Discord icon

Chapitre 7 : Une étrange rencontre

En ouvrant légèrement les yeux, Twilight eut la surprise de voir devant elle une petite pile de baies, et pouvait voir Spike en train d’en cueillir d’autres dans les buissons environnants.

 

Retrouvant peu à peu ses autres sens, elle pouvait entendre quelques chants d’oiseaux, la rassurant sur le fait qu’il n’y avait apparemment pas de menace. Mais bien que sa fatigue avait disparue, elle sentait ses muscles lui faire encore un peu mal, l’empêchant de se lever tout de suite.

 

Combien de temps avait-elle dormi ? Elle n’en avait aucune idée, et le feuillage des arbres l’empêchait de cerner la position exacte du soleil.

 

Elle sentit aussi que quelque chose était posé sur elle, et remarqua la couverture qui leur restait. Comprenant de suite ce qu’avait fait son dragon, elle afficha un sourire devant ce geste puis se décida à prendre la parole, voyant Spike revenir, les pattes pleines de baies.

‘‘Bonjour Spike, j’ai dormi longtemps ?’’ lui demanda-t-elle en relevant la tête tout en restant couchée sur le côté.

 

‘‘Hum ? Ah, tu es réveillé ! Je commençais à m’inquiéter !’’ s’exclama-t-il en lâchant ses baies, avant de courir pour enlacer la jument. ‘‘Ça doit bien faire au moins quatre heures que tu dors, entre-temps, j’en ai profité pour cueillir ces baies.’’ poursuivit-il en s’écartant et en désignant la pile à côté d’eux.

 

Au moins quatre heures ?! Et ben, il faut vraiment que je fasse plus de sport… se dit Twilight, à moitié étonnée d’avoir dormi si longtemps après leur course-poursuite.

 

Puis sentant son estomac réclamer de quoi se remplir après ses efforts passés, elle prit dans sa magie une poignée de baies qu’elle avala rapidement. Remarquant au passage qu’elles avaient très bon goût.

 

‘‘Dis-moi Twilight…’’ commença à demander Spike, la bouche pleine de baies, ‘‘Comment se fait-il que les timberwolfs soient dans cette forêt ? Je croyais qu’ils  habitaient dans celle d’Everfree.’’

 

‘‘En fait, nous sommes dans la forêt Everfree Spike.’’ lui répondit Twilight après avoir avalé une autre poignée de baies, avant de poursuivre en voyant que son dragon ne comprenait pas. ‘‘Avec l’abandon de Poneyville, la forêt a pu se développer au-delà de la ville. Par conséquent, le territoire des timberwolfs a lui aussi augmenté. Rappelle-toi de l’univers alternatif où Nightmare Moon avait pris le contrôle d’Équestria. Quand on est arrivé sur la table de la carte, il y avait aussi la forêt et les timberwolfs.’’ expliqua-t-elle calmement en se prenant une pomme.

 

‘‘D’accord, et maintenant on fait quoi ?’’ lui demanda de nouveau Spike, en se léchant les pattes pleines de jus.

 

‘‘Et bien… J’ignore si nous sommes toujours sur la route de Canterlot, et les arbres sont trop épais pour bien cerner le soleil. Je pourrais toujours m’envoler pour savoir, mais...’’ elle ne put finir sa phrase, attirée par un bruit au loin en tendant les oreilles.

 

De suite elle se leva, invitant Spike à ranger leurs affaires et à la suivre. Une fois qu’elle eut mis sa selle, elle se dirigea avec Spike à ses côtés vers la source de ce bruit, qui semblait être celui d’une course au galop.

 

Tout en se rapprochant de la source de ce bruit, la forêt autour d’eux commençait à s’espacer, et les arbres se faisaient de plus en plus jeunes.

 

Puis au bout de quelques minutes, ils arrivèrent à la lisière de la forêt, à la suite de laquelle se trouvait un terrain dégagé. Celui-ci était couvert d’herbe avec quelques petites collines, des buissons et des arbres, qui formaient par moment de petits bois. Voyant que le bruit provenait maintenant de par-delà l’une des collines, Twilight se mit à hésiter.

