Discord icon

Chapitre 7 : L'adaptation

Shadow se trouvait dans la cafétéria du lycée et remplissait tranquillement son plateau repas, prenant un peu de tout, enfin surtout ce qui ressemblait à de la viande et évitant au maximum tout ce qui avait un air de fruit ou de légume. Depuis son arrivée à Ponyville, c’était tout ce qu’on lui avait donné à manger. Il prit cependant une pomme lorsqu’il vit que c’était le double de Granny Smith qui s’occupait de la cafétéria. Depuis qu’il avait goûté aux pommes de la famille Apple, il en était littéralement tombé sous le charme et en prenait à présent quasiment à chacun de ses repas. Sans prêter le moindre intérêt aux autres étudiants bruyants, il alla s’asseoir seul à la table la plus isolée afin de profiter tranquillement de son repas. Mais à peine avait-il avalé la première bouchée que quelqu’un lui bondit dessus et le serra de toutes ses forces, manquant au passage de l’étouffer.

« Salut, Shadow. On a vu que tu étais tout seul et comme on a trouvé ça triste, on a décidé de te rejoindre et de devenir tes amies.

– Pinkie chérie, lâche-le, voyons, essaie de faire preuve d’un peu de retenue », fit une autre voix qui lui était aussi familière.

Pinkie desserra finalement son emprise autour du cou du malheureux dans un « oupsi », ce qui permit à Shadow de reprendre son souffle à grandes bouffées et de voir les nouvelles arrivantes qui avaient interrompu son déjeuner. Il reconnut cinq des six Éléments de l’Harmonie et Sunset Shimmer qui prenait la place de Twilight Sparkle.

« Salut, Shadow. Ça ne te dérange pas que l’on mange avec toi ? » demanda-t-elle poliment.

Shadow se contenta de leur designer les places libres d’un simple geste de la main. Les filles posèrent chacune son plateau et prirent place. Sunset entreprit alors de faire les présentations.

« Celle qui aime un peu trop les câlins, c’est Pinkie Pie. Elle est chargée d’organiser tous les événements du lycée et adore les fêtes en tout genre, surtout celles avec des rubans, des ballons et des confettis multicolores, commença-t-elle en désignant la fille à la crinière ébouriffée et souriant à longueur de temps.

– Ensuite, il y a Rarity, qui est la meilleure couturière de toute l’école et c’est aussi la diva du lycée. Son truc, c’est la mode, ajoute-t-elle en tendant la main vers celle qui avait sauvé le jeune homme d’une mort par strangulation.

– Ohhh, je t’en prie Sunset, tu exagères, affirma-t-elle dans un petit rire aigu. C’est gênant.

– Puis je te présente Applejack, elle est la plus honnête de tous, elle vient de la campagne et elle et sa famille font les meilleures pommes du monde.

– Ouaip, ravie de faire ta connaissance. Pour sûr. »

Elle lui serra la main et se mit à l’agiter de bas en haut à toute vitesse, durant près de dix secondes avant de bien vouloir la lui rendre. Shadow observa son membre engourdi et le secoua pour le réveiller

« Ensuite je te présente Fluttershy, continua-t-elle en désignant une fille visiblement mal à l’aise qui s’était enfoncée dans son siège. Elle s’occupe du refuge pour animaux de la ville, c’est la meilleure dans ce domaine. »

– Enchantée, dit-elle d’une petite voix timide que Shadow eut du mal à percevoir.

– Et pour terminer voici la capitaine de toutes les équipes sportives de Canterlot High, Rainbow Dash. »

Shadow se contenta d’écouter attentivement les présentations de Sunset Shimmer une à une, alors qu’il les avait déjà reconnues dès l’instant où il les avait vues. Il préféra jouer la carte de la politesse.

« Et toi ? demanda Pinkie Pie, que la surexcitation faisait vibrer sur sa chaise tel un marteau-piqueur. T’es qui ? On connait que ton prénom, vu que Sunset nous l’a dit, mais pas ton nom, ni d’où tu viens. Alors, c’est quoi ? C’est quoi ? C’est quoi ?... »

Shadow posa son index sur les lèvres de Pinkie, lui demandant de se taire, puis se racla la gorge lorsque le silence de la jeune adolescente lui laissa enfin l’occasion de s’exprimer.

