Discord icon

Chapitre 5 : De l'autre côté du miroir

Shadow réapparut dans la plaine d’où il était parti. Il dissimula à nouveau sa véritable apparence, scrutant les alentours et s’assurant que personne ne l’avait vu. Il s’était laissé emporter lors de son audience avec la reine Chrysalis, mais il avait été impératif de se montrer convainquant. À présent il lui fallait reprendre son calme. Il fit léviter les paniers à pique-nique et entreprit de les rapporter dans chacune des maisons d’où ils provenaient. Une fois sa tâche accomplie, il se retrouva face au château de Twilight, les portes fermées à double tour. Shadow abaissa plusieurs fois la poignée mais les portes ne bougèrent pas d’un seul millimètre. La sinistre licorne poussa un long soupir, il aurait dû s’y attendre, la petite princesse n’allait pas partir sans fermer à clé sa précieuse bibliothèque. Cela ne posait cependant aucun problème, un poney comme lui avait un grand nombre de tours dans sa manche. Il disparut dans un funeste brouillard noir mais la seconde d’après, il fut projeté vingt mètres avant d’atterrir violement sur le sol, bien trop dur à son goût. Il se téléporta à nouveau devant le château de la princesse Twilight, droit sur ses sabots et la crinière légèrement roussie.

« Une protection magique de haut niveau ? Bravo gamine, tu es moins ridicule que prévu. Mais tu as encore des progrès à faire. »

Shadow tira un rayon noir directement sur le château et une bulle transparente, parcourue par un faisceau électrique, apparut avant de se fissurer et de tomber en poussière. Satisfait du résultat, Shadow s’apprêta à se téléporter une fois de plus, mais, suspicieux, il s’abstint et lança un second rayon qui fit apparaître une autre sphère de protection, cette fois ceinte par d’ardentes flammes qui s’évaporèrent rapidement. Il put ainsi enfin entrer au sein du château sans risquer de se faire électrocuter ou même brûler vif. Il réapparut au milieu du couloir central et le traversa au galop jusqu’à la salle du trône où Rainbow Dash l’avait empêché de pénétrer une semaine plutôt.

« Deux sorts anti-téléportation consécutifs, dont le second plus dangereux que le précédent… Maligne, la petite », murmura la licorne, dorénavant encore plus déterminée. « La partie devient enfin intéressante, même si je suis encore le seul à connaître les règles du jeu », ricana-t-il.

Il n’eut aucune difficulté à crocheter la serrure de la porte menant à la salle du trône. Celle-ci ressemblait au reste du palais, mise à part les six trônes placés en cercle. Il préféra ne pas perdre plus de temps à admirer l’architecture et passa à l’unique salle suivante, dont la porte ne lui résista pas plus que la première. Cette fois il la trouva : la bibliothèque privée de la princesse Twilight et de ses amies. Une vingtaine d’étagères garnies de toutes sortes de livres, mais un seul d’entre eux l’intéressait : celui qui contenait la clé du portail dimensionnel qu’il avait repéré au fond de la salle. Malheureusement, il ne le trouva sur aucune étagère mais refusa d’abandonner ses recherches, fouillant chaque millimètre de la salle, se creusant la tête pour retrouver l’ouvrage. Son regard finit par être attiré par le plus gros recueil de la bibliothèque, intitulé « Liste des cailloux d’Equestria ». Le livre était presque aussi gros que le poney et particulièrement lourd.

« Qu’est-ce qu’un livre aussi ennuyeux fait dans une salle privée ? »

Il le fit l’éviter de son étagère et le posa lourdement devant lui avant de l’ouvrir mais au lieu d’y trouver des pages, il y vit une plaque de métal avec une serrure à combinaison chiffrée.

