Discord icon

Chapitre unique

Twilight se frappa le visage du sabot.

– Pour la dernière fois, Ambassadeur : Non, je ne cautionnerai pas la création d’un « Conseil de l’Écrabouillage ». Il y a tellement de choses qui ne vont pas dans votre proposition que je pourrais écrire un essai de vingt pages rien que sur le nom.

Le yack se gratta le menton d’un air songeur puis bomba la poitrine.

– Ambassadeur pas abandonner, claironna-t-il d’un air radieux. Yacks chercher meilleur nom et revenir demain avec nouvelle proposition. Princesse changer d’avis un jour ou l’autre. Sinon, yacks créer Église de l’Écrabouillage à la place.

– Ce n’est pas…

Mais l’Ambassadeur avait déjà tourné les talons. Il quitta la salle du trône en bondissant, chacun de ses pas faisant trembler les fenêtres. Twilight se retrouva seule avec son conseiller royal. Elle s’affala sur son trône, poussa un long soupir et lança un regard fatigué à Spike.

– S’il te plait, dis-moi que c’était le dernier.

Spike cocha une case sur sa liste et hocha la tête.

– Pour ce matin, en tout cas.

Twilight grommela.

– Je n’avais jamais réalisé le nombre de bêtises que Célestia et Luna devaient se farcir. La moitié des créatures qui viennent ici pourraient régler leurs problèmes eux-mêmes en allant voir un thérapiste à la place. S’ils s’entendaient parler !

– C’est ça, la politique, dit Spike avec un sourire triste. Mais regarde le bon côté des choses ! Chaque créature qui vient ici le fait parce qu’elle te fait confiance pour prendre la bonne décision. Et cette confiance, tu l’as plus que méritée. Mais il y a du bon et du mauvais dans tout, non ?

Un petit sourire se glissa sur le visage de Twilight.

– Tu as raison, Spike. Mais heureusement, ici, il y a beaucoup plus de bon que de mauvais. Qu’y a-t-il au programme, ensuite ?

Elle s’était redressée, la lumière dans ses yeux ravivée. Spike parcourut le rouleau des yeux.

– Tu as une réunion avec le conseil d’administration du l’École de l’Amitié au sujet du nouveau programme scolaire, mais ce n’est que dans une demi-heure. Ça nous laisse du temps pour la pause déjeuner !

Il regarda Twilight avec espoir, une minuscule goutte de salive au coin des lèvres. L’alicorne gloussa de rire.

– Ça m’a l’air bien.

Elle quitta le trône d’un bond et s’étira les pattes.

– Je cherchais une excuse pour passer aux Plaisirs du Palais, de toute façon. Pinkie m’a dit que Saffron Massala faisait de délicieux…

Il y eut trois coups toqués à la porte, suivis par la tête d’une garde royale qui se glissa à l’intérieur. Elle regarda vers Twilight, l’air un peu affolée.

– Pardon pour cette intrusion, Votre Altesse, dit-elle en s’inclinant avec hâte. Je sais qu’il y a des procédures pour ce genre de choses, mais quelqu’un demande une audience avec vous immédiatement.

Le regard de Twilight devint dur comme l’acier.

– Il y a une urgence ?

– Je ne pense pas, mais…

La garde regarda par-dessus son épaule et se mordit la lèvre. Quand elle revint dans la salle, elle reprit à voix plus basse :

– Disons qu’il n’a pas l’air du genre à attendre son tour.  

Twilight leva un sourcil.

– Qui—

– J’en ai assez ! gronda une voix bourrue derrière la porte. Princesse Twilight Sparkle, j’exige une audience immédiatement !

Le cœur de Twilight se mit soudain à battre plus vite. Elle fouilla dans sa mémoire pour mettre un nom sur la voix, mais rien ne lui vint. Elle regarda vers Spike, qui haussa les épaules. Elle reprit contenance et se tourna vers la garde.

– Très bien, dit-elle en déployant ses ailes et en papillonnant pour remonter sur son trône. Laissez-le entrer.

Avec un bref hochement de tête, la garde se redressa et s’éclaircit la gorge.

– Requérant suivant auprès de la Princesse Twilight et de sa Cour de l’Amitié : le bouc Grogar.

Twilight perdit complètement le fil de ses pensées.