« Pour commencer, je viens d’Equestria », annonça Shadow.

Il préféra attendre que son information fût bien assimilée par les six filles qui le regardaient, les yeux écarquillés de stupeur et la bouche bée. Aucune d’elles n’arrivait à croire ce qu’elles venaient d’entendre. Même Sunset ne sut que dire et Pinkie elle-même conserva le silence. Ce fut Rainbow Dash qui le rompit.

« Ce que tu es en train de nous expliquer, c’est que tu viens de cet autre monde, comme Sunset et Twilight, et que tu es en réalité un poney ? C’est bien ça ? »

« Une licorne pour être précis et si tu parles de la princesse Twilight, oui nous venons du même monde. Et pour ce qui est de mon nom, il s’agit de Sombra. Je me nomme Shadow Sombra. »

Un fracas se fit entendre dans toute la cafétéria. Sous la surprise, Sunset Shimmer venait de lâcher le verre d’eau qu’elle était sur le point de boire et celui-ci s’était brisé contre le carrelage, répandant à présent son contenu sur le sol. Toutes se retournèrent vers elle pour comprendre ce qui s’était passé et la virent toute tremblante, littéralement terrifiée. Sunset s’apprêtait à reprendre son plateau repas et à mettre le plus de distance possible entre elle et ce nouvel élève, lorsque celui-ci la retint par le poignet.

« Tu ne vas quand même pas me juger sur les erreurs de mon père ? Si ? »

Hésitante, Sunset reprit sa place et le défia du regard.

« J’ignorai que Sombra avait eu un fils, dit-elle sur un ton bien moins chaleureux.

– Comme le reste de notre monde. Ça fait mille ans et quasiment tous les poneys ont oublié son existence. Alors la mienne… Même les poneys de cristal m’ont totalement oublié et mon père n’a jamais cherché à me faire connaitre du monde extérieur. Après tout, je ne suis que son ombre, révéla tristement Shadow. Mais comment connais-tu l’existence de mon père ? Twilight ne l‘a appris qu’il y a quelques mois seulement.

– Durant mon apprentissage, j’ai lu des livres traitant de la magie noire, à l’insu de mon professeur, la princesse Celestia. Il était présenté comme la licorne la plus puissante en ce qui concernait ce type de magie avant d’être vaincu par les princesses Celestia et Luna puis enfermé dans une autre dimension avec tout l’Empire de Cristal. Alors comment peux-tu être là ? »

– Aucun sort n’est éternel. Après mille ans, même les plus puissants finissent par s’évaporer. Je suis parti lorsque j’ai enfin retrouvé ma liberté, mais j’ai eu le temps de voir mon père se faire vaincre par Twilight et ses amis, dit-il en croquant dans sa pomme juteuse, savourant son succulent goût.

– Princesse Twilight, s’énerva Rainbow Dash, qui venait de comprendre que Shadow venait d’une terrible et abominable famille.

– Elle ne l’était pas encore à l’époque et elle n’aime pas que ses amis l’appellent ainsi, se défendit-il calmement.

– Tu veux me faire croire que tu es un de ses amis ? poursuivit Rainbow Dash d’un ton menaçant.

– Bien sûr ! Si ce n’était pas le cas, comment pourrais-je être ici devant vous alors que c’est elle qui garde le portail ? Mais ne t’inquiète pas, je ne t’en veux pas de me détester à cause de mes origines. Depuis que je suis né, c’est comme ça, alors tu te doutes bien que j’ai fini par m’habituer. »

Rainbow Dash ne sut quoi répondre à cet argument, elles avaient toutes été injustes avec lui. S’il était réellement mauvais, il ne leur aurait pas révélé son véritable nom et elles s’excusèrent donc toutes pour la manière dont elles l’avaient traité. Ils passèrent alors le reste du déjeuner à parler d’Equestria dans la bonne humeur jusqu’à ce que la sonnerie résonne dans un bruit strident, signalant la reprise des cours. Chacun partit de son côté et Shadow se dirigea vers son premier cours après avoir vidé sont plateau.

