Discord icon

Chapitre 9 - Sous Terre

"Tu n'as aucune responsabilité là-dedans, petite sœur."

"Si. Moi aussi je voulais la même chose que toi, c'est pour cela que je t'ai laissé faire."

 

Un réseau de souterrains immense, construit autrefois par des Diamond Dogs, puis réutilisé par la résistance. Voilà ce qu'était le QG de cette dernière. S'étendant sous Ponyville et ses abords, cette base était vraiment à l'idée que Moon se faisait de celle de poneys luttant dans l'ombre pour leur pays, leur vie.

Bien sûr, il ne fallait pas être claustrophobe : Aucune fenêtre, aucun passage vers l'extérieur si ce n'était les cinq entrées disposées à chaque point cardinal, plus une au centre de la ville au-dessus de leur tête. Le seul décor présent : de la terre et du bois, quelques roches et des racines.

Chaque partie sur l'extérieur de la base suivait le même schéma : l'entrée avec sa vigie, suivie d'une salle pouvant servir de salle de détente, avec plusieurs tunnels menant soit à des quartiers, soit à la salle à manger. Il y avait une vingtaine de chambres pouvant accueillir jusqu'à quatre poneys, avec le minimum nécessaire pour les besoins de tout un chacun. C'était là que vivaient les poneys qui partaient souvent en mission.

Depuis la salle à manger, qui accueillait sans problème une centaine de poneys, on pouvait se rendre dans la cuisine avec les provisions de nourriture, ou bien à l'armurerie où étaient stockées les armes de réserves et divers objets dont la résistance pouvait faire quelque chose.

Chaque poney possédait une épée, qu'il portait en général en permanence sur lui avec une bandoulière, et certains avaient des armures en cuir, voire en fer pour les plus méritants.

Pour assurer un accès à l'eau, la cuisine était reliée à la rivière passant près de Ponyville. Seule la partie ouest de la base avait nécessité une déviation spéciale car la rivière ne la desservait pas.

La partie sous Ponyville était différente. On pouvait y accéder depuis chaque autre partie de la base, via la salle à manger.

Une grande salle rectangulaire, pouvant accueillir plus d'un millier de poneys, se trouvait au centre de la base, reliée directement aux quatre autres parties. Il y avait une petite estrade au centre, en fait c'était plus un monticule aménagé, où l'on faisait les annonces, où l'on exposait les futurs plans. Chacun était libre de monter sur le monticule pour venir exposer ses idées, ses opinions mais, le plus souvent, les poneys se contentaient de poser leurs questions depuis la foule sans se déplacer.

Dans chaque coin de la salle, des tunnels menant à d'autres quartiers, ceux des poneys qui restaient au QG, pour le surveiller, coordonner les informations, s'occuper des réserves, etc.

Enfin, via quatre escaliers dans la grande salle disposés près des tunnels menant aux autres parties, on accédait à la forge, où en général une douzaine de poneys travaillaient sans relâche pour donner à la résistance le meilleur équipement possible, recyclant ce qui était possible de la ville ou des champs de batailles, refondant les armures lourdes pour les rendre légères, enlevant les décorations superflues, affûtant les lames.

C'était là que la visite que Stary, Lemon et Debt avaient faite à Moon se terminait.

La chaleur était pesante, les fourneaux tournaient en permanence, Moon se demandait d'ailleurs comment la fumée était évacuée.

"On va leur demander de te faire une épée, vu que t'en as pas, d'accord ?" proposa Debt.

"Euh..."

Moon passa son regard sur Lemon et Stary qui ne portaient pas d'épées.

"C'est vraiment obligé ?"

"En fait, c'est comme tu le sens", expliqua Stary. "Moi je peux me battre avec ma magie, et Lemon refuse de blesser des gens. Mais la plupart des résistants préfèrent en avoir une. C'est plus pratique pour combattre, et la plupart des licornes préfèrent garder leur magie pour se replier via une téléportation."

"Après, tu as réussi à tuer trois soldats à sabots nus, donc peut-être que c'est pas forcément utile pour toi", ajouta Debt en rigolant.

Moon leva un de ses sabots et le regarda.

