Discord icon

Chapitre 8 - La Résistance

"Tout est ma faute..."

"Tout est notre faute, grande sœur."

 

Tous les poneys ne comprirent pas tout de suite ce qu'avait dit leur orateur, perché sur son rocher. Certains murmuraient à haute voix leur incompréhension avec des "quoi ?", des "hein ?" ou encore "Il a dit quoi ?"

Mais une réponse claire fut rapidement apportée lorsqu'un sifflement se fit entendre, suivi d'un horrible bruit de chair transpercée provenant de juste à côté de Moon.

Il tourna la tête. Romeo avait les yeux écarquillés et semblait ailleurs. Un mince filet de sang coulait de sa bouche. Moon baissa les yeux. Un trou béant de quelques centimètres se trouvait dans le torse de Romeo. Un trou qui fumait légèrement, causé par un projectile magique. Il tourna lentement la tête vers Moon, le regardant droit dans les yeux pour la première fois.

Le temps sembla comme figé l'espace d'un instant, alors que Moon et Romeo se regardaient dans les yeux. Le pégase avait l'air terrifié, la peur se sentait dans son regard. Moon, quant à lui, essayait de comprendre ce qu'il se passait. Mais quelque chose le gênait dans sa réflexion : ce regard. Il le connaissait. Il avait déjà vu ce regard effrayé. En une fraction de seconde, un nouveau brin de sa mémoire lui revint.

 

Il se trouvait encore une fois dans la plaine au sud de Cloudsdale, presque au même moment que son précédent souvenir, à peine quelques minutes avant. Il arrivait à placer un ordre dans ses souvenirs.

Devant lui, à quelques dizaines de mètres, l'orée de la forêt, et, au loin, la ville en proie au carnage.

Soudain, sortit de derrière les arbres un petit pégase bleu galopant à toutes pattes, semblant avoir à peine l'âge de voler. Il s'arrêta net en voyant Moon et se recroquevilla, commençant doucement à reculer. Moon le fixa dans les yeux et lui dit cette phrase :

"Pars, petit. Ton heure n'est pas venue."

Son ton n'était pas spécialement rassurant, légèrement brusque.

Romeo, car c'était lui, Moon le reconnaissait maintenant, hésita un instant, toujours terrifié, puis passa en vitesse près de Moon qui ne lui jeta même pas un regard.

 

À son regard, Moon devina que le pégase le reconnaissait à son tour. Quelles étranges retrouvailles, en cet instant suspendu dans le temps, où les yeux de Romeo se voilaient et où son corps commençait lentement à chuter en avant.

Il heurta le sol, rompant le silence qui s'était instauré après le sifflement. Puis ce fut la panique. Les poneys comprirent qu'ils avaient été attirés dans un piège, mais déjà les projectiles magiques, des sortes de boules de lumière incandescentes qui transperçaient les corps comme du papier, fusaient dans tous les sens, provenant de la forêt autour d'eux. Impossible de distinguer les assaillants.

C'est un piège !

Moon eut le réflexe de se replier sur lui-même, ce qui lui sauva la vie, car l'instant d'après le haut de son capuchon fut déchiré par un projectile, laissant apparaître sa crinière bleu clair.

Les poneys galopaient dans tous les sens, en proie à la panique. Le seul qui ne bougeait pas était l'orateur perché sur son rocher, qui riait à gorge déployée.

Parmi les comportements anormaux, il y avait cette ponette rose que l'Armée de Discord avait capturée. Elle n'essayait pas de fuir, elle essayait d'aider le plus de monde, poussant des poneys pour les éloigner de la trajectoire de certains tirs.

Des pégases tentèrent de s'envoler pour fuir, mais ils furent abattus en vol par d'autres traits magiques.

Des licornes se téléportèrent pour fuir, mais peu réussirent à s'échapper, car elles furent les premières cibles.

Moon se releva en vitesse, laissant tomber son bout de tissu pour s'enfuir en galopant. Alors qu'il allait sortir de la clairière, un poney hurla :

"Attention !"

Il fut projeté à terre, un pégase rouge s'était jeté sur lui alors qu'un projectile magique lui fonçait dessus. Il venait de lui sauver la vie.

Tous les tirs cessèrent soudain. Les poneys encore en vie continuèrent à fuir et hurler en tous sens, lorsqu'un chant se fit soudain entendre, dominant la cohue. Un chant que Moon connaissait. C'était le chant de la résistance, repris par des dizaines de poneys.

