Discord icon

Étape 29 : Vendetta

Étape 29 : Vendetta

 

L'ancienne Sunset était de nouveau réveillée. Et elle était furieuse.

Elle pénétra dans le campus de l'école, les poings fermés, les dents serrées et un feu ardent dans ses yeux. Elle fit en sorte que son aura ne dégage rien d'autre que de la pure malveillance. Son apparence menaçante était légèrement gâchée par l'absence de sa veste en cuir, mais elle compensa en grognant sur quiconque à portée.

Sunset ouvrit violemment la double porte, frappant un étudiant dans le visage. Dans des circonstances normales, elle aurait trouvé ça hilarant, mais elle était en chasse. Ses yeux parcouraient le hall, inspectant les troupeaux d'étudiants errer. Ils la regardèrent avec mépris jusqu'à ce que ses yeux malveillants les maîtrisa, et les firent reculer.

Qui l'a fait ? Lequel de ces sales petits, abrutis, minables, voleur de projet–

"Sunset ! Sunset, attends !"

La voix qui envoya normalement une vague de tranquillité ne la fit que grogner de frustration. Sunset se retourna et regarda Twilight. "Je sais ce que tu vas dire."

"Et je sais ce que tu vas faire, si tu te calmais–"

"Ne me dis pas de me calmer ! Je déteste ça !" coupa Sunset. "Je vais trouver celui qui a fait ça et ensuite, je vais lui–"

"Stop !" Twilight leva la main. "La violence ne résoudra rien ici !"

"Twilight–"

"Ne résoudra rien !"

Sunset se pinça l'arrête de son nez. "Twilight, on m'a craché des boulettes de papier, ma moto est défigurée, et maintenant, notre projet a disparu. Si je ne frappe pas quelqu'un, je vais exploser !"

Twilight saisit sa main. "D'accord, s'il te plaît, juste–"

"N'utilise pas cette expression, je déteste ça ! Et ne me dis pas de me calmer !"

"Arrête de crier, j'essaye de t'aider !"

Flash glissa entre-elles et les tint à distance à bout de bras. "Hé, les filles, qu'est-ce qu'il se passe ici ?"

Sunset attrapa Flash par le col de sa chemise. "Une série d'événements malheureux m'est arrivée, culminant avec le vol de notre projet de l'expo-science. Donc je suis juste un peu énervée en ce moment."

"Compris."

"Sunset..." avertit Twilight.

"Pas maintenant !" Elle regarda Flash dans les yeux et fit son plus beau sourire. "Donc, Flash... Je t'ai présenté mes excuses, pas vraie ?"

"Euh, ouais, vendredi dernier."

"Bien, bien. Donc, nous sommes amis, n'est-ce pas ?"

"Sunset–"

"Réponds à la question !"

Flash tressaillit. "Oui, on est amis, plus ou moins."

"Bien. Donc, étant amis, ça signifie que tu n'irais pas faire quelque chose comme t'infiltrer quelque part, où tu ne devrais pas et voler quelque chose qui ne t'appartiens pas, pas vrai ?"

"Sunset, je n'ai pas pris votre projet– je ne le ferais pas même si nous n'étions pas amis. Maintenant, tu pourrais me lâcher, s'il te plaît ?"

Les mains de Sunset le lâcha de leur propre gré, et elle recula. "Ok, ok. Désolée. Je m'en assurait juste. Je sais que tu ne ferais pas ça, mais juste pour être sûr..." Elle pointa un doigt vers lui. "À combien de personne as-tu parlé de mes conditions de vie ?"

Flash saisit sa main avec une pression ferme. "Sunset. Calme."

"Je. Déteste. Ça–"

"Calme," dit-il sévèrement.

Sunset retira sa main et croisa les bras, en maugréant dans sa barbe. Elle prit une profonde inspiration et expira lourdement par le nez. "Bien."

Twilight se pencha vers Flash. "Comment as-tu fais ça ?"

Flash sourit. "Suffit de savoir la gérer."

