Discord icon

Spectacular Seven : Volume 01 : Rainbow Rock

 

“La musique vient du plus profond de notre âme.

 

“ C’est la forme d’expression la plus pure qui soit - une manière d'apprendre à comprendre notre véritable personnalité. Elle peut être douce et contrôlée, ou libre et sauvage ! Tout comme la vie, nos chansons ont des hauts et des bas !

 

“Et lorsque de nombreux chemins se croisent, la rencontre peut créer l’harmonie ou la disharmonie. Et cette rencontre - cette chanson qui peut changer le monde.

 

" C’est la mélodie de la vie."

 

 Volume I

 Rainbow Rocks


Une brise chaude souffla dans ses cheveux et lui chatouilla les joues. L'herbe sous ses bottes chuchotait les chants et les plaisirs de l’été. Même à cette distance, elle pouvait sentir l’odeur des pâtisseries sucrées et des légumes salés transportés par la douceur du vent.

 

Sunset Shimmer était de retour à la maison. Elle se tenait au sommet d'une colline émeraude au milieu de l’Unicorn Range. À sa portée, juste au-dessus de sa tête, se trouvait la cité de Canterlot, perchée sur sa royale montagne pourpre. Le soleil se coucha derrière elle, la réchauffant de ses rayons dorés et faisant briller chaque tour, chaque mur, chaque fenêtre et chaque goutte de la chute d'eau à la perfection.

Des larmes coulaient de ses yeux. Elle était presque arrivée. Il suffisait juste de traverser les plaines, de traverser la forêt et d’escalader les hautes pentes.

Avant même qu'elle ne puisse bouger, quelque chose était sorti de la cité. Elle montait dans le ciel en déployant ses immenses ailes d'albâtre, devenant étincelantes au contact de la lumière du soleil. Un arc-en-ciel flottait derrière elle, tourbillonnant et dansant au fur et à mesure que sa silhouette descendait. Elle toucha le sol de ses longues et gracieuses jambes tandis que l'arc-en-ciel se forma dans une crinière qui flottait comme une vague dans un océan. Son royal pelage était sans tache et sans marque, excepté le soleil orné sur son flanc.

La princesse Célestia lui fit un sourire ; le même sourire qui pouvait faire fondre le cœur de Sunset et lui faire croire que tout était possible. “Veux-tu rentrer à la maison, Sunset ?”

Sa bouche ne bougea pas, mais Sunset entendit les mots résonner dans sa tête.

Elle voulait lui répondre «oui», mais au lieu de ça, le monde changea sous ses pieds.

Derrière elle, six filles lui souriaient et agitaient leurs mains en l’appelant par son nom. Le cœur de Sunset se gonfla, remplit d'une euphorie céleste. Car elle les connaissait : c'étaient ses meilleurs amies.

Applejack : forte et digne de confiance.

Rarity : pleine de ressources et une épaule sur laquelle s'appuyer.

Rainbow Dash : fidèle et compétitive.

Fluttershy : brave et gentille.

Pinkie Pie : pétillante et optimiste.

Twilight Sparkle : belle, intelligente et compatissante.

Sunset fit un pas vers elles, mais chuta du bord du monde et bascula dans les ténèbres. Tombant ainsi à la dérive dans une obscurité infinie. Pas de son, pas de lumière... Pas d'amies. Bientôt, sa chute se mit à ralentir, et elle commença à flotter.

Où je vais ? Pensa-t-elle. De quel côté se trouvent le haut et le bas ? Est-ce que ça a de l’importance ?

Puis elle apparut devant Sunset, la tête à l'envers (ou peut-être droite vers le haut) les bras croisés. La peau rouge vive, seulement vêtue d’une robe jaune et noire. Des flammes dansaient sur sa tête et elle gardait ses ailes repliées derrière son dos.

“Quel chemin vas-tu choisir, Sunset ?” demanda le démon en donnant de légers coups de queue d’avant en arrière.

Sunset regarda les routes tordues autour d'elle. En haut et en bas, en arrière et en avant, formant des spirales et des boucles. Elle ne pouvait pas voir où elles menaient. Les ténèbres étaient en train d'obscurcir l'horizon.

"Je ne sais pas."

Le démon sourit. "C'est parce que tu n'as nulle part où aller !" Elle saisit Sunset dans une main et l'emmena jusqu’à son visage. "Tu vas errer ici pour l’éternité !" Le démon ouvrit la bouche, se préparant à dévorer la licorne.


********************************************************************************


Sunset ouvrit brusquement les yeux, se forçant à ne rien faire d'autre qu’inspirer et expirer profondément. Elle garda sa tête contre son oreiller et respira lentement en trouvant un rythme avec les six filles qui dormaient autour d'elle. Ses yeux se concentrèrent sur le plafond, à peine visible dans l'obscurité de la nuit.

C'est bien ma petite. Vas-y doucement. Le simple fait d’être en présence de ses amies lui apporta de la paix dans son esprit.

Pourtant, Sunset ressentait toujours l'agitation des émotions qui venaient de la réveiller. Il lui faudrait un certain temps pour réussir à se rendormir, elle pouvait le sentir.

Aussi tranquillement qu'elle le put, elle s’extirpa de son sac de couchage rose puis parcourut le labyrinthe formé de ses amies et de leurs positions de sommeil à travers le plancher de la chambre de Pinkie, tout en marchant légèrement pour ne pas les réveiller. Elle se figea lorsque Fluttershy se mit à bouger, mais soupira et sourit quand elle vit que c'était juste pour se blottir contre son ours en peluche.