C'est vrai que j'ai réussi à en tuer trois... Mais c'était par surprise. Je vais aller sur le terrain, il vaudrait mieux que j'ai quelque chose pour me défendre.

"Je pense que je vais prendre une épée", décida finalement Moon.

"Dans ce cas, on va voir Metal Smith", conclut Stary en désignant un poney qui travaillait.

Chose étonnante, ce devait être un des seuls poneys terrestres à travailler à la forge. La plupart des autres étaient des licornes, qui pouvaient plus facilement manier un marteau et effectuer rapidement les gestes nécessaires à la forge. Metal, lui, tenait son marteau dans la bouche comme l'aurait fait n'importe quel poney, et frappait actuellement une barre d'acier en fusion posée sur un établi.

Le groupe s'approcha de lui, la licorne bleue prenant la parole :

"Smith..." commença celle-ci, mais le poney couvert de suie leva un sabot pour lui faire signe d'attendre.

Il tapa encore quelques fois sur la barre, puis posa son marteau et examina son ouvrage, semblant satisfait de lui-même. Puis il se tourna vers Stary.

"Oui ?"

"On aimerait que tu fasses une épée pour Moon."

Un chiffon lévitant par magie passa sur le visage de Metal, révélant un pelage d'un blanc presque pur, ce qui contrastait énormément avec la salissure du reste de son corps et sa crinière quasiment noire. Il tourna la tête pour regarder qui venait de faire ça, et une licorne qui travaillait aussi aux forges se contenta de lui adresser un sourire affectueux du coin de l'œil, que Metal lui rendit. Puis il passa son regard sur Moon.

"Une épée standard, ça t'ira ?"

"Je pense, oui", répondit Moon incertain, n'ayant pas une grande connaissance des armes, du moins pas à son souvenir, ce qui pouvait être trompeur.

"Alors il faudra attendre un peu, je dois refaire le système d'Archer, et pour l'instant c'est ma priorité. Je m'occuperai de ton épée dès que possible."

"Compris."

"Tu devrais te ménager un peu", conseilla Debt. "Ça fait combien de temps que tu n'as pas pris une pause, au juste ?"

Metal leva les yeux au ciel.

"Pourquoi vous me dites tous ça ? Je dors, je vous signale, et je mange comme tout le monde. La différence, c'est que je bosse le reste du temps."

"Et l'acier qu'il fait est le meilleur qui soit", ajouta la licorne qui lui avait essuyé le visage, se joignant à la conversation, se plaçant près de Metal. Elle aussi était couverte de suie, ce qui masquait sa couleur naturelle.

"J'en suis bien conscient", se défendit Debt. "Mais ça ne sert à rien de t'épuiser à la tâche non plus. Tu n'es pas le seul forgeron de la résistance, même si tu es peut-être le meilleur."

"On a toujours besoin de plus d'armes !" enchérit la licorne. "Si on se fait attaquer, il faut qu'on puisse se défendre !"

"C'est bon, ça va..." admit Debt. "J'essayais juste de penser à sa santé."

"Je vais parfaitement bien, ne t'en fais pas !" rigola Metal. "Maintenant, si vous permettez, je dois finir le système, s’il n'est pas prêt à temps, Archer va me faire passer un sale quart d'heure !"

"On te laisse", répondit Debt, se dirigeant vers les escaliers, invitant les autres à le suivre. Moon et Lemon lui emboitèrent le pas alors que Metal tournait les sabots pour se remettre au travail. Stary s'approcha de la licorne couverte de suie et lui chuchota :

"Prends soin de lui."

Ce à quoi elle répondit avec un sourire :

"Ne t'en fais pas, j'ai toujours un œil sur lui, voire les deux"

Stary sourit à son tour avant de suivre les autres dans l'escalier, laissant les forgerons à leur travail.

 

Au moment où ils atteignaient le haut des marches, de retour dans la grande salle centrale de la résistance, une voix s'éleva haut et fort, résonnant dans toute la pièce :

"Ce soir, après le repas, grande réunion !"

Un poney se trouvait sur le monticule, un terrestre de stature robuste et plus grand que la normale, châtain avec le pelage bleu. Une soixantaine de poneys étaient là, à l'écouter.