Sortirent alors de tous les côtés des poneys, portant pour la plupart une simple bandoulière où se trouvait leur épée. Les poneys pris au piège n'eurent d'autres choix que de retourner dans la clairière à reculons.

Le poney sur son rocher cessa soudainement de rire.

"Mais qu'est-ce que... ?"

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Une flèche lui transperça la tête, en plein front, de face. Il resta immobile quelques instants, incrédule, puis son corps s'effondra, dégringolant du rocher, pour atterrir lourdement sur le sol.

Les poneys acculés ne comprirent pas immédiatement ce que cela signifiait. Le poney qui les avait attirés dans un piège venait d'être abattu.

Moon, toujours au sol, se releva et regarda autour de lui pour comprendre ce qu'il se passait. Son regard tomba sur le pégase rouge qui l'avait sauvé. Celui-ci eut un petit sourire.

"Merci", fit Moon.

"Ma dette est remboursée", répondit celui-ci avec un clin d'œil.

Moon ne comprit pas ce que le pégase entendait par là, mais il y avait plus important. La situation semblait se calmer, les poneys se faisaient silencieux maintenant qu'ils étaient encerclés.

 

Une ponette parmi ceux qui encerclaient, celle qui avait tiré la flèche, rangea son arc sur un emplacement fait en cuir et en acier prévu à cet effet situé sur son flanc. Elle tenait son arc à deux sabots et pourtant elle ne tombait pas, grâce à un petit système de trépieds, lui permettant alors d'user de ses deux pattes pour manier son arc.

Elle reposa ses sabots au sol, ce qui eut pour effet de replier le dispositif.

D'une couleur beige, la crinière et la queue blondes comme les blés, les yeux bleus, avec un chapeau en pointe aux bords rabattus vers le haut. Elle prit la parole d'une voix forte et ferme, s'adressant aux poneys terrorisés dans la clairière.

"Nous sommes la résistance ! La vraie ! Vous avez été entraînés dans un piège tendu par l'Empire Solaire, néanmoins, grâce à notre agent infiltré..."

Elle désigna la ponette rose d'un sabot, et celle-ci sourit en faisant coucou à tout le monde, toute contente.

"... nous avons pu déjouer ce plan et sauver la plupart d'entre vous. Vous n'avez plus rien à craindre pour l'instant."

Les poneys hésitèrent, puis finalement semblèrent rassurés par ces paroles. La plupart étaient bien sûr contents d'échapper à la mort. Cependant, l'archère continua :

"Vous avez eu un aperçu de ce qu'est la guerre : des coups bas, des morts, de la peur. Vous vouliez rejoindre la résistance, vous en avez l'occasion, mais vous avez surtout l'occasion d'y réfléchir à deux fois ! Tous ceux qui voudront se joindre à nous seront bienvenus, et ceux qui veulent partir peuvent le faire dès maintenant !"

Sur ces mots, l'archère s'écarta et laissa le chemin de sortie libre d'accès. Des poneys s'avancèrent alors prudemment, redoutant un quelconque autre piège. Pourtant rien ne se passa, et ils purent s'engager sur le chemin et s'en aller. Une licorne se tourna vers l'archère.

"Merci."

"C'est notre rôle de protéger les civils. On nous appelle la résistance, mais ce n'est pas vraiment le bon terme. Nous agissons juste pour le bien d'Equestria et de son peuple avant tout", répondit-elle simplement sans même la regarder.

La licorne s'en alla alors. Il n'y avait plus que cinq poneys dans la clairière.

"Bienvenue dans la résistance !" sourit alors l'archère.

Les poneys de la résistance acclamèrent chaleureusement les nouveaux venus.

"Debt !" fit une voix que connaissait Moon. "Tu n'as pas suivi le plan !"

Le pégase rouge sourit à la licorne bleue qui s'avançait vers lui.

"Allons, Stary, je n'allais pas le laisser mourir !"

Stary ?

Moon tourna la tête. Effectivement, c'était bien Stary qui venait de parler. Elle posa à son tour les yeux sur Moon.

"Moon !" fit-elle alors en s'approchant, souriante. "Quelle bonne surprise ! Tu veux rejoindre la résistance ?"

"Stary ! Je suis étonné de te voir ici ! Je croyais que tu ne voulais pas participer à la guerre !"

Stary leva un peu les yeux au ciel avec un sourire.

"Je n'ai pas vraiment eu le choix pour libérer mon amie."

"On parle de moi ?" fit la ponette rose en s'approchant.

"Moon, je te présente Lemon Square."

"Enchanté, Lemon", fit Moon.