Sunset se dirigea vers le canapé et s'assit sur son côté. S'appuyant contre elle-même, elle avait un siège et un écran transparent avec des rideaux gris de chaque côté - son propre spectacle à elle toute seule. Et la représentation de ce soir: un rappel de la tempête de neige qui avait frappé Canterlot City il y a quelques jours. Et le jour qui allait suivre était supposé être le final de cette sublime représentation.

De gros flocons de neige tombaient doucement sur le sol gelé. Si Sunset regardait bien à travers l’obscurité de la nuit, elle pouvait apercevoir une douce couverture blanche nichée sur les toits des autres maisons ; un spectacle simple et envoûtant.

Avec un léger frisson, Sunset posa ses genoux près de sa poitrine et enveloppa ses bras autour d'eux. Les flocons de neige flottaient dans le vent, sans but, sans savoir où et quand ils allaient atterrir. “Ils ont bien de la chance”, pensa Sunset en reposant sa tête sur ses genoux.

Depuis longtemps, elle savait ce qu'elle voulait. Elle voulait le pouvoir. Assez de pouvoir pour que la Princesse Celestia la reconnaisse elle-même en tant que princesse.

Mais ce pouvoir l’avait conduit à sa perte.

Quatre mois furent passés depuis les événements du bal de l'automne - depuis que Sunset avait été vaincue par la princesse Twilight Sparkle et ses amies. Et comme elle avait refusé de se repentir de ses actes, les éléments d’harmonie lui jetèrent une malédiction : aider ceux qui lui demandaient une faveur et leur dire seulement la vérité.

Si Sunset devait décrire sa vie après cela en un mot, ce serait «chaotique».

Elle souriait d'un air épuisé tout en regardant un flocon de neige se poser contre la fenêtre. À la fin de tout ça, elle avait vu et réalisé les erreurs de ses actions. Elle avait gagné des amies, quoique, au prix d'une partie de sa santé mentale. Mais elle avait supposé que cela faisait partie de la leçon : les amis vous rendent fou. Et elle avait également gagné une nouvelle famille ainsi que le bonheur…

Sunset fronça les sourcils. La seule chose qu'elle n'avait pas gagnée était un nouveau sens à sa vie.

“ Veux-tu rentrer à la maison, Sunset ?”

Equestria était la maison de Sunset. Mais le portail reliant le monde des humains à celui des poneys était scellé, obligeant Sunset à rester dans ce monde pour une durée de deux ans.

Pourrait-t-elle retourner chez elle à la fin de ce délai ? Celestia arriverait-t-elle à lui pardonner ses nombreux méfaits ? Et Sunset pourrait-t-elle ravaler son dégoût envers la Princesse Twilight et la reconnaître en tant que monarque suprême ?

La réponse à la dernière question resta catégoriquement «non».

Une couverture tomba sur les épaules de Sunset, elle leva les yeux pour voir le doux visage souriant de la Twilight Sparkle humaine qui la regardait.

À la fin de sa pénitence, Sunset avait également gagné une petite amie. Et le fait qu'elle était la version humaine de son ennemie jurée était le comble de l'ironie. Mais, Twilight avait voulu être son amie, non pas parce qu'elle en avait fait la promesse à quelqu'un d'autre, mais parce qu'elle avait été sincère et curieuse à son sujet.

Et le fait que Sunset lui ait sauvé la vie y était sans doute pour beaucoup.

Twilight s'installa près de Sunset et enveloppa la couverture autour d'elles. Elle posa sa tête sur son épaule et la rejoignit en regardant la neige tomber. "Tu n’arrives pas à dormir ?" murmura-t-elle.

 

Sunset pencha la tête contre Twilight. "Ouais. J’ai juste fait un cauchemar.”

“Je croyais qu'ils étaient partis ?” Il y avait dans sa voix une note d'inquiétude ; la même compassion qui avait fait chavirer le cœur de Sunset.

"Ils le sont. C'est juste que... Je ne sais pas.” Sunset n'avait plus fait de cauchemars depuis un certain moment, mais de temps en temps, son côté obscur aimait la rattraper.

La neige à l'extérieur se mit à tomber lentement et délicatement. "C'est joli, n'est-ce pas ?" demanda Twilight.

"Ouais."

Twilight leva la tête et embrassa la joue de Sunset. "Tout va bien. Tu nous as nous, OK ?”

Sunset sourit et se blottit encore plus près de Twilight. "Ouais, OK. Je sais que je vous ai les filles."

Mais pour combien de temps ?

Elle soupira. 

“Il suffit juste d’affronter le futur un jour à la fois, Sunset.” Elle ferma les yeux, en laissant le subtil arôme lavande de Twilight l'accompagner dans son sommeil. “Un jour à la fois.”


********************************************************************************


"Debout, les p'tites marmottes. Vous feriez mieux d'vous dépecher avant qu'Rainbow mange tout c'qui c'trouve sur la table”, dit une voix quelque part au-dessus de Sunset.

"Tant pis pour vous si vous dormez encore !" Cria Rainbow.

Sunset cligna des yeux et sortit de son sommeil. La tête d’Applejack apparut au-dessus d'elle, souriant en tenant les lunettes de Twilight.

Twilight leva sa tête de celle de Sunset et bâilla avant de prendre ses lunettes et de les poser sur son visage. Elle tendit les bras et se leva, aidant Sunset à se mettre sur pied.

Applejack gloussa à leur vue avant de se rendre à la cuisine. Twilight plia la couverture et la posa sur le canapé, roulant ses yeux avec ceux de Sunset.

“C'est juste une simple politesse”, répliqua-t-elle.

