mal juger la beige. Au moins, ce n'était pas un étalon sans cervelle, et elle semblait avoir une certaine force de caractère.

"Merci beaucoup pour ce que vous avez fait. J'aimerais rencontrer les autres", demanda Twilight. "Cela ne vous gêne pas ?"

"Vous pouvez me tutoyer, princesse", sourit la blonde. "Et bien entendu que ça ne me dérange pas."

La princesse de l'amitié se tourna vers ses cinq amies.

"Vous venez ?"

"Oh, quelle question Twilight ! Ce sont eux qui nous ont libérés, évidemment que nous allons les remercier !"

"Rar'ty a raison, on leur doit bien ça !"

"Suivez-moi", invita Archer en se retournant vers le camp.

Les six suivirent, laissant les deux princesses et leur fils seuls avec Side, Discord étant parti s'amuser avec sa fille adoptive.

"Un procès serait sans doute le mieux", réfléchit Moon. "Publique."

"Ça ressemblera plus à un lynchage", se moqua légèrement Sun.

"Nous empêcherons cela", répondit Luna.

"Nous avons du sang sur les sabots, majestés", répliqua le pégase, navré. "Bien plus que vous ne le pensez. Et il est de notre responsabilité de le reconnaître, et d'en payer le prix."

Sans un mot de plus, Moon s'avança.

"Où vas-tu ?" demanda Luna.

"Voir mes soldats..." répondit ce dernier.

 

Archer souleva du sabot la toile de la tente, laissant entrer les six juments de l'harmonie.

À l'intérieur, Sentry, Apple Flower et Stary étaient au chevet de Lemon, sous soin intensif. La licorne bleue lui tenait doucement le sabot pour la soutenir, et sentir ce pelage qui, heureusement, ne risquait plus de refroidir désormais. Un peu à l'écart, Debt, un lourd pansement sur son museau déformé, attendait en baladant son regard sur le sol, ne sachant quoi faire.

Les trois regardèrent les juments entrer. Elles s'alignèrent, tandis qu'Archer se mettait aux côtés de Stary. Un petit silence se fit, uniquement rompu par la lourde respiration de la rose, encore inconsciente.

"Mesdames", fit Sentry de sa voix grave en inclinant poliment la tête.

L'aveugle renifla soudainement l'air, interrogeant :

"Cette odeur de pomme... Un membre de la Apple Familly vient d'entrer ?"

"Eyup", confirma Applejack, légèrement surprise qu'on la reconnaisse à son odeur.

"Ce sont les Éléments", précisa Sentry.

"Oh..."

Twilight s'avança et vint se placer près de Stary, regardant Lemon.

"Elle va bien ?" se soucia-t-elle.

"Elle s'en sortira", répondit la licorne en reniflant son émotion.

Twilight regarda Stary dans ses grands yeux vert pomme. Elle lui ressemblait, en plus jeune, et probablement plus innocente. Mais ce regard était semblable au sien.

"Je sais que le moment n'est pas bien choisi", fit Twilight à voix basse. "Mais je vous remercie, vous et vos amis, pour ce que vous avez fait pour nous et pour Equestria."

Stary ne répondit pas, se contentant de rediriger son regard vers son amie.

Fluttershy s'avança, timidement, vers Debt.

"Hum... D-Désolé pour tout à l'heure..."

Le pégase rouge au museau écrasé la rassura d'un geste.

"Vous vous êtes déjà excusé. Ce n'était pas votre faute. Et entre nous, j'ai connu bien pire."

Debt se mit à rire de bon cœur, et cela arracha un petit sourire à la jaune.

Dash vint voleter juste devant Sentry.

"Je suis sûr que c'est toi la Loyauté ! C'est ce qu'il faut pour mon Élément, un pégase qui en jette !"

Le pégase noir afficha une mine surprise, avant de lever un petit sabot, pointant le pégase rouge qui discutait quelque peu avec Fluttershy.

"C'est lui ?" s'étonna Rainbow, qui ne voyait rien de spécial dans ce pégase au museau bandé. Au moins, Sentry lui avait semblé le plus assuré du groupe et le plus stylisé. "Mais il a l'air... banal."

