Discord icon

IV. Mon Passé Ne Me Définit Pas Étape 31 : Une Soirée avec les Sparkle

IV. Mon Passé Ne Me Définit Pas

Étape 31 : Une Soirée avec les Sparkle

 

"C'est juste un dîner. Je vais juste à la maison de Twilight pour dîner avec sa famille. Il n'y a absolument aucun sous-entendu romantique là-dedans."

"Continue de te dire ça."

"Pourquoi je te garde ?"

Sunset était au centre de sa chambre, se demandant si elle devait utiliser la brosse dans sa main pour arranger ses cheveux ou pour taper la princesse Twilight sur la tête.

Ne la laisse pas te mettre en colère ; c'est juste du coton. Sunset passa la brosse dans ses cheveux. Elle voulait avoir l'air jolie après tout.

"Aww, tu vois ? Tu tiens vraiment à elle !"

Sunset baffa la princesse Twilight avec sa brosse, la faisant tomber de son bureau. "Tais-toi !"

"N'as-tu même pas envisagé la possibilité que tu pourrais l'aimer ?"

"Ce n'est pas une possibilité !" Sunset piétina la tête de la peluche avec son pied. "Oui, elle a le béguin pour moi ! Bien, j'accepte ça ! Pourquoi ça, je ne le saurai jamais ! Mais je n'ai en aucun cas des sentiments romantiques envers elle en retour ! Elle est la version humaine de toi ! Par tous les droits, je devrais la haïr ! Mais je ne la hais pas parce que je suis une bonne personne, et elle n'a pas ruiné ma vie ! Donc, oui, je tiens à elle, je tiens à m'assurer qu'elle soit heureuse et j'aime passer du temps avec elle ; mais cela ne veut pas dire que j'ai le béguin pour Twilight Sparkle !"

Sa respiration était devenue de longs, souffles forts saccadés ; ses cheveux finement brossés étaient maintenant crépus et emmêlés. Avec la salle, et sa conscience, à nouveau calme, Sunset se remit à se brosser les cheveux.

"Tu sais que tu viens de décrire tous les signes d'aimer quelqu'un, non ?"

"Oui. Je sais." Sa prise sur la brosse se détendit. Ce sentiment dans son estomac... ça ne pouvait pas être de l'attraction envers Twilight. Elle ne voulait pas que ça le soit !

Dans l'intérêt d'eux deux.

"Je dois juste rendre ça clair. Je veux juste être amis." Sunset inspira profondément. "Je vais le tuer dans l'œuf avant qu'il ne soit trop tard."

Sunset termina de se brosser les cheveux et se regarda dans le miroir brisé. Chaque éclat montra un fille nerveuse portant un beau chemisier bleu et son meilleur jeans. Elle avait poussé la plupart de ses cheveux en arrière, laissant une mèche en face pour couvrir son œil gauche. Elle pensait que ça contribuait à maintenir son apparence mystérieuse et distante.

Dans l'un des fragments, elle vit Twilight, tortillant ses cheveux et regardant le sol. "Tu es jolie, Sunset."

Sunset pressa une main sur son front. "Demain. Je jette ce miroir." Elle mit son pull et chaussa ses bottes. Elle éteignit l'ampoule, laissant la chaîne de lumière multicolores pour garder la pièce éclairée.

Elle s'arrêta à la porte et respira profondément. "C'est juste un dîner... avec une fille qui a le béguin pour moi... et sa famille." Elle descendit l'escalier, en saisissant son casque avant de quitter l'usine.

"Ça va être une longue nuit."

 

******

 

Avec le passage à l'heure d'hiver, il faisait presque nuit quand Sunset gara sa moto en face de la maison de Twilight. Le soleil embrassa l'horizon, en jetant une vague orange et rose dans le ciel.

Quand Sunset mit un pied à terre, un vent froid souffla sur elle, envoyant un frisson jusqu'à ses bras. Elle avança dans l'allée, son estomac se retournait tout le long. C'est juste un dîner, se dit-elle. Pourtant, elle ne pouvait ébranler le sentiment d'appréhension tourbillonnant autour d'elle, se mélangeant avec l'air de l'automne. Ce n'était pas un mauvais pressentiment, juste le sentiment que quelque chose allait se passer.

Bon ou mauvais, Sunset était sûre qu'elle ne le voulait pas.

Quand elle monta sur le perron, son téléphone sonna dans la poche de son pull. Elle le sortit et l'ouvrit, trouvant un texto de Rarity disant : "Bonne chance !" Accompagné d'un smiley faisant un clin d'œil.

"Je te déteste, Rarity", marmonna Sunset, en rangeant son téléphone. Une dernière profonde respiration, et elle sonna à la porte.

Il eut une clameur de sons et de voix de l'autre côté, à peine distinguable les uns des autres. Elle entendit Mme Velvet crier quelque chose, puis Shining, puis il eut un bruit qui sonnait comme la porte d'un four. Enfin, il eut des bruits de pas, et Twilight ouvrit la porte.

Elle portait une chemise mauve étincelante avec des manches longues et une jupe à volants rose qui descendait jusqu'à ses genoux. Le parfum de lavande était particulièrement fort aujourd'hui.

"Salut", couina-t-elle

"Salut", répondit Sunset une fois que son souffle retourna à sa poitrine. Elle se racla la gorge. "Eh bien, maintenant je me sens mal habillée."

