Discord icon

Happiness and Drama at the Gala

"Allez, les filles !" cria Cinamon Stick depuis l'extérieur du vestiaire des dames. "Pourquoi vous ne me laissez pas entrer ?"

"C'est pas que nous sommes gênées de nous habiller en face de toi", déclara Screwball.

"C'est juste que nous ne voulons pas que tu regardes !" finit Dinky.

"Nous voulons faire une surprise pour vous les garçons !"

"Quelle surprise ? Je vous connais depuis toujours les filles !"

"Ça suffit, retourne auprès de ton père, mon p’tit sucre d’orge !" ordonna Applejack. "Nous nous verrons ce soir au Gala."

Cinnamon Stick soupira. "Oui maman."

"Alors Screwball", dit la Princesse Flutterby Lily qui limait les sabots de la jeune jument. Même si elle était une princesse, elle aimait maquiller ses amies. "Est-ce qu’il y a un certain étalon avec qui tu aimerais danser ce soir ?"

Screwball rougit. "Pas vraiment. Et toi, tu en as un ?"

"Non, mon dernier petit ami était trop arrogant. J'en ai assez de tous ces snobs de Canterlot, ça me rend malade ! Sans vouloir t'offenser, tante Rarity."

"Il y a pas de mal", dit la licorne alors qu'elle tentait de coiffer la crinière de sa fille. "Gemstone, tiens-toi droite ! Mais comment se fait-il que tu aies autant de nœuds ?"

"Probablement à force de trop tirer sur ses cheveux", ricana Cinnamon Roll.

"Rarity, es-tu sûre qu'on peut faire confiance à ce coiffeur ?" demanda Pinkie.

"Il a toujours travailler pour moi", répondit Rarity. "Pourquoi tu me demandes ça ?"

"Peu importe le nombre de fois où je coiffe la crinière des Tri-Pies, ils se re-décoiffent toujours à chaque fois !"

Depuis que Pinkie avait jugée que c'était idiot d'appeler ses filles comme de simple triplettes, elle décida de les surnommaient les Tri-Pies.

"Ah !" cria Apple Blossom.

"Qu'est-ce qu'il y a ma chérie ?" demanda Cheerilee.

“Regarde, maman !" La pouliche avait libéré ses cheveux de ses tresses et pris un brin de cheveux pour le montrer à sa mère. "Des pointes fourchues !"

Gemstone cria de douleur quand sa mère arracha brutalement les bigoudis de sa crinière.

"Quelqu'un a dit pointes fourchues !? "demanda Rarity.

"Wouah !" observa Pinkie en prenant une mèche de cheveux d'Apple Blossom. "Ils ont l'air coriaces !"

La licorne en eût le souffle coupé. "C'est horrible ! Ne t'inquiète pas ma chère, je vais bien m'occuper de toi une fois que j'en aurai terminée avec Gemstone."

"Mais tante Rarity, c'est un cas de force majeure !" insista Screwball. "Un garçon est impliqué dans l'affaire!"

Rarity haleta encore et laissa tomber les bigoudis. "Un garçon ?! Pourquoi ne pas me l'avoir dit plus tôt ? !"

Elle saisit une paire de ciseaux et se hâta pour s'asseoir à côté d'Apple Blossom.

"Maman !" protesta Gemstone. "Et pour mes cheveux ?!"

"Oh, euh ...", balbutia Rarity. "Fluttershy, est-ce que tu penses que tu pourrais ... ?"

"Bien sûr."

La Pégase vola vers la pouliche licorne pour finir le travail de Rarity alors que celle-ci ciselait la crinière d'Apple Blossom.

"Donc, ce garçon", dit-elle, "es-tu proche de lui ?"

"On a été amis pendant un certain temps", répondit Apple Blossom en rougissant.

"Et vous n'êtes toujours pas ensemble ?! Chérie, tu aurais dû me le dire plus tôt ! A quand remonte la dernière fois où tu t’es peignée la crinière ?"