"Peu importe," dit Sunset de manière ludique. Cela lui valut un coup-de-poing dans l'épaule. Le couple se dirigea vers la cuisine où se trouvait le reste de leurs amies, à l'exception de Pinkie qui dansait avec une poêle dans la main, vêtue d’un pyjama et d'un tablier.

“J’ai fait des pancaaaakes !” Chantonna-t-elle, en retournant deux pâtisseries dorées de la poêle en les faisant tomber dans une assiette.

Sunset s'installa à la table, désireuse de déguster les fameux pancakes de Pinkie. C'était devenu un petit-déjeuner assez banal grâce à leurs nombreuses soirées pyjama pendant les vacances de Noël.

“J’arrive pas à croire que c'est le dernier weekend avant la reprise des cours”, gémit Rainbow. “On dirait que ça vient juste de se finir.”

Rarity posa une serviette sur ses genoux. “Ne sois pas si mélodramatique darling. D'ailleurs puisqu'on en parle, c'est le dernier semestre que nous allons passer avant la période des examens. Vous vous rendez compte ? Nous avons presque fini le lycée ! Et pensez à toutes les choses merveilleuses qui nous attendent durant ce semestre ! "

Rainbow secoua la tête. "La seule chose que j'attends avec impatience, c'est la nuit de fin d’études. Neuf heures dans un parc d'attractions juste pour nous ! Ça va être trop cool !”

Sunset prit une myrtille dans la coupe de fruit et la mit dans sa bouche. Elle attendait avec impatience tous les bons moments qu’elle allait passer avec ses amies. “Ugh, je deviens de plus en plus sentimentale.”

Pinkie sauta avec une grande pile de crêpes et les mit sur la table. “Bon appétit !”

Les sept Spectaculaires, comme les avait affectueusement nommé Pinkie, se servaient le petit déjeuner préparé par cette dernière. Constitué de pancakes, de fruits, de toasts, d’œufs, de bacon, et de saucisses, normales et au tofu, déposés devant elles.

Comme tous les autres lots, les pancakes étaient légers, moelleux et délicieux. Les filles transmirent leurs compliments au chef, déclenchant le sourire contagieux de Pinkie.


Elles partaient toutes dans des conversations discontinues jusqu'à ce que toute la nourriture ait disparu de la table, ne laissant que des ventres pleins.

"Eh bien, le temps d'hiberner jusqu'à la reprise des cours peut commencer", dit Rainbow, en se penchant sur sa chaise.

"Ah, j’croyais qu'tu voulais aller dehors ?" demanda Applejack en se levant et en rassemblant des assiettes. " En plus, c’est la dernière fois qu'il est censé neiger aujourd'hui."

"OK, OK, donne-moi juste une seconde."

Fluttershy se leva et commença à rassembler elle aussi les assiettes. "Laisse-moi t’aider, Applejack."

Les chaises grincèrent et l’argenterie résonna lorsque tout le monde (sauf Rainbow) aida Pinkie à faire la vaisselle avant d'aller s'habiller. Sunset mit son manteau d'hiver et ses gants et enveloppa son écharpe rouge autour de son visage.

Tandis que Twilight sortait de la salle de bains, Sunset avait dû se mordre la joue pour s'empêcher de rire. Elle avait déjà vu Twilight porter des vêtements d’hiver avant, mais ça la faisait toujours rire à chaque fois. Twilight remarqua l'expression amusée de Sunset et détourna les yeux de derrière ses lunettes. "Arrête de faire ça."

"Je suis désolée, c’est pas ma faute si tu ressembles à une grosse prune !"

Twilight portait une veste d’hiver violette surdimensionnée qui la faisait plus dandiner que marcher, ainsi qu’un bonnet et des bottes de la même couleur. "C’est ma mère qu’il faut blâmer."

Une fois qu’elles furent toutes habillées, elles sortirent par la porte d’entrée, Twilight quant à elle devait se tourner sur le côté pour aller à l'extérieur. La neige avait cessé de tomber du ciel, bien qu'une bâche en acier gris fût encore suspendue au-dessus d’elles. La neige avait recouvert le monde qui se trouvait devant elles, elle était douce, épaisse et parfaite pour faire de la luge et des batailles de boules-de-neige.

La cour avant de la maison de Pinkie était grande et la plupart du temps vide, sauf pour les quelques gros rochers qui sortaient de la neige. Ils ressemblaient à des dattes recouvertes de sucre en poudre.

Personne ne savait qui avait lancé la première boule de neige, mais en quelques secondes, une guerre à grande échelle avait éclaté. Sunset utilisa le volume ajouté de Twilight en tant que bouclier mobile, ce qui avait pour effet d'agacer cette dernière. Quand elle essaya de se pencher pour attraper de la neige afin de la jeter sur Sunset, elle tomba et resta coincée sur le sol. Sunset se joignit à elle, mais uniquement parce que son rire l'avait fait tomber par terre.

Ça valait la peine de se faire bombarder par un tas de boules-de-neige.

Lorsque Sunset pouvait de nouveau respirer, elle aida Twilight à se relever, et avait immédiatement reçu de la neige sur son visage. Sunset pensait à la faire trébucher, mais jugea qu'elle avait déjà assez embêté Twilight pour le moment. Avec le même score, elles firent équipe contre les autres filles, en utilisant l'un des rochers enneigé comme cachette.

Leur petite sortie reflétait exactement les vacances qu’elles avaient passées ensemble. Elles s’étaient jetées des boules de neige les unes sur les autres jusqu'à ce que le froid leur paralyse les doigts, puis elles continuèrent à se soumettre à sa torture en marchant jusqu’au parc de Canterlot pour faire de la luge sur les plus hautes collines. Elles le faisaient séparément puis ensuite par paires, parvenant à tomber au moins une fois avec Twilight.