Twilight regarda ce qu'elle portait et rougit. "Non, non, ce que tu portes est très bien. Je me suis probablement trop bien habillé de toute façon– Je vais me changer si–"

"Sparky, ça va. Je plaisantais."

"O-oh... Je le savais." Elle rougit profondément et se mit sur le côté. "S'il te plaît, entre."

Sunset leva les yeux au ciel à la sensation de frisson qui la parcourut. Était-ce vraiment nécessaire ? À la seconde où elle franchit le seuil, une douzaine d'arômes allèrent à son nez ; se mélangeant ensemble pour crée un parfum céleste. Sunset n'avait rien sentit de telle depuis très longtemps.

Mme Velvet jeta un coup d'œil de la cuisine. "Sunset, ma chérie, bienvenue ! Nous sommes très heureux que tu ait pu nous rejoindre. Le repas a été retardé un peu parce que quelqu'un a oublié de mettre les petits pains au four !" cria-t-elle dans la cuisine.

"Je m'occupais des ignames !" rappela Night Light.

Velvet leva les yeux au ciel. "Quoi qu'il en soit, le repas sera prêt dans peu de temps. Je suis sûre que toi et Twilight pouvez vous occuper en attendant." Elle disparut à nouveau dans la cuisine. "Shining, si tu retouches à la dinde, je vais couper tes doigts et les servir avec le repas !"

Sunset cligna des yeux. "Euh, crois-tu que nous devrions aider ?"

Twilight secoua la tête. "Non, ils sont déjà cinq dans la cuisine. Nous ferions que les déranger."

"C'est toujours aussi fou à Thanksgiving ?"

"Pratiquement." Twilight conduisit Sunset jusqu'à sa chambre. "Y a-t-il un Thanksgiving à Equestria ?"

"En quelque sorte. Nous avons le Festival de la Moisson d'Automne, où nous célébrons la fin de la saison de la récolte. Nous ne faisons pas de défilés ou quoi que ce soit du genre, mais nous mangeons beaucoup. Ou, du moins, c'est comme ça qu'on est censé le célébrer."

Twilight s'assit sur son lit et tapota l'espace à côté d'elle. "Que veux-tu dire ?"

Sunset se laissa tomber à côté d'elle. "Eh bien, tu sais que je n'étais pas riche pendant... la plus grande partit de mon poul– enfance. Ce jour-là était juste un autre jour normal pour nous." Le visage de Sunset s'obscurcit. "Tous les poneys se goinfraient plus que d'habitude pendant que mes parents et moi avions à peine assez à manger pour passer la journée." Elle soupira. "Bien sûr, une fois que j'étais au château, je me goinfrais dès que je le pouvais. Mes parents mangeaient assez bien aussi. Mais je n'ai jamais pensée à un quelconque poney qui aurait pu être dans une situation comme la mienne."

La salle était calme, ponctuée par l'absence du tintement du collier de Spike. Sunset devina qu'il cherchait déjà de la nourriture offerte en bas.

"Je viens de te déprimée, non ?" demanda Sunset après qu'une minute fut passée.

"Non ! Non, bien sûr que non !" dit rapidement Twilight. "J'étais en train de... penser."

Elles se turent à nouveau, les deux fixèrent le sol. L'estomac de Sunset grondait quand elle inspira profondément l'odeur alléchante des asperges grillées et des petits pains beurrés. Ses yeux montèrent au mur, où le ruban bleu était fièrement accroché dans un nouveau cadre.

"Je vois que tu as été rapide à accrocher ta grande réussite", dit Sunset.

"Ouais, Shining l'a acheté pour moi. Il était vraiment content quand je lui ai dit que nous avons gagné."

"Content que nous ayons gagné, ou content que tu aies gagné ?"

Twilight lui donna un petit coup de coude. "Il t'aime bien, Sunset. Il est juste... surprotecteur parfois."

"Vraiment ? Je n'avais pas remarqué." Sunset rit quand Twilight la frappa à nouveau. "Alors, qu'est-ce que tu veux faire en attendant ?"

Twilight fredonna. "Eh bien... je n'ai pas fait ma pratique de violon aujourd'hui." Elle tripota ses doigts. "Veux-tu m'entendre jouer à nouveau ?"

"Oui !" répondit Sunset avec enthousiasme. Elle se racla la gorge. "Je veux dire, ouais, bien sûr. C'est cool."

Twilight sortit son étui à violon du dessous de son lit et le posa sur la chaise. Elle souleva délicatement l'instrument, accordant les cordes et l'archet, puis commença à jouer.

Sunset resta assise sur le lit, une fois de plus fascinée par la musique céleste de Twilight. Elle était à court de comparaison– c'était simplement l'une des choses les plus mélodieuse qu'elle n'avait jamais entendu.

Il fallut une seconde pour que Sunset réalise que Twilight avait terminé de jouer. Elle cligna des yeux et dit : "Quoi, est-ce que tu t'es améliorée depuis la dernière fois que je t'ai entendu ?"

"Tu penses vraiment que je suis si douée ?"

"Je pense que tu es la meilleure."