"Ahem", toussa Cheerilee. "Je fais en sorte qu'elle peigne sa crinière tous les jours."

"Eh bien, les cheveux mal coiffés doivent être une chose typique des Apples."

"Hey !" s'exclama Applejack.

"Oh, ne le prend pas personnellement, ma chérie, c'est vrai !"

"Aie !" glapit Gemstone. "Arrêtez de tirer aussi fort, espèce d'idiote !"

"Gemstone ! Honnêtement, je ne sais pas d'où elle tient cette grossièreté ! Ça vient probablement de son père !"

"Mais Fancy Pants est toujours poli", rappela Twilight sous le sèche-cheveux.

"Oh, bien sûr, qu'il l'est ! Il est toujours poli de sorte que, quand il vous poignarde dans le dos, c'est très facile de lui pardonner après de nombreuses excuses bidon et de ... !"

"Aïe !" cria Apple Blossom alors que Rarity donna un très fort coup de peigne dans ses cheveux.

La licorne s'adoucit une fois qu'elle réalisa son erreur. "Oh chérie, je suis désolée !"

"Est-ce que tout va bien, Rarity ?" demanda Fluttershy.

"Tu sembles un peu sur les nerfs", nota Applejack. "Toi et Fancy Pants, vous vous êtes disputés ou quelque chose du genre ?"

Rarity resta gelée sur place. "Quoi ? ! Oh, non !" Elle serra les dents. "Tout va bien !"

"Aïe !" cria encore Apple Blossom.

"Alors, si tout va bien," dit Cheerilee, "pourrais-tu être plus prudente avec ma fille, s'il te plaît ?"

Les poneys décidèrent de ne plus parler de ce sujet et continuèrent leur embellissement et leurs bavardages.

“Je suis sûre que tu-sais-qui aimera ton look ce soir", chuchota Screwball en coiffant les cheveux de Dinky.

"Qui est tu-sais-qui ?" demanda Pinkie. "Voldemort ?"

Derpy pencha la tête. "Qui ça ?"

"C'est personne", marmonna Dinky.

Les Tri-Pies surgirent derrière elle.

"Ooh !" s'exclama Blueberry. "Dinky a un amoureux !"

"C'est génial !" applaudit Raspberry.

"Ça veut dire qu'on va bientôt organiser une fête des ‘Je t’aime’ !" applaudit Cherry.

"Dinky a un amoureux !" chantèrent les Trie-Pies. "Dinky a un amoureux ! Dinky a un ..."

"Je n'ai pas d’amoureux !” insista Dinky.

"Allez, les filles !" commanda Pinkie en éloignant ses filles. "Laissez-la tranquille ! D'ailleurs, c'est l'heure de cirer vos adorables petits sabots !"

"Hourra !" s'extasia Raspberry. “J'adore me faire cirer les sabots !"

"Moi aussi !" applaudit Blueberry.

"Moi aussi !” s’accorda Cherry en bondissant sur place.

Dinky soupira.

"Elles ne voulaient pas être méchantes, Dinks", lui assura Screwball. "Elles font juste leur Tri-Pies."

"Que faire si je ne lui plais pas ?" demanda la licorne inquiète. 

"Crois-moi, une fois qu'il te verra, il n'aura d'yeux que pour toi !"

*****************************

Discord fit apparaître une montre sur son poignet pour qu'il puisse vérifier le temps. "Ugh ! Pourquoi elles sont toutes aussi longues ?"

Tous les garçons attendaient les filles au bas de l'escalier tandis qu'une foule de poneys commençait à s'agglutiner à l'extérieur en attendant d'entrer au Gala.

Spike haussa les épaules. “Les filles prennent toujours une éternité à se changer. Quand on vit avec elles toute notre vie, on fini par s'y habituer."

"Hé, papa", dit Cinnamon Stick. "Ça va, mon haleine ?"

