Discord icon

Chapitre 6 : La Cloche

Cette porte. La porte qui me questionne tant. Celle qui est là depuis si longtemps mais que je n'ai jamais osé ouvrir, moi le couard. Celui qui a attendu qu'on lui donne une occasion toute faite pour sortir avec elle. Je devais me prouver que je pouvais ouvrir cette porte. Il le fallait, rien que pour ma santé mentale, je me devais de le faire, je deviendrai fou sinon. Juste à tourner une poignée. Celle qui mettrait fin à tous mes questionnements. Je la tourne sans m'attendre à grand-chose, après tout ce n'est purement et simplement qu'une pièce remplie de livres. Enfin ça je ne le savais pas encore vu que la porte était fermée à clé. Je sors alors cette épingle que Twilie m'avait donnée. Je crochète la serrure. Plus simple à dire qu'à faire d'ailleurs. Avez-vous déjà manié une épingle avec des dents ? Puis je peux enfin ouvrir cette porte. Ce que je découvre est tout simplement fabuleux, une tonne de livres mais un sort du lot, attaché à une chaîne fermée d'un cadenas très ancien.

Je décide alors de crocheter ce cadenas, encore une fois ce n'est pas une mince affaire. Au bout de longues minutes j'arrive à décrocher ce cadenas. Je prends alors le livre. Apparemment ça parle d'une cloche. Celle de Grogar, un ancien tyran. Cela me passionne. La cloche serait une relique capable de voler la magie d'autrui. La magie est alors retenue dans la cloche, puis le possesseur peut prendre la magie contenue dans l'objet.

Le livre ne détaille pas où se trouve cette cloche. Je détermine donc qu'elle doit être cachée quelque part dans un endroit inaccessible. 

J'entends alors du bruit, je me dépêche donc de remettre le livre à sa place. Je referme le cadenas et je reviens à ma table. Cette bibliothèque était fabuleuse. Je rentre alors à Ponyville en pensant à ce je pourrais faire avec cette cloche.

 

À chaque fois que je revenais, je lisais ce livre jusqu'à que j'en connaisse chaque détail par cœur. C'était une véritable obsession. C'était extrêmement maladif, les questions sont dévorantes pour mon esprit. Cette cloche me rend fou. Mais une nuit je rêve. Étrangement cette cloche me revient et je vole la magie de Twilight. Je me réveille en sursaut. Jamais je ne lui ferai du mal. Jamais. Je décide alors de réprimer toutes mes questions. Si je rêve encore de cette maudite cloche, je me suiciderai. Je refuse de lui faire un quelconque mal.

Je me lève donc. Un mal de crâne me prend alors. J'ai l'impression qu'on me frappe la tête avec un marteau. Je me lave le visage lorsque je remarque que mon œil droit est d'un rouge profond, de même couleur que le sang. Cela se passe pendant de longue seconde. Je réalise que cela disparaît quand Twilie rentre dans la salle de bain.

– Mince, désolée, je ne pensais pas que c'était occupé.

– Ce n'est pas grave.

Je sors en lui déposant un baiser sur les lèvres. Elle rougit puis me jette un regard bienveillant.

 

De longues semaines passent et je suis pris de nombreux changements. D'abord mon œil est de plus en plus souvent bordeaux, mon humeur est exécrable, au grand dam de Twilight. Et mes pensées varient comme si ce n'étais plus moi qui pensais. Un jour, je suis pris d'une pensée horrible, juste horrible. Je n'y aurais jamais songé avant d'avoir entendu parler de cette maudite cloche. 

Si je les tue, je récupérerai leurs pouvoir non ?

Les quatre Alicornes étaient en danger mais mon esprit était déjà entièrement corrompu. Je ne pourrais rien faire pour l'arrêter lui, celui que je nommerai Némésis. Mais je devine pendant le peu de temps qu'il me reste que le seul moyen de la sauver est de me tuer.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.