"Enchanté aussi, même si on se connait déjà et que Stary m'a un peu parlé de toi", répondit la dénommée Lemon en souriant.

Moon se tourna vers Stary.

"Donc tu l'as libérée ?"

"Oui", acquiesça Stary. "Mais je n'étais pas seule, bien sûr. On était plusieurs pour libérer les prisonniers. Désolé qu'ils t'aient assommés d'ailleurs, mais ils ne pouvaient pas savoir que c'était toi, même moi j'ai eu du mal à te reconnaître avec ta crinière peinte en rouge. Mais heureusement que j'étais là, sinon ils t'auraient tué comme les autres gardes."

"Merci à toi, alors", remercia Moon.

"Au moins, notre dette est payée, pas vrai, Debt ?"

Le pégase rouge acquiesça.

"Comment ça, une dette ?" demanda Moon. "Je t'ai sauvée, Stary, je comprends que tu avais une dette envers moi, mais ce pégase, je ne me souviens pas l'avoir aidé."

"Notre rencontre était assez précipitée", expliqua le dénommé Debt. "C'était moi le pégase à qui tu as donné les clefs en vitesse avant de partir."

Moon se souvenait effectivement que, quand il avait sauvé Stary, il avait aussi donné rapidement les clefs à un pégase enfermé, et il n'avait pas eu le temps de voir s’il s'en était sorti à cause des soldats qui le poursuivaient.

"Oh je vois ! C'était toi ! Heureux que tu aies pu te libérer, alors !"

"Grâce à toi. Je ne me suis pas présenté, je suis Debt Doubt."

"Enchanté, alors."

Soudain, une voix les interrompit.

"C'est bien beau, vos discussions, mais il va falloir qu'on décampe", fit l'archère. "Les soldats de l'Empire Solaire pourraient débarquer, et l'Armée de Discord est en marche pour le sud, je n'aimerais pas être sur son chemin ! Alors on se met en route ! Direction le QG !"

"Oui !" répondirent tous les poneys, à l'exception de ceux qui venaient d'être enrôlés dans la résistance.

 

Ils se mirent en marche pour le sud. Ils devaient être une cinquantaine. Moon profita de la marche pour se renseigner un peu auprès de Stary.

"C'est votre leader ?" demanda-t-il en désignant d'un coup de tête l'archère.

"Oh non, ce n'est qu'une ponette qui a organisé le plan d'intervention. Il n'y a pas de vraie hiérarchie dans la résistance, c'est celui qui semble avoir le meilleur plan qui décide quoi faire tout le long de son accomplissement. Bien sûr, il y en a qu'on écoute plus que d'autres, et Archer Arrows en fait partie."

"Il n'y a donc pas de chefs dans la résistance ? Vous êtes combien ?"

"À peu près cinq cents, même si une centaine sont répartis dans tout Equestria en quête d'informations, et une dizaine infiltrés chez l'ennemi. On a pas vraiment de dirigeant, mais une certaine ponette pourrait faire figure de dirigeante puisqu'on ne conteste jamais ce qu'elle dit ou fait."

"Elle est au QG ? D'ailleurs, il est où ce QG ?"

Stary sourit tout en regardant devant elle.

"Je suis contente de voir que tu t'impliques dès le début. Je suis sûre que ton aide nous sera précieuse. Non, elle n'est pas au QG, elle est sur le terrain, c'est elle qui prend le plus de risques pour nous tous. Le QG se trouve près d'une ville abandonnée, Ponyville, je sais pas si tu connais."

Ponyville ? La ville où vivaient les Éléments de l'Harmonie autrefois ? C'est une ruine ? Bon sang...

"Oui je connais. Il faudra que je parle à votre pseudo-dirigeante quand elle reviendra, j'ai des éléments importants pour la suite de la guerre."

"Il faudra attendre qu'elle revienne de sa mission, alors. Qu'est-ce que tu as découvert ?"

"J'ai des nouvelles concernant l'Armée de Discord, et aussi concernant les Éléments de l'Harmonie."

Stary tourna la tête vers Moon, étonnée.

"On m'a parlé des Éléments de l'Harmonie. Je connais leur histoire. C'est une des premières choses qu'on apprend en rentrant dans la résistance, avec l'histoire de Discord et aussi de Luna et Celestia."

Alors d'autres poneys se souviennent de cette légende ? Tout n'est pas perdu !

"Qu'as-tu découvert ?" demanda Stary.

"Leur localisation. Je sais où se trouvent les pierres qui vont avec les Éléments."