"Tu me l'a déjà demandé il y a cinq secondes. Et je te le redis encore une fois : Oui ! tu as une très bonne haleine, mon fils."

"Désolé. Je suis tellement nerveux !" Le poulain tira sur le col de son smoking. "Il fait chaud ici ou c'est moi ?"

"Est-ce que tout vas bien ?" demanda Shining Armor.

"Je crois que je sais ce que c'est !" s'exclama Discord. "C'est à propos d'une fille, n'est-ce pas ?"

"Euh ..." dit le poulain. "Peut-être ?"

"Cette nuit va être le moment idéale", dit Spike, en tapotant son fils sur la tête. "Tu vas marcher jusqu'à elle et tu vas l'inviter à danser."

"D'ailleurs, de qui est-ce que nous parlons ?" demanda le draconequus. Puis une pensée lui vint et son corps s'enflamma. "J'espère pour toi que ce n'est pas ma fille !"

"Non, non, c'est pas elle !" insista Cinnamon Stick. "On est juste amis !"

Discord reprit son calme. "Désolé. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je suis un peu possessif envers ma fille."

"Ouaip", dit Big Macintosh en hochant la tête.

"Si je peux de te donner un conseil, mon garçon", dit Red Shoes au poulain. "Le moyen le plus rapide pour gagner le cœur d'une jument est de la faire rire."

"Nous voilà !" cria Pinkie du haut de l'escalier.

Elle et ses filles étaient vêtues de robes aux couleurs vives correspondant à leurs pelages, décorées par des bonbons et des serpentins. Elles bondirent toutes vers le bas en direction de Red Shoes.

"Observe", chuchota l'étalon roux. "Oh Pinkie, ma jolie petite princesse , tu es si belle ce soir ! Voici quelques fleurs pour toi !"

Il prit un bouquet de roses sortie de nulle part et le donna à sa femme.

"Aw, Red !" soupira Pinkie en prenant le bouquet dans ses sabots. "Tu n'aurais pas dû ..."

Elle eut le souffle coupé quand les fleurs crachèrent des confettis sur son visage. Les Tries-Pies rigolèrent pendant un moment, les hommes pensaient que Pinkie allait se fâcher, mais à la place, elle rit avec elles.

"Oh toi !" dit-elle, en lui donnant un coup de sabot dans l’épaule.

"Ouais", dit Cinnamon Stick. "Je ne pense pas que Dinky soit le genre de fille àaaaaaaa ..."

Il se retrouva coincé sur ce mot une fois que les filles apparurent au sommet de l'escalier. Elles étaient toutes magnifiquement vêtues, mais c'était Dinky qui attira le plus son attention. Elle portait une petite robe bleue avec des pantoufles de verre assorties, une série de muffins brodés tout au long de sa jupe. Ses cheveux blond clair étaient attachés vers le haut dans un petit chignon parfaitement posé sur sa jolie tête.

Lorsque ses cils tombèrent gracieusement sur ses yeux dorés, Cinnamon Stick sentit qu'il allait défaillir. Spike dut lui donner un coup sur la tête pour lui faire reprendre ses esprits.

"Vas-y, c'est ta chance !" murmura le dragon. "Allez, va chercher ta dulcinée !"

Le poulain avala la boule dans sa gorge et approcha les filles.

"Wow, Cinnamon Stick !" s'exclama Screwball. "T’es vraiment ..."

"Dinky !" couina Cinnamon Stick devant Dinky. "Tu es très ... euh ... euh ..." Il rougit d'embarras. "Très belle."

Dinky rougit en retour. "Toi aussi. Je veux dire très beau ! Je ... Je ..."

"Hé, euh, Dinky ? Puisque, euh ... aucun d'entre nous n'a de partenaire ..."

Il regarda de nouveau son père pour chercher du soutien. Le dragon lui fit un signe d’encouragement.

"Veux-tu, euh ... Qu'on aille danser... ensemble ?"