« Un faux livre renfermant un coffre-fort ? Quoi de mieux qu’une forêt pour dissimuler un arbre ? Et un code à quatre chiffres… murmura pensivement la licorne. Une date, c’est toujours une date, mais laquelle ? Quelle date est la plus importante pour la princesse ? Sa rencontre avec Spike et la princesse Celestia ? Son anniversaire ? Le mariage de son frère ? Non, non, non et non, quelque chose de plus important. J’ai trouvé ! La naissance de son amitié, c’est-à-dire son arrivée à Ponyville ! »

Il tourna les bobines jusqu’à obtenir la date de l’avant-dernière fête du solstice d’été, puis il entendit un net déclic et le coffre s’ouvrit sur un autre livre bien plus petit. Il avait une très précieuse couverture avec en son centre le symbole de la cutie mark de la princesse Celestia. Shadow s’empara du livre qui allait littéralement lui ouvrir les portes d’un nouveau monde. Mais ce qu’il trouva en-dessous intensifia encore sa joie. Il attrapa les dangereux objets que la princesse croyait en sécurité et les rangea dans sa sacoche. Après avoir refermé le livre, il le rangea à nouveau sur son étagère, s’assurant ainsi que personne ne remarquerait son méfait avant un long moment. Il était vraiment satisfait, jusqu'à maintenant son plan se déroulait à la perfection et il avait même eu une heureuse surprise, à croire que le destin était de son côté. Il plaça le livre face à lui, puis en sortit un autre quasiment identique, mise à part que c’était sa propre cutie mark sur la couverture, qu’il déposa délicatement à côté de celui de la princesse. Il tira un rayon noir sur le livre que Celestia avait confié à son élève favorite. Sous les yeux avides et cruels de Shadow, un nuage aussi sombre que la nuit engloba l’ouvrage avant qu’un filament ne le relie à son propre recueil et ne disparaisse. Il remit son livre dans sa sacoche et celui de Twilight sur l’emplacement approprié du portail, après que des rayons magiques en furent sortis, parcourant les antennes de la machine et mettant en marche le mécanisme. Un vortex violet se matérialisa à la place de son reflet.

« Enfin, les derniers préparatifs seront très bientôt terminés et la partie va enfin devenir excitante. Mes chères princesses, votre misérable règne de tyrans de la lumière va toucher à sa fin. L’âge des ténèbres va bientôt prendre la place qui lui revient de droit. Passons dès à présent au troisième acte : voyage dans le nouveau monde. »

« Ça aura pris son temps ! » critiqua la voix à l’intérieur de sa tête.

Shadow préféra l’ignorer royalement, rien ne pouvait troubler sa joie malsaine. Lui qui avait attendu durant mille ans dans sa prison, enfermé avec un père égoïste qui ne pensait qu’à récupérer son royaume et ses esclaves, fomentant un plan parfait afin de dépasser son propre géniteur et toutes les princesses de ce monde pathétique. Depuis qu’il était libre, il n’avait eu de cesse de travailler à son organisation et à présent, la dernière partie allait enfin être accomplie. La licorne sortit une petite fiole de cristal dans laquelle il fit couler un obscur liquide noir de sa corne, puis la rangea avec le reste de ses affaires. Il prit une profonde inspiration, réajusta son manteau, vérifia le contenu de son sac puis s’avança d’un pas décidé à travers le miroir. Une fois qu’il l’eut traversé entièrement, il fut aspiré par le vortex et tournoya à toute vitesse à travers un tunnel multicolore. Le poney ne sut pas si c’était la faute des mouvements ou bien des couleurs, mais les cinq secondes qu’il passa dans ce tunnel suffirent à lui donner la nausée.

Shadow avait fermé les yeux, aveuglé par la vive lumière et ne les rouvrit uniquement lorsqu’il fut enfin stable. Il sentit l’air frais sur son visage et remarqua que celui-ci était bien plus perceptible que d’habitude. Il sentit ensuite les imperfections du sol sous ses pattes, comme si ses sabots ne les protégeaient plus. Il se regarda alors sous toutes les coutures en utilisant le reflet que projetait le portail. Il était plus mince, sa crinière avait considérablement réduit de taille tout comme son museau. Ses sabots avaient effectivement disparu, remplacés par les pattes étranges et sans griffes que Spike lui avait présentées comme étant des mains. Sa queue avait elle aussi disparu, mais ce qui l’inquiétait le plus était la disparition de sa précieuse corne, ce qui signifiait la perte de sa magie. Il était aussi dorénavant entièrement habillé de vêtements, vêtu d’un pantalon et d’une chemise de ville, d’une ceinture et des chaussures de cuir, le tout aussi noir que son pelage. Le manteau en cuir que Rarity avait reprisé avec sa rose de rubis brodée dans le dos étant quant à lui toujours présent.