La garde fit un pas de côté et ouvrit grand la porte. Derrière, bien réel, se tenait le sorcier dont Twilight avait vu de nombreuses illustrations dans Gusty la Grande. Sa mâchoire carrée était déformée par une grimace féroce. Il la fixait d’un œil mauvais, la profondeur de son regard rivalisant avec celle de Célestia. Il portait un collier rouge orné de quatre grelots dorés, avec un espace vide au centre pour en accrocher un cinquième. Il franchit le seuil, chacun de ses pas faisant trembler le sol comme si la gravité lui obéissait.

Twilight resta incapable de réfléchir pendant un moment, avant d’enfin reprendre ses esprits. Elle relâcha ses muscles et leva les yeux au ciel.

– Très amusant, Discord. Qu’est-ce que tu veux ?

Dans une explosion d’oursons et de boules de gomme, un petit livre noir apparut dans les airs, tout près. Discord sortit d’entre les pages, les oreilles littéralement en feu.

– Quelqu’un a dit mon nom ? demanda-t-il en les éteignant avec un verre d’eau. Sachez que j’étais plongé dans un roman particulièrement passionnant, et je n’apprécie guère de—

– Attends, dit Twilight en sentant son sang se glacer. Si tu es là, alors…

– Alors qui… ? termina Spike en venant voleter tout près d’elle.

Il pointa une griffe tremblante en avant. Tous les regards se tournèrent vers le bouc qui se tenait au centre de la pièce. Grogar gronda, son regard de braise rivé sur Discord.

– J’aurai quelques mots à te dire plus tard, draconequus, dit-il d’une voix qui ressemblait à un volcan au bord de l’éruption. Cette usurpation de mon nom ne restera pas impunie, sois-en sûr.

Discord attrapa ses yeux avec ses mains et tira dessus pour les étirer, comme une paire de jumelles.

– Oh là là ! La vieille chèvre est enfin sortie de sa cachette !

Il s’allongea dans l’air comme sur un divan et tapota ses doigts en rythme.

– Ça fait un bail, Grogar, ajouta-t-il d’une voix sinistre qui trahissait son âge.

– En effet, répondit Grogar, et je serais plus que ravi de raviver notre ancienne rivalité, mais seulement après avoir dit ce que j’ai à dire, fit-il en se tournant vers Twilight.

– Attendez, dit-elle en plissant les yeux pour être sûr de bien voir. Ce n’est quand même pas le vrai Grogar, si ?

Son regard alternait fiévreusement entre Grogar et Discord. Ce dernier se tapota le menton, puis leva la queue en l’air. Une pinata ressemblant à Grogar était suspendue au bout.

– Voyons voir de plus près.

Soudain, il se retrouva sur la tête de Grogar, à la place d’une de ses cornes. Il renifla profondément, jusqu’à être pris d’un haut-le-cœur.

– Ça a la même odeur que Grogar.

Il disparut à nouveau. La bouche de Grogar s’ouvrit et une version miniature du bouc en sortit.

– Ça fait le même bruit que Grogar, dit-il en imitant sa voix à la perfection.

Grogar voulut mordre, mais Discord était déjà de retour à côté de Twilight.

– À moins qu’il ne s’agisse d’un changelin exceptionnellement doué, ou de Chrysalis elle-même, mais ça…

Il claqua des doigts et une énorme statue apparut à l’autre bout de la salle ; le trio diabolique était plus pétrifié que jamais. Discord haussa les épaules.

– Je dirais que nous avons affaire à un authentique sorcier antique.

Grogar montra les dents.

– Je vous assure, Princesse, je suis exactement celui que je parais être.

– Mais c’est impossible ! dit Twilight en sentant sa crinière frémir – elle prépara un sort de protection, juste au cas où. Gusty la Grande vous a banni il y a des milliers d’années !

– C’était le cas, jusqu’à ce que ces crétins libèrent ma Cloche. Au moins, ils auront fait quelque chose d'utile, ajouta-t-il avec un petit rire sinistre.

– Ce n’est pas non plus la première fois qu’un ancien méchant s’échappe de prison pour se venger, fit remarquer Spike en sortant la tête de la queue de Twilight.

Tout le monde le regarda en clignant des yeux.

– Mais la Cloche est à nouveau enfermée au somment du Mont Everhoof, dit Twilight en secouant la tête. Célestia, Luna et Starswirl l’y ont remise eux-mêmes !

