Discord icon

Étape 10 : Les Chiens Dominants Iront (Peut-Être) Au Ciel

Étape 10 : Les Chiens Dominants Iront (Peut-Être) Au Ciel

 

 

 

Sunset se réveilla tôt ce samedi matin, ses yeux fatigués et ses cheveux dans un désordre sauvage. Elle gémit pendant qu'elle s'assit sur son lit, et qu'elle étira son cou et ses épaules. C'était peut-être son imagination, mais elle avait l'impression que son matelas était de moins en moins confortable après chaque nuits.

 

Son horloge affichait sept heure, Sunset avait exactement une heure pour se préparer avant d'être forcée à aller au refuge pour aider Fluttershy. Elle frémit quand elle pensait aux animaux malodorants pour lesquels elle devrait faire semblant de s'inquiéter.

 

Sunset se leva de son matelas, et s'étira avant de commencer sa routine du matin par se laver et s'habiller. Elle détesterait être traînée là bas avec une tête de troll aux cheveux crépus.

 

Au moment où elle avait finit ses céréales, il était sept heure quarante-cinq. Pendant qu'elle mettait son bol dans l'évier, Sunset se demanda ce qui se passerait si elle se dirigeait au refuge d'elle-même. Sentirait-elle encore la secousse dans son dos avant de perdre le contrôle de son corps jusqu'à ce qu'elle arrive à destination ?

 

Elle retourna à l'étage pour récupérer sa veste, curieuse de savoir si quelqu'un commenterait son port du cuir. Sur son chemin, Twilight Sparkle couina : "Amuse-toi là bas !"

 

Sunset s'arrêta au seuil de la porte et frappa son front avec sa paume. "Arrête ça ! Arrête ça ! Arrête ça ! Tu ne te rends pas service !" Elle regarda la peluche posée sur son bureau. "Tu seras en cendre quand je rentrerais."

 

Mordre sa langue était le seul moyen pour Sunset d'être sûre que Twilight Sparkle ne répondrait pas.

 

C'était une autre journée froide, le vent sifflait dans l'allée devant l'usine. Elle ferma la lourde porte derrière elle et commença à descendre la rue, pendant qu'elle sortit le prospectus que Fluttershy lui avait remis. Le refuge n'était pas très loin de chez elle, alors elle avait décidé d'y aller à pieds au lieu de payer un ticket de bus.

 

Sunset éjecta une bouteille de soda vide alors qu'elle marchait, elle avait l'impression que c'était une autre journée d'école, sauf que la rue était complètement dépourvue de tous autres étudiants. Elle enviait leur chance de pouvoir dormir ce samedi matin.

 

Un étrange frisson parcourut la colonne vertébrale de Sunset. Pas comme la soudaine secousse qu'elle recevait normalement, mais plus comme si quelqu'un essayait de la chatouiller. Curieuse, elle cessa de marcher pour tester les limites de l'enchantement. Sunset remarqua qu'elle n'était pas forcée de continuer, alors elle essaya de se retourner et de rentrer chez elle.

 

Malheureusement, c'était à ce moment que la secousse revenue, et Sunset était, un fois de plus, traînée sur la route, dépouillée de sa volonté.

 

"D'accord, donc si je le fais avant, je garde le contrôle, mais si je tente de m'en aller, alors j'y suis forcée. Hmm, je devrais probablement noter ça..."

 

Le refuge pour animaux était un quelconque immeuble carré jeté entre deux autres magasins. En fait, si elle n'avait pas sa malédiction, Sunset aurait pu marcher devant sans le repérer. La seule chose qui l'identifiait étaient les mots 'Refuge et Centre de Soins pour Animaux' imprimés sur la fenêtre.

 

Sunset entra dans la salle d'attente qui était plutôt fade, elle n'était décorée qu'avec une table basse et quelques chaises. Cependant, elle pouvait entendre d'ici, les cris de différents animaux, principalement les chiens.

 

Elle s'approcha du comptoir et tapa la cloche, bien qu'elle n'était pas sûre si quelqu'un pouvait l'entendre par dessus le raffut de l'arrière-salle. Évidemment, c'était Fluttershy qui sortit de la porte, vêtue d'une blouse blanche qui lui donnait une allure très professionnelle.

 

"Sunset !" s'écria Fluttershy, surprise "Tu es vraiment venue !"