"Croyez-moi, il le cache", précisa Sentry. "Il a été l'élève de Moon Hell, le général-en-chef de la Nouvelle République Lunarienne. Il est bien meilleur que moi pour ce qui est de la vitesse et de la force. Et aussi sur l'intelligence."

"À parler comme ça, t'es d'l'Honnêteté toi !" fit Applejack en se joignant à la conversation.

"Applejack, je présume ?" sourit Sentry. "Exact, c'est moi votre « remplaçant » ."

"Oh, tu m'connais ?" s'étonna la fermière. "J'm'y attendais pas. Et remplaçant, c'est p't'être un peu dur, non ?"

"Votre histoire à toutes est connue par les membres de la résistance. Et puis, Apple a trouvé ça tellement drôle que je sois l'Honnêteté qu'il a pas arrêté d'en parler."

"Et je le répète", surenchérit joyeusement l'aveugle. "Qu'on se rencontre par hasard, et que tu sois de l'Honnêteté, c'est complètement incroyable !"

"Apple ?" répéta Applejack pensive et regardant l'aveugle qui souriait.

"Apple Flower", salua le licorne orange. "Membre de la Apple Familly."

"Elle existe encore !?" fit la ponette, incrédule.

"La lignée s'est un peu perdue, surtout après l'exode de Ponyville," expliqua Apple Flower, en tant que grand connaisseur de l'histoire de sa famille. "Mais une branche est restée non-loin de Canterlot, et je descends de celle-là. Et tout le monde sait qu'une de nos ancêtres était la très célèbre Applejack."

"Ça veut dire qu'tu es... mon p'tit fils ? Ou p'tit neveu ?"

"Plus précisément", lança une tête rose sortant de nulle part, ajoutant à la surprise de la fermière. "Son arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière..."

Elle continua comme ça, sans même que les autres aient l'espoir de l'arrêter.

"Pinkie Pie, n'est-ce pas ?" demanda l'aveugle en confirmation.

"Eyup", commenta Applejack, néanmoins contente de voir son amie de retour. "La bonne vieille Pinkie Pie, comme avant !"

Le licorne sourit gentiment. C'était assez amusant de constater que, par un hasard génétique, Applejack et Apple Flower possédaient les mêmes couleurs. Un pelage orange similaire, et un crin blond comme les blés. La seule différence était, bien évidemment, sur les yeux.

"Et toi d'coup, t'es quel Élément ?"

"Gentillesse. Vous trouvez que je lui ressemble ?"

"À qui ? Fluttershy ?"

La fermière jeta un œil à la pégase qui prenait un peu de distance avec la conversation que Debt et Rainbow Dash avaient. Ils parlaient visiblement de haute voltige, et Fluttershy n'étant pas trop calée dans ce domaine, sa timidité l'emportait.

"Hm, pas vraiment. Enfin, j'te connais pas assez pour dire, et j'ai qu'un exemple pour comparer, donc c'est difficile."

"... arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils !" termina joyeusement Pinkie.

"Merci de cette précision", ajouta Apple Flower, qui avait vraiment écouté la rose.

"Pas d'quoi !" sautilla la ponette à crinière en barbe-à-papa.

 

Plusieurs jours après cela, Equestria goûtait enfin à ce que tant avaient recherché : la paix. Les poneys se refaisaient à un train de vie normal et loin de la crainte. Il y eut de nettes améliorations dans la vie du pays, en dehors bien entendu des réconciliations entre soldats, résistants, et citoyens.

Les terres furent réunifiées sous l'ancienne bannière des deux princesses, gardiennes des astres. Sous la bienveillance de ces dernières, mais aussi des juments de l'harmonie, les meilleures décisions furent prises partout dans le pays, pour aller vers un état plus adapté à des temps tranquilles, et bien plus vivable. Discord se mit de lui-même à contribution, emmenant sa fille avec lui partout, lui faisant découvrir ce magnifique pays qu'allait redevenir Equestria.

