Discord icon

Chapitre 6 : Tensions et inquiétudes (Applebloom)

En un instant, tout s'était écroulé autour de nous. Tout. Il n'y avait plus d'école, seulement des ruines. Nous étions comme des statues à la vue de ce qui était il y a peu une académie. Une fois le choc passé, nous partîmes à la recherche des autres avec inquiétude. Sweetie Belle appelait sa sœur, des sanglots étouffant sa si jolie voix, Scootaloo hurlait le nom de Rainbow Dash avec passion et acharnement, tandis que Spike fouillait les décombres, espérant y trouver Twilight. Quant à moi, je tentais de me contrôler, mais les larmes coulant sur mon visage trahissaient mes sentiments qui allaient vers ma grande sœur Applejack.

Pourtant, au bout d'un quart d'heure de recherches, il fallut se rendre à l'évidence : il n'y avait plus personne dans les environs en dehors de nous. Aucune trace prouvant qu'il y ait eu un jour des poneys ici. C'était comme s'ils s'étaient tout simplement évaporés au moment où le bâtiment s'était effondré. Nous ne savions pas s'il fallait s'en réjouir ou s'en inquiéter.

Sous la pression, je me laissai tomber au sol, laissant mes pleurs mouiller l'herbe fraîche. Scootaloo s'approcha de moi en faisant battre maladroitement ses ailes et me fit une légère tape amicale tout en tentant de me rassurer :

« Je suis sûre qu'elles vont bien. Après tout, ta sœur sait se débrouiller.

– Mais pourquoi on n'arrive pas à les retrouver ? »

Sweetie Belle venait d'arriver à son tour. Sa voix tremblotait.

« J'en sais rien, répondit notre amie. Mais je suis certaine qu'elles sont à l'abri. Puis, il y a Rainbow Dash avec elles !

– Sans oublier Twi ! »

Nous étions tous réunis, à présent que Spike était là. Ce dernier s'éclaircit alors la gorge :

 « On fait quoi ? On a cherché dans les décombres et dans le parc sans y rencontrer personne... »

Tout le problème était là : que faire ? Nous n'étions que trois jeunes ponettes et un bébé dragon, isolés dans un lieu maintenant désert. Sweetie Belle ravala sa salive, car elle n'avait rien à proposer. Scootaloo, elle, faisait les quatre cents pas dans l'herbe en grognant, signe qu'elle ne savait pas quoi faire, non plus. Moi, je restais silencieuse. Mon regard croisa soudainement celui de Spike. Une idée me traversa alors l'esprit.

 « Spike ?

– Oui ?

– Tu peux pas envoyer une lettre ? fis-je avec espoir.

– Certes, mais pourquoi faire ? demanda-t-il.

– Dans ce cas, pourquoi ne pas envoyer une lettre à la princesse Celestia ? conseillai-je »

Spike se tapa la tête, se demandant pourquoi il n'y avait pas pensé avant. Il dégaina plume, encre et parchemin avant de griffonner sous nos yeux la lettre :

 « Princesse Celestia, ici votre dévoué serviteur Spike. Je suis navré de vous déranger alors que vous devez sans doute être très occupée en ce moment même, mais il y a eu un incident à l'école des licornes. En effet, celle-ci s'est détruite sous mes yeux et sous ceux de trois ponettes. Depuis, il est impossible de retrouver la trace de Twilight, de ses amies, ou même des jeunes licornes nouvellement arrivées à l'académie. Que devrait-on faire ? 

Respectueusement,

Spike »

Il cracha ensuite un jet de flammes aux couleurs de l'émeraude et la lettre disparut en plein vol. Spike se tourna vers nous et dit l'air rêveur :

Maintenant, il faut attendre. »

Ce ne fut pas très long. À peine deux minutes après l'envoi de la lettre, un autre jet de flammes fit son apparition et Spike la saisit en plein vol. Il la déplia et nous pûmes alors lire l'unique phrase du parchemin, écrite en italique, comme précipitée :

 « Avec la princesse Luna, j'arrive immédiatement. »

Il n'y avait même pas de signature. En tout cas, l'affaire avait dû sembler suffisamment grave à la princesse pour qu'elle vienne avec sa sœur. Il fallait donc prendre patience jusqu'à leur arrivée, ce qui n'était pas du tout du goût de Scootaloo.

Le vent commençait à souffler de plus en plus fort, ce qui nous poussa à lever les yeux vers le ciel. Nous vîmes alors un superbe carrosse tracté par deux pégases blancs en armures dorées plonger pour atterrir devant nous. Une fois à l'arrêt, les portes du carrosse s'ouvrirent, laissant apparaître les silhouettes de nos deux princesses souveraines. La princesse Celestia se tenait fièrement, suivie de près par Luna, qui se tenait plus en retrait, l'air inquiète. L'alicorne blanche portait un coffre bleu orné de pierres précieuses, tandis que sa sœur tenait de son côté un épais livre à la couverture sombre. Nous fîmes tous une révérence devant elles, y compris Scootaloo, dont ce n'était pas du tout le genre. Celestia nous fit alors signe de nous relever et nous nous exécutâmes.