"Vraiment ?" fit Debt qui vint se placer près de Moon.

"Et je sais comment on pourrait les obtenir. Il ne nous manquerait plus que des représentants, et nous pourrions mettre fin à la guerre."

"Voilà qui tombe bien !" fit Stary. "On en aurait déjà trois ! Lemon a été capturée comme Élément du Rire, Debt pour la Loyauté, et moi en tant que Magie."

"La moitié du travail serait fait !" rajouta Lemon qui rejoignit la conversation en sautillant près d'eux.

En cette période de guerre, Lemon faisait un peu tâche dans le décor. Alors que tout le monde était triste, elle sautillait avec insouciance un peu partout, comme si rien ne pouvait affecter sa bonne humeur, pas même les morts que faisaient les batailles.

"Enfin, ne soyons pas trop précipités", nuança Debt. "Déjà nous ne sommes que des potentiels Éléments, pas forcément les vrais."

"D'ailleurs, comment font-ils pour le détecter ?" demanda Moon, espérant avoir enfin un semblant de réponse à cette question qu'il se posait depuis le début.

"Avec un appareil étrange", expliqua Stary. "Ce sont des licornes qui s'occupent de ça, elles passent l'appareil près de nous et elles l'activent par magie, et ça dit si on est ou non un potentiel élément."

"Je vois..."

Et maintenant la question est : comment ont-ils obtenu un appareil comme ça... ?

"Il faudra parler de tout ça aux autres", conclut Stary. "Ça pourrait tout changer si on arrivait à avoir les Éléments de l'Harmonie."

"C'est exactement ce que je me suis dit", répondit Moon en souriant.

 

Ils marchèrent pendant quelques heures, s'arrêtant pour manger le midi. Les provisions de la résistance étaient assez maigres, mais suffisantes pour tous.

Moon en apprit plus sur ce qu'avait fait Stary de son côté. Après qu'il l'avait sauvée, Stary était partie à la recherche de son amie. Elle avait trouvé la partie de l'armée qui l'avait capturée, mais elle avait aussi rencontré la résistance qui surveillait non loin en cachette. Elle s'était alors vu proposer de les rejoindre, ce qu'elle avait fini par accepter pour libérer son amie.

"Mais comment vous avez fait pour libérer les prisonniers ?" demanda finalement Moon. "Les gardes ont même pas pu réagir alors que vous étiez au beau milieu de l'Armée de Discord, et dans un cul-de-sac ! Et vous avez dû faire sortir les prisonniers sans vous faire remarquer."

Stary eut un petit sourire malicieux alors qu'elle regardait Moon tout en avançant. Finalement, elle dit d'un ton mystérieux :

"C'est grâce au seul avantage que possède la résistance. Tu vas bientôt comprendre, on arrive."

Moon n'y avait pas fait attention, mais ils étaient maintenant rentrés dans une forêt. Les poneys de la résistance commençaient à se montrer méfiants : Si une attaque avait été faite sur le QG, ils pouvaient tomber dans un possible piège. Qui plus est, il ne fallait pas qu'ils soient suivis pour préserver le secret de cet endroit.

Archer s'avança vers un gros chêne, un arbre qui devait avoir des centaines d'années. Elle toqua sur le tronc trois fois, puis deux fois et, après un instant, à la grande surprise de Moon, le tronc s'ouvrit en son centre, dévoilant une entrée qui plongeait sous terre.

Les poneys s'engouffrèrent dans l'arbre, descendant un grand escalier. Un peu plus bas sous terre, Moon remarqua un petit renfoncement sur la gauche de l'escalier où se trouvait une licorne mâle installée tranquillement dans un hamac. Probablement celui qui gardait la porte et se chargeait de son ouverture. Il salua les résistants et souhaita la bienvenue aux nouveaux.

Après s'être enfoncés d'une dizaine de mètres sous terre, ils débouchèrent dans une vaste salle à plafond bas, proprement creusée et étayée. Des tunnels partaient de cette salle et s'enfonçaient dans la terre.

"Bienvenus au quartier général de la résistance ! Nous sommes ici dans la partie nord !" annonça Archer une fois arrivée au centre de la salle, ayant attendu que tous soient entrés. "Je vais laisser les membres anciens s'occuper des nouveaux venus et leur faire visiter le tout, ainsi que leur indiquer leurs quartiers. Vous n'avez pas le droit de sortir sans en avoir averti au préalable le reste de la résistance. Bien sûr, si vous contactez un poney comme moi, Archer Arrows, ou un vétéran, c'est tout comme."