 

S’exposer à découvert, sans savoir qui elle allait rencontrer, et ignorant tout de cette époque, était risqué. Mais rester ici, signifiait devoir continuer à faire face aux timberwolfs… et ils n’auront pas toujours autant de chance que ce matin.

 

Finalement sa curiosité prit le dessus, et elle se décida à franchir la barrière végétale qui lui servait de camouflage, suivie de Spike qui était un peu anxieux.

 

En se retrouvant à l’air libre, les deux voyageurs furent surpris par la petite brise qui soufflait sur cet endroit. Néanmoins, cela ne les dérangeait pas et Twilight avait même l’impression de se sentir plus libre ainsi, en dépit de la selle qu’elle portait.

 

Ils finirent par monter en haut de la colline pour avoir une vue dégagée et identifier l’origine du bruit, et ce qu’ils virent les étonna grandement. Il s’agissait d’un groupe d’une vingtaine de poneys terrestres qui couraient. Non par peur, mais visiblement par plaisir.

 

‘‘Par Célestia, mais qu’est-ce que c’est que ça ?’’ ne put s’empêcher de se demander Spike.

 

‘‘Je n’en sais rien, mais au moins ça prouve que tous les poneys n’ont pas été tués. Et c’est déjà une bonne chose.’’ répondit Twilight, un peu soulagée de voir d’autres poneys que ceux de ses souvenirs, avant de remarquer quelque chose d’étrange dans le groupe.

 

‘‘Attends une minute… Où sont leurs marques de beauté ?’’

 

‘‘Quoi ?’’

 

‘‘Regarde, on dirait qu’aucun d’eux n’a de marque de beauté.’’ reprit la jument en désignant le groupe du sabot.

 

‘‘Pfff… Mais ce n’est pas possible, à leur âge tout de même…’’ s’exclama Spike en les regardant d’un air réprobateur, se disant que les CMC auraient adoré être là pour les aider.

 

‘‘Viens suis-moi, il vaut mieux aller leur voir et leur parler pour en savoir d’avantage.’’ indiqua Twilight en commençant à descendre, alors que le groupe de poney venait de s’arrêter à quelques mètres de la colline.

 

En approchant du groupe, ils virent que celui-ci mangeait de l’herbe, ce qui n’était pas sans augmenter la curiosité de Twilight et le dégoût de Spike. De même, aucune des juments du groupe n’avait sa crinière et sa queue coiffée, et celles des quelques mâles présents étaient aussi longues que celles de leurs compagnes.

 

Puis vint le moment où le groupe remarqua les deux arrivants, qui étaient à cinq mètres d’eux. Ils arrêtèrent de suite leur activité, pour ensuite s’approcher prudemment des étrangers, l’air surpris.

 

‘‘Heu… Bonjour… Désolée de vous déranger dans votre… déjeuner.’’ commença à dire d’un ton hésitant Twilight avec un petit sourire et en saluant du sabot. Mais cela ne fit que stopper les poneys, certains même reculant par crainte.

 

D’accord… Ça commence bien… se dit la jument un peu désemparée, alors que Spike restait derrière elle, préférant la laisser gérer « ces présentations ».

 

‘‘Heu… J’imagine que vous ne savez pas qui je suis… Sans doute du fait de mon absence qui a dû être longue… très longue visiblement… Bien… Je me présente, je m’appelle Twilight Sparkle, princesse de l’Amitié, et voici Spike mon assistant numéro un.’’ enchaîna-t-elle tandis que Spike salua timidement de la patte, sans que cela ne provoque d’effet, si ce n’est une plus grande confusion pour tous ceux présents.

 

Mais ils ont donné leur langue à Cerbère ou quoi ?! Parlez donc ! Même de quelque chose d’idiot, mais faites quelque chose par Célestia ! s’insurgea l’alicorne en se demandant si cela allait continuer toute la journée, se rappelant sa première rencontre avec Fluttershy.

 

Avant qu’elle ne prenne de nouveau la parole, un mâle aussi grand que le frère d’Applejack et de couleur marron, commença à se détacher du groupe et à s’avancer vers Twilight. Il s’arrêta à moins d’un mètre de la jument et l’observa intensément dans les yeux.