Dinky n’en croyait pas ses oreilles. "Tu ... Tu veux danser avec moi ?"

"Euh, ouais ?"

Il poussa un cri quand la licorne jeta ses pattes autour de son cou. "Oui oui oui !"

Puis elle recula maladroitement.

"Je veux dire ..." Elle prit une profonde inspiration. "Bien sûr."

Screwball se mit à sourire quand les deux tourtereaux marchèrent ensemble en direction de la salle de bal. Elle n'avait même pas fait attention à la façon dont Cinnamon Stick l'avait ignorée.

"Oh là là," dit Discord en regardant sa femme et sa fille. “N'êtes-vous pas magnifiques ?"

"Tu n'es pas mal non plus", déclara sournoisement Fluttershy. "Je ne suis pas si sûre que Screwball ait uniquement hérité de moi question beauté."

"Tu sais que, quand tu parles comme ça, je ne peux pas te résister ?"

Quand il la tira vers elle pour lui donner un baiser, les jeunes pouliches grimacèrent. "Beurk !"

"Notre petite Apple Blossom est très belle, tu ne trouves pas mon chéri ?" demanda Cheerilee à Big Macintosh quand elle montra leur fille.

"Ouaip", dit-il avec un sourire. "Tu es très jolie aussi !"

"Viens là ma petite fille !" dit Spike quand Cinnamon Roll courut vers lui. “Il n'y a pas une pouliche à Equestria plus jolie que ma ..." Il resta bouche bée à la vue d'Applejack. "Eh bien, eh bien, eh bien ! Qui est cette magnifique jument là devant ?"

La cow-girl leva les yeux au ciel, mais donna quand même au dragon une bise sur la joue. Rarity soupira en regardant l'étrange couple.

"Il avait l'habitude de dire des choses comme ça pour moi tout le temps avant", murmura-t-elle.

"Qu'est-ce que tu dis maman ?" demanda Gemstone.

"Rien, ma chérie."

La licorne observa Twilight, Cadence et Flutterby Lily recevoir les compliments de Shining Amor et toutes les juments embrassaient et se faisaient embrasser par leurs maris respectifs. Elle n'avait personne pour la saluer en bas de l'escalier.

Son attention était surtout portée sur Applejack et Spike. Elle se souvenait de la façon dont le dragon la traitait comme une reine autrefois. Parfois, Rarity se demandait ce qui serait arrivé si elle avait accepté ses avances il y a toutes ces années, avant qu'il ne choisisse Applejack. Aurait-elle été plus heureuse ?

Rarity détestait être jalouse de l'une de ses amies. Elle se sentait tellement horrible et égoïste. Pourtant, ça lui faisait mal de voir tous ses amis heureux alors qu'elle ne l'était pas. Même Twilight et Derpy semblaient se portaient beaucoup mieux qu'elle, alors qu'aucune d'elles n'avait de mari pour leur apporter de la joie.

"Maman", dit Gemstone en tirant sur la robe de Rarity. "Quand est-ce que papa va arriver ?"


La licorne adulte se raidit. "Il ne viendra pas, ma chérie."

"Il a dit qu'il viendrait."

"Et bien il a menti comme d'habitude ! "

"Nous devons toutes nos robes à Rarity !" annonça Twilight aux autres.

Rarity se mit à sourire quand ses amis l'applaudirent.

"Tu as fait un travail remarquable, Rarity", dit la princesse Celestia tandis que sa sœur et elle se joignaient au groupe. “Chaque pouliche ici ressemble à une princesse, grâce à toi !"

"J'ai fait de mon mieux", répondit Rarity d'une voix cassée.

"Votre Altesse !"

Toutes les têtes se tournèrent au son de la voix de Flash Sentry, sauf celle de Twilight.

"Les invités sont arrivés. Devons-nous les laisser entrer ?"

"Les Chercheuses de talents sont arrivées ?" demanda Celestia.

"Pas encore,  votre majesté", dit Shining Armor.