La ponette passa son regard ferme sur les cinq nouveaux arrivants. Puis son visage s'adoucit soudain, révélant une jument à l'air sympathique.

"Et bien entendu, merci à vous de nous rejoindre ! Essayez de vous détendre, et même de vous amuser si le cœur vous en dit ! Pour l'instant vous êtes en sécurité !"

La plupart des poneys furent soulagés d'entendre cela. Enfin ils avaient un lieu où ils ne craignaient plus la guerre. Tous se dispersèrent, prenant différents tunnels, d'autres restant dans la salle pour discuter.

"Viens Moon !" fit Debt en s'avançant un peu et regardant ce dernier. "On va te faire visiter !"

"Oh oui ! La visite !" sautilla Lemon.

Moon leur emboîta le pas, curieux et assez heureux, empruntant un tunnel plus large que les autres. Stary, Debt et Lemon lui firent la visite.

"Si tu as des questions, n'hésite pas", lui signala Stary alors qu'ils débouchaient dans une salle encore plus vaste que la précédente, avec plusieurs tables alignées, de quoi faire s'asseoir une centaine de poneys. "Ici, c'est une des salles à manger. Tu verras, il n'y a pas beaucoup de différences entre la partie nord du QG et les autres parties, elles ont été creusées selon le même modèle pour éviter de se perdre."

"D'ailleurs, comment tout cela a été creusé ? Vous avez des poneys spécialisés ?"

"On en a quelques-uns, mais ce ne serait pas suffisant pour avoir créé tout ce réseau", lança une voix féminine. "Il faut laisser place aux experts."

Une ponette rose à la crinière rayée de jaune et de violet s'approcha vers eux. Sa cutie mark représentait une pelle.

"Enchantée, je m'appelle Iron Shovel", fit celle-ci avec un petit sourire en tendant un sabot à Moon. "Ponette fossoyeuse, creuser, c'est ma spécialité !"

Moon lui tapa dans le sabot, en signe de bonjour.

"Enchanté. Je suis Moon Help. Nouveau dans la résistance. Qui sont ces fameux experts ?"

La ponette regarda Moon de ses yeux jaunes.

"J'ai l'air d'une débutante en comparaison d'eux. Ce ne sont pas des poneys. Ce sont des..."

"Diamond Dogs !" s'exclama une grosse voix.

Sortant d'un tunnel, un espèce de chien bipède gigantesque s'avança vers le groupe avec un air bienveillant.

"Ces galeries sont creusées depuis longtemps autour de Ponyville. Bien sûr, la résistance a organisé tout ça, avec notre aide."

"Diamond Dogs ?" répéta Moon en regardant l'énorme chien. "C'est bien vous qui creusez des galeries et qui vous nourrissez de gemmes ?"

"Exactement ! Tu es bien un des seuls à nous connaître !"

C'est vrai ça... Comment puis-je me souvenir d'autant de choses ? On dirait que je suis un bestiaire et un bouquin d'histoire à moi tout seul. Discord, les Éléments de l'Harmonie, Cloudsdale, Ponyville, les Windigos, et maintenant les Diamond Dogs. Mais qui suis-je, à la fin !?

"C'est grâce à eux qu'on a pu libérer les prisonniers", expliqua Debt. "Ils nous ont creusé une galerie jusqu'aux gardes, et nous les avons tous pris par surprise."

"Ma tête s'en souvient", plaisanta Moon.

Tous rirent de bon cœur.

Bon sang que cela fait du bien de rire. J'avais oublié à quel point c'était soulageant ! Voilà une chose que je ne dois jamais oublier de nouveau : le rire.

Et pourtant, à ce moment, Moon oubliait autre chose : ses problèmes. L'espace d'un instant, il se sentit soulagé, apaisé, et il en fut de même pour tous les autres.

Il avait finalement atteint la résistance, il en faisait partie, il allait pouvoir aider dans cette guerre, apporter des informations, arrêter d'agir bêtement de son côté, et faire quelque chose qui pouvait vraiment faire la différence dans cette guerre.

Mais pour l'instant, il allait se détendre le plus possible jusqu'à l'arrivée de cette fameuse pseudo-dirigeante, et pourquoi pas faire connaissance avec le plus de monde possible en attendant. Maintenant il n'était plus seul, c'en était fini de la solitude à travers la guerre.

Note de l'auteur

Avec les OCs de :
- Romeo Nightinamare (lui-même)
- Zebu (Iron Shovel)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.