Résistant à l'envie d'étrangler la paire, Sunset claqua des doigts et parla : "Concentrons-nous ! Nous avons moins de quarante-huit heures pour retrouver notre projet, et attraper celui qui a été assez stupide pour pénétrer dans ma maison et le voler." Les yeux de Sunset sortirent de leurs orbites ; des blocs de glace tombèrent dans son estomac. "Ma Celestia... quelqu'un sait où je vis..."

Twilight et Flash grincèrent des dents. "C'est mauvais," dit Flash.

"Tu crois ?" Sunset saisit les côtés de sa tête. "Oh non, juste au moment où je pensais que ça ne pouvait pas être pire. S'il le dit aux services sociaux... ou à la police!" Sa respiration s'accéléra et elle commença à marcher. "Ok, ok, ne pas paniquer. Personne ne te recherche encore, il est encore temps." Elle saisit Twilight et Flash par leurs épaules. "Écoutez, j'ai besoin de vous deux pour..." Elle se racla la gorge. "J'ai besoin de votre, ahem," elle finit d'une voix basse : "aide."

"Je n'ai pas tout à fait entendu," murmura Flash d'un voix aussi basse.

Sunset était sur le point de crier qu'il avait très bien entendu ce qu'elle avait demandé, mais elle savait que ça ne l'aiderait pas. "Aide," dit-elle fermement. "J'ai besoin de votre aide."

Twilight tapota sa main. "Bien sûr que nous allons t'aider, c'est ce que j'essayais de faire."

"Me dire de me calmer n'aide pas !" Sunset secoua la tête. "Peu importe. Flash va trouver Snips et Snails et voit s'ils savent quelque chose. Demande leur uniquement sur le projet. Ils ne savent pas que je vis où-tu-sais, ils croient que c'est juste un lieu de rencontre."

Flash hocha la tête et partit.

"Viens avec moi, Sparky." Sunset partit dans la direction opposée, en tirant Twilight par le bras. Elle tourna à l'angle et aperçut les deux qu'elle cherchait.

Twilight regarda par-dessus l'épaule de Sunset. "Ok, je vois où tu veux en venir. Que dirais-tu que je leur parle d'abord ? Tu sais, bon flic, mauvais flic ?"

"Bien." Sunset laissa Twilight marcher en face d'elle. Quand elle passa, Sunset attrapa un soupçon de l'arôme de lavande de Twilight. Respirer ça réduisit l'énervement de Sunset un peu.

Juste un peu.

Dexter et Quick Wit levèrent les yeux de leurs casiers et échangèrent un regard suffisant avec l'autre. "Eh bien regardez qui va là," dit Dexter, en essayant de se pencher contre son casier ouvert. Il tomba dedans, mais se releva rapidement et fit semblant de lisser sa chemise.

"Vous venez admettre la défaite avant qu'on vous écrase mercredi ?" demanda Quick Wit.

"Non," répondit calmement Twilight. "Nous sommes venues vous poser quelques questions."

Dexter leva le nez. "Nous n'allons pas vous dire ce qu'est notre projet."

"Nous ne demandions pas," cassa Sunset en restant en retrait.

Twilight se racla la gorge. "Vous voyez, notre projet était dans un endroit très... secret, mais il semble avoir disparu." Elle sourit poliment. "Vous ne savez rien de ce qu'il a pu arriver, par hasard ?"

"Attendez une minute." Quick Wit ricana. "Vous avez perdu votre projet pour l'expo-science ?"

Sunset grogna. "Il a été volé."

Dexter ferma son casier avant de se pencher contre lui. "Tu sais ce que je pense, Quick ? Je pense qu'elles ont tout simplement peur de perdre contre nous, et elles ont inventé cette histoire pour qu'elles n'aient pas de concurrence."

Quick Wit croisa les bras. "Si tel est le cas, nous prendrons les baisers maintenant."

"Okay, c'est assez." Sunset poussa Twilight, attrapa Dexter par le devant de sa chemin et le plaqua contre le casier. "Écoute-moi, tête d'œuf, je vais te poser une question simple. Bonne réponse, et je laisse ton visage intact. Mauvaise réponse, et je jure sur n'importe quelle force impie qui t'as engendré, que je vais t'écraser comme un insecte et t'étaler sur le sol. Je me fiche si je dois passer le reste de l'année à te nettoyer, je serai heureuse de le faire– et tu ne vas nul part, Quick !" cria Sunset, capturant Quick qui essayait de s'éclipser. "Tu t'en tireras pas comme ça. Je vais t'utiliser pour peindre les murs."

