Discord icon

Chapitre 6 - Tout ce qui fut oublié

"Tu penses qu'il fera quelque chose contre ça... ?"

"Ça m'étonnerait... Il ne s'est plus montré depuis longtemps... Depuis qu'elle est morte... Mais ce qu'il protège saura peut-être le convaincre."

 

Moon galopait à toute allure, la peur au ventre. Il savait ce qui le poursuivait, et cette chose ne lui laisserait aucune chance de survie. S’il se faisait attraper, elle le congèlerait à jamais.

Les montagnes n'étaient plus très loin. La tempête aussi. Moon tourna la tête en arrière.

Une grande silhouette d'un bleu glacial, semblant immatérielle, se dessina dans le blizzard. Un grand cheval aux yeux blancs sortit de la tempête, se rapprochant dangereusement de Moon. La tempête le suivait. Elle faisait partie de la créature.

C'était un Windigo. Un esprit du froid. Une créature mythique que l'on pensait disparue. Il se nourrissait de haine, et la bataille de l'Empire de Cristal avait dû être un véritable appât pour lui. La créature émit un hennissement sinistre, qui fut comme répété par les montagnes. L'espace d'un instant, Moon se crut encerclé.

Moon reporta son attention devant lui. Les montagnes n'étaient qu'à quelques centaines de mètres, mais y trouverait-il un abri ? Peu importait, c'était sa seule chance de survivre.

Le froid se fit plus fort. Moon sentait ses pattes s'engourdir. Il fallait continuer. Ne pas regarder derrière. Galoper. Encore et encore. Fuir.

La longue crinière bleu clair de Moon commença à geler. Derrière lui, le Windigo hennissait de plus belle alors que sa proie faiblissait. Ses forces quittaient Moon. Pourtant les montagnes n'étaient plus loin. Encore un peu... Juste un peu.

Il trébucha sur une pierre dans la toundra, mais parvint à se ressaisir sans tomber. Mais il venait de perdre une précieuse avance. Il pouvait presque sentir le souffle gelé du monstre.

Pas comme ça ! C'est pas possible ! M-Mes yeux ! J'ai l'impression qu'ils gèlent ! Mes oreilles sifflent ! Je ne sens presque plus mes pattes !

Il trébucha à nouveau. Pas à cause d'une pierre, mais simplement parce que ses pattes commençaient à geler à leur tour. Il s'étala sur la couche de neige durcie par le gel, sur le flanc.

Non non non ! Relève-toi ! Vite !

Mais rien n'y faisait. Ses pattes refusaient de bouger. Il sentait la créature s'approcher doucement de lui. La tempête commençait à le recouvrir lentement de neige. Il tourna ses yeux qui commençaient à geler vers la créature qui se trouvait maintenant au-dessus de lui. Elle le regardait d'un regard sans âme, vide et froid. Il commençait à ne plus sentir son corps qui se faisait geler.

Quelqu'un... De l'aide... Pitié...

Le gel recouvrit lentement sa tête. Il ne pouvait plus bouger un seul muscle. Son regard était bloqué sur le Windigo.

Ce dernier leva brusquement la tête en l'air, sur le qui-vive, ses oreilles immatérielles tournant de chaque côté, comme soudainement alerté par quelque chose d'anormal.

Il fit soudain demi-tour et s'enfuit, disparaissant de la vision de Moon. Pourtant la tempête persistait.

Qu'est-ce que... ? On vient m'aider ? Quelqu'un l'a fait fuir ?

Une grande sphère de lumière se propagea alors dans toute la région, partant du sommet d'une montagne. Cette sphère multicolore dégagea complètement le ciel de ses nuages, dispersant la tempête. Quand elle passa sur Moon, le gel fut aussitôt enlevé, et elle apporta à Moon une chaleur réconfortante et revigorante. Il se remit sur ses pattes, soulagé d'avoir été sauvé, même s’il ne savait pas par quoi.

Qu'est-ce que c'était ? D'où ça venait ? Cette puissance... Elle a fait fuir le Windigo et mis fin à la tempête. Il faut que je trouve ce que c'est !

Moon leva les yeux vers les montagnes. Il avait juste vu passer la sphère, il n'avait pas pu voir son point d'origine. Mais visiblement, soit ce qui l'avait aidé souhaitait être trouvé, soit il avait de la chance, car il vit, près du sommet d'une grande montagne, un point clignoter d'une lumière orange.