Grogar grinça des dents et renifla. De la fumée noire sortit de ses naseaux.

– Ces détails sont sans importance. J’ai attendu pendant très longtemps et j’ai fait un très long voyage pour venir ici. Maintenant, vous allez m’écouter.

Il fit un pas en avant. Un dôme translucide couleur lavande l’emprisonna comme dans une boule à neige. Twilight se leva de son trône et déploya ses ailes.

– Je ne crois pas.

Elle bondit en bas des marches de façon à ce qu’elle et Grogar puissent se faire face et le fixa avec une rage qui aurait fait ciller une cockatrice.

– Si vous êtes vraiment Grogar, donnez-moi une seule raison de ne pas demander à Discord d’amener mes amies ici pour vous renvoyer derrière les barreaux, là où est votre place.

Grogar rugit et frappa la barrière du sabot, envoyant une onde de douleur jusque dans le crâne de Twilight.

– Libérez-moi ! Je n’ai rien fait pour mériter tant d’hostilité.

Twilight en resta figée.

– « Le Père de tous les Monstres » ! « Le Tyran de Tambelon » ! Ce n’est pas en étant gentil que vous avez gagné ces titres, n’est-ce pas ?

– Oh, et n’oublie pas « Le Fléau des Sept Royaumes » ! s’exclama Discord en levant la patte.

– Vous l’avez dit vous-même, cracha Grogar en donnant un coup de cornes dans le bouclier. C’était il y a des milliers d’années. J’ai eu largement le temps d’y réfléchir en observant l’Histoire suivre son cours. En outre, je suis impuissant sans ma Cloche. Si j’étais mal intentionné, pourquoi serais-je venu ici sans aucun moyen pour me défendre ?  

– Euh, il marque un point, là, dit Spike.

– Ça m’est égal, répondit Twilight, la sueur perlant sur son front. Nous ne savons pas de quoi il est capable. Equestria a failli être détruite il y a à peine un mois, à cause de sa magie. Je ne veux prendre aucun risque. Tout ce que j’ai pu lire sur lui le décrit comme le mal incarné.

Grogar plissa les yeux, son regard pénétrant Twilight comme la lumière à travers une vitre.

– Il en est de même pour le Poney des Ombres, n’est-ce pas ?

Les oreilles de Twilight s’aplatirent sur son crâne. Elle fronça les sourcils.

– C’est différent. Stygian a été corrompu par les ténèbres car la douleur l’y avait rendu vulnérable. Vous, toutes les horribles choses que vous avez faites, c’était de votre plein gré.

– Mais nous avons dans cette pièce la preuve vivante qu’une telle créature peut changer.  

– C’est vrai ? Où ça ? dit Discord en soulevant le trône pour regarder en dessous. Est-ce que Starlight Glimmer se cache quelque part ?

Il plongea dans le bassin qui se trouvait à côté du trône et sortit de celui situé de l’autre côté, un tuba sur la tête.

– Ou Sunset Shimmer, peut-être ?

Twilight grimaça si fort qu’elle en eut mal aux joues.

– D’accord, d’accord, j’ai compris. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour croire qu’il y a la moindre différence entre maintenant et quand vous avez été banni.

La douleur lui vrilla à nouveau le crâne quand Grogar fonça dans le dôme.

– Peut-être que si vous me laissiez parler, comme je l’ai demandé, vous en trouveriez une !

Une griffe se posa sur l’épaule de Twilight. Elle baissa le regard vers Spike, qui fronçait les sourcils.

– Twilight, je sais qu’on ne peut pas vraiment lui faire confiance, mais est-ce qu’on ne devrait pas au moins écouter ce qu’il a à dire ? Peut-être qu’il a vraiment changé. Et même si ce n’est pas le cas, on a un Seigneur du Chaos en réserve.

– Tout à fait, confirma Discord. Je ne suis pas là que pour faire de la figuration, tu sais.

Twilight se mordit les lèvres. Elle croisa le regard de Spike, puis baissa les yeux vers la médaille autour de son cou. La lumière de sa propre magie s’y reflétait. Elle hocha la tête avant de se re-téléporter avec lui sur le trône.

– Très bien, Grogar, dit-elle en levant son sort. Vous avez toute mon attention.

– Enfin, grommela-t-il.

Il leva la tête bien haut, mâchoire serrée.

– Princesse Twilight Sparkle, je suis venu vous proposer une alliance.