Cette guerre n'avait pas été sans mal. Parmi les grands tombés, l'on comptait Guardian, Ink Spot la résistante, les deux généraux Dream Night et Evil Shadow. Bien que ces derniers n'eussent pas été appréciés, un hommage leur fut tout de même rendu, en même temps qu'à tous ceux morts durant la bataille, et plus généralement durant la guerre.

Le rassemblement avait réuni des milliers de poneys de tout Equestria, les participants de la bataille, y compris les nouveaux Éléments, avec une Lemon au mieux de sa forme, et les princesses accompagnées de leur fils.

Alors, durant les heures qui suivirent, dans Solar Roc même, ce qui fut la salle du trône, alors qu'étaient réunis d'illustres personnages de cette bataille.

"Il va être temps pour nous d'y aller", sourit l'alicorne violette.

"Vous êtes sûre, princesse ?" demanda poliment Side, qui se remettait de sa blessure au ventre.

"Tu veux rire !?" fit Rainbow. "Oh ! On a vécu cinq siècles de trop déjà ! Il est temps qu'on s'arrache !"

La plupart des poneys présents rirent, à savoir, si l'on désirait les nommer : Twilight Sparkle, Applejack, Rarity, Rainbow Dash, Fluttershy, Celestia, Luna, Moon Hell, Sun Heaven, Side Place, Stary Navigate, Sentry Way, Debt Doubt, Apple Flower, Archer Arrows, Spike, Trixie et Daring Do.

Il avait été décidé que les anciennes juments de l'harmonie s'en iraient, quittant leur corps pour prendre un repos éternel amplement mérité.

"Quelqu'un sait où est Pinkie Pie ?" demanda Rarity.

"Oh, elle et Lemon ont décidé de faire un concours à qui jouerait du plus d'instruments en même temps", ria Stary.

Un grand chambardement se fit entendre, venant de la grande double-porte d'entrée. Les deux roses débarquèrent avec une quantité astronomique d'instruments sur le dos, jouant deux étranges musiques qui ne se mariaient pas très bien. Visiblement, c'était la fin de leur concours, puisqu'elles arrêtèrent de jouer en même temps.

"Hm, match nul", constata Pinkie en enlevant le paquetage de son dos d'un simple sautillement.

"On verra une prochaine fois !" s'enjoua Lemon en faisant de même avec son attirail.

"Pinkie !" appela Twilight. "C'est l'heure !"

"J'arrive !" sautilla Pinkie en approchant de ses amies.

"Alors vous nous laissez", soupira légèrement Moon en regardant les six juments.

"Equestria n'a plus besoin de nous", répondit Twilight. "Il est temps de passer le sabot à ses nouveaux habitants."

"Alors si vous le permettez", fit Sun en s'avançant, accompagné de Moon.

Les deux s'inclinèrent, sous le regard un peu surpris des juments, avant de faire en chœur :

"Merci pour tout."

"Je vous ai dit que c'est de notre faute si-"

"Nous ne parlons pas de ça", coupa poliment Moon avec un sourire, relevant la tête. "Nous parlons du fait que, malgré tout, vous avez inspiré une source d'espoir, une flamme de combativité, et c'est ce qui a mené à la fin de cette guerre. Votre légende a traversé des millénaires, et ce n'est pas pour rien. S'il y a eu des poneys capables de croire en la paix, c'est uniquement de votre fait."

Les princesses des astres eurent un sourire approbateur et bienveillant en regardant la scène. Twilight elle-même fut touchée par ces paroles.

"Mais une nouvelle légende est née, les Éléments sont de nouveau réunis. Vous pouvez accomplir de grandes choses."

"On aura du mal à vous égaler", fit Archer, plaisantant à moitié.

"Je suis sûre que vous y arriverez."

La princesse de l'amitié tourna son regard vers Trixie et Daring Do. L'aventurière rassura d'un geste :

"Ne vous en faites pas pour nous. On s'habitue vite à trois mille ans de décalage !"

L'alicorne eut un sourire, puis regarda Trixie dans les yeux.

Les deux se dévisagèrent quelques secondes, avant que Trixie ne détourne les yeux brutalement, prenant un air hautain.