C'est haut... Il va me falloir une bonne heure pour grimper...

La chaleur continua d'affluer en Moon, le faisait complètement ignorer le froid. Peut-être même l'encourageait-elle ? En tout cas, Moon se mit en marche malgré la dure montée qu'il allait devoir accomplir.

Ses pas le guidèrent tous seuls. Il se sentait comme porté par une autre énergie, plus forte que tout. Cette chose qui se trouvait en haut réclamait sa venue. Et elle le conduisit à travers la montagne, lui faisait emprunter un chemin caché que jamais il n'aurait pu trouver en temps normal.

Il lui faisait confiance. Cette chose lui avait sauvé la vie, et elle avait besoin de lui. Il voulait lui rendre la pareille.

 

Au terme de trois quarts d'heure d'une grimpée bien plus facile qu'escomptée, Moon arriva près du sommet, là où il avait vu le point lumineux, qui avait cessé de clignoter il y avait un moment. Aussitôt, la force le quitta. Le froid revint, avec le vent caractéristique des hauteurs enneigées. Moon frissonna.

Et maintenant ?

Il regarda de tous les côtés, pour finalement apercevoir, cachée par la neige, l'entrée d'une grotte.

Ici ? Sans doute.

Il pénétra dans l'ouverture. L'intérieur était étrangement tempéré, et bien plus chaud que ce à quoi on pourrait s'attendre pour un sommet de montagne.

Il fait bon ici, dis donc.

L'intérieur de la grotte était une cavité ronde qui s'enfonçait dans la montagne sur quelques mètres, avant de se heurter à quelque chose que Moon n'arrivait pas à identifier.

Qu'est-ce que c'est ? On dirait que ça brille.

Il s'approcha du fond de la grotte. Moon se retrouva face à un film transparent orangé luminescent qui barrait le chemin. Derrière, Moon voyait que la grotte s'élargissait et continuait encore plus loin.

Il hésita et approcha son sabot de la paroi orangée. Il ne passa pas à travers, et rien ne se passa lorsqu'il la toucha. Il tapota un peu.

C'est aussi dur que de l'acier ! On dirait une barrière magique ! Mais c'est quoi ce truc qui brille derrière ?

Une trentaine de mètres derrière le film protecteur, Moon apercevait par transparence une étrange forme. On aurait dit une sorte d'étoile composée de cyan sur les pointes et au centre, et d'un bleu un peu plus foncé sur les branches. Moon comptait cinq branches. Sur chacune, on distinguait une couleur : rose, bleu clair, rouge, violet, orange.

On dirait presque... Un arbre. Il y a quelqu'un devant ? On dirait qu'il parle.

Moon tendit l'oreille pour essayer d'entendre ce que disait la silhouette devant l'arbre.

"Qu'est-ce que tu as encore fait !? C'était quoi cette lumière !?"

Mais à qui parle-t-il ? Je ne vois rien, il fait trop sombre !

"Ne me dis pas que..." fit la silhouette, avant de tourner la tête vers Moon. "Qui est là !?" cria la silhouette, peu accueillante.

Moon prit un peu peur. Il répondit d'une voix assez forte pour que la silhouette l'entende :

"C'est vous qui m'avez aidé ?"

"Ce n'est pas moi. Et ce n'était pas volontaire, maintenant, oust ! Il n'y a rien à voir ici !"

La voix était agressive, mais surtout contrariée.

"Quel est cet endroit... ? Avec qui parlez-vous ?" demanda Moon, faisant fi de ce poney, les yeux irrésistiblement attirés par cet arbre qui émanait sa propre lumière.

La silhouette sembla se lever et s'approcher du film protecteur. Moon eut un mouvement de recul quand il vit sortir de l'ombre cet étrange poney. Il possédait une paire d'ailes, une étant atrophiée. Son corps était marron, sa tête grise et sa queue rouge. Une crinière peu garnie, blanche, et des sabots de différentes couleurs. Et ces yeux... Une pupille jaune et l'iris rouge vif. Il portait un médaillon doré et usé autour du cou. On aurait dit plus une aberration ou un monstre qu'un vrai poney.