Twilight leva un sourcil.

– Une alliance ? Pourquoi ?

Grogar soupira comme s’il avait attendu ce moment pendant des millénaires.

– J’espérais que ce serait évident, mais il est clair que votre jugement est troublé.

Son regard se fit soudain plus incisif. On aurait presque dit un professeur en pleine leçon.

– Depuis que j’ai participé à la libération de la Jument Séléniaque, vous et vos amies avez gagné en puissance [*]. J’ai—

– Une minute, l’interrompit Twilight. Vous avez aidé la Jument Séléniaque à s’échapper ?!

Grogar leva un sourcil.

– Vous auriez préféré que je ne le fasse pas ?

Twilight ne trouva rien à répondre et baissa le regard vers le tapis.

– Continuez, dit-elle d’une toute petite voix.

– Comme je le disais, fit Grogar en se tourant vers la statue derrière lui, j’ai été témoin de toutes vos victoires depuis ma prison dans les étoiles [*]. À chaque fois, des forces bien supérieures aux vôtres ont surgi pour menacer Equestria, et à chaque fois, contre toute attente, vous et vos amies avez triomphé, et vous en êtes sorties encore plus fortes.

Il jeta un regard blasé vers un des vitraux.

– Et tout ce que je pouvais faire, c’était y assister. Y assister, et réfléchir. Si je m’opposais à vous, même avec ma Cloche, j’échouerais inévitablement, et il ne pourrait alors m’arriver que deux choses.

Il fit un geste vers les formes pétrifiées de Chrysalis, Cozy Glow et Tirek.

– L’éradication.

Il pointa le sabot vers Discord, qui tricottait un pull avec le portrait de Fluttershy dessus.

– Ou la rédemption.

– Hum, souffla Discord. Tu es plus malin que dans mes souvenirs.

Grogar leva les yeux au ciel.

– De ces deux options, l’une est objectivement meilleure que l’autre. Par conséquent, je choisis de sauter la partie conflit. Il n’y a aucun intérêt à se battre si l’issue du combat est déjà décidée avant qu’il ne commence.

Twilight contempla l’ancien empereur, sans arriver à comprendre.

– Je ne vous suis pas. Quand vous étiez au pouvoir, vous n’avez fait que répandre la haine et la terreur, et ce pendant des siècles. Vous espérez vraiment que je vais croire que vous allez abandonner vos idéaux comme ça ?

– Vous avez de bonnes raisons de douter de mes intentions, dit Grogar en courbant l’échine. J’admets aussi que je ne m’attends pas à me faire du jour au lendemain à un monde où la souffrance et la peur ont été remplacées par des arc-en-ciel et des thés dansants.

Il cracha ces derniers mots comme s’ils lui brûlaient la langue.

– Oh, essaie, au moins ! s'exclama Discord.

Il lança une volée de canapés au concombre à la tête du bouc, sur le museau duquel ils rebondirent avant de tomber au sol. Grogar marcha dessus pour les écrabouiller.

– Cependant, il est clair pour quiconque y prête attention que c’est vous qui êtes du bon côté de l’Histoire. Ceux qui le nient sont soit trop stupides pour le comprendre, soit trop bornés pour l’admettre, et je ne veux être ni l’un, ni l’autre. Je préfère qu’on se rappelle de moi en bien plutôt que d’être relégué dans les sombres annales de l’échec, d’où ma proposition d’alliance.

Il tendit un sabot vers Twilight et la fixa du regard, attendant sa réponse. L’alicorne fronça le museau comme si elle avait respiré une bouffée de soufre.

– Je vois.

Elle se tourna vers Spike, qui lui rendit le même regard perplexe.  

– Discord, peux-tu garder un œil sur lui ? J’en ai pour une minute

– Avec plaisir, répondit Discord en souriant comme un Chien à Diamant qui vient de trouver un trésor.

Il retira un de ses yeux de son orbite et le jeta vers Grogar, à la fourrure duquel il s’accrocha comme une bardane.

Twilight croisa le regard du bouc, un sourire timide aux lèvres.

– Je reviens tout de suite.

Il y eut un éclair mauve, et elle disparut.

 

 

***

 

 

Avec un petit « pop », Twilight et Spike réapparurent dans la suite de la jeune princesse.

– Il se sert de nous, lâcha Twilight, dont le rythme cardiaque augmentait déjà.