Twilight se détourna de Sunset pour cacher ses joues rougeoyantes, et couina de justesse un minuscule : "Merci." Elle posa son violon sur ses genoux et commença à tortiller ses cheveux autour de ses doigts. "Je... euh... Je trouve que tu es vraiment douée à... être intelligente... et tout ça."

Sunset étrangla un rire. Est... est-ce qu'elle essaie de flirter avec moi ? Je serais plus embarrassée si elle n'était pas si mauvaise à ça. Un sourire diabolique traversa son visage, et elle le couvrit d'une main. C'était probablement une mauvaise idée, mais c'était trop drôle pour ne pas essayer.

Elle avança sa lèvre inférieure et dit : "Tu dis ça, mais je ne suis pas si douée à quoi que ce soit."

Twilight se tourna vers elle. "Non, non, tu es douée ! À... euh... aux échecs ! Tu es vraiment douée aux échecs ! Et... euh... à faire de la moto ?"

Sunset ricana. "C'est bon, Twilight. Je suis polyvalente et je peux faire à peu près tout, mais je crois qu'il n'y a plus grand chose dans lequel j'excelle. Plus maintenant." Elle frotta le centre de son front.

Twilight reprit son violon et le tendit à Sunset. "Eh bien, peut-être que nous pouvons te trouver un nouveau talent."

Sunset le prit doucement mais fermement par la poignée. Il était lisse, et avait été poli récemment. Elle prit l'archet dans l'autre main, et porta le violon sous son menton, en essayant de reproduire la posture de Twilight. Elle sentit Twilight se rapprocher précipitamment d'elle et placer ses mains sur le coude et le poignet de Sunset, faisant de douces corrections.

"Bon, maintenant, détend tes doigts comme ça." Twilight posa sa main sur celle de Sunset et ajusta ses doigts. Sunset essaya de les garder détendus comme Twilight avait demandé, alors que le reste de son corps était incroyablement raide. Twilight était assise suffisamment proche pour que son souffle frôle les cheveux sur le dos du cou de Sunset. Le parfum de lavande était si fort qu'il envoya Sunset dans un état second. Elle secoua la tête, en faisant genre qu'elle essayait de déplacer ses cheveux hors de son visage.

"Es-tu à l'aise ?" demanda Twilight, sa voix planant à côté de l'oreille de Sunset.

Elle frissonna. "O-ouais." Ses yeux se concentrèrent sur le violon. Son plan pour troubler Twilight s'était retourné contre elle.

"Maintenant, il suffit de frotter doucement l'archet sur la corde E– d'un grand geste."

Sunset passa l'archet sur la corde ; le bruit de grattement nivela à un bourdonnement décent après la première seconde. Elle répéta le mouvement avec les trois autres cordes, produisant quelque chose qui ressemblait à de la musique.

Twilight l'ajusta à quelques reprises et lui dit de repasser sur les cordes. Sunset sonnait mieux la deuxième fois et encore mieux la troisième.

"Tu vois, tu commences à prendre le coup de main."

Sunset fit l'erreur de tourner la tête. Elle se retrouva à quelques centimètres du visage de Twilight, regardant droit dans cet univers étoilé caché derrière ses yeux. Sunset constata que sa gorge était bouchée, et la température de la pièce avait monté de quelques centaines de degrés.

Elle réussit à avaler. "Tu le penses vraiment ?"

Twilight hocha la tête, ses joues se colorèrent à nouveau en rouge. "Je le pense vraiment." La distance entre-elles diminua d'un centimètre. "Sunset ?"

"Oui ?" Sunset ne savait pas qui s'était penchée en avant.

La distance diminua d'un autre centimètre. "Je... voulais te dire quelque chose."

Le corps de Sunset commença à faire un certain nombre de choses. Son estomac roula, son cœur et son sang rugirent dans ses oreilles "Je voulais aussi te dire quelque chose. " C'est maintenant : marche ou crève.

Twilight hésita. "Puis-je commencer ?"

"Oui."

"Je..." Elle respira profondément. "J'aime– Cadence !"

Sunset se tourna vers la porte, où elle vit une tête rose sortir hors de vue. Elle entendit Cadence murmurer un : "Bon sang !" Puis, elle leur dit : "Ignorez-moi, je ne suis pas là !"

Twilight se précipita à l'autre bout du lit. "Que veux-tu ?" Sa voix se brisa un peu.

Cadence passa la tête dans le coin. Elle avait l'air embarrassé et déçu. "Je suis juste venu pour vous dire que le dîner est prêt, mais vous étiez clairement au milieu de quelque chose–"

"Nous n'étions pas au milieu de quoi que ce soit !" dit rapidement Sunset. Elle se leva et plaça le violon sur le lit. "Allons dîner – Je meurs de faim !"

Cadence avait encore l'air déçu, Sunset se tenait avec un sourire peiné sur son visage, et Twilight était assise sur le lit, l'air mortifié.

"Ouais... allons dîner", grinça Twilight.

 

******

 

En bas, la table de la salle à manger était déjà installée pour huit. En aidant à mettre la nourriture sur la table, Sunset rencontra les parents de Cadence : M. Elm et Mme Rose Quartz.

Tout le monde prit un plat et trouva un endroit pour le placer entre les vastes quantités de nourriture. Il y avait de la dinde, des pommes de terre en purée, des asperges, de l'igname, de la farce, de la salade de pomme de terre, du jambon, des macaronis au fromage, de la sauce aux canneberges, du jus de viande et des petits pains.