Qui est-il ?

"Est-ce que je me suis fait mal comprendre ? J'ai dit qu'il n'y a rien à voir ici ! Vous n'avez rien besoin de savoir sur cet endroit, et vous feriez mieux de partir tout de suite !"

Cette lumière m'attire. Je la connais, j'en suis certain, je l'ai déjà vue quelque part. Ces couleurs, ces formes...

Une voix résonna dans la tête de Moon. Cette fois-ci,s il en était sûr, c'était sa propre voix. Un souvenir, peut-être de quelque chose qu'il avait lu. La voix disait :

"Un arbre contenant dans ses racines la paix du monde. Cinq grandes branches éclatantes de lumière, disposées en étoile, chacune renfermant un Élément. Au centre se trouve le sixième, réunissant tous les autres. Cet arbre est..."

"L'Arbre de l'Harmonie !" termina Moon à voix haute, n'en revenant pas de ses yeux. "M-Mais comment !? Il est censé avoir brûlé !"

L'inconnu éclata d'un grand rire, un rire mauvais et... triste ?

"Vous pensiez sérieusement qu'un simple incendie avait pu venir à bout de l'Arbre de l'Harmonie ? Non ! Bien sûr que non ! Il a été amené ici, et je le surveille. Personne ne s'en emparera !"

"Pourquoi l'avoir pris ?"

"Pour ne pas qu'il subisse de mal."

Moon posa son sabot sur la barrière, voulant atteindre l'arbre.

"C'est de vous cette barrière ?"

"Évidemment !"

"Vous n'êtes pourtant pas une licorne."

L'inconnu eut un geste nonchalant, comme s’il chassait une mouche imaginaire.

"Il n'y a pas que les licornes qui font de la magie."

Moon reporta son regard sur l'étrange poney qui faisait sa taille.

Il est tout près de moi, il me regarde droit dans les yeux. Ce ton... Ces yeux... Il me dit quelque chose. Je le connais, j'en suis sûr.

"Qui êtes-vous ?" murmura Moon en fronçant les sourcils.

L'inconnu détourna les yeux vers le sol et fixa un point imaginaire à côté des sabots de Moon.

"Je n'ai pas de nom... Je n'en n'ai plus."

"Pourquoi n'en avez-vous plus ?"

"J-Je... Je l'ai abandonné."

Le poney hésitait. Visiblement, qu'on veuille autant en savoir ne serait-ce que sur son nom le gênait énormément. Comme s’il avait peur.

Moon regarda le poney plus en détail. Oui, il était bizarre, mais quelque chose se cachait derrière cette étrangeté. Son corps semblait complètement aléatoire, ou plutôt composé de différentes espèces.

Composé de différentes espèces... Ça me dit quelque chose... Mais ce n'est pas un poney... Comment dit-on déjà ? Un Draco... Draconequus ? C'est ça ! Bon sang, comment j'arrive à me souvenir de ce genre de choses !? Je me souviens même pas qui je suis !

Mais il y autre chose... Les Draconequus se sont éteints... Il n'en restait plus qu'un avant...

Moon sentit qu'il touchait au but, il ferma les yeux et se concentra, cherchant dans son ancienne mémoire, qui ne semblait accessible que pour des informations ne le concernant pas. La réponse était à portée.

Il s'appelait...

Moon ouvrit soudainement les yeux, écarquillés, regardant droit dans ceux du poney, qui lui rendait son regard. Il venait de retrouver le nom. Le poney le sentit. Il commença à transpirer d'inquiétude et recula un peu, redoutant ce que Moon allait dire.

"Discord... ?" prononça-t-il lentement, ne revenant pas lui-même du nom qu'il prononçait.

Le poney eut les yeux qui s'écarquillèrent. Il regardait toujours Moon, mais ses yeux étaient dans le vide. Des souvenirs affluaient en même temps que ce nom lui revenait en mémoire. Voilà des années que personne ne l'avait appelé ainsi. Il leva lentement la tête vers le visiteur.

"Comment avez-vous su ?"

C'était bien lui, Discord, sous une forme de poney. À bien y regarder, son aile n'était pas atrophiée, mais juste différente de l'autre, plus petite. Les couleurs concordaient plus ou moins avec l'ancienne apparence que Moon avait vue sur les drapeaux de l'Armée de Discord.

