Discord icon

II. Certaines Nuits Étape 9 : Une Faveur envers Fluttershy

II. Certaines Nuits

Étape 9 : Une Faveur envers Fluttershy

 

 

Sunset prit le virage dans le couloir et s'appuya contre le mur. Elle prit de profondes respirations alors qu'elle tentait de se remettre de sa course.

Ce n'était pas loin ; elle pouvait encore le sentir, et ce n'était qu'une question de temps avant que ça la rattrape. Sunset n'était pas sûre de pouvoir encore courir longtemps. Ses poumons brûlaient, et sa gorge étaient encore plus sèche que le Désert de San Palomino en Equestria.

Malgré tout, elle ne pouvait pas rester ici plus longtemps. Elle ne pouvait pas se laisser se faire prendre. Avec une profonde inspiration, Sunset détala une fois de plus dans le couloir. Elle esquiva sur le côté quand l'un des casiers s'ouvrit, et qu'une paire de mains sombre essaya de l'attraper.

Les couloirs déformés, interminables qui constituaient l'école hantée du Lycée de Canterlot étaient tordus dans l'obscurité. Sunset faillit trébucher sur les trous invisibles dans le sol.

Elle tourna à un escalier qui s'étendait à l'infini, Sunset pouvait entendre le battement des ailes se rapprocher sans cesse pendant qu'elle courait.

"Viens, viens, petit soleil. Je croyais que tu voulais des amis ?"

C'est discutable, pensa Sunset quand elle commença à monter les marche trois par trois. Quand elle atteignit le sommet, quelque chose lui agrippa la jambe et la tira en arrière. Elle redoutait ce qu'elle allait voir si elle se retournait, et décida de taper aveuglément sa cible. Sa botte heurta quelque chose, et ça poussa un long gémissement quand ça la libéra. Lorsque que Sunset futt en toute sécurité au deuxième étage, elle risqua un regard en arrière, et vit qu'elle avait frappé Applejack au visage.

Seulement, Applejack avait l'air d'avoir à peine senti le coup. En fait, son expression était complètement vide, et quand elle ouvrit les yeux, Sunset était horrifiée de voir qu'ils brillaient d'une couleur bleu sarcelle familière.

Applejack gémit, et commença à marcher vers Sunset, qui repartit à toute vitesse pour distancer le zombie aussi rapidement qu'elle le pouvait. Malheureusement, pendant qu'elle courait, de plus en plus d'étudiants zombifiés surgirent des casiers et des salles de classe. Ils marchèrent lourdement vers elle.

Toute l'école était remplie de gémissements à glacer le sang. Sunset mit ses mains sur ses oreilles mais pourtant, les bruits persistaient. Et par-dessus les gémissements, elle pouvait encore entendre les battements d'ailes de son vrai prédateur.

Elle tourna dans un autre couloir, et était horrifié de voir que c'était une impasse. Il n'y avait qu'une seule porte, qui s'ouvrit pour révéler un autre zombie.

Flash Sentry.

Il se traîna vers elle, la bouche ouverte. Sunset repartit en arrière jusqu'à qu'elle se souvienne qu'une armée pubère marcha aussi vers elle. Elle était piégée.

"Tu sais," gémit Flash, "ils m'ont toujours demandé pourquoi je sortais avec toi. Je leur avait dit que je pensais pouvoir faire de toi une meilleure personne. Je suppose que j'avais tort."

Sunset serra les poings et chargea en avant. Elle le fit tomber sur le côté et elle trouva refuge dans la petite salle de classe. Elle ferma la porte et traîna le bureau de l'enseignant pour la barricader, pendant que les gémissement et les coups de ses harceleurs se firent entendre de l'autre côté.

Sunset s'appuya contre le bureau, essoufflée. Ça ne peut pas arriver, ça ne se peut pas.

"Oh, mais ça arrive vraiment," chuchota une voix démoniaque dans son oreille.

Une paire de griffes la saisit par les épaules et la retourna, l'amenant face à face avec son double monstrueux. Sa peau rouge semblait rougeoyer sur le fond presque noir, et était complétée par ses cheveux et sa queue enflammés. Le démon agita ses ailes quand elle leva Sunset de plus en plus haut dans les airs, et dévoila ses crocs acérés quand elle lui sourit méchamment.