– Qu’est-ce que tu veux dire ? demanda Spike en sautant sur le lit.

– Tu n’as pas entendu ce qu’il a dit ? Tout ce qu’il veut, c’est ne pas être du côté des perdants et qu’on se souvienne de lui. Il ne s’intéresse pas à l’amitié ou à l’harmonie, sauf si ça peut lui permettre d’atteindre son but. Il n’a pas changé du tout !

Spike inspira entre ses dents.

– Quand tu le dis comme ça, c’est vrai que ça n’a pas l’air terrible.

– Il n’y a pas d’autre façon de le dire ! cria Twilight en tapant tu sabot.

Spike tressaillit. En le voyant, Twilight s’efforça de retrouver son sang-froid, mais une colère fumante teintait encore sa voix.

– C’est un opportuniste. Il va jouer les gentils pour gagner notre confiance. Peut-être même qu’on finira par le croire. Mais la prochaine fois qu’un horrible monstre essaiera de s’emparer d’Equestria ? Boum ! Coup de couteau entre les ailes !

Spike se gratta l’arrière du crâne.

– Oui, probablement. Mais, à part ce qu’il y a dans les livres, on ne sait pas grand-chose de lui, pas vrai ?

– C’est tout ce que j’ai besoin de savoir.

Twilight s’arrêta devant la fenêtre et observa Canterlot, en contrebas. Des créatures en tout genre déambulaient ici et là, souriant à l’ombre du château.

– Même après avoir vu de quoi l’amitié est capable, il n’y croit pas. Si avoir assisté à toutes nos victoires ne l’a pas convaincu que l’amitié est plus qu’un simple outil, alors rien ne l’en convaincra.

– Peut-être qu’il n’a simplement jamais essayé de se faire des amis. Tout le monde mérite une chance de s’en faire, non ?

Twilight regarda Spike. Il se tortillait les mains et croisait à peine son regard, comme s’il avait peur de ce qu’il y verrait. Twilight ferma les yeux et soupira nerveusement.

– Bien sûr. Mais même s’il voulait vraiment se faire des amis, comment lui faire confiance en sachant que la raison pour laquelle il veut s’en faire est mauvaise ? J’ai déjà fait cette erreur autrefois. Je ne peux pas la commettre à nouveau.

Il lui semblait qu’une vielle plaie s’était rouverte en elle. La pièce était plongée dans le silence. Spike sauta du lit et s’approcha d’elle pour lui poser la patte sur l’épaule.

– Cozy Glow n’a jamais été honnête avec nous. Grogar, si. On sait ce qu’il veut, ça nous laisse un coup d’avance. Il part peut-être du mauvais sabot, mais le fait qu’il veuille prendre un nouveau départ, c’est déjà un pas énorme.

Malgré tout, Spike arriva à garder un petit sourire.

– Et qui sait, peut-être que ça lui plaira vraiment d’avoir des amis, une fois qu’il aura essayé.

Le froncement de sourcil de Twilight ne disparut pas. Elle posa un bref regard sur le bureau, où son album de souvenirs était ouvert. Elle eut un pincement au cœur. Elle se tourna vers Spike, les yeux humides.

– Tu crois vraiment qu’il peut changer ?

Spike renifla.

– Honnêtement ? Non. Mais on a déjà fait l’impossible avant. Et si quelqu’un peut l’aider, c’est toi.

Pendant un moment, Twilight ne répondit pas. Dans son esprit, la balance pesait les arguments avec rigueur. Le pour et le contre s’équilibraient presque parfaitement. Elle s’éloigna de Spike et s’approcha de sa coiffeuse, en promenant le regard sur les nombreuses photos qui y étaient encadrées. Elle s’assit ensuite devant son miroir, contemplant son propre reflet. Elle essaya de s’imaginer se regardant elle-même tout en sachant qu’elle avait refusé l’amitié de quelqu’un, quelle qu’en soit la raison.

Elle n’y arriva pas.

– D’accord, soupira-t-elle.

Elle se redressa et pivota vers Spike, un sourire aux lèvres, avant de lui faire un petit câlin, sans rien dire de plus. Elle inspira un grand coup, alluma sa corne et fit apparaître la salle du trône dans son esprit.