Leurs vêtements trempés et leurs corps gelés, elles se précipitèrent pour retourner à la maison de Pinkie pour se réchauffer avec un bon feu et une bonne tasse de chocolat chaud. Une simple routine, peut-être même un peu répétitif ; elles avaient fait ça à chaque fois qu'il neigeait durant les deux dernières semaines, en optant pour voir un film ou jouer au jeux vidéos quand elles n'arrivaient pas à trouver un bon programme à la télévision.

Sunset y trouvait du plaisir dans la simplicité de cette routine. Elle avait désormais la seule chose qui lui avait manqué durant toute sa vie : des amies. Peu importe ce qu'elles faisaient, tant qu'elles le faisaient ensemble. Et elle trouvait énormément de réconfort dans le sanctuaire de leur compagnie.

Elle sirota son chocolat. "Ça y est, je recommence à devenir sentimentale." Bien sûr, avec Twilight appuyée contre elle, il était difficile de ne pas penser à autre chose.

Elles étaient toutes réunies autour de la cheminée, réchauffant leurs doigts et leurs visages ; tout en serrant de grandes tasses de chocolat chaud et de guimauves dans leurs mains. Rainbow prit une grosse tape dans le dos de sa part et recracha son chocolat, ignorant le froncement de nez que Rarity lui faisait. "Pinkie, y-a-t'il quelque chose que tu ne puisses pas faire d’aussi délicieux ?"

“Des haggis", dit Pinkie en plissant les yeux. “Et croyez-moi, plus jamais j'essairai d'en faire."

“C’est quoi des haggis ?” Demanda Sunset.

"Des intestins de mouton cuits dans leur propre ventre," dit Twilight en devenant verte rien qu'en y pensant.

"OK, maintenant je regrette d'avoir demandé."

“Oh ça va, c'est pas si mauvais si on rajoute un peu d'sauce piquante.” déclara Applejack.

Rarity se mit à rire. "C'est ta solution pour n'importe quel type de nourriture."

"C'est bien la preuve que ça marche."

C’est à ce moment-là qu'Igneous Rock Pie, le père de Pinkie, sortit sa tête de la cuisine. “Pinkamena, est-ce que l’une de tes amies voudrait-elle rester pour souper ?”  Demanda-t-il.

“Non, merci ! s'écrièrent-elles en se levant. N'importe qui, sauf Pinkie savait que l’heure du souper signifier l'heure du départ pour chacune d'entre elles. 

Car il était clair pour le reste des septs spectaculaires que les parents de la jeune Pie n'avait pas les talents culinaire de leur fille. 

Tout le monde rassembla leurs affaires et se dirigea vers la porte. Le soleil avait commencé à percer les nuages lorsqu’il glissa à travers le ciel. La neige fondit sous leurs pieds au lieu de craquer.

“Bye, les filles !”Les salua Pinkie depuis le porche. "On se voit demain à l'école !"

Applejack emballa ses affaires et celles de Rarity dans sa vieille camionnette, tandis que Rainbow fit la même chose pour elle-même et Fluttershy, tout en poussant le tout dans le coffre de sa voiture.

"Vous voulez qu’on vous dépose ?" demanda Applejack à Sunset et Twilight.

"Non merci ," dit Twilight. "J'habite juste à quelques pâtés de maisons du parc."

Rainbow roula des yeux. “Elles veulent juste être seules pour s’embrasser."

Sunset croisa les bras et sourit. "Rainbow, si t’es jalouse, t'as qu'à le dire. Je suis sûr que l'une d'entre nous serait ravis de sortir avec toi. "

"Je suis pas..." Rainbow finit sa phrase en montrant Sunset du doigt. Sunset étouffa un rire et Rainbow se mit à marmonner quelque chose alors qu’elle entra dans sa voiture. Fluttershy soupira, se redressant un peu tandis qu'elle salua tout le monde avant d'entrer sur le siège du passager.

Applejack monta dans sa camionnette. "OK, vous deux rentrez chez vous et soyez prudente, d'accord ?"

Sunset acquiesça. "Ça ira.On se voit demain."

"Au revoir, mes chéries !"Gesticula Rarity en leur donnant un clin d'œil lorsqu’Applejack se retira.

Quand elles tournèrent au virage, Sunset glissa sa main dans celle de Twilight et elles commencèrent leur chemin.

D'autres enfants jouaient toujours dehors dans la neige fondante. Un bonhomme de neige leur annonça l'adieu de la neige qui passait, son corps se mit à fondre et l'un de ses bras se leva pour un dernier salut. La majeure partie de la glace avait été dégelée des routes, bien qu'elles étaient encore recouvertes de neige, une grande partie noire était bien visible. Elles étaient probablement sans danger pour que Sunset puisse de nouveau rouler sur sa moto, mais elle attendrait encore quelques jours pour que Twilight ne s'inquiète pas.

Twilight poussa ses lunettes sur le bout de son nez. "Tu penses vraiment que Rainbow est jalouse de notre couple ? Je trouve qu’elle commente beaucoup notre relation.” Sunset pouvait voir le souffle de Twilight en parlant.

"Nan. Elle veut juste être drôle. Ou du moins, elle essaye. Si elle voulait vraiment sortir avec quelqu'un, je suis sûr que la moitié des garçons des équipes sportives aimeraient être avec elle. Certaines filles aussi.

-Mais elle n'est pas lesbienne.

-Je sais, je veux juste le lui rappeler."

Twilight fit un adorable grognement. “ Vous êtes pas croyables toutes les deux.”

Sunset haussa les épaules. "C’est elle qui a commencé. Tu sais, si on ne compte pas toutes les choses horribles que je lui ai faites.” Elle sentit Twilight lui serrer la main. "Pardon. C’est la force de l’habitude.”