 

"Tu pensais que je n'allais pas venir ?"

 

"Hum, bien... non, en fait..." Fluttershy se calma et regarda ses chaussures.

 

Sunset ne pouvait pas le lui reprocher, elle n'aurait jamais considéré le faire dans le passé. Elle décida d'ignorer et lui demanda : "Bien, je suis ici maintenant. Que veux-tu que je fasse ?"

 

Fluttershy se redressa, elle souriait d'une oreille à l'autre. "Oh, c'est vraiment simple. Nous devons juste prendre soin des animaux qui sont ici aujourd'hui. Les nourrir, jouer avec eux, les baigner et s'assurer de leur donner un peu d'amour."

 

Ouais, simple. Sunset leva les yeux au ciel. "Alors, finissons en avec ça." Elle fit un mouvement pour avancer, mais Fluttershy bloqua son chemin.

 

"Euh... tu es sûre de vouloir le faire ? Je veux dire, c'est génial que tu sois ici, mais... euh... si tu ne veux pas le faire– "

 

"Fluttershy, j'ai dit que j'allais t'aider, alors je vais t'aider." De toute façon, je ne suis pas sûre de pouvoir partir.

 

Fluttershy s'égaya à nouveau et prit Sunset par le bras. "Alors allons-y ! D'abord, tu devras mettre une blouse. Oh, et je dois te présenter à ma superviseuse."

 

Fluttershy traîna Sunset à travers une autre porte qui menait à un petit bureau, surpeuplé de classeur, où une femme plus âgée était assise. Elle avait la peau bleu marine et ses cheveux vert opaline étaient dans un chignon serré. La paire de lunettes de lecture sur son visage lui donnait l'air d'une bibliothécaire. Elle leva les yeux vers Sunset et fronça les sourcils.

 

"Mme Tenderheart, c'est Sunset Shimmer," présenta Fluttershy, qui ne remarqua pas le regard froid que recevait Sunset.

 

"Oh, donc voilà la fille qui m'envoie Fluttershy en larmes presque tous les jours," dit-elle d'une voix d'acier, pendant qu'elle se levait de son fauteuil.

 

Sunset força un rire nerveux, et sourit faussement. Elle était maintenant consciente du malaxage de son petit déjeuner dans son estomac comme une mer déchaînée. "Hum, bien... c'est que..."

 

Mme Tenderheart avança vers elle, alors qu'elle remuait son doigt de façon à la sermonner, Sunset aurait normalement trouvé sa ridicule, mais la colère dans les yeux de la femme semblait le rendre menaçant.

 

"Savez-vous ce que vous lui avez fait subir ? Je ne peux pas croire que vous osez vous présenter ici !"

 

"Mme Tenderheart," couina Fluttershy.

 

"Et vous portez du cuir en plus ! Vous trouvez ça amusant, pas vrai ? Eh bien, il est hors de question que je vous laisse approcher de ces pauvres animaux !"

 

Sunset était plaquée contre la porte, elle se sentait incroyablement petite par rapport au comportement intimidant de Mme Tenderheart. Sa langue était collée à l'intérieur de sa bouche pour l'empêcher de dire quelque chose pour sa défense. Non pas que Sunset pourrait arriver à quoi que ce soit de toute façon.

 

Fluttershy se précipita entre les deux avant que Mme Tenderheart crie d'avantage. "Arrêtez, Mme Tenderheart, Sunset s'est excusée pour ça. Elle essaie d'être une bonne personne maintenant, et elle veut vraiment aider."

 

Mme Tenderheart bafoua et regarda fixement les deux filles. "Je le croirai que quand je le verrai." Elle recentra son regard enflammé sur Sunset, et lança un petit grognement avant de reprendre la parole. "Je garde un œil sur elle. Si elle met un orteil sur la ligne... " Elle laissa la menace suspendue, avant de retourner à son bureau.

 

Bah, vous n'êtes pas la seule, pensa Sunset avec amertume, le regard noir de Mme Tenderheart lui rappelait celui de Rainbow Dash.

 

Fluttershy attrapa une blouse du support et amena rapidement Sunset en dehors du bureau. Elle lui tendit la blouse blanche, avec une rougeure sur ses joues qui avait le même rose que ses cheveux. "Je suis terriblement désolée, je... euh, je ne savais pas qu'elle allait réagir comme ça."