Elle relâcha Dexter, mais planta ses mains de chaque côté de lui, l'encerclant. "Maintenant, tu es un garçon intelligent, donc je m'attends à la bonne réponse. Où. Est. Notre. Projet ?"

Dexter tremblait ; la sueur coulait sur son front et trempait sa chemise. Sunset essaya de savourer la terreur dans ses yeux, mais le regard désapprobateur de Twilight rendit ça beaucoup plus difficile.

"J-j-on s-sait pas !" gémit-il. "On n'y a jamais touché– nous ne savons même pas ce que c'est, on le jure !"

Les yeux de Sunset percèrent dans son âme, cherchant le moindre signe de mensonge. Il tressaillit sous son regard brutal, mais, à l'agacement de Sunset, il disait la vérité.

Elle recula et laissa tomber ses mains. "Bien. Vous êtes innocents. Maintenant, sortez de ma vue."

Dexter et Quick Wit s'enfuirent rapidement, marchant sur l'autre pour partir aussi vite que possible. Aucun d'eux n'osèrent regarder en arrière.

Le silence de Twilight engendra une démangeaison dans l'arrière du cou de Sunset. Un vide de regret remplaça la brève euphorie qu'elle avait de les intimider. Pas sur ses actions en soi, plus sur le fait que Twilight avait été là pour y assister."

Finalement, Twilight parla : "Sunset, c'était–"

"Je sais, je sais. Méchant, grossier, violent, irresponsable..."

"Effrayant," ajouta-t-elle.

"Oui, effrayant. Je suis désolée que t'es eu à me voir agir comme ça, Twilight. Mais le monde n'est pas toujours ensoleillé. Parfois, tu dois être exigeante pour avoir ce que tu veux."

"Peut-être, mais tu es allée trop loin." La déception de Twilight était si forte, Sunset se sentait rétrécir face à ça. "Il n'y avait pas besoin d'être méchante comme ça, même si c'est des abrutis misogynes."

Sunset leva un doigt, et Twilight agita ses mains. "Je sais ce que je viens de dire ! Le fait est, tu es meilleure que ça ; je sais que tu l'es. Tu passes une mauvaise journée, je peux sympathiser, mais ne laisse pas ça affecter la façon dont tu traites les autres. Tu dois prendre la grande route et être la meilleure personne, dans les bons et les mauvais moment."

"Attends une minute, tu veux dire que doit être gentille tout le temps ?"

Twilight laissa tomber sa tête dans sa main et la berça.

Sunset haussa les épaules. "Quoi ? C'est une question légitime. Tout le temps ça fait beaucoup. Je veux dire, tu n'es pas gentille tout le temps, si ?"

"Je cherche à l'être !" cassa Twilight. La cloche sonna, éclipsant son soupir fatigué. "Juste... s'il te plaît, réfléchit un peu à ce que j'ai dit." Elle ajusta la sangle de son sac à dos. "Je vais en classe. Essaye de te calmer avant le déjeuner. Et s'il te plaît, s'il te plaît, si nous interrogeons quelqu'un d'autre, peux-tu ne pas les menacer ?"

Deux secousses parcourut l'échine de Sunset. "Bien." Je te déteste.

Twilight prit la main de Sunset et lui donna un pression rassurante. "On s'en sortira, je le promets." Elle se tourna et s'en alla en emportant une partie des papillons de Sunset avec elle.

Sunset resta debout, sentant toujours la pression de Twilight. Elle leva sa main et l'examina comme un objet étranger, avant de la claquer dans le casier.

Même à travers la douleur, le toucher de Twilight traînait encore.

 

******

 

Suivant la demande de Twilight, Sunset s'assit en classe et pensa à leur conversation. Sunset admit qu'elle ne devrait pas être si agressive envers Twilight et Flash.

'Tu dois prendre la grande route et être la meilleure personne...'