"Elles ont dû être retardées", suggéra Applejack. "Leur voyage a dû être assez mouvementé."

"Je crois que j'ai une solution", déclara Twilight. "Pinkie Pie, est-ce que toi et Red Shoes pouvez gérer l'animation jusqu'à ce que les CDT soient là ?"

"Compte sur nous !" s'extasia Pinkie.

"Très bien, dans ce cas, ouvrez les portes”, ordonna Celestia.

Flash Sentry salua la princesse et jeta un dernier regard à Twilight avant d'exécuter l'ordre.

"Pourquoi tu l'as transféré ici ?" chuchota Twilight à Cadence quand elles montèrent les marches.

"Parce que tu as besoin de lui parler", répondit sévèrement Cadence.

"Lui et moi nous n'avons plus rien à nous dire !"

"Bien sur que si ! De toute façon il faudra bien que tu lui parle à un moment ou un autre ! Twilight vous viviez ensemble une des plus belles histoires qui m'a été donnée de voir au cour de mon existence et je sais de quoi je parle! Alors, je t'en prie, ne la termine pas de cette manière, ou tu le regrettera toute ta vie."

*****************************

"Woo-hoo !" applaudirent les jumeaux Dash lorsque leurs parents atterrirent.

"Vous étiez géniaux !" s'exclama Lightning.

"Éblouissant !" cria Thunder.

"Prodigieux !"

"Wonderific !"

"Incroyable !"

"Super-ultra-extra !" couina Prism.

"Vous faites toujours un excellent travail ", dit Applejack.

"Les Chercheuses de talent ne sont pas encore arrivées ?" demanda Rainbow.

"Non, mais attendez de voir ce que Pinkie et Red nous ont préparés !"

Sur scène, Red Shoes était dans sa cape de magicien et il agitait son sabot au-dessus d'un chapeau haut de forme. Il en sortit une queue toute bleue et cotonneuse.

"Hmm, ce n'est pas une queue de lapin", dit-il aux spectateurs, mais il n'était clairement pas surpris.

La queue s'avéra être celle de Blueberry. Le public eut le souffle coupé quand il continua à tirer pour montrer Blueberry tenant Raspberry par les pattes arrière, tenant elle-même ceux de Cherry. Les poneys tapèrent du sabot au sol pour applaudir.

"Comment a-t-il fait pour les faire rentrer ?" se demandèrent certains poneys.

La foule fut dispersée par deux étalons licorne en costume et lunettes noires qui la traversèrent.

“Allez, allez, faites place !" s'exclama Snips.

"Ouais, les Chercheuses de Talents sont arrivé !" cria Snails.

"Pas d'autographes avant la fin du spectacle !"

À la vue des trois jeunes juments, Rainbow Dash, Applejack et Rarity bondirent de joie.

"Apple Bloom !" s'exclama Applejack.

Snips et Snails bloquèrent le chemin.

"Désolé, aucun contact avec les stars !" déclara Snips.

"Ce sont nos sœurs, calmez-vous les gars !" dit Apple Bloom entre les deux gardes du corps.

"Si vous le dites, boss ! Mais on vous à l'œil !"

"Oui !" acquiesça Snails. "Nous avons des yeux derrière la tête !"

Les juments crièrent en étreignant leurs sœurs respectives.

"Vous vous êtes arrêtées quelque part ?" dit Applejack en jetant un œil aux trois juments.

"Où étiez-vous pendant tout ce temps, les filles ?" demanda Rainbow.

"Nous sommes restées coincées dans le train”, expliqua Scootaloo.

"Est-ce que c'est Gemstone ?" demanda Sweetie Belle, en regardant sa nièce. "Elle ne cesse de grandir à chaque fois que je la vois !"

"Chérie", chuchota Rarity. "Dis bonjour à ta tante Sweetie Belle, veux-tu ?"

"Bonjour", murmura-t-elle.

"Dieu merci !" s'exclama la Princesse Cadence. "Nous étions si inquiets !