 

Sunset essaya de faire abstraction, mais elle trouvait que quelque chose dans les mots de Mme Tenderheart la déconcertait.

 

Avant que Fluttershy ouvrit la porte de derrière, Sunset demanda : "Tu es vraiment venue ici en larmes tous les jours, à cause de moi ?"

 

Fluttershy hésita puis se retourna vers Sunset. "Oh, non, pas tous les jours... euh... bien... presque tous les jours."

 

Il y eut un lourd silence pendant que Sunset sentait les secondes passer comme des années. Avait-elle vraiment causé tant de douleur à Fluttershy qu'elle venait pleurer à son travail de bénévole presque tous les jours pendant ces trois dernières années ? Sunset avait vraiment été aussi détachée du bien-être de ceux qui l'entouraient ?

 

Bien, oui, ce n'est pas comme si n'importe qui d'autre dans ce monde s'en préoccupait. Quoi qu'il leur arrive, c'est leur problème.

 

Sunset passa une main dans ses cheveux. Pas étonnant que Rainbow la détestait.

 

Elle devait dire quelque chose à Fluttershy, mais quand elle revint à la réalité, Sunset découvrit qu'elle était déjà dans la pièce suivante.

 

Sunset la suivit, et était accueillie par une cacophonie de chiens qui aboyaient mixée avec un peu de miaulements de chats. La pièce était juste un long couloir avec de grandes cages alignées des deux côtés. Chaque cage avait une gamelle de nourriture et d'eau, quelques jouets pour animaux de compagnie, un couffin et un animal qui appuyait son visage contre les barreaux.

 

Fluttershy rigola quand elle s'arrêta à chaque cages, pour déverrouiller les portes et conduire les animaux en dehors comme une joueuse de flûte. Ils sautèrent et marchèrent sur ses talons, pour mendier son amour et son attention, ignorant complètement Sunset, pas que ça la dérangeait plus que ça.

 

"Alors, c'est quoi le plan exactement ?" demanda Sunset, qui était étonnée par la foule amassée autour de Fluttershy. C'était maintenant qu'elle remarqua que quelques-uns des animaux étaient ornés de coupures et de contusions. Il avait un chien avec une patte bandée, et un chat dont il manquait la moitié de sa fourrure.

 

Fluttershy leva les yeux du berger allemand qu'elle caressait et répondit : "Bien, je vais les amener dans la cour pour qu'ils s'étirent et s'exercent. Pendant que je suis là-bas, peux-tu nettoyer leurs cages et remplir leurs gamelles de nourriture et d'eau ?"

 

"Ouais, pas de problème." Des deux, Sunset pensait qu'elle avait probablement le travail le plus facile.

 

"Tête de démon !"

 

Sunset dévisagea Fluttershy, qui avait tourné le dos à son fan club à quatre pattes. "Comment tu m'as appelé ?"

 

"Quoi ? Oh !" Fluttershy joignit ses mains sur sa bouche, elle rougissait de nouveau. "Ce n'était pas moi, c'était..."

 

"Sunset est méchante, Crôôô !"

 

Il y eut le son d'un battement d'ailes, et Sunset sentit quelque chose gifler son visage quand il vola devant, pour se percher sur l'épaule de Fluttershy. Il était vert clair avec un ventre jaune et un grand bec courbé.

 

"Sunset est méchante, elle est le mal !"

 

Fluttershy caressa le perroquet sous le menton. "Hum, Sunset, c'est Peter, le perroquet de Mme Tenderheart."

 

"Bien sûr que c'est le sien," dit Sunset impassible.

 

Fluttershy s'agita, et cacha nerveusement son visage d'arrière ses long cheveux. "Il lui arrive parfois... de retenir quelques mots de Mme Tenderheart... et de les dire. Je suis désolée," ajouta-elle doucement.

 

"Montre moi juste où est la nourriture et les autres trucs," cassa Sunset, qui n'était pas d'humeur à écouter pourquoi même un perroquet lui disait du mal.

 

Après que Fluttershy lui avait montré l'armoire de nourriture, Sunset prit la pelle à poussière et la balayette, puis regarda Fluttershy conduire le reste des animaux par une autre porte. Quand elle sortit, Peter tourna la tête pour regarder en arrière. "Maléfique démon, Crôôôô !"