Alors il est de retour ? Mais pourquoi ici ? Pourquoi a-t-il déplacé l'Arbre de l'Harmonie ? Maintenant je sais pourquoi son armée cherche les représentants : Il détient l'Arbre, donc les Éléments. Cela lui ferait une arme surpuissante, suffisante pour gagner la guerre. Mais il l'a déplacé il y a 3 000 ans ! Pourquoi l'armée n'arrive-t-elle que maintenant, 500 ans après le début de la guerre !?

"Mais... Vous, l'Arbre de l'Harmonie... Comment ? Pourquoi ?" bafouilla Moon, embrouillé par les informations contradictoires qui se liaient entre elles dans son cerveau.

Discord tourna légèrement la tête et fixa le vide derrière Moon, repensant à son passé. Il eut un petit rire méprisant.

"Ils n'y ont vu que du feu à cet incendie, c'est le cas de le dire. Je l'ai déclenché dès qu'Applejack a rendu l'âme, et j'ai téléporté l'Arbre ici. La guerre allait éclater, je le savais, et l'Arbre allait être un objet convoité. Celestia et Luna sont décidément plus stupides que je ne le croyais !"

"Vous saviez que la guerre allait arriver ?" s'offusqua Moon. "Pourquoi n'avoir prévenu personne ?"

"Parce qu'on ne me faisait pas confiance !" hurla Discord, la voix emplie de rage. "On me voyait toujours comme le dieu du chaos, pas comme un citoyen ordinaire ! Personne ne m'a cru ! Tout le monde pensait que je tentais de semer le chaos une fois de plus parce que les Éléments se mouraient ! Alors que je voulais juste sauver des gens !"

Discord fixa Moon dans les yeux. Il souffla fortement plusieurs fois avant de sembler se calmer. Il soupira et baissa les yeux, replongeant dans ses pensées.

 

Le pauvre... Il n'y a pas que pour cette raison qu'il garde cet arbre, j'en suis sûr. Après tout, qu'est-ce qu'il en a à faire de la guerre ? Une minute... Ça ne colle pas ! Pourquoi son armée se joint à la guerre et fait des victimes alors qu'il a voulu prévenir et sauver des gens ? Est-ce qu'il essaye d'y mettre fin par la force !?

"Discord... Qu'est-ce que ces années de solitudes ont fait de vous ?"

Discord leva les yeux, fixant d'un regard méprisant cet inconnu. Il ne l'appréciait pas, mais c'était surtout ses questions qui l'énervaient. Il tourna brusquement les sabots.

"Je t'ai déjà dit de déguerpir."

Dans son geste, la chaîne de son médaillon, déjà lourdement usée par le temps, se rompit et le médaillon traversa la barrière. Il s'ouvrit en heurtant le sol, révélant une photo. L'amnésique le ramassa.

Une pégase ? Pourquoi conserve-t-il l'image de ce poney en particulier ?

Il plissa les yeux pour regarder plus en détail. Discord avait entendu le bruit du médaillon et s'était retourné. Il constata que l'amnésique tenait le médaillon.

Elle rit. On dirait une personne calme, douce et gentille. Serait-il possible que... ?

"Rends-moi ça !" ragea Discord.

Il tapa du sabot sur le sol et le médaillon disparu de la patte de Moon pour réapparaître dans celle de Discord. Même sous cette forme, il conservait ses pouvoirs de dieu du chaos.

Il observa le médaillon un moment. Son expression avait changé, il était ému et avait le regard affectueux. Il serra le collier contre son abdomen avant de repartir dans sa caverne, oubliant complètement l'étranger.

Alors c'était pour elle... Il garde l'Arbre à cause de ce qu'il représente. Un peu d'elle... Un peu de...

"Fluttershy..."

Discord s'arrêta net, les yeux écarquillés. Il se retourna lentement.

"Où as-tu appris ce nom ?" murmura-t-il. Il semblait en colère. "Plus aucun poney ne connaît le nom des anciens éléments maintenant !"

"C'était elle..." poursuivit Moon sans répondre. "... votre seule amie. Un Élément de l'Harmonie. C'est pour ça que vous gardez cet arbre."

