Discord icon

Chapitre 7 : Goultard

Assis dans le salon de Pinkie Pie – autour d'une table pleine de bonbons, gâteaux et sodas en tout genre, tout le monde se préparait à poser toutes les questions possibles à leur invité dimensionnel. Seulement le guerrier était occupé dans un bras de fer contre Applejack qui avait lieu sur la table dans la cuisine. Quand Rainbow Dash lui avait dit que Goultard allait aussi vite qu'elle, Applejack avait voulu tester sa puissance, surtout après avoir vu le sort qu'il avait fait à la voiture plus tôt. Cela faisait une demi-heure que le défi durait.

– Bon, vous avez fini tous les deux ? demanda Rainbow. Je pense qu'on peut admettre que vous êtes à égalité.

– Je suis sûr qu'il est même pas à fond, protesta Applejack. Moi de mon côté je puise dans toute ma magie.

De grosses gouttes de sueur perlaient sur le bras et la tête de la fermière. Le poignet d'Applejack tremblait tandis que la main de Goultard ne bougeait pas d'un millimètre.

Deux minutes plus tard, on entendit un bruit sinistre, le même que produit le bois qui se brise. Nos deux compétiteurs comprirent trop tard la situation, les quatre pieds de la table se brisèrent et le dessus de la table était tellement lézardé qu’il finit en copeaux de bois.

– Oups, lâcha Goultard. Je suis vraiment navré.

– Pardonne-moi, Pinkie, tenta Applejack dans un murmure. Je te ferai une nouvelle table. Quant à toi Goultard, j’avais pas la moindre chance, tu es définitivement trop puissant.

– Tu t'es tout de même bien débrouillée, complimenta le guerrier en lui tendant la main. Tu n'as rien à te reprocher d'avoir essayé. Et pour une mortelle, tu as tenu presque aussi longtemps que Rushu.

Applejack saisit la poigne de Goultard avec un sourire satisfait et les deux nouveaux amis se dirigèrent vers la table du goûter improvisé. Goultard prit un verre de jus d'orange et un petit muffin au chocolat.

– Alors, qui a une question ? demanda Goultard en mordant dans son gâteau. J'ai également besoin de savoir où je suis.

– Moi, cria Pinkie. Quel est ton gâteau préféré ?

– J'aime bien tous les gâteaux, réfléchit Goultard en tripotant sa longue barbe. Du moment qu'ils sont arrosés d'un bon jus de cawotte, répondit-il avec dédain.

– Tu veux dire « carotte » ? corrigea timidement Fluttershy en montrant ledit légume à Goultard.

– Si c’est comme ça que vous l’appelez, chez vous...

– Mais ce n’est pas intéressant, coupa Twilight en froissant son bloc note. On recommence : D'où viens-tu ? Et quel est ton rôle sur ton monde ?

– Je viens du Monde des Douze. Quant à mon rôle, je suis le nouveau dieu Iop, fondateur de l'Ordre des Gardiens de shushus...

– Le monde des Douze ? demanda Rarity. Pourquoi un tel nom ?

– Parce que les Douze dieux majeurs de mon univers ont collaboré pour y créer la vie : Osamodas, dieu des animaux ; Crâ, déesse de la sagesse et de la chasse ; Xélor, dieu du temps ; Eniripsa, déesse de la médecine ; Enutrof, dieu de la fortune ; Féca, déesse de la protection ; Sadida, le dieu de la nature ; Sacrireur, déesse de la souffrance ; Ecaflip, dieu de la chance ; Pandawa, déesse de la fête et du lait de bambou ; Sram, dieu des voleurs et de l'ombre ; et Iop, mon père, dieu de la baston et du courage.

– Comment fonctionne la magie sur ton monde ? demanda Sunset.

– Il y a plusieurs formes de magie, chacune étant différentes selon le peuple. Par exemple, les Eniripsas peuvent utiliser des sorts de soin pour guérir, alors que les Sacrieurs utilisent leur magie pour convertir leur douleur et blessures en puissance.

– Et pour ton peuple, ça se manifeste comment ? demanda Twilight.

– Pour les Iops, on n'a pas vraiment de magie. On fonce juste dans la baston et on distribue des mandales quand la situation se présente.

– De vrais bourrins en somme, conclut Rarity en fronçant les sourcils.

– Existe-t-il d'autres cultes que pour les dieux ? demanda Fluttershy. Comme les égyptiens pour leur cultes animaux.

– « Ejipsiens » ? Je ne sais pas mais chez nous, les cultes sont surtout dédiés aux dieux. Enfin, il fut un temps où on vénérait également les Dofus, alors...

– Les Dofus ? Encore un nom bizarre, enchaîna Rainbow.

– Il s'agit des œufs de dragons. Il en existe six particulièrement importants : les Dofus primordiaux. Sans eux, le wakfu ne peut se répandre sur le monde pour le maintenir en vie. Chacun d'entre eux maîtrise un pouvoir de la nature : la lumière, l’ombre, l'eau, la terre, l'air et le feu. Ils sont si puissants que celui qui les réunit se voit obtenir une puissance égalant celle d'un dieu. Ce culte a malheureusement disparu à cause d'Ogrest.