“Tu es une bonne personne, Sunset. Nous le savons tous."

Sunset détourna les yeux, se donnant une chance de fléchir ses joues avant de donner à Twilight son sourire le plus convaincant. "Tu as raison. Merci, Sparky." Le baiser que lui fit Twilight donna à son sourire un air un peu plus authentique.

Pourtant, c'était un reflet peu profond de ses réelles émotions. Elle s'était efforcée de ne jamais mentir à Twilight. Mais comment Sunset pourrait-elle lui dire qu'elle avait en elle un véritable démon qui la hantait presque tout le temps ; lui rappelant sans arrêt les échecs et les cruautés qu’elle avait commise dans le passé, lui rappelant également ce qui l'attendait si elle dérapait de nouveau ?

En lui rappelant également ce qui se passera quand elle obtiendra son diplôme, tout le monde partira.

Sunset évitait la conversation comme la peste, sachant déjà ce que seraient les réponses de Twilight. Sunset aimait avoir le soutien de Twilight, mais elle ne voulait pas entendre encore une fois qu'elle était une bonne personne et qu'elle avait des amies. Sunset savait qu'elle avait des amies, et peut-être qu'elle était devenue une meilleure personne même si une certaine malédiction harmonique y a était en grande partie pour quelque chose. Mais quelques bonnes actions ne signifiaient pas qu'elle ne pourrait pas revenir à ses vieilles habitudes. Et elles n'avaient certainement pas rendu son avenir plus clair.

La petite moue que faisait Twilight disait à Sunset qu’elle n'était pas discrète dans ses pensées. Twilight la regarda, les yeux tristes et agrandis par ses lunettes.

"Je t’assure que je vais bien." dit Sunset en lui faisant un autre sourire. "C’est juste que parfois je pense à un tas d’autres choses en même temps."

Twilight leva son gant et passa son pouce le long de la joue de Sunset.Tu as toujours l'air triste ou perdue quand tu le fais.”

Sunset se retrouva penchée dans la main de Twilight. “Tu fais toujours une expression adorable à chaque fois que tu t'inquiètes. C'est trop mignon."

Si le froid n'avait pas déjà rendu ses joues rouges, le compliment de Sunset aurait fait tout le travail. “N-ne change pas de sujet,”dit Twilight en retirant sa main.

"Je n’ai rien changé du tout.” dit Sunset en souriant. "Le sujet de cette partie de la conversation était la tête que j'avais fait à un moment particulier. Tu as remarqué la tête que je faisais quand je pensais à quelque chose et j'ai remarqué la tête que tu faisais quand tu étais inquiète. Donc il n’y a eu aucun changement de sujet. "

C'est…” Twilight leva son nez. "Bon d'accord, tu vas trés bien."

Sunset prit la main de Twilight puis elles continuèrent leur chemin. Garder ses pensées et ses sentiments pour elle-même était devenu un véritable défi lorsque Twilight commença à apprendre à lire les expressions sur le visage de Sunset. C'était plutôt impressionnant de la part d’une introvertie sociale. Bien que Sunset ait deviné que ce n'était plus vraiment le cas.

Twilight pouvait être parfois maladroite, mais elle était sortie de ses premières interactions avec le groupe ; le facteur de cette conduite étant de se démarquer de la Princesse Twilight Sparkle.

Mais lorsque Sunset observait le visage de Twilight. Elle ne voyait en rien la princesse. Ce n'était pas la fille qui avait volé son apprentissage auprès de Celestia, ruiné ses plans et l'avait laissé croupir dans ce monde. Mais cette Twilight, tout en étant curieuse à certains moments, n’avait été que gentille, attentionnée et optimiste envers elle, l’ayant aidé à surmonter ses problèmes même lorsque Sunset n’en créait pas pour elle-même.

Elles arrivèrent à la maison de Twilight, située dans ce que Sunset appelé la Banlieue, où chaque maison semblait identique sauf pour les couleurs de peinture et les touches personnelles. Elles étaient tout organisées en rangées parfaites avec des pelouses parfaites (c’est-à-dire que même en hiver, elles ne mouraient pas) et des rues parfaitement pavées.

Un frisson inquiétant parcourait toujours la colonne vertébrale de Sunset quand elle passait devant elle.

La maison de Twilight était bleu clair avec une petite fontaine sur le porche comme touche personnelle. Sunset pensait que le porche lui-même portait une malédiction, car à chaque fois qu'elle et Twilight se tenaient prêtes à s’embrasser, quelque chose tournait mal. Certes, la première fois avait été due à sa propre faute, mais après ça, elles étaient soit interrompues ou Twilight, avec la circonférence de sa veste, se penchait trop en avant et tombait avec Sunset sur le sol.

Cette tendance n'était pas non plus passée inaperçue aux yeux de Twilight. Elle bondit sur ses talons, regardant Sunset avec impatience, puis elle regarda nerveusement la porte. “Tu penses qu’on va y arriver cette fois ?” demanda Sunset.

Twilight ne répondit pas. Elle ferma les yeux et se mit sur ses orteils. Juste au moment où Sunset se pencha, ses lèvres se crispèrent, la porte s'ouvrit et le père de Twilight sortit, s'arrêtant en plein élan.

Sunset le regarda du coin de l'œil, ses lèvres toujours plissées. "Bonsoir, monsieur Night Light."

“C'est scientifiquement impossible”, marmonna Twilight.

"Pris de nouveau sur le fait, Mlle Shimmer", déclara Night Light, en essayant de faire semblant d'être sérieux. "Je pensais t’avoir dit d'arrêter d'embrasser ma fille en public."