"Coucou, ma chérie. Je t'ai manquée ? Tu sais pourtant que tu ne peux pas t'enfuir de toi-même."

Sunset regarda dans ses yeux bleue maniaques, trop terrifiée pour parler.

Le démon ria, puis ouvrit grand la bouche, l'intérieure de sa gorge brillait intensément. Les yeux de Sunset s'élargirent dans l'horreur quand elle réalisa ce qui allait se passer.

Quand le feu émergea, Sunset parvint à crier.

 

******

 

Sunset bondit de son matelas, recouverte d'une sueur froide et lutant pour une bouffée d'air. Son corps tremblait entièrement, à la fois de peur et du vent frais qui balayait l'usine. Elle se serra pour conserver un peu de chaleur et arrêter ses violents frissons.

Encore un cauchemar. Sunset en avait depuis la nuit du bal. À chaque fois c'était soit Sunset qui était poursuivie par le démon et les étudiants zombifiés de son école, soit elle était le démon et tuait les étudiants avec une joie psychotique.

Autant Sunset aurait voulu blâmer les Éléments et faire passer ça pour un effet secondaire de sa malédiction, autant elle savait que c'était probablement plus psychologique qu'autre chose. Elle estimait que ça découlait de sa conscience qui culpabilisait, ce qui lui donna une raison de plus de la détester.

Quand ses frissons s'arrêtèrent enfin, Sunset détendit ses bras, les amena à ses côtés et se pencha en arrière de façon décontractée. Sa main effleura quelque chose de doux, et elle prit la licorne rose qu'elle avait laissée sur son lit quelques heures plus tôt.

"Ah, toi." Sunset avait eu l'intention de la brûler quand elle était rentrée chez elle. Elle s'était assise avec un briquet et était toute à fait prête à la regarder partir en fumée.

Au lieu de ça, elle était juste rester assise là, à la regarder pendant une heure avant de décider de le faire plus tard. Elle ne savait pas ce qui l'empêchait de le faire, mais elle finirait par passer outre et brûlerait cette stupide peluche.

Sunset la fixa pendant un peu plus longtemps avant de la lancer contre le mur du fond. Elle le heurta et tomba sur le sol sans même un seul bruit. Sunset retomba contre son oreiller, les yeux fixés sur le plafond, alors qu'elle posa ses main sous sa tête.

"Peut-être que tu te sentirais mieux si tu parlais de tes problèmes à quelqu'un," dit-t-elle avec une voix de fausset

Elle remonta en position assise et fixa la peluche, à peine visible dans l'obscurité. "Je ne t'ai rien demandé !"

"Mais je veux juste aider. J'adore aider les gens, même si ça ne me concerne pas."

"Ouais, et c'est un trait vraiment ennuyeux de ta part, Princesse." Sunset posa une main sur sa tête et regarda son réveil. "Quatre heure trente-deux, et je parle à un animal en peluche. Je dois avoir finalement touché le fond."

"D'un autre côté, tu peux que monter d'ici !"

"Ouais, je l'ai vraiment atteint."

 

******

 

À sept heures, Sunset se traîna hors de son lit, après avoir réussi à n'obtenir qu'une heure de sommeil, alors qu'elle s'était tournée et retournée pendant le reste de la nuit, pour lutter contre l'envie de projeter ses pensées sur la Twilight Sparkle en peluche.

Après une douche froide et un petit déjeuner médiocre (elle commençait à nouveau à manquer de nourriture) elle se dirigea vers la porte, son sac à dos sur son épaule, et ses yeux injectés de sang.

C'était un autre matin froid d'automne, les petites déchirures de la veste de Sunset permit à l'air frais de serpenter au travers et de refroidir sa peau. Elle pouvait sentir des frissons parcourir ses bras, et elle était heureuse d'avoir choisi de porter un jeans aujourd'hui.

Le soleil se leva sur le quartier, Sunset marcha et baigna dans sa douce lumière. Les rayonnements dorés passaient aux travers des feuilles rouges et oranges qui tombaient des arbres pour recouvrir le sol d'un camouflage coloré.