Les enfant étaient assis d'un côté de la table, tandis que les parents étaient à l'autre. Sunset était entre Twilight et Cadence.

Velvet laissa échapper un soupir de soulagement quand elle s'assit. "Merci à tous de vous joindre à nous pour le repas de cette année. J'espère qu'il est aussi bon qu'il en a l'air.

"Allons, Velvet, ma chère", dit Rose. Elle était une femme âgée avec des cheveux rouges attachés en chignons, et un teint vert pâle. "Tu cuisines toujours de très bon repas."

Velvet sourit chaleureusement. "Merci, Rose. Eh bien, si je devais choisir quelque chose à remercier, ce serait les amis, à la fois les vieux–" elle sourit de nouveau à Sunset. "–et les nouveaux."

"Bien d'accord", dit Night.

"Bien dit !" Shining leva son verre. Tout le monde suivit son exemple.

"Pour les amis !" acclamèrent-ils, Sunset plus fort que les autres. Elle vida son verre de cidre de pomme et sourit.

Yep. Amis. Bons Amis. Elle essaya de ne pas regarder Twilight.

En quelques secondes, l'assiette de Sunset était empilée de nourriture, autorisé aimablement par Velvet. Ayant rien avalé de la journée, elle mangea avec ferveur. À côté d'elle, Twilight glissa discrètement un morceau de nourriture à Spike en dessous. Pendant qu'elle mangeait, Sunset écouta la conversation autour de la table.

"Alors, j'ai entendu dire que le maire se représente au élection municipale", dit Night.

Cadence hocha la tête. "En fait, elle est venue me voir la semaine dernière et m'a demandé si je pouvais diffuser l'une de ses publicités de campagne. C'est une vielle dame très charmante."

M. Elm, un homme mince aux cheveux vert foncé avec une voix étonnamment grave dit : "Elle est la meilleure chose qui est arriver à cette ville ; elle gagnera sans problème. En attendant, je suis encore à essayer de comprendre comment ce lourdaud de Blueblood est pu devenir gouverneur."

Shining leva les yeux au ciel. "Il est séduisant et fait de beaux discours qui ne sont que du vent. Comme sa cervelle."

Twilight se pencha vers Sunset. "Il est toujours en colère parce que Blueblood a essayé de réduire le budget de la police."

Évidemment, Shining l'entendit, et il poignarda sa dinde avec assez de force pour érafler l'assiette. "Il y a des gangs qui cours autours des banlieues et la criminalité du centre-ville atteint un niveau record ! Et il a le culot de dire que nous n'utilisons pas correctement nos ressources ! J'ai fait trois doubles gardes la semaine dernière !"

Oh, alors c'est pour ça qu'il est si irritable tout le temps.

Cadence frotta son dos. "C'est bon, mon chéri. Nous savons que tu fais de ton mieux."

Shining respira profondément et retourna à son repas, libérant sa frustration en coupant la dinde en fines lamelles.

"Donc, Rose, comment va ton entreprise de joaillerie ?" demanda Velvet.

"Très bien. Les Pie viennent de nous envoyer une importante cargaison de perles."

Sunset s'était presque étouffé sur ses pommes de terre. "Vous connaissez les Pie ?"

Rose hocha la tête. "Bien sûr. Ils m'envoient régulièrement des livraisons de métaux précieux provenant de leurs exploitations minière."

Sunset ne savait pas pourquoi elle était surprise. Tout ce qui concerne le nom Pie était susceptible à la fois de sortir de nulle part, et d'être parfaitement logique en même temps.

"Mais dites-moi un peu sur vous, Sunset." demanda Rose. "Je connais Twilight depuis longtemps, et ce n'est pas souvent qu'elle ramène des amis à la maison."

Tous les yeux étaient maintenant sur Sunset. Son estomac se sentit soudainement très plein. "Oh, eh bien, il n'y a pas grand chose à dire, vraiment. Je suis juste une fille ordinaire."

"Pas d'après Twilight", murmura Cadence dans sa barbe. Sunset combattu l'envie de lui donner un coup de pied.

"Eh bien, j'ai entendu dire que vous aviez gagné l'expo-science de l'école", poursuivit Rose. "On dirait que vous êtes un peu plus qu'une 'fille ordinaire.'"

Vous êtes loin du compte. Et je tiens à que ça reste comme ça. Sunset sourit. "C'était juste un petit générateur. D'ailleurs, j'ai juste fait la moitié du travail."

Twilight prit la parole. "Elle est trop modeste. Elle a fait l'essentiel du travail – j'étais à moitié endormie la plupart du temps."

Night hocha la tête. "Elles avaient pensé que ce serait une bonne idée de refaire leur projet à la dernière minute."

"Mais, pourquoi voudriez-vous faire ça ?" demanda Elm.

"Parce que notre premier projet a été volé", dit Sunset, se giflant mentalement plusieurs fois, tandis que la fourchette de Twilight claqua contre son assiette.

"Quoi ?" Night plissa les yeux. "Aucune de vous n'avait dit ça."

"Oui", dit Twilight à travers ses dents, en regardant Sunset. "Nous n'avons jamais dit ça."