"Allez, les filles. C'est à nous de jouer"

Twilight sourit quand elle entendit jouer les Chercheuses de Talents. Elle était encore en train d'accueillir des invités avec la princesse Celestia.

"Tu sais, tu peux aller à la fête si tu veux", lui murmura Celestia. “Je peux me débrouiller seule à partir de maintenant."

"Non", murmura Twilight. "Je vais bien."

Elle voulait se joindre à la fête, mais elle savait que si elle quittait son poste, elle pourrait tomber sur un certain étalon.

"Si je ne te connaissais pas aussi bien, déclara Celestia, je dirais que tu essayes d'éviter quelqu'un."

"Je n'essaie d'éviter personne", mentit Twilight.

La princesse du soleil leva un sourcil. "Tu ne veux pas au moins dire bonjour à Rainbow Dash ?"

Quand elle lui dit ça, l'alicorne pourpre soupira et descendit les marches pour rejoindre la foule.

De l'autre côté de la salle de bal, les jumeaux Dash étaient en train de jouer à celui qui pourrait faire tenir son verre sur le museau le plus longtemps. Pour gagner, ils devaient mettre leurs verres sur le museau sans les faire tomber. Thunder était sur le point de battre Lightning, mais quelque chose attira son attention.

"Mec !" s'exclama Lightning. "T'allais me battre ! Pourquoi t'as laissé tomber ?"

Comme il ne répondait pas, elle regarda dans la direction qu'il fixait. Il y avait Apple Blossom, habillée dans une robe orange scintillante et ses cheveux bouclés se balançant sur ses épaules. Lightning lança à son frère un regard sournois et lui donna un coup de coude dans les épaules.

"Quoi ?" dit-il en sortant de sa transe.

"Qu'est-ce que tu attends ? Va l'inviter à danser !"

“Je ... je ..."

Elle soupira. “Je ne voulais pas faire ça mais tu ne me laisses pas le choix."

Lightning donna un grand coup de sabot arrière dans le derrière de Thunder, l'envoyant glisser sur le sol. Apple Blossom tourna la tête en entendant son cri, mais n'eut pas assez de temps pour s’écarter. Il entra en collision avec elle et ils s'effondrèrent tous les deux sur le sol.

Après l'avoir aidé à se remettre en place, ils se regardèrent en face-à-face et ne dirent plus rien pendant un moment.

“Euh…” dit-elle alors que ses joues virèrent au rose.

"Tu veux... ?" commença-t-il à proposer.

Elle acquiesça. "Bien sûr."

Ils sourirent quand ils se dirigèrent vers la piste de danse. Lightning laissa échapper un soupir de soulagement.

"Il était temps ! Par contre, c'était pas exactement comme ça que je l’avais prévu."

*****************************

Plus loin, à la table du buffet, Rarity prenait une gorgée de punch. Elle hurla quand une paille apparut dans le verre et cracha le liquide sur elle. Elle entendit quelques ricanements sous la table et leva la nappe pour trouver Discord et Screwball.

"Oh, c'était du pur génie, ma chère !" dit le draconequus à sa fille. " Est-ce que tu as vu sa tête ?"

"Eh bien, si vous ne l'avez pas vue, vous pouvez certainement la voir maintenant."

Les deux cessèrent de rire quand ils remarquèrent la licorne.

"Euh", prononça Screwball en se frottant la nuque, gênée. "Désolée, tante Rarity. Nous voulions juste nous amuser un peu."

Rarity leva les yeux au ciel mais sourit. "Pensez-vous pouvoir faire quelque chose sur Pinkie ? Je veux lui faire payer pour avoir mis de la mayonnaise dans mon shampooing la semaine dernière !"

Screwball réprima un petit rire. "De la mayonnaise dans ton ... ? Je veux dire bien sûr ! J'ai d'ailleurs un coussin péteur avec son nom écrit dessus !"