Discord fut troublé. Il se retourna vers l'arbre, le regard empli de larmes et la voix brisée :

"C'est tout ce qu'il me reste d'elle à présent. Je sais que, quelque part, elle me regarde... Ma chère Fluttershy. C'est pourquoi personne ne touchera à cet arbre ou aux Éléments !"

"Mais pourquoi prendre part à la guerre dans ce cas ?"

Discord se retourna, redevenant énervé, sa voix allant crescendo :

"Je n'ai pas pris part à cette guerre ! Tout est bien trop organisé dans une guerre pour que cela m'intéresse ! Le combat du jour et de la nuit ne m'intéresse pas !"

"Mais... Et l'Armée de Discord ? C'est bien vous qui l'avez levée !"

"Non, je n'ai rien levé du tout !" fit-il d'une voix de plus en plus forte. "Les gens se sont juste ralliés à la cause du chaos sans mon accord ! C'est Screwball qui dirige l'armée ! Je suis caché ici, personne n'a de mes nouvelles depuis 3 000 ans !"

C-COMMENT !? C'est Screwball qui dirige l'armée !? Mais... Elle ne s'est présentée qu'en tant que générale-en-chef, pas leader. Ce n'est pas logique ! À moins que... elle ait fait ça parce qu'aucun poney ne voudrait servir aux ordres d'une pouliche ? Ou peut-être parce qu'elle estime que la place de leader revient à Discord ? Elle a donc menti à tout le monde… Mais qu'est-ce qu'elle prépare à envahir Equestria au nom d'un père qu'elle n'a même pas vu depuis 3 000 ans ?

"Pourtant, toutes ces actions sont effectuées en votre nom : Discord, le dieu du chaos, vous !"

"Non, je ne le suis plus !"

Il prit un air attristé et se tourna de nouveau vers l'arbre.

"Je ne suis plus que le dernier des Draconequus, se lamentant sur la perte de sa seule amie... Protégeant ce qui fut jadis mon pire ennemi. Tu te demandais ce que ces 3 000 ans de solitude avaient fait de moi ? C'est plutôt quelques dizaines d'années d'amitié qui m'ont changé."

Il ne veut pas la guerre, mais il détient un moyen de la terminer !

"Vous ne vous rendez pas compte ? Ces éléments pourraient ramener la paix à Equestria !"

"Je m'en fiche. Comme s’il existait encore des représentants des Éléments aujourd'hui", fit Discord de manière cynique.

"Il y a toujours un espoir !"

"Personne ne touchera à ces Éléments !" trancha Discord.

 

Non ! Je n'abandonnerai pas la seule lumière d'espoir dans ces ténèbres ! Les éléments sont à portée ! La clef pour libérer Equestria de cette guerre est à quelques mètres de moi !

Il enchaîna immédiatement :

"Si Fluttershy était là..."

"NE TE METS PAS À PARLER EN SON NOM !" coupa Discord en hurlant comme jamais, les yeux injectés de sang, faisant trembler la grotte.

Un silence se fit, pendant quelques secondes on n'entendit plus que la voix de Discord résonner contre les parois de la caverne.

"Tu ne sais rien d'elle !" fit-il en se rapprochant de la barrière, défiant ce poney du regard. "Tu ne la connais pas, tu ne sais pas ce qu'elle aurait dit !"

"Moi non... Mais vous, si. Vous savez ce qu'elle aurait dit, vous étiez son ami."

Discord s'arrêta, semblant perdu avec lui-même.

"Qu'aurait-elle dit ?" fit Moon d'une voix calme, le visage attristé par la détresse de celui qui fut jadis un dieu.

Discord se perdit dans ses souvenirs. Après un instant, des larmes commencèrent à couler sous ses yeux et il répondit d'une voix douce comme celle de la personne évoquée, mais également brisée par ses souvenirs.

"Discord, s’il y a une petite chance de sauver le monde, il faut le tenter. Il faut que tu lui confies les Éléments. Il le faut, mon ami."

Les deux derniers mots furent noyés dans ses larmes et il mit son sabot devant les yeux. Il pleura quelques instants, durant lesquels Moon ne bougea pas. Discord essuya ses larmes avec ses sabots et renifla.

"Confiez-moi les Éléments..." supplia Moon.