Il y avait une différence entre essayer d'être une meilleure personne et la meilleure personne, et Sunset avait échoué aux deux. Mais elle avait été en colère, qu'est-ce qu'elle était censée faire d'autre ? Quelqu'un avait eu le culot de voler directement sous son nez ; elle n'allait pas laisser passer ça !

Il y a des façons plus productives pour faire évacuer la colère, tu sais. Sunset fit une moue. Sa conscience commençait à trop ressembler à Twilight. Pourtant, elle avait raison. Menacer les intellos n'était pas juste.

Mais c'était si bon ! Mais ça ne devait pas être bon. Elle n'était pas censé prendre du plaisir à blesser les autres.

Mais c'était si bon !

Elle soupira et posa sa tête sur son bureau. Encore une fois, elle se souvint qu'à quel point c'était dure d'être gentille. Pourtant, l'alternative était d'être seul et misérable.

Continue à être agressive envers tout le monde, et tu finiras comme ça. Au moins, celle-là lui ressemblait.

La cloche du déjeuner sonna, et Sunset ramassa rapidement ses affaires et se dirigea vers la cafétéria. Elle donna un dure regard à tout le monde qu'elle doublait, espérant qu'elle pourrait briser leurs pensées et trouver le coupable.

Applejack la rattrapa. Sunset était tellement absorbée dans son examen qu'elle n'avait pas remarqué jusqu'à ce qu'Applejack parle. "Hey, Sunset."

Sunset sursauta et fit un geste brusque de la main. Heureusement, Applejack le rattrapa. "Ouah, doucement, sucre d'orge."

"Désolée, tu m'as surprise. Et j'ai eu assez de surprises pour la semaine."

Applejack pencha son chapeau. "Ouais, j'ai entendu parler de ce qui est arrivé au projet-machin de toi et Twi. Sale, voleur pourri. Une idée de qui l'a pris ?"

"N'importe qui de l'école," déclara Sunset, glissant une main sur son visage.

Elles entrèrent dans la cantine ; Sunset renonça à prendre quelque chose à manger et s'assit à leur table. Elle vit les regards de sympathie que ses amies lui faisaient et fronça le nez. "Quoi ?"

"Rien, ma chère," répondit Rarity. "Nous voulons juste nous assurer que tu vas bien à la lumière de tout ça."

"Oh ouais, j'ai la pêche. Sucre et arc-en-ciel pour moi ; la vie est génial !"

Pinkie essuya son front avec sa main. "Dieu merci. On pensait que tu serais très en colère."

Un douleur aiguë commença à naître derrière les yeux de Sunset. "Tu sais, je viens de me rappeler de quelque chose, Pinkie."

"De quoi ?"

"Tu es une idiote !"

Twilight donna un coup à son épaule. "C'était déplacé !"

Sunset enfouit son visage dans ses mains. "Je suis désolée, je suis désolée, je suis désolée. Je ne le pensais pas, Pinkie, mais pour l'amour de Celestia, apprends le sarcasme !"

Pinkie salua. "Compris. Et ne t'inquiètes pas, Sunny, on m'a dit des choses pire que ça. La plupart venait de toi en fait."

Sunset repoussa la remontée de souvenir. "Ouais, enfin bref..."

À son grand soulagement, Flash vint entrer dans la conversation. "J'ai parlé à Snips et Snails, mais ils ne savent rien. En fait, ils ne savaient même pas qu'il allait avoir une expo-science."

"Hey, c'était une nouvelle pour moi aussi," déclara Rainbow.

Gardant son visage enfoui, Sunset fit un faible gémissement. "Et maintenant ? Vous six êtes les seules qui sont censées savoir où je vis et tout le monde a une certaine vendetta contre moi. Les possibilités ne sont pas infinies !" Elle regarda tout le monde à travers ses doigts écartés.

Non, non. Ne fais pas ça.

Malheureusement, Rarity la lit comme un livre. "Tu penses à ce que je pense que tu penses, n'est-ce pas ?"

"Oui." Ok, je veux rentrer à la maison, maintenant.

Rarity croisa les bras. "Sunset, je me sens insultée que tu puisse penser que l'une de nous irait parler de ta vie privée."

"C'est pourquoi je ne dis rien."

"Même, tu devrais savoir que nous ne ferions pas quelque chose comme ça."