 

Sunset serra les dents jusqu'à ce qu'elles eurent mal. Elle espérait sévèrement que l'oiseau n'avait pas initialement entendu cela de Fluttershy, dans son intérêt.

 

Une fois de plus, Sunset se retrouva à balayer le sol et à faire d'autres corvées. Comment ma vie a pu se détériorer à ce point ? pensa-t-elle pendant qu'elle balayait l'une des cages inférieure.

 

Elle voulait penser que ça pourrait être pire, mais elle avait du mal à imaginer une situation plus déprimante que celle là.

 

Comment Fluttershy peut le faire chaque jour ? Elle lâcha la balayette pour prendre le sac de nourriture, les pensées de Sunset s'assombrirent quand elle réfléchissait à ce que Mme Tenderheart et Fluttershy avaient dit. Elle imaginait Fluttershy remplir les gamelles de nourriture de ces animaux crasseux, pendant qu'elle sanglotait en silence sur les choses cruelles que Sunset lui avait fait.

 

Sur tous ceux du Lycée de Canterlot, Sunset avait été particulièrement vicieuse et obscène envers elle. Ce n'était pas parce qu'elle lui vouait une rancune ou qu'elle la détestait ou quoi que ce soit de similaire. Fluttershy était juste si facile. Bien que personne ne s'opposait jamais à Sunset, Fluttershy était pratiquement dévastée quand elle avait revendiqué sa domination sur l'école. Avec leur amitié brisée, personne n'était jamais venu défendre Fluttershy, et elle n'avait rien fait à part pleurnicher dans la terreur à chaque fois qu'elle était confrontée à Sunset. C'était peut-être son manque de cran qui l'avait attirée.

 

Sunset grimaça quand elle pensa à tous ses actes et ses intimidations sournoises sur Fluttershy. La violence verbale, à la limite de la violence physique, les mensonges, les chantages, l'endommagement de ses biens personnels, de ses devoirs, les vols de divers objets dans son casier, elle l'avait même menacée de signaler ses animaux à la Principale Celestia si elle ne suivait pas ses ordres. La seule chose que Sunset n'avait pas menacé était de leur faire du mal physiquement.

 

Cependant, cela n'avait en rien compensé ce qu'elle avait fait. Fluttershy était celle qui avait le plus de raison de ne pas lui pardonner et de ne pas oublier. Pourtant, elle le faisait, comme les autres sauf Rainbow. Fluttershy avait pardonné les pêchées de Sunset et l'avait accueillie – avec hésitation – les bras ouverts. Sunset supposa qu'elle avait toutes les raisons d'être un peu méfiante.

 

Sunset regarda vers le bas et réalisa qu'elle versait trop de nourriture dans l'une des gamelles d'argent, ce qui créa une montagne de croquettes pour chien. Elle soupira et commença à remettre un peu dans le sac avec sa main.

 

Gentillesse. C'était l'élément que Twilight Sparkle avait énoncé quand elle s'était adressée à Fluttershy. C'est pour cela, alors ? Elle remplit juste son rôle de Porteur de la Gentillesse ? Non, elle a toujours été gentille, même avant que la princesse soit venue. Elle n'est pas définie par son élément, elle définit son élément. Elle est naturellement gentille et indulgente, ce qui la rend si facile à piétiner.

 

Il y avait longtemps, Sunset avait affirmé de ne jamais faire de faveurs pour quiconque, sauf si ça l'aidait aussi. Quand elle était venue au Lycée de Canterlot et qu'elle avait vu Fluttershy, elle avait doublé sa conviction. Être gentille avec tout le monde ne mènera nulle part. Par contre, être froide et sans pitié l'avait amené loin. Et la chute du haut de cette montagne fut beaucoup plus douloureuse.

 

Pendant que Sunset continuait à réfléchir sur l'aptitude de Fluttershy et ses propres dilemmes moraux, elle accomplissait sa tâche de façon méthodique et ordonné, elle donnait à chaque cages des aliments frais et de l'eau, et fit particulièrement attention à ne pas refaire une autre bêtise. Perdue dans son monde, elle n'entendit pas les doux bruits de pas sur le sol dur. Alors, quand quelque chose d'humide lécha l'arrière de sa jambe, Sunset sursauta d'un mètre dans les airs, renversant des croquettes sur le sol.