"Pf ! Je n'ai rien à te dire, si c'est ce que tu attends !"

"Tu as été très brave contre Chrysalis."

La licorne perdit de sa superbe quelques instants, troublée et surprise.

"Tu mérites amplement ton titre de Grande et Puissante Trixie", ajouta Twilight.

Trixie la regarda à nouveau dans les yeux, semblant avoir brutalement changé. Elle ouvrit la bouche pour parler, baissa un peu les yeux, gênée, avant de murmurer :

"Et toi ton titre de princesse..."

"Merci."

Ce fut au tour de son assistant numéro un. Le grand dragon, qui pour une fois était à son aise dans une pièce, puisque celle-ci était spacieuse et à haut plafond.

"Je suis fière de toi Spike", fit doucement Twilight. "T'occuper de l'Empire de Cristal tout ce temps, et dévouer ta vie à tes sujets..."

"Ouais", ria nerveusement Spike. "Si on m'avait dit ça..."

"Continue bien ta vie. Je n'ai rien à te souhaiter que tu n'ais déjà."

"Et ne t'inquiète pas, aucun risque qu'on reprenne vos corps", fit le dragon en détournant le sujet, essuyant de sa griffe une larme qui perlait déjà. "Ils ont explosé."

"Ça sonne un peu étrange", tenta de plaisanter l'alicorne qui était dans le même émoi. "Mais quelque part, c'est rassurant."

Elle se tourna alors vers son mentor. La grande alicorne blanche qui la regardait avec la même bienveillance.

Aucun mot ne fut prononcé. Elle lui avait déjà dit tout ce qu'elle avait à lui dire, et ce dernier regard clôturait toute conversation, valait toute parole d'adieu.

Twilight se retourna alors vers ses six amies, qui la regardaient en souriant.

"Vous êtes prêtes ?"

"Et comment !" approuva Dash.

"C't'histoire est enfin finie !"

"Ce n'est pas trop tôt. Ne pas prendre une ride en cinq siècles, j'ai eu tort de penser que j'adorerais cela !" commenta Rarity.

"Où est... ?" commença Fluttershy, avant de l'apercevoir.

À l'autre bout de la pièce, visible à la seule vision de la pégase, un regard ému et un sourire gêné sur le visage, le Draconequus lui fit un petit signe des griffes en tant qu'au revoir. Fluttershy lui répondit d'un discret mouvement de sabot, avant de répondre :

"Je suis prête."

"Prêt aussi !" annonça Pinkie qui venait de sortir d'on ne sait où un de ses fameux canon à fête.

La corne de Twilight s'illumina, et les colliers se détachèrent du cou des juments. Les rassemblant avec la couronne, elle les déposa dans un coffret, qu'elle referma, avant de le tendre magiquement à Stary, qui le réceptionna.

Les six se regroupèrent en cercle. Leur tête se touchèrent. La corne de Twilight s'illumina à nouveau, tandis que régnait un grand silence dans la pièce.

Un petit pétillement magique, et les corps des six furent parcourus d'un reflet arc-en-ciel. Alors, commencèrent à s'élever dans les airs des milliers de petites particules magiques étincelantes, à mesure que les enveloppes corporelles des Éléments se désagrégeaient.

Elles s'écartèrent légèrement les unes des autres, se regardant une dernière fois chacune dans les yeux.

"On se revoit de l'autre côté," conclut doucement l'alicorne en fermant les yeux.

"Yeeehaw ! Tu l'as dit !"

"On fait une course ?"

"Hum... Je ne sais pas... Je ne me souviens pas de..."

"J'espère que cette histoire ne m'a pas donné un teint affreux !"

"C'EST PARTI !"

La rose donna un grand coup de sabot dans son canon, et celui-ci libéra un salve de confettis et de serpentin, alors que s'immobilisèrent totalement les corps des six changelins qui avaient pris possession des Éléments. Changés en pierre, eux aussi. Ce furent les seuls changelins de tout Equestria à avoir été statufié avec le sourire, et pour l'un d'entre eux dans une position grotesque de jubilation.