Rainbow posa son sandwich. "Pas sûre, Rarity. Tu peux être une vraie pipelette parfois."

Tout le monde éloignèrent leurs sièges de quelques centimètres de Rarity, qui avait une main sur la poitrine et la bouche grande ouverte. "Pardon ?"

"Quoi ? On sait tous que tu aimes les potins."

"Potins inoffensifs, de bon goût ; pas de la calomnie ou de l'invasion des affaires privées de quelqu'un !"

"Je pense que parler de la raison pour laquelle untel a rompu avec untel avec quel tête il avait est une affaire privée."

Leur dispute dégénéra rapidement, laissant Sunset se glisser aussi bas qu'elle le pouvait dans son siège. Ses yeux balayaient la salle, essayant toujours de trouver quelqu'un qui avait l'air coupable.

À quoi bon ? Nous sommes condamnés.

Ses yeux passèrent par Trixie, et pendant une seconde, elles verrouillèrent leurs regards. Pendant cette seconde, Sunset vit Trixie lui donner le plus petit des sourires – malveillants, cupides et victorieux.

Le sang de Sunset bouillit, et elle se leva si rapidement que sa chaise vola en arrière. "Excusez-moi, je dois aller commettre un meurtre au premier degré." Elle partit furieusement de la table maintenant silencieuse.

Twilight se précipita après elle. "La grande route, la grande route !"

Après cinq longues enjambées, Sunset surplombait Trixie. Le sourire que Trixie portait, devint plus sinistre. "Bonjour, Sunset."

"Où est-il ?" cracha Sunset

"Trixie n'a aucune idée de quoi tu parles."

Sunset serra son poing. "Ne joue pas à ce jeu avec moi, Trixie. Je veux savoir où, et je veux savoir comment."

Trixie écarta ses mains, de petites étincelles sauta entre ses doigts. "Ne doute plus jamais de la magie de Trixie."

Les épaules de Sunset se serrèrent alors qu'elle résista à l'envie de donner un coup dans le visage de Trixie. Twilight posa une main sur son épaule, et elle réussit à les garder stables. "Très bien, bien. Tu as marqué ton point. Tu es absolument brillante. Maintenant, rends-le."

"Hmmm." Trixie tapota ses lèvres avec un doigts. "Non. En fait, Trixie pense qu'elle va l'utiliser pour entrer dans l'expo-science et gagner."

Sunset claqua sa paume contre la table, faisant sursauter Trixie. "Écoute petite sorcière, si tu ne me redonnes pas notre brouilleur, je vais te– " Sa langue se coinça contre son palais, et elle s'étouffa sur ses mots.

Trixie ricana. "Tu vas quoi ?"

"Je... vais... te– " Sunset ne pouvait pas faire sortir les mots ; sa bouche et sa gorge refusèrent de coopérer.

"C'est ce que Trixie pensait. Elle a toutes les cartes en mains maintenant." Elle joignit ses mains. "Tu ne peux pas prouver que Trixie a votre IEM-machin précieux. Et pour ajouter l'insulte à l'injure– " elle baissa la voix. "–Trixie connaît ton sale petit secret."

La couleur quitta le visage de Sunset. De tous ceux qui auraient pu savoir, Trixie pourrait être l'une des pires.

"Oh, ne t'inquiètes pas. Trixie ne le dira à personne. Du moins, pas encore."

Sunset la regarda curieusement. "Pourquoi pas ?"

Trixie se leva et se rapprocha. "Parce que je veux que tu saches ce que ça fait d'avoir quelque chose retenu contre toi. Penses à ce que je pourrais faire avec ce genre d'information. Quelques petits mots, et tu pourrais te retrouver à la rue. Ou mieux encore, très loin d'ici, dans un refuge quelconque."

Twilight se jeta entre les filles avant que Sunset puisse donner un coup de poing à Trixie. Saisissant les deux bras de Sunset, Twilight regarda en arrière et gronda : "C'est juste cruel. Qu'est-ce qui te donnes le droit de faire quelque chose comme ça ?"

"Ce qui me donne le droit ? Qu'est-ce qui lui a donné le droit ? Je lui rends juste la pareille."