– Ogrest ? C'est le démon que tu as affronté sur la plage ? demanda Sunset

– Non, ce n'était pas lui. Ogrest est le premier et le seul ogre existant. Il était tombé amoureux d'une poupée du dieu Sadida : Dathura. Pour lui prouver son amour, il partit à la recherche des Dofus primordiaux. Une fois qu'il les a rassemblés, il perdit la tête et tua sa bien-aimée par accident. Dans un excès de puissance et de tristesse, il déchaîna sa colère sur le monde. Avec la puissance des Dofus, il créa un cataclysme qui a englouti la moitié du monde. Depuis, notre monde est sans cesse menacé par les crises d'Ogrest. De toute façon, personne, ni les dieux, ni les mortels ne peuvent s'opposer à Ogrest tant que les Dofus légendaires seront en sa possession. Et comment vous savez que je me suis battu contre Rushu ?

– Tu n’arrêtes pas de prononcer ce nom depuis que tu es arrivé et on t'a vu affronter un démon gigantesque depuis le portail qui mène à Equestria, expliqua Rainbow Dash,

– Et puisqu'on y est, tenta Applejack, qui est Rushu ?

– Rushu est le roi des shushus, répondit Goultard. Ainsi que le plus puissant de tous les démons. Pas très compliqué de rivaliser avec lui quand on sait qu'il a tué tous ses frères et sœurs démons. Quant aux shushus, se sont des esprits malfaisants. Le seul moyen qu'on ait trouvé pour nous protéger d'eux est de les enfermer dans des objets. Mais même avec ce procédé, on n'est jamais à l'abri de leurs fourberies. Ils cherchent toujours à posséder leurs propriétaires pour se libérer. Et si je peux poser une question, c'est quoi Equestria ?

– Equestria est un monde parallèle magique, expliqua Sunset. Dans ce monde, chaque humain qui vit ici est remplacé par un poney. De plus, si Equestria et ton monde utilisent la magie, sur cet univers nous utilisons la science.

– Donc dans ce monde, la magie n'existe pas ? C'est la première fois que j'entends parler d'un monde pareil.

– Elle n'existait pas, corrigea Applejack, jusqu'à ce que Sunset apporte la magie d'Equestria.

– Et grâce à nos géodes, conclut Twilight en désignant son collier, nous avons obtenu des pouvoirs.

Elle fit une démonstration de sa magie en faisant voler son verre en l'air.

– D'aaaccooord... Je comprends à moitié. Je crois que Rainbow Dash en une aussi...

– On en a toute une, s'exclama Pinkie. Et chacune de ces géodes possède un pouvoir unique. Moi je peux faire des explosions.

Elle prit une pincée de vermicelles dans sa main et les lança en l'air. Chacun des vermicelles explosa et retombèrent au sol, comme des confettis.

– Et toi, Applejack, continua le guerrier, tu possèdes une super force. J'ai bon ?

– Tout à fait, répondit-elle en soulevant d'une main le canapé où étaient assises Sunset, Fluttershy et Rarity.

– Et vous ? continua Goultard avec ses questions. Quelles sont vos magies ?

– Je peux communiquer avec les animaux, répondit timidement Fluttershy.

– Je peux créer des diamants, enchaîna la styliste du groupe en créant une pierre précieuse et en la donnant à Goultard.

Goultard la prit et l'examina. Il était impressionné par sa pureté, sa taille et sa forme. Il était en tout point parfait.

– Franchement, félicitations, Rarity, lâcha Goultard en rendant le diamant à la jeune fille. Si tu le vendais sur mon monde, il te rapporterait au moins dix-mille kamas au minimum. Et toi, Sunset ?

– Si je touche quelqu'un, je peux voir dans ses souvenirs.

Elle s'approcha de Goultard pour lui faire une démonstration, mais il l'en empêcha.

– Ce n'est pas une bonne idée, s'excusa le Iop. Mais j'ai 1500 ans et ton esprit de mortelle ne pourrait sûrement pas supporter mon esprit divin.

Sunset accepta l'explication de Goultard. Mais le Iop voulait surtout protéger la jeune humaine de ses souvenirs les plus sombres, comme Katar, le Dark Vlad, son père, sa mère. Les demi-dieux n'avaient jamais eu une vie tranquille.

– Comment se fait-il que tu aies atterri dans notre monde ? demanda Rarity avant de prendre un air de dégout. Et surtout, as-tu d'autres vêtements que ce vieux pantalon délavé ?

– Non, je n'ai pas d'autres vêtements avec moi, répondit-il en sortant de ses pensées. Il s'agit de mon uniforme de l'Ordre des Gardiens de shushus. Quant à ta première question, je ne sais pas ce qui s'est passé. Je suis entré dans cet énorme zaap ouvert dans le ciel, direction la Shukrute en emportant Rushu avec moi. Seulement, on s'est tous les deux retrouvés dans une espèce de vortex multicolore. Ce maudit démon est parvenu à se libérer de mon emprise et est parti de son coté. Je ne sais pas où il est allé mais moi j'ai atterri ici, dans ce monde vraiment bizarre.

En entendant ces mots, Sunset eut des sueurs froides. La description que venait de faire Goultard lui rappelait le tunnel dimensionnel qui reliait la Terre à Equestria.

– Heu… Goultard ? demanda Sunset en tremblant. Tu es sûr que ce démon ne t'a pas suivi ?

– Absolument, on aurait fini tous les deux dans votre monde sinon. Pourquoi ?

– J'ai un mauvais pressentiment, dit-elle sur un ton vraiment inquiet. Il faut aller vers le portail. Et le plus tôt sera le mieux.

Tout le monde se prépara et récupéra ses affaires (Pinkie en profita pour fourrer quelques biscuits dans ses cheveux). Ils partirent sans plus de cérémonie en direction du lycée. Sunset espérait que ses craintes soient infondées.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.