 

Elle se retourna et regarda furieusement vers le bas, vers un petit chien qui reniflait sa botte. Il la regarda curieusement avec de grands yeux et une contraction au museau.

 

"Tu ne devrais pas être dehors avec les autres ? Aller, ouste." Sunset agita sa main pour le faire fuir, mais le chien était resté bien en place pendant qu'il remuait la queue.

 

Sunset plissa les yeux, et analysa la créature en face d'elle. Elle ne savait pas à quelle race de chien il appartenait, mais il avait l'air plutôt maigre, comme si il n'avait pas eu un bon repas depuis longtemps. Il avait un pelage blanc délabré, et un cercle brun autour de son œil gauche. Le cœur de Sunset fit un peu mal quand elle regarda ses longues oreilles, et qu'elle remarqua que l'une d'elles semblait être déchirée.

 

Elle mit un genou à terre, et essaya de le regarder de plus près, mais alors le chien fit quelques pas timides en arrière. Elle mit doucement une main en avant, et dit : "Hé, tout va bien, je ne vais pas te faire du mal."

 

Le chien se pencha en avant, puis sentit les croquettes sur la main de Sunset avant de lécher sa paume. Elle atteignit et gratta l'arrière de son cou avec son autre main. "Tu vois ? Je ne suis pas un– " Sunset s'interrompit, elle était incapable de finir sa phrase, car elle savait que ce n'était pas vrai. Elle était un monstre... mais, peut-être qu'elle ne devait pas toujours agir comme tel.

 

Après que le chien s'était satisfait des résidus qui avaient été sur la main de Sunset, elle fit un geste vers les croquettes tombées au sol. "Tu veux m'aider un petit peu ?"

 

Le chien aboya et happa rapidement les morceaux de nourriture égarés, ce qui permit à Sunset de terminer son travail. Ensuite, elle l'amena après la porte arrière, où elle trouva un grand, et vaste enclos, ombragée par deux bâtiments présents de chaque côté du refuge pour animaux. Des jouets étaient jonchés sur l'herbe verte, qui avait été aplatie à plusieurs endroit par les chiens qui roulaient dessus. Un espace séparé par des clôtures, remplit de griffoir et de fausses souris, avait été fait pour les chats.

 

Pour son amusement, Sunset trouva Fluttershy à quatre pattes, qui tirait un jouet de la gueule d'un chien. Quand elle vit que Sunset approchait, Fluttershy rougissait, laissa tomber son jouet de sa bouche et se releva.

 

"Oh, euh, tu as fini ?"

 

"Ouaip." acquiesça Sunset, avant de pointer le petit chien qui l'avait suivie. "J'ai trouvé ce petit gars qui se promenait à l'intérieur."

 

Fluttershy haleta. "Oh, Spot, je me demandais où tu étais partit comme ça."

 

Spot. Vraiment ?

 

Spot remua la queue à Fluttershy avant de ramasser un jouet à mâcher et de s'éloigner. Sunset le regarda avant de prendre un intérêt aux autres chiens qui éraient et s'affairaient, soit à se prélasser dans l'herbe ou à se précipiter à une activité comme chasser leur queue ou tirer un jouet de la gueule d'un autre chien.

 

Un froncement de sourcils apparut sur le visage de Sunset quand elle remarqua quelque chose sur certains chiens et même quelques chats. "Pourquoi certains d'entre-eux sont blessés ?"

 

Fluttershy soupira et pencha la tête, les yeux abaissés. "Certaines personnes passent leurs nerfs sur de pauvres animaux. Nous ne prenons pas que ceux qui sont perdus ou errants, nous devons aussi sauver les animaux qui sont victimes de violence." Une larme roula sur sa joue. "Ce n'est pas juste... leur faire du mal alors qu'ils ne peuvent même pas se défendre."

 

"Pourquoi tu ne t'ai jamais défendue, Fluttershy ? Pourquoi tu me laisses te faire du mal ?"

 

La voix de Fluttershy sortit comme un murmure rauque. "Je pensais que si je ne faisais pas ce que tu disais, tu pourrais... que tu..."

 

"Que je m'en prenne à tes animaux ?"

 

Son silence était suffisant pour répondre à Sunset. Elle aurait voulu croire que ses menaces contre les animaux étaient creuses, mais après avoir jeté une boule de feu sur cinq étudiants, Sunset n'était pas sûre s'il y avait une ligne qu'elle n'aurait pas franchie.