 

Quelques heures après cela, sur le balcon de la chambre de la fausse Celestia, un pégase avait les sabots croisés dessus, regardant l'horizon d'un air rêveur.

Entrant sans bruit dans la pièce, Moon s'avança, prenant lui aussi appui sur la rambarde en pierre.

"C'est enfin fini", souffla Sun.

"Elle aura duré longtemps cette partie, hein ?"

"Parce que je l'ai faite durer, j'aurais pu la terminer il y a bien longtemps."

"Hey !" fit Moon en lui donnant une tape amicale sur l'épaule.

Le violet était de bonne humeur, mais le blanc ne partageait qu'à moitié ce sentiment.

"On va y rester, tu le sais. Je parie que plus de la moitié du public viendra uniquement pour proposer une façon originale de me tuer."

"Dis pas ça voyons !" réprimanda gentiment Moon. "Celestia te l'a dit, on est un peu immortel."

"Parle pour toi. Si tu meurs, tu te retrouves sur la lune. Tu crois que je vais sur le soleil moi ? Faudra un peu plus que de la crème solaire hein."

Moon ria à la plaisanterie.

"J'ai confiance en la justice d'Equestria, tout comme les princesses", conclut Moon. "Elles ne nous laisseront pas mourir comme ça."

"Si tu le dis..."

 

Voilà qui conclut le récit de cette fin de guerre. Ce n'est qu'un fragment de tout ce qu'il s'est passé, mais ce fragment a été transformé en un pan complet de l'histoire par un simple souvenir que tous ont su ne pas oublier. Une légende. La légende de l'Harmonie.

Note de l'auteur

La note que j'avais faite à l'époque :

 

"Voila. C'est fini.
... Okay, c'est trop formel. Je reformule :
P*T*IN DE M*RDE C'EST FINI ! Fiou !
Je remercie :
Jack Hyde et Twinkle Toes, relecteurs compulsifs qui m'ont aidé à la réalisation de cette fic bien plus qu'ils ne le pensent.
Ceux qui me suivent.
Antoine, qui se reconnaîtra.
Ceux qui m'ont donné leurs OCs :
- Zebu (Iron Shovel, Sweety Vanilla)
- Hestern Haste (lui-même)
- Dark Blitz (lui-même)
- makuta (Dream Night)
- Duoanimation (Evil Shadow)
- Cesese (Shadow Mantle)
- MissLazzy (Ink Spott)
- Kingraptor (John, King)
- Blackhoof (lui-même)
- cocolicoco (Serene Thumb)
- Jack Hyde (Fortuitous Winter)
- Amaanes (Cold Sea)
- peposims55 (Danaé Starwright)
- Soron (Sorencer)
- pieick6662 (Sky Player)
- Grelegraine (Ice Seed)
- Adalrick Nordman (Sinuous Path)
- Romeo Nightinamare (lui-même)
- TwinkleToes (lui-même)
- trone (Red Cloud & Bonkers Wing)
Et bien sûr, tous les lecteurs ! Merci à vous !
Je n'ai rien d'autre à ajouter, si ce n'est que ce fut une formidable aventure ! ^^ Et qui sait, peut-être qu'elle recommencera un jour ? Après-tout, Screwball a eu 3000 ans à remplir, Side a un passé troublé, tout comme Debt, Iron, ou même Archer, pas vrai ? Et puis, c'est quoi ce projet "Champ de Vide" mentionné au chapitre 30 à la fin !? Et ce fameux exode de Ponyville aussi ! Et Chrysalis bon sang, elle a pas rien fait pendant cinq siècles, non !?
Aaaah, l'ennui avec une histoire, c'est qu'on aimerait qu'elle ne s'arrête pas... Naturellement, si on a apprécié ! ;) "

 

 

J'ajouterais donc que la réécriture de cette fic est prévue. Avec tout ce qui avait été mentionné à l'époque (l'histoire de screwball, d'iron, etc). Je remercie aussi Parrot pour sa relecture et les lecteurs arrivés jusqu'ici. Voilà voilà.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.