 

 

***

 

 

Ils apparurent juste à temps pour voir une compagnie de sachets de thé au jasmin parader au-dessus d’eux en chantant. Au centre de la pièce, Twilight vit Discord, Grogar et Fluttershy assis ensemble autour d’une table de pique-nique rose. Fluttershy tremblait tellement qu’il ne devait plus y avoir de thé dans sa tasse depuis longtemps.

Discord sourit en direction de Twilight et écarta les bras pour lui souhaiter la bienvenue.

– Ah, pile à temps pour les cakes aux framboises ! Je t’en prie, joins-toi à nous !

Il lui présenta un plateau de pâtisseries, lesquelles grattaient contre la porcelaine en faisant un horrible bruit. Grogar posa un regard plein d’ennui sur Twilight, puis jeta sa tasse par terre.

– J’en déduis que vous avez pris une décision.

– Pitié, à l’aide… fut tout ce que put dire Fluttershy.

Twilight lui adressa un sourire triste.

– Tout va bien, Fluttershy. Il n’y a aucune raison d’avoir peur.

Elle sauta du dais et atterrit là où se trouvait Grogar. Elle leva la tête bien haut, lui adressa un regard chaleureux et dit :

– Grogar, j’accepte votre amitié – les lèvres du bouc frémirent quand il entendit ce mot – mais à une condition.  

Il renifla et leva les yeux au ciel.

– Je n’essaierai pas de récupérer ma Cloche, grommela-t-il.

Quelques rouages cliquetèrent dans la tête de Twilight.

– D’accord, à deux conditions. Ça, et vous devrez vous inscrire à l’École de l’Amitié.

Grogar s’avança soudainement, son énorme silhouette plongeant Twilight dans son ombre.

– Il n’en est pas question ! Vous infligeriez une humiliation pareille à un être de mon envergure ?! Vous avez certainement un poste plus élevé que je pourrais remplir.

Twilight ne bougea pas d’un cil.

– Tant que vous n’aurez pas compris la vraie valeur de l’amitié, non.

– Je la comprends parfaitement, cracha Grogar, les veines palpitant dans son cou. C’est par choix que je ne l’utilise pas. Je comprends votre philosophie et je respecte votre pouvoir, mais je n’ai pas besoin de ces sottises. C’est une perte de temps pour quelqu’un comme moi.

Pendant une fraction de seconde, ce ne fut plus Grogar que vit Twilight. À la place, elle voyait une petite licorne solitaire ; une licorne qui dédaignait l’amitié en faveur de quelque chose qu’elle estimait plus important. Elle cligna des yeux, et l’image disparut. Elle fronça les sourcils.

– Vous pensez peut-être que vous la comprenez, mais c’est faux. Vous ne la comprendrez que quand vous vous serez fait un ami. De toute façon, c’est ça où retourner en prison. À vous de choisir.

Elle lui tendit un sabot. Grogar le regarda en grognant, comme s’il était empoisonné. Il poussa un cri sauvage qu’on n’aurait qu’à peine pu qualifier de rugissement.

– Vous me parlez d’un choix…

Son sabot de titan attrapa celui de Twilight pour le serrer. La princesse sourit.

– Hourrah ! s’exclama Discord dans une explosion de confettis en forme de cloches.

Il apparut à côté de Grogar et lui passa le bras en travers des épaules.

– Bienvenue au club, vieille branche ! Tu vas voir, ça va être absolument horrible, jusqu’à ce que ça ne le soit plus. Maintenant, Fluttershy, – il étendit son autre bras et tira Fluttershy pour qu’elle rejoigne l’accolade – pourquoi est-ce qu’on n’irait pas à l’école tout de suite ? Il faut faire faire le tour à notre nouvel élève ! Oh, ça va être tellement amusant !

Il les serra encore plus fort l’un contre l’autre. Fluttershy blêmit.

– Qu’est-ce qui s’est passé ?

Twilight gloussa de rire et enlaça Spike avec sa patte.

– Le début de quelque chose de spécial, répondit-elle.

Elle sourit à Grogar, dont le regard aurait pu la faire rôtir.

– Enfin, j'espère.

 

Note de l'auteur

[*] Vous trouverez plus d'informations sur cette surprenante théorie dans cette vidéo (en anglais uniquement) :

https://www.youtube.com/watch?v=dEhQM8zCUYQ

Ne connaissant toujours pas le nom officiel de la « Bewitching Bell » en français, j'ai préféré laisser « la Cloche ».

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.