"Vous allez entendre de grands bruits venant d'au-dessus, mais surtout ne sortez pas, et ne vous inquiétez pas ! Et si vous avez peur, évitez de hurler, au moins ! Faites passer le message !"

La plupart des poneys acquiescèrent sans vraiment comprendre de quoi il en retournait. L'un d'eux demanda :

"Pourquoi il va y avoir du bruit ?"

"Une armée va passer au-dessus de nous. Et ils vont sans doute s'installer à Ponyville, ou aux alentours, pour la nuit."

"Comment tu peux le savoir ?" demanda un autre poney.

L'orateur tourna son regard vers celui qui venait de parler avec un sourire en coin.

"Mais parce que nous avons un très bon réseau d'espions. Et le meilleur revient ce soir, c'est pour ça qu'il y a une réunion. Après avoir eu ses informations, nous pourrons établir un plan."

Le poney regarda un moment la foule, attendant d'autres questions, mais personne n'en posa. Alors il descendit du monticule et les poneys commencèrent à se disperser pour répandre l'information.

"C'est qui ?" demanda Moon en regardant le poney discuter avec d'autres membres de la résistance. Maintenant il voyait sa cutie mark : un chemin sinueux.

"Sinuous Path", expliqua une voix. "C'était un de nos meilleurs espions, mais il s'est fait repérer quand il espionnait l'Armée de Discord, puis sa couverture dans l'Empire Solaire a aussi été découverte. Alors maintenant il se contente de rassembler et de croiser autant d'informations en provenance des autres espions qu'il le peut."

Moon tourna la tête, se demandant qui venait de parler. C'était Archer qui passait par là quand Moon avait posé sa question. Elle regardait Moon droit dans les yeux.

"Il paraît que vous avez des informations sur les Éléments de l’Harmonie ?"

Moon acquiesça, légèrement intimidé par le regard de la ponette beige.

"Bien, alors il faudra nous en parler ce soir."

"Et pourquoi pas maintenant ?" interrompit Sinuous qui s'était rapproché entre-temps et avait entendu la conversation. "Autant tout de suite réfléchir à ce que nous pourrions faire de ces informations, pas vrai ?"

"Oui, après tout", approuva Archer. "Si ça ne vous dérange pas", ajouta-t-elle en se tournant vers Moon.

"Non, j'ai rejoint la résistance pour partager mes informations, justement."

Enfin je vais pouvoir me rendre utile !

"Suivez-nous dans ce cas", fit Sinuous.

Ils s'enfoncèrent tous les six dans le tunnel qui menait aux chambres de la partie centrale, pour pouvoir discuter tranquillement.

Je croyais qu'il n'y avait pas de hiérarchie dans la résistance ? Alors pourquoi seulement eux auraient le droit à ces informations ? Je ne comprends pas pourquoi nous nous isolons.

"Asseyez-vous", indiqua Sinuous en entrant dans la pièce, s'asseyant lui-même sur une chaise.

Les quartiers centraux étaient plus spacieux que les autres. Ils pouvaient accueillir dix poneys par chambre, et de petites tables se trouvaient au centre de ces dernières.

Tous les six prirent place autour de la table.

"Pourquoi devons-nous nous isoler ?" demanda alors Stary, s'étant sans doute fait la même réflexion que Moon.

Archer soupira.

"L'image de la résistance est quelque chose sans réelle hiérarchie, où chacun a accès aux mêmes informations que les autres. Vous vous rendez bien compte que, même si c'est idyllique, c'est avant tout impossible si nous voulons arrêter la guerre. Nous sommes peu comparés aux armées, alors nous ne rechignons pas beaucoup sur les nouvelles recrues. Il n'y aucun moyen fiable de s'assurer qu'un poney n'est pas un agent d'une armée. Alors nous laissons croire qu'aucun poney n'est vraiment important dans la résistance, mais dans les faits il y a des leaders. Des poneys qui vont prendre plus souvent des décisions, et à qui on confiera les informations avant tout."

Archer marqua une pause dans son explication, Sinuous en profita pour enchaîner :

"Bien sûr nous ne sommes pas que quelques-uns à diriger, il doit y avoir plus d'une vingtaine de poneys qui prennent des décisions et coordonnent la résistance. Archer est l'un d'eux. Et moi je fais partie de ceux en charge du réseau d'espionnage."