 

Ça doit être le chef du groupe… Peut-être qu’il va enfin prendre la parole.

 

Puis après un moment où il observa aussi sa corne, l’étalon se mit à faire le tour de Twilight, qui continuait à le regarder en tournant la tête.

 

Mais qu’est-ce qu’il fait encore ? Ah, il veut sans doute voir ma marque de beauté.

 

Son hypothèse fut confirmée, quand elle vit le poney s’arrêter à la hauteur de son flanc gauche et regarder les étoiles dessus.

 

Lassée, elle retourna la tête, et examina de nouveau le groupe, qui l’observait d’un air mêlant curiosité et appréhension.

 

Super… Je m’absente pendant une durée indéterminée, et je me retrouve avec un groupe de terrestres totalement à l’Ouest et… Oh ! Par Célestia !

 

À l’instant où elle sentit le museau de l’étalon renifler vers la base de sa queue, Twilight déploya ses ailes, encore camouflées par sa selle qui tomba à terre, et se retourna en envoyant un rayon sur le poney, le propulsant en arrière. Elle le regarda d’un air sévère, malgré la rougeur de ses joues, tandis qu’il se remettait sur ses pattes, légèrement sonné.

 

Et totalement obsédés en plus !

 

En se retournant, Twilight remarqua que si la plupart des poneys avaient reculé par peur, certains en voyant ses ailes semblaient comme médusés. Une poignée se mettant même à légèrement incliner la tête, comme si un réflexe endormi depuis longtemps, refaisait son apparition à la vue de ses attributs d’alicorne.

 

Ah ! Au moins, certains n’ont pas tout oublié du respect dû à une princesse ! Non mais, on n’a pas idée d’agir de la sorte pour savoir si on affaire à une femelle, voir une femelle en chaleur ! Attendez que je vous réapprenne les bonnes manières à l’égard d’une personne de haut-rang… Mais attends… Qu’est-ce que je dis ?! Oh non… Voilà que je me mets à penser comme Luna et surtout le prince Blueblood…

 

Après cette remarque cinglante qui lui valut de se donner un coup de sabot sur la tête, Twilight afficha un petit sourire gêné et replia ses ailes, invitant les autres poneys à relever la tête. Utilisant la technique de Cadance pour se déstresser, elle inspira profondément avant de regarder de nouveau le troupeau.

 

Bon. Visiblement, ils n’ont pas l’usage de la parole, et sont à un stade primitif. Ce qui explique l’absence de marque de beauté, car ils n’ont pas de talent propre à chacun. Mais dans quelle époque je suis tombée ? D’autant que ça semble la première fois qu’ils voient une alicorne, voire simplement un poney avec une corne ou des ailes.

 

Elle décida de prendre les devants et se dirigea vers le groupe, sous le regard interrogateur de Spike et de l’étalon marron à ses côtés. Tous deux étant restés en retrait. En arrivant devant les poneys, ceux-ci s’écartèrent prudemment pour la laisser passer.

 

Il faudrait que je trouve un moyen de gagner leur confiance… continua–t-elle à penser en se mêlant au groupe.

 

C’est alors qu’elle remarqua un poulain, du même âge que les CMC, qui l’observait depuis les pattes avant de ce qui devait être sa mère.

 

J’ai peut-être une idée…

 

Elle se plaça en affichant un petit sourire près du poulain, qui recula un peu plus derrière les pattes de sa mère. Puis après s’être penchée, elle déploya lentement une de ses ailes en direction du poulain, sous le regard inquiet de l’autre jument.

 

Après un moment d’hésitation, le poulain se mit en marche, d’un pas prudent, vers l’étrange membre. Une fois qu’il eut atteint l’aile de Twilight, le poulain se mit à la renifler prudemment, avant de se tourner vers elle. Celle-ci baissa alors la tête afin d’exposer sa corne, que le poulain renifla également, avant d’y passer sa langue, ce qui provoqua un petit rire de l’alicorne chatouillée.

 

Elle pouvait voir que les poneys autour d’eux retrouvaient une certaine confiance, tandis que le poulain la regardait avec un sourire que seuls les enfants savent faire.