“Je peux pas m'en empêcher, monsieur Night Light, elle est si jolie.”

Twilight cacha son visage derrière ses mains.

Night Light sourit de satisfaction. ”Tu sais toujours trouver les mots juste, n'est-ce pas, Sunset ?” Il se retira et désigna la porte ouverte. "Très bien, entrez vite avant que vous n'attrapiez froid. Je vais chercher à manger. Tu veux te joindre à nous, Sunset ?”

"Oh non, je suis juste là pour ramener Twilight."

"Très bien, mais tu rates une bonne nourriture chinoise," dit-il en marchant vers la voiture. Twilight invita Sunset à entrer à l'intérieur et referma la porte avant d’enlever son blouson et ses bottes. Spike se précipita avant même qu'elle ne puisse terminer, patouillant sa jambe jusqu'à ce qu'elle le prenne. "Héhé, alors je t'ai manqué, petite crapule”, rit-elle alors que Spike lui léchait le visage.

Sunset ouvrit sa veste, mais elle ne l'enleva pas. “Bon, je salue tout le monde, j'embrasse Twilight, et je file à la maison”. Elle suivit Twilight jusqu'à la cuisine, où Shining Armor et Cadance étaient assis au comptoir, des piles d'enveloppes se trouvaient entre eux.

"Bonsoir, Sunset," dit cordialement Shining, mais comme toujours, il y avait dans sa voix ce ton sous-jacent qui avait l’air de dire "Je t’observe", mais contrairement à Night Light ce n'était pas une blague.

“Officier”, dit Sunset en inclinant la tête.

"Inspecteur."

"Ah oui, c’est vrai, désolé." Sunset avait presque oublié la promotion de Shining. Aussi impressionnant qu’il soit, elle avait presque pris part aux autres nouvelles que lui et Cadance avaient partagées avec tout le monde.

En parlant de…

Dès que Sunset se retourna, elle fut accueillie par Cadance. “Sunset, comment tu vas, ma chérie ?"

"Je suffoque." Cadance lâcha Sunset lui permettant de respirer. Elle donna à celle-ci un regard agacé, mais elle lui répondit par son comportement joyeux et impénétrable. Même si Sunset était en bons termes avec la Cadance de ce monde contrairement à son homologue princesse poney, elle avait toujours détesté les étreintes surprises.

Cadance tira une enveloppe de la pile et la tendit à Sunset. "Tiens, tu as l’honneur de recevoir l’une des premières invitations."

Sunset tourna l'enveloppe blanche dans sa main. 'Tu es invitée !' Était écrit avec des lettres élégantes sur le dessus. "Wow, je suis trés honorée," dit Sunset.

Cadence fit un geste rapide avec ses mains, le diamant sur son anneau brillait dans la lumière de la cuisine. “Allez, ouvre-la.”

Sunset déchira doucement l'enveloppe et sortit l'authentique parchemin qui se trouvait à l'intérieur. Des colombes blanches étaient dessinées dans les coins, et le papier possédait quelques pétales de roses blanches. “Très chère amie”, dit Sunset à haute voix, "tu es cordialement invité au mariage de Shining Armor et de Mi Amore Cadenza.”

Cadence applaudit et sauta de haut en bas. “N'est-ce pas excitant ? Cet été, moi et Shiny allons enfin nous marier !”

"Je suis très heureuse pour vous deux, sincèrement." Sunset regarda de nouveau l'invitation. "Je suis juste surprise que vous faites ça si tôt. Ça fait seulement une semaine qu’il t’a fait la demande.

-Oh, nous avions commencé à faire des plans de mariage il y a des mois." Cadence montra de nouveau sa bague de fiançailles. "Nous n'avons rien fait d'officiel, car j'attendais que Shining me donne la fichue  bague !"

Shining se remua dans son siège. "J'attendais de voir si je pouvais obtenir le poste d’inspecteur. Et maintenant que c’est le cas, nous pouvons tout payer. "

Cadance étendit ses bras sur Shining. “Oui je sais, tu as voulu être sage et raisonnable.” Elle lui piqua la poitrine. "Mais ne cache jamais une bague de fiançailles à une fille qui savait déjà à l’avance que tu allais lui faire la demande."

Sunset glissa la lettre dans sa poche. "Je parie que beaucoup de tes fans doivent avoir le cœur brisé maintenant." À travers Canterlot, Cadence était connue à la radio pour être la Déesse de l'Amour et de la Fortune.

"Oh, j'ai déjà reçu quelques appels me demandant d'abandonner Shining pour eux. Mais jamais je n'abandonnerai mon chevalier servant pour n'importe qui.” Elle l'embrassa puis ajouta d'un ton sérieux,"Je leur ai dit aussi qu'il était policier, donc je doute que quelqu'un veuille essayer de tenter quelque chose."

Twilight tenait Spike devant elle. "Ne t'inquiète pas, Spike montera la garde pendant la cérémonie."

Spike aboya et remua la queue.

Une fois les salutations faites, Sunset se dirigea vers la porte d'entrée, escortée par Twilight et son fidèle Spike. “Je serai la demoiselle d'honneur,” dit Twilight avec un couinement de joie. "J'ai trop hâte !"

Sunset referma sa veste. “Moi aussi. Je parie que tu seras magnifique.”

Le sourire de Twilight devint un peu hésitant. Elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais la referma rapidement et sourit comme si rien ne s'était passé.

"Qu'est-ce que tu allais dire ?

-Rien." Twilight secoua la tête. "Rien d'important."