Il était très tôt dans ce monde et seuls quelques individus d’une apparence similaire étaient présents, bien qu'aucun d’eux ne l’eût vu arriver, mais ils se tenaient debout. Shadow se rappela ce que le petit dragon lui avait raconté : les humains se déplaçaient sur leurs deux pattes arrière. Il les imita mais tendit les bras afin de garder son équilibre. Cela lui prit un peu de temps et quelques chutes mais il apprit rapidement la technique. Par chance, sur les quelques élèves déjà présents, aucun d’eux ne remarqua ses pitoyables tentatives. Il alla ensuite se dissimuler aux yeux de tous derrière l’école, fouillant dans son sac avant d’en sortir sa fiole sans la moindre difficulté, maîtrisant à la perfection ses nouvelles pattes avant. Il dévissa alors le bouchon et en but rapidement tout son contenu. Une sensation de puissance déferla dans tout son corps. Il posa alors la main sur le tronc de l’arbre qui se tenait à côté de lui et celui-ci se mit d’abord à croître, puis à pourrir avant de tomber en poussière. Satisfait, Shadow ricana.

« C’est parfait, ça a fonctionné à merveille. J’ai récupéré mes pouvoirs dans ce monde quasiment démuni de magie !

Qu’est-ce que tu as fait, gamin ? résonna la voix dans sa tête.

– C’est très simple, expliqua Shadow, amusé par la question alors qu’il trouvait la réponse absolument évidente. Spike avait raconté que la magie dans ce monde était extrêmement faible et que les habitants étaient incapables de l’utiliser. Cependant, les amies de Twilight et quelques autres arrivaient tout de même à l’utiliser, apparemment après l’avoir rencontrée. J’ai pu en déduire que si l’on est en contact avec une certaine quantité de magie, on devient capable à notre tour de l’utiliser ensuite. Cette fiole contenait un échantillon de ma propre magie sous forme liquide. La boire a permis à mon organisme de s’adapter à cet univers et de me rendre mes pouvoirs définitivement. »

« Simple, tu disais ? »

« Pour quelqu’un comme moi ? Oui ! »

Sans perdre plus de temps, il se redirigea devant la cour de l’école. De nouveaux élèves s’étaient rassemblés et parlaient de leur week-end. Ils semblaient heureux de retourner en cours et s’empressaient de renter dans le bâtiment. Shadow se mêla à la foule et s’introduisit dans le hall du lycée, qu’il observa attentivement. Il était plutôt spacieux et bien décoré ; en face du jeune homme se trouvait une grande vitrine en verre remplie de nombreuses coupes et médailles pour la plupart gagnées par la Rainbow Dash de ce monde. N’y voyant aucun intérêt, le jeune homme poursuivit son chemin. Il continua à scruter les lieux, tant et si bien qu’il en oublia de regarder devant lui, absorbé par ce monde et ses étranges habitants, il finit par se cogner à un étudiant avant de tomber sur le carrelage froid. Il foudroya du regard celui qui avait eu l’impudence de ne pas s’écarter de son chemin, mais prit rapidement un sourire forcé lorsqu’il reconnut l’élève. Il avait les cheveux et les yeux bleus, et tenait une guitare à la main.

« Excuse, fit Flash Sentry en se frottant l’arrière du crâne, gêné, avant de se relever. Je ne t’avais pas vu. »

Il lui tendit la main pour l’aider à se relever et Shadow la prit, se remettant sur ses deux pieds, avant de le remercier pour son aide.

« Je ne t’avais jamais vu ici. Tu es nouveau ? »

Shadow resta silencieux, le scrutant de haut en bas, et se contenta de lui répondre d’un simple hochement de tête.