"Ce n'est pas très honnête de cacher des choses à des poneys qui vous suivent avec espoir", commenta Debt.

"Nous en convenons", admit Sinuous. "Mais nous ne cachons pas vraiment. Les informations que nous recevons sont transmises à tous, mais nous sommes les premiers au courant. Tout ce que vous allez nous dire sera dévoilé à tout le monde ce soir, à condition que cela soit pertinent. Ce système nous permet de garder une avance sur les autres camps si jamais un espion est parmi nous."

"Je vois..." fit Moon.

Je ne sais pas si je peux vraiment leur faire confiance alors... Mais ils sont les seuls à tenter d'arrêter la guerre et à vouloir aider les civils. Je n'ai pas vraiment le choix, je ne peux rien faire de ces informations tout seul.

"Je vais vous dire ce que j'ai appris."

 

Moon leur parla alors de tout ce qu'il savait : l'Armée de Discord et l'Empire de Cristal, le fait que Spike avait pu s'en sortir, que Sombra était de retour, que Screwball était la seule dirigeante de l'armée et, pour finir, l'emplacement des Éléments de l'Harmonie et Discord. Pendant son discours, personne ne l'interrompit, même si, à la tête de Sinuous, certaines informations leur étaient déjà connues. Finalement ce dernier prit la parole :

"Tes informations concernant les Éléments de l'Harmonie sont inédites, et elles nous seront d'une grande aide. Ainsi l'arbre n'a pas brûlé. Et Discord est toujours en vie, mais ne dirige pas l'armée. Nous pourrions à notre tour tenter de regrouper les Éléments, mais il faudrait se dépêcher si l'arbre est en train de mourir."

Sinuous se gratta le menton et son regard se perdit dans le vide, comme s’il réfléchissait. Archer continua :

"Pour Screwball et l'Empire de Cristal, nous étions déjà au courant. Spike a préféré rejoindre la résistance quand il a vu la folie qu'avait enclenché la guerre entre Luna et Celestia. C'est la résistance qui a aidé à faire évacuer la ville et Spike. Maintenant ils sont dans une ancienne cité de glace au nord, une base qu'utilisent nos espions parfois."

Un petit silence s'installa. Sinuous semblait toujours réfléchir, et Archer également. Stary, qui jusque-là s'était retenue, finit par dire, étonnée :

"Je n'arrive quand même pas à croire que Discord ait autant pu changer ! De ce qu'on m'a raconté dans la résistance, il était un dieu de chaos, qui n'obéissait à rien ni personne, pas même la nature ! Penser qu'il a été autant changé simplement par une jument, une seule qui lui a offert son amitié, c'est complètement fou, non !?"

"Je suis d'accord sur ce point", approuva Archer. "L'Histoire dit qu'il a été emprisonné à deux reprises par les Éléments de l'Harmonie, et qu'il a cherché à détruire l'Arbre. Et voilà maintenant qu'il le protège."

"Je ne pense pas qu'il faille trop s'attarder sur ce point", fit Sinuous, sortant de sa réflexion. "Discord est immortel, il a vécu longtemps et probablement sans ami. Personne n'est vraiment en mesure de comprendre jusqu'où une simple amitié a pu le changer. Une chose est sûre, c'est que ce changement nous avantage sur deux points. Le premier, c'est qu'il nous laisse une chance de prendre les Éléments, chance qu'il ne laissera pas aux autres camps je suppose, et il a de quoi les tenir éloignés des Éléments. Le second, c'est qu'au moins il n'y a rien de plus redoutable que Screwball dans l'Armée de Discord. Même si nous ne savons rien de cette pouliche et des probables pouvoir qu'elle a hérités de son père, c'est rassurant de savoir qu'aucun poney ou qu'aucune créature encore plus dangereuse ne se trouve au-dessus d'elle."