Il n’eut aucun mal à trouver sa salle de classe. En revanche, ce qui lui posa plus de soucis, ce fut de se frayer un chemin au travers un véritable raz de marée d’élèves allant de part et d’autre des couloirs, le ballotant dans tous les sens. Lui qui n’était pas encore entièrement habitué à se déplacer sur deux jambes, il finit à quatre pattes et se protégea la tête à l’aide de ses bras. Les autres élèves étant quant à eux bien trop pressés pour faire attention à lui. Il attendit que les couloirs se soient vidés, aussi vite qu’ils s’étaient fait envahir, avant de se redresser, pestant contre tous ces étudiants en dépoussiérant soigneusement ses vêtements. Deux minutes plus tard, il arriva enfin à son cours de français. Tous les étudiants se trouvaient déjà à leurs places et le professeur avait déjà commencé à donner sa leçon. Shadow toqua contre la porte ouverte, signalant ainsi sa présence et interrompant le long monologue du professeur que le jeune homme trouvait déjà d’un ennui mortel. Celui-ci referma son livre et demanda d’un geste de la main de bien vouloir entrer.

« Et bien jeune homme ? Vous arrivez bien tard, le cours a déjà commencé depuis quelques minutes. Puis-je savoir qui vous êtes ? Et la raison de votre retard ? »

Shadow lui tendit un document que le professeur se mit à lire le plus attentivement possible, cherchant une erreur parmi les lignes. Une fois sa lecture terminée, il lui rendit son papier, déconcerté par ce qu’il venait d’apprendre.

« Nouvel élève ? C’est étrange, je n’ai pas étais informé !

– Mon inscription s’est faite dans la précipitation.

– Je vois. Tu peux aller t’asseoir, ne perdons pas plus de temps. »

Shadow, chercha une place à l’écart des autres à travers la salle de cours, mais il fut interpelé par une élève qui lui demandait de venir s’asseoir à coté elle. Shadow haussa les épaules et se décida à prendre place sur la chaise que lui présentait Rarity, elle lui semblait si insistante qu’il aurait été bien inutile d’essayer de l’ignorer. Le professeur n’avait quant à lui pas attendu qu’il se soit bien installé pour reprendre sa leçon.

« Comment tu trouves l’école jusqu’ici ? demanda gentiment Rarity, espérant l’aider à s’adapter.

– J’en sais trop rien. Je ne suis jamais vraiment allé dans une école. Mon père m’a juste appris à lire, écrire et compter pour ne pas avoir une descendance ignorante. Ensuite j’ai tout découvert par moi-même dans des livres. Qui voudrait faire cours au monstrueux enfant d’un autre monstre ? »

Rarity fut choquée par les rudes paroles de Shadow, elle n’avait jamais vu quelqu’un dont l’enfance avait été si triste. Elle aurait voulu l’aider, mais pour ça, il faillait qu’elle en sache plus sur lui et son passé. Alors elle continua à le questionner, tout en s’assurant de ne pas le mettre mal à l’aise.

« J’ai cru comprendre que tu avais un père… comment dire ? Euh…

– Monstrueux ? Détestable ? Abominable ? Cruel ? Démonique ? Tyrannique ? acheva Shadow.

– Oh ! Chéri ! Je ne l’aurais pas dit comme ça… mais..

– Tu l’aurais fait si tu l’avais connu.

– Tu veux peut-être m’en parler ? demanda aimablement Rarity.

– Si tu veux, soupira Shadow. Après tout ce n’est pas comme si j’avais quelque chose de plus important à faire. »

Le jeune homme se racla la gorge, puis il commença son récit.

« Comme tu l’as déjà compris, je suis le fils du pire tyran qu’Equestria ait jamais connu. Il dirigeait d’un sabot de fer le royaume de cristal et tous ses habitants étaient devenus ses esclaves. Mais les princesses Celestia et Luna l’ont vaillamment combattu dans une terrible bataille dont personne ne se souvient après mille ans. Elles finirent finalement par le vaincre, mais, alors qu’elles allaient l’achever, il eut le temps de lancer un sort qui nous enferma tous dans une autre dimension où le temps n’avait pas d’emprise, durant ce qui me sembla être une éternité. »

Rarity l’écoutait avec une réelle fascination, elle comprenait petit à petit ce qu’avait vécu Shadow durant son enfance, et toutes les fois où elle avait fait une scène du moindre petit problème lui semblait à présent risible. Lui devait vivre avec les horreurs perpétrées par son père tout en sachant que si quelqu’un découvrait leur lien, tous le haïraient.