Sunset laissa échapper un bâillement, essayant d'admirer la vue. Mais elle était trop affectée par le manque de sommeil pour pouvoir l'apprécier pleinement, quoiqu'elle aimât vraiment le craquement mélodieux des feuilles mortes sous ses bottes.

Quand elle approcha de l'école, elle pouvait entendre les bavardages insensés de ses pairs qui se rassemblaient à l'entrée. Ils se saluèrent entre eux et prévoyaient leur week-end.

C'était avec un froncement de sourcils que Sunset se rendit compte qu'elle était sur le point de subir un autre week-end à ne rien faire. Du moins, rien d'autre que brûler Twilight Sparkle.

Pendant que Sunset marchait sur le campus, elle entendit une petite voix hésitante qui la força à s'arrêter.

"S'il vous plaît, voulez-vous être bénévole au refuge pour animaux ? Aidez ceux qui ne peuvent pas s'aider eux-mêmes. Oh, excusez-moi, vous voulez... non ? Oh, ce n'est rien alors... "

Merde ! cria intérieurement Sunset. Elle avait complètement oublié que Fluttershy serait là à attirer (pathétiquement) du monde pour le refuge pour animaux. Normalement, Sunset irait la voir pour se moquer d'elle d'être si fragile et timide, puis partirait vers sa bonne journée. Au lieu de cela, Sunset piétina vers elle pour une toute autre raison.

Quand elle approchait de Fluttershy, Sunset étouffa : "J'aimerais... être... bénévole."

Fluttershy prit un peu de recul, elle avait l'air à la fois surprise et confuse. "Tu... tu viendrais ? Mais, je croyais que tu n'aimais pas les animaux ?"

Sunset resserra sa mâchoire. "Oui, je viendrai, et non, je ne les aime pas."

"Alors... pourquoi tu veux être bénévole ?"

"Parce que tu as demandé."

Fluttershy tenait la pile de papiers près de sa poitrine d'une main, tandis qu'elle utilisait l'autre pour jouer avec ses cheveux. "Bien...euh, si... si tu le veux vraiment." Fluttershy donna une expression triste et innocente à Sunset. "Ce n'est pas une mauvaise blague, pas vrai ?"

Malgré toutes les choses méchantes qu'elle pourrait faire à Fluttershy au refuge, Sunset savait qu'elle ne s'abaisserait pas si bas. Elle avait beau ne pas aimer les animaux, elle n'irait pas leur faire du mal. Elle en avait techniquement été un.

"Non, je promets que ce n'est pas une blague."

Fluttershy s'émerveilla instantanément à un niveau que Sunset avait rarement vu. "Bien alors !" s'écria-t-elle. Elle remit un prospectus à Sunset. "Voici les instructions. Tu penses que tu pourrais venir demain, aux alentours de huit heures ?"

"Ouais, bien sûr," soupira Sunset.

"Oh, merci, merci, beaucoup ! Tu vas t'amuser, je te le promet ! Quand tu verras les mignons bébés chiots et les chatons errants et... "

Sunset arrêta d'écouter quand elle s'éloigna et rangea le prospectus dans la poche de sa veste. Bah, au moins, j'ai des plans pour ce week-end maintenant.

 

******

 

La journée avait avancé en douceur, Sunset avait eu la chance de ne pas croiser quelqu'un d'indésirable, du moins, jusqu'à qu'elle prenne le chemin du déjeuner.

Elle rangea son sac dans son casier et suivit la foule dans la cafétéria, quand elle aperçut Mme Celestia du coin de l'œil. Elle essaya rapidement d'éviter son attention et fondit dans la masse d'étudiants, mais il était trop tard.

"Mlle Shimmer, je peux vous voir une minute ?"

Merde.

Les épaules de Sunset s'affala et elle s'approcha doucement de Celestia, qui attendait les bras croisés. "Pouvez-vous m'expliquer pourquoi vous avez disparu hier ?"

"J'accompagnais Twilight Sparkle à pied jusqu'à sa maison, après l'avoir réconfortée."

Celestia lui lança un regard sceptique. "Vraiment ? C'est... inhabituellement gentil venant de vous."