"Ehehe, nous ne voulions pas vous ennuyer avec les détails. C'était rien, vraiment." Des gouttes de sueurs coulaient à l'arrière du cou de Sunset.

"Qui l'a volé ?" demanda Velvet.

"Trixie Lulamoon."

Rose tapota un doigt contre son menton. "Lulamoon. Ce nom m'est familier. Ce n'est pas la famille bizarre qui vit à quelques rues d'ici ?"

"Oui." Sunset regarda son assiette. "Et bizarre est un euphémisme."

Velvet fit un grognement indigné. "Où est-ce que va le monde ? Les enfants vont voler des choses ses jours-ci. Et comment a-t-elle réussi à prendre votre projet ?"

Sunset grimaça. Elle détestait Trixie, mais la dénoncer aurait des conséquences pour elle aussi. "Elle..." Sunset essaya de le combattre, mais sa bouche se déplaça à sa place. "Elle s'est faufilée chez... moi et l'a volé pendant que je dormais." Elle pouvait voir Twilight faisant des mouvements frénétiques avec ses yeux, comme si elle envoyait un message en Morse.

Shining laissa tomber sa fourchette et son couteau. "Quoi ? Intrusion par effraction– tu n'as jamais dit ça !"

"Je vous le dit : ce n'est rien, vraiment ! Nous nous en sommes occupées !"

Cadence posa une main sur l'épaule de Sunset. Sunset voulut la retirer violemment, mais se força à rester calme. "Sunset, quelqu'un s'est introduit chez toi– c'est plutôt grave."

"J'apprécie votre inquiétude", dit Sunset, en enlevant doucement la main de Cadence, "mais ce n'est vraiment rien. C'était la seule chose qu'elle a prise."

"Je ne crois pas que tes parents sont de cette avis", dit Night.

"Oh, je ne pense pas que ça les dérange trop." Sunset était un rat pris au piège dans une cage qui rétrécissait. Plus ça allait durer, plus ça ne ferait qu'empirer.

"Pourquoi ça ?"

"Ils ne savent pas ce qui s'est passée." Sunset regarda Twilight à nouveau, et reçu un message de l'œil qui disait : 'Tais-toi, s'il te plaît, tais-toi !'

Shining amena un main à sa tête. "Tu n'as rien dit à tes propres parents ?"

"Non."

"Pourquoi ?"

Sunset grimaça à nouveau. "Parce qu'ils vivent dans une autre dimension– ouille ! Je veux dire qu'ils sont en dehors de la ville." Sunset agita son pied endolori, meurtri où Twilight l'avait frappé. "Juste une petite blague entre-nous. Nous communiquons à peine, c'est donc comme si nous vivions dans des mondes différents. Éhéhéh." Elle ne savait pas si elle devait lancer un mauvais regard à Twilight ou la remercier.

Le reste de la table lui donna des regards curieux, mais semblaient croire à son histoire. Velvet se racla la gorge et dit : "Pourquoi ne pas parler d'autre chose ? Je ne suis pas d'accord avec ta décision, Sunset, mais ce qui est fait est fait." Elle fit une pause pour une bouchée de dinde. "Donc, que font tes parents ?"

"Ma mère est une femme de ménage, et mon père tire des calèches."

Cadence cligna des yeux. "Ton père... tire des calèches ?"

"Oui." Sunset était prête à se poignarder avec sa fourchette.

"Tu veux dire comme ces gars en ville sur des motos ?"

"Non, il tire d'autres poneys." Sunset déplaça ses bras sous la table et commença à enfoncer sa fourchette dans sa main. Tout le monde la regardait avec une confusion totale, sauf Twilight qui avait l'air de vouloir être ailleurs. "Il... travail dans un carnaval ?" essaya Sunset.

"C'est un étrange carnaval", dit Elm.

"C'est petit, et pas très populaire", ajouta-t-elle rapidement.

"Alors, êtes-vous souvent seule à la maison ?" demanda Rose.

C'est quoi, un interrogatoire ? "Tout le temps."

Velvet hocha la tête. "Moi et Night avons dû laisser Twilight seule assez souvent quand elle était plus jeune et que Shining avait école. C'est pourquoi nous avions embauché Cadence pour garder les enfants."

"Je me plais à penser que ça à plutôt bien réussi", dit Night, hochant la tête vers Cadence et Shining.

Sunset regarda les deux aussi. "Alors, vous deux êtes, genre, marié, ou fiancé... ?"

Shining vira au rouge, ce qui donna l'impression que ses joues avaient brûlées au soleil. Il trouva un sérieux intérêt à son assiette. Cadence rougit aussi, mais c'était beaucoup moins intense.

"Pas encore", dit-elle, cependant Sunset pouvait entendre un soupçon d'envie dans sa voix. "Mais, nous essayons d'emménager ensemble. Oh, ça me rappelle, Shiny ; j'ai trouvé ce petit appartement mignon sur le côté Est de la ville, je veux que tu ailles voir."

"Tu ne crois pas que c'est un peu loin du travail ?"

"Mais il est vraiment mignon !"

Sunset sirotait son cidre de pomme, essayant de ne pas s'étouffer avec leur discussion. Cadence battit des cils à Shining, et Sunset se rappela épouvantablement les regards qu'elle faisait à Flash à chaque fois qu'elle voulait quelque chose.