Le dieu leva les yeux vers Moon.

"Je me doutais qu'il le ferait un jour... Ce maudit arbre... Il ne veut pas rester caché..."

"Comment ça ?"

"C'est à lui que je parlais tout à l'heure. C'est lui qui t’a fait venir ici... Je me demandais ce qu'il avait à soudainement s'agiter. Il voulait que tu viennes jusqu'ici..."

"Il m'a sauvé, oui. Cela ne veut-il pas dire qu'il veut me confier les éléments ?"

"Ou peut-être veut-il que j'agisse moi-même... Ou bien autre chose. Ce vieil arbre perd peut-être la raison. Voilà plusieurs siècles qu'il semble perdre petit à petit de son énergie."

"Comment ça ?" s'inquiéta Moon.

Ne me dites pas qu'il est en fin de vie ! Si l'Arbre de l'Harmonie rend l'âme, c'en est fini du peu d'espoir qu'il reste !

"Je n'en ai aucune idée. Ça n'a pas l'air d'être en lien avec le fait que je l'ai changé de place, mais on dirait qu'il perd un peu de lui-même chaque jour."

"Mais c'est terrible ! Vous ne pouvez rien faire !?"

Discord fit non de la tête.

"Il se fait vieux. C'est tout. Cet arbre est plus vieux que tout à Equestria, il faut bien qu'il meure un jour..."

"Non non non ! Ne dites pas ça !"

"Tous les mêmes, les poneys... Vous n'aimez pas la vérité. Rien n'a changé en 3 000 ans."

"Alors laissez-moi essayer de changer ça ! Donnez-moi les Éléments !"

Discord sembla réfléchir un instant, jaugeant Moon du regard.

"Je veux bien te les confier, mais à une condition !" fit-il d'une voix stricte après un moment de réflexion. "Trouve d'abord les représentants des Éléments, je refuse de te donner les Éléments s'ils te sont inutiles, et je te connais à peine ! Mais si tu arrives à trouver encore des poneys à qui les Éléments répondent en ces temps de guerre, alors peut-être que je reverrai mon jugement sur toi. Maintenant, laisse-moi tranquille."

Discord s'en retourna au fond de sa grotte.

J'ai une chance ! Une infime chance, mais 0.0001 %, c'est toujours mieux que 0 % ! Il faut que je trouve les Éléments ! Mais où ? L'Armée de Discord les rassemble peut-être de nouveau ?

Un déclic se fit dans son esprit.

Stary ! Elle a été capturée parce qu'elle était un potentiel Élément ! Pourquoi l'ai-je laissée partir ? Qui sait où elle se trouve maintenant ? Est-elle seulement encore en vie ?

Il prit une minute pour réfléchir, puis arriva à la conclusion suivante :

Je dois la retrouver ! Il faut aussi que je me débrouille pour retrouver les potentiels Éléments que l'Armée de Discord avait capturés ! Il faut que je trouve la résistance ! Comment faire ? Et Stary m'avait dit qu'elle ne voudrait pas participer à la guerre. Donc si je cherche la résistance, je m'éloignerai d'elle...

Non. Ce n'est qu'une seule potentielle Élément, alors que les prisonniers étaient plus nombreux. J'ai plus de chances de trouver les vrais en allant dans la résistance, et ils doivent avoir libéré d'autres prisonniers qui sont peut-être des potentiels Éléments ! Désolé, Stary, mais je vais chercher du côté de la résistance.

Il sortit de la grotte, notant soigneusement l'emplacement dans un coin de son esprit.

Vite ! Avant que l'Arbre ne meure !

Il descendit la montagne en galopant, empruntant le même chemin qu'à l'aller, mais, cette fois-ci, c'était une autre force qui l'habitait : l'espoir.

 

Pendant ce temps, au fond de sa grotte, Discord regardait l'Arbre, voyant son amie à travers cet être vivant qu'il savait même pensant dans une certaine mesure.

"Pourquoi faiblis-tu... ? Pourquoi vas-tu me priver de ce qu'il reste de ma seule amie ? Et pourquoi l'avoir amené, lui ?"

Pour seule réponse, l'arbre augmenta légèrement d'intensité avant de décroitre. Discord soupira.

Note de l'auteur

I curse the name

The one behind it all

:p

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.