« Il y a quelques mois, un peu avant la première venue de Twilight dans votre monde, le sort de mon père a pris fin et tout le royaume de cristal reprit enfin sa place, poursuivit Shadow en ignorant totalement le cours de français. La princesse Celestia envoya alors la princesse Cadence et son mari, le tout récent prince Shining Armor, qui est aussi le grand frère de Twilight, pour protéger le royaume du retour de mon père.

– Twilight a un grand frère marié à une princesse ? » s’exclama Rarit,y ravie pour eux. Elle adorait les histoires romantiques.

« Oui, oui ! soupira Shadow qui n’avait pas apprécié d’être interrompu durant son histoire. Ce fut même ton double qui a confectionné les robes. Puis-je poursuivre ?

– Bien sûr. Désolé mon cher. », s’excusa Rarity, ravie de ce qu’il venait de lui révéler. Elle avait toujours rêvé de confectionner les robes d’un mariage, mais jamais d’un mariage royal, c’était vraiment incroyable.

« Je disais donc que c’était Cadence et Shining qui devaient protéger le royaume, malheureusement ils en étaient incapables seuls, alors Celestia a aussi envoyé Twilight et ses amies. Après quelques difficultés, ils réussirent à anéantir mon père ! Moi j’ai simplement profité du fait que plus personne ne se souvenait de moi pour disparaitre et faire ma vie ailleurs, pour finalement rejoindre Ponyville il y a à peine une semaine. »

Rarity voulut lui demander pour qu’elle raison il avait décidé de venir dans leur monde, mais le professeur, furieux, s’était arrêté devant leurs bureaux et l’en empêcha.

« Mademoiselle Rarity, vous discutez en classe à présent ? Vous me décevez réellement. »

La jeune fille vira au rouge pivoine, gênée par tous les regards qui étaient dirigés sur eux.

« Et vous ? Monsieur Shadow, dès votre premier cours ? Je vous ennuie, peut-être ?

– Pas plus que ce à quoi je m’attendais », répondit sobrement Shadow sans même chercher à cacher son indifférence pour lui et son cours.

Tous les élèves se mirent à rire de sa répartie, mais le grincement des dents du professeur lui indiqua que celui-ci n’avait pas vraiment apprécié sa réponse.

« Si vous ne voulez pas être en retenue dès le premier jour, je vous conseille de changer de comportement. À présent, traduisez moi le poème que je viens de citer. »

Shadow jeta un œil sur le livre de Rarity, puis il ouvrit le sien à la même page avant de se lever, de s’éclaircir la voix et de commencer l’exercice. Il traduit le long poème d’un ton morose et monotone, sans faire la moindre erreur, ni même la plus petite hésitation, et le tout dans un accent correct qu’il avait réussi à apprendre simplement en écoutant le professeur d’une oreille distraite. Lorsqu’il eut fini, il se rassit et attendit que l’expression abasourdie s’efface enfin du visage de chacun.

« On va … reprendre le… cours ! », finit par aligner le professeur déconcerté par les performances de Shadow.

Le jeune homme remarqua que Rarity ne l’avait toujours pas lâché des yeux et que sa bouche était toujours entrouverte. Il s’approcha alors à quelques centimètres de son propre visage, lui adressa son sourire charmeur et lui referma la mâchoire de son index.

« J’ai eu le droit à un millier d’années pour apprendre tout le savoir du royaume de cristal et développer de nombreux talents. Il faut bien trouver de quoi ne pas mourir d’ennui. »

Le cours se poursuivit durant plusieurs minutes avant que l’horrible bruit strident de la sonnerie ne leur indique que celui-ci était enfin terminé. Shadow et Rarity se dirent au revoir, puis chacun partit de son côté, rejoignant sa prochaine salle de cours. Shadow avait déjà réussi à conquérir la confiance des Éléments de l’Harmonie de son propre monde, ainsi que celle de la Rarity de ce monde-ci, mais seule Sunset Shimmer avait une quelconque importance à ses yeux, même s'il n’en connaissait pas lui-même les raisons. Il prit une grande inspiration afin de chasser ses doutes, il avait toujours fait confiance en son instinct et ce n’est pas maintenant que ça allait changer. Il voulait Sunset Shimmer, il aurait Sunset Shimmer.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.