"Œil pour œil rend le monde aveugle."

Trixie tira la langue. "S'il te plaît, épargne-moi ta philosophie ; elle l'a bien chercher. Il était temps qu'elle reçoive la monnaie de sa pièce." Elle donna un coup dans ses cheveux. "Et puis, Trixie se tiendra tranquille... tant qu'elle reste heureuse."

L'estomac de Sunset se retourna. "Qu'est-ce que tu veux dire ?"

"C'est simple. Il te suffit de suivre toutes les exigences de Trixie et elle ne dira à personne où tu vis."

Sunset était sûre qu'elle pourrait se libérer de l'emprise de Twilight et attaquer Trixie d'un mouvement fluide, mais s'abstint de le faire. Pour le moment. "Si tu penses que je vais suivre tes ordres, tu es plus bête que je le pensais."

Trixie haussa les épaules. "Très bien. Trixie se demande ce que la police va faire avec cette information."

Un bref coup d'œil dans les yeux de Twilight dit à Sunset qu'elle envisageait de la laisser aller. Sunset avait passé son point d'ébullition maintenant, et pensait que tabasser Trixie serait quelque chose de convenable avant que la police l'emmène.

En regardant de nouveau, l'expression de Twilight avait changé et disait : Je sais qu'elle est une grosse –insérez un gros mot ici– mais prends la grande route. Sunset n'était pas certaine que c'était une option. C'était soit obéir à ce que Trixie avait à lui faire faire, soit attendre que les autorités découvre qu'elle était sans-abri, qui les mèneront ensuite à découvrir qu'elle n'avait aucune paperasse légale. Il n'y avait pas de grande route, seulement une pente glissante.

L'énergie de Sunset s'échappa d'elle. Elle était piégée. C'était officiellement aussi bas qu'elle pouvait aller. Elle voulait crier, voulait frapper Trixie aussi fort qu'elle le pouvait, voulait se recroqueviller en boule et prétendre que ce n'était qu'un mauvais rêve.

Et puis frapper Trixie encore.

Donc, c'est comme ça que c'est d'avoir quelqu'un qui se venge contre soi. Eh bien, univers, t'es heureux ? J'obtiens ce que j'ai bien mérité.

Elle leva la tête ; Trixie portait encore son sourire victorieux. "Alors, qu'est-ce que tu vas choisir, Shimmer ? Je promets que je serai juste."

Sunset regarda dans les yeux de Trixie et y trouva quelque chose de très familier. Elle avait vu ces yeux avant. Elle avait regardé dans un miroir tous les jours et avait vu ces yeux la regardant. Froid, hautain, arrogant. Les yeux d'un tyran.

Elle tira doucement Twilight hors d'elle et s'approcha de Trixie. "Vas-y, Trixie. Fais-le."

Trixie recula. "Quoi ?"

"Je t'ai dit de le faire. Dis à tout le monde que je suis sans-abri, je m'en fiche. Je ne me laisserai pas intimider par toi. Fais tout ce que tu veux pour rendre ma vie misérable. Mais rappelle-toi : j'étais à ta place avant. Vol et chantage ? Cela te rend pas mieux que ce que j'étais. Alors, regards-toi bien dans le miroir avant de faire ce que tu vas faire. Si tu peux vivre en étant comparée à moi, alors par tous les moyens, dénonce-moi. Je suis sûre qu'Artémis serait fier."

Avec Trixie immobilisée par ses paroles, Sunset prit Twilight par la main et la conduisit à leur table.

"Alors, comment ça s'est passé ?" demanda Rarity.

"Horrible." dit Sunset sans ambages. "Trixie était la voleuse, et menace maintenant de dire aux autorités que je suis techniquement sans-abri."

"Quoi ?" cria Rainbow. "Cette petite... J'arrive pas à y croire ! Allez, allons le dire à Celestia !"

Sunset secoua la tête. "Ça ne marchera pas, Dash. Nous n'avons aucune preuve, et Trixie n'est pas assez stupide pour avoir apporté le brouilleur avec elle."

"Oubliez l'brouilleur," dit Applejack. "Qu'est c'qu'on fait à propos de Sunset et ses conditions d'vie ? Si la police vi'nt fouiner, ils vont l'emmener et l'refuge le plus proche est à deux villes d'ici !"