« Enchanté de te rencontrer, moi c’est Flash Sentry. Tu cherches quelque chose ? »

« Enchanté ? Voilà un terme des plus appropriés », pensa Shadow qui trouvait qu’il avait énormément de chance ces derniers temps. Il serra la main de Flash, comme pour officialiser leur rencontre.

« De même, affirma-t-il. Moi c’est Shadow. En réalité, je suis à la recherche du bureau de la principale Celestia afin de finaliser mon inscription et de recevoir mon emploi du temps. Pourrais-tu m’indiquer où je dois aller ?

– Bien sûr ! Il suffit de prendre à droite au fond du couloir puis la seconde allée à gauche. Ce sera ensuite indiqué sur la porte, expliqua Flash tout en montrant le chemin avec des signes de la main.

– C’est très aimable à toi de m’aider, Flash, remercia poliment Shadow.

– Oh mais ce n’est rien je t’assure. Bon, je dois te laisser. Ravi d’avoir fait ta connaissance Shadow, on se revoit plus tard et bonne chance pour ton premier jour. »

Flash s’en alla rejoindre deux de ses amis un peu plus loin et Shadow suivit le chemin que l’étudiant lui avait indiqué quelques secondes plus tôt. Il finit par arriver à destination, devant une porte sur laquelle un petit écriteau indiquait : Principale Celestia. Shadow frappa deux coups brefs, attendant une réponse. Celle-ci se fit immédiatement entendre.

« Entrez. »

Il ne se fit pas prier et entra dans le bureau. La principale ne lui adressa pas même un regard quand il arriva, trop occupée à relire un grand nombre de documents.

« Que puis-je faire pour toi ? demanda-t-elle tout de même.

– Enchanté mademoiselle. Je me nomme Shadow et il se trouve que je suis un nouvel élève qui souhaiterait s’inscrire dans votre établissement dès aujourd’hui. »

Cette fois, la principale Celestia détacha enfin le regard de ses dossiers et porta toute son attention sur ce nouvel élève.

« J’en suis navrée, mais ce n’est pas possible. Pour les inscriptions il va falloir que tu remplisses quelques documents et si tout se passe bien, tu ne pourras intégrer Canterlot High que dans une semaine minimum après le retour des documents. »

Shadow se pinça les lèvres. Il ne pouvait se permettre d’attendre autant de temps, sa diversion à Canterlot avait beau être importante, les princesses pouvaient très bien régler le problème des griffons rapidement et Twilight rentrer au château à tout moment. Une semaine, c’était justement la limite qu’il s’était donnée afin de faire tout ce qu’il avait prévu pour ce monde. Il plaça la paume de sa main juste en-dessous de sa bouche et les extrémités de ses doigts en direction de Celestia, comme s’il voulait lui envoyer un baiser. Soufflant sur sa paume, il en fit s’envoler une fumée noire qui la recouvrit de la tête aux pieds. Celestia ne comprit pas ce qui lui arrivait, puis, tout doucement, elle sombra dans l’inconscience pour se réveiller cinq secondes après.

« Allez-vous m’inscrire dès à présent ? demanda Shadow faussement ingénu.

– Bien entendu », répondit Celestia avec sa voix habituellement douce, bien que la bienveillance semblait avoir laissé place à de la cruauté.

Elle prit plusieurs documents, un stylo et se mit à écrire à toute vitesse avant d’en donner certains à Shadow, lui demanda de compléter certaines des cases. Un quart d’heure plus tard, tout était terminé, Celestia continua à taper sur son ordinateur puis se dirigea vers une imprimante qui cracha un papier qu’elle tendit au nouvel élève.

« Voilà, vous êtes officiellement inscrit au lycée d’Equestria High. Voici votre emploi du temps. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance et vous assigner quelqu’un afin de vous faire visiter.

– À ce propos, je sais déjà qui je veux », informa Shadow, un sourire cruel aux lèvres tout en mémorisant son emploi du temps tel un élève studieux.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.