 

"Fluttershy, je..." Sunset se mordit la lèvre. "Je veux te dire que... tout ce que je t'ai fait... je suis... désolée." Son estomac remua. S'excuser du fond de son cœur la fit toujours se sentir nauséeuse.

 

Fluttershy la regarda avec de grands yeux de biche, Sunset avait l'impression qu'elle venait de se transformer en un magnifique papillon. "Tu... tu le penses vraiment ?"

 

"Étonnamment, oui," déclara Sunset avec mélancolie. "J'étais assez horrible sur toi, même quand je le compare à ce que j'ai fait au reste de l'école. Je ne sais pas comment tu as pu vive avec ça, pendant toutes ces années."

 

Fluttershy détourna les yeux, mais pas avant que Sunset put voir une sombre expression traverser son visage. Elle se serra, et dit d'une voix à peine audible : "Parfois... je pensais que je ne pouvais plus y faire face. Parfois... je ne le voulais plus."

 

La dernière phrase frappa Sunset dans le cœur, et coupa dans sa conscience dont elle était encore en train d'apprendre à connaître quand elle saisit pleinement le sens sous-jacent des mots de Fluttershy. "S'il te plaît, ne me dis pas que tu l'as vraiment considéré...?"

 

Fluttershy hocha faiblement la tête, toujours dos à Sunset. "Ça n'a jamais duré longtemps. Très brièvement, quand je m'endormais. C'est– " elle désigna les chiens qui jouaient dans l'herbe " –tout ce qui me réjouissait chaque jours. Mais, c'était suffisant. Si je partais, qui serait là pour prendre soin d'eux et leur donner l'amour dont ils ont besoin ?"

 

Sunset s'appuya contre le mur du fond, avec une sensation d'engourdissement. Elle ne pouvait pas décider ce qui était le pire : essayer activement de tuer six êtres humains, ou savoir qu'elle avait indirectement causé à l'une d'entre-elle d'envisager de le faire elle-même. "Fluttershy," dit-elle à bout de souffle, "Je suis vraiment désolée. Je... Je n'avais jamais pris la peine de penser... jusqu'où je pouvais pousser certains d'entre-vous."

 

Lorsque Fluttershy ne répondit pas, Sunset continua : "Ce qui me rend encore plus confuse. Pourquoi tu m'as pardonné ? De tout le monde, pourquoi tu n'es pas celle qui me déteste le plus ?"

 

Fluttershy se retourna enfin, des larmes coulaient sur ses joues. Malgré cela, elle mit un doux sourire. "Parce que, tout le monde mérite d'avoir un peu de gentillesse."

 

******

 

Le reste de la journée n'avait pas été aussi mauvais que Sunset l'avait prévu. Elle et Fluttershy avaient discuté encore un certain temps, et autant que Sunset ne pouvait pas la considérer comme une amie pour le moment, elle commençait à lentement comprendre pourquoi Equestria – pourquoi les deux mondes – mirent tant de valeur dans l'amitié. Passer du temps avec quelqu'un d'autre et parler de choses banales était effectivement... agréable.

 

Ça aurait pu être mieux, si Peter le Perroquet avait cessé de hurler des obscénités pendant qu'il volait autour de Sunset. Monstre ou pas, Sunset voulait étrangler l'oiseau.

 

Après que les animaux avaient fini leurs exercices du matin, Sunset et Fluttershy procédèrent à leurs baignades, une corvée qui s'était avérée être à la fois difficile et salissante pour tous les participants.

 

À deux reprise, Sunset était tombé dans la bassine qu'elles utilisaient pour baigner les chiens, et sortit couverte de poils errants et de shampooing. Lorsque Fluttershy avait éclaté de rire la deuxième fois, Sunset l'avait 'accidentellement' pulvérisée avec le tuyau d'eau. À partir de là, tout s'était rapidement dissous dans une bataille d'eau à grande échelle. Les deux filles en sortirent trempées et grelottantes.

 

Quand elle pataugèrent à l'intérieur pour sécher les animaux et les remettre dans leurs cages, Mme Tenderheart leur remit des serviettes, elle lorgnait Sunset avec un peu moins d'hostilité.