"Elle pourrait rester avec l'une de nous," suggéra Fluttershy. "Ou nous pourrions faire des roulements tous les quelques jours ?"

Rainbow secoua la tête. "Tu ne penses pas que nos parents se méfieront si on l'invite à dormir tous les deux jours ?"

Sunset regarda en arrière vers Trixie. Elle était affalée dans son siège, cueillant sa nourriture avec un air morose et pensif. "Vous savez, les filles... Je ne pense pas qu'on ait à se soucier de ça pour l'instant." Elle vit leurs visages curieux et sourit pour la première fois ce jour-là. "Disons juste que je lui ai donné de quoi réfléchir."

Rainbow n'avait pas l'air convaincu. "Et si elle balance quand même ?"

L'estomac de Sunset se retourna à nouveau. "Alors, je gèrerai avec ça. De plus, en fonction du nombre de détail que Trixie a, me cacher ne ferait que retarder l'inévitable."

Il eut un long échange de regards soucieux et de phrases semi-finis jusqu'à ce qu'elles convinrent toutes que c'était un pont qu'elles auraient à traverser plus tard.

Twilight joua avec ses cheveux, le découragement ombrageait son visage. "Bien, cela nous ramène à notre projet pour l'expo-science."

Sunset se pencha sur la table et soupira. Sauf si Trixie changeait d'avis dans les prochains jours, elle et Twilight étaient condamnées. La pensée de perde remplit Sunset de magma. Il n'étaient pas question qu'elles perdent face à ces deux bouffons et qu'elle laisse l'un d'eux embrasser Twilight !

Parce que je ne veux pas lui ruiner son premier baiser. C'est tout. Elle mérite qu'il signifie quelque chose. Rien d'autre.

"Alors, qu'est-ce que vous allez faire ?" demanda Pinkie, faisant revenir l'attention de Sunset à la table.

"Je ne sais pas," dit misérablement Twilight.

Sunset se leva. "Je vais vous dire ce qu'on va faire. Nous allons faire un nouveau projet."

Twilight s'estomaqua. "L'expo est dans deux jours ! Nous n'avons pas assez de temps pour faire quelque chose qui puisse gagner !"

"C'est ce que dirait un dégonflé, et Sunset Shimmer n'est pas une dégonflée !" Elle pouvait sentir la détermination passer dans ses veines, plus rapidement que son sang. L'univers essayait de la frapper avec des balles courbe. Eh bien, il lui était temps de riposter et de faire un home run !

Note à soi-même : travailler sur des métaphores.

Sunset saisit Twilight par le bras et la leva sur ses pieds. "Allez, Sparky ! Nous ne sommes pas encore perdu !" Elle la tira loin de la table tandis que leurs amies les encourageaient.

"Où allons-nous ?" cria Twilight après avoir quitté la cafétéria.

"À la bibliothèque ! J'espère que t'aimes le café, parce que pour les deux prochains jours, ça va être toi, moi et la caféine !"

"Attends ! Attends ! Sunset, arrêtes-toi une seconde !" Twilight réussit à libéré son bras et glissa pour s'arrêter.

Sunset la regarda. "Allez, ne me dis pas que tu vas vraiment abandonner ?"

"N-non, pas ça," dit Twilight en haletant, ses mains sur ses genoux. "Juste besoin de reprendre mon souffle." Elle respira profondément et se redressa. "Et, je voulais te dire que je suis fier de la façon dont tu as géré Trixie. Tu as prouvé que tu étais la meilleure fille."

Sunset sentit le commencement de son rougissement, et se détourna. "Ouais... J'ai eu de l'aide. Donc merci. Et je suis désolée d'avoir été si sèche avec toi, plus tôt."

"Excuses acceptées." Twilight prit Sunset par la main et avança vers la porte de la bibliothèque. "Et tu as raison, nous avons une expo à gagner !"

La sensation de picotement était de retour, et autant que Sunset voulait s'éloigner, elle sentait que ça valorisait sa nouvelle énergie trouvée pour gagner.

Prépare-toi, univers. T'as cherché les mauvaises filles !

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.