"Alors, Sunset, où habites-tu ?" demanda Velvet.

"Dans un vielle usine", répondit Sunset d'un air absent, encore à observer Shining et Cadence. Ses yeux sortirent de leurs orbites quand elle réalisa ce qu'elle avait laissé sortir par sa bouche.

Tout le monde la regarda dans la confusion maintenant. Twilight se figea, sa fourchette à mi-chemin vers sa bouche. Shining leva un sourcil si haut, que Sunset pensait qui pourrait flotter au-dessus de son visage.

"Q-quoi ?" demanda Elm.

"Je vis dans une vielle usi– ouille !" Sunset se pencha en avant de sa chaise, frottant une main contre son tibia. Merde, Twilight, tu tapes fort !

"Elle veut dire qu'elle vit dans un vieil immeuble qui s'appelle 'L'Usine.'" Twilight fit un rapide clin d'œil à Sunset.

"O-ouais." Sunset essaya de sourire malgré la douleur. "Vraiment une idée stupide. Mais ça lui convient bien. Plutôt miteux, au bord des vielles banlieues proches du secteur industrielle. Ça a vraiment rien de spécial."

Shining garda son sourcil levé. "Je n'en avais jamais entendu parler avant."

"C'est très petit." Sunset espérait que la sueur qui coulait sur le côté de son visage ne la trahissait pas.

"Alors..." commença Cadence, en essayant de désamorcer la tension. "Tu y vis depuis longtemps ?"

"Environ deux ans."

"Où habitais-tu avant ?"

"À Equestria." Sunset enfonça sa fourchette dans sa main avec plus de force. C'est... un cauchemar.

Cadence la regarda avec sa bouche légèrement entrouverte. "Qu'est-ce... que c'est Equestria ?"

"C'est une autre di–"

"Oups !" hurla Twilight. "Il semblerait que j'ai laissé tomber ma fourchette quelque part sous la table. Haha, que je suis maladroite. Sunset pourrais-tu m'aider à la retrouver, s'il te plaît ?" Twilight passa sous la table.

La pénitence chatouilla sa colonne vertébrale. "Euh, bien sûr." Elle se glissa sous la nappe après Twilight. Elle trouva rapidement la fourchette perdu et la tendit à Twilight. "Tiens."

Twilight la lui arracha de sa main. "Que fais-tu ?" murmura-t-elle, ignorant les petits plaintes de Spike qui voulait plus de nourriture.

"Parler à ta famille."

"Je vois ça ! Je veux dire, pourquoi leur dis-tu tout... ça ? Je pensais que tu voulais– devais garder ça secret ?"

"Oui." Sunset passa un main dans ses cheveux. "Je... ne peux pas l'expliquer, Twilight. J'ai juste... du mal à mentir."

"Eh bien fais-moi une faveur et mens ! Je n'arrive pas à croire que je te demande ça, mais s'il te plaît mens !"

C'était le sentiment le plus étrange que Sunset avait connu. La secousse parcourut sa colonne vertébrale, s'arrêta, puis remonta à nouveau. Chaque nerf de son corps la chatouilla un moment, puis ça avait disparu. Sunset se mit à genoux à côté de Twilight, clignant plusieurs fois des yeux. "Euh... ok."

Cadence passa sa tête sous la nappe. "Pour info, le dessous d'une table... n'est pas l'endroit le plus subtil pour une conversation."

Sunset et Twilight retournèrent rapidement à leurs sièges, en essayant d'avoir l'air aussi nonchalante que possible. "Je l'ai retrouvée", marmonna Twilight.

Shining se racla la gorge. "Donc, ce qu'est 'Equestria' ?"

"Oh, c'est rien." Sunset agita sa main. "Juste le nom de la rue dans lequel je vivais dans mon ancienne ville." Elle dû se retenir de rire d'à qu'elle point ce fut facile. Elle avait à peine à y penser que le mensonge était sorti. Sa réponse semblait satisfaire tout le monde sauf Shining, qui continuait à la regarder avec scepticisme. Heureusement, la conversation se tourna ailleurs.

Les hommes parlèrent de sport, de football américain en particulier. Naturellement, L'un d'eux demanda à Sunset si elle suivait une équipe. Elle réussit à faire croire un mensonge très convaincant à propos de son amour pour le sport. Pour la première et seule fois de sa vie, elle remercia Flash et ses amis pour leurs conversations sur le sujet.

"Alors, tu penses que les Comètes de Canterlot ont une chance au Super Bowl de cette année ?" demanda Night avec enthousiasme.

"Oh, absolument", Sunset répondit avec le même enthousiasme. "Leur quarterback à de bon bras, et l'équipe à une défense solide." Ma Celestia, faites que ça cesse.

"Dommage qu'ils ne jouent pas ce soir."

Velvet poussa Night à l'épaule. "Oui, c'est dommage. Au lieu de ça, tu es obligé de profiter d'un bon repas avec des amis et de la famille."

Tandis que Night chercha maladroitement un moyen de s'en sortir à travers ses propre mots, Rosa engagea la conversation avec Twilight. "Alors, comment se passent tes demandes d'inscription pour l'université ?"

"Oh, j'ai fini il y a plusieurs semaines", répondit Twilight nonchalamment. "J'ai postulé dans toutes les grandes universités du pays, en plus d'Oxford et Cambridge."