"Oui, vraiment," dit Sunset d'un ton morose, "et croyez-moi, je ne le referai plus."

Il y eut du bruit qui venait du tapage de pied de Celestia pendant qu'elle observait Sunset. "Bien... Je pense que je peux laisser passer pour cette fois, vu que vous avez aidé une camarade. Mais vous ne manquez plus vos retenues. Compris, jeune fille ?"

"Oui," répondit Sunset, en levant légèrement les yeux au ciel.

"Bien." Le visage et la voix de Celestia s'adoucirent. "Sinon, vous allez bien, Sunset ? Y a-t-il quelque chose dont vous aimeriez parler ?"

Sunset leva les yeux vers le visage de Celestia, surprise par sa soudaine demande personnelle. À ce moment, Sunset pouvait voir son mentor qui lui souriait et s'assurait que tout allait bien dans son petit monde. Sunset était presque contrainte à craquer là et à tout dire à Celestia. Présenter des excuses pour des choses dont la principale n'était pas au courant. Présenter des excuses pour ce qui s'était passé en Equestria, et espéraer que, d'une certaine manière, son ancien professeur entendrait également ses excuses.

Sunset était presque contrainte.

Au lieu de ça, elle secoua la tête et répondu : "Non, aux deux questions."

"Vous êtes sûre ?" demanda Celestia.

"Non, en fait." Sunset pinça l'arrête de son nez et soupira de frustration. "Oubliez ça, laissez tomber. Je... ne veux pas parler de quoi que ce soit."

Avant que Celestia ne puisse poser une autre question, Sunset partit dans une marche rapide vers le déjeuner.

Après qu'elle avait pris un plateau de nourriture puis qu'elle s'était assise à une table à l'écart, Sunset ferma les yeux et prit un moment pour rassembler ses pensées. Pourquoi tout le monde avait soudainement envie de connaître sa vie privée ? Ce n'était pas comme si ça les concernait d'une quelconque manière.

Sunset reprit sa fourchette et piqua d'un air absent sa salade, son appétit avait disparu. Les gens ont vraiment besoin de rester en dehors de mes affaires.

Twilight s'assit soudainement à côté d'elle. "Hé, j'ai entendu dire que tu allais aider Fluttershy au refuge demain ! C'est vraiment gentil de ta part !"

Sunset leva les yeux vers le plafond. Sérieusement ?

Elle regarda Twilight, et demanda froidement : "D'abord, qu'est-ce qui te fait croire que tu peux t'asseoir ici ? Et ensuite, qu'est-que c'est cette obsession de savoir si oui ou non je suis gentille ?"

Twilight sourit. "C'est une école libre, je peux m'asseoir où je veux," dit-elle pour correspondre au sarcasme de Sunset. "Et je ne suis pas obsédée, je dis juste que tu fais une très bonne action."

Sunset donna un coup violent à un morceau de laitue. "Ouais, ne me le fais pas dire."

"Ok, je ne suis pas obsédée, par contre je suis confuse. Pourquoi tu agis comme si chaque bonne choses que tu fais est en fait une mauvaise chose ? Ou que tu ne veux pas le faire ?"

"Parce que je ne veux pas le faire."

Twilight plissa les yeux avec une expression perplexe. "Alors, pourquoi tu le fais ?"

Sunset ne sentait aucune pression sur sa gorge, et elle sourit à elle-même. "Disons que... je soulage ma conscience."

"Euh... d'accord... " Twilight avait l'air encore plus confuse qu'avant.

"Hé, Sparkle, tu veux me faire une faveur ?"

"Bien sûr !" répondu Twilight avec enthousiasme.

Sunset se retourna et regarda dans ses yeux violets, brillants. "Pars. Loin."

Twilight fit la moue, absolument pas amusée, mais se leva et prit son plateau avec elle. "D'accord. Mais, euh, tu devrais faire attention à Rainbow Dash. Elle n'a pas l'air très contente de toi." Avec un signe d'adieu, Twilight retourna à la table où, bien sûr, Rainbow fixait Sunset avec une fervente intensité.

"Je me demande bien pourquoi," murmura Sunset qui retourna à sa salade.