 

Les deux filles s'assirent à l'extérieur sous le soleil de l'après-midi, enveloppées dans leurs serviettes avec chacune une tasses de chocolat chaud dans les mains. Comme il n'y avait pas de vêtements de rechange, elles devaient simplement sécher naturellement.

 

"Bien." commença Sunset après avoir pris une autre gorgée de sa boisson chaude. "Je suppose qu'aujourd'hui n'était... pas aussi horrible que je m'y attendais."

 

"C'est ta manière de dire que tu as passé un bon moment ?" demanda Fluttershy.

 

"Plus ou moins." Sunset souleva sa tasse pour cacher le petit sourire qui rampait le long de son visage. "Ne te fais pas d'illusion. Je ne reviendrais pas. Probablement."

 

Fluttershy lui sourit joyeusement. "Bah, merci pour ton aide, Sunset. Je t'en suis reconnaissante."

 

Sunset abaissa sa tassa, elle fronça légèrement ses sourcils. "Ce que je ne comprends pas. Toi et Mme Tout-sourire semblez tout bien gérer. Pourquoi vous avez besoin de bénévoles ?"

 

Fluttershy retira un cheveux humide de son visage, et répondit : "C'est une idée que nous avions eu. Tu vois, nous avions pensé que si nous demandions aux gens de venir faire du bénévolat au lieu de leur demander simplement et purement d'adopter, ils pourraient sentir moins de pressions. Quand ils font du bénévolat, ils peuvent vraiment communiquer avec l'un des animaux avant de l'adopter." Elle laissa échapper un heureux soupir. "Et, c'est toujours agréable d'avoir quelqu'un pour diviser le travail de temps en temps."

 

"Hmm, je vois." acquiesça Sunset. "Ce qui nous amène à la question suivante : où est le reste de tes amis ?"

 

Fluttershy souffla une partie de la fumée qui émanait de sa tasse. "Elles étaient toutes occupés aujourd'hui. D'ailleurs, la plupart d'entre-elles ont déjà des animaux de compagnie. Mais, elles font du bénévolat de temps en temps. Mme Celestia aussi."

 

"Celestia vient ici ?"

 

"Mhhmm. Elle adore les animaux."

 

Sunset sourit, elle se rappelait de son ancien professeur et du phénix qu'elle gardait comme animal de compagnie. Sunset trouvait de plus en plus de similitudes entre les deux personnages chaque jours.

 

Elles étaient assises là pendant une heure, aucune d'entre-elles avaient grand-chose à dire, et optaient pour profiter de la fraîcheur, sous le soleil d'automne et la chaleur de leur chocolat chaud. Lorsque Sunset avait les vêtements assez sec pour marcher jusqu'à sa maison, elle se leva et retira sa serviette.

 

"Bien, Fluttershy, je vais prendre mon congé maintenant. Encore une fois, ce n'était pas... un complet gaspillage de mon temps."

 

Fluttershy inclina la tête vers elle. "Merci pour le bénévolat. Je pense que certains des animaux t'aiment bien ! Et, euh... merci pour... t'être excusé. Ça signifie beaucoup pour moi."

 

Sunset se retourna, et fronça ses sourcils. "Ne me remercie pas pour ça. Je n'aurais pas dû te faire du mal comme ça en premier lieu."

 

"Mais tu as réalisé ton erreur et tu as présenté des excuses pour ça. Même ça devrait mériter d'être reconnu. Donc, je te remercie."

 

Sunset mit ses mains dans ses poches et se dirigea vers le bâtiment. "À un de ces jours, Fluttershy."

 

Elle passa à travers la salle d'attente, alors qu'elle jeta un œil à certains des chiens qui remuaient la queue, la regardaient passer, et aboyaient de joie. Elle espérait sincèrement qu'ils trouveront tous un bons foyer. Aucun d'entre eux méritaient d'être seul.

 

Sunset ré-entra dans la pièce, avant de partir en direction de la porte, quand une forte toux attira son attention. Elle leva les yeux pour voir Mme Tenderheart debout dans l'embrasure de la porte de son bureau, avec Peter perché sur son épaule.

 

"Mademoiselle Shimmer, je me suis peut-être trompé sur votre compte. Vous n'êtes pas tout à fait aussi méchante que je l'ai laissé paraître."

 

Sunset poussa la porte et murmura : "Non, vous avez raison... je le suis."

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.