"Nos portefeuilles peuvent en témoigner", dit Night, qui lui valut une autre poussé de Velvet.

Quelque chose tira sur le cœur de Sunset. "Tu as postulé à Oxford ? C'est pas à l'autre bout de l'océan ?"

Twilight hocha la tête. "Je ne te l'avais pas dit ?"

Le mot 'non' se forma dans sa bouche, mais quand elle l'ouvrit pour parler, Sunset dit : "Si, bien sûr que tu m'en as parlé. Je n'ai probablement pas fait attention, c'est tout." Je ne le crois pas... ça pourrait être pire que d'être forcé à dire la vérité.

Twilight mit de côté son assiette vide. "Eh bien, oui. J'ai postulé à l'étranger. Je ne sais pas si je vais être acceptée, mais j'ai fait de mon mieux."

Sunset se pencha en arrière contre sa chaise, traitant cette nouvelle information. L'idée que Twilight parte si loin lui fit chuter son estomac. Qu'est-ce que Sunset était censée faire si Twilight s'éloignait ?

Que ferait-elle si l'une de ses amies s'éloignait ?

Rose perturba ses pensées en demandant : "Qu'en dites-vous, Sunset ; Avez-vous postulé quelque part ?

"Oui ; j'ai postulé à Harvard et Berkeley et quelques autres." Son estomac chuta encore plus bas.

"Que comptez-vous étudier ?"

"Science. Peut-être l'électronique ou l'aérospatiale."

Twilight lui sourit. "Imagine si nous nous retrouvons dans la même université."

"Ouais." Le sourire de Sunset sortit comme une grimace. "Ce serait... quelque chose." Quelque chose qui n'arrivera jamais.

Le dessert fut apporté, et Sunset se servit deux parts de tarte à la citrouille dans une tentative d'engloutir la fosse de dépression dans son estomac. Elle ne voulait pas penser à l'avenir. Elle ne voulait pas penser à où elle serait dans un ans. Elle ne voulait pas penser à Twilight partant pour une terre étrangère.

Twilight vit le regard pensif sur son visage et murmura : "Tu vas bien ?"

Sunset s'égaya automatiquement. "Ouais, je vais super bien !"

"... Tu es sûre ?"

"Je n'ai jamais été plus sûre de ma vie !"

La conversation diminua quand tout le monde s'installa dans un coma alimentaire. Sunset bailla, sentant ses paupières qui commençaient à tomber. Elle ne pouvait pas se rappeler de la dernière fois qu'elle avait mangé un repas comme celui-ci.

Velvet la regarda et rit. "Vu que tu as pris deux portions de tout, j'imagine que tu as apprécié le repas ?"

"Non, c'était dégoûtant." Sunset se pinça sous la table et cria : "Je plaisante ! C'était génial, Mme Velvet, je vous remercie beaucoup." Sunset se leva de sa chaise et s'étira. "Je dois rentrer à la maison maintenant avant que mes parents commencent à s'inquiéter. Merci encore pour ce délicieux repas."

Twilight se leva aussi. "Je vais te raccompagnée."

Shining fit de même. "Je viens aussi."

Cadence le saisit par la manche et le tira vers le bas. "Non, tu restes ici."

Avec un derniers au-revoir à tout le monde, Sunset mit ses bottes et sortit, Twilight se pressa derrière elle alors qu'elle ne portait que ses chaussettes. La nuit était tombée, et un vent froid soufflait dans les rues.

Twilight ferma la porte derrière elle et dirigea Sunset hors du porche. "Merci beaucoup pour être venue."

"De rien. C'était mieux que manger seule."

"Ouais. J'imagine que manger seule pendant si longtemps à entraver tes compétences sociales", dit-elle en plaisantant à moitié.

Sunset gigota. "Ouais, à propos..." Elle hésita. Maintenant, elle avait la capacité de mentir chaque fois que quelqu'un lui demandait quelque chose. À bien réfléchir aux conversations au dîner, le mensonge l'avait sauvée de révéler des choses que personne n'avait besoin de savoir. En même temps, Sunset savait que l'honnêteté était la meilleurs politique. Mais les pieux mensonges ne s'arrêtaient pas.

Peut-elle osée demander à Twilight de lui demander de dire à nouveau la vérité ? Mais ça amènera Twilight à lui demander 'pourquoi ?' Pourrait-elle dire à Twilight sur la pénitence qui interférait avec sa vie ? Elle avait dit à Twilight beaucoup de choses, mais c'était un avantage trop dangereux pour que quiconque le possède.

Mais c'est de Twilight qu'on parle. Pourtant, Sunset ne savait pas si elle voulait que quiconque ait consciemment le pouvoir sur elle.

Twilight tira sur la manche de Sunset. "Qu'est-ce qu'il y a ?"

"Rien", dit Sunset. "Rien du tout." Elle se tourna vers sa moto. "Je dois partir."

"Attend, Sunset... Il y a encore quelque chose que je dois te dire."

Sunset se retourna. Le visage de Twilight flamboyait de rouge et elle gardait un bras derrière son dos. La bouche de Sunset était très sec, et elle sentait tout le repas qui essayait de remonter à sa gorge. "Q-quoi ?"