 « Bien, dit-elle. Essayez de me raconter calmement et le plus simplement possible ce qui s'est produit ici. »

Nous ne lui fîmes grâce d'aucun détail : comment nous avions été mis à l'écart de la cérémonie par Twilight, puis avions été témoins de la destruction de l'école, comment nous avions cherché désespérément nos sœurs et leurs amies et enfin, comment nous en étions venues à faire appel aux services de nos princesses. Ces dernières nous écoutèrent durant cinq bonnes minutes. À la fin de notre récit, Celestia prit la parole :

 Vous vous êtes conduits admirablement et vous avez bien fait de me prévenir. Cette fois les événements seront peut-être différents. Maintenant, vous allez me faire le plaisir de monter dans ce carrosse. Il vous conduira au château où vous passerez la nuit en tant qu'invités d'honneur. »

Spike s'éloigna un peu, l'air pensif, tandis que Sweetie Belle se plaignit :   

 « Mais on ne peut pas les laisser dans cette situation !

– Vous ne pourrez rien faire de plus, annonça posément Celestia. Il vaut mieux que vous partiez vous reposer au château de Canterlot. »

Il ne servait à rien de se plaindre. Nous savions au fond que la princesse avait raison et qu'il valait mieux ne pas rester dans leurs sabots. Je montai dans le carrosse après avoir salué une dernière fois les princesses, suivie peu après par Scootaloo et Sweetie Belle, qui jeta un dernier regard en arrière. Cependant, le carrosse ne démarra pas tout de suite, car Spike n'était pas encore là. Il arriva quelques instants plus tard et l'attelage prit alors son envol en direction de Canterlot.

Je jetai un coup d'œil à Spike pendant le trajet et remarquai qu'il affichait une mine sombre, en tout cas plus sombre que nos propres visages. Je me demandai à quoi il pouvait bien penser...

Le carrosse s'arrêta brusquement et nous fûmes un peu secoués. En nous reprenant, nous descendîmes du véhicule et fûmes reçus par plusieurs serviteurs de la princesse Celestia qui nous suggérèrent de manger un peu. Mais aucune des Cutie Marks Crusaders n'avait faim, tout comme Spike. Nous ne pensions alors qu'à une seule chose : le sort de nos amies et sœurs.

Les serviteurs nous conduisirent alors dans les appartements privés de la princesse. La pièce était réellement luxueuse, bien que nous ne fussions pas vraiment en mesure d'apprécier les lieux. Scootaloo s'étendit sur le lit, comme vidée de ses forces. Si même elle flanchait... Sweetie Belle et moi échangeâmes un regard pensif. Mon amie licorne alla ensuite rejoindre la pégase sur le lit. Scootaloo la saisit alors entre ses pattes pour la caresser. La situation était vraiment exceptionnelle, pour qu'elle réagisse ainsi...

Je vis alors que Spike s'était adossé contre la fenêtre, regardant le monde extérieur. Je pris la décision de le rejoindre.

 « Qu'est-ce que t'as, Spike ? demandai-je. T'es bizarre depuis l'arrivée des princesses.

– Il y a quelque chose de pas clair dans cette histoire.

– Comment ça ? fis-je.

– Te rappelles-tu de cette phrase de Celestia ? m'interrogea le bébé dragon. « Cette fois les événements seront peut-être différents ». Cela signifierait que ce serait déjà arrivé. Et que cela se serait mal terminé...

– Tu t'inquiètes pour rien, tentai-je pour le rassurer. Nos deux princesses vont venir à leur secours.

– Je l'espère, répliqua Spike tristement. Mais sais-tu ce qu'il y dans le coffret ?

– Celui orné de gemmes ? déclarai-je. Non, pas vraiment.

– Je suis certain qu'il s'agit des Eléments d'Harmonie, fit remarquer Spike. Ces mêmes Éléments qui ont permis de neutraliser Nightmare Moon et Discord. Et si ce que Twilight m'a raconté est vrai, seules elle et ses amies peuvent les employer, et dans une situation critique. Donc, si Celestia les a amenés avec elle, c'est que l’événement est beaucoup, beaucoup plus grave qu'il ne le semble. Sans compter ce grimoire que portait la princesse Luna. Qu'est-ce que c'était ?

– Écoute, Spike, annonçai-je. On a fait tout ce qu'on a pu. Maintenant il faut croire en elles. Crois en Twilight tout comme Scootaloo croit en Rainbow Dash, Sweetie Belle en Rarity et moi en Applejack. Bon, je vais me coucher.

– Tu penses pouvoir dormir ? fit le dragon

– Je vais essayer, au moins, répondis-je sans conviction »

 

 « Applejack, grande sœur, où t'es passée ? »

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.