Sunset lui fit un regard sceptique, mais laissa tomber. Nous sommes toutes les deux coupables de garder nos secrets aujourd'hui. Elle se pencha et pressa ses lèvres contre celles de Twilight, leur donnant une douce pression. Rien de plus, car Sunset savait que Shining les regardait depuis la cuisine. Elle avait cependant déplacé ses mains jusqu'à la taille de Twilight.

Twilight se retira finalement, souriant trop pour garder le contact. Elle fixa correctement ses verres optiques puis elle lui dit : “Rentre chez toi et sois prudente, d'accord ?”

“Est-ce que j’ai été une seule fois imprudente ?” Elle embrassa de nouveau Twilight puis elle sortit à l’extérieur. "À demain, Sparky."

Sunset sentit que les yeux de Twilight la suivait jusqu'à ce qu'elle soit à deux maisons de sa position. Elle ne pouvait s'empêcher de se demander ce que Twilight avait été sur le point de dire, mais elle savait qu’il ne fallait pas s’inquiéter. Twilight était un livre ouvert et le lui dirait le moment venu.

Le soleil s’était couché dès le moment où Sunset arriva à la maison. Elle était encore dans la Banlieue, mais c'était la partie la plus ancienne, là où toutes les maisons avaient des dessins individuels. La sienne en particulier avait une tour médiévale dessinée sur le côté.

"Hello ?" appela-t-elle en entrant dans le salon. Des photos et des tapisseries recouvraient chaque mur, donnant à Sunset un récit détaillé de la vie de sa famille d'accueil. Un arôme délicieux flottait dans la salle de séjour depuis la cuisine. La bouche de Sunset se mit à baver alors qu'elle imaginait ce que Selena avait préparé ce soir.

La première réponse avait été le tintement d’un collier suivit par le bruit de quatre pattes contre le plancher de bois. Un petit chien blanc avec une tache brune autour de son œil gauche et une oreille déchirée courut jusqu'à Sunset et commença à sauter sur ses pattes arrière en remuant la queue.

"Salut, Spot !" roucoula Sunset en le ramassant et lui caressant le menton. "Je t'ai manqué ?"

Sunset avait adopté Spot au refuge pour animaux de Fluttershy. Comme Twilight, Spot avait un terrible jugement de caractère, aimant la version amère et méchante de Sunset. À son tour, Sunset trouva que Spot était adorable.

S'assurant que le salon était vide, Sunset le posa sur son dos et se mit à lui gratouiller le ventre, ce qui fit donner à Spot plusieurs coups de pattes arrière.Qui c’est le beau garçon ? Qui c’est le beau garçon ? Qui c’est le petit Spotty à sa maman ? Qui c’est le plus mignon…”

"Ahem."

Je savais que j'aurais dû faire ça dans ma chambre. Sunset leva les yeux de son acolyte pour trouver Trixie appuyée contre la rampe d'escalier avec un sourire maladroit. Sunset se redressa et tapota doucement la tête Spot avec sa main. “J'ai pratiquement fait la même tête quand je t'ai suprise avec lui.”

Le sourire de Trixie diminua en une fraction de seconde. "Je ne l'ai fait qu'une seule fois."

"Arrête, tu fais ça tout le temps."

Elle souffla une mèche de devant son visage. "Peu importe. Trixie à mieux à faire que de parler avec toi. Le dîner devrait être bientôt prêt.”

Sunset suivit Trixie dans la cuisine, en entrant elles firent un sourire à la vue de ce qu’elles voyaient. Une spatule à la main, des écouteurs perdus quelque part dans une cascade de cheveux bleu ciel, Selena dansait devant le four, en chantant une chanson de Sapphire Shore en un souffle.

Elle se tourna, et ses yeux se posèrent sur Trixie et Sunset. Selena bondit, ses yeux émeraude s'écarquillèrent et ses joues devinrent rouges. "Les filles !" Elle retira ses écouteurs et changea son expression de surprise à sévère. “Qu'est-ce que j’ai dit à propos de se faufiler par derrière ?”

Trixie leva un doigt. “Nous ne nous sommes pas faufilées par derrière, Mère. Nous venons à peine d’arriver.”Trixie prit place à la table. "Ta façon de danser s'améliore de jour en jour."

Selena posa ses mains sur ses hanches. “Qu’est-ce que tu veux dire par «s'améliore de jour en jour» ? Ma façon de danser est très bien comme elle est, je t'en remercie.“

Alors que Sunset s'approcha de la table, un gros nuage de fumée pourpre explosa devant elle. De là, un grand homme venait d'apparaître, il avait les cheveux lisses et argentés, ainsi qu’une barbiche également argentée qui s'enroulait en une pointe. Il portait un costume bleu avec une cape et un chapeau, tous les deux violets et couverts d'étoiles et de lunes.

"Bonjour, la petite famille !" Hurla Artemis en rayonnant de son sourire enfantin.

"J'espère que vous avez tous passé une merveilleuse journée !"

Selena lui lança un regard furieux, en agitant un torchon sur la fumée qui restait. “Artémis, combien de fois je t'ai dit de ne pas te téléporter dans la cuisine ? Tu vas déclencher l'alarme incendie.”

Artémis se retourna face à son ton brûlant. "Désolé, ma tourterelle. Ça ne se reproduira plus.

-Mmmhmm."

Artemis se retourna et donna un câlin à Sunset, puis se précipita pour poser un baiser sur le front de Trixie. "Comment était votre dernier jour de vacances ? Vous avez fait quelque chose d'excitant ?”