Les poneys réfléchirent à ces nouvelles données. Globalement, il n'y avait que de bonnes nouvelles dans ce qu'avait apporté Moon. Un peu de lumière dans les ténèbres de cette guerre, cela rassurait tout le monde. Cependant, quelque chose troublait Debt, et finalement il se décida à demander à Moon :

"Comment Screwball peut-elle être la fille de Discord ? C'est une pouliche et lui un Draconequus, et je ne pense pas qu'il ait eu une compagne un jour, non ? Ou alors elle cache sa véritable apparence ?"

"Bonne question", ajouta Archer, regardant Moon, intriguée, comme s’il détenait forcément la réponse.

Ce dernier s'étonna de voir tous les regards braqués sur lui.

"J-J'en sais rien. J'ai à peine discuté avec lui, et cette question ne m'est pas venue à l'esprit, j'étais déjà assez perturbé de le voir."

Sinuous soupira de déception.

"Bon, ce n'est pas grave, ce n'est pas une information capitale. Nous avons juste besoin de savoir qu'il la considère effectivement comme sa fille, et qu'elle possède des pouvoirs. Les détails ne sont pas vraiment importants pour l'instant."

Je ne suis pas vraiment d'accord. Si on trouve le lien précis entre Discord et Screwball, peut-être y aura-t-il un moyen pour stopper Screwball, ou même la ranger à nos côtés, si jamais Discord suit l'avis de l'Arbre de nous aider, et si Screwball suit Discord, alors elle pourrait devenir une alliée !

Mais Moon garda le silence sur cette opinion pour deux raisons. La première était qu'il préférait pour l'instant garder ses suppositions pour lui, ne voulant pas contredire Sinuous. La seconde était qu'il n'eut pas le temps.

Un grondement sourd se fit soudain entendre, comme des milliers de tambours frappant en même temps. Le son vint en s'amplifiant, en fait il était présent depuis quelques minutes, mais ils ne l'avaient pas remarqué. Ce bruit faisait penser à une armée marchant au pas, et c'était en réalité le cas.

"Qu'est-ce que c'est ?" demanda Moon.

"J-Je s-sais p-pa-a-as, m-mais c-c-c-c'est drô-ô-ôle", fit Lemon, profitant de la vibration engendrée par le bruit pour faire osciller sa voix avec un grand sourire.

"C'est l'Armée de Discord qui arrive. Une partie du moins", annonça Sinuous en regardant le plafond. "C'était prévu. Normalement, l'armée s'arrêtera sur Ponyville même, ou aux alentours."

"Les galeries tiendront ?" s'inquiéta Moon en voyant des bouts de terre tomber du plafond.

"Oh oui, aucun souci", rassura Archer avec un sourire. "Les Diamond Dogs construisent du solide !"

"Il faut que j'aille prévenir les sentinelles", indiqua Sinuous. "Notre espion peut arriver de n'importe quelle entrée, et il ne s'agirait pas de garder la consigne de ne laisser entrer personne."

Sinuous se leva de sa chaise et sortit de la pièce.

"La réunion va commencer, on ferait mieux d'aller dans la salle centrale", conseilla Debt.

Les trois autres acquiescèrent et sortirent de la pièce avec lui, laissant Archer seule en pleine réflexion. Avant qu'il ne sorte de la pièce, elle interpella Moon :

"D'après ton récit, tu n'as pas eu de bonnes conditions de vie récemment. Tu nous as apporté de bonnes informations, en retour, si tu veux, tu peux prendre un peu plus que les autres à la cantine ce soir. Tu diras que c'est de ma part", fit-elle en souriant.

"Merci", fit Moon en lui rendant son sourire avant de partir à la suite de Lemon.

C'est incroyable à quel point son visage peut changer quand elle sourit. On dirait une personne totalement différente. Et elle fait plus naturelle en souriant qu'avec son air sérieux. Diriger n'est sans doute pas fait pour elle, mais ça lui est tombé dessus, alors elle fait avec. Ou peut-être que je me fais des idées...

Debt, Stary, Lemon et Moon arrivèrent dans la grande salle où plusieurs dizaines de poneys étaient déjà rassemblées. Moon aperçut dans un coin une trentaine de Diamond Dogs de différentes tailles, les bras croisés, un peu à l'écart, mais portant tout de même leur attention sur le centre de la salle. Au centre, sur le monticule, un poney essayait de calmer certains résistants qui commençaient à s'inquiéter de tout ce bruit au-dessus de leur tête. Ce dernier avait d'ailleurs commencé à cesser, il se faisait plus diffus.