 

Rien de mieux que les enfants pour gagner la confiance des adultes ! Il n’y a pas à dire, c’est toujours curieux et innocent à cet âge, quelle que soit l’espèce et le stade d’évolution. constata Twilight avec amusement, alors que d’autres poulains approchaient pour observer de plus près la mystérieuse jument.

 

Afin de prouver une fois pour toutes ses bonnes intentions, celle-ci se releva et fit une caresse du museau sur le dos du poulain, qui bien que surpris semblait apprécier ce geste. Les poneys autour d’eux retrouvèrent quant à eux confiance, et s’approchèrent à leur tour de la jument qui les laissa faire.

 

Bien ! Enfin ils m’acceptent, ce n’est pas trop tôt !sSe dit-elle avec fierté, après avoir dû faire face à ce qu’elle considérait comme le « choc des stades de l’évolution ».

 

Bon… Et moi dans tout ça… se plaignit Spike, qui restait toujours en retrait avec l’étalon, avant que ce dernier, après l’avoir regardé, ne rejoigne le groupe.

 

Rassurés de voir qu’elle ne représentait pas une menace, les poneys s’en retournèrent brouter l’herbe, et Twilight retourna voir Spike qui partait à sa rencontre en traînant la selle.

 

‘‘Ce fut long, mais j’ai finalement gagné leur confiance.’’ lui dit-elle fièrement en regardant le groupe.

 

‘‘Pourquoi ils semblaient si craintifs en te voyant, et pas tant que ça pour moi ?’’ lui demanda-t-il l’air un peu vexé, se souvenant avec nostalgie de l’impression qu’il avait fait devant les amies humaines de Twilight. Où il avait montré qu’il parlait, et surtout qu’il était un puissant dragon cracheur de feu.

 

‘‘Je suppose qu’ils n’ont jamais dû voir des poneys autres que terrestres dans leur vie, mais qu’ils ont vu des dragons voler dans le ciel pour savoir à quoi ils ressemblent.’’ Répondit l’alicorne en lui faisant une accolade pour le réconforter.

 

‘‘Bon, et maintenant ?’’ redemanda le dragon après un moment en se séparant de Twilight.

 

‘‘Je pense qu’on va rester avec eux pour la nuit, d’autant que la journée est déjà bien avancée.’’ indiqua-t-elle en recevant l’aquiescement de Spike.

 

Mais alors qu’elle terminait de parler, l’impression d’être observée de loin lui revint. Aussitôt elle tourna la tête, vers l’endroit d’où elle pensait qu’on l’épiait. Mais la seule chose qu’elle vit, fut un poney terrestre au pelage noir. Ce dernier descendait d’une autre colline, et semblait vouloir intégrer le groupe.

 

Celui-ci lui réserva un accueil plus confiant et rapide, avec seulement le chef du troupeau qui s’avança vers lui. Après un examen visuel, durant lequel le nouveau venu baissa la tête en signe de soumission, l’étalon l’autorisa à les rejoindre, le regardant encore un moment en tapant le sol du sabot. L’étranger passa alors à côté de Twilight, et après l’avoir observé, se mit à son tour à brouter l’herbe.

           

‘‘Ils sont vraiment étranges les poneys d’aujourd’hui…’’ fit remarqua Spike en pensant tout haut. Se disant de toute façon qu’il ne pouvait pas être compris de ces poneys sauvages.

 

Mais avant que son amie n’ait le temps de répondre, le chef du groupe se mit à hennir en se mettant sur ses sabots arrière et en agitant ceux de l’avant. Il fut repris par l’ensemble des autres poneys, enjoués, sous le regard interrogateur de Twilight et Spike.

 

Tous se mirent ensuite à galoper, suivant leur chef qui prenait la tête du troupeau, et se dirigeait vers l’Est.

 

‘‘Bon, c’est reparti pour un tour. En selle Spike !’’ lui lança amusée Twilight, qui utilisa sa magie pour poser la selle et Spike sur son dos, avant de se cabrer à son tour et de rejoindre les autres poneys.

Note de l'auteur

Une petite "mélodie" pour entrer dans l'ambiance pour le prochain chapitre qui est toujours un de mes favoris ^^ : https://www.youtube.com/watch?v=wIt0WCWcZWQ

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.