 

******

 

Quand la journée d'école prit fin, Sunset se retrouva à laver le plancher encore une fois, elle devait terminer le travail qu'elle aurait dû faire hier.

Les étudiants avaient fui l'école plus vite aujourd'hui, sans doute en raison des plans qu'ils avaient pour leur week-end. De son côté, Sunset avait juste promis d'aider la poule mouillée avec ses stupides animaux.

"Ce sera amusant," affirma Sunset, avec un voix débordant de faux enthousiasme. Elle apporta la serpillière à travers le couloir, et nettoya en reculant. C'était un travail horriblement ennuyeux.

"Hey !" cassa une voix à travers le calme apaisant.

Sunset se retourna et vit Rainbow Dash debout au fond du hall, les bras croisés avec une expression furieuse comme si quelqu'un avait craché dans sa boisson sportive.

"Attention, le sol est mouillé," avertit Sunset d'un ton ennuyé.

Rainbow décroisa ses bras et marcha dans le couloir, les poings durement fermés à ses côtés. Elle s'arrêta que quand elle fut à quelque centimètres de Sunset, qui pouvait maintenant sentir l'odeur dégoûtante de sa sueur.

"Qu'est-ce que tu prépares ?" grogna Rainbow à travers ses dents.

"Je ne sais pas du tout de quoi tu veux parler," répondu calmement Sunset. "Et je te conseille de reculer."

Au lieu de ça, Rainbow attrapa Sunset par les bras et la plaqua contre les casiers avec assez de bruit pour réveiller les morts.

"Te fous pas de moi !" rugit Rainbow. "Je sais que t'as l'intention de faire quelque chose demain ! Sinon, pourquoi tu voudrais aider Fluttershy ?"

"Peut-être que j'essaye simplement d'être une bonne personne." Sunset ne pouvait pas s'empêcher de sourire d'une façon néfaste.

"Connerie."

"Un tel langage, Dash. Ce n'est pas très approprié à un milieu scolaire."

Rainbow l'éleva et la refrappa dans les casiers. Le sourire de Sunset disparu.

Elle regarda sombrement Rainbow. "Très bien, j'en ai marre d'être gentille. Tu as trois secondes pour me lâcher, avant que je m'énerve vraiment. Un..."

Leur regards se croisèrent à nouveau, chacune défia l'autre de poursuive ses actions. L'emprise de Rainbow ne faiblit pas, pas plus que le feu dans ses yeux.

"Deux..."

Sunset aurait aimé botter les fesses de Rainbow sur tout le campus, mais elle ne voulait pas se faire expulser. Si elles étaient ailleurs, Rainbow serait déjà au sol. Pourtant, si elle ne lâchait pas, Sunset n'aurait pas peur de recourir à la violence.

Au moment où Sunset était sur le point de parvenir à trois, Rainbow libéra ses bras et prit un peu de recul, elle paraissait plus en colère que jamais.

"Bon choix, Dash." Sunset roula ses épaules.

Rainbow la pointa du doigt. "La seule raison pour laquelle je vais te laisser, c'est parce que tout le monde à eu la stupide idée de te donner le bénéfice du doute, et j'aurais l'air nulle si je te démolissais la face avant demain." Elle fit un pas en avant. "Mais je te préviens, si tu blesses Fluttershy, ou si tu blesses l'une d'entre elles, bah... disons juste que je n'aurai pas mon diplôme, car je serais en prison, et que tu ne pourras pas y aller du tout."

Avant que Sunset puisse riposter, Rainbow se retourna et partit, elle regarda en arrière pour montrer à Sunset qu'elle ne plaisantait pas.

"Menace impressionnante, Dash," murmura Sunset qui était appuyée contre un casier. Elle fronça les sourcils. "Mais pourquoi ?" Il y a trois semaine, Rainbow n'était pas en bons termes avec la plupart d'entre elles, maintenant, elle était prête à se battre férocement pour elles ? Cela avait autant de sens que quand la Princesse Twilight avait décidé de défendre ce monde au lieu d'Equestria.

Sunset reprit la serpillière qui était tombée et retourna à sa tâche. Cette peluche avait raison, l'amitié n'a aucun sens.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.