"Ne vous inquiétez pas ! Tout est prévu, normalement le message a dû vous être passé durant l'après-midi !"

De l'escalier près de l'entrée où étaient les quatre poneys, commencèrent à arriver Metal et la licorne qui travaillait à la forge que Moon et ses amis avaient vue.

"Il y a un sacré raffut depuis tout à l'heure. On ne s'entend même plus taper !" plaisanta-t-il en arrivant en haut des marches.

"C'est normal", indiqua la licorne. "Elle revient. Pour la première fois depuis des mois, alors forcément, les poneys sont impatients."

"Aaaaah ! Elle", fit-il avec un genre de patriotisme dans la voix. "Probablement la jument dont la résistance peut être la plus fière !"

La licorne lui jeta un regard amusé.

"Et moi alors ?"

"Toi, c'est différent", rigola-t-il.

Moon sourit devant cette scène, avant de reporter son attention sur le centre de la salle, lorsqu'il se sentit soudain agrippé dans le cou.

"Toi, tu viens avec moi", fit Sinuous en l'emportant dans la foule, vers le monticule.

"Mais pourquoi ?" demanda Moon sans comprendre, regardant en arrière Lemon, Stary et Debt s'éloigner de sa vue avec des regards surpris.

"Il faut que tu la rencontres", expliqua-t-il, avant que son visage ne laisse apparaître un sourire. "Et puis, il faut la voir de près. Elle va arriver par l'entrée sous Ponyville."

Sinuous et Moon arrivèrent juste devant le monticule. Alors que les poneys, qui étaient maintenant plus de deux cents, discutaient vivement entre eux, un claquement sourd se fit entendre depuis le plafond.

Moon leva les yeux et remarqua alors quelque chose. Une plaque en bois était visible au plafond, et elle venait de bouger, provoquant ce bruit et libérant un peu de poussière, qui témoignait qu'elle n'était pas souvent utilisée.

Le silence se fit dans la salle.

La plaque s'abaissa lentement, en fait c'était un escalier qui se déployait, un peu à la manière de ces escaliers menant au grenier que l'on voit parfois dans certaines maisons, où il suffit de tirer sur une ficelle pour le faire descendre.

La pseudo-chef de la résistance. Une jument qui met sa vie en jeu, qui agit pour le bien des habitants. Il est vrai que j'ai hâte de la rencontrer, ce doit être une personne formidable !

L'escalier s'abaissa totalement, la dernière marche atteignant le monticule. Des bruits de sabots se firent entendre. Lentement, elle descendit les marches, apparaissant à la vue de tous.

Archer, adossée contre un mur de la salle, souriait en observant la scène.

"Elle soigne son entrée, comme toujours. Elle les tient tous au creux de son sabot, et elle le sait."

Progressivement, le pelage rose sombre de sa silhouette élancée devint visible à tous, sa longue crinière noire mettant en valeur ses yeux bleu marine.

Tous les poneys de la résistance se mirent à sourire à son approche. Elle représentait un espoir pour la résistance, une meneuse, une ponette qui ne laisserait jamais tomber Equestria. Tous, sauf un Moon dont le sang se glaça. Ses yeux s'écarquillèrent de stupéfaction alors que la ponette posait le sabot sur le monticule, l'escalier remontant directement.

ELLE !?

La ponette passa son regard sur la moitié de la résistance présente. Elle prit une grande inspiration puis lança d'une voix chaleureuse et avec un grand sourire :

"Vous m'avez manqué !"

Les poneys l'acclamèrent à grand renfort de coups de sabots au sol en guise d'applaudissements, certains rirent, d'autres sifflèrent. Tous étaient heureux de la revoir. À côté de Moon, Sinuous hurla, pour couvrir la cacophonie :

"Toi aussi tu nous as manqué, Side !"

Side Place regarda la résistance, des larmes de joie lui vinrent aux yeux. Elle était chez elle, enfin.

Note de l'auteur

Avec les OCs de :
- Adalrick Nordman (Sinuous Path)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.