"C'est bien que tu suives mes traces, ma petite abomination !" rit Discord avant qu'ils ne disparaissent.

Rarity secoua la tête. "Oh, ces deux-là, je vous jure."

"Rarity ?"

La licorne fut prise par surprise et se cogna la tête sur la table. Elle sortit de sous la table et se frotta la tête.

"Oh mon dieu ! Tu es blessée ?"

Ses yeux se tournèrent vers une voix trop familière. Son mari se tenait juste en face d'elle. Elle fronça les yeux vers lui.

"Que fais-tu ici ?"

Fancy Pants fut pris de court. "Eh bien, j'ai reçu une invitation."

"Ça ne veux pas dire que tu es le bienvenu ici !"

Elle tenta de s'éloigner de lui, mais il lui bloqua le chemin. "Je n'avais pas le choix sinon comment aurais-je pu te retrouver !"

"Tu n'es pas allé vérifier à Ponyville ? Ma ville natale !"

"J'avais déjà pensé à y aller."

"Alors pourquoi tu n'es pas venu auprès de moi ? !"

Il fit une pause. "J'ai pensé que tu ne voulais pas que je vienne. Je pensais que tu avais besoin de temps pour te calmer et d'ailleurs, je veux une explication sur la raison pour laquelle tu es partie !"

"Tu veux dire que tu ne le sais pas ? !"

"Eh bien, ton message était assez vague : "Je sais ce que tu as fait, je ne veux plus jamais te revoir, je te quitte pour toujours et je prends Gemstone avec moi, comment as-tu pu me faire ça ????? Ton amour déchu, Rarity" ? Je ne comprends pas ! Qu'est-ce que j'ai fait ? "

Rarity leva son nez en l’air et tourna la tête. "Tu sais parfaitement ce que tu as fait !"

"Non, je ne le sais pas !"

"Ne joue pas aux innocents avec moi ! Je t'ai vu avec ... elle !"

Fancy Pants chiffonna son nez. "Elle ? Il n'y a pas d'elle. Il n'y a que toi, Rarity ! À qui fais-tu allusion ? "

"Cette misérable ! Cette sale petite voleuse d'étalon ! Cette ... cette maudites ... Fleur-de-lys !"

"Fleur …” Les yeux de l'étalon s'élargirent et il laissa échapper un rire. "Tu vraiment parti à cause de ça ? Chérie, nous avons juste déjeuner ensemble !"

"Oui. Le "vieil ami" que tu allais voir ! Eh bien le therme, "vieil ami" était certainement plus qu'un euphémisme ! Pourquoi tu ne m’as pas dit que c'était avec elle que tu allais déjeuner !?"

"Eh bien, étant donné que tu as toujours été une jument jalouse et paranoïaque, je savais que tu allais réagir de cette manière si je t'avais dit que j'allais déjeuner avec..."

Rarity se raidit. "Moi, une juments jamouse et paranoïaque ! Comment oses-tu m'insulter de la sorte ? !"

"Oh chérie, je ne voulais pas ..."

"Laisse-moi tranquille !"

Dans un accès de colère, la licorne colérique sortit hors de la salle de bal pour se rendre dans les jardins. Applejack vit la dispute du couple au loin et suivit son amie à l'extérieur. Elle la retrouva près d'un rosier, des petites larmes coulant sur ses joues.

"Rarity ?"

La licorne renifla et essuya ses larmes. "Tu as tout vu, n'est-ce pas ?"

"Vous n'êtiez pas très discret ", répondit Applejack en haussant les épaules. “Je savais que quelque chose s'était passé entre vous, mais j'ignorais que c'était aussi grave."

Rarity regarda la cow-girl. Quand il y avait des problèmes de cœur, il semblait qu’Applejack était la seule à tout arranger. C'était elle qui l'avait aidée à se réconcilier avec Sweetie Belle après leur dispute. Peut-être qu'elle pourrait l'aider maintenant.

"Comment se fait-il que tu aies autant de chance, Applejack ?"