Trixie haussa les épaules. "Lavender Lace est allé acheter des places pour le concert d’un certain nouveau groupe et en a acheté une pour Trixie. Trixie les a entendus une fois à la radio et ils sont plutôt pas mal, enfin elle suppose. Mais Lavender a dit que le cousin de son amie est allé à l’une de leur représentation et ils sont censés être beaucoup mieux en vrai. "

"Fascinant !" Il regarda en direction de Sunset. “Et toi comment s’est passée ta huitième soirée pyjama en deux semaines ? Avec le temps que tu passes à l'extérieur de la maison, je commence à croire que tu ne veux plus rester avec nous”, Artemis fit une moue.

Sunset se mit à pâlir. "N-non, ce n'est pas-je-je, non juste, vous savez - "

Artemis lui tapota la tête. "Je plaisante, Sunny."

Sa culpabilité s'enflamma, et elle donna à Artémis son habituel regard ennuyé qui comme d'habitude, passa complètement inaperçu. Sunset ne savait pas pourquoi elle avait pris la peine de le faire. Un mois passé avec les Lulamoons aurait dû la faire s'habituer à leurs bizarreries et à leur taquinerie familières.

 

La force de l’habitude, je suppose.

 

Selena revint et plaça deux plats sur la table : des lasagnes à la viande, et un plus petit végétarien. Accompagné d’un bol de salade et quelques rouleaux de printemps.

L'un des nombreux avantages à ne pas vivre dans une usine abandonnée était la quantité de nourriture à laquelle Sunset avait désormais accès. Elle se demandait parfois si Selena le faisait pour compenser les conditions de vie antérieure de Sunset, ou si elle avait toujours préparé de véritables festins à chaque repas.

Quoi qu'il en soit, Sunset prit ses lasagnes végétariennes, en faisant "accidentellement" tomber quelques morceaux pour que Spot les lèche sur le sol. Le regard désapprobateur de Selena dit à Sunset qu'elle n'était pas discrète, mais Spot était heureux, donc elle ne s’en préoccupa pas trop.

Le dîner n'a jamais été un événement tranquille avec Artemis. Il aimait raconter une de ses nombreuses aventures datant de sa jeunesse. Il avait souvent essayé de les embellir, en ajoutant des méchants supplémentaires, des fosses ou des handicaps qu'il avait surmonté. Selena, ayant été avec lui pendant la plupart de ces aventures, elle le corrigeait, bien que pour certains de ses récits les plus ridicules, elle se contentait juste de sourire et de secouer la tête. Depuis que Selena avait appliqué la règle ferme «pas de magie» dans la cuisine, les plats étaient tous nettoyés à l'ancienne. Sunset les aidait toujours à le faire, se disant que c'était le moins qu'elle puisse faire pour eux. Une fois terminé, elle se dirigea dans sa chambre avec Spot sur ses talons.

Lorsqu'elle était venue pour la première fois dans ce monde, Sunset avait eu l'impression qu'il ne possédait aucune magie, ou du moins pas assez pour qu'il lui soit possible de l'utiliser ou même de la manipuler. Artémis (et dans une bien moindre mesure, Trixie) avait prouvé le contraire. Il y avait juste très peu de personnes dans ce monde qui possédaient de la magie dans leur sang et qui sachent comment l’utiliser.

Jusqu'à ce que Sunset puisse dire que ce n'était pas comme la magie équestre qui pouvait littéralement faire d’incroyable choses si vous étiez assez puissants. La magie du monde des humains semblait uniquement se porter sur les grandes illusions et la thaumaturgie de base.

Sunset entra dans sa chambre, laissant la porte ouverte juste au cas où Spot voulait faire ses besoins. Sa nouvelle chambre était peinte d'un bleu apaisant et elle disposait également d’un bureau, d'une commode et d'une table de chevet, sur laquelle se trouvait un cadre avec écrit dessus «amies pour la vie». Une photo des sept spectaculaires vêtues de leurs robes qu’elles portaient au bal de l’hiver remplissait le cadre. Un petit placard était à droite de son lit, et la fenêtre sur elle donnait une vue sur les rues enneigées.

En retirant son pull, Sunset se regarda dans le miroir et l’accrocha au dos de la porte. Il y a quelques mois, si elle avait appris que la magie se trouvait juste sous son nez, Sunset se serait précipité dessus en faisant n'importe quoi pour récupérer sa puissance et poursuivre ses objectifs de vengeance.

Maintenant, alors qu'elle regardait ses yeux verts dépourvus de mépris et de vanité, la pensée même de toucher à quelque chose de magique l’effrayait. Sunset se détourna de son reflet avant que quelque chose d'autre lui traverse l’esprit.

"Tu aurais dû dire à Twilight ce qui te tracasse," dit une voix aiguë.

Sunset s'assit sur son lit en prenant Spot sur ses genoux, et regarda la petite licorne en peluche rose posé sur sa table de chevet. Il y avait un morceau de ruban adhésif qui traversait le milieu de son corps depuis que Sunset l'avait déchirée. Princesse Twilight Sparkle était son nom, et elle était également la conscience ennuyeuse qui harcelait Sunset en lui disant que faire de bonnes actions était sa raison d'exister.

Parler avec elle se situait quelque part entre la raison et la folie.

“Twilight n'a pas besoin que je déverse tous mes problèmes sur elle”, déclara Sunset. "Ce n'est pas comme si elle pouvait y faire grand chose de toute façon.

-Mais c’est quand même bon d’en parler. Tu devrais être beaucoup plus ouverte et parler de tout ce qui t’inquiète.

-Merci, mais je ne vais pas écouter les conseils d'une licorne en peluche."

Spot aboya.

"Ouais, je suis d'accord avec toi," dit Sunset avec fierté. Puis elle soupira et retomba contre sa couverture. “Je suis un véritable gâchis.”


 

                                                À suivre...

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.