Twilight fit un pas de plus. Elle baissa les yeux vers le sol et dit : "Je... j'aime vraiment passer du temps avec toi. Beaucoup. J'aime la façon dont tu essaies d'être une meilleure personne, et..." Elle leva les yeux et fit un autre pas en avant. Elle était très proche maintenant.

"Twilight..." le cerveau de Sunset lui disait de reculer, mais elle était restée bloquée sur place, en regardant dans les yeux de Twilight. Le vent soufflait tout autour d'elles, jetant les cheveux de Twilight d'un côté. Le cœur de Sunset voulait battre sa poitrine. Il fut simultanément en accord avec son cerveau au sujet de fuir en courant au milieux de la nuit, et voulait rester sur place et voir ce qui allait arrivé.

Se penchant encore plus près, la voix de Twilight descendit à un murmure fragile. "Et... tu m'as dit que mon premier baiser devait être spécial. Qu'il devait être avec quelqu'un de spécial."

Sunset pouvait compter chaque cils que Twilight avait, pouvait sentir son souffle chaud contre son visage. Son cerveau était devenu complètement confus. Elle était sûre qu'il essayait de lui transmettre un message, mais le reste de son corps ne répondit pas.

"Tu es très spéciale pour moi, Sunset." Twilight ferma les yeux.

Leurs lèvres s'effleurèrent.

Le cerveau de Sunset bondit à la vie, en jouant pleins de scénarios terribles en même temps derrière ses yeux. Il reprit le contrôle des actions de Sunset, et elle fit un grand pas en arrière.

Twilight étant maintenant penchée, perdit son équilibre, et vacilla vers l'avant sur une jambe. Sunset leva rapidement sa main et rattrapa Twilight par le bras

Elles restèrent là, figées dans le froid glacial ; un moment dans le temps ou même le vent retenu son souffle. Les yeux ne se réunissaient pas ; Sunset fixait la maison, tandis que Twilight regardait le trottoir. Finalement, Sunset hissa Twilight sur ses pieds et recula de leur accrochage.

Sunset respira lentement et frissonna. Elle pouvait encore sentir où les lèvres de Twilight avait rencontré les siennes. "Twilight, je... je suis–"

"Je suis désolée !" lâcha Twilight. "Je suis vraiment désolée ! J-je juste... Je pensais... Je voulais..."Au lieu de rougir comme d'habitude, le visage de Twilight était marbré et pâle. "Tu... tu ne m'aimes pas comme ça, hein ?"

"Non, je ne t'aime pas", Sunset lutta contre sa langue. "Non, non, je veux dire, je pense que... Twilight, je... Ce n'est pas que je ne t'aime pas..." Sunset saisit les mots, mais ils s'échappèrent comme du vent.

Twilight respira profondément, retenant maintenant ses larmes. "Sunset, s'il te plaît, dis-moi ce que tu penses de moi."

Non... La colonne vertébrale de Sunset se secoua. Elle mordit sa lèvre si fort, qu'elle pouvait goûter un petit peu de sang. Sa gorge se serra, le réponse s'installa à l'intérieur. Elle tint une minute avant que la malédiction la batte, et elle cracha avec une terrible conviction : "Je te déteste, Twilight. Je pense que tu es une intello coincée, à la grosse tête, qui-sait-tout, et qui ne sait pas garder son nez des affaires des autres. Je ne pense certainement pas que tu es jolie, et je méprise le temps que je passe avec toi." Sunset couvrit sa bouche, puis cria : "Je ne pense rien de ça !"

Mais Twilight était déjà en larmes. "Si tu ne le penses pas, alors pourquoi tu l'as dit ?"

"Parce que c'était drôle." Les larmes commencèrent à monter aussi dans les yeux de Sunset. "Non, ce n'était pas drôle. Twilight–"

"Je n-ne comprends pas ! J-j'essaye d'être sérieuse, et tu prends j-juste ça comme une b-blague ! Je cr-croyais que tu étais meilleure que ça !"

"Je le suis ! Twilight, écoute-moi–" Sunset tendit la main pour attraper son bras, mais Twilight recula et courut à sa maison. "Twilight !"

Twilight avait la main planant au-dessus de la poignée de la porte. "S'il te plaît... laisse-moi tranquille, Sunset." Elle ouvrit la porte et la claqua en la fermant, sans jamais regarder en arrière.

Sunset se dirigea vers sa moto, son corps faisant tout le travail, tandis que son esprit était dans un état second. Pourquoi... ? Comment... ? Elle monta sur sa moto et mit son casque. Elle m'a demandé... de la laisser tranquille.

Elle démarra le moteur et partit en avant, le faisant rugir sous le ciel de nuit. J'aurais dû lui dire... mais elle m'a demandé de mentir. Elle serra l'accélérateur et descendit la rue. Dans son rétroviseur, elle vit Shining marcher sur le porche, avec un regard menaçant vers elle.

Je le mérite, pensa-t-elle. Tout était engourdi. Son corps entier était en pilote automatique, que ce soit de la pénitence ou du choc, elle ne le savait pas.

Sunset s'était détacher de Twilight pour éviter d'avoir un de leurs cœurs brisées. Pourtant, ce faisant, elle avait fait exactement ça. Elle avait créé le pire scénario possible.

Elle avait perdu sa Twilight.

 

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.