La fermière cligna des yeux. "Qu'est-ce que tu veux dire ?"

"Tu as un mari aimant qui n'est même pas de ton espèce et tu as également trois merveilleux enfants, dont deux qui ne sont même pas les tiens et un que tu as enfanté ! Je ne veux pas t'offenser, mais on pourrait penser qu'une famille aussi.... unique que la tienne aurait des épreuves à affronter ! Je veux dire, toute ta famille était composée uniquement de poneys terrestres avant que tu te maries avec Spike ! Comment pouvez-vous être si... heureux ensemble ? "

Applejack était surprise par cette question. Elle-même n'y avait jamais vraiment pensé auparavant.

“Je suppose que nous nous aimons tellement que le reste ne compte pas."

Rarity soupira. “Pourquoi, Applejack ? Pourquoi as-tu ce que je n'ai pas ? Pourquoi ce dragon qui t'adore fait tout et n'importe quoi pour toi ? ! Il avait l'habitude de le faire pour moi, mais ..."

"Ah, d'accord, je vois, maintenant tout est clair !" la coupa Applejack avec colère. "Tu es jalouse que Spike m'ait épousée et pas toi !"

"Non ! Applejack, ce n’est pas ce que je voulais... !"

"J'y crois pas ! Tu as une famille merveilleuse, tu es riche au-delà de tout tes rêves les plus fous et pourtant tu continues à te comporter comme une misérable snob ! Rien n'est jamais assez bien pour toi, c'est ça !?"

"S'il te plaît, Applejack ! Tu dois m’écouter !"

“Pourquoi ne vas-tu pas danser avec ce fantastique étalon qu'est ton mari ? À moin que tu préfères danser avec mon mari à la place ? !"

La cowgirl prise de colère rentra à l'intérieur, le visage rempli de dégoût. Rarity baissa la tête.

"Eh bien. Encore une fois tout c'est passé à merveille. Oh Rarity, pourquoi faut-il que tu fasses toujours tout de travers ?"

******************************

Twilight discutait avec Rainbow Dash et Soarin lorsqu’un certain étalon lui tapa sur l'épaule. Quand elle vit qui il était, elle se retourna vers ses amies, mais ils l'avaient laissée seule avec lui.

"Twilight ...", commença à dire Flash Sentry.

L’alicorne leva son nez bien en l’air. "Tu ne devrais pas être à ton, soldat ?"

"J'ai besoin de te parler."

"Nous n'avons plus rien à nous dire !"

"Je veux juste régler ce qui s'est passé entre nous il y a cinq ans, et savoir pourquoi tu as rompu avec moi."

Elle se retourna pour lui faire face. “J'ai rompu avec toi ? !"

"Eh bien, oui ! Tu ne te rappelles pas du jour où tu m'as complètement ignoré et que tu m'as traité comme si je ne représentais rien à tes yeux !?"

"Qu'est-ce que tu racontes ? C'est toi qui voulais que notre relation restes professionnelles entre nous ! Et bien tu sais quoi ? Tu avais raison ! Notre relation doit rester professionnelle !"

Flash était sur le point de protester, mais il soupira, défait. "Si c'est vraiment ce que tu veux..."

"Ça l'est. Maintenant, retourne à ton poste.”

"Mais est-ce que je peux au moins te dire ... ?"

"C'est un ordre."

Flash hocha la tête et obéit.

Aucun poney ne remarqua les deux paires d'yeux verts rougeoyants qui regardaient par les fenêtres.

"Le Grand Gala Équestre, mon fils", chuchota la Reine Chrysalis. "Il y a des drames et des romances à chaque recoin de la salle bal ! Le terrain de chasse idéal pour tout les Changelins ! Mais pour l'instant nous devons rester concentraient sur notre objectif. Tu sais ce qu'il te reste à faire ?"

Le prince Mothball cessa ses recherches et répondit. "Oui, mère."

À suivre.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.